Participation orale en classe et zèbres.

Aller en bas

Participation orale en classe et zèbres. Empty Participation orale en classe et zèbres.

Message par Al le Lun 5 Nov 2018 - 19:04

Bonsoir ! Petite question à propos du parcours scolaire : participiez-vous en cours ? Sinon, pour quelle raison ne le faisiez-vous pas ? J'aimerais en parler ici, aujourd'hui, car je suis en classe de première et les commentaires incessants des professeurs à propos de ma participation orale inexistante commencent véritablement à m'importuner. Je parle aussi évidemment, pour ceux étant dans le même cas que moi Smile comment peut-on obliger une personne à être comme ci, ou comme cela, sans même se demander ce qu'il se passe dans sa tête, ce qu'il en est au niveau de ses besoins, émotions, attentes ?! C'est irrespectueux au plus haut point ! Heureusement, ils n'ont pas cette manie de nous interroger au hasard, mais chaque semaine, j'ai le droit à des commentaires qui me rabaissent, me faisant passer pour une fille dépourvue de qualités orales, de renfermée, d'inactive, de quelqu'un qui ne travaille pas ... se sont-ils demandé au moins une fois quelle était la raison de mon absence de participation ? Pour tout le monde, d'ailleurs ! Souvent, ils se limitent à la timidité ou à la « flemme » ou encore supposent que le cours n'est pas su et j'en passe ! J'ai bien évidemment mes raisons, et elles passent bien sûr outre une simple timidité ou un non apprentissage des leçons. Et vous ? J'aimerais connaître votre façon de vous comporter en cours, si vous avez, je dirais peut-être, souffert de remarques insignifiantes. Que pensez-vous de ceux qui interrogent, obligent à participer, sans avoir l'avis de l'élève, sans avoir son ressenti ?

Al

Messages : 39
Date d'inscription : 13/08/2018

Revenir en haut Aller en bas

Participation orale en classe et zèbres. Empty Re: Participation orale en classe et zèbres.

Message par Pango le Lun 5 Nov 2018 - 22:16

Bonsoir Al,

Mon bref parcours scolaire (heureusement arrêté au Bac) est rempli de 'ne participe pas assez en cours' et 'manque de participation'.
La raison en était une profonde apathie.
Mais ça s'arrête là, je n'ai à mon souvenir, eu aucune remarque désobligeante à ce propos.

ce qu'il en est au niveau de ses besoins, émotions, attentes ?!
 Perplexe  On parle toujours du système éducatif là?

Personne silencieuse = timide. Tu l'entendras encore longtemps celle-ci. C'est la norme, il n'y a pas d'explication logique.
"Bah alors ?! Faut pas être timide comme ça !"  facepalm

mais chaque semaine, j'ai le droit à des commentaires qui me rabaissent
Difficile d’interpréter cela à l'écrit : Genre 'raz-le-bol' ou genre 'dégradation de ton estime' ?

Pour ma façon de me comporter en cours, c'est simple:
En apparence :  study
En vrai :            Sleep

Quelle est ta raison de ne pas participer ?
Pango
Pango

Messages : 238
Date d'inscription : 10/04/2017
Age : 30
Localisation : Châtellerault, là où les rêves........ s'échouent pour crever

Revenir en haut Aller en bas

Participation orale en classe et zèbres. Empty Re: Participation orale en classe et zèbres.

Message par Balkanitsa le Lun 5 Nov 2018 - 23:34

Je ne participais pas en classe, bonne élève mais à l'écrit.
Maintenant quand je suis en formation j'ai juste l'impression que je monopolise la parole, en répondant et en réagissant systématiquement aux propos de l'intervenant.e.
En cours c'était de la timidité, alors que maintenant je verbalise ce que je suis en train d'intégrer, avec un côté miss-je-sais-tout pour ce que j'ai déjà intégré (je me demande d'ailleurs comment c'est ressenti par le groupe mais c'est un autre sujet)
Balkanitsa
Balkanitsa

Messages : 69
Date d'inscription : 05/08/2016
Age : 39
Localisation : Loire-Atlantique

Revenir en haut Aller en bas

Participation orale en classe et zèbres. Empty Re: Participation orale en classe et zèbres.

Message par Al le Mar 6 Nov 2018 - 7:23

Pango, merci de ta réponse ! Et oui, je parlais bien du système éducatif ... peut-on au moins une fois se préoccuper d'autres choses que des notes ? Et toi, qu'en penses-tu ? Je n'ai pas bien compris si tu étais d'accord avec personne silencieuse = personne timide. Sinon, ce sont des commentaires rabaissants genre ras-le-bol, je pense. Enfin un peu des deux. On me laisse penser de moi-même que je ne participe pas assez, que oh regarde les autres comme ils sont bons à l'oral, tu devrais en faire de même, que je suis inferieure, quoi. Parce que je ne le fais pas, et puis j'ai beau leur demander « mais à quoi ça sert ?!», j'ai toujours droit aux mêmes réponses qu'ils ont été chercher au ministère de l'Éducation, histoire de ne pas avoir affaire aux élèves. Et toi, que répondais-tu quand les professeurs te rabâchent les mêmes commentaires tout le temps ? Genre ... on aimerait bien t'entendre plus ... essaie au moins ...
Peux-tu expliquer ce que tu ressentais lors de cette apathie ? Enfin, si je puis dire « ressentais» Very Happy
Personnellement, j'ai une estime de moi-même très basse, je suis sans cesse dégoutée de moi-même, je me trouve ridicule dès que j'ouvre la bouche, je me trouve stupide en plus de cela à cause de mes notes. Aussi, j'ai très peur du regard des autres ( c'est lié, je pense :p ). Et pour tout dire, je suis plus occupée à me concentrer sur ce que je ressens, perçois, qu'à me concentrer sur le cours ... ( oui, je perçois des choses incroyables dans la vie quotidienne, je ne pense pas être la seule dans ce cas) mauvaise idée, je sais ... Voilà, ce sont les deux choses principales qui m'empêchent de participer en classe Smile
Imaginez bien qu'il est encore plus difficile pour moi de le faire quand on m'y oblige ou quand on me fait rentrer dans la tête le fait que c'est très bien de faire cela, qu'on est un très bon élève si on est à l'aise à ça.
Dernière petite question, dis-moi si elle t'est trop indiscrète : qu'as tu fait après le bac ? Et dans quel domaine travailles-tu ?

Al

Messages : 39
Date d'inscription : 13/08/2018

Revenir en haut Aller en bas

Participation orale en classe et zèbres. Empty Re: Participation orale en classe et zèbres.

Message par Al le Mar 6 Nov 2018 - 7:25

Balkanista, je te remercie également Smile
Comment ta timidité s'est-elle débloquée précisément ? Et à partir de quel âge ? Les professeurs te faisaient-ils des remarques à ce propos ? Que répondais-tu si c'était le cas ?

Al

Messages : 39
Date d'inscription : 13/08/2018

Revenir en haut Aller en bas

Participation orale en classe et zèbres. Empty Re: Participation orale en classe et zèbres.

Message par Balkanitsa le Mar 6 Nov 2018 - 8:59

@ Al pour la timidité c'est un travail de longue haleine ^^
Franchement ça se fait avec le temps, avec mon évolution personnelle. J'avais des remarques sur mes bulletins et sans doute en classe aussi, mais rien de violent. Et je ne répondais rien, fidèle à moi-même Wink
En lisant ta réponse à Pango je relève l'idée de se trouver ridicule dès qu'on ouvre la bouche. La peur de dire une bêtise qui fait qu'on ne dit rien du tout, c'est ça qui a (un peu) disparu avec le temps. Et puis quand "intello" est quasiment une insulte pour les gamins tu ramènes pas ta science à tout bout de champ...
J'admire ma fille qui gère ça très bien, elle participe beaucoup à l'oral et joue avec cette étiquette d'intello (quoiqu'elle est un peu désespérée quand la prof se tourne systématiquement vers elle pour avoir une réponse)
Balkanitsa
Balkanitsa

Messages : 69
Date d'inscription : 05/08/2016
Age : 39
Localisation : Loire-Atlantique

Revenir en haut Aller en bas

Participation orale en classe et zèbres. Empty Re: Participation orale en classe et zèbres.

Message par Invité le Mar 6 Nov 2018 - 9:52

J'adorais apprendre du coup je répondais tout le temps. J'ai remarqué que participer beaucoup m'aidait à suivre le cours. Pi ça coûte pas grand chose, quitte à être là. Je m'en fichait un peu de me tromper des fois, personne ne me l'a jamais reproché.
Je participais tellement que les profs me demandaient d'arrêter.
En étant très actif dans le cours, à la fin de l'heure tu le sais. Aucune révision nécessaire \o/.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Participation orale en classe et zèbres. Empty Re: Participation orale en classe et zèbres.

Message par Pango le Mar 6 Nov 2018 - 12:51

je parlais bien du système éducatif
Si tu parlais bien du système éducatif alors oublie tes émotions, besoins, attentes. Gardes les pour tes proches, ceux qui compte pour toi.
Ce système n'a pas pour objectif de s'occuper de ce que tu penses. Les professeurs sont tous autant broyés par ce système que toi. Ils leurs faut des notes pour la montagne de paperasse qu'ils ont à remplir.

L'objectif du système est de te normer. Et la norme, c'est de parler. Même pour dire une sottise au moins ça rassure les professeurs qui auront quelque choses à noter mais aussi les autres élèves qui pourront te fixer une personnalité qui te correspond. Si tu ne parles pas ils peuvent penser que tu les snobs  queen , que tu es une espionne  Suspect , une ninja  Ninja , n'importe quoi... Ils t'imposeront une personnalité de force et elle sera rarement flatteuse.

Non, je ne suis pas du tout d'accord avec une personne silencieuse = une personne timide. C'était sarcastique. Mais à force de l'entendre, on finit par y croire.

Et toi, que répondais-tu quand les professeurs te rabâchent les mêmes commentaires tout le temps ?
Les appréciations étaient sur les bulletins de notes ou les comptes rendu de réunion. Rarement à l'oral. J'avais globalement une bonne entente avec les profs et élèves ainsi qu'une moyenne convenable, un comportement qui ne présageait rien de problématique.

Peux-tu expliquer ce que tu ressentais lors de cette apathie ? Enfin, si je puis dire « ressentais» Very Happy
Pour l'apathie, difficile à expliquer. Je ne pense plus à cette période car ce n'était pas vraiment moi. Je considère que je suis né le jour ou je suis sorti du système, mes souvenirs y sont assez floues. Une cryogénisation cérébrale, sentimentale.
Disons, que je me levais le matin pour ne pas peiner mes proches. Je vivais par procuration.

qu'as tu fait après le bac ? Et dans quel domaine travailles-tu ?
L'apathie prolongée, un premier contact avec la vie professionnelle pire que les années de lycée, un drame familial et une différence jamais diagnostiquée ont une pour effet une réclusion quasi totale jusqu'à la date d'inscription sur ce forum.

Personnellement, j'ai une estime de moi-même très basse, je suis sans cesse dégoutée de moi-même, je me trouve ridicule dès que j'ouvre la bouche, je me trouve stupide en plus de cela à cause de mes notes.

Et si ton estime de toi était ,en fait, trop haute ? Qu'attends-tu ? Être totalement épanouie en restant assis sur une chaise pendant de longues années  ? Apprendre, restituer et oublier pour faire place aux prochaines leçons n'est heureusement pas donner à tous le monde.

Car tous n'est pas aussi noir que je l'ai écrit, je me suis découvert des passions multiples qui m'ont réveillé et m'ont transporté jusqu'à aujourd'hui. Dans des domaines que mes 'professeurs' n'auraient jamais soupçonnés(comme pratiquer un sport,  Laughing , j'étais du genre à me prendre le ballon en pleine poire)! Si j'aurais eu le temps de développer n'en serai-ce qu'une seule, mon estime de moi aurait été totalement différente et j'aurais alors été armé dans mes choix.

J'aurai bien autres choses à te dire mais j'ai déjà bien monopolisé le sujet alors :
La véritable question pour moi est : As-tu des passions ? Des proches avec qui les partager ?

Si non, c'est normal, tu as tous le temps devant toi et ce n'est pas vraiment le bon moment pour en découvrir.
Si oui, partages les !


Dernière édition par Pango le Ven 9 Nov 2018 - 18:35, édité 1 fois
Pango
Pango

Messages : 238
Date d'inscription : 10/04/2017
Age : 30
Localisation : Châtellerault, là où les rêves........ s'échouent pour crever

Revenir en haut Aller en bas

Participation orale en classe et zèbres. Empty Re: Participation orale en classe et zèbres.

Message par Al le Mer 7 Nov 2018 - 7:11

Bonjour Balkanista !
Merci de ton partage. Ta fille serait-elle zèbrée par hasard ?
Et quand tu dis que c'était un travail de longue haleine, de quel travail parles-tu ? Je suppose que c'est celui avec un psy ? Un travail sur toi-même accompagné par un psychologue ?

Al

Messages : 39
Date d'inscription : 13/08/2018

Revenir en haut Aller en bas

Participation orale en classe et zèbres. Empty Re: Participation orale en classe et zèbres.

Message par Al le Mer 7 Nov 2018 - 7:13

Bonjour Skieur,
Tu m'as l'air effectivement très à l'aise à l'oral ! Tu en a de la chance ... Wink
Malheureusement, beaucoup n'ont pas cette facilité, crois moi, mais c'était le simple fait de te dire « quitte à être là » et le fait de te ficher de te tromper qui t'ont permis de participer ?

Al

Messages : 39
Date d'inscription : 13/08/2018

Revenir en haut Aller en bas

Participation orale en classe et zèbres. Empty Re: Participation orale en classe et zèbres.

Message par Al le Mer 7 Nov 2018 - 7:24

Bonjour Pango,
Oui, effectivement, ce système n'a rien à faire de ce que l'on pense ... mais alors qu'ils ne s'étonnent pas si l'on est mal à l'aise pour telle ou telle chose ! Et surtout, qu'ils ne nous obligent pas à les faite ! Même si ils ont pour but de nous apprendre cette norme ridicule qu'est de parler... et puis finalement, je ne veux pas être normée Very Happy je préfère être un électron libre plutôt que de rentrer dans une case imposée qui ne me correspond pas ...

Pour ce qui en est de ton apathie ... la vie ne devait pas être facile. Tu n'avais donc aucun autre but si ce n'était l'argent te permettant de survivre dans cette société cupide ?
Et d'ailleurs, quand as-tu su que tu étais zèbre ?
Vraiment, je ne pense pas que mon estime soit trop haute. Loin de là. Je ne m'attends pas non plus à ce que je sois épanouie en restant sur ma chaise, non ... juste à être comprise un minimum par mes professeurs, si ce n'est trop leur demander ...

Tu as donc découvert tes passions une fois sorti du système ? Ça donne soudain envie de s'en aller Smile

Et pour répondre à ta question, oui, j'en ai énormément, des passions. Pour certaines, je les partage avec ma famille, d'autres avec mes amis ... j'aimerais même en partager avec certains profs ! ( par exemple, les mathématiques, que j'aimerais approfondir, bien qu'elles soient parfois hors programme, mais qu'importe vu que c'est une passion !)
Le seul problème est : comment les vivre partout où je suis, sachant que l'école me prend quatre cinquième de mon temps ?

Al

Messages : 39
Date d'inscription : 13/08/2018

Revenir en haut Aller en bas

Participation orale en classe et zèbres. Empty Re: Participation orale en classe et zèbres.

Message par mrs doubtfull le Mer 7 Nov 2018 - 7:39

Bonjour,

Mon expérience est proche de celle de Balkanitsa. La peur de me tromper , d'être ridicule, le regard des autres.
J'étais à l'aise jusqu'en cm2 puis quelques profs au collège m'ont fait des réflexions qui m'ont fermé le clapet pour des dizaines d'années!
Je me suis autorisée à vraiment oser parler devant une assemblée que ces dernières années , quand j'ai découvert mon HP. J'ai décidé de le faire en commençant une formation où je ne connaissais personne. Un peu difficile au départ: je sentais parfois mon cœur s'emballer, mes mains devenir moites, presque un état de panique! Et puis petit à petit, ces manifestations ont disparu. Aujourd'hui j'arrive à m'exprimer un peu partout mais au fond je reste une "grande" observatrice plutôt qu'une oratrice. J'ai tendance à ne dire que l'essentiel et ça ne suffit pas toujours.
Je pense donc que c'est une compétence que l'on peut vraiment travailler, un accompagnement par un professionnel (psychologue) pour comprendre les blocages est souvent d'un grand secours.
C'est très agréable de decouvrir une autre facette de soi!
Bonne route...
mrs doubtfull
mrs doubtfull

Messages : 776
Date d'inscription : 16/12/2012
Age : 51
Localisation : 69

Revenir en haut Aller en bas

Participation orale en classe et zèbres. Empty Re: Participation orale en classe et zèbres.

Message par nikoku74 le Mer 7 Nov 2018 - 10:33

Même parcours pour moi : je dirais que j'ai eu la chance de me trouver dans ce système éducatif qui privilégie l'écrit car sinon je n'aurais pas fait ce parcours dans le supérieur! J'ai commencé à participer un peu à BAC+3 donc je peux dire que j'étais très timide : la peur de se tromper, du regard des autres avec aussi la lucidité de savoir que les premiers de la classe ne sont pas aimés par leurs congénères adolescents. Ensuite j'ai repris des études après avoir travaillé et là avec l'expérience je participais souvent, donc ça vient petit à petit la confiance en soi.
Et pour parler des notes, je pense que c'est la moins mauvaise des évaluations, les autres types d'évaluation ne sont pas du tout égalitaires car subjectives.
nikoku74
nikoku74

Messages : 1277
Date d'inscription : 22/06/2012
Age : 44
Localisation : Haute-Savoie

Revenir en haut Aller en bas

Participation orale en classe et zèbres. Empty Re: Participation orale en classe et zèbres.

Message par Al le Mer 7 Nov 2018 - 12:24

Mrs Doubtfull,
Quel genre de remarques te faisait-on ?
À quel âge as-tu fait cette fameuse formation ?
Sinon, je suis dans le même état de panique que toi quand il s'agit de parler à l'oral ... C'est assez affreux étant donné que cela m'arrive chaque jour. Ou presque.
Et d'accord avec toi sur le fait que c'est une compétence à travailler Wink
Bonne route également !

Al

Messages : 39
Date d'inscription : 13/08/2018

Revenir en haut Aller en bas

Participation orale en classe et zèbres. Empty Re: Participation orale en classe et zèbres.

Message par Al le Mer 7 Nov 2018 - 12:27

Nikoku,
Merci pour ton partage. Penses-tu que la confiance en soi vient obligatoirement petit à petit ? Et que veux-tu dire exactement par : «Et pour parler des notes, je pense que c'est la moins mauvaise des évaluations, les autres types d'évaluation ne sont pas du tout égalitaires car subjectives.» ? À l'oral, nous sommes aussi évalués par un unique professeur il me semble ... ?

Al

Messages : 39
Date d'inscription : 13/08/2018

Revenir en haut Aller en bas

Participation orale en classe et zèbres. Empty Re: Participation orale en classe et zèbres.

Message par mrs doubtfull le Mer 7 Nov 2018 - 13:31

Al a écrit:Mrs Doubtfull,
Quel genre de remarques te faisait-on ?
À quel âge as-tu fait cette fameuse formation ?
Sinon, je suis dans le même état de panique que toi quand il s'agit de parler à l'oral ... C'est assez affreux étant donné que cela m'arrive chaque jour. Ou presque.
Et d'accord avec toi sur le fait que c'est une compétence à travailler Wink
Bonne route également !

1ère semaine de 6 ème: j'ai pleuré devant toute la classe parce que la prof de maths m'a collé un zéro pour exercice non fait. J'étais bonne élève, ça ne me serait jamais venu à l'idée de ne pas faire un exercice. Mais je ne maîtrisais pas trop le fonctionnement du cahier de texte....bref c'était juste un oubli. Non seulement j'ai eu la zéro ( un inédit pour moi!) mais en plus, la prof m'a passer un savon parce que je pleurais. " je n'ai jamais supporté que les enfants pleurent à la maison, ce n'est pas en classe que je vais accepter ça!"
Ma mère me raconte qu'après cet épisode, je pleurais tout les matins dans mon bol de chocolat, je ne voulais plus aller au collège... Elle a dû rencontrer la prof pour que ça se calme.

En 4 ème, apres un mois et demi d'absence pour péritonite, le prof d'histoire écrit au tableau les questions de l'interrogation ėcrite. Une d'elle me semblait ambigüe et j'ose lever le doigt pour avoir un éclaircissement.
" ne fais pas plus bête que tu n'es!" Fut la seule réponse du prof... Je n'ai retenu que l'insulte à mon égard: j'étais bête, et honteuse de surcroît.

Ce sont ce genre de remarques qui foisonnent dans les classes... Sur des enfants hypersensibles, ça peut être assez lourd de conséquences finalement. J'ai tâché de "blinder" mes propres enfants pour qu'ils soient moins atteints par ce genre de bêtises.

La formation, je l'ai passée en 2014! Tant qu'il y a d'la vie... Laughing
mrs doubtfull
mrs doubtfull

Messages : 776
Date d'inscription : 16/12/2012
Age : 51
Localisation : 69

Revenir en haut Aller en bas

Participation orale en classe et zèbres. Empty Re: Participation orale en classe et zèbres.

Message par nikoku74 le Mer 7 Nov 2018 - 16:11

Al a écrit:Penses-tu que la confiance en soi vient obligatoirement petit à petit ? Et que veux-tu dire exactement par : «Et pour parler des notes, je pense que c'est la moins mauvaise des évaluations, les autres types d'évaluation ne sont pas du tout égalitaires car subjectives.» ? À l'oral, nous sommes aussi évalués par un unique professeur il me semble ... ?
-sur le premier point, je dirais que plus on se connait plus on a confiance en soi sur ses points forts, ça veut effectivement dire que sur ses points faibles on a jamais confiance en soi.
-sur le second point, je veux dire qu'il faut un barême clair qui permette d'évaluer en étant objectif, ne pas laisser de place à la subjectivité. Après je suis d'accord ça marche bien sur l'écrit tout ça mais l'oral est de nature subjective car l'examinateur te juge automatiquement par ton apparence même s'il prétend le contraire et même s'il y en a plusieurs. J'en ai fait les frais.
nikoku74
nikoku74

Messages : 1277
Date d'inscription : 22/06/2012
Age : 44
Localisation : Haute-Savoie

Revenir en haut Aller en bas

Participation orale en classe et zèbres. Empty Re: Participation orale en classe et zèbres.

Message par LaArchiMadOldR le Mer 7 Nov 2018 - 17:36

Bonjour Al,

Je ne connais pas l'éducation nationale, dont je pense qu'il est question ici.
En Suisse, où on parle d'"instruction publique", tout est très différent...

Je trouve plutôt bon signe le désir de participation orale des élèves.
En France, je pensais les classes si chargées, et le contenu tellement axé sur le gavage en vue de re-crachage à l'identique, que j'imaginais la non-participation des apprenants comme étant l'idéal du prof lambda.
Laughing

Cela dit, je peux comprendre le problème que tu soulèves dans le cas de reproches injustifiés.

Dans mon monde de Bisounours, j'ose envisager que les profs pourraient faire des remarques dans le but (raté, certes) d'encourager la prise de parole des élèves pour lesquels s'exprimer ainsi n'est pas une évidence.
(Je propose cette hypothèse parce que car tu précises ne pas être à l'aise à l'oral...)
Serait-ce possible?
(Bisounours, oui, je sais...)
flower

Pour qu'ils te lâchent la grappe sans trop de risque de "te tromper", tu pourrais peut-être te proposer parfois pour faire un bout de lecture. Qu'en penses-tu? C'est bien une forme de participation, peut-être moins "risquée" que de répondre à des questions ou d'en poser.

Perso, comme prof, il m'est arrivé de dire à des élèves qui se distinguaient à mes yeux (par exemple par leur maturité, par leur pensée "out of the box", ou par la pertinence de leurs remises en questions) que j'aurais souhaité qu'ils participent plus, s'ils le faisaient pas ou peu. Parce qu'ils avaient un vrai plus à apporter, dont tout le monde aurait pu profiter. Participer, ça n'est pas synonyme de "donner la réponse qu'attend le prof, la seule et unique bonne réponse, hors de laquelle point de salut".
D'ailleurs, je t'aurais peut-être justement demandé, à toi, de participer plus...
Wink

Tu dis que les profs te répondent un truc dicté par l'EN quand tu demandes à quoi ça sert. Pourrais-tu essayer de m'expliquer de quoi ils s'agit? J'avoue n'en avoir aucune idée. Sauf peut-être des trucs du genre "pour s'exercer aux examens oraux", ce qui ne répond toujours pas à la question du sens...
Suspect

Je pense que l'expression en public est une compétence à exercer, comme bien d'autres, au moins en vue d'une petite familiarisation. D'après moi, ça peut vraiment être utile ou nécessaire dans la vie, même quand on préfère éviter au maximum ce genre de situation. Utile pour répondre à des exigences sociétales, mais aussi pour se construire, s'affirmer, bref, pour évoluer à titre perso...
sunny

En plus, comme mentionné plus haut, de manière très égoïste, participer aide à assimiler le cours, à passer le temps, à orienter le cours dans une direction qu'on souhaite,...
clown
LaArchiMadOldR
LaArchiMadOldR

Messages : 816
Date d'inscription : 09/03/2014
Age : 43
Localisation : Lausanne

Revenir en haut Aller en bas

Participation orale en classe et zèbres. Empty Re: Participation orale en classe et zèbres.

Message par LaArchiMadOldR le Mer 7 Nov 2018 - 17:39

Tiens, c'est marrant, on est dans "Le couple, la relation amoureuse".
Lapsus révélateur?!?
I love you
LaArchiMadOldR
LaArchiMadOldR

Messages : 816
Date d'inscription : 09/03/2014
Age : 43
Localisation : Lausanne

Revenir en haut Aller en bas

Participation orale en classe et zèbres. Empty Re: Participation orale en classe et zèbres.

Message par Bibo le Mer 7 Nov 2018 - 17:43

J'ai toujours beaucoup participé, parce qu'il était plus facile pour moi de parler que d'écrire. Ensuite, soit je m'ennuyais trop, soit le sujet m'intéressait beaucoup trop pour ne pas que je lève la main.
Bibo
Bibo

Messages : 2563
Date d'inscription : 24/04/2013
Age : 28
Localisation : Attend Noume vers Poitiers

http://www.zebrascrossing.net/t13153-j-etais-la-sans-le-savoir-m

Revenir en haut Aller en bas

Participation orale en classe et zèbres. Empty Re: Participation orale en classe et zèbres.

Message par Pango le Ven 9 Nov 2018 - 18:32

Le seul problème est : comment les vivre partout où je suis, sachant que l'école me prend quatre cinquième de mon temps ?
Je n'ai jamais réussi à répondre à cette question. Qui a pourtant un impact décisif sur l'orientation pro. C'est un véritable drame selon moi.

juste à être comprise un minimum par mes professeurs, si ce n'est trop leur demander ...
Bonne chance ! J'ai ,personnellement, trouvé la nouvelle génération de professeur plus compréhensive.

je suis dans le même état de panique que toi quand il s'agit de parler à l'oral
J'ai eu ce problème mais beaucoup plus jeune, jusqu'en cm2 environ.
Ce sont les premières prises de paroles qui sont difficiles. Mais c'est de plus en plus difficile à mesure que l'on tarde...
Après réflexions, je me dis que ce n'était pas vraiment la prise de parole en elle-même mais l'image de moi que je renvoyais aux autres. De ce que les autres penseraient de moi après. Surtout si c'était une bêtise et les taquineries qui vont avec. Mais après quelques prises de paroles et une bonne dose de lâcher prise, je me suis rendu compte qu'il n'en était rien. J'y est même pris un certain goût.
Pango
Pango

Messages : 238
Date d'inscription : 10/04/2017
Age : 30
Localisation : Châtellerault, là où les rêves........ s'échouent pour crever

Revenir en haut Aller en bas

Participation orale en classe et zèbres. Empty Re: Participation orale en classe et zèbres.

Message par Al le Mer 21 Nov 2018 - 21:09

Bonsoir tout le monde !
J'ai bien tenu compte de vos réponses mais y répondrai un peu plus tard car le temps m'échappe en ce moment ... voilà !
Bonne soirée !

Al

Messages : 39
Date d'inscription : 13/08/2018

Revenir en haut Aller en bas

Participation orale en classe et zèbres. Empty Re: Participation orale en classe et zèbres.

Message par winder le Jeu 22 Nov 2018 - 0:59

J'ai été très timide et je ne participais pas en cours pendant toutes mes études. Mêmes remarques des profs qui voulaient que je les aident à faire avancer leur cours par mes interventions. Ils finissaient souvent par m'interroger, je leur donnait satisfaction mais ça n'avait pas trop de sens pour moi et ça m'emmerdait vraiment car j'avais la réputation d'intello.

Puis j'ai travaillé à l'étranger, il fallait que je communique quotidiennement en anglais (le pire c'était le télephone, le pire du pire c'était la radio VHF...), voire même que je parle en réunion avec les collègues. Ce fut très difficile mais après ça j'ai constaté que je prenais plus facilement la parole.

Quand j'ai repris mes études à 28 ans pour devenir prof, je me suis retrouvé dans la situation inverse, ceux qui ne répondaient pas alors qu'ils savaient m'exaspéraient et je monopolisait facilement la parole... Je voulais que le cours avance, et qu'on débloque facilement les situations problèmes que nous présentaient les formateurs, qu'on partage tous nos points de vue, nos tactiques, nos ressentis car je sais que ça peut être enrichissant pour tout le monde.

La clé est à mon avis dans la relation au prof et aux autres. Tant qu'on est dans le système scolaire où on n'a pas le choix d'être là et d'apprendre ce qu'on nous dit d'apprendre, on est en opposition. Quand on est en formation et qu'on est motivé, que la relation avec le prof est plus une véritable relation d'adulte à adulte, qu'on arrive mieux à prendre du recul avec le regards des autres, on peut vraiment se lacher.

C'est vraiment le système scolaire le problème, ça ruine tout l'enthousiasme qu'on pouvait avoir étant enfant...

winder

Messages : 44
Date d'inscription : 30/04/2017

Revenir en haut Aller en bas

Participation orale en classe et zèbres. Empty Re: Participation orale en classe et zèbres.

Message par mrs doubtfull le Jeu 22 Nov 2018 - 7:21

winder a écrit:
C'est vraiment le système scolaire le problème, ça ruine tout l'enthousiasme qu'on pouvait avoir étant enfant...

Oui, malheureusement, c'est souvent le cas. ( mais il y a aussi des classes véritables lieux de parole, si si, il faut juste tomber dans la bonne...)

Je travaille dans les écoles primaires auprès d'élèves en difficultés dans les apprentissages. Et toutes les années, on m'adresse des enfants " mutiques". Ils ne le sont pas en réalité,c'est sélectif, juste en classe ou à l'école ( classe+ récré+ périscolaire ). En petits groupes, en mettant en place un cadre bienveillant, un peu plus décontracté et en s'adressant à eux comme de véritables interlocuteurs....miracle! ils commencent à laisser échapper qq mots . C'est fragile, chuchoté, je vois dans leurs yeux du plaisir, celui d'un interdit qu'on transgresse ( interdit qu'ils se sont fixé eux-mêmes ), un petit sourire timide au coin de la bouche...
Et de retour en classe, Bing, c'est de nouveau le silence. Le stress, la peur de l'échec, la pression, le nombre d'élèves, les adultes qui "secouent" les enfants ( par les mots)... Tout ça ne facilite pas la prise de parole.
mrs doubtfull
mrs doubtfull

Messages : 776
Date d'inscription : 16/12/2012
Age : 51
Localisation : 69

Revenir en haut Aller en bas

Participation orale en classe et zèbres. Empty Re: Participation orale en classe et zèbres.

Message par Azora34 le Sam 1 Déc 2018 - 21:00

pour ma part, je la ramenait tout le temps, j'avais des milliards de question en classe. Mais toujours perspicace pour montrer à tout le monde que ici c'est moi le patron. Puisque en histoire je connaissait le programme, en math j'adorais quand le prof nous disait de trouver des démo; une fois j'ai trouvé directe, alors que c'était censé être dure, quel instant de gloire.
Azora34
Azora34

Messages : 7
Date d'inscription : 01/12/2018
Age : 22

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum