Psychotraumatologie et surdouance!

Page 5 sur 10 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant

Aller en bas

Re: Psychotraumatologie et surdouance!

Message par Mandrin le Lun 29 Oct 2018 - 13:34

Chacun fait ce qui lui plait, non ?

Mandrin

Messages : 840
Date d'inscription : 05/10/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: Psychotraumatologie et surdouance!

Message par Invité le Lun 29 Oct 2018 - 13:40

dans le respect des autres oui surement











Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Psychotraumatologie et surdouance!

Message par Mandrin le Lun 29 Oct 2018 - 13:52

C'est bien là le problème, tout est-il bon à respecter ?
avatar
Mandrin

Messages : 840
Date d'inscription : 05/10/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: Psychotraumatologie et surdouance!

Message par Invité le Lun 29 Oct 2018 - 15:20

.


Dernière édition par ZeZebulon le Lun 29 Oct 2018 - 22:57, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Psychotraumatologie et surdouance!

Message par Invité le Lun 29 Oct 2018 - 15:29

.


Dernière édition par ZeZebulon le Lun 29 Oct 2018 - 22:57, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Psychotraumatologie et surdouance!

Message par Invité le Lun 29 Oct 2018 - 15:41

.


Dernière édition par ZeZebulon le Lun 29 Oct 2018 - 22:57, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Psychotraumatologie et surdouance!

Message par Invité le Lun 29 Oct 2018 - 15:47

.


Dernière édition par ZeZebulon le Lun 29 Oct 2018 - 22:58, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Psychotraumatologie et surdouance!

Message par Hulk 777 le Lun 29 Oct 2018 - 15:51

Voilà une critique constructive de mon post, merci Zezebulon. Plutôt que des portes balancées à la face par des émotifs mal câblés!  2nd degré
Là j"ai appris pleins de trucs. Merci!
Le problème de l'écrit est qu'il ne me permet pas la nuance. Surtout sur de tels sujets!!!! La psychologie a besoin de nuances je l'admets.

Ce qui est bien avec la zététique, c'est qu'avec eux même la mort n'existe pas!!!! "On sait pas? faut voir? il y a tellement de falsificateurs? On va tester???" lol!
avatar
Hulk 777

Messages : 91
Date d'inscription : 25/10/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: Psychotraumatologie et surdouance!

Message par Sybille le Lun 29 Oct 2018 - 15:56

ortolan a écrit:La morphopsychologie, c'est bien cette branche qui consiste à déduire des caractéristiques psychologiques à partir des traits du visage (bosse des maths, tête de criminel) ? Suspect À la tête du client, quoi...

htt ps :// fr.wikipedia .org/wiki/Morphopsychologie

C'est certain que si on s'en tient à la psychomorpho du 19ème, la tentation est grande de partir en courant... mais ne risque-t-on pas de jeter le bébé avec l'eau du bain ?

Questions qui m'interpellent :
Arrow  un bon nombre de pathologies sont accompagnées de traits physiques typiques : pourquoi ne serait-ce réduit qu'aux pathologies les plus lourdes ?
Arrow  la position sociale (dominant/dominé) a un impact visible sur le corps (très bien documenté chez les singes)
Arrow  j'ai testé il y a quelques années un "micro-kiné", qui a quand même trouvé le moyen, rien qu'en me tapotant le corps du bout des doigts, de me donner les dates de mes chocs traumatiques...
avatar
Sybille

Messages : 77
Date d'inscription : 27/10/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: Psychotraumatologie et surdouance!

Message par Invité le Lun 29 Oct 2018 - 16:06

.


Dernière édition par ZeZebulon le Lun 29 Oct 2018 - 22:58, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Psychotraumatologie et surdouance!

Message par Fleur de Lotus le Lun 29 Oct 2018 - 16:11

ZeZebulon a écrit:
"Conclusion : /.../

Peut-être existe-t-il des "surdoués" sociables, altruistes, patients, bien dans leur peau, socialement intégrés, apaisés, stables, responsables, fidèles en amitié, capables d'empathie, mais ceux-là, hélas, je ne les ai pas souvent rencontrés."

Pourrais-je savoir qui a écrit cette phrase, s'il vous plaît ? (c'est une vraie question, sans sous-entendus)
avatar
Fleur de Lotus

Messages : 755
Date d'inscription : 30/11/2012
Localisation : Lyon

Revenir en haut Aller en bas

Re: Psychotraumatologie et surdouance!

Message par Invité le Lun 29 Oct 2018 - 16:16

.


Dernière édition par ZeZebulon le Lun 29 Oct 2018 - 22:58, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Psychotraumatologie et surdouance!

Message par Invité le Lun 29 Oct 2018 - 16:19

Fleur de Lotus a écrit:
ZeZebulon a écrit:
"Conclusion : /.../

Peut-être existe-t-il des "surdoués" sociables, altruistes, patients, bien dans leur peau, socialement intégrés, apaisés, stables, responsables, fidèles en amitié, capables d'empathie, mais ceux-là, hélas, je ne les ai pas souvent rencontrés."

Pourrais-je savoir qui a écrit cette phrase, s'il vous plaît ? (c'est une vraie question, sans sous-entendus)

François Calay

http:// www .calay.be/psychotique.php




Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Psychotraumatologie et surdouance!

Message par Invité le Mar 30 Oct 2018 - 0:53

http://www.enfant-encyclopedie.com/importance-du-developpement-des-jeunes-enfants/selon-experts/developpement-du-cerveau-dans-la-petite

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Psychotraumatologie et surdouance!

Message par fleurdesel le Mar 30 Oct 2018 - 3:35

Merci pour ce sujet fort interessant. Smile  

Pour ma part, je répondrais non à l'équation surdouance = trauma, sans pour autant être capable de répondre à ta question "pourquoi" : d'ailleurs tu cites beaucoup de sources, mais je n'ai pas compris dans laquelle tu avais trouvé que l'amygdale était suractive chez les surdoués confused Là j'ai l'impression d'une confusion entre "symptômes d'une amygdale suractive" et "amygdale suractive". Si tu peux juste (re)donner celle-ci.

J'ai quelques points à noter :
Alice Miller elle-même ne considère pas le génie comme résultant du trauma et déplore justement que l'énergie du génie soit usée ou mal orientée par la gestion de son trauma.  Elle pensait clairement que ces personnes-là auraient simplement apporté autre chose que de la violence. Je ne me rappelle plus les 7 livres que j'ai aussi lus (j'ai un a priori pour celui où elle retrace l'histoire de Kafka), mais elle mentionnait un grand peintre comme contre exemple à ceux qui penseraient que sans trauma, pas de talent, pas de génie Rolling Eyes .

- quid des déficients mentaux ?

- quid des gamins placés en instituts car traumatisés, et qui gagnent des points de QI (parfois une quinzaine !) quand leur vie leur offre un cadre sécurisant (je crois que c'est Terrassier qui en parle, mes lectures datent de mon arrivée sur le forum pour sourcer..., désolée)

- quid des personnes maltraitées dans l'enfance et qui pourtant ne sont ni HQI, ni HQE, ni... ni... (le QI moyen de l'époque "pédagogie noire" n'était pas plus élevé que le nôtre, si tout ce qu'on peut dire sur l'évolution du QI au sein d'une population est juste, et je n'ai jamais entendu parler de plus de génies, de capacités bizarres chez ces générations)

En revanche petite idée sur pourquoi traumatiser les futurs chamans si c'est le cas (je ne connais strictement rien à la transmission chamanique, donc au choix des futurs chamans... et je n'ai pas envie de creuser le sujet Razz ): trouver les gamins ayant le plus d'aptitudes. Celui qui résisterait le mieux est celui dont les capacités intellectuelles sont telles qu'elles peuvent construire tout un édifice mentale tortueux pour protéger une certaine santé mentale (éviter de tomber dans le syndrome d'impuissance acquise) et, petit clin d'oeil à Miller, qui a eu quelqu'un de bienveillant avant ces épreuves (ce qui lui donne la force psychique de les endurer, car il sait que dans le monde existe aussi des personnes bienveillantes).
avatar
fleurdesel

Messages : 868
Date d'inscription : 23/06/2011
Age : 39
Localisation : Périgord

Revenir en haut Aller en bas

Re: Psychotraumatologie et surdouance!

Message par Nefelibata le Mar 30 Oct 2018 - 12:24

Je n'ai pas eu le temps de lire les liens postés par ZeZebulon  Sad

fleurdesel a écrit:

Pour ma part, je répondrais non à l'équation surdouance = trauma, sans pour autant être capable de répondre à ta question "pourquoi" : d'ailleurs tu cites beaucoup de sources, mais je n'ai pas compris dans laquelle tu avais trouvé que l'amygdale était suractive chez les surdoués confused Là j'ai l'impression d'une confusion entre "symptômes d'une amygdale suractive" et "amygdale suractive". Si tu peux juste (re)donner celle-ci.

Je me rappelle que Cécile Bost en parle dans le livre "différence et souffrance de l'adulte surdoué", elle fait allusion à une hyperexcitabilté de l'amygdale cérébrale chez les surdoués; je suis intéressée aussi par le fait d'avoir d'autres références sur le sujet.
avatar
Nefelibata

Messages : 29
Date d'inscription : 14/06/2018
Age : 47

Revenir en haut Aller en bas

Re: Psychotraumatologie et surdouance!

Message par Invité le Mar 30 Oct 2018 - 13:26

.


Dernière édition par ZeZebulon le Dim 4 Nov 2018 - 13:15, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Psychotraumatologie et surdouance!

Message par Invité le Mar 30 Oct 2018 - 13:36

.


Dernière édition par ZeZebulon le Dim 4 Nov 2018 - 13:15, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Psychotraumatologie et surdouance!

Message par Invité le Mar 30 Oct 2018 - 13:51

.


Dernière édition par ZeZebulon le Dim 4 Nov 2018 - 13:15, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Psychotraumatologie et surdouance!

Message par Invité le Mar 30 Oct 2018 - 14:16

.


Dernière édition par ZeZebulon le Dim 4 Nov 2018 - 13:15, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Psychotraumatologie et surdouance!

Message par Alexandre le Mar 30 Oct 2018 - 16:02

"Mais tous les zèbres sont en fait des enfants traumatisés."

Exprimé ainsi, cela est inattaquable (ou au contraire totalement attaque, ça dépend du point de vue) puisque la notion de "traumatisme" est assez floue (je n'ai pas lu le moindre début de définition, même vague, dans les pages qui précédent...). Certains disent (et je les suis dans cette voie) que la naissance est elle-même un traumatisme pour le bébé, et que même les meilleurs parents du monde ne peuvent pas éviter que leur progéniture subisse des traumatismes car ceux-ci ne se définissent pas par une action extérieure mais par la prise en compte de celle-ci à l'intérieur du psychisme en formation (celui de l'enfant). Par exemple, le simple fait d'éteindre la lumière peut être vécu comme un traumatisme par certains bébés, ou l'arrivée un peu tardive des parents pour un enfant qui s'est mis à pleurer deux minutes auparavant (mais papa était aux toilettes et maman dehors) et qui sera interprété comme un abandon. Evènements extérieurs en apparence anodins mais qui peuvent être perçus de façon traumatique par l'enfant...

Pour faire court donc : tous les enfants ont subi des traumatismes. Quel est le "degré" (définition) ou la "forme" des traumatismes qui conduisent à la surdouance dans ce cas ? Si cette théorie est vraie, on peut en effet retrouver des cas concrets de traumatismes "lourds" et "visibles" (viol, maltraitance, etc.), mais tous les traumatismes "silencieux" comme ceux évoqués ci-dessus passeront à la trappe. Et le fait que de nombreux HP ne consultent pas et parviennent à vivre une vie relativement "normale" me laisse à penser que les traumatismes lourds ne sont pas la "norme" et que nombreux cas d'enfants ayant eu une enfance "heureuse" (modulo les traumatismes silencieux évoqués) ont donné des HP tout à fait dans la norme sociale...
avatar
Alexandre

Messages : 654
Date d'inscription : 22/06/2017
Age : 45
Localisation : 75/78

Revenir en haut Aller en bas

Re: Psychotraumatologie et surdouance!

Message par Hulk 777 le Mar 30 Oct 2018 - 18:57

Merci à tous pour vos critiques!

Oui bon raisonnement, au moment de la pédagogie noire, y avait il plus de surdoués que la moyenne? et pourquoi pas? Après tout, on a pas de stats à l'époque et l'enfant n'était pas respecté en tant qu'individu!!!! rien ne nous prouve le contraire... le peuple allemand qui a subi la pédagogie noire, fort répandue dans ce pays, était une peuple de surdoués scientifiquement parlant. Ce peuple, sous le nazisme, a fait preuve d'une immense intelligence sur le plan technique et scientifique. D'ailleurs, ce n'est pas pour rien que des scientifiques allemands furent récupérés par les USA et l'URSS après la guerre. Franchement, j'ai plutôt l'impression que ce fut le cas. Le surdoué peut être conditionnable surtout dans l contexte de l'époque.
Et même en France, il a fallu du génie à toute une génération pour, après-guerre, mettre en place un réseau routier, téléphonique, électrique que nous utilisons encore aujourd'hui...

Il est vrai aussi que la naissance peut être un trauma. La césarienne ou tout autre complications peut être difficile pour un enfant. On situe le trauma, qui est en fait un manque insupportable ressenti par l'enfant, dans les phases dites narcissiques. Moments où il construit son estime de soi.
Dans le développement de l'enfant, les complexes se fixent selon les besoins non satisfaits. Il peut y avoir un rejet par exemple ou un abandon... Oui! Mais il peut être traumatique ou pas, c'est à dire bloquant pour la vie future ou pas.
Exemple : une culpabilité posée sur le plan de la sexualité, par exemple, si elle est traumatique peut empêcher l'enfant plus tard adulte d'avoir une sexualité épanouie, blocages, impuissances ou autre, je ne sais pas. Un trauma est un manque ou un excès qui se traduit par un blocage insurmontable une fois adulte! On le désactive avec l'aide d'un thérapeute. Ca c'est la réponse que j'ai oublié de donner à My Illusion. La sublimation ou résilience arrive après d'après moi!

La suractivation de l'amygdale intervient lorsque l'individu se sent en danger et doit agir. s'il y a trauma chez un enfant, quelle que soit la source de stress, son activité est quasi constante, ce qui entraine la production de cortisol et d'adrénaline qui booste le système nerveux et l'activité cérébrale. L'enfant se met à penser tout le temps à des solutions pour apaiser sa peur... Puis le cerveau disjoncte pour préserver le système et là c'est un genre de dissociation que connait l'enfant, apathique, impuissant, inactif, incapable de mobiliser ses moyens d'action.

Une vraie question par contre que zezebulon avait posé indirectement : est ce que tout enfant réagit de la même manière à un trauma? Je dirais que non car la morphopsychologie nous enseigne que des enfants ont des potentiels pour encaisser des chocs que d'autres ont moins. Une hyposensibilté par rapport à une sensibilité plus aigue!!!!
avatar
Hulk 777

Messages : 91
Date d'inscription : 25/10/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: Psychotraumatologie et surdouance!

Message par Nefelibata le Mer 31 Oct 2018 - 11:14

Merci pour la réponse documentée, Zezebulon.
avatar
Nefelibata

Messages : 29
Date d'inscription : 14/06/2018
Age : 47

Revenir en haut Aller en bas

Re: Psychotraumatologie et surdouance!

Message par Philippe le Jeu 1 Nov 2018 - 3:38

Bonsoir.

Pour commencer, je signale que je n'ai que très rapidement survolé le fil. J'espère donc que je ne serai pas trop H-S.

Je signale, à toutes fins utiles, un modèle psychologique (et psychothérapeutique) récent : NARM (Modèle Neuro-Affectif Relationnel)., qui fait une synthèse de nombreux courants psychologiques et psychothérapeutiques (dont une thérapie dédiée au stress post-traumatique : le Somatic Experiencing) + neurosciences.

Voir l'intro en VO, de préférence à celle en VF (mal traduite).

Le livre du créateur du modèle a été traduit en français : Guérir les traumatismes du développement - Restaurer l'image de soi et la relation à l'autre de Laurence Heller et Aline LaPierre, éd. InterÉdition (2015).

On y trouve, entre autres, le concept de traumas développementaux : non pas des évènements isolés (accidents, maltraitance, etc.), mais tout simplement des besoins fondamentaux pour la construction de la psyché dans la petite enfance, qui ne trouvent pas leur réponse. Les 5 fondamentaux sont (par ordre chronologique) :
- connexion (être en lien)
- syntonie (réponse à nos besoins, en temps opportun)
- confiance
- autonomie (indépendance)
- amour/sexualité

Pour chacun de ces 5 besoins fondamentaux, sont définies 2 stratégies de survie, employées pour survivre quand notre environnement ne nous offre pas de réponse adaptées à nos besoins. Dans le cas du 1er besoin (connexion), primordial (au sens propre : qqs heures après la naissance), l'absence de réponse appropriée implique une déconnexion d'avec le corps/l'incarnation, et le refuge « dans les cieux ». Les 2 types de stratégies de survie sont alors : l'intellectualisme et le mysticisme.

Autres exemples de stratégies de survie :
- pour l'autonomie : dépendance ou totale indépendance du style « je n'ai besoin de personne » (avec ou sans Harley Davidson !)
- pour amour-sexualité (sachant qu'en tant qu'humain-e-s nous sommes des êtres sexués ET émotionnels) : romantisme asexué / sexualité non-romantique (comme le don-juanisme ?).
Etc.

Le bouquin liste les 5 besoins dans la 1e partie, puis détaille surtout le 1er besoin dans la 2e partie (à croire que d'autres tomes suivront). Deux séances sont transcrites, plutôt impressionnantes.

À sa lecture, je me suis vraiment demandé si les grand(e)s intellectuel(le)s de ce monde auraient existé si leur besoin de connexion avait été pleinement satisfait. Je veux dire, n'auraient-ils/elles pas simplement joui des « plaisirs simples » de l'incarnation, sans se poser les questions qui ont permis les grandes avancées culturelles ?
avatar
Philippe

Messages : 1991
Date d'inscription : 19/11/2009
Age : 41
Localisation : Au pays du soleil et du vent... (Roussillon)

http://www.zebrascrossing.net/t329-grrroooaaaooo

Revenir en haut Aller en bas

Re: Psychotraumatologie et surdouance!

Message par Hulk 777 le Ven 2 Nov 2018 - 12:04

Merci à tous de vos critiques et réponses. Je constate que les anglo saxons sont beaucoup plus avancé en neuro sciences que nous et de loin! Ces recherches sur la psychotraumatologie, mais aussi sur les états modifiés de conscience se pratiquent au MIT dans le Massachussets et à l'institut Monroe et ce, depuis, 50 ans au moins.

Je vous passe les travaux du docteur Delgado sur le cerveau. mais je comprends la fuite des cerveaux et pourquoi les américains, notamment, récupèrent les chercheurs du monde entier et les financent.

Merci pour le lien Philippe, passionnant!
Les surdoués sont des traumatisés psychoaffectifs mais aussi des précurseurs, cela va de soit!!!!!!
Et cette connaissance du cerveau n'en est qu'à ses débuts! Very Happy
avatar
Hulk 777

Messages : 91
Date d'inscription : 25/10/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: Psychotraumatologie et surdouance!

Message par Hortense le Ven 2 Nov 2018 - 18:16

Alexandre a écrit:Pour faire court donc : tous les enfants ont subi des traumatismes. Quel est le "degré" (définition) ou la "forme" des traumatismes qui conduisent à la surdouance dans ce cas ? Si cette théorie est vraie, on peut en effet retrouver des cas concrets de traumatismes "lourds" et "visibles" (viol, maltraitance, etc.), mais tous les traumatismes "silencieux" comme ceux évoqués ci-dessus passeront à la trappe. Et le fait que de nombreux HP ne consultent pas et parviennent à vivre une vie relativement "normale" me laisse à penser que les traumatismes lourds ne sont pas la "norme" et que nombreux cas d'enfants ayant eu une enfance "heureuse" (modulo les traumatismes silencieux évoqués) ont donné des HP tout à fait dans la norme sociale...
Ca vient de "comment ne pas se gâcher la vie", non ?
avatar
Hortense

Messages : 5184
Date d'inscription : 08/03/2018

Revenir en haut Aller en bas

Page 5 sur 10 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum