Psychotraumatologie et surdouance!

Page 6 sur 10 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant

Aller en bas

Re: Psychotraumatologie et surdouance!

Message par Hortense le Ven 2 Nov 2018 - 18:16

Alexandre a écrit:Pour faire court donc : tous les enfants ont subi des traumatismes. Quel est le "degré" (définition) ou la "forme" des traumatismes qui conduisent à la surdouance dans ce cas ? Si cette théorie est vraie, on peut en effet retrouver des cas concrets de traumatismes "lourds" et "visibles" (viol, maltraitance, etc.), mais tous les traumatismes "silencieux" comme ceux évoqués ci-dessus passeront à la trappe. Et le fait que de nombreux HP ne consultent pas et parviennent à vivre une vie relativement "normale" me laisse à penser que les traumatismes lourds ne sont pas la "norme" et que nombreux cas d'enfants ayant eu une enfance "heureuse" (modulo les traumatismes silencieux évoqués) ont donné des HP tout à fait dans la norme sociale...
Ca vient de "comment ne pas se gâcher la vie", non ?

Hortense

Messages : 5184
Date d'inscription : 08/03/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: Psychotraumatologie et surdouance!

Message par Alexandre le Sam 3 Nov 2018 - 11:48

Non, ça vient des temps immémoriaux et ça a toujours été su ici ou là sur d'autres continents. Et ça refait surface régulièrement dans les modélisations du psychisme chez certains sages ou certains individus un peu plus "chanceux" que les autres dans ce domaine. Aussi bien, cette façon d'exprimer les choses se retrouve en substance ou en filigrane chez Prajnanpad (cf. Arnaud Desjardins) que chez Padovani, Wolinsky (Stephen) et d'autres encore. Et si l'on est prêt à voir un peu plus loin que le premier niveau des mots et des expressions, on peut le rattacher au "mythe" de la Chute (du paradis) dans la Bible. Que ce soit repris par des auteurs contemporains et remis au goût du jour (et éventuellement à leur sauce) n'est pas surprenant : on vit dans à l'époque du recyclage Wink...

Ceci dit, si untel l'écrit et que ça nous inspire, il n'y a aucun problème à aller puiser chez cet auteur. La seule chose à regarder est : est-ce que c'est une voie de développement personnel, ou est-ce que c'est une voie "spirituelle" ? Les deux vont très rapidement s'opposer sur un point (la "personne", précisément), et la première est une voie sans issue par rapport à l'attente de la spiritualité. Sinon, il n'y a aucun problème à faire du développement personnel si l'on sait ce que l'on fait et qu'on ne se leurre pas !
avatar
Alexandre

Messages : 654
Date d'inscription : 22/06/2017
Age : 45
Localisation : 75/78

Revenir en haut Aller en bas

Re: Psychotraumatologie et surdouance!

Message par Hortense le Sam 3 Nov 2018 - 18:12

La psycho "zéro déchet", c'est bien. Ca évite d'envoyer tout le monde à la poubelle.

Je ne vois pas comment faire un bon développement spirituel sans prendre le temps de panser ses blessures. Enfin, si, des développements spirituels, j'en fais, et certains apprécient mon sens de l'humour. Wink

Parce qu'il n'y a que ça de vrai, dans la vie. Tout le reste est bon pour la poubelle le compost.
avatar
Hortense

Messages : 5184
Date d'inscription : 08/03/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: Psychotraumatologie et surdouance!

Message par Hulk 777 le Dim 4 Nov 2018 - 13:58

Oui c'est vrai Alexandre, le degré de trauma??? En effet... Je vais réfléchir à ça...

J'ai vu ce sujet sur le forum qui se rapproche de celui ci, juste un aparté :
http://www.zebrascrossing.net/t23973-episodes-de-derealisation-depersonnalisation-trouble-de-la-depersonnalisation

Et oui il y a la prise de conscience des blessures subies, puis le temps du pansage nommé expérience peut être à partit de cette conscience.


avatar
Hulk 777

Messages : 91
Date d'inscription : 25/10/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: Psychotraumatologie et surdouance!

Message par Hulk 777 le Dim 4 Nov 2018 - 14:56

En premier lieu, je pense que la population mondiale vit coupée de sa réalité interne par rapport à son enfance. Il n'y a aucune culture dans le monde où l'enfant est respecté dans son être profond. Et ce depuis des millénaires visiblement. Car sinon, le monde ne serait pas du tout ce qu'il est aujourd'hui. Le docteur Janov appelle cela la coupure névrotique, une protection contre la souffrance de ne pas être aimé tel que l'on est enfant qui aura pour conséquence la mise en place d'un faux moi. Pour moi c'est un fractionnement. Un faux moi dit forcément une déformation du réel, une vision erroné du réel, une contre vérité... Cf l'état du monde!

Un autre fait qui joue peut-être contre moi c'est ce qu'énonce le médecin juif, Roger Dommergue, médecin endocrinologue. Il nous explique que la circoncision au 8ème jour (maltraitance commise sur l'enfant, au même titre que l'excision cf Alice Miller) a des effets concrets et réels sur le fonctionnement hormonal de l'enfant puis de l'adulte. Qui entraine une déformation de la vision du réel, une pensée spéculative sans solution, et une conflictualité permanente dans les relations humaines.... Interview Roger Dommergue ici :

https://www.youtube.com/watch?v=qF_1_4LBgTw

Or, on sait que dans la population mondiale, ce type de circoncision est pratiquée à outrance, chez les juifs, mais aussi chez les musulmans, avons nous pour autant une population surdouée plus importante dans ces deux cultures? je ne pense pas.

Donc le trauma doit-il être associé à une autre donnée, la sensibilité de l'enfant qui le rendrait surdoué? Donc à une conscience avant la naissance? Evidemment je pense aux matrices perinatales du Docteur Stanislav Grof :
https://www.trans-analyse.com/Stanislav-GROF.html

Ou bien, faut il relier cela à mon autre post "Cerveau interface de la conscience?" drunken
avatar
Hulk 777

Messages : 91
Date d'inscription : 25/10/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: Psychotraumatologie et surdouance!

Message par ortolan le Dim 4 Nov 2018 - 16:06

Oui, mais si la sensibilité est liée au fait d'être surdoué, en est-elle la cause ou la conséquence ? Et on retombe sur le même problème : 20% de la population est hypersensible et il n'y a que 2% de surdoués environ. Est-ce à dire que dans les 18% restants aucun n'a ressenti de souffrance ?

Si les souffrances de l'enfant sont étouffées partout dans le monde et de tout temps pour tout le monde, alors tout le monde devrait être surdoué logiquement Non désolé Or, tu trouves toi-même des sources discordantes pour dire que certaines souffrances communes à certaines cultures ou populations n'entraînent pas forcément une part plus importante de surdoués.

ortolan

Messages : 10508
Date d'inscription : 31/07/2016
Localisation : ZC

Revenir en haut Aller en bas

Re: Psychotraumatologie et surdouance!

Message par My_illusion le Lun 5 Nov 2018 - 8:47

Tout ce que font les traumas c’est la fracture identitaire : blessure narcissique et compagnie. Soit ça rend insensible par déni soit ça rend sensible. C’est tout.

Pas besoin d’en tirer des conclusions alambiquées pour expliquer une fraction popilationnelle dans laquelle tu te trouves Hulk.

On peut tout prouver de ses croyances en dirigeant les informations.

Y’a de tout, parler en son nom est ok, pas au nom de tous.




My_illusion

Messages : 294
Date d'inscription : 11/12/2017
Age : 33
Localisation : Belgique

Revenir en haut Aller en bas

Re: Psychotraumatologie et surdouance!

Message par 3615chuna le Lun 5 Nov 2018 - 9:02

Il m'arrive très régulièrement d'avoir des enfants traumatisés dans mes classes.
Je pense à un en particulier qui est largement en dessous du 100 en QI.
ça peut les rendre plus "matures" (responsables, autonomes...), mais je suis pas convaincue du côté surdoués (ils ne sont pas détectés comme tels). Mais franchement, c'est vraiment pas la majorité des élèves à soucis.
Bref, je ne suis vraiment pas convaincue de la théorie.

Puis si on parle structure nerveuse, câblage du cerveau, j'ai du mal à croire qu'un traumatisme change l'efficacité.

Par contre, un enfant traumatisé acquière des compétences supplémentaires, ne serait-ce que par l’hypervigilance qu'il doit mettre en place des fois pour sauver sa peau, oui.
Aucune preuve scientifique, mais c'est quelque chose que je pense observer tous les jours.
avatar
3615chuna

Messages : 10653
Date d'inscription : 31/12/2014
Age : 37
Localisation : Landes

Revenir en haut Aller en bas

Re: Psychotraumatologie et surdouance!

Message par Esteban le Lun 5 Nov 2018 - 10:04



http://www.resodys.org/Le-cerveau-des-enfants

En gros çà dit ceci


"Les enfants surdoués ont un cerveau qui se développe de manière un peu différente des autres : le cortex s'épaissit plus longtemps, la matière blanche aussi, au niveau du corps calleux. Résultat : ils apprennent davantage et réfléchissent plus vite.

Le génie ne se repère pas seulement au travers d'une œuvre ou de théories, il se voit aussi à l'IRM. Les techniques d'imagerie cérébrale ont ainsi révélé que le cerveau de jeunes individus doués d'une intelligence supérieure, mesuré par un Q.I. supérieur à 120, se distinguait par l'épaisseur de son cortex."
avatar
Esteban

Messages : 1146
Date d'inscription : 24/10/2018
Localisation : Belgique

Revenir en haut Aller en bas

Re: Psychotraumatologie et surdouance!

Message par ortolan le Lun 5 Nov 2018 - 10:08

Et vers l'adolescence, à la fin de la plasticité cérébrale et par sélectivité synaptique, la couche corticale s'amincit chez les HQI pour se situer en dessous de l'épaisseur moyenne de la population, ce qui n'entrave en rien le fonctionnement du cerveau.

ortolan

Messages : 10508
Date d'inscription : 31/07/2016
Localisation : ZC

Revenir en haut Aller en bas

Re: Psychotraumatologie et surdouance!

Message par Sybille le Lun 5 Nov 2018 - 12:58

Une question qui me taraude, depuis quelques temps :

--> tout comme il peut y avoir plusieurs causes de déficience intellectuelle, ne peut-il y avoir plusieurs causes de surdouement ?

Parce qu'après avoir fréquenté un bon nombre de HPI, si j'ai retenu une chose, c'est que haut fonctionnement pour tous, sans aucun doute, mais avec des types de "machineries cérébrales" parfois vraiment très très très différentes... (or qui dit démarche de raisonnement différent dit aussi câblage différent, non ?)
avatar
Sybille

Messages : 75
Date d'inscription : 27/10/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: Psychotraumatologie et surdouance!

Message par Esteban le Lun 5 Nov 2018 - 13:23

Oui du fait de la plasticité cérébrale
(La plasticité cérébrale est à l'œuvre lors des apprentissages qui nécessitent le remaniement des circuits nerveux. C'est alors que certaines connexions sont renforcées entre les neurones (les synapses). En effet, le cerveau n'est pas immuable. Au contraire, il évolue tout au long de la vie.)
avatar
Esteban

Messages : 1146
Date d'inscription : 24/10/2018
Localisation : Belgique

Revenir en haut Aller en bas

Re: Psychotraumatologie et surdouance!

Message par 3615chuna le Lun 5 Nov 2018 - 13:30

En fait, ça dépend de ce que l'on appelle câblage, non ?
Si c'est le réseau de neurones (qui s'accoquine avec qui), c'est en effet très plastique.
Si c'est autre chose (quantité de neurones, de neuromédiateurs, qualité de la myéline...), ça me semble être tout autre chose.

Je n'y connais pas grand chose en imagerie cérébrale, mais un pote me disait que c'était vachement pas fiable comme méthode, avec énormément de variabilité chez un même individu (selon les heures de la journée)
Alors faire dire quelque chose aux données, c'est beaucoup s'avancer, qu'il a dit.

La question du câblage me semble intéressante...
avatar
3615chuna

Messages : 10653
Date d'inscription : 31/12/2014
Age : 37
Localisation : Landes

Revenir en haut Aller en bas

Re: Psychotraumatologie et surdouance!

Message par Pabanalitor le Lun 5 Nov 2018 - 13:34

Tout apprentissage, toute expérience tout au long de sa vie modifient les connexions neuronales et donc la plasticité.
avatar
Pabanalitor

Messages : 1818
Date d'inscription : 21/10/2017
Age : 62
Localisation : Rodez

Revenir en haut Aller en bas

Re: Psychotraumatologie et surdouance!

Message par Esteban le Lun 5 Nov 2018 - 13:40

avec énormément de variabilité chez un même individu (selon les heures de la journée)
Le cerveau fonctionne a des "Rythmes cérébraux" differents selon l'état de conscience.
avatar
Esteban

Messages : 1146
Date d'inscription : 24/10/2018
Localisation : Belgique

Revenir en haut Aller en bas

Re: Psychotraumatologie et surdouance!

Message par Sybille le Lun 5 Nov 2018 - 14:38

Esteban a écrit:
Le cerveau fonctionne a des "Rythmes cérébraux" differents selon l'état de conscience.
Ça, ça m'intéresse beaucoup.
Si tu as des pistes solides pour que je puisse approfondir, je prends. Notamment ces histoires d'hémisphères cérébraux qui travaillent plus efficacement alternativement l'un puis l'autre...

Par câblage, j'entends réseaux de neurones.

Pour continuer à développer mon idée : le QI ne mesure QUE les performances à un ensemble de compétences déterminées. Rien ne permet par exemple d'affirmer qu'il mesure réellement l'intelligence stricto sensu (le supposé facteur g) de manière totalement pertinente.
Donc, rien n'interdit que des personnes de QI identique soient en fait radicalement différentes dans leur "paramétrage cérébral global" du fait de différences essentielles dans leur fonctionnement cérébral, mais non prises en compte par les test de QI...

(pardonnez-moi mes approximations lexicales, mes pensées sont des schémas que j'ai du mal à traduire en mots)
avatar
Sybille

Messages : 75
Date d'inscription : 27/10/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: Psychotraumatologie et surdouance!

Message par Esteban le Lun 5 Nov 2018 - 14:42

Si tu as des pistes solides pour que je puisse approfondir, je prends. Notamment ces histoires d'hémisphères cérébraux qui travaillent plus efficacement alternativement l'un puis l'autre...

voici

Et voila
avatar
Esteban

Messages : 1146
Date d'inscription : 24/10/2018
Localisation : Belgique

Revenir en haut Aller en bas

Re: Psychotraumatologie et surdouance!

Message par Hulk 777 le Lun 5 Nov 2018 - 15:04

Merci à tous.

ici un petit article qui synthétise le doc d'arte sur les surdoués de la créativité.

http://psychologie-cognitive.blogspot.com/2011/04/les-surdoues-de-la-creativite.html


Et fait extrêmement intéressant, il est remarquable de constater que l'amygdale de ces surdoués type Asperger en situation est étonnement en dessous d'une activité normale. On va me dire "ah tu vois Hulk neuneu?!!!!!

Mais pas du tout...

Par effet saturant, l'amygdale, qui devient un danger en raison d'une production permanente de cortisol et d'adrénaline est, chez ces autistes, désactivée par le cortex frontal afin de ne pas créer un AVC ou crise cardiaque. C'est bel et bien le système de défense de court circuit qui se met en marche automatique et qui crée ce que l'on nomme la sidération psychique. Et que l'on assimile à une processus dissociatif tout à fait palpable chez les asperger.

Ce que j'ai oublié de préciser donc c'est qu'une activité en dessous de la moyenne de l'amygdale constatée par IRM est en fait le signe que cette amygdale surchauffante est en permanence maitrisée par le système de préservation du cerveau. (Cortex qui produit la morphine et la ketamine like pour réduire le stress, on appelle cela le "shoot dissociatif" à degré très élevé).
L'amygdale est cette partie du cerveau qui sert de réaction à une situation de danger et, qui, si elle est suractive, signale un trauma subi.
avatar
Hulk 777

Messages : 91
Date d'inscription : 25/10/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: Psychotraumatologie et surdouance!

Message par Sybille le Lun 5 Nov 2018 - 15:14

Esteban a écrit:voici
Et voila
merci... Courbette
(et n'hésite pas à partager si tu tombes sur d'autres trucs sur ce domaine... Very Happy )
avatar
Sybille

Messages : 75
Date d'inscription : 27/10/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: Psychotraumatologie et surdouance!

Message par Esteban le Lun 5 Nov 2018 - 15:21

Sybille a écrit:
Esteban a écrit:voici
Et voila
merci... Courbette
(et n'hésite pas à partager si tu tombes sur d'autres trucs sur ce domaine... Very Happy )

ICI il y a de quoi faire.
Ici je disais donc.
ICI
avatar
Esteban

Messages : 1146
Date d'inscription : 24/10/2018
Localisation : Belgique

Revenir en haut Aller en bas

Re: Psychotraumatologie et surdouance!

Message par Sybille le Mar 6 Nov 2018 - 5:27

Merci Esteban, je viens de découvrir que les profils HP complexes/laminaires ont été validés par IRMf --> deux types extrêmes de fonctionnement
=> les laminaires pourraient être les HP "naturels", les HP "traumatisés" pourraient faire partie des HP complexes...

https://vivreavecsadouance.wordpress.com/2017/05/07/neurosciences-complexe-ou-laminaire/
avatar
Sybille

Messages : 75
Date d'inscription : 27/10/2018

Revenir en haut Aller en bas

iDrew (fter felloff metoilet

Message par farasim le Dim 11 Nov 2018 - 11:11

éveil?                ou                                       bruit dyssynchronique?

                                                 
                                          l'Un                                                             ya pas dsurdouement
--------
avatar
farasim

Messages : 15
Date d'inscription : 11/11/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Psychotraumatologie et surdouance!

Message par Sélène-Nyx le Dim 11 Nov 2018 - 23:56

Bon, je reprends depuis le début, ce sujet m'intéresse, mais pose beaucoup de questions: une remise en cause complète de ce que l'on croyait savoir (et pourtant, j'ai plutôt un esprit critique).

Et tout passe avant tout par le corps, on appelle ça communément la fybriomalgie, tensions neuro musculaires issu de l'arborescence, un nom de plus donné face à l'inconnu par la médecine.
Tout simplement parce que nous ne considérons pas suffisamment l'apport de la psychotraumatologie dans la surefficience mentale.
   ??? Cela signifie-t-il que les fibromyalgiques seraient des surdoués?? (J'peux rien dire, la seule personne que je connais, souffrant officiellement de fibro semble bien être "surdouée"). (J'irai faire un tour sur les forums "fibro", car cela me surprend … Mais???

La psychotraumatologie est étudiée depuis au moins 30 ans aux USA. notamment par le Dr Colin Ross.

     Ah, ben je m'étais trompée de "Colin R", j'ai, au début, confondu avec le "Colin Rose", cardiologue célèbre (canadien ou US, je ne sais plus …), lequel passait son temps à dénigrer une recherche (certes controversée, mais…) sur la SEP (Sclérose En Plaques, autre maladie neurologique, parfois liée à des traumas … Et toujours, encore, mal définie.

Je ne parlerais pas des projets gouvernementaux à base de traumas, pour créer des soldats parfaits ou autres esclaves (projet MK Ultra, Artichok, Monarch....), même si c'est basé sur le même procédé.

  Ok, j'ai lu, et ç'est effrayant ("taumatisant" disait Mandrin), mais cela peut également alimenter les "théories du complot", je reste prudente, et n'ai pas envie de perdre mon temps à rechercher et lire des articles parlant du rôle éventuel de la CIA, car je n'y connais rien, ça me dépasse … (" En gros, c'est suractiver son lobe frontal droit": Mince, alors … J'ai une ou deux "lésions" dans le lobe frontal, (SEP), et une forme de pensée "en arborescence" … Ca me perturbe, ce truc ... Shocked
     Me souviens pas avoir subi de traumas …. Rolling Eyes Pas de trouble Dissociatif, j'pense pas ….

Ils traumatisent les enfants! Tout ça est documenté. (cf Livre d'alexandre Lebreton "MK abus rituels et controle mental")
   ??? Pas encore lu … à voir ….

Donc mon propos consiste à dire que le surdoué est un traumatisé de naissance ou de l'enfance. Sans trauma, point de surdouance. Car le cerveau réagit au trauma de la façon suivante :
      Je continue à me documenter …. C'est trop énorme, cette affirmation! Bref, ça me perturbe ….


La réponse émotionnelle monte alors en puissance sans rien pour l’arrêter et atteint un stade de stress dépassé qui représente un risque vital cardio-vasculaire (adrénaline) et neurologique (cortisol) par «survoltage» et impose la mise en place par le cerveau de mécanismes de sauvegarde neurobiologiques exceptionnels sous la forme d’une disjonction. C’est un court-circuit qui isole l’amygdale cérébrale et qui permet d’éteindre la réponse émotionnelle. Cette disjonction se fait à l’aide de la libération par le cerveau de neuromédiateurs qui sont des drogues dures endogènes morphinelike et kétamine-like. La disjonction entraîne une anesthésie émotionnelle et physique alors que les violences continuent et elle donne une sensation d’irréalité, de déconnexion, de corps mort, de n’être plus dans la situation mais de la vivre de l’extérieur en spectateur, c’est ce qu’on appelle la dissociation. (d'après la psychiatre et spychotraumatologue Muriel Salmona)

    Perso, j'suis une "stressée chronique", mais, là, c'est du lourd! J'ai besoin de travailler sur ce sujet plus profondément …
  Je reviendrai sur la suite de ton message, plus tard, Hulk, c'est une piste intéressante (et perturbante, j'avoue)…

  à+
avatar
Sélène-Nyx

Messages : 2260
Date d'inscription : 29/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Psychotraumatologie et surdouance!

Message par Alexandre le Lun 12 Nov 2018 - 11:09

"une remise en cause complète de ce que l'on croyait savoir"

J'avais cru comprendre pour ma part qu'on ne savait pas grand chose au sujet de la surdouance, mis à part quelques correspondances physiologiques issues de l'imagerie médicale, et que tout était très hypothétique, voire complètement abracadabrant pour certains (à commencer par ce que mesure le QI et la fiabilité des tests...) Wink.

Blague à part, les vrais sujets d'après moi sont après.

"??? Cela signifie-t-il que les fibromyalgiques seraient des surdoués??"

N'est-on pas en pleine caricature de ZC ? Voir tous les sujets qui ont donné lieu à des pastiches sur le forum et qui prennent exactement cette forme : "je suis surdoué/zèbre/HP, est-ce que c'est pour cela que je suis/que j'ai.... [compléter avec ce qui vous tracasse ou vous plaît]". Exemple : "Surdouance et hémorroïdes : êtes-vous sujet à des crises ? J'ai remarqué que tous les zèbres que je connais en ont souvent..."

"Perso, j'suis une "stressée chronique", mais, là, c'est du lourd!"

Tout ce qui peut confirmer nos problèmes inconscients est bon à prendre ! C'est sans fin, et d'une certaine manière, ce forum alimente et auto-alimente notre quête de confirmation de nos problèmes. A quoi cela peut-il bien servir de savoir que la surdouance est liée ou non à telle ou telle caractéristique, à tel ou tel aspect de notre histoire personnelle ? En fin de compte, à pas grand chose, si ce n'est rien ! Le problème est de croire qu'être HP est un problème, et plus précisément de croire que c'est à la racine de tous nos maux. Que la surdouance ait une origine traumatique ne changera rien à ce qui est. On ne peut pas devenir "non HP", alors à quoi cela sert-il de chercher des causes très hypothétiques, pour ne pas dire hasardeuses ? Je veux dire : à part à confirmer nos croyances à propos de nous-mêmes, et donc à entretenir le mécanisme ?...

Parce qu'au final, ce n'est pas ce que l'on est en tant qu'individu qui pose problème, c'est l'image que nous nous faisons suite à ce que nous renvoie notre environnement. Que l'on soit roux/rousse ou albinos, efflanqué(e) ou rondouillard(e), bête comme ses pieds ou à 160 de QI, c'est moins le phénomène en lui-même qui nous fait souffrir que ce qui nous est renvoyé par les autres et que nous interprétons dans notre système interne de croyances. Le point est donc là : ce n'est pas en s'acharnant sur le quoi mais en travaillant sur le qui, qu'au final la souffrance disparaît (ce qui ne veut pas dire que le quoi en question n'a pas son importance à un moment ou un autre). Et travailler sur le qui, c'est précisément l'objet de la spiritualité (dans mon acception du moins)...

Tout ceci d'autant plus que, comme je l'ai expliqué dans le message précédent, tout le monde subit des traumatismes. Cette notion est d'ailleurs fort délicate : ce qui sera très bien supporté par un nourrisson sera vu comme insupportable par un autre. Qui n'a pas vu sur internet ces vidéos d'enfants qui s'effondrent devant des choses en apparence anodines ? Un roquet qui se met à aboyer devant lui va faire se bidonner un gosse et pleurer un autre pendant dix minutes. On reste dans le flou, à mon sens...
avatar
Alexandre

Messages : 654
Date d'inscription : 22/06/2017
Age : 45
Localisation : 75/78

Revenir en haut Aller en bas

Re: Psychotraumatologie et surdouance!

Message par Sélène-Nyx le Lun 12 Nov 2018 - 11:50


Nous sommes dans le flou effectivement … Dés qu'on n'arrive pas à expliquer qqchose scientifiquement, nous avons tendance à nous perdre dans des explications foireuses à la limite du paranormal … (Mais les progrès des neurosciences avancent permettant de remettre en cause ce que l'on "savait", entre autres, de la psychologie humaine … Dont, même, le fait que la psychanalyse pourrait se révéler être une sorte d'escroquerie) Vigilance, donc!!
avatar
Sélène-Nyx

Messages : 2260
Date d'inscription : 29/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Psychotraumatologie et surdouance!

Message par Sélène-Nyx le Lun 12 Nov 2018 - 16:57


Tout-à-fait d'accord avec toi, Alex ….Mais, je cherche toujours des réponses, car, mieux me connaître peut, éventuellement m'aider à solutionner qques petits problèmes, y compris, ?, ma "maladie" dont, au final, les médecins ne savent que peu de choses, (tant les cas diffèrent d'un individu à l'autre ….), et pour laquelle, il n'existe aucun traitement. Bon, je l'admets, je rêve ….
avatar
Sélène-Nyx

Messages : 2260
Date d'inscription : 29/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Page 6 sur 10 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum