Un peu perdu après avoir passé un test

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Aller en bas

Un peu perdu après avoir passé un test

Message par Starrk le Mer 19 Sep 2018 - 0:48

Bonjour tout le monde,

  C'est mon premier message sur le forum, à part ma ptite présentation. Je viens chercher un peu de sagesse. Désolé d'avance pour le pavé qui suit j'ai besoin de le poser maintenant, c'est difficile de parler de ce genre de problématique ailleurs. Au mieux quelqu'un me répond, au pire ça me permet de sortir tout ça de ma tête .

  Alors voila je suis bien embêté, je vous explique ça rapidement.

  Je suis suivi par une psy depuis plusieurs années pour démêler du vécu familial (mes parents au passé = dépression + alcoolémie + violence verbale + accidents* + divorce + mise sous tutelle + décès.. etc) en gros j'avais de quoi faire. Récemment pour continuer ma thérapie elle m'a conseillé de bascule vers un praticien plus spécialisé sur le cognitif, je me suis alors retrouvé à passé un test d’efficience couplé d'un test orienté plus pour l'organisation de la pensée.

  La démarche étais simple, même après plusieurs années de psychothérapie je ressent toujours un vague malaise (pas si vague que ça en fait) donc j'essai d'en trouver les causes. Histoire de ne pas foncer dans le mur, à savoir le burn out... Concrètement, J'ai beaucoup d'anxiété, des migraines régulières, des insomnies. J'ai précisé au psy que j'ai de gros problème de mémoire et de concentration. Sur le plan relationnel c'est le chaos total, j'arrive pas à cerner les gens en société donc à me faire des amis, je suis incapable de tenir une conversation normal en général je décroche rapidement donc ça n'aide pas. Au travail j'arrive toujours en retard, l’impression de m'ennuyer pourtant je ne suis pas un expert dans mon domaine j'apprend tous les jours. Du coup ça colle pas avec les projets et je passe mon temps à me faire remonter les bretelles pour être poli. Sur un plan plus personnel je suis le roi de la procrastination... Et le fameux cliché qui me travail,  j'ai envie de faire quelque chose de ma vie et pour le moment je n'ai pas l'impression de m’accomplir.

Alors voila concernant le fameux bilan, pour moi j'avais 3 cas possibles :

- 1 : J'ai un déficit clair à corriger type trouble de l'attention
- 2 : Je suis dans la norme donc rien à signaler
- 3 : On me trouve des rayures et ça se traduit par de très bon résultats

  Manque de bol je me retrouve dans aucun des trois j'ai l’impression d'avoir reçu une demi réponse, c'est très déroutant. Pour vous faire un résumé du test j'ai eu 128 à la compréhension verbale et entre 102 et 109 à tout le reste. La deuxième partie n'étant pas noté. Donc en se basant sur les chiffres, je suis tout ce qu'il y a de plus normal. Malgré tout, le bilan conclu que je suis une personne haut potentiel. Je suppose que cette conclusion est basé sur les observations du psy qui m'a fait passé le test ainsi que l'analyse de la deuxième partie... Mais j'aime pensé cartésien alors quand les chiffres ne vont pas avec ça rend la chose compliquée, j'ai besoin de comprendre d'avantage.

------
Maintenant ce qui m’intéresse c'est tirer partie de ce bilan pour continuer le travail sur moi.

  C'est pas possible de vous mettre le bilan en entier ça serait trop long à taper alors je vais juste vous coller les extraits que je trouve les plus intéressants et sur lesquelles j'ai besoin de différents points de vues. Comme ça au mieux certaines personnes vont pouvoir me donner des conseils, au pire j'aurais passé 10min à taper dans le vent, mais ça m'aura quand même aidé à me le sortir de la tête haha

D'abord sur le bilan d’efficience :
  On me répond que le QI n'est pas calculable car 20 points d'écarts... Et je cite la suite : Nous avons pu noter un manque d'autonomie très net, ainsi que des difficultés d'organisation au niveau des épreuves verbales, Starrk cherchant toujours à rendre des réponses parfaites. Il reste très centré sur les différentes épreuves, son attitude est positive, la relation est agréable. Les consignes sont comprises de suite, aucune régulation n'est nécessaire. Il existe cependant une angoisse visible durant les épreuves chronométré (je tremblais, surtout avec les cubes et quand il fallait écrire).
Nous trouvons aussi l'activation de régulations d'ordre psychoaffective. Par psychoaffectif nous entendons des régulations qui visent à biaiser la situation problème sans la solutionner. Starrk va ainsi activer des attitudes de repli sur soi, de perte de confiance en lui. Dans ces conditions, sa pensée ne cherche pas à s’accommoder à la réalité par une restructuration des éléments de connaissance à disposition, mais elle cherche à accommoder la réalité à une organisation cognitive qui reste en état d'assimilation.
Starrk est fréquemment pris dans des dimensions affectives qui parasitent sa pensée. Il ne parvient pas à dépasser la problématique affective qui a émergé. La partie cognitive ne peut donc s'activer et ainsi il ne peut se recentrer sur les processus normalement sollicités.
Nous sommes donc confrontés à un envahissement de la sphère cognitive par la sphère affective, et nous constatons un total parasitage de la sphère cognitive par la sphère affective.

Pour le bilan cognitif :
  Starrk a développé des procédures de l'activité de connaissance qui sont opératoires. Il peut employer l'ensemble des argumentations possibles. Les opérations émergent et il n'est plus pris par les états perceptifs du dispositif, les aspects figuratifs de la connaissance. Les anticipations et les rétro-actions se mettent en place et se coordonnent parfaitement (cf:permutations).
Les explications données ne se fondent que sur une description du résultat d'une organisation générée au coup par coup, par simple abstraction empirique, sans aucune anticipation. La mise en relation selon une sorte de système mobile de référence (transformation de l'ordre à partir d'éléments initiaux variables) n’apparaît donc pas. Le prototype d'une pensée portant sur des relations ou des opérations d'autres opérations est donc imparfaitement élaboré (cf: pendule, balance INRC). La logique des propositions avec les compensations multiplicatives, et le système INRC avec l'analyse des doubles systèmes de référence n'étant pas organisés, aucune combinatoire abstraite n'est possible. La logique des propositions n'est que partielle et limitée au concret. Il est dans les capacités de Starrk de dissocier les facteurs lorsqu'il se trouve en présence de combinaisons dans lesquelles une opération varie tandis quel es autres demeurent invariantes. Il raisonne de façon déductive mais il ne sais tirer de ces opérations que des inférences fondées sur la transitivité (A>C, si A>B, et B>C). Il éprouve une certaine difficulté à provoquer lui-même systématiquement de telles combinaisons dans le cadre d'un schéma anticipateur, ce qui implique une dépendance vis à vis de la vérification concrète des éléments en présence. Il ne peut envisager toutes les autres combinaisons possibles. Ce qui fait défaut, c'est une combinatoire formelle. Le conflit ce situe au niveau de la variation intentionnelle de deux facteurs à la fois et simultanément à ne pas faire varier le facteur en question; mais comme il sais qu'en agissant ainsi, il ne démontre rien, il en arrive soit à transformer le facteur qu'il voulait laisser inchangé, soit à tout faire varier mais alternativement et sans parvenir à centrer la méthode d'analyse sur le point à étudier. Ainsi à chaque cause est lié un effet précis, ne parvenant pas à une combinatoire étendue qui prenne en compte tous les éléments. La conclusion peut alors paraître exacte en ce qui concerne le rôle d'un facteur, le seul qui soit efficace, mais elle ne l'est pas faute de combinaisons destinées à permettre l'analyse de toute la problématique.
Starrk présente un dysfonctionnement des structures mères dans le sens d'une non coordination d'ensemble qui a générée énormément de difficultés, de souffrances d'adaptation. Deux structures se sont coordonnées de façon spécifique : Anticipation + décentration. Cette coordination anarchique va faire émerger des problématiques d'anticipations permanentes, amenant un état de vigilance accru. Cet éveil permanent va engendrer un épuisement psychique extrêmement important. Starrk est ainsi dans un éveil permanent, guettant systématiquement les problèmes potentiels qui pourraient émerger. Ces angoisses d'anticipations sont extrêmement importantes et envahissent totalement la pensée. La moindre situation va générer une cascade de risques possibles et donc d'actions à avoir pour éviter ces risques. Aucune spontanéité n'est de mise, ce qui peut être très éprouvant pour les personnes qui environnent Starrk et ne comprennent pas cet état de veille intellectuelle permanent.
Ce dont Starrk n'a pas conscience, c'est qu'il peut se reposer, s'accorder un temps de pause. En effet, la présence d'une douance lui offrira la possibilité de solutionner les problèmes qui se seront posés lors de ce temps de repos. Il aura toujours cette capacité d'adaptation rapide et efficace qui lui permettra d'élaborer une réponse fiable et structurée en monopolisant l'ensemble de ses compétences intellectuelles.
Starrka un très bon niveau d'adaptation cognitif, mais ces structures n'ont pas été suffisamment sollicitées antérieurement, ce qui implique un important manque de confiance en soi. Manque de confiance renforcé par le fait qu'il fonctionne beaucoup plus sur le plan intuitif avec parfois des difficultés pour expliciter le raisonnement appliqué. Ceci n'entache cependant en rien les importantes capacités cognitives présentes.
La mise en place d'un accompagnement spécifique dans le cadre de la présence de douance sur le plan intellectuel serait donc fortement conseillée.

Bon pour ceux qui ont tous lu chapeau bas, les réponses sont ouvertes, les conseils appréciés. Au passage j'avais prévenu pour le pavé :p


Dernière édition par Starrk le Mer 19 Sep 2018 - 18:51, édité 1 fois

Starrk
Rayures timides
Rayures timides

Messages : 16
Date d'inscription : 23/08/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un peu perdu après avoir passé un test

Message par timo le Mer 19 Sep 2018 - 12:23

Je suis un peu dans le même cas que toi : d'après la psy HP mais avec troubles de l'attention (très clair pour elle).

Elle a justifié ça (car bien sûr j'ai douté du résultat même si je m'y attendais) en expliquant que j'étais pénalisé par les tests chronométrés, et que malgré des résultats que je qualifirais de mitigés pour un HP (sauf en verbal >130), j'avais de "très" hauts scores dans certains subtests. Du coup trop hétérogène, et pas de QI global. Mais pas de doute pour elle.

Alors j'ai regardé un peu le sujet du TDA, mais je ne m'y reconnais pas forcément.

Je suppose qu'il me faut aussi un accompagnement spécifique mais je n'ai pas encore franchi le pas. Je ne vois pas trop quoi te conseiller d'autre. Je dirais que tu peux te retrouver à la fois dans les cas 1) et 3).

C'est dingue ça : des psys nous disent qu'on est HP et on n'y croit toujours pas.

timo
Rayures apparentes
Rayures apparentes

Messages : 94
Date d'inscription : 26/07/2018
Age : 38
Localisation : Compiègne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un peu perdu après avoir passé un test

Message par Lotophage le Mer 19 Sep 2018 - 14:39

Bonjour Starrk,
Je comprends ta perplexité face à tes résultats et ce compte rendu. Je ne suis pas spécialiste en la matière, mais d'après ce que j'ai pu lire (près d'une dizaine de livres spécialisés sur la question et quelques conférences) j'avais compris qu'il y existait des profils avec QItotal non calculable parce que les resultats aux subtests étaient trop hétérogènes, avec néanmoins des scores plutôt proches de 120/130 et au moins un score >130. Ce qui interpelle dans ton bilan c'est que tu as 3 indices sur 4 normaux et seul l'ICV que l'on peut considérer comme HP si l'on tient compte de l'intervalle de confiance.
J'image que c'est très compliqué pour toi de t'y retrouver. Peut-être que demander un autre avis auprès d'un autre psychologue avec l'ensemble de tes résultats pourrait t'aider. En tout cas moi c'est ce que je ferais pour ne pas sombrer dans un questionnement sans fin avec syndrome de l'imposteur. Je te souhaite de trouver des réponses à tes interrogations et surtout l'aide dont tu as besoin.
Bon courage à toi.
avatar
Lotophage
Rayures fidèles
Rayures fidèles

Messages : 262
Date d'inscription : 03/09/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un peu perdu après avoir passé un test

Message par berimbau le Mer 19 Sep 2018 - 15:21

La piste du TDA/H n'est pas fermée, si tu penses être concerné prends plutôt rdv avec un psychiatre qui s'y connait.
Ca ne se voit pas forcément dans les tests, surtout quand la personne a un haut QI et qu'elle peut compenser par d'autres moyens.
avatar
berimbau
Rayures fidèles
Rayures fidèles

Messages : 170
Date d'inscription : 24/04/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un peu perdu après avoir passé un test

Message par -Olivier- le Mer 19 Sep 2018 - 15:29

ce n'est pas clair pour moi le ou les tests que tu as passé
dans le ou les test, il y avait le wais4 ? c'est quoi cette "deuxième partie" non notée ?

j'ai comme l'impression que tu as passé plein de tests, vu comme le bilan cognitif parait bien dense et bien ardu - par rapport à ce que j'ai pu voir et lire par ici - surtout si tu n'en as collé qu'une partie ! Smile
avatar
-Olivier-
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 993
Date d'inscription : 13/03/2017
Age : 38
Localisation : Lyon

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un peu perdu après avoir passé un test

Message par Starrk le Mer 19 Sep 2018 - 19:10

oh des réponses ça fait plaisir de trouver des gens intéressés Smile

@timo : En effet la lecture pourrait m'aider je vais me renseigner sur des bouquins

@Lotophage : Bien d'accord, un second voir un troisième Very Happy c'est aussi pour ça que j'ai posté ici, du chaos d'un forum peut surgir de bonnes idées. Aussi samedi je vois la mère d'un ami qui a fait une thèse sur la précocité, je fais assez confiance à son jugement (ami ayant lui même été un enfant précoce, il me l'a dit quand je lui ai parlé du test, c'est drôle on se connait depuis le lycée et je l'ai jamais trouvé bizarre x).

@berimbo : Le psychiatre que j'ai vu m'a certifié que je n'avais pas de TDA ou même de trouble de la mémoire ou autre. C'est un psychiatre spécialisé sur la précocité : Fabrice Bak.

@Olivier : Alors oui j'ai pas détaillé la première partie c'était des épreuves du wais4 il me semble

Pour la première partie (environ 1h30):
Vocabulaire(donner des définitions)
Similitudes(point commun entre deux mots/notions)
Information(connaissance générales)
Cubes
Puzzles visuels
Matrices
Mémoire des chiffres
Arithmétique
Code
Symbole

Pour la deuxième partie(environ 1h30 aussi) :
Classification multiplicative
Balance arithmétique
Oscillations du pendule
Permutations

Pour la deuxième partie c'était des systèmes à résoudre, mais c'était plus une démonstration/discussion avec le psy. Il passait son temps à prendre des notes à chaque fois que je parlais c'était assez perturbant.

Après il est vrai que l'idée d'un test me fait généralement perdre tous mes moyens, si on parle école j'ai eu un parcours scolaire chaotique. La situation m'a rappelé de mauvais souvenir ^^"

Starrk
Rayures timides
Rayures timides

Messages : 16
Date d'inscription : 23/08/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un peu perdu après avoir passé un test

Message par siamois93 le Mer 19 Sep 2018 - 22:59

Salut. Le wais-IV que je viens de passer correspond à ta première partie.
Tu as eu les "rangs percentiles" ? Mes notes :
Compréhension : 120 rang 91
Raisonnement : 126 rang 96
Mémoire de travail : 128 rang 97
vitesse : 94 rang 34
je suis peut-être plus à l'aise sur un clavier qu'avec un stylo à la main.


Dernière édition par siamois93 le Mer 19 Sep 2018 - 23:06, édité 1 fois (Raison : ajout des notes et rangs)
avatar
siamois93
Rayures flamboyantes
Rayures flamboyantes

Messages : 3170
Date d'inscription : 03/04/2012
Age : 51

http://taijiquan.neuronnexion.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un peu perdu après avoir passé un test

Message par -Olivier- le Jeu 20 Sep 2018 - 0:17

Oui le premier test c'est le wais 4 ; les autres tests, on dirait des subtests du wisc

ils ont dû détecté un truc, dommage que le rapport cognitif soit si abscons
avatar
-Olivier-
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 993
Date d'inscription : 13/03/2017
Age : 38
Localisation : Lyon

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un peu perdu après avoir passé un test

Message par Starrk le Jeu 20 Sep 2018 - 1:04

@siamois93 Je n'ai pas eu les percentiles en éffet. Tu as juste passé le Wais4 du coup ?

@Olivier A la base je n'ai pas demandé de bilan, j'ai juste décris mes soucis au psychiatre et demander ce qu'il pouvait faire pour m'aider, je voulais pas demander un quelconque test si les personnes compétentes ne pensent pas que ça soit nécessaire. Et oui je plussoi, le bilan est assez compliqué à décrypter ^^"

Je précise que j'ai passé un premier entretiens avec Mr Bak, le psychiatre, mais c'est un autre qui m'a fait passé le bilan. Soit disant pour ne pas être influencé par notre premier entretien.

Donc en gros Mr Bak le psychiatre qui m'avait reçu à validé le bilan de son confrère et j'ai eu une séance de restitution d'1h avec lui. Si je dois résumer ce qu'il m'a dit : "Mr Starrk le bilan a révélé des choses très intéressantes. Il y a beaucoup de choses à travailler vous concernant, notamment du recalibrage cognitif..." après on a discuté de ma scolarité car j'avais abordé le sujet lors du premier entretien, et que pendant le test j'ai eu le malheur de dire que j'avais l’impression d'être de retour au collège, mes pires souvenir d'école. Fichtre il notait vraiment tout x)

Starrk
Rayures timides
Rayures timides

Messages : 16
Date d'inscription : 23/08/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un peu perdu après avoir passé un test

Message par siamois93 le Jeu 20 Sep 2018 - 9:35

Oui je n'ai passé que le wais 4, pas d'asperge chez moi mais certainement une facilité à les comprendre.
Le rang percentile il se calcule à partir de la note du test, peut-être qu'elle me les a donnés car mon résultat étant disparate elle n'a pu calculer un qi.
Si tu revois un psy il pourra te les calculer. Cela indique combien de personnes font moins bien que toi, sur 100 personnes. C'est peut-être plus important et utile pour toi de t'intéresser à ce qu'ils te proposent comme exercice pour guérir ou mieux gérer tes soucis.
avatar
siamois93
Rayures flamboyantes
Rayures flamboyantes

Messages : 3170
Date d'inscription : 03/04/2012
Age : 51

http://taijiquan.neuronnexion.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un peu perdu après avoir passé un test

Message par Smallflake le Jeu 20 Sep 2018 - 12:05

Bonjour j'ai le même problème je ne sais pas trop comment me située jai eu 122, 104, 123 et 120 pourtant la praticienne m'a dit que j'etais HP. Selon elle les resultats sont sous évalués car j'etais en depression profonde avec des pensées suicidaires en surmenage et etc donc peu de sommeil tres peu d'alimentation et pour couronnée le tout je "m'automedicamentais"...du coup je me place dans les doués selon moi pas dans les surdoués mais je ne peux aussi écarter le contexte du test...pour avancer ça n'aide pas vraiment je te comprends..
Malgré tout le fait d'être HP à mon sens ne nous "protège" pas des dysfonctionnements et ou pathologies mentales et neurologiques/cognitives. Du coup le fait de savoir si nous sommes réellement HP ou pas est-ce que ça apporte tant que ça pour ameliorer les choses? J'en doute un peu car si on l'est on l'est on fonctionne comme ça qu'on le sache ou pas. Pour ma part j'espère avoir les moyens de me retester dans qql années dans de bonnes dispositions. Ainsi que mon fils qui lui avait eu des résultats bien meilleurs que les miens encore (frolant ou depassant les 130) mais avait été testé à l'âge de 4 ans. En tout cas bon courage et bon cheminement à toi.

Smallflake
Rayures toutes fraîches
Rayures toutes fraîches

Messages : 7
Date d'inscription : 16/09/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un peu perdu après avoir passé un test

Message par Starrk le Jeu 20 Sep 2018 - 14:37

@Siamois oui les percentiles je vois ce que c'est, si je reprend rdv pour un suivi je lui en parlerai très certainement. Je commence à réfléchir à l'idée de continuer sur cette lancer pour le suivi.

@Smallflake Etant moi même insomniaque, le manque de sommeil est permanent je comprend ce que ça implique au niveau physique. Même au travail j'en ressent les effets. Pour le fait de savoir si on est HP ou pas, de mon point de vue c'est un moyen de savoir dans quelle direction avancer pour ma thérapie. Je n'écarte rien, même si le doute est persistent. C'est bien que ton fils soit testé aussi tôt.

Après, si ça peut m'aider à expliquer certaines facette de ma personnalité, je prend. Actuellement, quand je parle avec ma famille de ce que je ressent, ou de la façon dont je fonctionne, généralement j'ai droit à des "je comprend pas où est ton problème" "tu te pose trop de question" "mais nan t'inquiète pas, c'est rien" "c'est tout dans ta tête" ..etc Alors si je parle de mon travail, de mes retard et absences j'ai droit à des "30ans et toujours pas responsable" "t'as de la chance qu'il ne t'ai pas viré". Ça a toujours été ma référence, j'ai commencé à me poser des questions sur moi quand j'ai commencé à faire des crises d'angoisses et que je suis tombé bien malade (inflammation au niveau des intestins, et le médecin qui me dit que le ventre c'est notre second cerveau).


Dernière édition par Starrk le Jeu 20 Sep 2018 - 21:53, édité 1 fois

Starrk
Rayures timides
Rayures timides

Messages : 16
Date d'inscription : 23/08/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un peu perdu après avoir passé un test

Message par Smallflake le Jeu 20 Sep 2018 - 21:09

Oui je comprends moi c'était soi c'est bien ça soi je suis folle et il va me falloir une lourde medicamentation...du coup c'était très important. Seulement quand j'ai exploré la TCC ( ce que je recommande à toute personne concernée ) je me suis rendue compte que pour regler mes soucis je n'avais pas forcement besoin d'être sure à 100% pour pouvoir regler mes soucis mais c'est vrai que quand on le sait surement cela peut donner plus de comprehensions de nous mêmes et donc d'outils


Dernière édition par Smallflake le Jeu 20 Sep 2018 - 23:15, édité 1 fois

Smallflake
Rayures toutes fraîches
Rayures toutes fraîches

Messages : 7
Date d'inscription : 16/09/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un peu perdu après avoir passé un test

Message par Lotophage le Jeu 20 Sep 2018 - 22:50

Smallflake a écrit:Bonjour j'ai le même problème je ne sais pas trop comment me située jai eu 122, 104, 123 et 120 pourtant la praticienne m'a dit que j'etais HP. Selon elle les resultats sont sous évalués car j'etais en depression profonde avec des pensées suicidaires en surmenage et etc donc peu de sommeil tres peu d'alimentation et pour couronnée le tout je "m'automedicamentais"...du coup je me place dans les doués selon moi pas dans les surdoués mais je ne peux aussi écarter le contexte du test...pour avancer ça n'aide pas vraiment je te comprends..
Malgré tout le fait d'être HP à mon sens ne nous "protège" pas des dysfonctionnements et ou pathologies mentales et neurologiques/cognitives. Du coup le fait de savoir si nous sommes réellement HP ou pas est-ce que ça apporte tant que ça pour ameliorer les choses? J'en doute un peu car si on l'est on l'est on fonctionne comme ça qu'on le sache ou pas. Pour ma part j'espère avoir les moyens de me retester dans qql années dans de bonnes dispositions. Ainsi que mon fils qui lui avait eu des résultats bien meilleurs que les miens encore (frolant ou depassant les 130) mais avait été testé à l'âge de 4 ans. En tout cas bon courage et bon cheminement à toi.

Bonjour Smallflake,
Je ne peux m'empêcher de réagir quand je lis des témoignages comme le tien. Je trouve anormal que des soi-disant profesionnels psychologues accepetent de faire passer des tests cognitifs à des personnes qui de toutes évidences ne sont pas dans des conditions favorables pour cette évaluation. Je m'interroge sur ces pratiques Perplexe  
La demande de la personne en souffrance (quelle qu'en soit l'origine) est évidemment légitime, mais le professionnel devrait avoir le recul pour surseoir au bilan et ne le proposer que quand la personne va mieux. Sachant qu'un résulat ininterprétable ajoute du doute et de la confusion à la personne, quelle est le sens de tout ça? Surtout qu'il faut ensuite attendre au moins deux ans et quelques centaines d'euros à nouveau pour repasser un bilan dans des conditions optimales (santé, repos, hygiène de vie...). N'y aurait-il pas une dérive mercantile de certains psychologues testeurs?  mouais
En tout cas, tu as eu un sacré courage de te confronter à un tel test dans ces conditions. Ce n'est paut-être pas inscrit dans ton bilan, mais tu peux être assurée que tu ne manques pas de ressources intérieures  Approuve
avatar
Lotophage
Rayures fidèles
Rayures fidèles

Messages : 262
Date d'inscription : 03/09/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un peu perdu après avoir passé un test

Message par Smallflake le Jeu 20 Sep 2018 - 23:11

Oui c'est sur c'est frustrant je peux pas la blâmer parceque j'aurais été très embêtée qu'elle refuse et puis je pense qu' elle etait un peu inquiète de mon état...on peut effectivement se demander si le test est fiable vu qu'il a été fait consciemment dans ce genre de contexte si c'est bien dû à l'appat du gain je peux aussi remettre en question le resultat elle pourrait avoir "rehaussé" les chiffres pour que je ne sois pas trop déçue pour me donner une meilleure estime de moi afin de me relancer...je ne sais pas...rien qu'à l'idée de remettre un jour une telle somme pour ce test ça m'enquiquine mais bon au moins j'aurais enfin une meilleur idée plus fiable car je me reconnais dans les livres grand publics qui traitent de la question les conferences mensa et etc mais j'avoue qu'au niveau de l'intelligence bah pas vraiment non

Smallflake
Rayures toutes fraîches
Rayures toutes fraîches

Messages : 7
Date d'inscription : 16/09/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un peu perdu après avoir passé un test

Message par Lotophage le Jeu 20 Sep 2018 - 23:30

Smallflake a écrit:Oui c'est sur c'est frustrant je peux pas la blâmer parceque j'aurais été très embêtée qu'elle refuse et puis je pense qu' elle etait un peu inquiète de mon état...on peut effectivement se demander si le test est fiable vu qu'il a été fait consciemment dans ce genre de contexte si c'est bien dû à l'appat du gain je peux aussi remettre en question le resultat elle pourrait avoir "rehaussé" les chiffres pour que je ne sois pas trop déçue pour me donner une meilleure estime de moi afin de me relancer...je ne sais pas...rien qu'à l'idée de remettre un jour une telle somme pour ce test ça m'enquiquine mais bon au moins j'aurais enfin une meilleur idée plus fiable car je me reconnais dans les livres grand publics qui traitent de la question les conferences mensa et etc mais j'avoue qu'au niveau de l'intelligence bah pas vraiment non
Bien sûr que du point de vue de la personne en souffrance, il y a une envie, un besoin fort et légitime de trouver une porte de sortie à cet état d'inconfort et c'est juste humain d'insister pour passer un  test, des fois que ce dernier donne accès au code de sortie du marasme. Mais, dans de telle conditions le test est non significatif et donc apporte plus de doutes et d'incertitudes qu'autre chose. On aboutit à l'inverse du but recherché!
Il me semble que le profesionnel se doit d'être objectif et protecteur pour son patient. Il n'est pas là pour lui être agréable, sympathique ou que sais-je. Savoir refuser temporairement un test à une personne qui n'est pas en mesure de le passer dans des conditions optimales (peu importe les raisons) c'est faire preuve de professionnalisme et de bienveillance. Un psychologue copain, ou un psychologue qui ne gère pas sa propre inquiétude me semble  peu fiable. C'est comme si un entraineur forçait un sportif à se confronter à une épreuve de haut niveau tout en sachant qu'il sort tout juste d'une fracture et que sa rééducation est incomplète... Le sportif ne sera pas performant et ne pourra que remettre en question ses compétences, pensera peut-être qu'à cause de cette fracture il est "fini" pour la compétition... Alors que rien n'est moins sûr. Tout ça à cause d'un manque d'évaluation préalable du professionnel.
Un jour, peut-être ressentiras-tu le besoin d'avoir une réponse claire, ou pas. Qu'importe au final. Si la TCC t'apporte une sérénité et la paix avec toi même, c'est bien là l'essentiel Approuve
avatar
Lotophage
Rayures fidèles
Rayures fidèles

Messages : 262
Date d'inscription : 03/09/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un peu perdu après avoir passé un test

Message par siamois93 le Jeu 20 Sep 2018 - 23:34

Pour moi HP c'est surtout cerveau droit.
Un article synthétique sur nos différences https://www.huffingtonpost.fr/valerie-foussier/adultes-surdoues-problemes-bureau_a_21655681/
Je comprends ta réaction Lotophage, mais la neuro-psy qui m'a fait passer le test m'a bien présenté cela comme étant un état à un moment donné. Rien que l'âge fait évoluer les résultats. Ok pour le faire dans les meilleures conditions mais à trop attendre le moment idéal on risque de ne jamais le faire.
Et certains aspects de nos personnalités ne dépendent pas de notre état de fatigue.
Tu t'imagines renoncer aux championnats du monde parce que tu as un petit rhum ? Non je reviendrai l'an prochain, pas grrave lol.
Mais il parait que certains sont perfectionnistes et d'autres le sont moins.
avatar
siamois93
Rayures flamboyantes
Rayures flamboyantes

Messages : 3170
Date d'inscription : 03/04/2012
Age : 51

http://taijiquan.neuronnexion.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un peu perdu après avoir passé un test

Message par Smallflake le Jeu 20 Sep 2018 - 23:45

Oui je comprends ton point de vue Lotophage et tu as raison car c'est effectivement ce qui s'est passé...beaucoup de confusion...cela dit je n'ai même pas eu besoin d'insister
Siamois93 je vois ce que tu veux dire mais en effet si un sportif se rend malade à une competition ses resultats s'en retrouveront surement amoindris


Dernière édition par Smallflake le Ven 21 Sep 2018 - 9:51, édité 1 fois

Smallflake
Rayures toutes fraîches
Rayures toutes fraîches

Messages : 7
Date d'inscription : 16/09/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un peu perdu après avoir passé un test

Message par mrs doubtfull le Ven 21 Sep 2018 - 7:26

Starrk a écrit:

Donc en gros Mr Bak le psychiatre qui m'avait reçu à validé le bilan de son confrère et j'ai eu une séance de restitution d'1h avec lui. Si je dois résumer ce qu'il m'a dit : "Mr Starrk le bilan a révélé des choses très intéressantes. Il y a beaucoup de choses à travailler vous concernant, notamment du recalibrage cognitif..." après on a discuté de ma scolarité car j'avais abordé le sujet lors du premier entretien, et que pendant le test j'ai eu le malheur de dire que j'avais l’impression d'être de retour au collège, mes pires souvenir d'école. Fichtre il notait vraiment tout x)

Petite rectification: Fabrice Bak n'est pas psychiatre, il est psychologue cognitiviste. Il a développé une théorie sur les structures mères dont il parle dans ton bilan. Son livre qui expose cette théorie est un des plus interessant que j'ai lu sur le HPI: " la précocité dans tous ses états " édition l'Harmattan, 2013. Il a d'ailleurs été invité pas Mensa Lyon pour une conférence ( passionnante) apres la sortie de son bouquin.
Le concept est assez ardu, tout comme ton bilan écrit !
Si tu as des doutes ou que c'est encore flou pour toi, peut-être peux-tu demander des explications lors d'un autre rendez-vous?

Bon courage pour démêler ta pelote Wink
avatar
mrs doubtfull
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 744
Date d'inscription : 16/12/2012
Age : 51
Localisation : 69

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un peu perdu après avoir passé un test

Message par -Olivier- le Ven 21 Sep 2018 - 8:19

c'est là où le bât blesse ; je vais être assez provoquant : il fait un compte-rendu pour son patient ou pour s'entendre parler ?
avatar
-Olivier-
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 993
Date d'inscription : 13/03/2017
Age : 38
Localisation : Lyon

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un peu perdu après avoir passé un test

Message par Starrk le Ven 21 Sep 2018 - 10:47

@Siamois93 Intéressant comme article. Par contre je trouve qu'il est assez facile de se retrouver dans chacun des point énumérés ^^"

@Mrs Doubtfull Merci pour la précision. Je ne savais pas qu'il avait écrit un livre, ça peut être intéressant. Par contre Mensa, ça ne me dit rien ?

Starrk
Rayures timides
Rayures timides

Messages : 16
Date d'inscription : 23/08/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un peu perdu après avoir passé un test

Message par ortolan le Ven 21 Sep 2018 - 10:50

http://lmgtfy.com/?s=d&q=mensa
avatar
ortolan
Rayures flamboyantes
Rayures flamboyantes

Messages : 9731
Date d'inscription : 31/07/2016
Localisation : ZC

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un peu perdu après avoir passé un test

Message par Lotophage le Ven 21 Sep 2018 - 13:55

siamois93 a écrit:Pour moi HP c'est surtout cerveau droit.
Un article synthétique sur nos différences https://www.huffingtonpost.fr/valerie-foussier/adultes-surdoues-problemes-bureau_a_21655681/
Je comprends ta réaction Lotophage, mais la neuro-psy qui m'a fait passer le test m'a bien présenté cela comme étant un état à un moment donné. Rien que l'âge fait évoluer les résultats. Ok pour le faire dans les meilleures conditions mais à trop attendre le moment idéal on risque de ne jamais le faire.
Et certains aspects de nos personnalités ne dépendent pas de notre état de fatigue.
Tu t'imagines renoncer aux championnats du monde parce que tu as un petit rhum ? Non je reviendrai l'an prochain, pas grrave lol.
Mais il parait que certains sont perfectionnistes et d'autres le sont moins.

Euh, un sportif qui a un peu rhum est de toute façon discalifié aux contrôles anti dopage À votre santé ! C'est du l'humour bien sûr  Pété de rire

Quand au perfectionnisme, c'est vouloir faire les choses "à la perfection" donc le mieux possible avec le moins de risques d'erreurs, de biais ou de malfaçons. Or, un  test passé dans des conditions défavorables (anxiété pathologique, carence de sommeil, maladies interccurrente, éthylisme, consommation de toxique, état dépressif...et j'en passe) cumule les biais lors de la passation et de l'interprétation. On est très loin d'une approche perfectionniste...
Il faut se souvenir que les tests ont été étalonnés sur des panels de sujets en bonne santé physique et morale (en revanche ils sont étalonnés selon l'âge qui ne fausse donc pas les résultats ) mais ne sont pas du tout calibrés pour intrepreter les autres situations.
Et puis, n'oublions pas qu'il s'agit aussi de claquer plusieurs centaines d'euros, alors le faire pour obtenir un résultat biaisé... Ca pose question quand même  Perplexe
avatar
Lotophage
Rayures fidèles
Rayures fidèles

Messages : 262
Date d'inscription : 03/09/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un peu perdu après avoir passé un test

Message par Lotophage le Ven 21 Sep 2018 - 13:59

mrs doubtfull a écrit:
Starrk a écrit:

Donc en gros Mr Bak le psychiatre qui m'avait reçu à validé le bilan de son confrère et j'ai eu une séance de restitution d'1h avec lui. Si je dois résumer ce qu'il m'a dit : "Mr Starrk le bilan a révélé des choses très intéressantes. Il y a beaucoup de choses à travailler vous concernant, notamment du recalibrage cognitif..." après on a discuté de ma scolarité car j'avais abordé le sujet lors du premier entretien, et que pendant le test j'ai eu le malheur de dire que j'avais l’impression d'être de retour au collège, mes pires souvenir d'école. Fichtre il notait vraiment tout x)

Petite rectification: Fabrice Bak n'est pas psychiatre, il est psychologue cognitiviste. Il a développé une théorie sur les structures mères dont il parle dans ton bilan. Son livre qui expose cette théorie est un des plus interessant que j'ai lu sur le HPI: " la précocité dans tous ses états " édition l'Harmattan, 2013.

Je confirme. J'ai lu son livre qui est en effet fort intéressant quoi qu'un peu ardu pour le néophyte en psychologie en ce qui concerne la structuration psychique en structures mères qui seraient altérées chez certains HP. Sa théorie transparaît fortement dans ce compte rendu, aussi je pense que c'est à M.Bak qu'il serait pertinent d'en demander l'explicitation.
avatar
Lotophage
Rayures fidèles
Rayures fidèles

Messages : 262
Date d'inscription : 03/09/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un peu perdu après avoir passé un test

Message par siamois93 le Ven 21 Sep 2018 - 15:39

Starrk, je viens de relire la fin du bilan, je trouve que c'est très positif. Tu as pleins de capacités, certaines sous-utilisées (tu aimes les jeux de strastégie ? Comment y joues-tu ?) et surtout il dit que tu as vécu dans des difficultés et qu'il faut que tu réalises que c'est du passé, cela te permettra de trouver du calme et libérer toutes tes capacités. La résilience, le post-traumatique c'est pas facile mais on y arrive petit à petit.
Moi j'ai besoin de silence, le bruit m'épuise, c très dur au jour le jour. Tous les surdoués, il me semble, ont besoin de calme.
avatar
siamois93
Rayures flamboyantes
Rayures flamboyantes

Messages : 3170
Date d'inscription : 03/04/2012
Age : 51

http://taijiquan.neuronnexion.fr

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum