Se sentir coupable d'avoir des qualités

Aller en bas

Se sentir coupable d'avoir des qualités

Message par spider le Sam 20 Oct 2018 - 18:53

Bonjour,

Il y a des gens qui dépriment car ils se sentent nuls. Alors que de mon coté, je me sens mal d'être bien. C'est-à-dire que je suis conscient d'avoir plein de qualités. Mais certaines personnes m'ont dit à plusieurs reprises que j'étais prétentieux. Depuis ce moment, je m’empêche d’être bien dans ma peau, d’être fier de moi et de ce que je fais au quotidien. Résultat : mon moral baisse et je me sens triste.

Qu'en pensez-vous ? Le problème vient-il de moi ou bien des autres qui sont peut-être jaloux ?

Merci pour vos réponses

spider

Messages : 14
Date d'inscription : 08/04/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: Se sentir coupable d'avoir des qualités

Message par Biper le Sam 20 Oct 2018 - 18:55

??? Salut ...mais fais ta vie. Tu as la chance d'aller bien, ne vas pas te créer de problèmes et surtout change d'entourage du coup Smile

Biper

Messages : 1477
Date d'inscription : 30/10/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Se sentir coupable d'avoir des qualités

Message par Bimbang le Sam 20 Oct 2018 - 20:09

Peut être que c'est juste un problème de "forme", la façon de le dire, des trucs comme ça.
avatar
Bimbang

Messages : 3840
Date d'inscription : 31/07/2016
Localisation : 44

Revenir en haut Aller en bas

Re: Se sentir coupable d'avoir des qualités

Message par Ashura27 le Sam 20 Oct 2018 - 22:32

Coucou spider, je dirais que le problème vient des deux côtés. D’une part, il est difficile de demander à des humains (notamment occidentaux) de ne pas se sentir vexés voire agressés lorsque quelqu’un est meilleur devant eux, culture de la compétition oblige. Les gens se sentent souvent attaqués dans leur estime de soi dans cette situation. D’autre part, il se peut que tu ais un comportement qu’il laisse paraitre un sentiment de prétention, si tes interlocuteurs te le font remarquer, c’est peut-être vrai. Après, je pense qu’il faut savoir cultiver ses qualités sans les exposer en vitrine à tout bout de champs. Cela n’empêche pas de partager ses réussites avec des personnes proches ou intéressées, c’est une question d’équilibre, comme beaucoup de choses je pense.
En ce qui concerne la culpabilité, je ne pense pas que commencer à renier ce que l’on est (et donc ses qualités comme ses défauts) soit une bonne chose pour notre équilibre mental. Je pense qu’il faut savoir faire la part des choses entre l’avis que l’on a de soi, et l’avis que les autres ont de nous. L’estime de soi ne devrait pas être basée en trop grande partie sur ce que les autres pensent de nous (plus facile à dire qu’à faire, évidemment ^^).
avatar
Ashura27

Messages : 19
Date d'inscription : 21/04/2018
Age : 23
Localisation : Variable

Revenir en haut Aller en bas

Re: Se sentir coupable d'avoir des qualités

Message par Fleur de Lotus le Dim 21 Oct 2018 - 0:25

Bonsoir Spider,

Je vais te poser une question et ce n'est vraiment pas pour te blesser.

J'ai essayé de sentir ce que tu disais, j'ai imaginé la situation, tenté de m'y projeter et cette question, simple, m'est venue : quand tu es avec ces personnes dont tu parles, qui te jugent prétentieux, est-ce que tu t'intéresses à eux/elles ? Est-ce que tu les questionnes, est-ce que tu les écoutes, est-ce que tu partages ?

Parce que si c'est le cas, j'ai du mal à imaginer que dans le cadre d'un échange équilibré entre eux et toi, tu ne puisses pas développer tes qualités. Et si c'est vraiment le cas, alors c'est simple, fuis les.

Bon courage, ne désespère pas, le monde est grand, vaste, et regorge de possibilités, pour tout le monde.
avatar
Fleur de Lotus

Messages : 748
Date d'inscription : 30/11/2012
Localisation : Lyon

Revenir en haut Aller en bas

Re: Se sentir coupable d'avoir des qualités

Message par Jinfei le Dim 21 Oct 2018 - 14:58

Extrait de vie … (après l’envoi d’un courriel concernant des dysfonctionnements)
N+1 : Vous avez été arrogant.
Moi : Vous dites ça parce que vous n’êtes pas d’accord.
N+1: Que voulez-vous dire ?
Moi : Vous auriez utilisé le qualificatif audacieux dans le cas contraire
N+1: hum … probablement …

Tout est une question de perspective. Je préfère voir un compliment là ou d’autre voit une critique.
avatar
Jinfei

Messages : 13
Date d'inscription : 18/10/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: Se sentir coupable d'avoir des qualités

Message par Fleur de Lotus le Dim 21 Oct 2018 - 15:03

L'exemple du N+1 n'est pas probant. Il est rare, très très très rare, d'avoir un N+1 (qui ne soit pas zèbre) qui va bien prendre un courriel de ce genre. Je le sais, je l'ai pratiqué, plus d'une fois qu'une, et c'est ce qui m'a amenée à me mettre à mon compte et créer des entreprises.
avatar
Fleur de Lotus

Messages : 748
Date d'inscription : 30/11/2012
Localisation : Lyon

Revenir en haut Aller en bas

Re: Se sentir coupable d'avoir des qualités

Message par Campagne Radis le Dim 21 Oct 2018 - 15:24

spider a écrit:Bonjour,

Il y a des gens qui dépriment car ils se sentent nuls. Alors que de mon coté, je me sens mal d'être bien. C'est-à-dire que je suis conscient d'avoir plein de qualités. Mais certaines personnes m'ont dit à plusieurs reprises que j'étais prétentieux. Depuis ce moment, je m’empêche d’être bien dans ma peau, d’être fier de moi et de ce que je fais au quotidien. Résultat : mon moral baisse et je me sens triste.

Qu'en pensez-vous ? Le problème vient-il de moi ou bien des autres qui sont peut-être jaloux ?

Merci pour vos réponses

Spoiler:
Ce que me vient tout de suite en tête c'est "fais ce que tu as à faire, et tant pis pour eux. Tu vas, voir, quand tu aurais du succès dans tes intérêts, que tu seras heureux, ils viendront ramper vers toi comme des lombrics hors du parc par temps pluvieux: c'est à dire, de manière désespérée et inefficace pour leur survie!" Mais bon, il paraît que de nos jours, c'est de bon ton d'enrober tout ce qui peut piquer, car les p'tits-bouts-choux ont besoin d'être protégés pour ne pas brimer l'expression future de leur potentiel (potentiel qui est surfait en fait, puisque dans une société où même la relation de l'esprit avec son corps est contrôlée et surveillée, cette histoire de 'potentiel' pour permettre à humanité de 'progresser' et de se 'dépasser' c'est juste de grosses foutaises de débiles!

Je ne vais pas pour parler pour les autres (ici?), mais seulement de mon attitude face à ceux qui ont plus que moi. Je crois que cela m'insécurise (fuck you, hostie de correcteur à marde, juste, fuck you!). Pour diverses raisons, évidemment (bien que les langues sales vont sauter sur ce qui leur parait évident à leurs yeux, me tourner en ridicule du fait que j'ai osé émettre en leur endroit un stimulus éthérique exploitable méchamment (mais ça ils ne se l'avoueront jamais!), et se moquer de moi en m'invitant de suivre leurs instructions (déguisées en conseils et suggestions, parce que lorsqu'on est de mauvaise fois, c'est pas "juste" un peu)). Par exemple, si quelqu'un a un 'talent', par exemple, ça peut être risqué de tenter de communiquer avec cette personne à partir de ce point précis. Si la personne est aisée financièrement (et pas JUSTE un peu!), elle va probablement continuer de prêter allégeance envers un ancien paradigme qui a périclité. Ça, ça veut dire, qu'on ne peut juger personne sur la base de son revenu, de ses avoirs, et tout ce tralala-là (je vais y revenir...possiblement). D'autres choses bien sûr peuvent m'insécuriser, mais puisque ma propre relation avec mes émotions est celle d'une personne noble et intègre, je dois dire que je ne ressens pas du tout ce besoin qu'on beaucoup trop de monde de nos jours à tenter de justifier rationnellement ou logiquement un phénomène dont l'existence-même est contraire au besoin d'avoir une science impartiale pour coordonner nos efforts présents sur cette planète (!!!). Donc, c'est au cas par cas, oui c'est vrai que ça peut m'insécuriser, mais je ne décide pas, j'accepte ces états transitoires qui me bousculent de mon équilibre précaire le temps d'avoir saisi le retour vers un état plus stable. (dit ainsi, il y en a probablement qui croient que ce que j'écris c'est du pipeau, que ça n'a ni queue ni tête, et le classique: où sont les sources? Parce qu'on s'entend, certaines personnes, aussitôt mises devant une nouvelle idée, ce sont elles qui perdent leur équilibre, je ne les jugent pas, c'est seulement un constat, nos amis débiles de la codification académique de certains phénomènes éparses de l'esprit nous somment de percevoir différents paradigmes existentiels comme étant de simples caractéristiques de la personnalité: ce sont des débiles mentaux, et il ne faut pas les écouter, jamais!) Bon okay, j'ai perdu le fil (encore une fois, ouaisisis!)...

C'est simple, pour moi. Tu as quelque chose à m'apporter, tu partages. J'ai quelque chose à t'apporter, je t'offre. Merci bonsoir! Tout le reste, la danse sociale, les contorsions émotionnelles, les jugements péremptoires envers sa propre agentivité (calîsse, c'est qui qui l'a fait, l'hostie de dictionnaire?), tout ça c'est du pipeau!

Quand ça fait mal, c'est pas le fun. Quand c'est pas le fun, on s’ennuie. Et quand on s'ennuie, on va voir ailleurs. Donc, mon grand, si ton entourage t'ennuie, va donc voir ailleurs!? C'est simple de même avec moi, pas de demis mesures, c'est direct dans le goal, on score, on gagne la coupe Stanley, c'est le party dans le centre-ville, et les policiers en ont juste plein le casque!

Pis, bof. C'est ça, je commence à perdre intérêt avec vous-autres. Je préfère ne pas être banni, mais bon. En passant, pour mon forum HPU, je suis très sérieux. C'est juste que moi aussi je fais beaucoup d'efforts. Je le sais, moi, que la réalité ne fait pas de promesse. Moi, là, je le sais, ça!
avatar
Campagne Radis

Messages : 215
Date d'inscription : 22/12/2013
Localisation : mailto:webmaster@frederiquebrissonlambert.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Se sentir coupable d'avoir des qualités

Message par spider le Lun 22 Oct 2018 - 23:16

Bonjour,

Tout d'abord, merci pour vos retours. Ensuite, effectivement le problème peut venir de la forme. Sauf que je n'ai jamais dit un truc du genre : "je suis le plus intelligent" ou "Je suis meilleur que vous" ou "je suis le meilleur pâtissier" alors que je cuisine très peu. C'est très bizarre, j'ai le sentiment de faire fuir certaines personnes (que j'ai toujours considéré comme des amis) juste par ma bonne humeur ou lorsque je raconte des expériences que j'ai réussies.
Voila

spider

Messages : 14
Date d'inscription : 08/04/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: Se sentir coupable d'avoir des qualités

Message par Hirondelle123 le Mar 4 Déc 2018 - 14:34

Que j'aie de la peine
Que je me traîne
Et ceux qui m'aiment
Me plaignent

Que je tombe en ruine
Que je m'abîme
Et ceux qui m'aiment
Me tiennent

Que je me démène
A rompre la chaîne
Et ceux qui m'aiment
Quand même

Que ça m'arrive
Comme ça leur arrive
Et ceux qui m'aiment
Me suivent

Que je m'expose
A vivre autre chose
Et ceux qui m'aiment
Sourient

Que j'aie de l'avance
Un peu de chance
Et ceux qui m'aiment
M'envient
Que j'aie de l'argent
De temps en temps
Et ceux qui m'aiment
Se méfient

Que je les aime
Que je reste la même
Et ceux qui m'aiment
M'oublient

Que j'aie tout fait
Pour gagner leur amour
Et ceux qui m'aiment
Me fuient

Qui m'aime me fuit (Zazie)
avatar
Hirondelle123

Messages : 203
Date d'inscription : 04/11/2018
Age : 50
Localisation : En théorie

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum