Conseils de vie?

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Aller en bas

Re: Conseils de vie?

Message par Myamato le Mar 9 Oct 2018 - 22:17

Rose Noire (Georgio) a écrit:Ah oui et j'ai aussi l'impression que si je pars, ma mère va vraiment très mal le vivre, parce que ça va faire remonter tous les trucs non dits etc...et elle ne pose aucun contrôle sur quoi que ce soit, elle subit complètement tout sans y faire quoi que ce soit de personnel et j'ai peur qu'elle fasse une dépression si je choisi de rompre les liens, et je me sens responsable de ça ( ce qui va renforcer l'impression de bad-guy). Je me sens un peu prisonnier de tout ça, un peu comme dans le livre de Boris Vian, avec le psychologue Jacquemort et la mère qui enferme ses enfants dans une cage, je ne me rappelle plus du titre. Est-ce que vous avez des opinions là dessus?
EDIT: elle me surcouve et veut toujours me donner des trucs ou me préparer des trucs alors que je ne demande que de le faire moi-même, et elle ne comprend pas ou n'entend pas quand je lui en parle. J'ai presque l'impression, pas qu'elle marchande, mais qu'elle se met à ma disposition pour de l'amour. C'est l'idée "d'appropriation" que j'exprimais plus haut.

ta mère est finalement pas ok avec ce que l'on te fait subir.Mais elle a pas le courage ouvertement d'aller contre le rôle que veut t'imposer ton père.Cela me rappel ce qui s'était passer avec mon arrière grand mère qui me lâchait pas mal de billets en douce.Mais qui disait rien quand je m'en prenais plein la tête sauf quand mon son fils m'avait giflé alors que j'avais 6 ans car j'avais voulu l'empêcher de mettre de la merde de chat dans le bac à sable ou je jouais.Elle lui avait dit de ne jamais recommencer à me frapper .

Tu peux lui poser la question discuter avec elle en tête à tête?Tous en lui assurant que ça restera entre vous que tu comprends elle est pas dans une situation facile .

je ne sais pas si c'est une bonne idée ?
Est ce qu'elle en a au moins conscience?
Est ce qu'elle ira pas tous baver à ton père après?Faudra t y préparer...




Myamato

Messages : 535
Date d'inscription : 11/05/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Conseils de vie?

Message par Invité le Mar 9 Oct 2018 - 22:54

Rose Noire (Georgio) a écrit:Ah oui et j'ai aussi l'impression que si je pars, ma mère va vraiment très mal le vivre
Et pourtant un jour tu partiras !
Tu peux partir sans claquer la porte. Genre "j'ai trouvé du travail à tel endroit, je vais tenter ma chance".

Est ce qu'elle ira pas tous baver à ton père après?Faudra t y préparer...
Fais très gaffe à ça !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Conseils de vie?

Message par Rose Noire (Georgio) le Mar 9 Oct 2018 - 23:05

En fait je crois qu'elle n'est pas très ok avec ce qu'on lui fait subir à elle mais préfère se taire, et même pas dans un sens de mal être mais presque d'habitude j'ai l'impression. Mon père, mon frère et ma soeur lui mettent toujours super cher aux repas de famille et elle à embrasser ça. Mon père l'a complètement séparée de sa famille parce qu'il a eu un différent avec le mari de sa soeur et depuis mon frère et ma soeur ont rejoint sa cause et ma mère en souffre mais n'y fait rien.

Non non impossible d'en parler en tête à tête, le non dit à tellement de place que ça ferait absolument tout éclater, et elle se voile la tête. Et si, je pense qu'elle finira par en parler à mon père qui reprendra la main et taira tout ce que je pourrai dire. Y'a pas d'ouverture, y'a pas dialogue ouvert, tout est nuancé et orienté vers des intérêts, j'ai pas l'impression qu'on parle avec nos coeurs.

Ok tu as raison randonneur je peux faire ça.
avatar
Rose Noire (Georgio)

Messages : 117
Date d'inscription : 04/01/2016
Age : 21

Revenir en haut Aller en bas

Re: Conseils de vie?

Message par Myamato le Mer 10 Oct 2018 - 9:25

Rose Noire (Georgio) a écrit:En fait je crois qu'elle n'est pas très ok avec ce qu'on lui fait subir à elle mais préfère se taire, et même pas dans un sens de mal être mais presque d'habitude j'ai l'impression. Mon père, mon frère et ma soeur lui mettent toujours super cher aux repas de famille et elle à embrasser ça. Mon père l'a complètement séparée de sa famille parce qu'il a eu un différent avec le mari de sa soeur et depuis mon frère et ma soeur ont rejoint sa cause et ma mère en souffre mais n'y fait rien.

Non non impossible d'en parler en tête à tête, le non dit à tellement de place que ça ferait absolument tout éclater, et elle se voile la tête. Et si, je pense qu'elle finira par en parler à mon père qui reprendra la main et taira tout ce que je pourrai dire. Y'a pas d'ouverture, y'a pas dialogue ouvert, tout est nuancé et orienté vers des intérêts, j'ai pas l'impression qu'on parle avec nos coeurs.

Ok tu as raison randonneur je peux faire ça.

plus on discute avec toi et plus on voit le truc...

Je trouvais suspect le coup que ton père aille voir le psy avec toi.A mes yeux clairement de la manipulation comme je l'ai évoqué plus haut.
Mais là tu nous décris la situation y a pas que toi qui morfle.Isolement de ta mère avec sa propre famille.Le non dit etc...

J'ai été associé avec un pn que je pensais être mon ami vu que j'étais paumé à l'époque.Il en a bien profité une psy m'a validé que c'était bien un pn.J'avais pris des notes sur son comportement etc.Et je le reconnais lui aussi se faisait tabasser par son père etc.

Ce type que tu appels père je me demande si cela ne serait pas un pervers narcissique ou une créature de ce genre?

j'ai pas trop le temps de chercher mais lis ce lien

https://blogs.mediapart.fr/edition/ecrire-pour-exister/article/170218/mon-enfance-sous-lemprise-dun-pervers-narcissique

Je m'appelle Rémy, et pendant 13 ans, j'ai été sous l'influence d'un homme, dont on nomme en psychiatrie : un pervers narcissique. Il m'a fait faire des choses dont je ne suis pas fier, mais il n'a pas réussi à me pervertir. C'est moi qui est gagné et aujourd'hui, je suis toujours debout !
avatar
Myamato

Messages : 535
Date d'inscription : 11/05/2017
Age : 39
Localisation : Orléans ville du néant

Revenir en haut Aller en bas

Re: Conseils de vie?

Message par Rose Noire (Georgio) le Mer 10 Oct 2018 - 11:04

Mhh non je pense pas que ce soit ça, non, j'ai pas ressenti ce genre de trucs et c'était pas aussi ouvert. Je sais pas si il faut conceptualiser la chose, mais ce qui est sûr c'est que c'est des schémas déjà réalisé et je crois que c'était pareil avec mon grand père côté paternel qui avait fait un peu la même chose avec ma grand mère (côté paternel). Un peu comme le disait la thérapeute, si on en prend pas conscience on répète des schémas et du coup je pense pas que mon père en a pas conscience ni même conscience que ma mère souffre enfin je sais pas mais c'est un peu "twisted" la manière dont se passe les choses. Bon de toute façon tout ça me saoule et ça ne m'apporte rien, même pire si je m'expose trop ça peut me fragiliser (dès fois quand je posais des questions où que j'essayais d'orienter le dialogue pour me faire entendre mon père me disait que je "manipulais" et ça me faisait bien mal). J'ai rdv chez le psy samedi et j'ai envie d'y aller pour parler des études à tout prix et de la situation familiale de ma mère mais si c'est pour m'en prendre plein la gueule je sais pas si j'ai trop envie d'y aller. Mais je ne pense pas que mon père soit PN, peut être que si mais je ne sais pas de trop. En revanche je crois savoir pourquoi les choses se passent comme ça (enfance dure, schéma répété etc...) et comment faire pour les régler, mais ça, j'ai l'impression que personne ne veut l'entendre.

Merci pour tes réponses Myamoto en tout cas, ça me permet de poser les choses et d'y réfléchir mieux. Merci merci Smile
avatar
Rose Noire (Georgio)

Messages : 117
Date d'inscription : 04/01/2016
Age : 21

Revenir en haut Aller en bas

Re: Conseils de vie?

Message par Myamato le Mer 10 Oct 2018 - 11:15

comme je te le disais plus haut faut rencontrer le psy seul à seul ,peut être que son approche changera?

jusqu'à présent ça n'avance pas et comme on m'avait conseillé sur le forum.Quand ça n'avance autant arrêter...

J'avais lu un livre d'une psychothérapeute fan des thérapies brèves qui disait que si tu allais chez un psy et qu'au bout de 6 avances ça avances pas.C'est que t'es là pour payer le changement de ses fenêtres etc.

Cela sera "amusant" de voir les réactions ...
avatar
Myamato

Messages : 535
Date d'inscription : 11/05/2017
Age : 39
Localisation : Orléans ville du néant

Revenir en haut Aller en bas

Re: Conseils de vie?

Message par Invité le Mer 10 Oct 2018 - 11:21

Ba... Tu "sais comment les régler", peut-être toi (d'ailleurs tu dois te tromper un peu). Mais il faut que les gens veuillent que la situation évolue.

Ne te donne pas le rôle de régler les conflits, c'est très usant et ce ne sont pas tes problèmes (elle est dure celle là à accepter). Moi aussi j'aurais voulu protéger des gens, je confiais mes doutes à ces personnes et derrière ça répétait tout et la situation devenait plus complexe. Beaucoup de gens restent dans des schémas dominé / dominant et y sont heureux. Il ne faut pas s'user pour eux. C'est leur choix.
Les dominés qui s'y complaisent ont souvent eut des vécus lourds.

Aujourd'hui je vois ma famille au minimum, ce sont toujours les mêmes qui maltraitent et les mêmes qui se font maltraiter mais ce sont leurs problèmes, plus les miens. Ils ne m'ont jamais demandé de l'aide et m'ont trahit quand j'ai voulu les aider : ce n'était pas mon rôle. Un enfant n'est pas là pour ça.
Des gens de ta famille t'ont t'ils déjà demandé de l'aide ?

J'ai du mal à expliquer tout ce que je veux. J'ai jamais trop analysé ce côté là de ma vie.

Quand je disais "d'ailleurs tu dois te tromper un peu", c'est que peut-être que les gens n'ont pas envie de sortir de cette situation. Toi tu n'as visiblement pas envie de jouer le rôle de dominé, le dominant t'as pas encore mit K.O., le match de boxe n'aura que des perdants, abandonne tout de suite, sors du ring. Je pense sincèrement que c'est le mieux à faire.


Dernière édition par Randonneur le Mer 10 Oct 2018 - 11:31, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Conseils de vie?

Message par Myamato le Mer 10 Oct 2018 - 11:29

Quand je disais "d'ailleurs tu dois te tromper un peu", c'est que peut-être que les gens n'ont pas envie de sortir de cette situation. Toi tu n'as visiblement pas envie de jouer le rôle de dominé, le dominant t'as pas encore mit K.O., le match de boxe n'aura que des perdants, abandonne tout de suite, sors du ring. Je pense sincèrement que c'est le mieux à faire.


+1000
avatar
Myamato

Messages : 535
Date d'inscription : 11/05/2017
Age : 39
Localisation : Orléans ville du néant

Revenir en haut Aller en bas

Re: Conseils de vie?

Message par Fleur de Lotus le Mer 10 Oct 2018 - 11:40

Hum... je lis ce fil depuis le début, j'ai tout de suite eu envie de te répondre, Rose Noire, mais je n'ai pas osé car ta demande me touchait, vraiment, intimement, et je ne voulais surtout pas projeter sur ton histoire des bribes de la mienne, même s'il n'y a pas grand chose de commun entre nous, genre, génération, vie, expérience.

Si j'ai un conseil de vie à te donner, un seul mais de taille, c'est de rapidement te libérer de cette famille qui se sert manifestement de toi, et y compris ta mère (peut-être même surtout).

Tu n'es pas né pour les prendre en charge, quoi qu'ils aient l'air d'en penser. Alors tant que tu étais enfant, incapable de vivre seul, manger, dormir, etc, tu ne pouvais faire autrement, on est bien d'accord. Mais maintenant tu as 20 ans et toute la vie devant toi. TA vie. Prends la en mains, coupe les ponts, surtout ne regarde pas en arrière, ne culpabilise pas, n'écoute pas leurs pleurs, leurs remontrances, leurs attaques, n'écoute rien.

C'est dur ? Ce sera compliqué ? Tu vas en chier, pleurer, te sentir seul ? Oui. Mais tu pourras ENFIN être toi-même.

J'ai mis plus de trente ans à couper les ponts avec ma famille (en fait ma mère et je n'ai réussi à le faire qu'une fois mon père enterré), qui se servait de moi, frères y compris.

J'ai tout entendu, sur ma méchanceté, ma folie, ma "saloperie", ma vanité, ma malveillance, tout, et y compris de mon (ex) belle-famille qui ne comprenait pas comment je pouvais refuser de voir ma mère.

Aujourd'hui mes enfants refusent de voir cette femme autrement qu'une heure une fois par an pour répondre aux conventions sociales,  car ils voient en elle et sont assez grands pour s'en défendre.

Et je t'assure que je me félicite de les avoir écarter de cette femme à l'époque où tout le monde me montrait du doigt parce que je refusais de m'approcher de cette personne qui me bouffait, littéralement. Elle vampirise tout le monde, c'est simple.

On m'a demandé de lui parler, j'ai essayé. Cela n'a servi à rien. Pire elle en profité pour me salir.
On m'a demandé de m'expliquer, j'ai essayé, au début. Idem.
On m'a demandé de pardonner. Je l'ai fait !!! j'ai proposé de les rencontrer, de revenir les voir, ma mère et l'un de mes frères, et bien figures-toi qu'ils ont refusé "pour ne pas que je leur fasse du mal" .... Vaut mieux en rire.

Prends ton envol et quand tu te sentiras assez fort, tu pourras revenir vers eux, peut-être. Peut-être que, si ça peut t'aider, tu peux te dire que c'est le passage obligé pour savoir qui tu es ?

Commence par aller voir TON propre psy, que tu vas choisir, SEUL, et que tu iras voir SEUL. Courage en tout cas.
avatar
Fleur de Lotus

Messages : 737
Date d'inscription : 30/11/2012
Localisation : Lyon

Revenir en haut Aller en bas

Re: Conseils de vie?

Message par Rose Noire (Georgio) le Mer 10 Oct 2018 - 12:12

Ça me chagrine un peu de devoir partir en silence, un peu bâillonné mais au regard de vos témoignages, il semblerait que je n'ai pas le choix. Non, on ne m'a jamais demandé d'aide, en fait, je crois que j'ai eu pitié de mon père et que j'ai voulu l'aider.
Mais vous avez raison et un regard plus éclairé que le mien: je n'y changerai sûrement rien et pire je ferai sûrement du mal à mon tour en essayant de me faire entendre.
Je me sens bâillonné c'est vraiment le terme: je ne peux pas faire entendre les raisons de mon départ et mon envie de m'éloigner de ces schémas et de la souffrance qu'ils génèrent, donc je ne peux pas le justifier, et de l'autre côté je sais que je me ferai insulter et salir pour ne pas être part de l'organisation "famille" telle qu'elle est. J'ai le mince "espoir" que mon départ brisera les murs de verre, mais avec un peu de recul je pense que les acteurs "dominants" finiront par colmater le trou pour ne pas voir leur monde se dérober sous leurs pieds.
Sacré vie, ça m'arrache un rire nerveux Laughing

J'avais déjà essayé de partir loin mais ma mère m'avait retenu. Je n'ai strictement aucune idée de comment amorcer mon départ où même comment refuser de se revoir, parce que je sais que quand je les reverrai tout ne sera que façade et ça ne m'apportera rien du tout.
Tout ça m'apporte de l'espoir pour le futur et plus de certitudes que j'en avais il y a quelques jours.
Bien, alors c'est décidé, je vais travailler, partir et me détacher petit à petit de tout ça.
Merci pour tout vos témoignages et avis qui m'ont fait beaucoup de bien Smile et j'espère que les choses se passent bien dans vos vies à vous et que vous êtes heureux tel que vous êtes!

PS: j'essayerai de trouver un psy à l'occasion (j'en aurai besoin c'est plus que sûr) mais ce n'est pas le plus urgent pour le moment: il faut que je m'éloigne du foyer familial et que je recrée du lien à l'extérieur...
Encore merci à vous, j'essayerai de vous tenir au courant de l'évolution des choses, en espérant qu'elle sera positive!

avatar
Rose Noire (Georgio)

Messages : 117
Date d'inscription : 04/01/2016
Age : 21

Revenir en haut Aller en bas

Re: Conseils de vie?

Message par Invité le Mer 10 Oct 2018 - 12:55

Rose Noire (Georgio) a écrit:Merci pour tout vos témoignages et avis qui m'ont fait beaucoup de bien Smile et j'espère que les choses se passent bien dans vos vies à vous et que vous êtes heureux tels que vous êtes !

T'as raison on va essayer de laisser cette discussion dans une vision positive.

Oui depuis je vais très bien, je suis très épanouis. J'ai arrêté d'être anxieux tout le temps. J'ai arrêté de me renfermer sur moi-même.

Il y avait chez mes parents une violence qui n'était jamais physique, je passais mon temps à écouter aux murs en tremblant. Dès que j'exprimais mon mal être je me prenais une vague de moqueries. Donc j'intériorisais et j'étais très violent verbalement envers les autres et un peu envers moi-même, pour évacuer ces tensions je frappais les murs jusqu'au sang. Je ne voyais aucun autre exutoire. Je cassais volontairement beaucoup d'objets aussi, vaisselles, etc. Même des choses auxquelles je tenais (j'essayais sans doute d'exprimer mon mal être de manière visible).

Il m'a fallut quelques années pour ne pas devoir me mettre sur la défensive dès que l'on me parle, pour qu'une porte qui claque ne me fasse pas paniquer (c'était vraiment le cas avant : une porte qui claque, j'arrêtais tout ce que je faisais et j'écoutais au mur car ça signifiait que le dragon était sorti de sa cave...).

Un truc que je n'avais pas réalisé quand j'y étais était que mes parents me disaient tout le temps que je n'étais pas chez moi mais chez eux. Tout le temps ! Je réaborde le sujet des fois. Aujourd'hui ils sont dans la phase où "ils aimeraient me voir plus", et je dis ba ouais mais ici c'est pas chez moi. Et là ils jouent les offusqués ("comment oses tu dire ça, nous t'avons toujours accueillit" accueillit quoi merci) et au fond de moi je souris car maintenant je le vois ce jeu de manipulation et moi-même je ne fais que jouer.

Bref, je vais beaucoup mieux, et j'arrive plus (plusse) à me faire des amis, car j'ai moins cette agressivité et ce n'était finalement qu'une famille qui me forcçait à les aimer en me tordant le bras.

Quand tu va partir, ça ne sera sans doute pas immédiat, il faudra que tu réapprennes à être normal et pas comme ta famille attende que tu sois. (p'tet que c'est là dessus que la psy pourra t'aider).

Allez, garde courage, et si tu peux donner des nouvelles, j'en serais ravis, je me suis énormément projeté dans ce que tu racontais, ça commence à remonter pour moi le départ (10 ans) et mon cerveau est, je pense volontairement, un peu amnésique à ce sujet.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Conseils de vie?

Message par Myamato le Mer 10 Oct 2018 - 13:18

pour ma part d'avoir coupé les ponts ça été un soulagement il aura fallu attendre que l'arrière grand père crève.Donc plus de maison familiale qui était le centre de mon ancienne famille...

Par la suite j'ai fais un travail sur ma mère et grand mère qui étaient traité comme les petites caussettes chez les ténardier.Elles ont tous simplement dit "on aurait ouvert les yeux on serait partie plus tôt!".

Après je suis pas tombé sur le bon psy j'ai eu un diagnostique à la con "vous êtes parfaitement équilibré!".Donc j'ai laissé la partie de côté et j'ai eu emmerdes sur emmerdes.

Donc d'avoir coupé les ponts cela m'a fait énormément de bien et ça fait plus d'une dizaine d'années plus de contacts et pour moi c'est des personnes que j'ai plus envie de revoir dans ma vie.

T'es jeune 20 ans c'est beau t'as pleins de belles choses à faire dans la vie!
Penses à toi!
Reconstruis toi bien!
avatar
Myamato

Messages : 535
Date d'inscription : 11/05/2017
Age : 39
Localisation : Orléans ville du néant

Revenir en haut Aller en bas

Re: Conseils de vie?

Message par Rose Noire (Georgio) le Sam 10 Nov 2018 - 13:09

Rebonjour tout le monde Smile

Je reviens vers vous pour vous donner des nouvelles et garder contact! J'espère que tout se passe bien pour vous Smile

Pour moi ça va j'essaye de commencer une formation en tant que façadier et je devrais avoir un entretien d'embauche la semaine prochaine , si je suis pris ce sera une grande réussite parce que le job est bien payé et il m'a l'air assez enrichissant et je pense pouvoir suivre sa routine sans trop de difficulté.

Du côté moral ça va mais c'est encore pas ça qui est ça. J'ai beaucoup vu ma famille car mon frère et ma sœur sont rentrés pour la période de mon anniversaire et pour être honnête ça m'a épuisé. Mes parents sont très souvent à mon domicile (mon père travaille et fait un jardin/poulailler) et ma mère passe pour me donner des réserves de nourritures mais sans mystère ça m'angoisse beaucoup, parce qu'on parle jamais vraiment de l'essentiel.
Parfois je ressens un grand vide à l'intérieur qui m'angoisse et parfois me rend honteux. Je vois des amis à moi de temps en temps mais je me sens souvent en infériorité par rapport à eux: ils ne comprennent pas ce que je ressens au fond de moi. Quand je parle de mon histoire ou de ma relation avec mes parents à celui qui est le plus proche de moi, il me dit que ça doit être chiant mais ne me soulage pas tellement du poids que ça entraîne. J'ai l'impression de chercher chez l'autre ce qu'il me manque mais je ne le trouve pas.

Ce vide là, j'ai l'impression qu'il va me bouffer la vie et que je n'arriverai jamais à m'en débarrasser. Peut-on vraiment se construire sans avoir ou avoir eu l'amour de ses parents (celui sécurisant du "je t'aime" comme tu es, et pas celui du "je t'aime pour" ou du "je t'aime parce que")? Comme d'habitude quand mon père passe il me parle de ses activités de la journée, ne me pose pas tellement de questions sur les miennes, ou de manière assez superficielle, en tout cas pas vraiment d'amour, d'affection ou de contact physique. Ma mère, elle, ne passe exclusivement pour me donner de quoi manger, me dit ce que je devrais faire, ce que je ne devrais pas faire et puis s'en va.

Du coup j'évolue tout seul là dedans et je me demande comment cette superficialité, ce manque de profondeur dans nos relations, ne me hantera pas toute ma vie. Bon je suis désolé c'est à chaud et c'est sûrement un peu brouillon mais il fallait que je l'exprime. Encore désolé si je me répète et que ma situation ne semble pas évoluer! Pas sûr

Merci de me lire et bonne journée à vous Smile
avatar
Rose Noire (Georgio)

Messages : 117
Date d'inscription : 04/01/2016
Age : 21

Revenir en haut Aller en bas

Re: Conseils de vie?

Message par Fleur de Lotus le Sam 10 Nov 2018 - 13:39

Bravo !!! Mais vraiment, bravo !
Réussir à te détacher de tes parents suffisamment pour rebondir aussi bien (si ça marche) et aussi rapidement... chapeau Wink

Et pour le vide... que dire... il reste là toute la vie, je crois, sans vouloir forcer le trait.
Mais on fait avec, on cherche un Autre qui ressent ce vide et on tâche de le combler à deux, dans la joie. Et c'est possible, c'est certain.

Bonne continuation ! Smile
avatar
Fleur de Lotus

Messages : 737
Date d'inscription : 30/11/2012
Localisation : Lyon

Revenir en haut Aller en bas

Re: Conseils de vie?

Message par fleurdesel le Sam 10 Nov 2018 - 19:11

Merci de revenir donner des nouvelles Smile

Tu as bien avancé manifestement. Reste le besoin de connexion encore présent et apparemment difficile à combler y compris avec tes amis.

En ce moment, je découvre l'auto-compassion avec le livre de Kristin Neff, et je me dis que cela pourrait t'aider à ce que le manque d'amour reçu ne te poursuive pas toute ta vie.

Bonne continuation sunny
avatar
fleurdesel

Messages : 861
Date d'inscription : 23/06/2011
Age : 39
Localisation : Périgord

Revenir en haut Aller en bas

Re: Conseils de vie?

Message par L_easy_life le Jeu 29 Nov 2018 - 23:07

Putain Myamato j'aime comment tu parles !!! =)
Rose Noire, Myamato te donne d'excellents conseils ! le problème ne vient pas de toi. ya basta, tu t'es assez remis en question.
va te construire ailleurs, fais, vis, ya rien à changer chez toi, t'es très bien. Ne culpabilise de rien. La vie est putain de courte, fais tes trucs, ta lecture du monde est la bonne.

épanouis toi.

des bisoux !

L.E.L
avatar
L_easy_life

Messages : 91
Date d'inscription : 29/04/2013
Age : 29
Localisation : in a crossfire hurricane but it's all right

Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum