La permaculture pour les nuls

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Aller en bas

La permaculture pour les nuls Empty La permaculture pour les nuls

Message par Chuna le Sam 15 Sep 2018 - 11:05

Je pense que je ne suis pas la seule à m'intéresser à la permaculture, agroécologie, toussa, donc je crée ce sujet pour que chacun puisse venir poster ses trouvailles, et ptèt ses questions.

De mon côté, j'ai lu quelques trucs, mais je n'ai pas encore réussi à lancer quoi que ce soit. (pis bon, pas vraiment eu le temps)

De l'information, il y en a, beaucoup, des fois contradictoire, difficile pour moi de m'y retrouver.

J'espère donc que vous voudrez bien partager ce que vous avez Smile


Mon projet perso : petit à petit, transformer mes terrains pour une gestion durable, écologique, de mes animaux (chevaux), et produire de quoi me nourrir (je ne vise pas l'autosuffisance pour l'instant, probablement à terme).
Chuna
Chuna

Messages : 13964
Date d'inscription : 31/12/2014
Age : 38
Localisation : Landes

Revenir en haut Aller en bas

La permaculture pour les nuls Empty Re: La permaculture pour les nuls

Message par Thérèse.Vendaye le Sam 15 Sep 2018 - 12:16

Où trouver des serres en cristal de tartigrade ?
Thérèse.Vendaye
Thérèse.Vendaye

Messages : 541
Date d'inscription : 18/07/2016

http://yopyyo.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

La permaculture pour les nuls Empty Re: La permaculture pour les nuls

Message par Chuna le Dim 16 Sep 2018 - 8:42

Légumes perpétuels.

Comment les organiser dns le jardin?
Chuna
Chuna

Messages : 13964
Date d'inscription : 31/12/2014
Age : 38
Localisation : Landes

Revenir en haut Aller en bas

La permaculture pour les nuls Empty Re: La permaculture pour les nuls

Message par Pieyre le Dim 16 Sep 2018 - 9:28

J'ai parcouru la page Wikipédia consacrée à la permaculture. Mais j'ai du mal à situer ce qu'il y a de tellement moderne là-dedans, sinon dans le fait de mieux formaliser ce qui existait autrefois et qui avait été perdu ou de l'adapter à des techniques nouvellement développées.

Je prends l'exemple de mes grands-parents paternels. Je ne les ai connus que dans la maison de la ville dont ma grand-mère avait hérité en 1947 (elle avait 36 ans et mon grand-père 39). Auparavant ils habitaient une ferme dans un village de la même ville, où ils avaient des vignes, des bois, un grand jardin potager, une basse-cour mais aussi des vaches et des cochons, et puis un cheval pour la carriole, un chien pour la garde ou la chasse, un chat pour les rongeurs, une pie apprivoisée, etc. Alors, dans leur maison de ville, il y avait tout de même un potager de peut-être 100 m², une basse-cour comprenant des poules, des canards et des dindons, et puis des clapiers à lapins dans ce qui avait été autrefois une écurie. De l'eau était fournie par un puits, le vin par les vignes qu'ils ne cultivaient plus mais dont ils recevaient un tiers de la récolte, le bois de chauffage par leurs parcelles de bois; et il y avait un fumier dans la cour qui permettait de se passer d'engrais pour le potager. Certes ils recevaient l'eau potable d'un réseau de distribution extérieur et l'énergie nécessaire à leur éclairage du réseau électrique (ce dont leurs grands-parents s'étaient pourtant passés). Et, même s'ils n'avaient pas d'automobile et ne partaient jamais en vacances, ils devaient avoir des dépenses puisque mon grand-père a exercé des petits métiers jusqu'à l'âge de 65 ans avant de mourir l'année suivante et que des chambres à l'étage étaient louées.

C'est-à-dire que, même à cette époque l'autosuffisance devait être difficile (alors qu'elle était quasiment assurée chez les petits propriétaires terriens deux générations auparavant).

Pieyre

Messages : 20530
Date d'inscription : 17/03/2012
Localisation : Quartier Latin

Revenir en haut Aller en bas

La permaculture pour les nuls Empty Re: La permaculture pour les nuls

Message par Chuna le Dim 16 Sep 2018 - 9:55

Je ne suis qu'au début de mes explorations, mais je sais pas si tu n'as pas fait un bon résumé.
Ptèt que ce qui change, c'est qu'on fait en connaissances de cause, et qu'on optimise ainsi.

Je ne sais pas si les anciens faisaient des paillages comme aujourd'hui. j'ai souvenir de ces jardins potages bien propres sans une mauvaise herbe qui dépasse, quand j'étais gamine (et que je vois encore maintenant).

Je pense que la permaculture prône surtout un retour aux sources, et à la nature, que nous avons oubliée.

Maintenant, les vrais connaisseurs sauront ptèt définir mieux que moi (probablement même ^^)
Chuna
Chuna

Messages : 13964
Date d'inscription : 31/12/2014
Age : 38
Localisation : Landes

Revenir en haut Aller en bas

La permaculture pour les nuls Empty Re: La permaculture pour les nuls

Message par Bimbang le Dim 16 Sep 2018 - 13:43

C'est très vaste comme sujet. Difficile d'aborder ça, à partir de rien.
Il y a de grandes idées générales, du genre : il y a des plantes qui s'entraident entre elle, des associations heureuses, alors autant les utiliser.
https://www.rustica.fr/articles-jardin/associer-legumes-potager,2287.html
Il y a des plantes répulsives à certains nuisibles, alors autant en profiter.
https://www.botanic.com/page/contenu?code=les-plantes-naturellement-repulsives&_r=true

Ensuite, il y a des tas de manières de conduire un potager. En lignes, bien droites, et bien binées. En réhaussé, pour moins se casser le dos (http://mapassionduverger.fr/divers/realiser-un-potager-en-carre-facon-permaculture/), en fourre tout en mélange avec des fleurs...

J'ai visité comme ça un potager merveilleux tenu par un jeune gars de 65 ans. Il y en avait partout partout. Une jungle au sein de laquelle on trouvait des légumes avec un petit chemin sinueux pour passer avec une brouette ^^ mais on sentait la fraicheur en plein été.
En fait, il laissait plus ou moins les plantes se resemer elles-même, alors à force, on retrouvait de tout partout, mais c'était rigolo ^^
Si un jour notre projet aboutit, alors il y aura une zone comme ça chez nous, mais il faut de la place pour pouvoir laisser s'exprimer les plantes où elles veulent, c'est pas possible partout. Tu vois une tomate lever dans tes haricots verts, mais tu n'arraches pas quoi. Et oh ! un coquelicot, allez je le laisse aussi ! A la fin, tu bines plus, tu pailles avec les déchets de légumes pris sur place au fur et à mesure ou la plante que tu as arrachée parce que celle là, ben non. Il faut donc aimer son jardin, savoir exactement qui pousse et où, donc le visiter jour après jour, l'esprit curieux mais surtout ouvert ^^

Ensuite, il y a des tas de façons de voir les choses. L'arrosage goute à goute, ou bien, l'adaptation de tes plantes à ton terrain pour un minimum de boulot après plusieurs années, le paillage, le BRF suivant les sols et la culture.. c'est super vaste et un peu personnel aussi. Ça dépend de ton sol, du temps que tu as à passer, de l'absolu nécessité ou pas de récolter, de tes handicaps personnels, de ta vision du "beau".. il y a beaucoup de façons de faire très différentes qui peuvent être mises en œuvre.

Le plus dur est de se lancer. Ensuite, il faut bien regarder ce qui se passe et faire en fonction.
Bimbang
Bimbang

Messages : 4213
Date d'inscription : 31/07/2016
Localisation : 44

Revenir en haut Aller en bas

La permaculture pour les nuls Empty Re: La permaculture pour les nuls

Message par sylvatica le Dim 16 Sep 2018 - 21:42

Je ne crois pas que la permaculture soit quelque chose d'aussi compliqué que ça en a l'air .
Mes grands parents avaient un beau jardin plein de fleurs et de légumes , des arbres fruitiers , des groseilles des framboises, des fraises . Aussi des poules , des lapins . Une pelouse , des petites allées bordées de buis ...
Tout cela sur 1000 m 2 . On appelait ça un jardin ! Maintenant , la même chose , on appelle ça de la permaculture .


sylvatica

Messages : 2
Date d'inscription : 16/09/2018
Age : 54
Localisation : finistère

Revenir en haut Aller en bas

La permaculture pour les nuls Empty Re: La permaculture pour les nuls

Message par Chuna le Dim 16 Sep 2018 - 22:14

Me semble que c'est qd même un petit plus compliqué, sylvatica.
De plus, les techniques anciennes ont disparu de la plupart des jardins, alors je trouve ça qd même super bien qu'on les remette au gout du jour.
Les personnes qui présentent leurs cultures me semblent généralement très modestes, et généreuses...

Merci Bimbang Smile
J'ai commencé à regarder les associations, et j'avais basé mes jardins potager sur le principe les fois où j'avais fait. (c'était des potagers en carrés)
(j'avais fait des tableaux excel toussa pour m'organiser lol)

en fait, je bloque un peu sur le lancement, j'arrive pas à me décider... J'ai sur mon terrain également mes chevaux, qui laminent le sol, et je pense partir sur un système de paddock paradise, donc (en gros, des couloirs pour faire bouger les chevaux, et réserver les milieux pour faire du foin, du moins pousser de l'herbe).
Je n'ai pas encore acquis suffisamment de connaissance pour oser proposer des choses.
ça me parait faramineux, et je me connais, je risque de viser trop grand (et donc me ramasser lol)
Galère pour qq1 qui s'éparpille lol
Je pense que je vais me concentrer un peu sur ces légumes perpétuels, et tenter de comprendre un peu mieux comment organiser ma maison (ya cette histoire de point d'eau que je n'ai pas encore exploré)
Chuna
Chuna

Messages : 13964
Date d'inscription : 31/12/2014
Age : 38
Localisation : Landes

Revenir en haut Aller en bas

La permaculture pour les nuls Empty Re: La permaculture pour les nuls

Message par Chuna le Dim 16 Sep 2018 - 23:13

Pas de travail du sol ni d'arrachage d'herbes indésirables, quasiment pas d'arrosage grâce au paillage. Et puis bien sûr, aucun emploi de pesticides ni d'engrais chimiques ou bio. Tout ce qui vient de la terre retourne à la terre. L’idée est de reproduire la forêt dans son potager.

L'idée d'avoir moins de boulot d'entretien me plait beaucoup ^^
Chuna
Chuna

Messages : 13964
Date d'inscription : 31/12/2014
Age : 38
Localisation : Landes

Revenir en haut Aller en bas

La permaculture pour les nuls Empty Re: La permaculture pour les nuls

Message par Bimbang le Dim 16 Sep 2018 - 23:34

L'idée, je pense, c'est de démarrer un truc en se disant que ça évoluera en fonction de ce qui se passera. Il faut être attentif, voir ce qui se plait, et pourquoi, ce qui te plait aussi. Pour moi, c'est beaucoup d'observation dans les premières années, et ça te teste en même temps.

En tout cas, tu as du crottin de cheval, un des meilleurs atouts pour y arriver.
C'est un fumier équilibré et parfait pour un potager. Je me souviens que dans le temps, les vieilles se précipitaient sur la route quand un cheval avait crotté dessus en passant. C'est de l'or ^^

Il faut toujours commencer petit à mon avis. Ça te permettra d'ajuster en fonction.
Bimbang
Bimbang

Messages : 4213
Date d'inscription : 31/07/2016
Localisation : 44

Revenir en haut Aller en bas

La permaculture pour les nuls Empty Re: La permaculture pour les nuls

Message par Chuna le Dim 16 Sep 2018 - 23:45

Oui, je veux faire petit, déjà parce que je vis seule, mais je suis surtout seule à m'en occuper.

Pour le crottin, je ne sais pas trop comment l'utiliser. C'est du crottin pur, et non du fumier (avec de la paille). Donc si j'ai bien compris plus riche en azote.

J'ai envie de me déterminer d'ores et déjà une petite parcelle pour y mettre un gros tas de caca à comporter cet hiver, pour planter au printemps prochain.
J'hésite à mettre du bois mort pour faire le principe d'une butte...
Chuna
Chuna

Messages : 13964
Date d'inscription : 31/12/2014
Age : 38
Localisation : Landes

Revenir en haut Aller en bas

La permaculture pour les nuls Empty Re: La permaculture pour les nuls

Message par Bimbang le Lun 17 Sep 2018 - 0:22

Le faire composter, c'est une bonne idée.
Ça va donner le temps à une partie de l'azote de se volatiliser. Ce sera moins riche, plus lent à faire effet. Et certaines graines qui seront dedans seront "cuites" par la montée en température qui se fait, et ça évite les montées des graines indésirables, voire certaines maladies pour d'autres fumiers (botulisme par exemple pour le fumier de volaille).
Composter, ça veut dire aérer le tas aussi. Soit en le retournant deux fois au moins, soit en glissant des tubes percés dedans. Les bactéries qui "digèrent" le compost ont besoin d'oxygène. C'est aussi lui donner suffisamment de carbone (de la paille par exemple) et suffisamment d'eau (mais je pense que dans le cas du crottin de cheval, c'est assez humide naturellement) pour que les bactéries aient de quoi le digérer.
Si le tas est trop tassé, anaérobie, tu vas faire ce qu'on appelle du "beurre noir" et ça pue. Ca fait intervenir les bactéries anaérobies qui dégagent les mauvaises odeurs.
Un compost bien fait, a une bonne odeur de forêt.
En fait, ce serait plus simple de prendre de la litière pour le faire, avec déjà la paille dedans.

Un compost est moins "boostant" qu'un crottin ou qu'un lisier/fumier frais par exemple. Mais c'est mieux pour les plantes. Elles poussent moins brutalement, et sont moins sujettes aux maladies.
Les pucerons adorent les plantes toutes poussées trop vites, et se jettent dessus. Elles sont fragiles, malades en gros.
Évite de le mettre en contact direct si ce n'est pas composté, mélange le plutôt avec la terre en petite quantité.

Pour ce qui est des branchages dessous, j'ai vu ça sur le net, mais je ne connais pas.
Bimbang
Bimbang

Messages : 4213
Date d'inscription : 31/07/2016
Localisation : 44

Revenir en haut Aller en bas

La permaculture pour les nuls Empty Re: La permaculture pour les nuls

Message par Chuna le Lun 17 Sep 2018 - 0:43

Y’a pas de litière, car mes chevaux vivent dehors. Mais je peux rajouter paille et ou feuilles mortes... voire des fougères (aigle qui pullule dans mon pré et que les chevaux ne mangent pas)
Quelle hauteur pour la montée en température ?
Chuna
Chuna

Messages : 13964
Date d'inscription : 31/12/2014
Age : 38
Localisation : Landes

Revenir en haut Aller en bas

La permaculture pour les nuls Empty Re: La permaculture pour les nuls

Message par Bimbang le Lun 17 Sep 2018 - 0:51

J'ai trouvé ça sur le net sur le compost des crottins

http://www.filierechevalpaca.com/pdf/7.pdf

Oublie la plateforme de compostage, et le retourneur d'andain, c'est quand y en a vraiment beaucoup à gérer.
Ils disent jusqu'à 60 à 80 ° au cœur, mais en petit tas, ça montera moins, je pense.
Il arrive que pour les fumiers de volaille assez secs, ça prenne feu, mais pas avec le fumier de cheval. Dans le pire, ça se consume doucement à l'intérieur.
Bimbang
Bimbang

Messages : 4213
Date d'inscription : 31/07/2016
Localisation : 44

Revenir en haut Aller en bas

La permaculture pour les nuls Empty Re: La permaculture pour les nuls

Message par Dumnos le Mar 18 Sep 2018 - 19:10

Je viens mettre ma petite graine du haut de ma toute petite expérience (ça fait trois ans que je m'y suis "mis" donc encore novice).
Donc la vision que j'ai de la perma, c'est avant tout un feeling avec son jardin et laisser un peu la nature se démerder. Et constat, elle y arrive très bien! Bon un petit coup de pouce de temps en temps est nécessaire.

D'accord, cette année, j'ai foiré mes repiquages (j'étais au bord du burn-out ET du bore-out en même temps je crois. En même temps taper des semaines de 45/50h dans les vignes... No comment). Je mis suis pris vachement tard (alors que j'avais réussi la plupart des semis Mad ). Mais ça a quand même fini par donner (avec un mois et demi de retard mais vu la tête que ça faisait au moment d'y mettre en terre, je suis bien content d'avoir tout ce que j'ai!).

Bref, on va parler du positif. J'ai fais quelques expériences (attention je ne dis pas que c'est des trucs que j'ai inventé, ma modestie m'en preserve, c'est en fait juste dans les principes de base) que j'ai trouvé plutôt concluantes.

Pour commencer, je suis (enfin le jardin surtout parce que moi où je suis on s'en fou un peu  Laughing ) sur un sol argilo-calcaire, donc bien compact quand il pleut comme vache qui pisse et une jolie croûte pas super pour les treuffes, heu pardon c'est comme ça qu'on appelle les patates par chez nous Very Happy . C'est un ancien champ de céréales (et avant la connerie de révolution  verte c'était une  très bonne terre à vignes) en conventionnels que j'ai récupéré il y a 4 ans, donc niveau vie dans le sol c'était pas top Evil or Very Mad . Pour l'acidité, j'ai pas fait le test.

Le paillage : un incontournable je pense (alors quand on dit paillage c'est 20 à 30 cm d'épaisseur sinon c'est un peu limite, j'ai fait le test), vers chez moi en Saône et Loire je rajoute des grosses pierres, des tuiles et tomettes au pied des aubergines (par exemple) ça permet de garder les racines au frais et les parties aériennes au chaud (mini micro climat). Résultat, malgré l'été sec qu'on a eu (ils ont dû arroser les vignes ces cons!!!), je me suis contenté d'un arrosage par semaine maxi et des fois c'est resté deux grosses semaines sans flotte (bon ça faisait un peu la tronche quand je suis revenu mais c'est reparti).

La bouffe!!! : Expérience faite l'année dernière, pieds de tomates (noires de crimées) qui commençaient d'être bien bouffés par le mildiou fin août, et là je me suis dis, avant de faire un traitement soit-disant bio (j'ai vu ce que ça faisait le "bio" dans les vignes, y a pas de quoi être fier, enfin les "conventionnels" qu'on appelle joliment "raisonné" c'est pas mieux pour autant) si tu leurs filaient à bouffer!!! Ben oui la première médecine c'est de bien se nourrir!! (Enfin je pense ^^) je t'y ai mis des bonnes poignées de compost à moitié décomposé, un p'tit coup d'eau et j'ai eu des belles tomates jusqu'à fin octobre (oui bon les dernières ont fini en confitures de tomates vertes  Smile ).

Le compostage de surface est pas mal aussi (direct retour au sol) et en plus en période d'invasion de limaces, vu qu' elles se jettent d'abord sur ce qui est malade ou légèrement en décomposition, ça protège les jeunes pousses, ... fini la torture sur ces petites bêtes bien utiles pour le jardin puisqu'elles commencent le travail des vers (et si vraiment y en a trop, ça peut être bien de favoriser la venue d'un hérisson ou autres prédateurs comme les staphylins plutôt que de gaspiller de la bière  À votre santé !  ou mettre des cendres qu'il faudra renouveler à la première pluie ou des coquilles d'oeufs, feuilles de buis, ... foutons leur la paix à ces braves bêtes!  Wink )

Un autre truc super. Pour les betteraves, quand vous les cueillez, couper l'extrémité supérieure et replantez la dans le sol (par contre obligation d'arrosages quasi quotidien pour que ça fonctionne). Les salades, prenez les feuilles dont vous avez besoin, ça évite un éventuel gaspillage ou couper au ras du sol en laissant la racine en terre, normalement ça repousse, pareille pour les blettes. Idem pour les poireaux. Y a un truc aussi pour les brocolis je crois (pas essayé) prendre la partie qui nous intéresse et diviser en quatre celle qui reste dans le sol (ça donne 4 pieds il paraît, donc celles et ceux qui veulent essayé).

Perso j'essaie de pas trop me prendre la tête. (Bon ok tant que c'est pas en place je suis à un niveau d'anxiété proche de la névrose mais une fois que ça pousse, je souffle! Smile ) Faut avant tout que se soit un plaisir pas un challenge (n'est-ce pas moi-même  tongue ) et le jardin en perma doit être le reflet de celui qui le fait, pas de un tel sur le net, une autre dans un bouquin, etc. J'essaie de laisser faire mon instinct. Pareille pour les associations. Je pense que ce qui est primordial, c'est d'éviter les associations défavorables (y a des règles générales, mais ça peut varier en fonction du terrain, donc faut tester), mettre des fleurs, des aromates, éviter les emplacements vides. Et faites vos expériences ! Suivez votre instinct! Alors bien sûr quand on fait un essaie, c'est mieux de le faire sur une petite surface ou une petite quantité, histoire de pas tout foutre en l'air la récolte à venir.

Ha oui et j'oubliais, faites confiance à la nature un petit peu Wink .

J'insiste, je suis novice et j'ai encore beaucoup à apprendre !!!
Dumnos
Dumnos

Messages : 3439
Date d'inscription : 09/09/2018
Age : 36
Localisation : Saône et Loire

Revenir en haut Aller en bas

La permaculture pour les nuls Empty Re: La permaculture pour les nuls

Message par Saxifrage* le Mar 18 Sep 2018 - 20:11

Et bein, il était temps que tu te mettes à intervenir Dumnos !! Wink Ravie que tu nous fasses profiter de ton expérience. ^^
Saxifrage*
Saxifrage*

Messages : 7941
Date d'inscription : 07/06/2018
Age : 36
Localisation : Entre les rochers

Revenir en haut Aller en bas

La permaculture pour les nuls Empty Re: La permaculture pour les nuls

Message par Dumnos le Mar 18 Sep 2018 - 20:21

Merci Antinéa Wink t'as vu je me suis sorti les doigts de la butte (pour rester sur la perma et ne pas être trop vulgaire ^^ ). Oui parce que je me suis dis si j'attend encore deux semaines avant d'intervenir, je suis pas prêt de m'y mettre!!!

Haaaaa... Procrastination, quand tu nous tiens... Very Happy
Dumnos
Dumnos

Messages : 3439
Date d'inscription : 09/09/2018
Age : 36
Localisation : Saône et Loire

Revenir en haut Aller en bas

La permaculture pour les nuls Empty Re: La permaculture pour les nuls

Message par Saxifrage* le Mar 18 Sep 2018 - 20:22

Smile
Saxifrage*
Saxifrage*

Messages : 7941
Date d'inscription : 07/06/2018
Age : 36
Localisation : Entre les rochers

Revenir en haut Aller en bas

La permaculture pour les nuls Empty Re: La permaculture pour les nuls

Message par Bimbang le Mar 18 Sep 2018 - 21:11

C'était une vigne bio qu'il y avait avant ?
Si c'était du conventionnel, il y a des risques qu'il ne reste pas grand chose dans le sol, question bestioles vu tous les traitements qu'ils font.
Du coup, le compost est une bonne idée pour refaire venir les vers de terre qui adorent la matière organique.

Je ne sais pas si tu as entendu parler du Bois Raméal Fragmenté (le BRF) qui peut aider quand on a un sol très pauvre et sec. Essaie de voir si ça peut t'aider à ramener un peu de vie.

Et aussi, j'ai entendu dire, mais je n'ai pas vérifié moi-même, que si on garde les pépins d'une tomate qui a survécu au mildiou, la génération suivante se défend mieux.

Bravo en tout cas ! Se lancer n'est jamais simple.  Courbette
Bimbang
Bimbang

Messages : 4213
Date d'inscription : 31/07/2016
Localisation : 44

Revenir en haut Aller en bas

La permaculture pour les nuls Empty Re: La permaculture pour les nuls

Message par Invité le Mar 18 Sep 2018 - 21:26

Mon voisin prenait le crottin pour ses tomates et il l'utilisait sec mélangé à un peu de terre.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

La permaculture pour les nuls Empty Re: La permaculture pour les nuls

Message par Dumnos le Mar 18 Sep 2018 - 22:20

Alors la vigne c'était avant la soit disante révolution verte, donc en théorie pas trop de pestoches, en revanche le céréaliers après c'était un con-ventionnel (désolé je n'ai pas pu m'empêcher pis ça me rappelle la chanson des wriggles "poupine et thierry") et ensuite en "raisonné".
Mais truc que j'ai oublié de préciser, la vie dans le sol est revenue dès la deuxième année de façon impressionnante!!! En faisant presque rien!!!

Mais c'est clair que le compost c'est pas mal. D'ailleurs ça me fait penser, cette année (vu mes conditions de plantations) j'ai fais deux purins ortie/consoude les deux mélangées. Mon erreur? avoir mis trop d'ortie la deuxième fois. L'ortie favorise la sève (donc problème de pucerons après, mais vu que j'ai plein de fourmis, elles se sont fait péter le bide à coup de mielat! Soiffard la tournée du patron! Wink ) et les feuilles, alors que la consoude favoriserait la floraisons (faut que je retrouve la source pour être sûr mais y a un truc dans ce genre!!! Pour l'ortie c'est sur!!! D'ailleurs en parlant d'ortie, petit pesto d'ortie, deux ou trois ou dix belles grosses poignées d'ortie dioïque avec ce qu'il faut d'huile d'olive, de l'ail et éventuellement sel poivre, un coup de mixer où je sais pas quoi et vindiou c'est pas dégueu! Pareil avec le pissenlit (pisse au lit Smile )! En plus l'ortie contient du fer ET la vitamine C nécessaire pour l'absorption du fer végétal (bon en vrai le nom est plus compliqué que ça mais bon vous voyez l'idée Laughing ). Alors attention, l'huile essentielle d'ortie (on est bien d'accord que c'est pas pareil que l'ortie fraîche!) à des propriétés anti-inflammatoires. C'est fortement déconseillés les anti inflammatoire en cas de greffe!!! Je sais que c'est valable pour l'harpago phytum (ou griffe du diable, j'en prend très fréquemment quand je bosse dans les vignes). Je suis pas un peu parti ailleurs moi avec mon histoire de pesto??? Bon pour les dosages moi j'y vais au pifomètre ^^).

Pour en revenir à la perma!
Le BRF oui je connais, en plus je crois que ceux qui ont répendu ça en France c'est Claude et Lydia Bourguignon !!! Et ils habitent pas très loin de chez moi! Smile Faudrait quand même que j'aille faire un tour au LAAMS un jour...

Et pour le coup des pépins de tomates je te remercie de me confirmer. C'est bien ce que je pense aussi. Si t'es malade et que tu survis, c'est que tu as (ou as développer) les défenses nécessaires! Mais je n'ai pas eut la présence d'esprit de les garder!!! (Alors que je l'ai fait avec les cucurbitacées !!! Quelle courge!!! Smile )

Alors petite précision sur le bio, de ce que j'ai constaté dans les vignes bio sur Mercurey (je ne dirais pas le nom des viticulteurs), niveau impact carbone c'est une catastrophe (en fait ils s'en foutent, c'est juste des vignerons qui veulent se donner bonne conscience) et la bouillie bordelaise ça à l'air d'être un massacre. Bon après faut pas généraliser, y en a qui font bien mais c'est plus sur les biodynamiques, et le label nature et Progrès (encore que je sais pas si ils font le vin eux) ou les vins "naturels" ces trois là c'est déjà plus un gage de qualité surtout pour ce qui est des pratiques environnementales. Le problème avec la vigne c'est que les plantations sont là pour une quarantaine d'années (alors qu'avant elle restaient jusqu'à plus de 90 ans!!! Vive la modernité !!!) contre une année même pas, pour les céréales. Conséquences, beaucoup plus difficile de changer le mode de culture! Sans parler du palissage!!! Putain de piquets!!! Je sais que certains font des essais en agroforesterie du côté de l'Alsace (je l'ai eu au téléphone d'ailleurs super sympa! Faut que je retrouve son nom) et quelque part dans le sud ou le sud ouest peut être aussi en Ardèche? Pierre Rhabi ou ses collègues ont peut être essayé? Je ne sais pas. Je ne sais plus. Je suis perdu... Oulà! Allez ressaisi toi mon grand!

Et enfin merci pour ce message d'encouragement ! Wink
Dumnos
Dumnos

Messages : 3439
Date d'inscription : 09/09/2018
Age : 36
Localisation : Saône et Loire

Revenir en haut Aller en bas

La permaculture pour les nuls Empty Re: La permaculture pour les nuls

Message par Chuna le Mar 18 Sep 2018 - 23:10

C'est super intéressant, toussa, mille mercis!
Je réfléchis, et je reviendrai poser des questions Wink



Il va me falloir transformer le champ de maïs en herbage, pour les chevaux. Je veux parceller ensuite, pour les inciter à bouger.

Je pense que je vais planter côté nord de cette parcelle en arbres fruitiers, je ne sais pas quoi pour l'instant. Et me séparer du voisin par une haie épaisse qui bloquera les vents du nord. (ce saligaud a tout coupé côté parcelle 496, je ne suis plus protéger, et ça ne va pas être replanté de suite, le temps qu'il construise, je pense que je vais m'en charger)

Je réfléchis l'usage de la paille et du foin.
Je me tâte pour faire un système simple de lasagnes dans un premier temps. Un truc facile à lancer qui marche pas trop trop mal sans trop d'entretien.

Je n'ai pas précisé que mon gros souci réside dans le temps imparti au jardinage. j'ai beaucoup d'activités (entretien de mes animaux surtout), et je peine à être régulière...

J'ai vu une vidéo où le gars fait juste de gros paillages et plante directement, récolte tout aussi aisément. Je ne sais pas si c'est pas exagéré, mais je vais me renseigner (faut que je lise la doc).

Donc dans l'immédiat, je réfléchis à ça :
- comment valoriser au mieux le caca de cheval (directement sur les cultures avec du foin, mettre à composter comme le lien de Bimbang, autre ? ça veut dire rentrer de la paille alors que je n'en utilise pas. Est-ce judicieux ?)
- comment mettre en place une culture en butte, lasagne, ou autre. Quand commencer surtout. Où trouver les matériaux. Quels matériaux.
- comment organiser mes parcelles, avec les chevaux. Le champ de maïs ne sera dispo qu'en mai prochain. Donc pas de travaux d'ici cette date.

Ne pas retourner mon sol est important pour moi, autant pour le sol que pour mon dos tongue
Chuna
Chuna

Messages : 13964
Date d'inscription : 31/12/2014
Age : 38
Localisation : Landes

Revenir en haut Aller en bas

La permaculture pour les nuls Empty Re: La permaculture pour les nuls

Message par Bimbang le Mer 19 Sep 2018 - 0:34

Par chez nous, le règlement sanitaire départemental indique que les bâtiments d'élevage (autre que les volailles et les lapins peu importants) doivent être à plus de 50 m des tiers.
Si d'autres construisent à coté, faudra y penser.

Le moins fatiguant serait de mettre ton crottin bien émietté à l'automne sur la partie que tu veux utiliser au printemps, et de le recouvrir avec de la terre pour commencer un peu à l'incorporer. Ensuite je sèmerais un trèfle. Les vers de terre devraient finir de décomposer le crottin, et le trèfle aime bien le fumier pour son implantation. C'est pour pas que le sol reste nu quoi.
A la fin de l'hiver, tu passes des coups de grelinette dedans pour aérer, et vers mars, tout devrait être prêt.
Bimbang
Bimbang

Messages : 4213
Date d'inscription : 31/07/2016
Localisation : 44

Revenir en haut Aller en bas

La permaculture pour les nuls Empty Re: La permaculture pour les nuls

Message par ortolan le Mer 19 Sep 2018 - 0:53

chuna56 a écrit:Je me tâte pour faire un système simple de lasagnes dans un premier temps.
affraid Pauvres chevaux ! non
ortolan
ortolan

Messages : 12334
Date d'inscription : 31/07/2016
Localisation : où ça ?

Revenir en haut Aller en bas

La permaculture pour les nuls Empty Re: La permaculture pour les nuls

Message par Chuna le Mer 19 Sep 2018 - 7:34

J’avais étudié un peu la législation quand j’enseignais a l’école des courses. On est sensé se déclarer quand on est pro si on veut être tranquille. Sauf que je suis pas pro, que je sais pas si j’en serai, que mes chevaux ne dorment pas à l’ecurie et y vont que ponctuellement.
Mon écurie est là depuis 60 ans.
Mais en effet un chieur peut venir gueuler.

Faudra que je me renseigne.

Mon petit village de campagne est en train de se transformer en ville, c’est bien triste.

Il y a gavé de maisons à retaper avec de beaux terrains qui ne se vendent pas et les gens achètent un mouchoir de poche pour construire des trucs modernes immondes. J’avoue que je ne comprends pas.

Mais bon, c’est hs.

Ok pour le crottin, si j’y arrive.
En ce moment la terre est dure comme du bois tongue
Chuna
Chuna

Messages : 13964
Date d'inscription : 31/12/2014
Age : 38
Localisation : Landes

Revenir en haut Aller en bas

La permaculture pour les nuls Empty Re: La permaculture pour les nuls

Message par Invité le Mer 19 Sep 2018 - 8:23

Les fruitiers et les chevaux, ça fait bon ménage surtout pour les chevaux ! Notre jument s'était gavée de pommes et de poires et avait fait une taille sévère à tous les autres fruitiers du voisin avant même que les fruits ne soient murs. Je crois que le monsieur, il avait pas été content... Il ne nous a jamais plus passé la parcelle pour que les chevaux la nettoient ! Par contre son terrain a bien été crotté comme il faut car depuis ses arbres sont couverts de fruits magnifiques...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

La permaculture pour les nuls Empty Re: La permaculture pour les nuls

Message par Dumnos le Mer 19 Sep 2018 - 9:00

Désolé, j'ai les viscères et le cerveau qui ont explosé quand j'ai vu

Ça me rappelle un peu ce que j'ai vécu avec la ferme de mes grands parents (où, accessoirement, j'ai passé toute mon enfance et une bonne partie de mon adolescence). Les champs sont devenus des putains de lotissements !!! (Sans parler des granges/poulailler et chious, c'est du patois de chez moi ^^, qui ont été séparés de l'habitation !!!)
Il ne faut surtout pas laisser ton père vendre ces parcelles!!! Les deux villages où j'ai vécu sont maintenant des mini villes!!! (Enfin selon mes critères) Les routes où avant y avait 10 voitures par jour, maintenant c'est 10 toutes les 30 secondes!!!
Quand on est propriétaire, on a un minimum de pouvoir pour endiguer cette catastrophe qui détruit complètement nos villages!!! Dès que je peux, je rachète les champs autour de chez moi ("ho mais t'inquiètes c'est pas constructible" pas constructible mon cul!!! Ils font ce qu'ils veulent!!!! C'est juste une question de pognon!!!!! Les champs de mes grands parents n'étaient pas constructibles et un coup de baguette magique hop! Un lotissement tout moche où y a plein de problèmes. Parce que? Ben parce que si les anciens ont jamais rien construit là c'est qu'il y avait plusieurs raisons peut être... Sans parler des nuisances sonores et olfactives..)
Je me suis un peu emporter là, non? Désolé. Mais là j'arrive à un point où je vais devoir partir de chez moi (pas sans les faire chier, je suis pas du genre à baisser les bras et tendre la boîte à caca en disant merci encore un p'tit coup mon bon saigneur Smile et c'est fait exprès la "faute" sur le dernier mot Very Happy ).
Nerveusement c'est plus possible... J'envisage même de quitter la région pour oublier ce désastre. Comme si j'avais déjà pas assez de cicatrices.  non  Râleur  Scrogneugneu !  Se tape la tête cont  Colère rentrée  Vampire  Folie meurtrière  Crying or Very sad
Bon séquestre ton père, bâillonne le, je sais pas, fait ce que tu veux mais empêche le de faire une horreur pareil.

Pour ce qui est de la parcelle 496 en revanche, ça me semble pas mal, c'est protéger au nord et à l'est, sans que le soleil levant soit caché possibilité de zones semi-ombragées. A voir comme ça, ça me paraît pas mal Wink . Ha ben je viens de voir la suite

Alors pour ce qui est du voisin tout con, un bon coup de masse entre les oreilles, tu le coupes en dés et tu donne ça à des cochons (ou des invités ça peut être marrant Laughing  Pété de rire  Pété de rire  Pété de rire ) oui je sais, je suis complètement taré!!!
(Ha ben j'me sens mieux Smile  )
Donc, les fruitiers, bonne idée. Et en attendant que ça pousse, tu peux bricoler un truc avec des palettes de récup.
Pour la suite, je répondrai plus tard faut que j'aille dire bonjour aux arbres pour me soulager un bon coup (pas en leur pissant dessus hein! Very Happy juste un gros  Long hug  ).
Dumnos
Dumnos

Messages : 3439
Date d'inscription : 09/09/2018
Age : 36
Localisation : Saône et Loire

Revenir en haut Aller en bas

La permaculture pour les nuls Empty Re: La permaculture pour les nuls

Message par Invité le Mer 19 Sep 2018 - 10:25

Un sujet intéressant. J'habite depuis peu dans une propriété où je dispose de quelques planches de restanques. J'aimerais me faire un potager pour l'année prochaine et je réfléchis grandement à comment procéder pour que la nature vive sa vie toute seule (ce qu'elle fait depuis toujours d'ailleurs mais sans les légumes).
Alors j'ai quand même quelques contraintes, car le sol est assez ingrat, calcaire, caillouteux, complètement sec en été, et quand il pleut, ce sont des averses diluviennes. Ce qui pousse naturellement, ce sont quelques herbes, des œillets sauvages (!!!) des oliviers, des figuiers, des cyprès. J'avais pensé m'inspirer des potager en carré pour rapporter une terre un peu plus favorable, mais la propriétaire, qui est une momie, n'aime pas cette esthétique Evil or Very Mad
J'imagine donc creuser des tranchés que j'amenderais avec je ne sais quoi (du fumier? il y a des chevaux pas loin) et un bon paillage. J'ai fait des tests de paillage, c'est quand même efficace, on peut garder la terre humide plusieurs jours, alors qu'a coté c'est plus sec que les chaussettes de l'archiduchesse. A peaufiner...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

La permaculture pour les nuls Empty Re: La permaculture pour les nuls

Message par Chuna le Mer 19 Sep 2018 - 12:47

@Dumnos : Tu sais, mon père a 3 filles, et des maisons à réparer (dont la sienne, héritage, 450m², ça coute quelques sous...), donc je peux pas lui en vouloir de vouloir vendre.
Maintenant, selon comment ça se passera, si je suis trop envahie, et bien je partirai et c'est tout.
Je mettrai ma maison (qui est en fait toujours celle de mon père, on n'a pas encore fait la donation) en location et basta.
Pour tout ce que tu dis, je suis d'accord, j'approuve.
Ici, si t'es copain avec le maire, pas de souci, ton terrain deviendra constructible.
Bref Rolling Eyes

Pour en revenir à mon terrain : je vais replanter le long de la parcelle 496, côté nord, pour protéger. J'avoue que je ne sais pas trop quoi planter.
Quand j'ai récupéré, il y avait un roncier de 3m de haut, dans des figuiers. Des figuiers qui s'étaient resemé, et qui ne donnaient pas de figues à manger. J'ai tout taillé, un est reparti de plus belle, magnifique, et je crois que je vais le laisser même si il ne donne pas. Parait qu'on peut manger ces figues en salade. Faut que je me trouve des recettes. Pour le 2ième, j'ai un plant à mettre dans le sol, j'attends quelques travaux (un Mr doit me faire un chemin en cailloux, que je puisse rentrer ma voiture pour déposer la botte de foin, et donc les clôtures des chevaux vont changer)
Je ne sais pas trop quoi mettre en plus pour faire une barrière naturelle qui ne montera pas trop haut (je ne connais pas bien la législation, mais je pense que je ne dois pas dépasser une certaine hauteur si je ne veux pas être emmerdée).

Mon souci sur ce coin là est que j'ai le vieux poulailler. Il est hors d'âge, et à retaper.
Pour l'instant, les cocottes sont dans l'enclos à canard, et dans leur abri qui n'est pas bien adapté pour des poules (enfin quand je vois ce que les gens ont chez eux, je sais que c'est déjà pas mal, mais j'ai bien mieux à leur proposer).
Donc dans l'hiver, je pense retaper le poulailler, et va falloir que je clôture une partie pour fermer les filles.
Ou bien je les laisse ne liberté, avec les risques que ça comporte.
Une solution est de leur mettre un escalier à cocoçtte pour qu'elle puissent rentrer sortir à leur guise.
Mon souci sera alors de protéger le potager des poules.
Donc comment faire, côté ouest ou est pour le poulailler ? Telle est la question.
Derrière le poulailler, il y a une bande de 2m jusqu'à la clôture, que planter ? Je suis très près du poulailler, faut un truc qui monte si on veut qu'il ait assez de lumière (le poulailler doit faire 2m de haut ? et la plante sera donc côté nord)
Je sèche un peu...
Là où les cocottes seront fermées, si je les ferme, ce sera le no man land.
Je les laisserai de toute façon sortir lorsque j'y serai, elles sont précieuses pour étaler les crottins, manger les parasites...
J'ai trouvé un éleveur de poules Landaises, celles ci se perchent seules dans les arbres, et sont difficiles à fermer. Je pense en rajouter mais elles vivront librement.

Je m'arrête là sinon je vais rédiger un livre entier concernant mes doutes en tout genre ^^
Chuna
Chuna

Messages : 13964
Date d'inscription : 31/12/2014
Age : 38
Localisation : Landes

Revenir en haut Aller en bas

La permaculture pour les nuls Empty Re: La permaculture pour les nuls

Message par Bimbang le Mer 19 Sep 2018 - 13:58

L'idéal est de planter une espèce locale.
Je pensais comme ça, pourquoi pas du charme ? Les feuilles se fanent en hiver, mais ne tombent pas forcément (sauf si grand vent) donc ça maintient une protection.
https://fr.wikipedia.org/wiki/Charme
Ils peuvent être conduits en haie si tu les coupes régulièrement, et c'est pas exigeant, tolérant à un peu tous les sols.

La réglementation : si ton arbre fait plus de 2 m de haut, tu dois te mettre à 2 m de la limite de propriété, sinon, tu peux les mettre à 50 cm.
Bon, il faut peut être aller voir en mairie s'il n'y a pas des règles locales qui s'appliquent. Ça arrive.
Si tu as un système d'assainissement à coté, il faut les mettre à plus de 5 m pour ne pas que les racines viennent tout détruire.

En matière de protection contre le vent, il vaut mieux une haie semi-perméable. Si tu mets des choses très denses genre sapins, le vent fait des tourbillons après être passé par dessus, et ça n'est pas le mieux. Il vaut mieux le freiner que de l'arrêter brutalement.
L'idéal, je pense, c'est des arbres de haut jet tous les 5/6 mètres, avec des arbustes entre chaque. Après, il peut y avoir des fruitiers dedans, genre prunier myrobolan ou des noisetiers... c'est assez vaste.

Je file, j'suis à la bourre ^^
Bimbang
Bimbang

Messages : 4213
Date d'inscription : 31/07/2016
Localisation : 44

Revenir en haut Aller en bas

La permaculture pour les nuls Empty Re: La permaculture pour les nuls

Message par Invité le Mer 19 Sep 2018 - 14:21

Tu dois avoir un figuier mâle. C'est des feignasses, ils donnent pas de fruits. Si tu le maries avec son homologue féminin, tu pourras peut-être faire de la bonne confiture avec rien d'autre que des figues.



Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

La permaculture pour les nuls Empty Re: La permaculture pour les nuls

Message par Chuna le Mer 19 Sep 2018 - 18:09

@Cuicui : j'ai un figuier femelle qui doit avoir près de 50 ans (mourru et renu plusieurs fois, petite il avait un gros tronc sur lequel on montait, actuellement ce ne sont que des branches plutôt fines ^^) et je fais ma confiture avec Smile
J'ai plein de petits figuiers qui se sont resemés, j'attends de voir qu'ils grandissent et fructifient pour décider si je garde ou pas.

@Bimbang : mille merci. Je pense respecter la législation, plutôt que miser sur le fait que le voisin qui pourrait accepter que je plante plus haut et près restera sa vie là et ne divorcera pas pour vendre la maison et laisser place à qq1 de moins porté nature lol

J'aime bien le charme, oui, ça fait des haies semi persistantes en effet. Mais ça ne fait pas de fruits (du moins qu'on mange nous ^^) C'est son défaut lol Ceci dit, je ne vois pas trop quoi mettre qui ne monte pas très haut, donne des fruits, ne perde pas ses feuilles l'hiver....

J'ai des néfliers du Japon qui se sont resemés, je sais pas si je vais pas en planter quelques uns là. ça ne monte pas trop haut. Par contre, les fruits, c'est très aléatoire... Depuis 7 ans que je suis là, yen a eu en abondance qu'une seule année.

on m'a conseillé également le Feijoa. Parait que ça pousse bien du côté de chez moi.
Je trouve ça aussi moche que le néflier du Japon, mais les fruits sont super bons.

Je pense aller acheter mes plants chez planfor. Ils sont à une demi heure de chez moi, et ils sont TOUT.
C'est juste le bonheur d'aller chez eux et trainer dans les rayons.
L'avantage, c'est que les plants sont petits, du coup peu chers, et donc ça prend plus aisément. Et par 10 ya des prix. Genre tu veux te faire une haie de noisetiers ^^

Pour les arbres fruitiers genre pommiers, ça va être plus compliqué...

Pour ce qui est des fruits à noyaux, à priori, il suffit de planter le noyau en terre, pas besoin de greffer. Je pense que je vais partir là dessus, au final je suis pas pressée...
Mais va falloir que je songe à remplacer mes pommiers qui ont au moins 40 ans.
J'aimerais trouver des gens pour greffer ces vieilles variétés. Le Mr qui les a planté travaillait avec le conservatoire botanique des Landes, et il a mis plein de variétés anciennes du coin, donc adaptées.
Le faire moi même me tenterait bien, mais ça me semble qd même être l'affaire de pro.
Dans le lot, des petites pommes rouges d'une saveur Shocked

Je pense que je protègerai des chevaux pendant un temps.
Là je suis très vexée, mes saloperies de bourriques se sont attaquées à mon kaki : première année où yavait des fruits, ya plus rien, et les feuilles sont bouffées :'(
Je pense que je vais me lancer dans les lasagnes selon Ortolan Mad
Chuna
Chuna

Messages : 13964
Date d'inscription : 31/12/2014
Age : 38
Localisation : Landes

Revenir en haut Aller en bas

La permaculture pour les nuls Empty Re: La permaculture pour les nuls

Message par Dumnos le Mer 19 Sep 2018 - 20:45

Désolé pour ma réaction quelque peu épidermique Rougit ( foutu hyperémotivité ! Enfin l'avantage c'est qu'il me suffit de croiser une menthe religieuse pour retrouver la patate Smile )
Et merci pour ta compréhension Wink
Dumnos
Dumnos

Messages : 3439
Date d'inscription : 09/09/2018
Age : 36
Localisation : Saône et Loire

Revenir en haut Aller en bas

La permaculture pour les nuls Empty Re: La permaculture pour les nuls

Message par Chuna le Mer 19 Sep 2018 - 20:56

Non mais tu n'as pas à t'excuser voyons Smile
Tu as le droit d'avoir une réaction épidermique, et je la comprends mille fois!
Moi j'ai la chance que la maison reste intacte, mais j'imagine ma peine si on avait morcelé le domaine comme chez toi.
ça reste des blessures, mine de rien. Surtout quand c'est associé avec l'actuel monde qui détruit la nature, en plus des souvenirs, traditions familiales...

ça m'a fait mal au coeur de voir mes oncles se débarrasser des domaines familiaux, surtout de cap de haie, une magnifique chêneraie, avec une vieille grange pourrie mais typique (classée comme remarquable).
On allait y chercher nos champignons, il y avait encore des dessins de mon père quand il était petit sur un bout de bâtiment.
Le mec qui a racheté a bien nettoyé la forêt (ben oui), et a tout retapé.
Et c'est LAID! Je cherche encore le "dans le jus" qu'il avait promis.
Chuna
Chuna

Messages : 13964
Date d'inscription : 31/12/2014
Age : 38
Localisation : Landes

Revenir en haut Aller en bas

La permaculture pour les nuls Empty Re: La permaculture pour les nuls

Message par Dumnos le Mer 19 Sep 2018 - 21:32

Ben quand même j'insiste ! Smile

Bon sinon, pour revenir à la permaculture (bien que l'habitat et le paysage dans sa globalité ont leur importance), pour le poulailler je ne vois pas trop ce que tu veux dire (pour le côté est où ouest).

Sinon, je rejoins Bimbang sur l'ensemble de son intervention.

Et @Xav06, les tranchées si y a plein de caillasse tu vas en chier! C'est moi qui te le dis!
C'est sur que c'est con que la "momie" n'aime pas ton idée. Ou sinon tu peux peut être apporter de la terre comme pour ton idée de base mais sans faire de contours en "dur" et du coup si c'est la forme carrée qui l'embête, tu peux faire les formes que tu veux (en rond, en croissant de lune, ...). Ça fait des sortes de mini buttes.
Dumnos
Dumnos

Messages : 3439
Date d'inscription : 09/09/2018
Age : 36
Localisation : Saône et Loire

Revenir en haut Aller en bas

La permaculture pour les nuls Empty Re: La permaculture pour les nuls

Message par Invité le Mer 19 Sep 2018 - 21:41

non ce qu'elle n'aime pas, c'est l'esthétique des planches qui dépassent du niveau du sol. Bon, en même temps j'ai la chance qu'elle me laisse utiliser sont terrain, mais elle veut que ça reste jolie à ses yeux, donc je peux faire des compromis Surprised
Quand le sol est sec, il est absolument impossible à creuser, mais quand il a plu c'est assez facile malgré les cailloux. Cela dit, c'est quand même du boulot de creuser des tranchées, et j'ai pas envie de me casser le dos, donc je sais pas trop. J'avais eu aussi l'idée de faire un jardin en pots, j'ai fait une tentative avec une 10ène de pots, c'est jolie, mais il y a un gros inconvénient, c'est que ça sèche ultra vite, alors j'ai essayé de les enterrer en ne laissant dépasser que le collet, ca donne une belle esthétique aussi, ça limite la zone de culture, mais en fait, pour pouvoir cultiver correctement il faut des gros pots, et hormis le problème de prix, là ca devient franchement impossible de creuser suffisament profond pour les enterrer. En fait, passé une 20ène ou une 30ène de cm, c'est quasi du béton.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

La permaculture pour les nuls Empty Re: La permaculture pour les nuls

Message par Dumnos le Mer 19 Sep 2018 - 21:51

Là comme ça j'ai rien qui me vient. Demain je pars une semaine ou deux en forêt pour souffler un coup et penser à moi (enfin je vais essayer parce qu'en 35 ans c'est pas souvent arrivé mais là ça devient vital!) Peut-être que lors de mon introspection, une idée me viendra... Mais j'espère que tu auras eut des solutions d'ici là Wink .
Dumnos
Dumnos

Messages : 3439
Date d'inscription : 09/09/2018
Age : 36
Localisation : Saône et Loire

Revenir en haut Aller en bas

La permaculture pour les nuls Empty Re: La permaculture pour les nuls

Message par Invité le Mer 19 Sep 2018 - 22:50

haha Smile ok, bonne introspection alors. de toute façon, j'ai jusqu'au printemps pour trouver LA solution !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

La permaculture pour les nuls Empty Re: La permaculture pour les nuls

Message par Chuna le Mer 19 Sep 2018 - 22:59

C'est beau un potager en carré ^^

Tu veux dire que tu mets des planches pour faire bordure ?

J'en avais fait, par le passé, mais je n'avais pas mis de bordure. La flemme ^^
Mais si j'avais dû, je serais allée me chercher des cailloux, plutôt que du fois. Tu peux le faire directement dans le sol, pas de souci.
Et/ou mettre des fleurs (genre bordure d’œillets du japon ?)

Sinon, pour le coup, je sais pas si le système de paillage et lasagne serait pas le plus adapté, de ce que j'ai lu pour l'instant (mais je débute à peine)
La fois où j'ai voulu mettre des patates, j'avais vraiment la flemme de retourner le sol (c'est qd même super physique), et j'avais mis des cartons, du caca de choual, et du paillage.
J'avais pas assez paillé, par contre.
Là, cette année, je vais aller me chercher des bottes de foin et pas radiner là dessus tongue
De ce que je vois ou lis, ça semble bien adapté à ton cas.
Chuna
Chuna

Messages : 13964
Date d'inscription : 31/12/2014
Age : 38
Localisation : Landes

Revenir en haut Aller en bas

La permaculture pour les nuls Empty Re: La permaculture pour les nuls

Message par Chuna le Mer 19 Sep 2018 - 23:00

@Dumnos : je crois que je vais faire un plan des lieux, plus précis, pasque c'est pas évident de me faire comprendre, et plus bon, je pense que tout n'est pas clair dans ma tête.

En attendant, profite bien Smile
Chuna
Chuna

Messages : 13964
Date d'inscription : 31/12/2014
Age : 38
Localisation : Landes

Revenir en haut Aller en bas

La permaculture pour les nuls Empty Re: La permaculture pour les nuls

Message par Invité le Mer 19 Sep 2018 - 23:04

alors j'étais franchement dégouté, parce qu'elle m'a dit avec une spontanéité déconcertante qu'elle trouvait ça horrible Shocked
j'avais passé trois jours à collectionner les idées et réfléchir à la réalisation. Ca n'aurait pas été en carré, mais ça aurait formé comme 4 angles avec un passage dans les 2 sens et un gros truc de fleurs au mileu..

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

La permaculture pour les nuls Empty Re: La permaculture pour les nuls

Message par Chuna le Mer 19 Sep 2018 - 23:05

Dans ce cas, il faudrait ptèt partir de l'inverse : qu'est ce qu'elle trouve beau, et qu'est ce qu'on pourrait faire dessus ?
Chuna
Chuna

Messages : 13964
Date d'inscription : 31/12/2014
Age : 38
Localisation : Landes

Revenir en haut Aller en bas

La permaculture pour les nuls Empty Re: La permaculture pour les nuls

Message par Invité le Mer 19 Sep 2018 - 23:07

pas compliqué, la seule chose qu'elle trouve beau, c'est un gazon tondu, dès qu'il y a 3 pâquerettes qui poussent avec 2 papillons qui se pose dessus, le jardinier arrive et il rase tout... c'est désespérant.
en l'occurrence, c'est pas un gazon, c'est de l'herbe qui pousse comme elle peut.
PS, j'avais réussi à chopper le jardinier et parlementer avec lui pour qu'il épargne la zone où poussent les œillets sauvages, ils ont fleuris et sont montés en graines, je guettais le moment ou les graines seraient sèches pour les récolter, mais il est repassé hier et à tout rasé à nouveau Crying or Very sad

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

La permaculture pour les nuls Empty Re: La permaculture pour les nuls

Message par Chuna le Mer 19 Sep 2018 - 23:25

Moui, c'est pas gagné en effet... Sad

Ya pas des bouts de terrain à louer ?
Chuna
Chuna

Messages : 13964
Date d'inscription : 31/12/2014
Age : 38
Localisation : Landes

Revenir en haut Aller en bas

La permaculture pour les nuls Empty Re: La permaculture pour les nuls

Message par Chuna le Mer 19 Sep 2018 - 23:26

Sinon, pourquoi ne pas faire de grandes jardinières posées à même le sol ?
Chuna
Chuna

Messages : 13964
Date d'inscription : 31/12/2014
Age : 38
Localisation : Landes

Revenir en haut Aller en bas

La permaculture pour les nuls Empty Re: La permaculture pour les nuls

Message par Dumnos le Mer 19 Sep 2018 - 23:32

Bon, dernière intervention avant de commencer à me couper du monde.
@Chuna56 pas de soucis pour le plan et merci Wink
@Xav06 ben déjà merci Smile et pour ta proprio faudrait commencer par l'éduquer mais je pense que ça va être chaud. Purée moi qui tond pas ma pelouse! Juste des allées pour passer et sinon c'est à la faux pour le paillage! Sans compter toutes les herbes médicinales !!! Pâquerettes, violettes odorantes, pissenlits, achillée millefeuille, benoîte, brunelles et Bugles!!! Et j'en passe!!! Quand je vois mes voisins passer la tondeuse une fois par semaine au printemps je me dis qu'il y a un soucis!!!
Et en plus il me semble que cette mode du gazon tondu à ras vient de l'autre côté de la Manche! Nous auront fait chier jusqu'au bout ceux-là! (Oui bon je sais les Bourguignons on était plutôt de leur côté pendant la guerre de cent Ans, mais bon on voulait juste récup la couronne, c'est tout Embarassed )
Allez cette fois oust!!!
À bientôt les amoureux de la nature et de nos belles campagnes (du moins ce qu'il en reste)!!! Wink
Dumnos
Dumnos

Messages : 3439
Date d'inscription : 09/09/2018
Age : 36
Localisation : Saône et Loire

Revenir en haut Aller en bas

La permaculture pour les nuls Empty Re: La permaculture pour les nuls

Message par Invité le Jeu 20 Sep 2018 - 0:01

ce qui me rends fous, c'est que quand l'herbe pousse il y a une variété extraordinaire d'espèces qui poussent les unes après les autres, un monde de fleurs apparait, et le jardin prends vie avec une multitude s'insectes pollinisateurs, de papillons, puis d'oiseaux, puis les chauve-souris, tout l'éco-système dans l'espace d'un jardin reprends vie... le jardinier passe avec sa tondeuse et tout prends fin.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

La permaculture pour les nuls Empty Re: La permaculture pour les nuls

Message par Chuna le Jeu 20 Sep 2018 - 0:20

C’est sur, après ici sans tondeuse on a des phytolaca de 2m de haut... (déjà qu’avécu c’est chaut)(puis faut forcément tailler à un moment.
L’ecosyteme tend toujours à retourner vers la forêt.
Ce sont les grands troupeaux d’herbivores qui maintiennent la fort au loin...
Chuna
Chuna

Messages : 13964
Date d'inscription : 31/12/2014
Age : 38
Localisation : Landes

Revenir en haut Aller en bas

La permaculture pour les nuls Empty Re: La permaculture pour les nuls

Message par Invité le Jeu 20 Sep 2018 - 0:36

ha, mais ici c'est pas pareil, c'est tellement aride entre 2 pluies, rien ne dépasse la hauteur d'un pissenlit
il y a bien des achillée millefeuille, mais elles restent quasi naine tellement il y a peu d'eau.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

La permaculture pour les nuls Empty Re: La permaculture pour les nuls

Message par Invité le Jeu 20 Sep 2018 - 13:42

Quelques références biblio pour te donner des idées sur le choix des plantes : les plantes compagnes... Un ouvrage parmi tant d'autres sur le compagnonnage des plantes
Et l'encyclopédie que je m'offrirai un de ces 4 :
Les plantes bioindicatrices

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum