Peur de rencontrer d’autres zèbres

Aller en bas

Peur de rencontrer d’autres zèbres Empty Peur de rencontrer d’autres zèbres

Message par IDH le Mar 16 Oct 2018 - 17:46

C'est comme devant la boulangerie de mon enfance. Je tourne en rond pour me décider à rentrer. "Aller parler à la dame".  Pourtant, c'est juste une baguette qu'il faut demander.

"Non, ce n'est pas juste une baguette. Il faut dire bonjour de la bonne manière, de la manière dont la personne peut l'entendre (Si tu vois qu'elle est fatiguée, ne parle pas trop fort, soi sûre de ton choix, efficace. Énervée ? Joue la carte "détente et gentillesse" pour l'apaiser, d'ailleurs, pourquoi elle est énervée ?), il faut faire attention, il ne faut pas tomber - donc impossible de se concentrer sur un point précis - si des clients sont devant, il faut attendre. Mais comment on est censé "attendre" ? Du coup, il faut regarder les autres, pour pleinement adopter le "comportement d'attente". Une fois devant le comptoir, il faut décoder le moment où on peut commencer à parler, à formuler sa demande. Si c'est trop tôt, on va te prendre pour une égoïste, si c'est trop tard pour une imbécile. Il faut il faut il faut il faut [...]."

"- Et si ça ressemblait à ça, cette sensation, la vive montée d'adrénaline qu'ont ces gens avant de sauter dans le vide ?
- Tu ne vas pas trop loin en comparant ton cas à un suicide ?
- C'est une belle métaphore."

Dans la rubrique "Attroupement" du forum, je fais comme devant la boulangerie. Chaque semaine ou presque, depuis des mois. J'ai peur qu'on me démasque aussi bien que je démasque les autres. Je donnerai une fausse image tout en luttant contre elle. Deux aimants qui se repoussent, piégés dans un même contenant : moi.

"- Et puis, tu ne parles pas beaucoup, ils finiront par se demander pourquoi tu es là.
- Oui, mais ma vie sociale est inexistante.
- Si tu y vas, évite de croiser les bras. Tu détestes quand les autres finissent par croiser les bras quand tu parles. Ne fais pas vivre aux autres ce que tu détestes.
- De toute façon, ils finiront par le voir, ton masque.
- (une partie lucide de moi) Mais qu'est-ce qu'on s'en fout !
- Bin t'as qu'à attendre d'être toi.
- Quand ?
- À toi de voir."

Je stagne et mes peurs prennent le dessus.

Comment avez-vous réussi à oser ? Avez-vous eu des peurs ?
IDH
IDH

Messages : 17
Date d'inscription : 28/12/2017

Revenir en haut Aller en bas

Peur de rencontrer d’autres zèbres Empty Re: Peur de rencontrer d’autres zèbres

Message par Cyrielle le Mar 16 Oct 2018 - 18:35

Beh... est-ce que tu as déjà passé des examens (scolaires), des oraux ?

Si oui, dis-toi que c'est un peu pareil : les participants des IRL sont là pour la même chose, la plupart ne se connaissent pas, et tous ont assez à gérer leurs propres réactions pour avoir le temps de juger celles des autres Wink.
En fonction des caractères, certains parlent, d'autres pas. Et personne n'a d'avis là-dessus.

Et puis, les minutes passant, on se détend un peu, on s'habitue au lieu, aux gens... et finalement on prend la parole sans s'en rendre compte parce que quelqu'un a dit un truc qui nous fait réagir. Et voilà !

Les IRL auxquelles j'ai assisté ont regroupé des gens trèèès différents. Chacun se sentait zèbre... mais ça donne une si grande variété que j'ai renoncé à chercher une définition de "zèbre".

Lance-toi et profite !
Sans aucun enjeu Wink.
Cyrielle
Cyrielle

Messages : 175
Date d'inscription : 06/05/2014
Age : 47
Localisation : Bordeaux

Revenir en haut Aller en bas

Peur de rencontrer d’autres zèbres Empty Re: Peur de rencontrer d’autres zèbres

Message par Charv le Mar 16 Oct 2018 - 20:01

IDH a écrit:
Avez-vous eu des peurs ?

Oui ! Et pas qu'au passé !

IDH a écrit:
Comment avez-vous réussi à oser ?

A force. Pour ce qui est de l'interaction sociale comme ce que tu décris, c'est même devenu totalement "naturel" (sic !), et recherché, et plaisant.



Mais répondre à tes questions directement ne me semble pas le plus pertinent...

Ton histoire me fait penser à une problématique théâtrale "de base" : ne pas chercher à "produire"...
Chercher juste à "être", pour reprendre un lieu commun psy du moment, qui est proche cousin du "lâcher-prise", qui commence à entrer en désuétude.

Je m'explique.
Imaginons une impro théâtrale dans une MJC quelconque si t'es fauché, à la Ligue d'Impro si tu as les moyens ou que tu couches avec qui il faut. Soit 3 apprentis acteurs, un thème au hasard (mettons, "coup de foudre", moi aussi j'improvise...) et un lieu : sur la planète Mars. Paf. Volontairement, il n'y a pas de rôles distribués a priori. Vous avez 3 minutes.

Que va-t-il se passer ?

Tout d'abord, le fait que cela soit sensé se passer sur Mars va impliquer des corps et des démarches particulières. Chacun va devoir en un premier temps trouver une posture (les coudes repliés dans le T-shirt parce que les Martiens ont de "petits bras" ? Marcher sur les mains parce que la loi gravitationnelle là-haut diffère un tantinet de la nôtre - et qu'en plus l'acteur en question marche hyper bien sur les mains, et que c'est le moment de le placer ?), qu'importe ! Ainsi qu'une démarche "martienne" (à 4 pattes ? en volant ? en évoluant au ralenti ?).
Ce premier élément, qu'il est conseillé de "laisser venir" mais c'est plus facile à dire qu'à faire, ou qui, en tant que point de départ, peut être un peu "forcé", "arbitraire", c'est toi et ton état avant d'entrer dans la boulangerie. En l'occurence, stressé, si j'ai bien compris (!!!!). Et, peut-être, pourquoi pas, fatigué de ta journée, heureux parce que tu viens de rencontrer un vieux pote, speedé parce qu'il faut encore que tu passes rendre un dvd avant la fermeture de la bibliothèque. Tout ça, ensemble ou séparément. Bref, te voici sur Mars.


Dans l'impro, il y a de fortes chances que chacun des participants ait adopté une démarche et une posture différentes les uns des autres (ou alors, il y en a un qui "triche", et qui a copié sur l'autre ! Mais, déjà, c'est un malin, il a anticipé la suite, j'y viens). Soit donc un type la tête en bas, l'autre les mains dans le T-shirt faisant des bonds au ralenti, et le 3ème, qui n'est pas très vif mais qui fait des efforts, immobile la bouche grande ouverte et les paumes écartées au niveau des oreilles (oui, c'est plus du Pipo del Bono que du Claude Régy, j'y peux rien, c'est de l'impro).

Imaginons la suite "au pire". Les deux acteurs en mouvement voient le 3ème immobile, sont manifestement épatés : l'un a les bras qui sortent largement et re-rentrent dans le T-shirt pour bien signifier l'émerveillement, tout en augmentant l'amplitude des bonds pour être vraiment sûr que le message est passé ; celui qui marche sur les mains se tape la tête par terre, un peu comme le loup de Tex Avery devant la pin-up, mais avec la tête en bas ; les 2 se précipitent alors vers le 3ème, léger désaccord, mais celui qui fait des bonds bouscule et fait tomber celui la tête en bas (c'était pas une si bonne idée de vouloir frimer...), empoigne le 3ème immobile, le serre dans ses bras, et l'emmène en coulisse. Fin de l'impro, durée : 1min30, et encore.
Ré-atterrissons sur Terre, en l'occurence dans la boulangerie de ton quartier.
Coup de chance puisque t'as peur du contact et que t'es pressé, il n'y a personne d'autre, la boulangère est derrière sa caisse.
- Bonjour ! Qu'est-ce que je vous sers ?
- une baguette siouplé.
- Pardon ???
- Une baguette siouplé.
- Une Tradition ?
- Vi...
- Tenez ? Et avec ceci ?
- ...
- Ce sera tout ?
- Vi...
- 1 Euro et 10 centimes s'il vous plaît ! Bonne journée !
- Bj'née.
(dis-donc, t'habites un quartier chic, toi ! Ou alors, elle vient de te refourguer la plus chère parce que t'as pas osé demander la "normale" ?)
Et tu t'en vas.

Que s'est-il passé ?
D'un point de vue "productif", rien à dire : il y a bien eu coup de foudre, et t'es reparti avec ton pain. Super, t'as pas tout perdu.
Sauf que, avec ton pain, t'es aussi reparti avec ton stress, et nos acteurs de MJC sans gloire ni éclat, ni satisfaction personnelle.
Pourquoi ? Parce que tous sont restés obnubilés par le "but à atteindre", qu'ils n'ont rien vu d'autre, et qu'ils étaient stressés. "Obligés de produire", "être efficaces", "faire bonne figure", "ne pas déplaire"...


Reprenons mes 2 scénarios (scénari, je sais pas vous, moi, j'aime pas), au "correct".
Soit donc la Planète Mars, le type immobile bouche ouverte et doigts écartés à hauteur d'oreille, l'autre qui fait des bonds au ralenti, et le 3ème la tête en bas (ouais, déjà, en reprenant, je me dis que c'est couillon, mais je m'applique à moi-même ce que je suis en train de défendre : j'assume !!!! et, surtout, je prends ce qui vient, qui m'est donné. Hem...).
Bon, déjà, là, comme ça, c'est pas gagné : le type immobile sera manifestement pas le ressort premier de l'action, restent les 2 autres. Sont sensés être sur la même planète, mais manifestement, n'évoluent pas pareil, y'a hiatus... Qu'à cela ne tienne, d'une part le type la tête en bas commence à fatiguer, d'autre part il n'est pas aveugle : il fait donc 3 petits pas en avant (Tchh ! Tchh ! Tchh !) (oui, parce qu'il "bruite", aussi, j'avais oublié de vous dire...), descend sur ses mains simulant l'atterrissage (fiiiiiiiijjuuuuuu !), roule sur la poitrine (rrrrouuuuuuu !), se réceptionne sur les pieds, (KRA !), et, passant au ralenti, rentre les bras dans son T-shirt pour ne laisser dépasser que les mains (bijouik !) fait 2 bonds au ralenti en direction de l'autre, et, d'une petite main qui sort du T-shirt, serre la petite main de l'autre qui sort du T-shirt.
- Ahuuuu !
- Ahuuuu.
- Ratopitonabo ?
- kaî kaî kaî !
- héhé !
Là, ils s'en checkent 5 "à la martienne" (je vous laisse imaginer, c'est quand même pas à moi de faire tout le boulot !), et commencent à se balader sur Mars. V'là-t-il pas qu'à ce moment-là, ils aperçoivent le 3ème gonze immobile. Le 3ème comprend qu'il serait temps qu'il fasse un effort, se met à fermer et rouvrir alternativement la bouche, tout en ouvrant et fermant les paumes. Oui, d'une part parce qu'il ne faut pas trop lui en demander, d'autre part parce que c'est un Martien femelle au moment des chaleurs, et que les Martiens femelles au moment des chaleurs y'en a toujours faire ainsi, j'y peux rien, c'est comme ça, z'avez qu'à embaucher un scénariste.
Là, nos 2 premiers, manifestement séduits, entament à leur tour et alternativement une danse nuptiale masculine martienne, le premier fait sa danse nuptiale masculine martienne, puis le deuxième fait sa danse nuptiale masculine martienne, à quoi notre Martienne, en dépit des chaleurs (sans doute une grande timide ? ) répond d'un
- oooooooaaaaaaaaaaaaaaaiiiiiiiiiiiiiuuuuuuuuuuuuuuu !
en se mettant les 2 auriculaires dans les narines, laissant ainsi la situation intranchée, et nos deux prétendants mâles et martiens énamourés comme 2 ronds de flanc.
Le premier ré-entame alors une danse nuptiale, mais nettement plus ample et démonstrative que la première fois ; le second est manifestement impressionné, dépité ; puis, peu à peu, se prend au jeu ; commence à bondir sur lui-même au rythme du premier ; se joint à lui pour la danse ; et, dans un flot passionné, se met à danser avec le premier, qui l'entraine à son tour, et les deux, déchainés, se trémoussent alors jusqu'en sortie de scène (lointain jardin) pour des ébats que la morale et l'obscurité de la coulisse m'empêchent de vous narrer.
Notre Martien femelle les ayant suivis du regard, bouche toujours ouverte et paumes largement dilatées et suantes, tourne alors le visage vers le public, et, se sentant seule, inerte et bête, adresse alors à ce dernier un
- oooooooaaaaaaaaaaaaaaaiiiiiiiiiiiiiuuuuuuuuuuuuuuu !
dépité mais conclusif.
3min15.

Bon, je vais pas te refaire la scène de la boulangerie parce qu’il se fait tard et que j’avais pas prévu de passer autant de temps sur ce post, mais grosso modo, oui, tu peux prévoir tous les scénarios si ça te rassure (ce que je ne fais pas), repérer soigneusement les extincteurs et les sorties de secours si ça te rassure (ce que je fais, et c’est même un peu mon boulot), mais, dans tous les cas : écoute l’autre !!! Ta boulangère, la vieille devant qui met des plombes et raconte sa vie, le mec derrière qui est ton voisin et avec qui tu peux peut-être tailler une bavette en attendant la vieille, et ainsi, par chance, t’apercevoir qu’il est en voiture, peut te raccompagner, et ainsi te faire rattraper le quart d’heure de retard que la vieille et moi t’avons fait perdre avec nos bavardages stupides.

Comme tu le vois dans mon exemple, mes 2 martiens mâles, en improvisant et en s’adaptant à l’autre (et juste en lui répondant au fur et à mesure, sans brusquer les choses ni vouloir suivre à tout prix un scénario), ont ainsi, au rebond certes, respecté la thématique initiale, a contrario de notre Martien femelle qui est resté(e?) bloqué sur son schéma de départ, et qui en l’occurrence a fait plante verte en rade.

Et, cela étant, comme te le suggérait ta voix de la raison : on s’en fout ! Parce que s’il n’y avait pas eu notre Martien-Plante-Verte, les deux autres n’auraient pas pu faire leur histoire.
Il eût pu, certes, se passer autre chose... mais c’est une autre histoire !


Bref : essaye (!) peut-être de moins craindre le jugement, et surtout, de te passer un scénario (bonjour, s’il vous plaît, merci, au revoir, c’est certes obligatoire, mais c’est tout ce que demande ta boulangère, à part ton pognon...) : l’idée, c’est de s’oublier en observant / écoutant l’autre.... CONCENTRE-TOI SUR L'AUTRE, ET REPONDS-LUI, LITTERALEMENT, COMME CA VIENT !


Bises, bon courage.


Dernière édition par Charv le Mar 16 Oct 2018 - 21:01, édité 1 fois
Charv
Charv

Messages : 846
Date d'inscription : 15/04/2018
Age : 42
Localisation : Lyon

Revenir en haut Aller en bas

Peur de rencontrer d’autres zèbres Empty Re: Peur de rencontrer d’autres zèbres

Message par Bimbang le Mar 16 Oct 2018 - 20:14

J'sais pas si c'est efficace, mais en tout cas... j'adore !! Very Happy
Bimbang
Bimbang

Messages : 4502
Date d'inscription : 31/07/2016
Localisation : 44

Revenir en haut Aller en bas

Peur de rencontrer d’autres zèbres Empty Re: Peur de rencontrer d’autres zèbres

Message par IDH le Mar 16 Oct 2018 - 22:16

Cyrielle : merci beaucoup pour ton message. Il m'a donné du courage  Smile  Examens, concours, scène, oui ! C'était toujours des rôles, des personnages. Cette fois-ci, je veux être moi (une grande première). C'est pour cela que j'ai autant la frousse, c'est un type d'examen que je n'ai pas encore expérimenté !

Charv : j'ai commencé par te répondre et j'ai terminé ma route sur un site de cuisine :

Thème : coup de foudre
Lieu : sur Mars
Personnage : Chocolat, Malt et Nougat.
Scène : la fusion des trois. Rencontre (sortant des machines ?), Chocolat finira par fondre - évidemment - (devant qui ?), bla bla bla, et ça forme une barre de Mars.
Spoiler:
(et Caramel dans tout ça ? et Chocolaolait ? On est pas censé être "sur" Mars ?)

J'ai beaucoup aimé ton post, en résumé :
"Ah chouette" / "ils sont si compliqués à la Ligue d'Impro ?" / Rire / "Oui ba oui" / Rire / "Ah ça, carrément"/ "Exactement" / "Comment faire des bonds au ralenti ? "/ Rire / etc.
Merci beaucoup pour tes images et tes précieux conseils.  alien

Je reviendrai ici après ma première "oséitude" d'IRL (pour ceux qui rêvent d'aller sur Mars, et qui voudraient quelques conseils).
IDH
IDH

Messages : 17
Date d'inscription : 28/12/2017

Revenir en haut Aller en bas

Peur de rencontrer d’autres zèbres Empty Re: Peur de rencontrer d’autres zèbres

Message par Charv le Mer 17 Oct 2018 - 2:28

Cyrielle a écrit:Beh... est-ce que tu as déjà passé des examens (scolaires), des oraux ?

Si oui, dis-toi que c'est un peu pareil

Mon dieu, quelle horreur. pale

NAN !!!!!!!!!!

Cela n'a RIEN à voir ! (si c'était le cas, mon seul conseil serait : fuis !!!!!)

Personne n'est là pour faire passer un test à personne, ou pour juger qui que ce soit, comme tu disais : on s'en fout ! Le but, c'est d'abord et avant tout de passer un bon moment, fut-ce dans son coin, et éventuellement de faire une bonne rencontre ou deux... Tout, sauf un examen !

Ce qui, évidemment, peut générer de toutes autres angoisses, ça oui. Mais rencontrer des gens n'est JAMAIS passer un examen. Ou alors, faut pas les rencontrer, ceux-là...
Charv
Charv

Messages : 846
Date d'inscription : 15/04/2018
Age : 42
Localisation : Lyon

Revenir en haut Aller en bas

Peur de rencontrer d’autres zèbres Empty Re: Peur de rencontrer d’autres zèbres

Message par Cyrielle le Mer 17 Oct 2018 - 17:03

Bien sûr Charv, je suis d'accord avec toi, ça devrait être le cas Wink.

Mais, en vrai, c'est exactement comme ça que j'ai vécu ma première IRL. Et en en discutant avec les autres, il semble que ce soit le cas de la majorité.
Je n'ai pas écrit que les autres te font passer un examen, au contraire ! Chacun (pour les nouveaux venus) a l'impression d'être observé et jugé, et se trouve dans le même état de stress, et a assez à gérer ses propres émotions.

Du coup, il me semble vain de faire croire que c'est facile, agréable, évident, etc. de pousser la porte de sa première IRL : pour la plupart des gens c'est une épreuve...
Et pour la plupart des gens, à la fin de cette première IRL, on se retrouve dans ce que tu décris, et on revient la fois suivante, le coeur léger !
Cyrielle
Cyrielle

Messages : 175
Date d'inscription : 06/05/2014
Age : 47
Localisation : Bordeaux

Revenir en haut Aller en bas

Peur de rencontrer d’autres zèbres Empty Re: Peur de rencontrer d’autres zèbres

Message par Étoilerose le Sam 5 Jan 2019 - 22:52

Toute ma vie j'ai eu peur des rencontres et des échanges. Toujours j'ai eu des problèmes relationnels. Oui, j'ai peur de rencontrer même des zèbres. Je me dis qu'avec eux, ça va forcément être différent puisqu'on va être entre zèbres, et si ça ne marchait pas non plus, qu'est-ce qui reste?
Étoilerose
Étoilerose

Messages : 131
Date d'inscription : 01/01/2019

Revenir en haut Aller en bas

Peur de rencontrer d’autres zèbres Empty Re: Peur de rencontrer d’autres zèbres

Message par St'ban le Sam 5 Jan 2019 - 23:15

Les gnous.
St'ban
St'ban

Messages : 6550
Date d'inscription : 24/10/2018
Localisation : Belgium (Région Namuroise)

Revenir en haut Aller en bas

Peur de rencontrer d’autres zèbres Empty Re: Peur de rencontrer d’autres zèbres

Message par Allister le Dim 6 Jan 2019 - 3:29

Salut à toi IDH ! Bon pour le coup, j'ai aucune expérience avec les IRLs entre zèbres (enfin pas encore, on verra mercredi), mais la peur des rencontres, des échanges etc, c'est un truc contre lequel je me suis beaucoup battu personnellement, et j'espère ne pas m'en sortir trop mal...
En fait, quand tu as peur d'y aller, bah... Faut juste y aller. C'est cash, mais pour rester sur mon cas vu que c'est celui que je peux raconter le mieux, je m'efforce de juste éteindre la peur, tu sais qu'elle est là, pas de soucis, mais juste tu te lances et puis "on verra bien". Alors pour faire ça, j'essaye de prendre le cas critique, le scénario de la catastrophe. Admettons que tu ne t'entendes avec personne, que les gens te paraissent bizarres, ou que tu sois pas du tout dans le délire. Tu peux juste décider de partir, et au final tu seras simplement de retour au statu quo. Peut-être une déception en plus, ok, mais ça ne changera pas la situation avant la rencontre.
Par contre, si ça se passe juste normalement, tu auras passé un bon moment, tu auras partagé 2-3 choses, et au final ça t'aura apporté un peu.
Et si ça se passe bien, tu auras passé un très bon moment, tu auras peut-être appris des choses et eu l'occasion d'en apprendre aux autres, bref, le plaisir simple et efficace.
Et si ça se passe vraiment super bien, inutile de le décrire, faut juste savoir que c'est très probablement ce qui va se passer de toute façon ! (Ça c'est mon petit côté optimiste poussé).
Au final, il y a bien plus de scénarios dans lesquels tu passes un bon moment que de scénarios où tu ressors en te disant que tu n'aurais pas dû y aller. Et à vrai dire, il y a toujours intérêt à rencontrer et échanger, même avec les pires personnes, au final tu apprendras quoi qu'il arrive et tu en retireras quelque chose.
La première fois que tu te lances comme ça, c'est la plus dure. Mais je peux t'assurer qu'une fois que tu l'as fait, une seule fois, toutes les autres sont bien plus simples, et c'est un régal de pouvoir rencontrer un peu qui tu veux Smile
Voilà pour moi et pour comment je gère la peur sur les rencontres ! J'espère que ça te donnera quelques billes !

Allister

Messages : 23
Date d'inscription : 04/01/2019

Revenir en haut Aller en bas

Peur de rencontrer d’autres zèbres Empty Re: Peur de rencontrer d’autres zèbres

Message par Invité le Mer 23 Jan 2019 - 9:34

Pour faire court, oui perso je suis morte de trouille..

Mais je me suis inscrite pour une rencontre à Paname, sinon.. j'avancerais jamais et le temps lui avance.. vers une mort certaine, autant en profiter?

Je serais sûrement babilleuse, tremblante, mais j'irai ! Si on ne casse pas le mur de la peur (imaginons le mur de Berlin) quel intérêt a la vie?

Smile

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Peur de rencontrer d’autres zèbres Empty Re: Peur de rencontrer d’autres zèbres

Message par RonaldMcDonald le Mer 23 Jan 2019 - 10:35

La seule zèbre que je connais(en dehors de ma famille) est une zèbre qui s'ignore. J'ai mis un peu de temps à piger pourquoi ça collait entre nous(elle n'a pas du tout le profil ni l'apparence qu'on pourrait imaginer chez une zébre). Mais si j'avais su d'entrée que c'était une zébre, j'aurais peut-être été moins naturel, et ça aurait pu mal se passer entre nous(je suis très fort pour me brouiller avec les gens).

Ma peur ce n'est pas de rencontrer des zèbres. C'est de les rencontrer en tant que zèbres. Ca met les attentes bien trop haut, et on est forcément déçus. Sur un forum, ça passe, il y a le filtre de l'écrit. En vrai.....
RonaldMcDonald
RonaldMcDonald

Messages : 748
Date d'inscription : 15/01/2019
Age : 43
Localisation : loin de chez moi, dans un petit coin de paradis

Revenir en haut Aller en bas

Peur de rencontrer d’autres zèbres Empty Re: Peur de rencontrer d’autres zèbres

Message par My_illusion le Mer 23 Jan 2019 - 11:26

C’est étonnant. 
 
Car zèbre n’est pas un statut devant impressionner. D’autant qu’il n’y en a pas deux qui se ressemblent. Pourquoi ne pas juste apprendre à connaître les gens par t’chat Avant de les rencontrer? 

Moi si j’aurais peur, ce serait de tomber sur un lourdeau qui veut me revoir, m’inviter et compagnie. Comme si c’était des rencontres matrimoniales en somme. Alors que si c’était juste amical, là ça me dérangerait pas. Faut-il encore avoir le temps.

Puis j’ai également peur de m’y ennuyer. 

Puis j’aime garder mon anonymat.

Mais sinon, oui y’a pas de quoi avoir peur. Puis moi je serais d’ailleurs plutôt intriguée par ceux qui ne disent pas grand chose, j’aime bcp comprendre les pourquoi des comment. Et ne rien dire ne signifie aucunement d'être inintéressant. Y’en a qui parlent trop et c’est pour dire de l’inintéressant donc vla quoi. 

C’est donc un bon moyen de briser sa solitude, créer du social. Si c’est ton envie, oui lance toi. Le courage, ce n’est pas de pas avoir peur, c’est d’y aller malgré la peur. Après, tu ressens de la satisfaction, de la fierté de l’avoir fait. 

Discute un peu avant en mp avec quelques uns qui vont au rv, ça peut diminuer tes appréhensions.

Hier, j’étais à une fête de plusieurs centaines de personnes, y’a eu une musique qui m’a trop entraînée du coup Jsuis montée sur la scène et ça a mis une animation de folie. J’ai réussi mon coup mouhahahhah même si je me suis également tapé la honte. Ce n’est pas grave. Les gens vont me croiser par la suite avec un petit sourire et au moins ça a égayé un peu leur moment. On doit pas se prendre trop au sérieux. 

Mes collègues me disent qu’ils me préfèrent quand je suis « joyeuse », à vrai dire je fais le clown car je ne supporte pas les ambiances pesantes. Les autres ont besoin de boire pour se lâcher et moi pas du tout. Si je peux faire rire, c’est tant mieux, je me fiche de mon image de « prestige » je laisse ça aux idiots.

En résumé : te prends pas la tête, vas y sans a priori.
My_illusion
My_illusion

Messages : 1458
Date d'inscription : 11/12/2017
Age : 34
Localisation : Belgique

Revenir en haut Aller en bas

Peur de rencontrer d’autres zèbres Empty Re: Peur de rencontrer d’autres zèbres

Message par Invité le Mer 23 Jan 2019 - 13:25

" Mes collègues me disent qu’ils me préfèrent quand je suis « joyeuse », à vrai dire je fais le clown car je ne supporte pas les ambiances pesantes. Les autres ont besoin de boire pour se lâcher et moi pas du tout. Si je peux faire rire, c’est tant mieux, je me fiche de mon image de « prestige » je laisse ça aux idiots."

Tout pareil ! Enfin pour les collègues.

Mais oui pour la peur je pense qu'il faut la dépasser et profiter, voir ce qu'il se passe !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Peur de rencontrer d’autres zèbres Empty Re: Peur de rencontrer d’autres zèbres

Message par Bruno le Mer 23 Jan 2019 - 13:52

Bruno
Bruno

Messages : 105
Date d'inscription : 29/08/2018
Age : 38
Localisation : Paris 12

http://www.perdu.com

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum