cinq an après... mais qui suis-je donc?

Page 3 sur 10 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: cinq an après... mais qui suis-je donc?

Message par Invité le Jeu 10 Nov 2011 - 15:43

Ma chère fée,

Je suis généralement assez mauvais en remontage de moral. Merci de ne pas m'en vouloir si je suis complètement à côté de la plaque.

Une porte de sortie, selon moi, serait de prendre un tout petit peu de recul sur tes doutes, sans chercher à les résoudre, sans rien toucher de tes dispositions intérieures.
Une fois ce recul pris, ne considère plus la question qu'ils soulèvent (c'est de ça qu'il faut te détacher un peu) mais seulement cette épuisante capacité à douter.
Et au lieu de t'en affliger, considère que c'est là la manifestation d'une profonde intégrité, d'une honnêteté intransigeante au point qu'elle ne te fait pas de cadeau.
Et aime-toi pour cette honnêteté là. Car elle est précieuse, et, de mon point de vue, infiniment aimable.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: cinq an après... mais qui suis-je donc?

Message par lafeelicite le Jeu 10 Nov 2011 - 15:49

Je suis généralement assez mauvais en remontage de moral. Merci de ne pas m'en vouloir si je suis complètement à côté de la plaque.

Bien au contraire. Un merci infini d'avoir eu le courage d'affronter ton expérience de "mauvais remonteur de moral", d'avoir pris le temps de choisir des mots si touchants.

Une note plus optimiste: s'il est si long de s'aimer, ça doit vraiment valoir le coup quand on fini par y arriver! Very Happy

Merci cher Monsieur. Je me permets: Bisous

lafeelicite
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 326
Date d'inscription : 17/08/2011
Age : 32

Revenir en haut Aller en bas

Re: cinq an après... mais qui suis-je donc?

Message par WildZ le Jeu 10 Nov 2011 - 22:53

Des hauts, des bas, des maux, des doutes, je connais ça... heureusement, ça ne dure pas...
Alors en attendant... Long hug Long hug Long hug Long hug Long hug Long hug

WildZ
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1347
Date d'inscription : 18/09/2011
Age : 38

Revenir en haut Aller en bas

Re: cinq an après... mais qui suis-je donc?

Message par lafeelicite le Ven 11 Nov 2011 - 16:40

Réflexions en vrac - prix au kilo - réduction en cas de défaut - servez vous!

La fée nulle m'a bien eu! Elle m'a laissé croire que je pourrais l'apprivoiser, qu'elle se laisserait convaincre, si je m'y prenais avec douceur et bienveillance... Mais elle n'a pas cessé son travail de sape. Elle s'est fait plus discrète, attendant son heure...
Elle m'a laissé passer ce test, me réjouir du résultat... et puis elle m'a susurré, murmuré, chuchoté, dit, dit plus fort, crié, hurlé, vociféré: MAIS CA CHANGE QUOI!
T'es toujours toute seule! Regarde, la preuve, eux, ils y arrivent. Tu crois vraiment que tu leur ressemble, à ces écrivains talentueux, à ses créatifs brillants, à ces visionnaires, à ces acteurs de leur propre vie.
Même dans leurs errements, leurs questionnements, eux ont le courage d'être.
Tu n'arrive pas à la cheville des sabots qui composent ce troupeaux!

Je me suis construite en m'estimant inférieure à, pas à la hauteur... et au lieu d'utiliser ce résultat de test, ce tampon rayé, pour m'aimer... j'ai laissé la fée nulle reprendre tout pouvoir et trouvé le moyen de m'aimer encore moins. Maintenant que tu sais, tu n'as aucune excuse pour ne pas agir. Pour ne pas être.

Je croyais naïvement qu'en le sachant, en appartenant enfin à un groupe, je saurais me réconforter. Je saurais être plus gentille avec moi-même.
La vérité c'est que je me déteste de ne pas y arriver... le cercle sans fin.

Le truc étrange, c'est que cette noirceur, ce poids vers le bas, côtoie mes ailes et par moment, je sais qu'elles sont là, je sais qu'on pourrait aller loin ensemble...

Paradoxalement, c'était plutôt une bonne journée et je ne me sens pas triste. Un constat sur mes biais qui me ramène en bas de la colline que je crois avoir franchi la veille...
"Il n'y a pas de chemin qui mène au bonheur, le bonheur est le chemin" Lao Tseu Wink

lafeelicite
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 326
Date d'inscription : 17/08/2011
Age : 32

Revenir en haut Aller en bas

Re: cinq an après... mais qui suis-je donc?

Message par Invité le Ven 11 Nov 2011 - 16:47

.


Dernière édition par Loic le Sam 8 Déc 2012 - 17:29, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: cinq an après... mais qui suis-je donc?

Message par lafeelicite le Ven 11 Nov 2011 - 16:57

Loic a écrit: Bisous

(toi, tu m'énerves Wink )

Moi? Embarassed Wink
Écrire ici me permet de parler en toute impudeur à ma fée-nulle. La pauvre, depuis que je sais que je suis intelligente et qu'il y a une explication à mes bizarreries touchantes (oui, oui, je commence même à me trouver touchante, émotive et obsessionnelle que je suis! Comme quoi, je suis peut-être pas tout à fait redescendue de ma colline! cheers) elle, n'a plus autant de poids qu'avant. Plus de "crise de nullite", plus non plus d'impunité totale quand elle me crie des trucs durs qui ne font pas avancer: je l'évacue, je lui dis ici que je vois clair dans son jeu et que ça ne marchera pas.
Ah tien, effet quasi immédiat, je sens mes ailes qui s'étendent! Ange

Loïc, je ne sais pas si tu auras ton tampon rayé, mais tu fais des bisous virtuels magiques qui font pousser les ailes des fées et taire la fée-nulle.
Moi je trouve que c'est un super pouvoir et que tu es déjà Re-né

Bisous

lafeelicite
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 326
Date d'inscription : 17/08/2011
Age : 32

Revenir en haut Aller en bas

Re: cinq an après... mais qui suis-je donc?

Message par Black Swan le Ven 11 Nov 2011 - 22:25

lafeelicite a écrit:Réflexions en vrac - prix au kilo - réduction en cas de défaut - servez vous!

La fée nulle m'a bien eu! Elle m'a laissé croire que je pourrais l'apprivoiser, qu'elle se laisserait convaincre, si je m'y prenais avec douceur et bienveillance... Mais elle n'a pas cessé son travail de sape. Elle s'est fait plus discrète, attendant son heure...
Elle m'a laissé passer ce test, me réjouir du résultat... et puis elle m'a susurré, murmuré, chuchoté, dit, dit plus fort, crié, hurlé, vociféré: MAIS CA CHANGE QUOI!
T'es toujours toute seule! Regarde, la preuve, eux, ils y arrivent. Tu crois vraiment que tu leur ressemble, à ces écrivains talentueux, à ses créatifs brillants, à ces visionnaires, à ces acteurs de leur propre vie.
Même dans leurs errements, leurs questionnements, eux ont le courage d'être.
Tu n'arrive pas à la cheville des sabots qui composent ce troupeaux!

Je me suis construite en m'estimant inférieure à, pas à la hauteur... et au lieu d'utiliser ce résultat de test, ce tampon rayé, pour m'aimer... j'ai laissé la fée nulle reprendre tout pouvoir et trouvé le moyen de m'aimer encore moins. Maintenant que tu sais, tu n'as aucune excuse pour ne pas agir. Pour ne pas être.

Je croyais naïvement qu'en le sachant, en appartenant enfin à un groupe, je saurais me réconforter. Je saurais être plus gentille avec moi-même.
La vérité c'est que je me déteste de ne pas y arriver... le cercle sans fin.

Le truc étrange, c'est que cette noirceur, ce poids vers le bas, côtoie mes ailes et par moment, je sais qu'elles sont là, je sais qu'on pourrait aller loin ensemble...

Paradoxalement, c'était plutôt une bonne journée et je ne me sens pas triste. Un constat sur mes biais qui me ramène en bas de la colline que je crois avoir franchi la veille...
"Il n'y a pas de chemin qui mène au bonheur, le bonheur est le chemin" Lao Tseu Wink

I love you Merci.

Black Swan
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1386
Date d'inscription : 30/07/2010
Age : 49
Localisation : Bordeaux

Revenir en haut Aller en bas

Re: cinq an après... mais qui suis-je donc?

Message par Kangchenjunga le Lun 14 Nov 2011 - 17:49

Feelicit-ations pour ton courage d'être allée au test! bravo! cheers

ça change quoi le test? mais rien du tout parce qu'il n'y a rien à changer!

Merci pour ta présence ici flower

Kangchenjunga
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 258
Date d'inscription : 25/05/2011
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas

Re: cinq an après... mais qui suis-je donc?

Message par lafeelicite le Mar 15 Nov 2011 - 8:37

makalu a écrit:Feelicit-ations pour ton courage d'être allée au test! bravo! cheers

ça change quoi le test? mais rien du tout parce qu'il n'y a rien à changer!

Merci pour ta présence ici flower

I love you Merci Makalu, je suis très touchée Embarassed

lafeelicite
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 326
Date d'inscription : 17/08/2011
Age : 32

Revenir en haut Aller en bas

Re: cinq an après... mais qui suis-je donc?

Message par lafeelicite le Jeu 17 Nov 2011 - 16:37

J'ai pensé que peut-être, si j'ai aujourd'hui si peu de curiosité, d'envie, de plaisir... alors que je sens que ça fait partie de moi, quelque part, c'est peut-être que j'ai dû les étouffer pour survivre.

Qqn me demandait comment j'avais réussi à me tenir à mes études, à ne pas être tentée par tout un tas d'autres choses.
La vérité, c'est que je ne les ai pas choisie, qu'elles ne m'ont pas intéressé plus que ça... je les ai faites en mode "pilote automatique".

En fait, j'étais en pilote automatique depuis super longtemps. Ca me permettait de ne surtout contrarier personne et de réussir à être digne d'être aimée.
J'avais été surprise du retour d'un copain de promo qui m'avait dit "toi, tu as toujours su où tu allais". Moi, j'ai surtout su jouer à la fille qui savait où elle allait.

C'est vraiment dur de sortir du pilote automatique. Après tout, l'expérience a prouvé son efficacité: bon job, vie sociale correcte, bonnes relations avec ma famille... bon, ok, je suis vide à l'intérieure... mais ça personne ne le sait?
Ah mince, moi, je commence à m'en rendre compte... et ça commence à être douloureux...

Alors voilà: ça fait peur de se retrouver aux commandes alors que le mode automatique fonctionnait si bien, mais d'un autre côté, je me sens enfin un petit peu vivante, sincèrement touchée par des tas de choses qui m'était inaccessible et plus proche de Moi.

Maintenant, je vais essayer d'arrêter de culpabiliser de m'être coupée d'une partie de moi-même pendant si ltps.
Et profiter d'accéder enfin à la cabine de pilotage. Et apprendre à manœuvrer Smile


lafeelicite
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 326
Date d'inscription : 17/08/2011
Age : 32

Revenir en haut Aller en bas

Re: cinq an après... mais qui suis-je donc?

Message par WildZ le Jeu 17 Nov 2011 - 19:57

lafeelicite a écrit:Alors voilà: ça fait peur de se retrouver aux commandes alors que le mode automatique fonctionnait si bien, mais d'un autre côté, je me sens enfin un petit peu vivante, sincèrement touchée par des tas de choses qui m'était inaccessible et plus proche de Moi.

Maintenant, je vais essayer d'arrêter de culpabiliser de m'être coupée d'une partie de moi-même pendant si ltps.
Et profiter d'accéder enfin à la cabine de pilotage. Et apprendre à manœuvrer
Wink Very Happy cheers
Long hug

WildZ
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1347
Date d'inscription : 18/09/2011
Age : 38

Revenir en haut Aller en bas

Re: cinq an après... mais qui suis-je donc?

Message par Invité le Jeu 17 Nov 2011 - 21:34

.


Dernière édition par Loic le Sam 8 Déc 2012 - 17:30, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: cinq an après... mais qui suis-je donc?

Message par pique à choux le Jeu 17 Nov 2011 - 23:00

lafeelicite a écrit:En fait, j'étais en pilote automatique depuis super longtemps. Ca me permettait de ne surtout contrarier personne et de réussir à être digne d'être aimée.
J'avais été surprise du retour d'un copain de promo qui m'avait dit "toi, tu as toujours su où tu allais". Moi, j'ai surtout su jouer à la fille qui savait où elle allait.

C'est vraiment dur de sortir du pilote automatique. Après tout, l'expérience a prouvé son efficacité: bon job, vie sociale correcte, bonnes relations avec ma famille... bon, ok, je suis vide à l'intérieure... mais ça personne ne le sait?
Ah mince, moi, je commence à m'en rendre compte... et ça commence à être douloureux...

Alors voilà: ça fait peur de se retrouver aux commandes alors que le mode automatique fonctionnait si bien, mais d'un autre côté, je me sens enfin un petit peu vivante, sincèrement touchée par des tas de choses qui m'était inaccessible et plus proche de Moi.

Maintenant, je vais essayer d'arrêter de culpabiliser de m'être coupée d'une partie de moi-même pendant si ltps.
Et profiter d'accéder enfin à la cabine de pilotage. Et apprendre à manœuvrer Smile


Mille merci à toi pour ton témoignage ! Bisous

Le pilotage automatique, je connais également. Je suis en train d'essayer de piloter par moi-même... j'aurai besoin de cours pour avoir davantage confiance, mais ça viendra... Je m'y suis forcée, car à force de faire le caméléon pour être acceptée et camoufler mes particularités, j'avais vraiment l'impression de ne plus être moi-même, ce qui creusait le sentiment de décalage.

Suis vraiment touchée par ton partage sur la dualité confiance / doutes, force (toute-puissance presque) / sentiment d'être nulle. Vraiment MERCI !
Je te souhaite bien du plaisir d'être commandante de bord et au diable la culpabilité, chacun fait du mieux qu'il peut et nous sommes en constante évolution. Un huge Long hug à toi et à tout bientôt pour la suite de tes aventures !

pique à choux
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 222
Date d'inscription : 08/09/2011
Localisation : sur MA route

Revenir en haut Aller en bas

Re: cinq an après... mais qui suis-je donc?

Message par lafeelicite le Ven 18 Nov 2011 - 8:18

Un grand grand merci pour vos encouragements et câlins!

Vraiment, ça fait un bien fou de pouvoir vous écrire avec tant d'honnêteté et d'avoir ces retours.

A mon tour de vous déposer des câlins! Et je vous souhaite une excellente journée!

Long hug Long hug Long hug Long hug Long hug Long hug Long hug Long hug Long hug Long hug Long hug Long hug

ps: Loïc, en mp Smile

lafeelicite
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 326
Date d'inscription : 17/08/2011
Age : 32

Revenir en haut Aller en bas

Re: cinq an après... mais qui suis-je donc?

Message par Agnès le Ven 18 Nov 2011 - 8:25

Bonjour Lafeelicite,

Comme toi, je suis "fraîchement" inscrite, j'ai pris plaisir à te lire dans le sens où j'y ai vu beaucoup de similitudes avec mon parcours... Et c'est "rassurant"....
Hier j'ai trouvé ce site "par hasard"....
Et aujourd'hui j'en suis je suis heureuse de ce hasard....

Bienvenue à toi, et belle journée !!

Agnès
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 98
Date d'inscription : 17/11/2011
Age : 35
Localisation : 59

http://beaufortagnes.wix.com/site/accueil

Revenir en haut Aller en bas

Re: cinq an après... mais qui suis-je donc?

Message par lafeelicite le Jeu 1 Déc 2011 - 13:38

Merci Agnès pour ton si gentil message!

Mes montagnes russes - 3 minutes dans ma vie

Je suis dans la voiture, je retourne au travail. Mal au ventre, pas envie. Humeur tristoune... pour changer...
A la radio, j'entends que le prochain titre sera "it's all right". Je me dis qu'il faut que je l'écoute sur youtube en arrivant au bureau.
Ensuite, une pub pour une formation, pour devenir contrôleur aérien. Ah oui, tien, ce serait sympa contrôleur aérien. Je m'y vois bien...
Puis une pub pour un concert, Carmina Burana... j'en ai des frissons rien qu'à entendre les extraits... faut que je prenne des places

Là j'explose de rire. Parce que je me vois en train de vous raconter ça, qu'en 3 minutes je me suis enthousiasmer pour tout ce que j'ai entendu, que j'ai été contrôleur aérien, assise dans une salle de concert magnifique à écouter ça
http://www.youtube.com/watch?v=QEllLECo4OM
et dans mon bureau à écouter ça:
http://www.youtube.com/watch?v=CnZ9wOlDxG0

Là, j'ai été heureuse d'être moi. D'avoir cette richesse en moi. Et de savoir que je pourrais vous l'écrire, ça a été la libération.
Je peux l'éprouver, j'aurai un endroit où en parler.

Long hug pour toi, qui me lis

lafeelicite
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 326
Date d'inscription : 17/08/2011
Age : 32

Revenir en haut Aller en bas

Re: cinq an après... mais qui suis-je donc?

Message par WildZ le Jeu 1 Déc 2011 - 20:55

I love you pour toi, qui écris... I love you
Long hug

WildZ
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1347
Date d'inscription : 18/09/2011
Age : 38

Revenir en haut Aller en bas

Re: cinq an après... mais qui suis-je donc?

Message par lafeelicite le Ven 9 Déc 2011 - 13:24

Et claire de lucie, dit T:

J'ai parcouru "l'ogre intérieur" de Christiane Olivier. Il y est décrit l'origine de la violence et comme il est nécessaire, à l'enfant de 2 ans, de pouvoir exprimer sa colère, ses envies, ses besoins... et de trouver des limites, fixées par les parents.

Si ce stade n'a pas eu lieu, si la colère est restée tapie à l'intérieur, tuée dans l’œuf (ou dans l'estomac plutôt) avant de pouvoir envisager de sortir, elle ne disparaît pas. Elle devient un "ogre intérieur".

Si l'adolescent ne se rebelle pas, s'il ne sort pas cette colère qu'il éprouve... elle se dirigera contre lui-même.
Anorexie, boulimie,...

A cette lecture, je réalise plusieurs choses:
- l'auteur m'énerve, je suis agacée par ses conclusions, par la responsabilité qui est donnée aux parents de faire de leur enfant, l'adulte qu'il sera.
Je sais qu'elle a raison, mais je ressens que ce n'est pas encore acquis en moi. Je continue à trouver des excuses à mes parents, à penser que l'enfant peut trouver tout seul les limites, ou ne pas laisser sortir sa colère parce qu'il l'aura décidé tout seul, pas en réaction à un manque de place ou à une fin de non recevoir de ses parents
- si je me retrouve bien dans le cas de l'enfant, puis de l'adolescent, puis du jeune adulte qui a tellement fait taire sa colère qu'il ne savait même plus que ça pouvait exister et être sain, je ne me retrouve ni dans le fait de la diriger contre n'importe quoi ou contre moi-même.
Je n'ai été ni boulimique, ni anorexique, ni suicidaire... et je ne le suis toujours pas.

Et là, j'ai compris. J'ai compris que j'avais choisi une méthode insidieuse et invisible: je me gâche.
Je passe mon temps à le perdre. Je ne concrétise rien parce que l'envie/l'idée/l'ébauche de... passe d'abord par la moulinette de mon ogre intérieur.

En fait oui, je suis peut-être intelligente. Mais mon intelligence, je l'utilise pour me détruire à petit feu, grignoter la vie, la créativité et l'enthousiasme en moi. Et paradoxalement, il semble que ce soit le seul moyen que j'ai trouvé pour survivre... je suis pas rendue... Evil or Very Mad


lafeelicite
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 326
Date d'inscription : 17/08/2011
Age : 32

Revenir en haut Aller en bas

Re: cinq an après... mais qui suis-je donc?

Message par Invité le Ven 9 Déc 2011 - 13:35

.


Dernière édition par Loic le Sam 8 Déc 2012 - 17:30, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: cinq an après... mais qui suis-je donc?

Message par Bliss le Ven 9 Déc 2011 - 14:29

monkey


Dernière édition par ))) le Lun 5 Oct 2015 - 21:15, édité 1 fois

Bliss
Maître es rayures
Maître es rayures

Messages : 12125
Date d'inscription : 11/11/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: cinq an après... mais qui suis-je donc?

Message par lafeelicite le Ven 9 Déc 2011 - 14:48

Long hug pour toi aussi Loïc. Le premier qui trouve donne le secret à l'autre Wink

Merci Bliss pour ce récit si émouvant! I love you
Je ne suis pas d'accord avec toi quand tu dis que c'est pas la joie (et donc aucune raison de t'excuser! Smile ) même si je prends la fleur avec plaisir!

J'y vois une telle victoire! Un très beau message d'espoir!
Et je retrouve beaucoup d'une mini-fée qu'on a appelé "miss patarouf" à cause de ses bouderies et qui a cru comprendre trop tôt que si elle continuait, personne ne l'aimerait... Au placard "miss patarouf", bienvenue à "miss correspond à ce que vous voulez" Sad

Je voulais compléter mon post pour préciser que je suis super heureuse d'avoir compris ça.
Et je suis, pour la première fois depuis ltps, confiante.
Je crois que j'ai rencontré le bon thérapeute, et qu'il sera capable de m'accompagner sur ce chemin difficile.

lafeelicite
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 326
Date d'inscription : 17/08/2011
Age : 32

Revenir en haut Aller en bas

Re: cinq an après... mais qui suis-je donc?

Message par Bliss le Ven 9 Déc 2011 - 14:52

Like a Star @ heaven


Dernière édition par ))) le Lun 5 Oct 2015 - 21:15, édité 1 fois

Bliss
Maître es rayures
Maître es rayures

Messages : 12125
Date d'inscription : 11/11/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: cinq an après... mais qui suis-je donc?

Message par Invité le Ven 9 Déc 2011 - 15:03

.


Dernière édition par Loic le Sam 8 Déc 2012 - 17:31, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: cinq an après... mais qui suis-je donc?

Message par Fata Morgana le Ven 9 Déc 2011 - 15:27

Autant je me sens à l'aise pour m'exprimer PAR LE BIAIS de sujets qui me tiennent à cœur et qui m'intéressent, autant parler de moi directement me parait une gageure... Je suis comme je l'ai dis le survivant d'une infernale et longue maltraitance ce qui explique sans doute que je n'ai pas de souvenirs autres que des photos de cauchemars dans mon esprit concernant mon enfance. Je crois, je suppose je subodore il est possible que ce que je suis, c'est uniquement ce que j'ai crée moi-même. Je me sens libre de tout héritage familial tant les différences entre ces gens moi étaient profondes, au point que fondamentalement ils n'ont laissé aucune empreinte sur ma vie autre que le désir d'être moi-même, dussè-je pour ce faire envoyer tous mes chapeaux par-dessus les moulins. Ce que je veux dire c'est que j'en ai pris tellement dans les dents, soit à la maison, soit à l'école, soit dans les centres médicalisés soit dans les familles d'accueil, soit dans les hôpitaux, soit dans les centres de réinsertion sociale que j'en n'ai plus rien à foutre de rien de ce que l'on entend par "une vie normale". Very Happy J'étais et suis demeuré tellement étranger à ce que ces serviables institutions voulaient faire de moi qu'elles n'ont laissé en moi rien qui puisse être utilisé pour construire quelque identité que ce soit. J'ai réalisé peu à peu qu'elles étaient vraiment trop stupides pour que je me mette en peine de tenir compte de quoi que ce soit qu'elles ont voulu me transmettre. j'ai sabordé l'ensemble. La famille a fini à moitié folle, l'école m'a laissé libre d'aller et venir en classe quand j'en avais envie parce que tout simplement il était impossible de me domestiquer et que tout l'établissement pâtissait de ma résistance à ses pressions. En fait, ce que je veux dire, c'est que ce sont eux qui ont craqué ! Very Happy Na !
Quand aux centres de réinsertion sociale, trois d'entre eux m'ont mis à la porte en une seule année, c'est dire qu'elle motivation je montrais pour "m'intégrer". Du coup, tout ce que je sais je l'ai appris par moi-même. Heureusement entouré d'amis cultivés et bienveillants, j'ai repris MES études, c'est à dire me suis penché sur les sujets qui moi m'intéressent, libre de tout backcatalogue scolaire ! On n'imagine pas tout ce qu'on peut apprendre dès qu'on ignore les "programmes !" Ce qui fait de moi un cancre militant ! Je lisais Antonin Arthaud et henri Michaux et rené Daumal et Jean-pierre Duprey et aussi jean claude Renard au collège ! Very Happy Au niveau du décalage avec les autres, c'était pour ainsi dire parfait: ils étudiaient Barjavel, que j'avais lu pendant les années où l'on est sensé plancher au collège !
Je conclue: Je suis une construction de ma propre instruction, avec les inévitables lacunes que cela implique. Mais très franchement, je ne regrette rien. Je me suis fais moi-même, en opposition au début bien sûr, mais très vite j'ai repéré les traits saillants de ma personnalité et ainsi pu me diriger vers ce qui me nourrit vraiment. j'ai appris que les braves gens peuvent être des monstres et des brutes et je me suis appliqué à éviter leurs bienfaits. je suis gré à tous ces cons de m'avoir fourni l'occasion inespérée de penser par moi-même et de leur faire au passage tous les pieds de nez qu'il me plait de leur faire, puisqu'ils sont incapables même de seulement concevoir le début de ce que je sais et qui me permet malgré les tempêtes d'aller sur un chemin d'une valeur inestimable: le mien !


Dernière édition par Fata Morgana le Ven 9 Déc 2011 - 15:30, édité 3 fois

Fata Morgana
Maître es rayures
Maître es rayures

Messages : 15009
Date d'inscription : 09/02/2011
Age : 59
Localisation : Un pied hors de la tombe

Revenir en haut Aller en bas

Re: cinq an après... mais qui suis-je donc?

Message par Bliss le Ven 9 Déc 2011 - 15:28

pirat


Dernière édition par ))) le Lun 5 Oct 2015 - 21:16, édité 1 fois

Bliss
Maître es rayures
Maître es rayures

Messages : 12125
Date d'inscription : 11/11/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: cinq an après... mais qui suis-je donc?

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 1:17


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 10 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum