Psychotraumatologie et surdouance!

Page 9 sur 10 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant

Aller en bas

Re: Psychotraumatologie et surdouance!

Message par siamois93 le Jeu 6 Déc 2018 - 17:46

Il y a des tas de menaces et pointer les USA et la France pour oublier tous les autres, qu'ils soient politiques ou mafieux, ce n'est pas nous faire du bien.
Il suffit de lire «Var matin» pour se rendre compte que tout va bien, tout va pour le mieux, les pompes funèbres enterrent, les sportifs font du sport, il y a de la culture, des bénévoles partout, et quand il y a de vrais soucis les politiques sont présents sur le terrain.

siamois93

Messages : 3419
Date d'inscription : 03/04/2012

http://taijiquan.neuronnexion.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Psychotraumatologie et surdouance!

Message par Hulk 777 le Jeu 6 Déc 2018 - 17:55

Oui J'ai l'habitude Sybille, c'est comme çà depuis mon enfance!!!! mes parents ont abandonné... et je ne suis pas en Hopital Psy!!!! donc... Razz  lol!

En fait, pour moi, c'est un système de "tarés" et nous sommes tous "tarés", et quand on essaie de ne plus l'être, on devient "original"!

En fait pour le dire pompeusement, c'est un système qui produit de l'aliénation qui entraine forcément la violence.
Et dans mon esprit tordu, tout se tient, rien n'est séparé. Donc la violence de samedi dernier à paris, c'est le résultat de l'aliénation de l'individu dans un système dingue.

Quand je lis "Bienvenu en Amazonie" de Jean Baptiste Malet, journaliste infiltré chez Amazon, les conditions de travail des individus sont dignes des plus grandes aliénations de l'histoire.

Mais le découpage du travail en taches séparées et à la chaîne, le fordisme, le taylorisme, le toyotisme, les ancêtres de l'amazonisme, sont pour moi toujours source de grande interrogation.

Je l'ai vécu!

Tout comme travailler dans un  open space à répondre au téléphone... tout cela est aliénant et coupe l'humain de sa créativité donc de son humanité.

Ce système est basé sur la pensée de pervers qui nous aliène. Et le produit de l'aliénation, après la soumission, c'est la violence!

Et l'aliénation commence dès l'enfance avec nos parents qui nous formatent, comme eux l'on été, pour que nous acceptions un système de fous en le faisant passer pour sensé et sain!!!! C'est la névrose! etc etc...

Et le trauma, c'est comme un virus implanté dans la névrose...

Et paradoxalement, au sein de cette aliénation collective, il ya évolution sur un autre plan...
avatar
Hulk 777

Messages : 91
Date d'inscription : 25/10/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: Psychotraumatologie et surdouance!

Message par Sybille le Jeu 6 Déc 2018 - 18:53

Que les choses soient claires, Hulk : j'ai remis en question MON entendement, et à aucun moment TA santé mentale... (d'ailleurs en ce moment, ce serait plutôt la mienne qu'il conviendrait de remettre en cause  Rolling Eyes , mais on s'éloigne du sujet)

Je n'ai pas été assez précise, alors : système aliénant, qui entraine frustration et violence, 100% ok. Découpage du travail, open space, et tous ces machins de management à grand coups de culture d'entreprise obligatoire, j'adhère complètement. Le formatage parental, c'est pas là non plus que je vais contester, non, en gros avec tout ce que tu reprends dans ce dernier message, je suis OK, je dirais pas que je maîtrise le sujet, mais j'ai deux ou trois connaissances/expériences et idées qui vont dans ce sens.
Les Beauvois et Joule font partie de mes livres de chevet, et sans aller jusqu'à raconter ma vie, j'ai eu très jeune de solides raisons de m'intéresser à l'agressivité, la violence, la manipulation, toussa toussa.

Pas ça le problème.

Ce qui me bloque, c'est les histoires de signes sataniques, de 11 septembre... : c'est la même partition que les théoriciens du complot, je ne peux qu'être AUTOMATIQUEMENT méfiante.

D'ailleurs, tu noteras un point que je trouve intéressant de souligner : à la relecture de ton long message de ce matin, je me rends compte que je suis d'accord avec beaucoup plus de choses que je ne l'ai pensé juste après la première lecture, quand j'ai posté ma réaction... mes réticences devant  "signes sataniques dans la musique" et "11 novembre" ont contaminé le reste... (et ça continue à me bloquer tongue )
avatar
Sybille

Messages : 74
Date d'inscription : 27/10/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: Psychotraumatologie et surdouance!

Message par siamois93 le Jeu 6 Déc 2018 - 19:50

Hulk, as-tu essayé d'utiliser méchanceté au lieu de violence ?
Un pompier, un policier, toi ou moi on peut utiliser de la force pour faire du bien. Défoncer une porte en feu à coups de hache c'est violent à mon sens.
Je trouve le terme de violence mal approprié. Le problème c'est la méchanceté.

Si on suit ton étude, le surdoué est un malade. Quelle sera la guérison ? Ce mode de fonctionnement traumatique, n'est-ce pas le fonctionnement du Darwinisme et de la théorie de l'évolution ?
Ceci est mon 3333 message .
avatar
siamois93

Messages : 3419
Date d'inscription : 03/04/2012
Age : 51

http://taijiquan.neuronnexion.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Psychotraumatologie et surdouance!

Message par Hulk 777 le Sam 8 Déc 2018 - 12:51

Une petite citation en passant :

"Trop de gens pensent que les psychopathes sont essentiellement des tueurs ou des condamnés. Le grand public n' a pas été éduqué à voir au-delà des stéréotypes sociaux pour comprendre que les psychopathes peuvent être des entrepreneurs, des politiciens, des PDG et d'autres personnes prospères qui ne verront peut-être jamais l'intérieur d'une prison."

- Dr. Robert Hare ( psychologue canadien. Professeur émérite de l’Université de la Colombie-Britannique, il a consacré l'ensemble de sa carrière à l'étude de la psychopathie. )


Oui tu n'as pas tort Siamois. C'est pour ça que je dis qu'il est inutile de condamner la violence comme le font les médias...Puisqu'elle n'est que le produit du mensonge!
Mais effectivement, il y a aussi la "violence nécessaire"... Mais quoi qu'il arrive, elle vient d'une attitude inadaptée à la base je crois... Exemple: défoncer une porte pour éteindre un incendie... L'incendie est la conséquence d'un acte inadapté, donc d'une pensée qui n'est pas axée dirais je... etc etc...
Tout évènement est le produit d'une pensée à la base puis d'un acte qui suit.
Une fois l'acte en place, inutile d'agir pour l'arrêter ou le modifier... La balle est lancée, c'est trop tard. Donc la violence n'est aucunement condamnable puis qu'elle est la conséquence d'une pensée.
C'est sur la pensée qu'il faut agir.

Ce monde dans lequel nous vivons est le produit d'une pensée millénaire basée sur la constitution d'empires (guerriers, financiers, économiques, politiques). Or l'empire, le dominant -dominé correspond aux complexes infantiles situés entre 0 et 4 ans... Ces complexes inconscients se transmettent de génération en génération et finissent par rendre normaux des comportements anormaux, et des pensées déviantes.

En ce sens, la violence est une force de libération d'une aliénation parvenue à saturation issue d'une soumission librement consentie et du mensonge perpétré depuis des siècles voire des millénaires de génération en génération... Le pouvoir et la soumission au pouvoir sont par exemple un de ces mensonges! Car dans l'absolu, le pouvoir n'existe pas à part celui sur sa propre vie.

Mon avis est simple et je l'ai expliqué avec le développement de l'enfant (et nous pouvons le voir avec la morphopsychologie, mais bon est ce important?). Et pour qu'un système tel que le notre continue de fonctionner, il a bien fallu que nos ancêtres le cautionnent et donc soient eux même conditionnés à l'accepter.

Donc, pour moi, TOUT être humain sur cette planète devrait faire une thérapie (qui signifie activer en soi le processus de réflexion sur soi et son passé!). Et cela passe par la fin de l'idéalisation de nos parents... Et donc, par projection, la fin de l'idéalisation de nos dirigeants... et donc la fin de l'idéalisation d'un système...

Et étonnamment, au royaume des aveugles les borgnes sont rois! Dans un système névrosé, où la majorité de la population dort tranquillement dans l'eau tiède, les traumatisés sont comme en quelque sorte plus "réveillés" que l'ensemble... et ont donc une lucidité plus aigue, en raison de ce trauma, que la moyenne... Le trauma empêche de dormir tranquillement!

Alors, si on prend Alice Miller. Un traumatisé qui n'a pas de témoin secourable crée un PN ou psychopathe. Prenons comme exemple Hitler et son enfance. Etonamment, ce type d'individu traumatisé est aussi plus réveillé que la moyenne dans le mauvais sens. Car il voit les failles des personnes, comment les exploiter et s'y engouffrer puis prendre le pouvoir sur ces mêmes individus.

Et si le traumatisé a un témoin secourable, il passe en mode HP!!!! Et ce HP aura des difficultés d'adaptation familiale et sociale... Il sera vital pour lui ou elle de faire une thérapie, plus que pour quiconque, car en surempathie et en suractivité cérébrale, il sera plus sensible, voire ultrasensible, voire extralucide, au mensonge ambiant sans savoir le définir...
Et une thérapie lui permettra de guérir en partie d'une part, puis d'apporter au monde sa capacité de discernement...

Et ainsi d'apporter au monde une nouvelle pensée.

C'était le sujet de base de ce post. sunny

(Sybille, oui je sais que le sujet sur le satanisme dans les clips vidéos et l'attentat sous faux drapeau du 11 septembre, cela parait aberrant... Mais il suffit d'observer de façon neutre pour voir que c'est édifiant. Quand je regarde avec un oeil plus averti les clips de Rihanna, Lady gaga, ou Beyoncé, je me dis que les sociétés de production ont réellement toutes les mêmes références! C'est délirant! et si l'on désire contaminer l'esprit des enfants et des jeunes amateurs de ses stars, il n'y a pas mieux. Comme avec la pornographie d'ailleurs. Mais je te promets que moi même j'étais réticent à ce genre de constat. Mais c'est en observant objectivement que j'ai trouvé cela comme une réalité. Et il est vrai, que le satanisme est une religion millénaire comme une autre après tout, plus répandue qu'on ne le croit. Ca parait dingue mais c'est une réalité. En franc maçonnerie, elle est largement répandue comme un modèle d'élévation.
Pour le 11 septembre, il suffit de décortiquer les faits de la version officielle. L'éperonnage, qui consiste à diriger un avion sur une cible, est une technique des plus difficiles pour les pilotes professionnels. Et 3 terroristes entrainés sur des petits avions de tourisme y seraient parvenus en quelques jours!!!! Aucune pièce d'avion n'est tombé au sol! Aucune! La version officielle répond que les avions ont brûlé intégralement dans les tours. Les professionnels du batiments du re-open 9/11 disent que c'est absolument impossible. tout comme les explosions... Sans compter toutes les incohérences incroyables du story telling lié à cet évènement... il faudrait un post entier pour rendre compte de tous ces faits, mais le re-open et d'autres l'ont déjà fait!!!!!
Mais on en revient au cycle hystéroide de Lobasczewski. Pendant ce cycle, la majorité des personnes d'un peuple sont endormis en quelques sortes. Si l'on est manipulateur émotionnel, on peut faire croire n'importe quoi à un peuple dans ces conditions. Surtout que la télévision et les médias sont un moyen redoutable aujourd'hui.

La célèbre maxime de Marshall Mac Luhan, spécialiste des médias me revient : "Seuls les petits mensonges ont besoin d'être dissimulés, pour les gros, il y a l'incrédulité publique.") sunny


avatar
Hulk 777

Messages : 91
Date d'inscription : 25/10/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: Psychotraumatologie et surdouance!

Message par Zarbitude le Sam 8 Déc 2018 - 13:18

Purée, c'est tellement vrai qu'on est incrédules !
Moi aussi j'ai été surprise de comprendre la réalité à propos des attentats.
C'est tellement fort!
Tout ce qui s'est joué là-bas, c'est la peur de manquer, comme toujours.
Et Dieu sait que beaucoup de gens sont englués dans le paradigme du manque.
En réalité, il y en a pour tout le monde!
C'est ça qui est triste!
Mais bon, hauts les coeurs. Rien n'est jamais perdu.
Moi, je prie. C'est ce que je sais faire de mieux...
avatar
Zarbitude

Messages : 6345
Date d'inscription : 06/12/2012
Localisation : Ici et maintenant

Revenir en haut Aller en bas

Re: Psychotraumatologie et surdouance!

Message par Hulk 777 le Lun 10 Déc 2018 - 14:01

L'écologie selon Emmanuel Macron :

https://mrmondialisation.org/catastrophe-ecologique-en-approche/

Après la voiture électrique au lithium... Alors que Vincent Bolloré, nouveau PDG de Renault, attend son retour sur investissement dans les batteries au lithium justement!!! Etrange non?
https://www.lesechos.fr/16/04/2015/lesechos.fr/02112790729_l-empire-bollore--des-ports-africains-aux-batteries-au-lithium.htm

Il n'y a aucune limite, aucun principe, aucune morale, aucune sensibilité ni empathie chez les psychopathes nous explique Lobaszewski.

Macron est bien entendu un outil entre les mains des franc maçons... Ca parait logique! Et il n'y a pas vraiment de difficultés pour remarquer que ce jeune homme a quelques problèmes psychopathologiques avérés. Razz

Le cri d'une femme ici :
https://www.youtube.com/watch?v=_9VxLpCICGs

Malgré tout, je sais que tout a un sens même si derrière des gens adorent fomenter des complots!!!

Nous sommes bien sûr en plein dans le sujet! Un complot suit un autre complot... L'Histoire est faite de complots. Mais surtout l'histoire est faite par des PN qui ne veulent que le pouvoir et des peuples qui se soumettent sans condition par naiveté, manque de lucidité, de travail sur soi et de vigilance.

Alors bien entendu que les gilets jaunes ressemblent tout à fait à une révolution à thème à la Open Society de Georges Soros, un autre malade mental, au même titre que le printemps arabe ou la révolution orange. Surfer sur les mécontentements et diriger la colère vers un but décidé à l'avance. (cf la conférence de Plaquevents sur Georges Soros ici :
https://www.leretourauxsources.com/blog/entretien-avec-pierre-antoine-plaquevent-soros-et-l-open-society-n2612

Mais cela fut toujours dans l'Histoire qui n'est faite que de complots au final. L'important, c'est qu'aujourd'hui, à la différence d'autrefois, Internet permet de communiquer et de voir. Et surtout de connaitre la source du mal et du trauma dans le monde, qui ont comme résultat le "ma" ou la désintégration systématique comme type d'évolution.

avatar
Hulk 777

Messages : 91
Date d'inscription : 25/10/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: Psychotraumatologie et surdouance!

Message par Amandine38 le Lun 10 Déc 2018 - 14:50

Bonjour je ne dirais pas que tu surdoué a connu des traumatismes dans son enfance ou dans sa naissance. C'est vrai que nous avons été beaucoup avoir été maltraité dans notre enfance maltraitance psychologique physique émotionnel exetera....
Pour ma part c'était l'inceste à l'adolescence au début de l'adolescence avec un n'oublie de temporaire et un rappel brutal de se souvenir horrible au début de l'âge adulte vers 18_20 ans. Avant ça j'avais déjà remarqué que j'étais en décalage par rapport à la société toutes mes copines dans la cour en primaire sauté courait moi j'ai passé mon temps assise en train de lire des livres. je m'ennuie à l'école j'avais appris à lire très facilement en fin de grande section j'ai très vite appris à écrire sans faire de faute en CP CE1 j'ai très vite appris à calculer à maîtriser les quatre opérations avant le CE2.

Donc je ne pense pas que chaque surdoué soit un enfant traumatisé d'autant plus que mon fils est surdoué et que jusqu'à preuve du contraire pour avoir vécu l'enfer quand j'étais petit je fais en sorte que mon fils ne connaissent ni la violence ni les insultes que j'ai pu prendre en pleine tronche quand j'étais petite....
Il est dans une bulle de coton protégé.
Il vient d'être dépister enfin précoce avec un QI estimé entre 140 et 145.

Je dirais plus que comme nous avons un comportement différent de celui que la société attend et ça depuis la naissance car nous naissons sur nous et nous n'avons pas cette douance avec la croissance donc comme nous naissons sur nous et nous avons déjà des aptitudes et un comportement anormal par rapport à un enfant normal même si je me sens pas du tout anormal. On marche assez tôt on parle assez tôt et tout ça peut choquer certaines personnes et je pense que c'est pour ça aussi que nous sommes souvent maltraité dans l'enfance que ce soit de la violence physique verbale des insultes ou pire !
avatar
Amandine38

Messages : 106
Date d'inscription : 01/08/2018
Age : 41
Localisation : Chez moi !

Revenir en haut Aller en bas

Re: Psychotraumatologie et surdouance!

Message par zezebulon le Lun 10 Déc 2018 - 15:53

. la modo n'aime pas ma prose;, alors j"'édite


Dernière édition par zezebulon le Lun 10 Déc 2018 - 20:25, édité 1 fois

zezebulon

Messages : 42
Date d'inscription : 06/12/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: Psychotraumatologie et surdouance!

Message par Hulk 777 le Lun 10 Déc 2018 - 17:18

J'aime le récit de vos vécus respectifs en tous cas. C'est touchant et profond. Merci Amandine et Zezebulon.

En effet, la question peut se poser ainsi ZeZebulon, je reprends tes mots :


"je me demande finalement si on n'est pas tout simplement traumatisé de la vie elle même, tant le décalage parfois est grand
ce n'est donc pas un choc ciblé à un moment temps mais un choc long témoignant d'un décalage permanent avec le monde
en ce sens il est sans doute bien plus profond et plus pernicieux puisque allant de soi d'un certain point de vue.
"


Donc au final l'on est obligé de parler d'âme et d'incarnation... je ne parviens pas à penser que c'est le hasard!!!! Impossible! Moi j'y ai mis en sens avec le temps et surtout un énorme travail sur moi-même. Je ne serais plus là aujourd'hui sinon. Quelle difficulté pour s'adapter quand vous avez une réflexion différente sur tout  avec des parents qui veulent vous "mater", une vision globale et en 4 dimensions, sous plusieurs angles à la fois avec des méga connexions qui vous emmènent au bout du bout du bout... du vide...

Non seulement cette société m'ennuie mais surtout je n'en comprends pas et je n'ai jamais compris son fonctionnement!!!!!

Bref donc le trauma viendrait d'un décalage à la base??? Avant de naitre???
avatar
Hulk 777

Messages : 91
Date d'inscription : 25/10/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: Psychotraumatologie et surdouance!

Message par Zarbitude le Lun 10 Déc 2018 - 17:58

Tiens ça me fait me souvenir que quand j'étais petite, j'avais l'impression que mes parents élevaient des animaux et pas des êtres humains.
Manger, pas bouger, rester dans le rang, obéir.
Avec le recul, ce me fait bien marrer parce qu'au final, non seulement j'ai survécu à tout ça mais en plus, j'ai trouvé le moyen d'en tirer profit.
Et pour moi, c'est ça aussi l'intelligence.
avatar
Zarbitude

Messages : 6345
Date d'inscription : 06/12/2012
Localisation : Ici et maintenant

Revenir en haut Aller en bas

Re: Psychotraumatologie et surdouance!

Message par victorrr le Lun 10 Déc 2018 - 18:13

Zezebulon !
Merci pour ton texte.
A propos de manuel de survie pour surdoués n'y a t il pas une section dans ce forum qui pourrait s'en rapprocher ?

Envoyé depuis l'appli Topic'it

victorrr

Messages : 19
Date d'inscription : 08/12/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: Psychotraumatologie et surdouance!

Message par My_illusion le Lun 10 Déc 2018 - 20:31

Pardon mais tout ce sujet est peu sensé... tout peut être trauma et tout peut être non trauma. Ce n’est pas ce qui arrive qui a son importance mais la façon dont on les interprète et les ressent. Si j’étais pas hp, je serais très certainement morte par suicide. C’est simplement ma faculté à m’extraire de mon être qui me permet d’analyser de façon impassible ou du moins de comprendre la nécessité de ne pas ressentir certaines choses parce que oui le rationnel permet de diminuer, moduler, diriger l’émotionnel. C’est la chose la plus difficile que j’ai eu à faire et que j’ai appris à renforcer. Aussi simple que ça... les théories psycho capillotractées, ça finit par saouler. Les bons psy’s rapportent et analysent des témoignages, ils ne s’aventurent pas à faire des généralités à partir de quelques cas.

My_illusion

Messages : 287
Date d'inscription : 11/12/2017
Age : 33
Localisation : Belgique

Revenir en haut Aller en bas

Re: Psychotraumatologie et surdouance!

Message par My_illusion le Lun 10 Déc 2018 - 20:33

Zarbitude a écrit:Tiens ça me fait me souvenir que quand j'étais petite, j'avais l'impression que mes parents élevaient des animaux et pas des êtres humains.
Manger, pas bouger, rester dans le rang, obéir.
Avec le recul, ce me fait bien marrer parce qu'au final, non seulement j'ai survécu à tout ça mais en plus, j'ai trouvé le moyen d'en tirer profit.
Et pour moi, c'est ça aussi l'intelligence.

Bravo oui, c’est même à féliciter. Boris Cyrulnik te répondrait son célèbre oxymoron « c’est un merveilleux malheur! »

My_illusion

Messages : 287
Date d'inscription : 11/12/2017
Age : 33
Localisation : Belgique

Revenir en haut Aller en bas

Re: Psychotraumatologie et surdouance!

Message par Zarbitude le Lun 10 Déc 2018 - 22:39

Pour moi le malheur n'est jamais merveilleux.
Si j'en ai donné l'impression, sorry Crying or Very sad
avatar
Zarbitude

Messages : 6345
Date d'inscription : 06/12/2012
Localisation : Ici et maintenant

Revenir en haut Aller en bas

Re: Psychotraumatologie et surdouance!

Message par My_illusion le Mar 11 Déc 2018 - 8:20

Zarbitude a écrit:Pour moi le malheur n'est jamais merveilleux.
Si j'en ai donné l'impression, sorry Crying or Very sad

Bon bah désolée de mal comprendre alors. Pour moi, quand on parvient à tirer profit d’une situation difficile, c’est que ce malheur a apporté du positif. Faut bien se consoler comme on peut non?

My_illusion

Messages : 287
Date d'inscription : 11/12/2017
Age : 33
Localisation : Belgique

Revenir en haut Aller en bas

Re: Psychotraumatologie et surdouance!

Message par Zarbitude le Mar 11 Déc 2018 - 8:34

C'est plutôt de l'ordre d'en tirer un enseignement qui fait que la suite de la vie est plus "positive"
Mon guide intérieur m'a dit un jour qu'on ne souffrait jamais en vain.
Oui, ça m'a apporté une sorte de consolation, bien sûr.
Ensuite c'est devenu comme un réflexe : quand je souffre d'une situation, je m'attends à recevoir un enseignement.
Toi aussi, qui a tellement souffert, j'espère que tu as trouvé le moyen de te consoler.
avatar
Zarbitude

Messages : 6345
Date d'inscription : 06/12/2012
Localisation : Ici et maintenant

Revenir en haut Aller en bas

Re: Psychotraumatologie et surdouance!

Message par My_illusion le Mar 11 Déc 2018 - 9:01

Zarbitude a écrit:C'est plutôt de l'ordre d'en tirer un enseignement qui fait que la suite de la vie est plus "positive"
Mon guide intérieur m'a dit un jour qu'on ne souffrait jamais en vain.
Oui, ça m'a apporté une sorte de consolation, bien sûr.
Ensuite c'est devenu comme un réflexe : quand je souffre d'une situation, je m'attends à recevoir un enseignement.
Toi aussi, qui a tellement souffert, j'espère que tu as trouvé le moyen de te consoler.

C’est bien en ce sens que je le comprenais. C’est positif grâce aux enseignements tirés, le positif arrive plus tard, des années plus tard. Mais y’a tjrs une part de vide, de dommageable qu’on ne peut réparer. Comme on m’a dit récemment: tu ne serais pas qui tu es sans toutes ces épreuves. Je mesure les enseignements tirés bien que ça ne me donne pas un goût pour la vie. J’utilise tout ce que j’ai appris, je canalise toute ma colère vers du constructif... mais moi, mon être, il ne vit plus à l’intérieur. Ça c’est irréversible. Quand tu dois tuer une partie de toi pour survivre, tu n’as plus la capacité de rallumer cette partie. Il faut quand même se tourner vers le positif qui emane des épreuves difficiles car y’a que ça qui permet de tenir... en un sens, j’aime tout ce que j’ai appris, et que je n’aurais pas pu apprendre autrement. Se sentir abandonné, complètement, manger à peine juste pour survivre, c’est dur, c’est malheureux mais je ne voudrais pas me sentir dépendante et manger de trop car j’ai appris la sobriété, j’ai appris à me priver de tas de choses et c’est une force de pouvoir résister à ce qui est superflu. Utiliser la tête avant l'émotionnel. C’est une immense force!




My_illusion

Messages : 287
Date d'inscription : 11/12/2017
Age : 33
Localisation : Belgique

Revenir en haut Aller en bas

Re: Psychotraumatologie et surdouance!

Message par Zarbitude le Mar 11 Déc 2018 - 9:16

Je ne sais pas quoi dire, M.I. parce que ce que tu as vécu est inimaginable!
J'espère que tu te trompes quand tu dis que "c'est irréversible".
Si j'avais une baguette magique, je te ferais aimer la vie.
Parce que la vie, ce n'est pas ce que tu as vécu avec ta génitrice.
La vraie vie, c'est l'amour, la joie, la chaleur, les rires.
Elle existe, tu peux y goûter à ton rythme.
Donne-toi ce droit.
Je t'embrasse


Dernière édition par Zarbitude le Mar 11 Déc 2018 - 9:17, édité 1 fois (Raison : Correction)
avatar
Zarbitude

Messages : 6345
Date d'inscription : 06/12/2012
Localisation : Ici et maintenant

Revenir en haut Aller en bas

Re: Psychotraumatologie et surdouance!

Message par Hulk 777 le Mer 12 Déc 2018 - 11:16

Cyrulnik parle de résilience. La capacité à se transformer à partir du négatif. Moi même j'ai vécu un enfer étant enfant...
Seulement, je vais prendre l'exemple que j'ai cité plus haut. Un exemple que cite Alice Miller. Cette femme enfermée dans un camp de concentration et libérée à l'âge de 21 ans et qui pesait à peine 18 kg si mes souvenirs sont bons. Traumatisée, et on le conçoit bien, elle décida qu'elle enfermerait tout en elle, qu'elle n'en parlerait à personne. La seule chose qu'elle disait c'est "je pesais 18 kg en sortant." Ca coupait cour à toute conversation sur le sujet. Cette femme, avec toutes les meilleurs intentions du monde, ne voulait pas faire souffrir ses proches. Et on peut le comprendre. Ce qu'elle n'a pas réalisé, c'est que l'inconscient a son mot à dire. Sa fille est devenue anorexique pendant son adolescence. Aucune explication "rationnelle" ne pouvait trouver sa place. elle fut suivie par un psy. Et à l'âge de 21 ans, la jeune fille fut presque "heureuse" de dire à son psy qu'elle pesait 21 kg!!!!! Pourquoi? parce que le trauma non éclairé par la conscience fut transmis...

C'est ce qu'explique Alice Miller dans "le drame de l'enfant doué", et toute son oeuvre, et Schutzenberg dans "Aie mes aieux" et la psychogénéalogie.

Cette généralisation est malheureusement nécessaire à un moment donné. Comment peut-on expliquer le monde tel qu'on le connait, rempli d'injustices, de malheurs, de tristesse, d'exploitation des enfants et de destruction du vivant si on ne saisit pas que les souffrances se transmettent de génération en génération. Et ce , de façon exponentielle si une des personne de cette famille ne fait pas un travail de désactivation de la souffrance... Et si ce travail n'est pas fait, par effet de saturation au bout de plusieurs générations, cette souffrance devient un trauma... c'est à dire sidérant, ou disons une sidération psychique face à un stress intolérable.
Je n'accuse personne ici. La souffrance est un bagage qui se transmet par l'inconscient. La rationalisation est importante c'est vrai, mais l'enfant, lui, n'est pas rationnel, c'est un être de sentiment et d'émotion... C'est un être qui ressent...

La vraie force au final est de reconnaitre que l'on a été une victime totalement vulnérable, enfant et contacter cette vulnérabilité... et que tout au fond de nous, nous sommes des êtres sensibles et vulnérables... C'est le travail d'un bon psychologue.

Il n'y a aucun jugement de valeur, je suis dans le même cas que tous les humains de la planète, mais une notion généralisable aujourd'hui par l'apport de la psychologie et de la psychotraumatologie. La transmission inconsciente de souffrances ... mais aussi de valeurs positives s'entend!


Pour continuer dans la psychotraumatologie lié à la psychopathie, je trouve cette vidéo très intéressante des deux sociologues Pinçon- Charlot. Spécialiste de la "classe des riches", ils nous expliquent par la conscience de classe ce que Lobaszewki ou Robert Hare nous explique par la psychotraumatologie...







   Plus un peuple est éclairé, plus ses suffrages sont difficiles à surprendre. [...] Même sous la Constitution la plus libre, un peuple ignorant est esclave.

- Condorcet


"Trop de gens pensent que les psychopathes sont essentiellement des tueurs ou des condamnés. Le grand public n' a pas été éduqué à voir au-delà des stéréotypes sociaux pour comprendre que les psychopathes peuvent être des entrepreneurs, des politiciens, des PDG et d'autres personnes prospères qui ne verront peut-être jamais l'intérieur d'une prison."

- Dr. Robert Hare ( psychologue canadien. Professeur émérite de l’Université de la Colombie-Britannique, il a consacré l'ensemble de sa carrière à l'étude de la psychopathie. )
avatar
Hulk 777

Messages : 91
Date d'inscription : 25/10/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: Psychotraumatologie et surdouance!

Message par My_illusion Hier à 8:16

Ok pour la transmission inconsciente.

Pas ok pour le haut potentiel qui prend origine dans les traumas.
Ok pour un renforcement du potentiel face aux épreuves difficiles.

Sachant qu’on transmet malgré soi sa souffrance, c’est en partie ce qui motive mon abstinence à mettre un enfant au monde. Soyons sensés si tel est notre plus grande force

My_illusion

Messages : 287
Date d'inscription : 11/12/2017
Age : 33
Localisation : Belgique

Revenir en haut Aller en bas

Re: Psychotraumatologie et surdouance!

Message par Zarbitude Hier à 8:38

Si ton potentiel se renforce, il devient haut, non ?
avatar
Zarbitude

Messages : 6345
Date d'inscription : 06/12/2012
Localisation : Ici et maintenant

Revenir en haut Aller en bas

Re: Psychotraumatologie et surdouance!

Message par siamois93 Hier à 11:44

Il peut aussi s'exprimer autrement, comme quand on dit «transformer sa douleur en force». L'expérience est une force quand on peut l'utiliser c'est à dire quand on est sorti de l'évènement.
Et pendant longtemps on ne sait pas qu'il y a un dehors, un autre-chose, que ce qui nous fait souffrir à chaque instant.
avatar
siamois93

Messages : 3419
Date d'inscription : 03/04/2012
Age : 51

http://taijiquan.neuronnexion.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Psychotraumatologie et surdouance!

Message par My_illusion Hier à 14:02

Zarbitude a écrit:Si ton potentiel se renforce, il devient haut, non ?

Oui, du potentiel tout le monde en a. Le mot « haut potentiel » n’est pas correct mais il permet les raccourcis.

Je reformule, pour moi, il faut avoir les aptitudes d’hyper pour que les traumas puissent les aiguiser. L'ingrédient ´trauma’ seul ne suffit pas à faire émerger les particularités des hyper synaptiques. Les aptitudes hyper de base permettent aussi l’hyper adaptabilité, l’extraction de soi, l’analyse froide et profonde. C’est comme ça que ça a fait chez moi, ce n’est qu’un témoignage ok... mes trois frères et ma sœur ne sont /n’était pas comme moi et ils ont en bien bavé aussi. Oui ok dans un même environnement, on ne vit pas les mêmes choses ... différence d’âges, pas présents au même moment, sensibilités perso différentes. Je suis la benjamine, j’ai pu profiter de naïveté jusqu’à L’âge de 7 ans maybe. Ensuite, propulsion à l’âge adulte et parentalisation d’un humain-déchet. Je suis convaincue que si je n’avais pas ce truc depuis la naissance je serais soit dans des addictions destructrices soit suicidée. La capacité analytique fut mon tuteur de résilience. Et je l’ai renforcée +++. Pour l’affection, ce sont les nombreux animaux qu’il y avait qui me l’ont donnée. Je compare avec ma sœur, elle avait de l’hypersensibilité mais pas la capacité à analyser avec recul et en profondeur, le nez dans le guidon, elle s’est suicidée il y a deux ans.  J’ai appris il n’y a qu’un an que j’étais différente. Car j’ai toujours tenté de stimuler en elle cette analyse plus froide, plus distancée, de transformer sa souffrance en force, sans succès. Et pourtant des traumas, ce n’est pas ce qui lui a manqué. Si j’avais su plus tôt, ça aurait peut être fait une différence. Et encore, pas sûre.

Bref, il faut les aptitudes à la base pour les entraîner, les pousser plus haut. Mais ce n’est que ma petite analyse.

My_illusion

Messages : 287
Date d'inscription : 11/12/2017
Age : 33
Localisation : Belgique

Revenir en haut Aller en bas

Re: Psychotraumatologie et surdouance!

Message par Zarbitude Hier à 17:13

Ta pauvre soeur ( paix à son âme ) avait elle aussi un potentiel. Elle l'a probablement développé, mais d'une manière différente.
Elle a fait des choix différents des tiens. C'était sa volonté et tout ce que tu as essayé pour l'aider n'a pas fonctionné. Parce qu'elle ne voulait pas.
J'ai un problème similaire avec ma soeur. Elle ne veut pas de l'aide que je lui propose.
Et Dieu sait qu'on ne peut aider une personne qui ne le désire pas. C'est im-po-ssi-ble!
J'espère que tu ne te culpabilises pas !
avatar
Zarbitude

Messages : 6345
Date d'inscription : 06/12/2012
Localisation : Ici et maintenant

Revenir en haut Aller en bas

Re: Psychotraumatologie et surdouance!

Message par My_illusion Hier à 21:49

La culpabilité est inévitable, mais ça devait se passer ainsi. Trop long, trop pas l’endroit pour développer. C’était dramatique, franchement, son fils n’avait pas encore trois ans et il a hérité de son bagage traumatique. Il semble aller, ça ressortira plus tard. Je suis déjà prête à répondre à toutes ses questions. Sans mensonges, sans édulcorer. Il saura tout ce qu’il veut savoir. Ainsi que sur ses grands parents maternels, je sais trop l’importance de dire la vérité ! Nier, étouffer le passé familial c’est très mauvais. Ça occasionne des fissures dans l’identité. On m’a plongée aussi dans les non-dits, la victimisation, on ne m’a pas dit le Vrai. Je crois avoir pu reconstruire l’histoire mais je n’en aurai jamais la confirmation. Et jamais, je ne prendrai ce risque là de transmettre des traumatismes à des enfants, g déjà peur de ce que je vais transmettre à mes neveux nièce... ma conscience est bien éveillée, trop probablement.

Oui, on n’aide pas ceux qui ne veulent pas aller mieux, on ne fait que les assister et donc les fragiliser... j’ai réalisé ça un jour en montant les escaliers, c’est venu en un coup « mais purée, tu fais pire que bien! En l’assistant, tu renforces son incapacité à se prendre en main ! » maintenant, je fais d’ailleurs le parallèle avec une fracture qu’on soutient totalement (plus aucune contrainte), ça retarde la cicatrisation et ça rend l’os moins dense et donc plus fragile. Du soutien oui mais ne pas tout porter.

My_illusion

Messages : 287
Date d'inscription : 11/12/2017
Age : 33
Localisation : Belgique

Revenir en haut Aller en bas

Page 9 sur 10 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum