Le radeau de la méduse (pour un nouveau départ)

Aller en bas

Le radeau de la méduse (pour un nouveau départ)

Message par Fleur de Cactus le Dim 14 Oct 2018 - 13:43

Le titre de ce qui se voudrait un fil de sauvetage du projet ZC (je parle bien du projet et non du forum) n’est sans doute pas idéal quand on connaît l’histoire réelle que raconte ce tableau, mais c’est la première idée qui m’est venue ce matin lorsque j’ai décidé de tenter de rebondir suite à ce qui s’est passé hier (les départs en cascade). Et j’ai pour faiblesse de souvent suivre mon intuition ou mon instinct qui, comme on le croit/sait/pense, est plus proche de la réalité de soi (ce qui serait peut-être de l’ordre du déterminisme, mais c’est une autre histoire), donc le titre est resté.

Cette explication faite, j’essaye de reprendre point par point ce que j’ai lu ici et là, sans pour autant avoir participé partout, en y mêlant ce que je sais du passé de ZC pour en avoir discuté l’année dernière de visu avec un « ancien » (qui ne vient plus non plus apparemment, en tout cas il n’écrit plus) et ce que j’ai pu en voir et en entendre dans les IRL sur Lyon.

Il y a, à l’origine de ce qui nous réunit ici, des personnes qui ont eu envie de se retrouver entre elles, virtuellement et, potentiellement, dans la vraie vie. Elles se sentaient différentes et se sont, pour la plupart, retrouvées autour d’un terme qui commençait à devenir parlant : le zèbre décrit par JFS dans son livre. On en pense ce qu’on veut, c’est juste un fait.

Un forum a été créé, reprenant le terme de zébra, avec une charte, expliquant que le forum se donnait comme projet de réunir les personnes qui se reconnaissaient (ou se questionnaient) sur cette idée, encore peu courante à ce moment-là, de douance. Tout ceci étant bénévole et chronophage, les initiateurs, administrateurs des premiers temps, ont très certainement passé la main aux modérateurs (personnes motivées donc) qui ont continué ainsi jusqu’à aujourd’hui. Il est donc probable (et logique) qu’il n’y ait plus grand monde issu des origines.

Le forum, reprenant le terme d’une auteure, a largement profité d’une communication faite par l’éditeur du livre qui y a certainement vu (à raison) le moyen d’améliorer le tirage du livre de JSF. Pour ma part c’est de cette façon que j’ai débarqué ici en 2012, même si je n’y suis restée que trois semaines avant de réapparaître... cinq ans plus tard.

Le projet de réunir des personnes autour de la question de la douance a tellement bien fonctionné qu’il y a désormais des IRL un peu partout, qui fonctionnent plus ou moins bien selon les régions, mais quand ça ne marche pas trop ce n’est pas du fait de ZC, il s’agit plutôt de considérations géographiques.

Il est important de noter que (pour ce que j’en ai vu) une grande majorité des personnes qui participent aux IRL régulières ne participent pas au forum autrement que dans la section des rencontres. Ils ne lisent pas (ou plus), n’écrivent pas (ou plus), s’en fichent totalement de ce qui s’y dit et ne s’en portent vraiment pas plus mal. Il est probable qu’ils n’aient rien vu de ce qui se passait depuis quelques jours. Il y en a même qui ne sont pas inscrits, suivent le fil des rencontres (accessible à tous) pour se tenir au courant des dates et lieux, participent aux calendriers externes et viennent le jour dit, au lieu dit.

Il y a donc bien trois types de personnes autour du projet initial. Ceux qui veulent pouvoir rencontrer des « semblables »,  ceux qui veulent échanger à l’abri de leur écran avec ces mêmes « semblables » et ceux qui sont désireux de participer, rencontrer, échanger. On peut supposer que les deux premiers groupes ne sont pas étanches, qu’en arrivant ici la toute première fois on envisage bien de pouvoir passer de l’un à l’autre, si l’occasion se présente, ou si le curseur émotionnel se positionne correctement, et que donc le troisième groupe soit comme une sorte de participation réussie au projet de base.

Jusqu’ici tout va bien ou du moins tout devrait aller bien.

Mais le forum est devenu énorme et ne représente plus la réalité de partage du départ. D’une part part il est énorme en termes de membres affichés. Mais combien sont en fait des clones d’un premier membre parti, revenu, caché, affiché ? Il serait intéressant de regarder les IP pour le savoir. Par ailleurs il est aussi énorme en termes de catégories, sections, sous-sections, salons, sujets, fils, etc. Mais Il y a des doublons, des trous noirs, des incohérences, des déserts.  J’en veux pour preuves que ces derniers temps j’ai repêché plusieurs nouveaux membres perdus dans les méandres de ce forum tentaculaire, mais aussi que je suis passée à côté du projet des Tigres alors que c’est totalement en accord avec ma vision du monde et de moi dans ce monde. Pour ce que j’en vis, mon atypie est une chance, et même quand j’en chie, je sais que je vais rebondir et m’en sortir,  je reste foncièrement positive, et j’ai à coeur de transmettre cette vision positive de ma différence.

Donc, ceci étant posé, on fait quoi ?

On ne peut pas reprocher à ceux qui utilisent le forum uniquement pour se rencontrer de ne pas participer aux échanges sur le forum. On détruirait ce forum, on les empêcherait de se retrouver et on leur ferait donc du mal.

On ne peut pas obliger les membres qui participent aux échanges, à rester toujours positifs et calmer le jeu de leurs émotions quand un sujet leur tient à coeur.  Quand on souffre, quand on se questionne, on cherche une écoute bienveillante et attentive, sincère et susceptible d’aider, on doit pouvoir dire sa douleur sans recevoir de baffes verbales qui démolissent parfois gravement. Il faut donc cadrer les débordements langagiers.

Ces débordements devraient être modérés par leurs auteurs, mais parfois, soit parce que l’émotion les aveugle, soit parce qu’ils en font leur beurre (bah oui, y’a pas que des gentils sur Terre, ici non plus), ça dérape. D’où le besoin d’un modérateur, c’est humain.

On en revient au point qui achoppe. Qui modère, pourquoi, quand, comment ? C’est un travail très lourd, surtout sur un lieu aussi vaste et au milieu d’une foule.

Pour ma part, je ne vois donc qu’une seule solution. Recadrer tout ça.

- Tout d’abord faire le tri entre les membres réels, cachés, doubles voire triples, etc. Il y aurait un travail à faire avec des experts en informatique (autour de l’adresse IP peut-être), mais il y en a un paquet ici, des gens pour qui l’informatique est aisée. Alors bien sûr, on pourra toujours trouver des personnes qui se serviront d’une autre adresse IP (sur leur lieu de travail, par exemple) ou d’une adresse de routage pour revenir cachées, mais ça limitera leur capacité de « nuire », surtout  si une surveillance est opérationnelle de ce côté là. Ce qui n’empêche pas de changer de pseudo, mais ça reste su de tous, sans qu’il soit besoin de faire des recherches. C’est une forme de respect de l’autre qui vous lit.
- Ensuite revoir la structure du forum. La profusion de sous-sections nuit à la navigation. Ne pourrait-on essayer de réduire les catégories, faire des recoupements, des recadrages ? Je me doute que ce n’est pas simple, étant donné la taille du parc qu’est devenu ZC, mais cela me semble encore possible, peut-être à plusieurs.
- Enfin le langage. Cela peut s’établir clairement, à l’aide d’une charte langagière. Je lis d’ailleurs que certains font déjà des mises à plat sur le fils « Pourquoi certains partent ». L’idée qui avait été évoquée de faire une double arborescence partait du même constat et aurait pu peut-être convenir si nous n’étions pas si nombreux. Il n’y a pas à accepter, nulle part, de propos diffamatoires, orduriers et autres. Si la bienveillance est réellement un des objectifs de participation, on ne devrait même pas se poser cette question de « double-lecture ».

Donc on re-cadre, mais comment ?

Je vois pour ma part trois gros chantiers. Nous sommes plusieurs à vouloir que ça redémarre sur de bonnes bases. Nous avons tous des talents différents. Pourquoi ne pas créer quatre groupes de travail (les trois ci-dessus plus un de coordination qui réfléchira au suivi, à la maintenance de tout ça), avec si possible une petite demie-douzaine de membres dans chaque (plus je ne suis pas certaine que cela restera efficace, ou alors à bien s’organiser) qui mettent en commun ensuite le fruit de leurs travaux ?

Voilà. C’est, très simplement, une proposition de redémarrage concret et organisé. Si on ne s’organise pas, ça repartira, ça repart d’ailleurs déjà. Mais ça risque de recaler dans quelques jours, alors il vaut peut-être mieux s’y mettre à plusieurs en se coordonnant ? Inutile de dire que si ça branche du monde, j’aimerais en être.
avatar
Fleur de Cactus
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 670
Date d'inscription : 30/11/2012
Localisation : Lyon

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum