Une citation dans laquelle certains pourraient se reconnaître

Aller en bas

Une citation dans laquelle certains pourraient se reconnaître Empty Une citation dans laquelle certains pourraient se reconnaître

Message par Alkyldimethilbetaine le Mer 3 Oct 2018 - 12:34

« Mon ricanement intérieur n’est jamais si grinçant que lorsque je fais l’amour. Ma honte d’appartenir à l’espèce. D’avoir recours à cette humiliante gymnastique pour connaître un bref moment d’intensité, alors que sitôt après me réenglue cette familière sensation du non-sens, de l’inintelligible, de la totale étrangeté de ce qu’il nous faut vivre. »

C'est de Charles Juliet, un propos tenu dans son journal.
J'ai pensé que ça pourrait parler à des gens par ici.
Alkyldimethilbetaine
Alkyldimethilbetaine

Messages : 91
Date d'inscription : 01/07/2009
Age : 30
Localisation : Région parisienne

https://marianneboyer.com

Revenir en haut Aller en bas

Une citation dans laquelle certains pourraient se reconnaître Empty Re: Une citation dans laquelle certains pourraient se reconnaître

Message par Lotophage le Mer 3 Oct 2018 - 13:24

Alkyldimethilbetaine a écrit:« Mon ricanement intérieur n’est jamais si grinçant que lorsque je fais l’amour. Ma honte d’appartenir à l’espèce. D’avoir recours à cette humiliante gymnastique pour connaître un bref moment d’intensité, alors que sitôt après me réenglue cette familière sensation du non-sens, de l’inintelligible, de la totale étrangeté de ce qu’il nous faut vivre. »

C'est de Charles Juliet, un propos tenu dans son journal.
J'ai pensé que ça pourrait parler à des gens par ici.

J'ai adoré "Lambeaux". L'avoir lu permet de remettre ce ressenti en perspective avec son histoire personnelle si particulière.
Lotophage
Lotophage

Messages : 1389
Date d'inscription : 03/09/2018

Revenir en haut Aller en bas

Une citation dans laquelle certains pourraient se reconnaître Empty Re: Une citation dans laquelle certains pourraient se reconnaître

Message par Invité le Sam 6 Oct 2018 - 11:56

"La résilience, c'est l'art de naviguer dans les torrents."

(Boris Cyrulnik)

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Une citation dans laquelle certains pourraient se reconnaître Empty Re: Une citation dans laquelle certains pourraient se reconnaître

Message par Logan le Mer 24 Avr 2019 - 22:49

Emmanuel Kant a écrit:On mesure l'intelligence d'un individu à la quantité d'incertitudes qu'il est capable de supporter.

Very Happy

Logan

Messages : 16
Date d'inscription : 02/09/2018

Revenir en haut Aller en bas

Une citation dans laquelle certains pourraient se reconnaître Empty Re: Une citation dans laquelle certains pourraient se reconnaître

Message par St le Mer 24 Avr 2019 - 23:04

“Il n’est d’intelligence que créatrice.”
(Amélie Nothomb)
St
St

Messages : 6878
Date d'inscription : 24/10/2018
Localisation : Belgium (Région Namuroise)

Revenir en haut Aller en bas

Une citation dans laquelle certains pourraient se reconnaître Empty Re: Une citation dans laquelle certains pourraient se reconnaître

Message par Invité le Jeu 25 Avr 2019 - 0:46

"Notre rôle est de faire penser, et pour les plus grands élèves, d’inquiéter l’intelligence plus que de la satisfaire." - Gustave Monod


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Une citation dans laquelle certains pourraient se reconnaître Empty Re: Une citation dans laquelle certains pourraient se reconnaître

Message par Invité le Jeu 25 Avr 2019 - 0:50

"Les grandes intelligences sont plus affligées de leur ignorance qu'heureuses de leur savoir." - Victor Cherbuliez

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Une citation dans laquelle certains pourraient se reconnaître Empty Re: Une citation dans laquelle certains pourraient se reconnaître

Message par Clive le Jeu 25 Avr 2019 - 9:51

Ce topic est génial. Ne changez rien, n'arrêtez pas.

Je ne connaissais pas Charles Juliet, un pendant de Pessoa ?

Clive

Messages : 2555
Date d'inscription : 12/02/2019

Revenir en haut Aller en bas

Une citation dans laquelle certains pourraient se reconnaître Empty Re: Une citation dans laquelle certains pourraient se reconnaître

Message par Invité le Jeu 25 Avr 2019 - 16:16

"L'intelligence, c'est ce qui fait qu'on s'abstient de conclure" - Louis Pauwels

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Une citation dans laquelle certains pourraient se reconnaître Empty Re: Une citation dans laquelle certains pourraient se reconnaître

Message par Invité le Lun 29 Avr 2019 - 15:54

"La tolérance est la charité de l'intelligence" - Jules Lemaître

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Une citation dans laquelle certains pourraient se reconnaître Empty Re: Une citation dans laquelle certains pourraient se reconnaître

Message par Invité le Lun 29 Avr 2019 - 16:00

"Rien n'est aussi stupide que l'intelligence orgueilleuse d'elle-même" - Mikhail Bakounine

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Une citation dans laquelle certains pourraient se reconnaître Empty Re: Une citation dans laquelle certains pourraient se reconnaître

Message par Invité le Lun 29 Avr 2019 - 16:00

"Je suis Monsieur Malin, le roi des malins !"

Souvenir diffus de l'enfance, d'après Roger Hargreaves.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Une citation dans laquelle certains pourraient se reconnaître Empty Re: Une citation dans laquelle certains pourraient se reconnaître

Message par Invité le Lun 29 Avr 2019 - 19:05

"A force de taper dans rien, il finit toujours par en sortir quelque chose. Et réciproquement. "
Les Shadoks

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Une citation dans laquelle certains pourraient se reconnaître Empty Re: Une citation dans laquelle certains pourraient se reconnaître

Message par isadora le Lun 29 Avr 2019 - 19:14

Alkyldimethilbetaine a écrit:« Mon ricanement intérieur n’est jamais si grinçant que lorsque je fais l’amour. Ma honte d’appartenir à l’espèce. D’avoir recours à cette humiliante gymnastique pour connaître un bref moment d’intensité, alors que sitôt après me réenglue cette familière sensation du non-sens, de l’inintelligible, de la totale étrangeté de ce qu’il nous faut vivre. »

C'est de Charles Juliet, un propos tenu dans son journal.
J'ai pensé que ça pourrait parler à des gens par ici.

oui, à moi.
je comprends mieux mon ex mari, fervent admirateur du journal de Charles Juliet.
et pourquoi c'est mon ex.
Laughing
isadora
isadora

Messages : 1606
Date d'inscription : 04/09/2011
Localisation : Lyon

Revenir en haut Aller en bas

Une citation dans laquelle certains pourraient se reconnaître Empty Re: Une citation dans laquelle certains pourraient se reconnaître

Message par Invité le Ven 17 Mai 2019 - 7:46

Les tests d'intelligence mesurent-ils réellement l'intelligence ? Ou bien l'aptitude à passer des tests ?” - David Cohen

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Une citation dans laquelle certains pourraient se reconnaître Empty Re: Une citation dans laquelle certains pourraient se reconnaître

Message par Invité le Ven 17 Mai 2019 - 7:47

La bêtise est infiniment plus fascinante que l'intelligence, infiniment plus profonde. L'intelligence a des limites, la bêtise n'en a pas” - Claude Chabrol

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Une citation dans laquelle certains pourraient se reconnaître Empty Re: Une citation dans laquelle certains pourraient se reconnaître

Message par MoojiKadja le Dim 29 Sep 2019 - 22:24

Alkyldimethilbetaine a écrit:« Mon ricanement intérieur n’est jamais si grinçant que lorsque je fais l’amour. Ma honte d’appartenir à l’espèce. D’avoir recours à cette humiliante gymnastique pour connaître un bref moment d’intensité, alors que sitôt après me réenglue cette familière sensation du non-sens, de l’inintelligible, de la totale étrangeté de ce qu’il nous faut vivre. »

C'est de Charles Juliet, un propos tenu dans son journal.
J'ai pensé que ça pourrait parler à des gens par ici.
On pourra toujours ergoter sur la prétendue sincérité exprimée par un diariste dans un journal "intime" ayant vocation à être publiés – puisque Juliet publie systématiquement ses journaux, qu'il écrit donc, aussi et peut-être surtout, dans cette optique de publication. Benjamin Constant – qui fut bien malgré lui le premier diariste à être publié, à titre posthume – le disait bien : « On ne peut atteindre cette vérité [de la nature humaine] que dans le secret ; sinon, on parle pour la galerie. »

Mais passons, pour nous concentrer sur le fond de la question : c'est terriblement beau et cruel, cet aveu d'une répugnance bilieuse à l'endroit de la mécanique sexuelle que confie-là, la mort dans l'âme, Juliet, entre sarcasme et désenchantement lancinant. On croirait presque lire du Cioran ; lequel n'était pas tendre, lui non plus, avec la sexualité, puisqu'il a pu se laisser aller à des constats aussi peu amènes que celui-ci (de mémoire, dans son ultime recueil, Aveux & anathèmes, je crois) : « La sexualité reste, tout de même, ce qui relie le mieux l'Homme à la chaîne zoologique. »
Et toujours sur le même thème, d'autres propos cioranesques qui vont sensiblement dans le sens du dégout de la chair ici affiché par Juliet :
Cioran a écrit:La sexualité est une opération où l’on se fait tour à tour chirurgien et poète. Une boucherie extatique, un grognement d’astres.
La grandeur de la volupté procède de la perte de l'esprit. Si l'on ne se sentait pas devenir fou, la sexualité serait une saleté et un péché.
Le Crépuscule des pensées

Deux voies s’ouvrent à l’homme et à la femme : la férocité ou l’indifférence. Tout nous indique qu’ils prendront la seconde voie, qu’il n’y a aura entre eux ni explication ni rupture, mais qu’ils continueront à s’éloigner l’un de l’autre, que la pédérastie et l’onanisme, proposés par les écoles et les temples, gagneront les foules, qu’un tas de vices abolis seront remis en vigueur, et que des procédés scientifiques suppléeront au rendement du spasme et à la malédiction du couple.
Syllogismes de l’amertume
Dans la seconde citation, pétrie de pessimisme, Cioran semble préfigurer, à l’orée des années cinquante (Syllogismes de l’amertume a paru en 1952), l’époque bouleversée que nous connaissons aujourd'hui. Et l’incarnation symptomatique de cette prophétie de moins en moins délirante est déjà disponible, au Japon, notamment, nation de tous les excès, maladivement coincée entre tradition et (post-)modernité, où les deux genres ne se regardent plus qu’en chiens de faïence, où les hommes n’osent plus entreprendre amoureusement les femmes, auxquelles ils substituent morbidement d’improbables poupées grandeur nature toujours réalistes.
Et quid de la PMA, voire de la GMA, qui nous agitent actuellement mais qui ne scandaliseront bientôt plus que quelques réactionnaires, par définition rétifs au changement, au « progrès » ?…  

Mais j’ai omis de donner la parole aux femmes dans ce post où j’ai déjà abusé des citations (mais bon, puisque c’était l’objet de ce topic ! Razz ), et je souhaite donc le conclure sur les mots d’une auteure qui nous invite à réviser cette mesquine dichotomie entre sexualité et amour, qu’elle entend résolument confondre pour mieux louer leur union, et nous dire combien l’un orphelin de l’autre, l’un malgré l’autre n’est plus qu’un simulacre, un ersatz de ce qu’il prétend être :
« Mais le sexe n'est pas de l'amour ? L'amour et le sexe sont enfants l'un de l'autre. Qu'est ce que l'amour sans le sexe ? Une vénération de statues, de madones. Qu'est-ce que le sexe sans amour ? Une bataille d'organes génitaux et c'est tout. »
― Goliarda Sapienza, L'Art de la joie

Des paroles de sagesse vitaliste pour finir, donc, et nous enjoindre à croire au sexe joyeux, lequel trouve sa possibilité dans le regard que l'on porte sur les choses, sur leur essence. Ne sous-estimons pas la force de ce prisme inouï.
MoojiKadja
MoojiKadja

Messages : 304
Date d'inscription : 21/05/2017
Localisation : Avant « Je Suis »

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum