La permaculture pour les nuls

Page 3 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Aller en bas

Re: La permaculture pour les nuls

Message par Invité le Jeu 20 Sep 2018 - 13:42

Quelques références biblio pour te donner des idées sur le choix des plantes : les plantes compagnes... Un ouvrage parmi tant d'autres sur le compagnonnage des plantes
Et l'encyclopédie que je m'offrirai un de ces 4 :
Les plantes bioindicatrices

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La permaculture pour les nuls

Message par Bimbang le Jeu 20 Sep 2018 - 13:48

J'ai celui des plantes bio-indicatrices, mais j'avoue que j'ai un peu été déçue. C'est vraiment pas simple de diagnostiquer. Le gars propose des formations, et je me dis qu'il faudrait les faire pour bien comprendre à quoi servent les informations données.
avatar
Bimbang

Messages : 3839
Date d'inscription : 31/07/2016
Localisation : 44

Revenir en haut Aller en bas

Re: La permaculture pour les nuls

Message par 3615chuna le Jeu 20 Sep 2018 - 14:57

Merci pour les liens Smile

J'ai trouvé ça en attendant d'investir.

Pour l'instant, de mémoire, à l'endroit où je veux faire mon potager, c'est ça :

- Menthe à feuilles rondes (Mentha rotundifolium)
(Hydromorphisme. Engorgement en eau et en matière organique, surpâturage, piétinement, excès d’irrigation.)

- Ortie dioïque ou grande ortie (Urtica dioca)
(Changement d’état du fer dans le sol, par hydromorphisme. Excès de matière organique végétale archaïque. Excès de matière organique animale. Pollution ou apport de fer (boîtes de conserve, vieilles ferrailles...).)

- Liseron des haies (Calystegia sepium)
(Cette mauvaise herbe désigne une terre asphyxiée par trop de matière organique et d’eau, voire par le travail sur un sol détrempé. Les nitrates, le fer et l’aluminium prennent leur forme toxique. Ce terrain produit des aliments nocifs pour l’homme et les animaux. Engorgement en matière organique animale sur sols frais et humides provoquant des anaérobioses complètes et la production de nitrites et de nitrates. Hydromorphismes, par engorgement naturels ou induits, en eau et en matière organique. Engorgement des sols en matière organique ou en nitrate d’ammonium produisant les mêmes effets. Dissociation du complexe argilo - humique par les hydromorphismes avec libération d’Al3+ et de Fe3+, et production de nitrites. Le liseron des haies est une espèce nitritophile.)
(qui ont envahi mes plants de tomate)



Je dois vérifier in situ : Chiendent des champs.

J'ai des datura sur le futur champ des chevaux, c'est moins cool, car toxique pour eux (en petite quantité il me semble)

Après, les autres, yen a dans d'autres endroits du terrain, mais abimés par les chevaux (dont du plantain en quantité)


Sinon, j'ai une invasion de mélisse critronnelle à cet endroit, qui fleurit et se resème toute seule.
Faut que j'aille bosser, je regarderai plus tard pour voir ce que ça veut dire.
ça sent super bon en tout cas.

L'endroit est l'ancien poulailler. Il fut un temps c'était de la terre nue.

Mon gros souci vient de l'invasion de Phytolacca, plante invasive et envahissante (prend de gros volumes, fait de grosses racines dans le sol), dont j'aimerais bien me débarrasser je ne sais pas trop comment (c'est très physique d'enlever les racines, et ça se resème toujours plus chaque année, partout dans les Landes)
avatar
3615chuna

Messages : 10624
Date d'inscription : 31/12/2014
Age : 37
Localisation : Landes

Revenir en haut Aller en bas

Re: La permaculture pour les nuls

Message par Invité le Jeu 20 Sep 2018 - 15:03

haa, merci pour le Phytolacca americana, j'ai ça dans une résidence qui pousse comme du chiendent, je ne savais pas ce que c'était.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La permaculture pour les nuls

Message par 3615chuna le Ven 21 Sep 2018 - 19:36

Bon, clairement, je vais me faire iech...

http://www.brivemag.fr/comment-se-debarrasser-du-phytolacca/

ça mettra le temps qu'il faut, je ne me tuerai pas la santé à les zigouiller à la pioche. Quelques uns par an, et le reste ça sera à la tondeuse.
J'ai eu l'an passé un champ entier qui s'est mis à pousser d'un coup. Ces trucs sont redoutables. Et yen a partout dans les champs voisins.

Mercredi j'ai passé la débroussailleuse et coupé une bonne partie qui avait poussé cet été et que je n'ai pas eu le temps de couper.

Donc tant pis, ça sera tondeuse quelques temps encore, le temps d'améliorer le terrain.
avatar
3615chuna

Messages : 10624
Date d'inscription : 31/12/2014
Age : 37
Localisation : Landes

Revenir en haut Aller en bas

Re: La permaculture pour les nuls

Message par 3615chuna le Ven 21 Sep 2018 - 19:38

J'en reviens aux plantes bio indicatrices.
Je suppose qu'elles n'annoncent une catastrophe que si elles y sont en vraiment trop grande quantité ?
avatar
3615chuna

Messages : 10624
Date d'inscription : 31/12/2014
Age : 37
Localisation : Landes

Revenir en haut Aller en bas

Re: La permaculture pour les nuls

Message par Le_Dino le Lun 24 Sep 2018 - 11:30

avatar
Le_Dino

Messages : 21
Date d'inscription : 21/09/2018
Age : 36
Localisation : perdu dans la montagne

Revenir en haut Aller en bas

Re: La permaculture pour les nuls

Message par Saxifrage-ex-Antinéa le Lun 24 Sep 2018 - 11:34

Ouahhhh ! Cool !!!! T'es dans quelle montagne ?! Wink
avatar
Saxifrage-ex-Antinéa

Messages : 3223
Date d'inscription : 07/06/2018
Age : 35
Localisation : l'Atlantide

Revenir en haut Aller en bas

Re: La permaculture pour les nuls

Message par Le_Dino le Lun 24 Sep 2018 - 11:38

Ariège
avatar
Le_Dino

Messages : 21
Date d'inscription : 21/09/2018
Age : 36
Localisation : perdu dans la montagne

Revenir en haut Aller en bas

Re: La permaculture pour les nuls

Message par Saxifrage-ex-Antinéa le Lun 24 Sep 2018 - 11:45

Impressionnant, le boulot que tu as dû abattre ! Seul ? Avec un boulot ?
Non mais ça me désespère de ne plus arriver à trouver de temps pour mon potager… Suspect
avatar
Saxifrage-ex-Antinéa

Messages : 3223
Date d'inscription : 07/06/2018
Age : 35
Localisation : l'Atlantide

Revenir en haut Aller en bas

Re: La permaculture pour les nuls

Message par Le_Dino le Lun 24 Sep 2018 - 12:07

on était deux pour mettre ça en place, c'est un travail quasi a plein temps.
Ensuite pour l'argent, j'étais au chômage les trois premières années et la je travaille de temps en temps sur des chantiers pour rentrer des sous pour finir les travaux.
La maison ne valait pas grand chose et le crédit est minime donc pas besoin de grosse rentrées d'argent. les minimas sociaux suffisent pour y vivre, mais pas pour améliorer les lieux.... ça coute un rein de se détacher du système, surtout quand on est seul.. c'est quasi le même investissement que pour une famille, avec moins de bras pour bosser.
Un peu comme pour s'affranchir à l'époque de l'esclavage, si elle s'est terminée...
avatar
Le_Dino

Messages : 21
Date d'inscription : 21/09/2018
Age : 36
Localisation : perdu dans la montagne

Revenir en haut Aller en bas

Re: La permaculture pour les nuls

Message par 3615chuna le Jeu 4 Oct 2018 - 17:29

Zut, j'ai lu, trouvé chouette, et oublié de répondre... ça fait envie! mais je pense que je resterai plus modeste ^^

Je réfléchis à une chose en ce moment. Je me mate en boucle des vidéos youtube, dont celle d'un gars que j'aime bien.
Et il y parle souvent de marre.
Moi j'adore l'eau, les marres.... J'ai un bassin dans le jardin, au niveau de ma terrasse, totalement artificiel. Et un vieil abreuvoir accolé à mon écurie, juste à côté du bassin (j'ai mis un nénuphar dedans).
Je suis sur une zone plate, pas de ruisseau, pas de source...
Je ne peux que créer des zones artificielles à 100%.
Est-ce utile ? Est-ce une bonne idée ? Je devrai remplir régulièrement durant l'été, pas possible de récupérer l'eau de toits, ils seront trop loin.
Quelle dimension faire ?
avatar
3615chuna

Messages : 10624
Date d'inscription : 31/12/2014
Age : 37
Localisation : Landes

Revenir en haut Aller en bas

Re: La permaculture pour les nuls

Message par Biper le Jeu 4 Oct 2018 - 19:18

Pas de jardin mais abonnée à lui Smile j'aime bien Smile


Biper

Messages : 1477
Date d'inscription : 30/10/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: La permaculture pour les nuls

Message par 3615chuna le Jeu 4 Oct 2018 - 21:56

Ben c'est lui mon chouchou Amoureux

Dans son ancienne ferme, il avait des marres partout, des grenouilles, toussa...

J'avoue que je ferais bien pareil, mais si je dois passer mon été à remplir, je sais pas si ça sera intéressant

Ceci dit, en farfouillant, j'ai trouvé des trucs sur des mares temporaires, donc je vais me renseigner.
avatar
3615chuna

Messages : 10624
Date d'inscription : 31/12/2014
Age : 37
Localisation : Landes

Revenir en haut Aller en bas

Re: La permaculture pour les nuls

Message par Dumnos le Ven 5 Oct 2018 - 0:17

Hey! Me revoilou!
Je l'aime bien aussi le Damien, ma plus grande influence je pense pour la perma! Bon je suis pas trop d'accord quand dans sa vidéo avec sa jument récupérer un peu sur coup de chance (oulà, si vous comprenez ce que je viens de dire, bravo! Wink ) il dit que, si je me souviens bien, il ne faut pas les faire travailler ces pauv' bet'. Pour avoir mon BEPA de maréchalerie (pas continué parce que trop de cons pour moi dans le milieu hippique) et mon SIL cocher/guide d'attelage (diplôme sans intérêt réel mais juste pour dire que j'ai fait un peu de traction animale), ben là plupart des équidés aiment ça. Alors bien sûr, tu les fais pas bosser jusqu'au coup de sang, mais un peu d'exercice... Surtout que comme ça a été signalé dans les commentaires de la vidéo dont je parle, sa jument était pas loin de la fourbure alimentaire. Et là, la pododermatite asceptique diffuse, (oui bon ça fait genre je me la pète mais c'est surtout pour stimuler ma mémoire sur le sujet parce que ça remonte à l'été 2009 Nargue ) ben c'est pas cool du tout pour le bourin.
Bref ceci étant dit, sur tout ce qui est plantes et conseils, mise en pratique du jardin, il est vraiment top. Et très humble avec ça.
J'ai pas regardé ces nouvelles vidéos depuis qu'il a repris... Va falloir que je m'y mette!
Et totalement d'accord avec toi chuna, son ancien jardin et les mares c'était vraiment top! Et pour être honnête, c'est un peu con ce que je vais dire, mais quand il a dit qu'il se barrait, ben ça m'a fait chier.
@ Le-Dino : putain terrible! Bravo!

Dumnos

Messages : 504
Date d'inscription : 09/09/2018
Age : 35
Localisation : Saône et Loire

Revenir en haut Aller en bas

Re: La permaculture pour les nuls

Message par 3615chuna le Ven 5 Oct 2018 - 0:35

Bah moi j’ai aucun souci avec l’exploitation animale tant que c’est fait avec respect de toute façon. Et je mange de la viande, sans l’intention d’arreter. Avec respect aussi on va dire.
Bref, je suis pas là Bonne interlocutrice pour ce genre de discussion.
Franchement, sa façon de maintenir ses équidés est loin d’etre top (les ânes ça fourbe encore plus que les chevaux, alors de belles prairies vertes comme ça, humf....)
Bref.

Vu que je regarde dans le désordre, tu saurais me dire pk il a tout quitté ?
avatar
3615chuna

Messages : 10624
Date d'inscription : 31/12/2014
Age : 37
Localisation : Landes

Revenir en haut Aller en bas

Re: La permaculture pour les nuls

Message par Dumnos le Ven 5 Oct 2018 - 0:53

Oui donc on est d'accord^^ pour être honnête, c'est un peu partir de là que j'ai commencé de décrocher. Ça m'a un peu déçu... Moi aussi je mange de la viande (juste je ne me tape pas une assiette de charcuterie et trois vaches et leurs p'tiots à tous les petits déj Smile ), je crois que certains/es ont un peu du mal à faire la part des choses (je parle surtout des extrémistes, d'un côté comme de l'autre). Et comme tu le dis si bien, tant que c'est fait avec le respect. D'ailleurs, ce n'est pas de l'exploitation pour moi quand c'est fait correctement, je me rappelle de chevaux fin excités qui mettaient presque tout seul le collier de travail tellement ils avaient envie d'aller tirer de la charge!!!
Bref, je me suis peut être mal exprimé précédemment, mais donc pour faire simple je suis entièrement d'accord avec toi et je critique sa façon de faire avec ces équidés (pour moi c'est limite de la mal traitance ce qu'il fait). Peut être qu'il a changé de pratique depuis.
Concernant son changement de région, si je me souviens bien, surtout envie de changer d'air et je crois qu'il y avait une histoire par rapport à l'hygrométrie. Peut être aussi envie d'exporter et étendre son concept à lui. Faut que je retrouve la vidéo où il en parle.

Dumnos

Messages : 504
Date d'inscription : 09/09/2018
Age : 35
Localisation : Saône et Loire

Revenir en haut Aller en bas

Re: La permaculture pour les nuls

Message par 3615chuna le Ven 5 Oct 2018 - 9:01

On est sur la même longueur d’onde ^^

T’enquiquine pas à chercher, j’ai qu’a me bouger le popotin toute seule.

Sinon, j’ai trouvé ça : Ici
Sur le terrain de ma maison, ça va pas le faire, mais sur celui des chevaux par contre...
(3ha environ, vilaine terre de lande abîmée par des années de couverture par du pin)

A la maison on va être plus classique. Je pense que je vais me faire un petit bassin côté potager.
Pas les sous dans l'immédiat pour louer une pelle.
Bon... faut que je réfléchisse.
avatar
3615chuna

Messages : 10624
Date d'inscription : 31/12/2014
Age : 37
Localisation : Landes

Revenir en haut Aller en bas

Re: La permaculture pour les nuls

Message par Déhèle le Sam 6 Oct 2018 - 0:08

Il ne me semble pas avoir vu son nom évoqué : le précurseur de la permaculture, Josef "Sepp" Holzer.
Une référence qui peut vous intéresser.




Ca me fait penser à ça: un "permaculteur" qui fait pousser des essences exotiques en plein Morvan!

avatar
Déhèle

Messages : 349
Date d'inscription : 05/08/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: La permaculture pour les nuls

Message par Bimbang le Sam 6 Oct 2018 - 0:25

Je voudrais juste évoquer un ptit souci que j'ai avec les plantes qui ne sont pas locales. Je vois des vidéos qui parlent de plantes exotiques et tout...
Alors, gaffe à ce que ça ne s'éparpille pas un peu partout dans un milieu atypique !

J'ai vu des jardins qui se faisaient visiter (et payants) et qui faisaient pousser des plantes exotiques en plein cœur de milieux protégés (en pleine Brière Mottière par exemple) avec des gens qui n'acceptaient pas trop de concevoir que les graines portées par le vent pouvaient générer des soucis dans un milieu particulier.
C'est ainsi qu'on se retrouve avec des phénomène comme la Jussie, ou des écrevisses un peu partout dans les cours d'eau, et tout un tas d'autres trucs qui participent à la destruction de milieux atypiques.

Attention donc. Wink
avatar
Bimbang

Messages : 3839
Date d'inscription : 31/07/2016
Localisation : 44

Revenir en haut Aller en bas

Re: La permaculture pour les nuls

Message par 3615chuna le Sam 6 Oct 2018 - 20:32

Je vais aller voir ça, Déhèle, merci!

@Bimbang : ah ça.... (je parlais du raison d'amérique plus haut Sad )
avatar
3615chuna

Messages : 10624
Date d'inscription : 31/12/2014
Age : 37
Localisation : Landes

Revenir en haut Aller en bas

Re: La permaculture pour les nuls

Message par Bimbang le Sam 13 Oct 2018 - 9:58

Je viens de regarder cette vidéo (bon, j'avoue, j'ai zappé les 17 premières minutes pour aller directement au design) et je l'ai trouvé intéressante



Il pose les bonnes questions, qu'on devrait se poser "avant" de mener un projet, et ça a validé et ordonné des choses que je pensais mais qui étaient un peu brouillonnes dans ma tête.
Bon, le titre est "permaculture" mais il parle plus de ce que j'appelle "lieu de vie autonome".

avatar
Bimbang

Messages : 3839
Date d'inscription : 31/07/2016
Localisation : 44

Revenir en haut Aller en bas

Re: La permaculture pour les nuls

Message par 3615chuna le Sam 13 Oct 2018 - 10:19

J'ai commencé à le regarder (et j'ai du regarder que les 17 premières minutes ^^)

ça, ça me questionne, cette histoire d'autonomie.
J'ai pas pour objectif ultime de sortir du système, mais je suis pas contre de l'autonomie. A côté de ça, j'ai une vieille maison, avec un système qui fonctionne ainsi depuis toujours, reliée au tout à l'égout, électricité du secteur, toussa.
Je sais pas si je vais tendre vers cette autonomie. Ce que je voudrais, c'est surtout augmenter mon confort un peu (pasque les 15°C dans mon salon l'hiver, ça pelle), et polluer moins (oké, faut que je commence par arrêter d'aller bosser à 60km..... mais je fais comment pour payer mes impôts sans travail ?)

Lui, sur tous ses terrains, il a des sources, par ex, moi j'ai pas ça.
Et c'est pas quelques cuves de 1000L qui vont suffire aux étés secs que j'ai dans le coin.

Bref, ya un gros travail de réflexion à faire au départ en effet.

Merci Bimbang.
avatar
3615chuna

Messages : 10624
Date d'inscription : 31/12/2014
Age : 37
Localisation : Landes

Revenir en haut Aller en bas

Re: La permaculture pour les nuls

Message par Bimbang le Sam 13 Oct 2018 - 10:38

Oui, là, il part du terrain vierge, et donc c'est une autre problématique pour toi.
C'est beaucoup plus compliqué quand on part d'un existant déjà fixé.

Bon, avoir le tout à l'égout n'empêche pas d'avoir des toilettes sèches par exemple, mais tu as déjà du crottin. Ou alors... à moins que le mélange des deux pourrait aider le compostage ? ou pas hein (j'en sais rien).
C'est des questions comme ça parfois qui peuvent faire avancer d'autres trucs.
Des questions qu'on évacue sans réfléchir, tellement on est habitué à fonctionner autrement.

avatar
Bimbang

Messages : 3839
Date d'inscription : 31/07/2016
Localisation : 44

Revenir en haut Aller en bas

Re: La permaculture pour les nuls

Message par 3615chuna le Sam 13 Oct 2018 - 10:43

Je vais être honnête : les toilettes sèches, je vais pas faire Embarassed
C'est un point de confort dont je vais avoir du mal à me passer...
avatar
3615chuna

Messages : 10624
Date d'inscription : 31/12/2014
Age : 37
Localisation : Landes

Revenir en haut Aller en bas

Re: La permaculture pour les nuls

Message par Dumnos le Sam 13 Oct 2018 - 13:53

@ Déhèle oui Sepp Holzer est incontournable je pense (et Bill Mollison également). Pour le p'tit du Morvan, t'es déjà allé le voir ? Dire que j'ai passé une semaine sur le Beuvray y a pas longtemps et je ne suis même pas allé à la grande verrière !

@ Bimbang entièrement d'accord avec toi sur les plantes exotiques et invasives. D'ailleurs même pour ma conso de plantes médicinales (je precise au cas où, pas celles qui se fument), j'essaie de voir d'abord avec celles qui poussent spontanément chez moi et celle qui sont plus ou moins endémiques quand je suis contraint d'acheter. Travaillant dans les vignes, la saison de taille est particulièrement difficile pour tous les tendons et ligaments. En plus je taille environ 8ha (enfin cette année je ne sais pas, pas encore appelé tous mes anciens patrons) avec un sécateur manuel à manche tournant (et un plus gros sécateur pour les "gros bois"), donc prévention oblige, je prend du bambou (il parait qu'il contient plus de silicium que la prêle ? Si quelqu'un a des infos fiables à ce sujet... Je suis preneur!) et de l'harpago phytum (il semble que le problème de surexploitation de griffes du diable sauvages soit "réglé" mais j'espère que ce ne sera pas pour autre chose de pire lié à la culture). Si je prend ces plantes là, c'est parce qu'elles sont vraiment efficaces pour moi, mais j'avoue culpabiliser... Et à l'éventuelle question "pourquoi pas le sécateur électrique ?", parce que conso électrique, oubli de recharge, beaucoup trop dangereux pour moi!, et je vais beaucoup plus vite au manuel ! Étant rémunéré à la tâche, faut que je trace pour faire des soussous! (Ho! Un presque palindrome^^)

@ chuna 56 je te comprends pour les toilettes sèches, un peu difficile de passer le cap pour moi aussi mais c'est plus la procrastination que le confort. J'avoue. Je ne suis pas très fier sur ce coup là... Embarassed

Dumnos

Messages : 504
Date d'inscription : 09/09/2018
Age : 35
Localisation : Saône et Loire

Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum