Le cerveau interface de la conscience?

Page 5 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Aller en bas

Re: Le cerveau interface de la conscience?

Message par siamois93 le Sam 8 Déc 2018 - 21:31

Bonsoir. Il y a ceux que ce mystère attire et ceux que ça n'intéresse pas encore.
Il parait que cette lumière c'est la lumière de l'esprit, par notre or métallique.
Et cette lumière apporte de l'ordre.
Ce qui m'étonne, c'est qui écoute quand D.ieu parle à ce moment ? Je veux dire, pourquoi Il fait cela en parlant ?
J'ai peut-être des réponses, mais j'aimerais connaitre les votres.

Au fait Hulk, les salamandres et autres lézards guérissent sans électricité, non ?
J'aime bien les travaux sur l'électricité de la molécule d'eau.

siamois93

Messages : 3716
Date d'inscription : 03/04/2012

http://taijiquan.neuronnexion.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le cerveau interface de la conscience?

Message par Zarbitude le Sam 8 Déc 2018 - 23:13

Selon moi, Dieu s'exprime de bien des manières.
Il utilise toujours celles qui ont le plus de chances d'être "captées" par celui auquel Il s'adresse.
Et toi, tu en penses quoi ?
Zarbitude
Zarbitude

Messages : 6769
Date d'inscription : 06/12/2012
Localisation : Ici et maintenant

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le cerveau interface de la conscience?

Message par ou-est-la-question le Dim 9 Déc 2018 - 0:56

là Siamois je sèche à propos de ton questionnement
perso pour moi il ne s'agit pas d'un Dieu unique et tout le tsoin tsoin
il s'agit d"un tout , qui contient en chacune de ses particules le divin

tu es divin comme Zarbi l'est aussi etc etc ...

moi c'est autre chose "mon cas n'est pas encore réglé"

---malgré ma ménopause ---- (je ris sous cape)
ou-est-la-question
ou-est-la-question

Messages : 5240
Date d'inscription : 27/07/2012
Age : 62

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le cerveau interface de la conscience?

Message par siamois93 le Dim 9 Déc 2018 - 2:42

Mais quand D.ieu dit "Yéhi Or" c'est avant le premier jour. Il n'y avait pas d'humains (sauf en potentiel of course).
Çe me fait penser à une scène de théatre ou un plateau de cinéma ou de télévision, le producteur dit «lumière !» et un techos dans un coin allume la lumière. Et la lumière est bonne.
Oui tout ça n'apporte rien à la discussion, désolé pour le treuillage (ou le trollage) il est tétard.
siamois93
siamois93

Messages : 3716
Date d'inscription : 03/04/2012
Age : 51

http://taijiquan.neuronnexion.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le cerveau interface de la conscience?

Message par Zarbitude le Dim 9 Déc 2018 - 7:50

ou-est-la-question a écrit:là Siamois je sèche à propos de  ton questionnement
perso pour moi il ne s'agit pas d'un Dieu unique et tout le tsoin tsoin
il s'agit d"un tout , qui contient en chacune de ses particules le divin

tu es divin comme Zarbi l'est aussi  etc etc ...

moi c'est autre chose "mon cas n'est pas encore réglé"

---malgré ma ménopause ---- (je ris sous cape)

Ce que tu dis à mon sujet est très gentil Où-est.
J'ai plutôt tendance à dire que je suis d'origine divine.
Bien entendu nous avons des parents humains mais, comme a dit Jésus : qui sont vraiment mon père et ma mère ?
Mon Père, c'est Dieu. Il est même venu me le dire en personne et je Le crois.
Ce qui fait que nous sommes des êtres spirituels ayant une expérience dans la matière.
Ce qui explique parfaitement notre sentiment d'être des extra terrestres.
Ainsi que ce sentiment de solitude qui selon moi se fait sentir très fort lorsque nous croyons être séparés de Dieu.
PS: j'ai posé la question pour toi à mon Pote En Ciel à propos de la ménopause.
Il a dit : lorsque tu n'as plus tes règles, c'est le bon moment pour t'en créer de nouvelles, moins contraignantes.
Ce qui est plutôt une bonne nouvelle, non ? :-)))


Zarbitude
Zarbitude

Messages : 6769
Date d'inscription : 06/12/2012
Localisation : Ici et maintenant

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le cerveau interface de la conscience?

Message par Zarbitude le Dim 9 Déc 2018 - 7:54

siamois93 a écrit:Mais quand D.ieu dit "Yéhi Or" c'est avant le premier jour. Il n'y avait pas d'humains (sauf en potentiel of course).
Çe me fait penser à une scène de théatre ou un plateau de cinéma ou de télévision, le producteur dit «lumière !» et un techos dans un coin allume la lumière. Et la lumière est bonne.
Oui tout ça n'apporte rien à la discussion, désolé pour le treuillage (ou le trollage) il est tétard.

HmmmHmmm oui, je crois qu'il est tétard :-)
N'hésite pas à re poser ta question à tête reposée :-)

Après, ça me semble logique que Dieu crée d'abord la lumière et ensuite les humains.
On aurait fait quoi dans le noir??? A part des bêtises ;-))
Zarbitude
Zarbitude

Messages : 6769
Date d'inscription : 06/12/2012
Localisation : Ici et maintenant

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le cerveau interface de la conscience?

Message par Hulk 777 le Lun 10 Déc 2018 - 17:59

Ou bien les lézards et les salamandres guérissent...mais avec l'électricité!!!!

"Afin de vérifier la théorie du "contrôle suprême", Becker a transplanté certains membres ainsi régénérés de la partie avant à la partie arrière du corps de salamandres. (NDR : pas cool! Neutral )... Si la régénération n'est qu'un processus mécanique, se dit-il, la patte avant transplantée continuera à ressembler à une patte avant. Tout comme un bras humain qu'on  mettrait à la place d'une jambe.
Ce qui arriva est extraordinaire : la patte avant se transforma en patte arrière!
Si les gènes de la salamandre avaient été seuls responsables du développement de cette nouvelle patte, celle-ci, une fois transplantée, aurait dû continuer à ressembler à une patte avant. De toute évidence, il ne s'agissait donc pas uniquement d'un processus mécanique. Il manquait une patte arrière et la transformation avait fait le nécessaire pour combler cette carence. La force déterminante était-elle électromagnétique?
Pour le découvrir, Becker  alla plus loin encore. Il provoqua une interférence avec le champs de force électromagnétiques dans le cerveau des salamandres (ndr : pas cool! Neutral ). toute forme de régénération fut alors interrompue.
Si je mentionne ces études, c'est pour démontrer que le "pouvoir occulte" des champs électromagnétiques a en réalité fait l'objet de recherches approfondies. Eu égard aux résultats de l'étude des transformations, je considère moi aussi ces forces électromagnétiques comme une sorte de contrôle suprême influant sur l'humeur, le comportement, la peur et même les phénomènes paranormaux tels que les guérisons, la télépathie, la précognition et les visions de spectres. en fait, à mesure que de nouvelles études nous en apprennent davantage sur cet incroyable et invisible système nerveux, on en arrive légitimement à considérer que le paranormal est en réalité tout à fait normal."

(Aux frontières de la mort, ils ont vu la Lumière-Dr Melvin Morse -Oxus).


Tout vient de ces champs électromagnétiques. Tout vient de cette Force qui intègre et se désintègre. L'électricité c'est la force en mouvement.
Il est édifiant de constater avec la salamandre que ce champs électromagnétique a une Intelligence : transformer la patte greffée de façon à ce qu'elle s'adapte à sa nouvelle position! Ce n'est ni génétique, ni le cerveau... Qui n'est qu'une interface!!!!
Le cerveau est connecté à Dieu par le Lobe temporal droit, d'après Morse, les circuits du mysticisme sont logés dans cette zone. Pour lui c'est le "siège de l'âme". Mais force est de constater que le corps entier est inondé par ce champs électromagnétique, imprégné dans l'ensemble de ses cellules.  

Le corps entier est une interface de ce champs électromagnétique qui a, comme l'a testé Becker, une Intelligence de régénération et Vie. Toute guérison provient en fait de champs et de son adéquation à l'interface corps. Le chimique n'est qu'une composante de cet ensemble mais pas la principale. D'où les guérisons miraculeuses de cancers post NDE! (cf Anita Moorjani et tant d'autres!)
D'où la queue du lézard qui repousse ou le doigt de cet enfant en Australie qui, pourtant sectionné, a repoussé intégralement (cf les flyings Doctors cités plus haut!).

C'est ce champs de force électromagnétique qui anime les corps... C'est l'essence même du corps... Et quand cette essence se retire, c'est la mort. D'ailleurs combien de chirurgiens ou de personnel hospitalier ont déclaré avoir vu une lueur vaporeuse s'échapper du corps d'un patient venant de mourir sur une table d'opération.

Nous baignons dans un champs immense de forces électromagnétiques d'où nous tirons notre force et la vie.

"Ne vous ai-je pas dit que vous étiez des dieux?!" (Dieu Razz ).

"Dans ces prisons de verre, une force sainte est captive." (Dialogues avec l'ange- montrant une ampoule). sunny
Hulk 777
Hulk 777

Messages : 115
Date d'inscription : 25/10/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le cerveau interface de la conscience?

Message par Zarbitude le Lun 10 Déc 2018 - 18:05

Quand Dieu s'est fait homme, Il l'a dit très clairement Wink
Zarbitude
Zarbitude

Messages : 6769
Date d'inscription : 06/12/2012
Localisation : Ici et maintenant

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le cerveau interface de la conscience?

Message par Hulk 777 le Mar 11 Déc 2018 - 11:34

Pour continuer dans cette idée que l'Homme intégral est en fait une interface de la Conscience, je parlerais de cette science, oui science, millénaire qu'est l'Astrologie.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Astrologie


Malheureusement, comme la psychologie, trop méconnue, souvent déviée par des charlatans, et donc offrant sur un plateau à juste titre de la nourriture à ses détracteurs!

Sylvain Pech est astrologue depuis 30 ans. Ancien Professeur d'Histoire, homme érudit, lors de ses conférences, il est toujours émerveillé de constater à quel point ça marche!!! Parce que ça marche!

Il a tout type de clients. Du chef d'entreprise qui signe 200 chèques par mois, à la prostituée, en passant par l'avocat ou le maçon... Il égrène toute la société française dans son petit cabinet entre Toulouse et Perpignan. Homme modeste, il explique que il est incroyable de constater qu'en naissant un individu a une empreinte dans le cosmos. Une empreinte unique que l'on nomme carte du ciel ou Thème astral. A ce moment précis de la naissance d'un enfant, les planète de notre système solaire sont placées à un endroit précis par rapport à nous. et ces planètes ont un sens.
L'astrologie est une science de la confrontation au réel. Elle tire ses lettres de noblesse par le fait que chaque personne qui y a recours, à partir du moment où elle s'adresse à un professionnel sérieux, insiste Sylvain Pech, y trouve des réponses totalement en adéquation avec ses interrogations du moment. Elle éclaire littéralement des zones d'ombre ou des incompréhensions de la vie de chacun.

Les planètes sont la fonction. Les signes sont l'énergie. les maisons sont les domaines d'action. L'astrologie n'est pas une science de prédictions mais de prévisions. Elle annonce les climats et les possibilités. Elle est aussi la connaissance du potentiel d'un individu... qu'il utilise ou pas!

Comment les planètes de notre système solaire peuvent elles influer sur nous???? On connait les et reconnait les effets de la Lune mais après?... Et mieux encore sur le monde. Luc Bigé a développé l'astrologie mondiale et c'est absolument prodigieux! On annonce pas les évènements avec l'astrologie mais les climats et les contextes.

Sylvain Pech expliquait lors d'une conférence que d'après lui, la psychologie était la science du 20ème siècle qui avait permis, au sein de cette désintégration, à l'humanité de passer un cap (entièrement d'accord Razz ) et que l'astrologie serait celle du 21 ème siècle.
Pour preuve, il était pour la première fois officiellement invité à un colloque d'Astronomes professionnels.

Le site de Sylvain Pech :
https://www.astrologie-analytique.com/

Interventions de  Luc Bigé :
http://facultelibredastrologiedeparis.blogspot.com/2017/06/des-interviews-de-luc-bige-astrologue.html


Ce qui est fascinant c'est aussi l'astrologie mondiale.
En janvier 2008 Pluton, la planète symbolisant la destruction, la mort et la renaissance entre dans le signe du capricorne, symbole des structures sociales, familiales, économiques, financières etc...
En janvier 2008 éclate l'affaire Kerviel puis suit la plus grande cris financière de l'histoire. Crise dont nous connaissons les conséquences et qui n'est bien sur aucunement terminée. Pluton quittera le capricorne en ... 2025!!!! D'anciennes structures de pouvoir (ici financier politique etc...) doivent mourir, par émergence de la vérite et de scandales, afin que de nouvelles émergent!!!! Etonnant avec les gilets Jaunes et Etienne Chouard on parle de changements institutionnels...

Autre exemple toujours avec Pluton, qui symbolise la mort ... Quand Pluton rentre en Lion en 1938, c'est la montée d'un nouvel empire, le 3ème Reich. Pluton, la destruction, et le lion, l'empire, le rayonnement, le roi.

Et des exemples il y en a des tonnes!

Entre 1988 et 1992 explique Pech en conférence un aspect particulier de 3300 ans a eu lieu entre Saturne, Neptune et Uranus. Un cycle de changement civilisationnel qui avait eu lieu au moment de la naissance du patriarcat juif de Moise et de la guerre de Troie... La chute du Mur de Berlin a eu lieu... et le monde n'est plus comme avant depuis et un changement majeur a eu lieu dont les conséquences demeurent aujourd'hui.

Les mouvementes de gilets jaunes a commencé lors d'un angle à 45 degrés entre Neptune, les désillusions, et Uranus, les révolutions!

il est intéressant de noter deux aspect majeurs en 2019 fin avril et fin Décembre, où là, il y aura un virage pour L'Humanité.

ici Roland Legrand et l'astrologie mondiale :

https://www.youtube.com/watch?v=l2JXuW0GrPA

Si les planètes ont une telle influence sur nous, c'est que l'univers n'est as vide de matière me semble t il et cela corrobore que l'homme est une interface du cosmos avec qui il communique à chaque instant... L'Homme l'a simplement oublié et ile n paye le prix!

Nombre de gouvernants et de grands chefs d'entreprise consultent des astrologues. (pas Macron apparemment...quoi que... il est prêt à partir apparemment!)

En astro-pédagogie, Sylvain Pech explique qu'un test concluant avait été réalisé. On avait créé des classes d'élèves selon leur lune, qui représente les aspects émotionnels et instinctifs en nous. Et on avait mis dans chaque classe un professeur répondant par son soleil à ces éléments des lunes. Exemple : une classe avait été créée avec des élèves ayant la lune en élément feu (bélier lion et sagittaire) et un professeur avec un soleil en élément feu (Lion ou belier ou sagittaire) devait faire cours. les réslutats au niveau pédagogique furent une réussite absolue. Idem avec l'élément eau, aire et terre!!!!!!
Hulk 777
Hulk 777

Messages : 115
Date d'inscription : 25/10/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le cerveau interface de la conscience?

Message par Hulk 777 le Mar 11 Déc 2018 - 19:05

Ca n'a rien à voir... quoique... ce grand mystère et qui me laisse toujours sans voix!!! Magnifique!

La fournée 2018 :
https://www.youtube.com/watch?v=KDjt5C7B-mM

Hulk 777
Hulk 777

Messages : 115
Date d'inscription : 25/10/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le cerveau interface de la conscience?

Message par siamois93 le Mar 11 Déc 2018 - 19:53

Bruce a écrit:
En astro-pédagogie, Sylvain Pech explique qu'un test concluant avait été réalisé. On avait créé des classes d'élèves selon leur lune, qui représente les aspects émotionnels et instinctifs en nous. Et on avait mis dans chaque classe un professeur répondant par son soleil à ces éléments des lunes. Exemple : une classe avait été créée avec des élèves ayant la lune en élément feu (bélier lion et sagittaire) et un professeur avec un soleil en élément feu (Lion ou belier ou sagittaire) devait faire cours. les réslutats au niveau pédagogique furent une réussite absolue. Idem avec l'élément eau, aire et terre!!!!!!
Enfin les gens comprendraient un peu de ces réalités, et qu'en évitant les conflits on peut beaucoup plus apprendre ? C'est une bonne nouvelle.

N'oublions pas qu'une prière peut changer toutes les prévisions des astrologues. (J'adore Nostradamus, j'adore lire son livre, c'est toujours un grand bonheur que cette immense charade pleine de clés).
siamois93
siamois93

Messages : 3716
Date d'inscription : 03/04/2012
Age : 51

http://taijiquan.neuronnexion.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le cerveau interface de la conscience?

Message par Hulk 777 le Mer 12 Déc 2018 - 11:47

Oui Siamois.

Et si l'astrologie, notre connexion à plus vaste que nous, était prise en considération, nous ne subirions pas la vie et les contextes de vie en nous mettant à contre courant. (à noter = un aspect planétaire Uranus-neptune comme c'est la cas actuellement me disait un astrologue, c'est aussi la possibilité d'attentat, totalement en lien avec l'actualité, en plus des désillusions et révolutions... Comprenons que si nous étions connectés à notre être profond, nous ne subirions pas cet aspect ainsi, il n'y aurait aucun besoin de violence, tout dépend de notre conscience en astrologie!)

Dans les Dialogues il est écrit "l'homme est comme un roi qui combattrait son propre peuple."
En fait l'homme, en étant contre nature, se détruit lui-même ainsi que son environnement. Au sein de cette destruction, il apprend malgré tout... C'est la concept de "désintégration positive" de Dabrowski.

Ce qu'amène l'astrologie sérieuse c'est de se remettre dans le sens du courant en quelques sortes. Cesser de lutter contre nous-mêmes et par voie de conséquences les uns contres les autres.

C'est en fait découvrir que l'évolution peut se faire sans la destruction. On parlera alors d'intégration positive.
Et cela ne peut se faire que si l'on comprend que nous sommes un, tous liés dans la même matrice originelle. Cesser de penser que ce que l'on fait à l'autre n'a aucune conséquences sur nous ou notre environnement.
Comprendre que l'égo, le petit moi, doit rester à sa place d'élément d'adaptation à la vie et que la conscience délocalisée, le grand moi, ou l'âme est le maître dans la maison.

Et comme disait Teilhard De Chardin, "nous sommes des êtres spirituels vivant une expérience humaine".

Rien ne peut résister à cette réalité qui revient en force y compris par la science avec toutes les expériences citées dans ce post. C'était le but... Même le plus rationnel des scientifiques, lorsqu'il est confronté aux NDE par exemple, ou tout autre mystère de la vie, ne peut que conclure que nous sommes bien plus que nous le croyons...au delà de toutes les constructions humaines, y compris et surtout les religions.

Et si on y rajoute les travaux du docteur Jim Tucker sur les vies antérieures décrites et vérifiables par des enfants depuis 40 ans... Alors là, ça devient vertigineux, car celui qui est riche à crever aujourd'hui sera peut être et sûrement pauvre dans une autre vie...

Faire cesser ce jeu infernal de la "roue karmique", comme le disent les hindous, par désintégration pourrait être une excellente chose pour que l'Humanité passe à une autre possibilité. Une reconnexion à sa nature divine, une reprise en main de sa destinée et de sa tâche : être le gardien du vivant dans sa globalité!
Hulk 777
Hulk 777

Messages : 115
Date d'inscription : 25/10/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le cerveau interface de la conscience?

Message par Zarbitude le Mer 12 Déc 2018 - 18:38

Voici un petit texte qui parle de notre conscience.
Il est adressé aux travailleurs de la nouvelle conscience.
Pour vous tous, vous qui êtes les porteurs de la nouvelle conscience d’aujourd’hui.
Tout comme vous, je souhaite la partager avec l’humanité. Je suis un être humain, tout comme vous. J’ai eu de la colère et du désespoir, mais j’ai aussi des moments d’intense connexion avec mon âme. J’ai grandi au niveau intérieur, tout comme vous. Je souhaite partager avec vous mes sentiments de camaraderie.
Sentez la présence de votre âme. Vous êtes prêts à changer, prêts à admettre « qui vous êtes réellement ». Vous êtes des êtres éternels qui ont voyagé à travers l’univers pendant beaucoup, beaucoup de vies, mais vous vous êtes habitués à vous faire petits et à vous mesurer selon les normes de la société. Vous pensez que vous êtes des hommes ou des femmes, riches ou pauvres, en bonne santé ou malades, et vous vous définissez en ces termes, mais vous êtes tellement plus que cela.
Vous êtes tellement libres, et la plus grande tragédie en devenant humains dans la société d’aujourd’hui est que vous perdez votre sens de la liberté. Depuis longtemps, les gens se sont déconnectés de leur pouvoir originel et de leur créativité originelle. Lorsque vous vous sentez séparés de votre propre essence, vous commencez à vous comporter de manière « conventionnelle » et ainsi vous perdez votre équilibre.
Lorsque vous êtes déconnectés de votre âme, vous vous sentez totalement perdus, en permanence, et il y a un vide, un trou dans votre cœur, que vous commencez alors à essayer de remplir avec des choses extérieures à vous. Vous voulez combler le vide avec des possessions, ou du pouvoir, ou vous vous perdez dans les visions d’une relation romantique parfaite, et ainsi vous pouvez devenir accro à des choses ou à des comportements particuliers. Mais le problème de base est que vous vous sentez déconnectés de votre propre essence, de votre âme.
Un travailleur de la conscience est quelqu’un qui ne peut plus supporter de vivre séparé de son âme. Il ressent dans son cœur une sorte de nostalgie, une sorte de mal du pays, et en devenant plus mature, il commence à réaliser que rien de ce qui vient de l’extérieur ne peut combler ce vide, ce qui explique pourquoi les travailleurs de la conscience s’intéressent autant à la spiritualité ; ils deviennent des chercheurs sur le chemin spirituel. Ils commencent leur recherche parce qu’ils se sentent blessés à l’intérieur, mais leurs blessures ne sont pas seulement leurs blessures. La blessure de l’illusion de la séparation est partagée par une grande partie de l’humanité.
Les âmes des travailleurs de la conscience savent que la réponse se trouve à l’intérieur, et à cause de cette conscience ils sont destinés à être des enseignants et des guérisseurs, mais beaucoup de travailleurs de la conscience sont aux prises avec une image-de-soi très faible. Enfants, ils grandissent en absorbant beaucoup des jugements de leur famille et de la société. Ils sentent peut-être qu’ils ne peuvent pas être aussi ambitieux que le voudraient leurs parents. Ils sont souvent très sensibles et ont besoin de se retirer pour vivre des moments de calme afin de rester centrés. Ils sont souvent idéalistes et beaucoup d’entre eux ont des talents artistiques.
Une partie de la mission de l’âme du travailleur de la conscience est d’introduire un nouveau type de conscience sur la Terre, mais pour être en mesure de le faire vous devez croire fermement en vous. Vous devez faire confiance à la voix de votre propre intuition et à vos émotions, pas d’une manière fondée sur l’ego, comme : « Je suis loin devant les autres gens », mais d’une manière fondée sur le cœur : en vous appréciant et en vous respectant vous-mêmes, parce que c’est comme cela que votre cœur peut vous parler. Pour de nombreux travailleurs de la conscience le piège est qu’ils se perdent dans des sentiments d’infériorité, en rejetant leurs véritables besoins et leurs véritables désirs. Vous avez besoin d’une personnalité forte pour être en mesure de vous déconnecter des idées de la société et être vous-mêmes.
Et voilà ce que je tiens à souligner aujourd’hui : l’importance d’être fort et conscient de soi, qui est un message relatif à votre énergie masculine intérieure. Il est très important de s’isoler pour se rappeler de « qui nous sommes vraiment » . Il y a beaucoup d’énergies déroutantes autour de nous, provenant surtout des attentes des personnes proches de nous. Il est important de se protéger de cela pour rester connecté à son soi supérieur. Souvent, il est nécessaire d’aller « seul dans le désert » pour se sentir vraiment proche de Dieu, de l’Esprit, et pour garder sa confiance.
C’est pareil pour chacun de nous. Nous sommes des habitants de deux mondes : un pied dans la société humaine d’aujourd’hui et l’autre pied dans la dimension de notre âme, le royaume d’où nous venons. Nous avons besoin de garder fermement un pied dans cette dimension, sinon nous nous enlisons et nous avons peur à cause de la pression de la société. Nous avons besoin de notre énergie masculine pour dire fermement « non » aux demandes et aux attentes qui ne nous semblent pas justes. Aussi, dans ce sens, nous devons être un guerrier, mais pas un guerrier qui se bat et qui lutte avec les autres. Être un guerrier signifie être fidèles à nous-mêmes, nous déconnecter souvent du monde qui nous entoure, écouter ce que nous ressentons, ce que nous percevons, et faire confiance à notre guidance intérieure.
Je vous demande maintenant, en imagination, de voyager avec moi vers le désert et d’y aller la nuit. La température s’est refroidie et vous voyez au dessus de vous un ciel plein d’étoiles brillantes. Imaginez que vous êtes là avec moi, et sentez le mystère de l’immense espace qui vous entoure — sentez le mystère de la vie. Vous trouvez un endroit pour vous asseoir et vous détendre et vous vous tournez vers l’intérieur. Le désert est comme une passerelle extérieure vers votre propre temple intérieur dans lequel vous pénétrez maintenant. À l’intérieur de ce temple vous vous sentez connecté à la plénitude de la Terre.
Vous êtes un être si grand et si vaste, et vous vous dites : « J’accepte ma grandeur ; je suis différent ; je suis ici pour introduire une nouvelle conscience ». Rappelez-vous d’où vous venez : un lieu de sagesse tranquille à partir duquel vous avez été appelés à descendre sur Terre à l’époque actuelle. Vous êtes ici pour guérir vos blessures intérieures et aussi pour fournir un exemple aux autres. Je vous demande de vous prendre au sérieux.
Lorsque vous êtes à l’intérieur de votre temple intérieur, il y a là un guide qui veut vous offrir de l’aide ou des conseils. Rappelez-vous que vos guides sont vos amis — vraiment. Vous êtes de vrais compagnons d’âme, mais parce qu’ils sont de l’autre côté ils voient certaines choses plus clairement que vous avec vos yeux humains. Lorsque vous permettez à vos guides de se rapprocher, reconnaissez-les comme vos amis et ressentez une familiarité. Demandez maintenant à vos guides ce que vous devez savoir en ce moment. Si vous vous sentez tracassés, ou déprimés à propos de quelque chose dans votre vie, vous pouvez le leur dire. Sentez qu’il y a beaucoup d’aide et de conseils en provenance de ce côté, de cette dimension.
Vous êtes extrêmement appréciés pour ce que vous faites et vos guides ne sont là que pour vous rappeler des choses que vous savez déjà. Avant votre descente sur la Terre et votre incarnation dans ce corps, vous étiez des êtres très conscients, alors sentez-vous connectés à vos guides, car ils sont les représentants de la dimension de votre âme.
Imaginez maintenant que vous quittez ce temple et que vous ramenez son énergie vers la Terre avec vous. En étant assis ici sur ce siège, dans cette pièce, permettez à l’énergie de votre plus grand soi, à votre âme, d’être pleinement avec vous à l’intérieur de votre corps, et soyez conscients que le monde a besoin de vous ; le monde a besoin de l’énergie particulière de votre âme.
Merci pour votre courage et votre persévérance. Même si vous vous sentez désorientés, ou si vous êtes dans la douleur, votre lumière brille de mille feux. Je voulais vous rappeler cette lumière.
Zarbitude
Zarbitude

Messages : 6769
Date d'inscription : 06/12/2012
Localisation : Ici et maintenant

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le cerveau interface de la conscience?

Message par Chorchraal le Dim 16 Déc 2018 - 19:14

Hulk 777 a écrit:Ca n'a rien à voir... quoique... ce grand mystère et qui me laisse toujours sans voix!!! Magnifique!

La fournée 2018 :
https://www.youtube.com/watch?v=KDjt5C7B-mM


Salut!

De quel mystère parle tu dans cette vidéo?

Chorchraal

Messages : 122
Date d'inscription : 08/09/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le cerveau interface de la conscience?

Message par siamois93 le Dim 16 Déc 2018 - 19:44

Un petit lien de plus :
https://en.wikipedia.org/wiki/Netzach
Pas facile mais vous êtes grands, vous comprendrez, reviendrez, comprendrez encore, reviendrez encore, pour encore plus comprendre . Mais dans quel but, hein ?
siamois93
siamois93

Messages : 3716
Date d'inscription : 03/04/2012
Age : 51

http://taijiquan.neuronnexion.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le cerveau interface de la conscience?

Message par Hulk 777 le Jeu 20 Déc 2018 - 14:23

Continuons avec les recherches du Docteur Morse :

"La Dualité du Système Nerveux.

Cette histoire illustre bine la théorie que je défends : nous possédons deux systèmes nerveux, chacun guidé par des parties différentes de notre cerveau. le premier, bien connu, est le système nerveux biochimique; il régit nos facultés motrices et sensorielles. gouverné par le lobe temporal gauche, il est étroitement associé à la "voix intérieure" que nous possédons tous.

Le second est le système nerveux électromagnétique subtil, celui qui permet la guérison des fractures des os, la régénération des tissus cellulaires et les relations psychosomatiques existant entre le cerveau et le corps. C'est à lui également que nous devons les facultés paranormales, comme la télépathie, la précognition et les sensations de décorporation. Il figure la personne silencieuse en nous, notre conscience intérieure, la partie de notre être qui communique avec Dieu.

Et c'est à travers ce second cerveau silencieux que nous pouvons comprendre la nature de l'expérience au seuil de la mort. Lorsque le cerveau meurt et qu'il cesse de recevoir les messages du système nerveux biochimiques, cette aire cérébrale s'active généralement pour la première fois depuis notre naissance. Elle nous permet de recevoir une merveilleuse lumière pleine d'amour qu'un patient a appelé "lumière divine".

Elle transforme ceux qui reviennent à la vie après avoir frôlé la mort. Ils comprennent alors que leur vie a un but et une signification, qui consistent notamment à aimer les siens et les hommes en général. Les zones cérébrales qui étaient à l'état de veille se trouvent réactivées, et les témoins se découvrent de nouvelles capacités, de nature à la fois paranormale et intuitive. Ils deviennent des gens heureux qui pratiquent hobbies et activités intellectuelles. Ils passent du temps à méditer dans la solitude. Ils consacrent plus de temps que les "gens ordinaires" à des activités communautaires et à vocation sociale."


Et quel que soit le milieu social, zététiciens, avocats, ouvriers ou footballeurs professionnels, la NDE a un effet transformateur radical chez l'expérienceur... Je suis dans la psychologie depuis 20 ans, et il est impossible avec un travail thérapeutique d'obtenir de telles transformations d'un individu en si peu de temps. La NDE a ce pouvoir incroyable : reconnecter l'individu à lui même en quelques secondes, à sa part sensible, qui ressent. Elle explose les murs névrotiques, et cela peut créer aussi un choc post traumatique comme nous l'avons vu. Ce sera un temps d'intégration de l'expérience qui sera alors nécessaire. (rappel : la névrose est un système de défense contre la souffrance issu de l'enfance donc contre le ressenti, le sensible en nous.)

En fait la NDE réactive une zone en veille du cerveau... Serait ce cela le Léthé des grecs, la traversée du fleuve de l'oubli, symbole de ce moment de la naissance sur cette planète avec une désactivation d'une partie du lobe temporal droit?

Continuons :

"Pour certains neurologues, le fait que le lobe temporal droit continue de fonctionner au seuil de la mort demeure un mystère. Pourtant, les recherches indiquent bien que c'est au moment où le cerveau est en train de mourir que le lobe temporal droit se met à fonctionner correctement pour la première fois. En fait, qu'il parvienne à traiter notre banque de mémoire à long terme prouve qu'il fonctionne même très bien.

C'est là qu'intervient la question suivante : quelle est la source d'énergie qui active ces circuits neurologiques? "
( Aux frontières de la mort, ils ont vu la Lumière - Morse Perry- Oxus)




Hulk 777
Hulk 777

Messages : 115
Date d'inscription : 25/10/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le cerveau interface de la conscience?

Message par Hulk 777 le Ven 21 Déc 2018 - 11:02

Salut! De quel mystère parle tu dans cette vidéo? a écrit:

salut Chorcraal, je parle du mystère des cercles de culture. une fois qu'on a passé le fait que certains s'amusent à faire des canulars avec des planches en bois et des cordes, ce qui est une réalité, il n'y a toujours aucune explication valable et sérieuse à ces crop circles.

Ici un article très long et très complet qui étudie toutes les possibilités y compris :
– Les « hoaxers » (farceurs ou mystificateurs).

– Les « land artists » (artistes du paysage).

– Les « opportunistes ».

– Les « services ».

Les faux crops sont une réalité documentée... Mais les vrais aussi :
https://www.mondenouveau.fr/enigmes-les-crop-circles-les-hypotheses-sur-lorigine-des-agroglyphes-partie-10/


Ca n'est pas forcément le sujet du post, même si ça le rejoint d'une autre manière.
Il y a donc des crops circles d'origine inexpliquée. Les cultures ne sont pas pliées par des planches mais entrelacées et tordues sans être cassées comme une action d'une énergie à distance.

Et d'après moi, cette énergie que décrit le Docteur morse dans notre corps :
Le second est le système nerveux électromagnétique subtil, celui qui permet la guérison des fractures des os, la régénération des tissus cellulaires et les relations psychosomatiques existant entre le cerveau et le corps. C'est à lui également que nous devons les facultés paranormales, comme la télépathie, la précognition et les sensations de décorporation. Il figure la personne silencieuse en nous, notre conscience intérieure, la partie de notre être qui communique avec Dieu.

...tire sa source d'une énergie subtile présente dans tout l'univers. D'une matière subtile plus précisément. Je pense que Nikola tesla, lorsqu'il étudiait l'énergie libre, étudiait sans le savoir peut être l'utilisation de cette matière. Cette matière invisible et pourtant présente partout est la source de la force électromagnétique qui est à l'origine de la Vie. Cette force peut être utilisée par intégration de particules et désintégration de particules créant ainsi un souffle magnétique... Et qui peut agir sur la matière... comme les cercles de culture.

Mais de la même manière, quoique plus subtile peut être, nos corps se meuvent par l'énergie de cette activité électromagnétique de la matière.

Pour imager, et comme Tesla s'en était inspiré, la vie et le mouvement sont comme les éclairs de l'orage... La même force partout mais à moindre puissance. Donc les crops circles subodoreraient que nous pourrions trouver de l'énergie d'une autre manière que les énergies fossiles.

Pour imager encore, on baigne dans de l'énergie... Hypothèse...

En tous le cas, une fois dépassés les explications débiles new age et le fait juste des faussaires et land artistes, on se retrouve face à une réalité inexpliquée de certains crop cicles, qui d'après moi, oeuvrent à renforcer l'explication que le cerveau est une interface de la conscience. Et que cette conscience vient d'une immense conscience dans laquelle nous baignons et qui a une intelligence de fonctionnement, nommé activité électromagnétique de la matière.




Hulk 777
Hulk 777

Messages : 115
Date d'inscription : 25/10/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le cerveau interface de la conscience?

Message par Zarbitude le Ven 21 Déc 2018 - 12:00

De la même manière mystérieuse, et à plus petite échelle, il est impossible de comprendre comment un être unicellulaire ( donc sans cerveau ) parvient à trouver sa nourriture, à se défendre et à éliminer ses propres déchets.
Ou bien : d'où vient que chaque cellule de notre corps se spécialise pour accomplir une certaine tâche et "sait" parfaitement ce qu'elle doit faire pour que le "tout" fonctionne ?
Ou encore : comment la petite tortue marine "sait-elle" qu'elle doit aller vers l'océan alors que personne ne lui a appris à le faire?
Pour moi, le concept de "baigner" dans de la conscience est tout à fait légitime.
Zarbitude
Zarbitude

Messages : 6769
Date d'inscription : 06/12/2012
Localisation : Ici et maintenant

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le cerveau interface de la conscience?

Message par siamois93 le Ven 21 Déc 2018 - 12:49

Est-ce si important ?
siamois93
siamois93

Messages : 3716
Date d'inscription : 03/04/2012
Age : 51

http://taijiquan.neuronnexion.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le cerveau interface de la conscience?

Message par Zarbitude le Ven 21 Déc 2018 - 17:55

Je pense que oui.
Zarbitude
Zarbitude

Messages : 6769
Date d'inscription : 06/12/2012
Localisation : Ici et maintenant

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le cerveau interface de la conscience?

Message par Pola le Ven 21 Déc 2018 - 18:13

Quand il n’y a rien à ajouter... qu’elle beauté !


Pola

Messages : 5968
Date d'inscription : 22/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le cerveau interface de la conscience?

Message par Philippe le Ven 21 Déc 2018 - 19:46

Zarbitude a écrit:De la même manière mystérieuse, et à plus petite échelle, il est impossible de comprendre comment un être unicellulaire ( donc sans cerveau ) parvient à trouver sa nourriture, à se défendre et à éliminer ses propres déchets.
Curieuse affirmation : « Impossible de comprendre » pour qui ?
Peut-être pour toi, en particulier si tu manques de culture scientifique voire d'imagination, et n'arrives pas à dépasser un a priori "cérébralocentré" ?
Mais ce n'est pas le cas pour les microbiologistes, aussi je t'invite à ouvrir un (bon) bouquin de microbiologie...

Le Vivant n'a pas attendu d'évoluer vers des formes complexes dotées d'un cerveau pour (sur)vivre, donc se nourrir, se défendre et excréter ses déchets !
Pour trouver sa nourriture, il suffit de se déplacer (relativement) et de pouvoir la reconnaître : rien de bien compliqué, une ou plusieurs flagelle(s) (par ex.), quelques récepteurs chimiques appropriés, et le tour est joué.
Pour se défendre, ça dépend contre quoi : chocs mécaniques, dessication, attaques chimiques, UV, rayons X ou gamma, ou encore agents biologiques ? Pour ces derniers, il suffit d'excréter le poison qui va bien : antibiotiques, fongicides, etc. Pour les rayonnements, des mécanismes de réparation de l'ADN existent. Etc.
Pour excréter ses déchets, ce n'est pas bien compliqué non plus : il suffit de canaux spécialisés dans la paroi cellulaire, de pompes ionique, et le tour est joué.
Tout ça est programmable (et programmé) génétiquement, très probablement.

Ou bien : d'où vient que chaque cellule de notre corps se spécialise pour accomplir une certaine tâche et "sait" parfaitement ce qu'elle doit faire pour que le "tout" fonctionne ?
C'est une question intéressante. Qu'as-tu lu sur le sujet (écrit par des biologistes, incluant éventuellement Sheldrake, mais pas des ésotéristes purs) ?
Tu peux commencer par l'article de WP en français sur la différenciation cellulaire, puis celui (plus technique) en anglais : Cellular differentiation.

Attention aux anthropocentrismes comme parler de « savoir » pour les cellules (j'ai bien noté ta mise entre guillemets).
Et j'espère que tu connais le concept d'émergence, qui cherche à expliquer comment « le tout puisse être plus que la sommes des parties », autrement dit comment un ensemble d'éléments peut présenter des propriétés nouvelles que n'ont pas les éléments.

Ou encore : comment la petite tortue marine "sait-elle" qu'elle doit aller vers l'océan alors que personne ne lui a appris à le faire?
Ben... par « programmation » (probablement génétique), pourquoi ? Je suppose que la direction est trouvée à l'odorat (et/ou à la vue ou l'ouïe).

Au passage, je découvre qu'une espèce de tortue marine dont le génome a été séquencé, possède environ 18.000 gènes codant pour une protéine (source), soit le même ordre de grandeur que pour notre espèce (estimé autour de 20.000, entre 10-15.000 et 30.000) !

Savais-tu que les bébés humains, juste après la naissance (avant même l'expulsion du placenta), posés sur le ventre de leur mère, sont capables d'aller par eux/elles-mêmes au sein, guidés par l'odeur du lait maternel ?
Ce genre de comportement, bien entendu non appris, est donc inné, donc très probablement « programmé » (génétiquement).
Ce fut sélectionné lors de l'évolution (les bébés juste nés qui ne cherchaient pas à téter, voire pire qui étaient repoussés par l'odeur du lait maternel, ayant de moindres chances de survie, n'ont pas légué leur génome).

Qui t'as « appris » à respirer, ou à faire battre ton cœur ? Ou encore à tomber amoureux/se ? Ou, plus complexe encore, à apprendre ?
Bien entendu, personne. C'est inné, donc (probablement) « programmé », génétiquement.

Au passage, il est remarquable de noter la chaîne de phénomènes d'émergence à différentes échelles :
- particules subatomiques (quarks) s'agrégeant en atomes
- atomes s'agrégeant en molécules
- molécules complexes/géantes (ADN, ARN) qui, associées à la « machinerie » cellulaire, donnent lieu à la production d'autres molécules complexes (protéines)
- protéines qui s'assemblent pour former des macro-structures, etc.
- cellules qui s'assemblent en organes et organismes
- organismes qui ont des comportements complexes (comme de s'enfuir vers la mer à peine sortie de son œuf et du sable qui le recouvre), en particulier interagissent, et donnent naissances à des méta-organismes (populations, espèces, écosystèmes)
- on peut aller jusqu'à l'hypothèse Gaïa, voire au-delà (la Terre comme « organe » du système solaire, lui-même etc.)...

Maintenant on pourrait s'interroger (et discuter) si la génétique (des gènes codant pour la synthèse de protéines) suffit à expliquer des comportements complexes, ou si d'autres facteurs sont nécessaires (et lesquels). Bien entendu cela implique d'avoir des connaissances poussées en biologie... (que je n'ai pas, pour ma part).

Pour moi, le concept de "baigner" dans de la conscience est tout à fait légitime.
Bon bain, alors ! Smile
Évidemment, étant donné tes a prioris que j'ai critiqué ci-dessus, il est compréhensible que tu aboutisses à une telle conclusion (à moins que ce ne soit ton point de départ ?).
Mais sache que d'autres conclusions sont possibles, et peut-être mieux fondées.

Au passage, dans quelle proportion sommes-nous « conscients » ?
Bien peu, je le crains. Nous sommes essentiellement des automates biologiques.
Ce qui peut froisser notre égo, en particulier notre égo spirituel (si l'on en a développé un).
Moi, cela me va d'être (ou « n'être que ») un animal social et culturel, et un infime bout de la biosphère terrestre, je trouve ça déjà assez riche en soi.
Et toute aspiration à être autre chose que ça, par ex. un esprit/conscience pur(e) (grand fantasme personnel de mes 20 ans), m'apparaît comme de la dissociation sévère, et relève possiblement de la psychotraumatologie, si vous voulez mon avis.


Dernière édition par Philippe le Jeu 31 Jan 2019 - 13:41, édité 2 fois (Raison : correction d'un terme inapproprié (mise entre guillemets au lieu de parenthésage))
Philippe
Philippe

Messages : 2004
Date d'inscription : 19/11/2009
Age : 41
Localisation : Au pays du soleil et du vent... (Roussillon)

http://www.zebrascrossing.net/t329-grrroooaaaooo

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le cerveau interface de la conscience?

Message par Philippe le Ven 21 Déc 2018 - 20:18

Pola a écrit:Quand il n’y a rien à ajouter... qu’elle beauté !
Au contraire, c'est un bon sujet de discussion !

Déjà, personnellement, je ne sais pas si je parlerais d'un beau spectacle, mais fascinant, ça certainement !
(Ce qui amène une question intéressante d'un point de vue évolutionniste : pourquoi l'évolution a-t-elle sélectionné l'attrait de l'esprit humain pour des phénomènes comme les couchers/levers de soleil, ou encore les ballets des nuées d'oiseaux ou des bancs de poissons.)

Alors, évidemment à la vue de ces nuées d'étourneaux, on peut aisément postuler l'existence d'une « conscience » globale qui piloterait chacun, et donnerait lieu au mouvement d'ensemble.
D'ailleurs les ésotéristes parlent volontiers d'« âme-groupe » pour les espèces animales non-humaines.

Pourtant, une explication plus triviale existe (ce qui, à mon avis, n'enlève rien à la « magie » du phénomène) : chaque étourneau est programmé pour voler avec ses congénères, en essayant de conserver la distance à ses voisins dans une plage prédéterminée.
En prenant en compte le temps de réaction (captation d'images par les yeux, traitement par le cerveau, en particulier estimation des distances, et calcul de la correction de trajectoire, puis actionnement des effecteurs musculaires de la queue ou des ailes, ou peut-être de la tête), les turbulences atmosphériques (intrinsèques + les traînées tourbillonnaires des autres oiseaux ?), ça suffit pour que des phénomènes émergents de changement de direction global puissent se manifester, sans qu'aucun acteur individuel ne l'ait décidé.
Idem pour une foule humaine qui réagit à la perception d'un danger.

Il existe des simulations (soit informatiques, soit robotiques) d'insectes sociaux du genre fourmis ou termites, où le programme individuel est simple et du genre :
- avancer au hasard
- si l'on rencontre une graine (ou un grain de terre) et qu'on n'en porte pas déjà, l'emporter
- si l'on rencontre une graine (ou un grain) et qu'on en porte déjà un(e), la/le déposer

Or dans la simulation d'un ensemble de fourmis/termites lâchées sur un terrain parsemé de grains ou graines, le phénomène émergent de formation d'un tas de graines (ou de terre) apparaît, alors même que la collaboration en vue de réaliser ensemble un tas n'existe pas dans le programme...

Donc attention au biais cognitif qui fait supposer une cause connue là où il n'y en a pas forcément. Wink
(De la même manière que certains phénomènes purement physiques ou des mécanismes nous apparaissent « vivants », alors qu'ils ne le sont pas.)


Dernière édition par Philippe le Ven 21 Déc 2018 - 21:07, édité 1 fois (Raison : correction d'une coquille)
Philippe
Philippe

Messages : 2004
Date d'inscription : 19/11/2009
Age : 41
Localisation : Au pays du soleil et du vent... (Roussillon)

http://www.zebrascrossing.net/t329-grrroooaaaooo

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le cerveau interface de la conscience?

Message par Pola le Ven 21 Déc 2018 - 20:40

Tu nous as donné à lire une jolie vision/version du phénomène mais qui n’invalide en rien l’idée de « conscience collective »

D’ailleurs, je trouverais plutôt incongru que quelqu’un tente de se substituer à ma perception/compréhension, sous prétexte qu’il détient « la vérité ».

Pola

Messages : 5968
Date d'inscription : 22/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le cerveau interface de la conscience?

Message par Philippe le Ven 21 Déc 2018 - 21:04

(Aparté sur les agroglyphes, et leur inutilité pour le sujet du fil.)

Hulk 777 a écrit:je parle du mystère des cercles de culture. une fois qu'on a passé le fait que certains s'amusent à faire des canulars avec des planches en bois et des cordes, ce qui est une réalité, il n'y a toujours aucune explication valable et sérieuse à ces crop circles.
(...)
Les faux crops sont une réalité documentée... Mais les vrais aussi :
Si je comprends bien, tu appelles « faux » agroglyphes ceux faits par des agents humains.
Donc je suppose que par « vrais » tu évoques des agroglyphes faits par des agents non-humains ?
En quoi ces derniers seraient une réalité documentée (et par qui) ?!?

Je veux dire, il peut y avoir un phénomène documenté : apparition d'agroglyphes à tels endroits à tels dates, présentant telles caractéristiques (tiges courbées ou cassées, radio-activité ou pas, etc.), coïncidant peut-être avec la vision d'autres phénomènes (lumières célestes, OVNIs, que sais-je).
Mais je vois mal comment leur éventuelle cause non-humaine pourrait être documentée !

A-t-on le témoignage de nombreux témoins fiables (ne présentant pas de maladies psychiatriques, n'ayant rien à gagner à un tel témoignage, etc.), accompagnés d'enregistrement divers (vidéos, analyses de spectres, émissions radio ou X ou gamma, etc.) ? Hélas non.

Note que je n'exclus pas des visites physiques ou actions à distance d'êtres non-terrestres (après tout, la vie extra-terrestre est probable, la vie E-T évoluée est possible, les voyages interstellaires envisageables dans des modèles cosmologiques alternatifs, par ex. le modèle Janus de J-P Petit), mais j'espère que tu connais le précepte du rasoir d'Occam : parmi plusieurs explications, tu dois choisir la plus simple. Donc il faut envisager les explications à base de causes humaines avant le reste, y compris certaines qui pourraient paraître loufoques à certains gens « sérieux » : je n'exclus pas personnellement, pour expliquer une partie des agroglyphes, une expérience d'ingénieurie sociale de la part, par ex, des services secrets (britanniques ou autres) disposant de (logo)techniques militaires secrètes plus avancées que les (logo)techniques civiles connues. Et, le pire, c'est que ça peut être en plus de phénomènes réellement non-humains, voire pour embrouiller les cartes.

Il y a donc des crops circles d'origine inexpliquée.
En supposant que ce soit le cas (je ne connais pas assez le sujet pour le savoir), ça ne veut pas dire que ce soit inexplicable.
La science est un entreprise humaine, donc ses résultats (les connaissances scientifiques) sont généralement valables un temps (d'où l'expression qui devrait être systématiquement de mise : « dans l'état actuel des connaissances scientifiques »).

Ainsi, parmi les témoignages d'observations d'OVNI (ou désormais PANI : Phénomènes Atmosphériques Non Identifiés), la vaste majorité est expliqué par des phénomènes connus (cosmiques, atmosphériques, biologiques, optiques/physiologiques, appareils humains civils ou militaires, etc.). Seuls qqs petits pourcents résistent à l'analyse pour l'instant, mais ce n'est pas dit que ce le soit définitivement. En particulier, si par ex on découvre un nouveau phénomène atmosphérique, cela pourrait en expliquer une partie.

Les cultures ne sont pas pliées par des planches mais entrelacées et tordues sans être cassées comme une action d'une énergie à distance.
T'as des sources fiables pour cette affirmation (pas l'article déjà cité) ?
Idéalement produites par des personnes entraînées à l'exercice de l'esprit critique, de la méthode scientifique, et disposant d'un bagage scientifique suffisant (probablement en travaillant en équipe, car on s'y connaît rarement à la fois en météorologie, pédologie, biologie des graminées, radiologie, etc.).

...tire sa source d'une énergie subtile présente dans tout l'univers. D'une matière subtile plus précisément. Je pense que Nikola tesla, lorsqu'il étudiait l'énergie libre, étudiait sans le savoir peut être l'utilisation de cette matière.
D'où sors-tu que N. Tesla étudiait l'énergie « libre » ? (Source « fiable » requise.)
Il étudiait pour sûr l'électro-magnétisme, ou la résonance mécanique, mais en dehors de ça ?

Cette matière invisible et pourtant présente partout est la source de la force électromagnétique qui est à l'origine de la Vie.
Tu réinventes l'éther des physiciens de la fin XIXe siècle ! Conjecture dont s'est débarrassée la physique depuis (et que la biologie n'a pas reprise à son compte à ma connaissance).
Cette force peut être utilisée par intégration de particules et désintégration de particules créant ainsi un souffle magnétique...
Qu'est-ce que « l'intégration des particules » ou un « souffle magnétique » ?
En employant des vocables scientifiques, tu t'aventures dans un domaine que visiblement tu ne maîtrises pas, ce qui discrédite ton propos.

Et qui peut agir sur la matière... comme les cercles de culture.
A ceci près que pour agir sur la matière... il faut un peu plus que de l'énergie « subtile » : de l'énergie réelle, potentiellement « dense ».
(Note que selon le document que tu citais, parmi les explications des agroglyphes non-triviaux, on a avancé l'usage de masers ou canons à micro-ondes : c'est certes invisible mais certainement pas « subtil » au sens « éthérique ».)

Mais de la même manière, quoique plus subtile peut être, nos corps se meuvent par l'énergie de cette activité électromagnétique de la matière.
Certes, le Vivant est un phénomène électro-magnétique, tout autant (voire plus) que biochimique.
Mais en quoi serait-ce « subtil » ?!?

Pour imager, et comme Tesla s'en était inspiré, la vie et le mouvement sont comme les éclairs de l'orage... La même force partout mais à moindre puissance. Donc les crops circles subodoreraient que nous pourrions trouver de l'énergie d'une autre manière que les énergies fossiles.
C'est déjà fait : énergie nucléaire (et rien de subtil là-dedans, ça irradie et ça brûle même !).

Pour imager encore, on baigne dans de l'énergie... Hypothèse...
On dirait que tu n'as pas intégré que (apparemment) nos corps sont matériels, et que la matière est une forme d'énergie « condensée » (cf. la fameuse formule d'Einstein) ; de surcroît nous ne sommes pas des systèmes fermés, donc nous échangeons (matière/énergie) en permanence avec l'extérieur.
Donc non seulement on baigne dans l'énergie, mais nous sommes énergie !

En tous le cas, une fois dépassés les explications débiles new age et le fait juste des faussaires et land artistes, on se retrouve face à une réalité inexpliquée de certains crop circles, qui d'après moi, œuvrent à renforcer l'explication que le cerveau est une interface de la conscience.
Ton interprétation (biaisée) du phénomène renforce tes croyances, mais il n'y a pas de déduction logique possible entre le phénomène agroglyphes et la conjecture « cerveau interface de la conscience ».
Et que cette conscience vient d'une immense conscience dans laquelle nous baignons et qui a une intelligence de fonctionnement, nommé activité électromagnétique de la matière.
Si tu veux croire que « électromagnétisme = conscience (supra-individuelle/divine) » et que cette dernière présente une qualité d'intelligence, libre à toi, mais je ne vois guère ce que cela apporte à la question de l'origine de la conscience, et de si celle-ci est un phénomène émergent du cerveau ou pas.

Conclusion générale de cet aparté : laisse tomber les agroglyphes, ça n'apporte pas d'eau à ton moulin, contrairement à ce que tu sembles croire.
(Dit autrement : empiler des croyances douteuses sans esprit critique ne construit pas un édifice intellectuel solide !)
Philippe
Philippe

Messages : 2004
Date d'inscription : 19/11/2009
Age : 41
Localisation : Au pays du soleil et du vent... (Roussillon)

http://www.zebrascrossing.net/t329-grrroooaaaooo

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le cerveau interface de la conscience?

Message par Zarbitude le Ven 21 Déc 2018 - 22:03

@Philippe,
Merci beaucoup pour tous tes conseils.
Comme tu le dis si bien :" Tout ça est programmable (et programmé) génétiquement, très probablement."
Mais tu vois, pour résumer ma pensée, qui est probablement contestable, ce que font les généticiens c'est d'identifier des mécanismes.
Mais identifier un mécanisme n'est pas à proprement parler le comprendre.
Par exemple : Comprends-tu pourquoi un gène est responsable de la couleur de tes yeux ?
Par contre, l'hypothèse d'une conscience se trouvant partout en nous et partout autour de nous pourrait nous faire comprendre plus de choses que par le biais de la génétique.
C'est une hypothèse qui me plait.
Au fond, la science fonctionne ainsi. Elle émet des hypothèses jusqu'à preuve du contraire.
N'hésite pas à me montrer les failles de mes cogitations car j'apprécie beaucoup tes interventions.
Zarbitude
Zarbitude

Messages : 6769
Date d'inscription : 06/12/2012
Localisation : Ici et maintenant

Revenir en haut Aller en bas

Page 5 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum