Recherche de la femme parfaite, ou presque...

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Recherche de la femme parfaite, ou presque...

Message par Invité le Mar 16 Aoû 2011 - 12:02

Bonjour 14 caractères blablabla


Dernière édition par rhesus3131 le Mar 30 Oct 2012 - 12:48, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Recherche de la femme parfaite, ou presque...

Message par Invité le Mar 16 Aoû 2011 - 13:41

Apprends déjà à t'aimer toi, tu n'auras ensuite plus de problème vis à vis des autres.

Biensûr, je pourrais développer, mais je pense que c'est important que tu le fasses toi-même, cette quête te permettra de te (re)trouver, et de comprendre d'où viennent tes blocages.

I love you


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Recherche de la femme parfaite, ou presque...

Message par Invité le Mar 16 Aoû 2011 - 13:44

Oui développe s'il te plaît


Dernière édition par adarknight le Mer 21 Jan 2015 - 19:13, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Recherche de la femme parfaite, ou presque...

Message par coeur sensible le Mar 16 Aoû 2011 - 13:48

je ne peux que partager avec toi mon expérience. J'ai longuement hésité pour savoir si j'étais trop exigeante ou si min intuition me disait bien que qch d'essentiel existait chez peu de personnes et que je ne pouvais m'entendre qu'avec ceux là...
Aujourd'hui je sais que mon intuition disait vraie...
je suis trop exigeante, mais il y a bien des personnes parfaites pour nous qui sont pleine des défauts que nous recherchions aussi!
le courage est de ne pas se perdre dans des relations partiellement satisfaisantes et d'oser rester seul...
Le travail sur soi est cependant aussi necessaire pour attirer à soi un cercle virtueux et les rencontres qui vont avec. Bonne chance (travaille à la mériter et à devenir au mieux de toi même pour conquérir cette perle)

coeur sensible
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 825
Date d'inscription : 13/11/2010
Age : 39
Localisation : SUD

Revenir en haut Aller en bas

Re: Recherche de la femme parfaite, ou presque...

Message par Invité le Mar 16 Aoû 2011 - 14:20

.


Dernière édition par Breaz le Mar 23 Aoû 2011 - 9:56, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Recherche de la femme parfaite, ou presque...

Message par Invité le Mar 16 Aoû 2011 - 17:34

Parfois, il y a plusieurs niveaux dans une relation amoureuse, et c'est généralement là que ça marche fort.

Parce que cela apporte et enrichit, stimule le couple dans différents domaines. Peut-être te manque-t-il un ou d'autre niveaux de compatibilité supplémentaires ?
(type de relations sociales, relations familiales, l'attrait physique, culturel, connaissances-conversation, mode de vie de jour / de nuit, occupation des temps libres etc...)

Plus le nombre de plans compatibles augmente, plus la relation est riche et créatrice de moments forts.
Le hic, c'est que certaines compatibilités ne sont pas forcément visibles en claquant des doigts. Il faut parfois creuser pour s'aperçevoir qu'il n'y a finalement rien de commun après le premier flash, ou pas assez. Ou le contraire: quelqu'un qu'on aurait "écarté" dans un premier abord, par la première impression globale, ou parce qu'une chose ne plaît pas. Et finalement, si le hasard laisse continuer de se croiser, on se rend compte que derrière la couche visible apparemment bien différente, eh bien le fonctionnement est identique.

Un peu comme de prendre de la vinaigrette avec seulement huile et vinaigre, parce que son partenaire n'a que ces deux-là en commun avec nous. C'est pas mal, mais y'a mieux en ajoutant plein d'autres ingrédients dans la sauce.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Recherche de la femme parfaite, ou presque...

Message par Kméléon le Mer 17 Aoû 2011 - 11:28

De mon expérience, malgré mon mode de réflexion cartésien, le filing est passé au niveau émotionnel et non pas rationnel (liste de points,...)

Je cherchais aussi une femme parfaite qui correspondait à l'image parfaite que je pensais donner de moi (masques,...) et j'ai trouvé un femme avec des défauts mais qui m'aime avec les miens.
Elle a cru en moi, en nous !

S'il est vrai qu'on reconnait un zèbre à coup sûr, je ne pense pas qu'elle le soit ...
Et pourtant, ce ne sont pas des similitudes qui nous rapprochent, mais des différences qui nous lient. Elle m'apprend petit à petit à profiter du moment présent, à être plus heureux sans faire une croix sur mes zèbrures, elle a les deux pieds sur terre pour nous deux ...

Ce n'est pas facile tous les jours, mais pour qui l'est-ce ...

Je crois assez fort qu'on trouve quand on arrête de chercher ...
Mais celà je suis sûr ne t'aide pas !!!

Bonne quête (sans mauvais jeux de mots) !

Kméléon
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 198
Date d'inscription : 11/08/2011
Age : 44
Localisation : Kraainem Belgique

Revenir en haut Aller en bas

Re: Recherche de la femme parfaite, ou presque...

Message par Invité le Jeu 18 Aoû 2011 - 11:08

@coeur sensible


Dernière édition par adarknight le Mer 21 Jan 2015 - 19:15, édité 2 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Recherche de la femme parfaite, ou presque...

Message par Invité le Jeu 18 Aoû 2011 - 12:27

Pour te rassurer, ce n'est pas seulement le physique dans ce que je comprends. J'ai eu le même souci que toi avant de rencontrer la bonne personne et de tenir compte de cet instinct dont tu parles. "ça dégage" de quelqu'un, et peut ne parler qu'à nous, avec notre propre sensibilité.

Et c'est pas toujours un trait forcément visuel, ni quelqu'un de beau selon les critères collectifs communs. Mais pour toi, c'est le must. Après, on peut être persuadé de préférer les bruns, et finalement tomber sur un magnifique roux pour se souvenir qu'on avait longtemps été fascinée par eux, sauf qu'on n'en avait jamais rencontré de complémentaire jusque là. ^^

Tu n'es pas le premier zèbre à le dire en tout cas, pas ici je crois, mais j'en ai croisé d'autres qui disaient pareil, et refusaient toute histoire s'ils ne se sentaient pas "aussi" attirés physiquement en plus du reste. Chacun a une polarité, et peut chercher son complément. L'idéal de l'un ne sera pas celui du voisin. Un zèbre étant multi-sensoriel et hypersensible physiquement, j'imagine que cela apporte un début de réponse sur "pourquoi". Sinon ça donne l'impression d'avoir du sucre dans sa salade. C'est bon le sucre, mais pas comme ça. Rolling Eyes

Comme dit Kméléon, arrêter de chercher peut bien aider, car ainsi tu lâches enfin ton idéalisé imaginaire, pour voir ce que sont les gens. Et chaque personne étant différente, la personne qui nous correspond est celle que l'on n'a pas encore rencontré en profil parfois. Si tu es un "zèbre littéraire", fait pour une "grande gazelle sportive", et que tu vis au milieu des taupes végétariennes en loisirs et avec des girafes littéraires dans le boulot, tu ne sauras pas du tout que c'est ce style-là qui te rend heureux de vivre en couple. ^^
Et dans ce cas, trouver une "zèbre littéraire comme toi", ne marcherait pas du coup malgré tous les points communs en apparence.

Il y a une très belle chanson de Bruel à ce titre. "J'mattendais pas à toi"
http://www.dailymotion.com/video/x2dxg2_patrick-bruel-je-n-attendais-pas-a_music

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Recherche de la femme parfaite, ou presque...

Message par Invité le Jeu 18 Aoû 2011 - 12:32

Kara a écrit:Sinon ça donne l'impression d'avoir du sucre dans sa salade. C'est bon le sucre, mais pas comme ça.


Dernière édition par adarknight le Mer 21 Jan 2015 - 19:17, édité 2 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Recherche de la femme parfaite, ou presque...

Message par Fata Morgana le Jeu 18 Aoû 2011 - 12:34

Si je résume ton introduction, la recherche de la femme parfaite s'est soldée par un échec et t'afflige...
Et bien arrête de chercher la "femme parfaite" et ton problème sera résolu !

Fata Morgana
Maître es rayures
Maître es rayures

Messages : 15009
Date d'inscription : 09/02/2011
Age : 59
Localisation : Un pied hors de la tombe

Revenir en haut Aller en bas

Re: Recherche de la femme parfaite, ou presque...

Message par Invité le Jeu 18 Aoû 2011 - 12:36

Fata Morgana a écrit:Si je résume ton introduction, la recherche de la femme parfaite s'est soldée par un échec et t'afflige...
Et bien arrête de chercher la "femme parfaite" et ton problème sera résolu !


Dernière édition par adarknight le Mer 21 Jan 2015 - 19:18, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Recherche de la femme parfaite, ou presque...

Message par Fata Morgana le Jeu 18 Aoû 2011 - 12:47

je cherche une fille au physique qui me fait rêver (des formes et un super visage, quitte à paraître superficiel), intelligente et cultivée (le cliché) et qu'elle me suive dans mes trips (c'est pas donné), dans mes humeurs (encore moins !) et avec mes potes !
j'imagine que kara n'a pas lu cela... Wink

Au japon ils font de magnifiques poupées femelles aux traits délicats et au faciès candide, dont la plastique (!) est parfaite, qui ne moufte jamais, qui accepte tous les potes, qui comme les sages parler très peu, dont le silence est éloquent, capable de surcroit de prendre toutes les positions érotiques imaginables et enfin, qui ne fait jamais de procès en cas de divorce ! Razz Surtout les modèles custom en silicone.

Ne rien chercher est vain; chercher ce qui n'existe pas l'est tout autant.

Fata Morgana
Maître es rayures
Maître es rayures

Messages : 15009
Date d'inscription : 09/02/2011
Age : 59
Localisation : Un pied hors de la tombe

Revenir en haut Aller en bas

Re: Recherche de la femme parfaite, ou presque...

Message par Invité le Jeu 18 Aoû 2011 - 12:54

FEMME


Dernière édition par adarknight le Mer 21 Jan 2015 - 19:19, édité 2 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Recherche de la femme parfaite, ou presque...

Message par Lancaster le Lun 29 Aoû 2011 - 12:13

Juste un petit mot pour te dire combien je comprends ta démarche et ton ressenti, puisque je les partage.

Je crois qu'il faut tout simplement y voir un trait commun de nos personnalités, à savoir un certain degré de perfectionnisme, appliqué aux relations amoureuses : on cherche avec assiduité la personne la plus adapté à nous, tout simplement. Pas de quoi avoir honte, j'imagine, d'autant que si l'on se rend service en faisant cela, on rend aussi service à la personne recherchée, qui devrait en toute logique en tirer bénéfice également, puisqu'une compatibilité me semble par nature même être réciproque...

En termes d'expériences, ce que je vais pouvoir t'apporter est limité, mais néamoins pas dénué d'intérêt il me semble. En effet, étant plus jeune, et encore dans l'illusion que j'étais comme tout le monde, dans la norme, j'ai eu la démarche inverse à la tienne : j'ai construit une relation (très) durable avec une des premières personnes que j'ai rencontrée, dont je n'ai même pas réfléchi au fait qu'elle pouvait faire l'affaire ou pas. Elle était là, j'étais bien, donc j'ai fait avec, sans me poser de questions, avec beaucoup de conviction, d'énergie et d'engagement, sans y réfléchir ni prendre le moindre recul sur le fait que nous puissions nous convenir ou pas. Pour moi, si chacun y mettait tout son coeur et son énergie, chacun évoluerait dans la direction de l'autre, mettrait à profit ses forces et sublimerait ses faiblesses pour créer une entité commune extrêmement soudée, quelque soit la base de départ. Et ma foi, étant un garçon décidé, cela a bien marché les premières années : malgré des personnalités et des acquis différents, une certaine alchimie s'est produite, sur beaucoup de plans (valeurs, loisirs, sexualité,...)

Malheureusement, tu imagines bien que tout cela demande une énergie et une disponibilité de tous les instants, et va constamment à l'encontre de certains traits profonds de notre personnalité d'origine, qui sont parfois tenaces. Cela a rendu notre couple plus fragile aux perturbations, et certaines graves difficultés extérieures arrivant, cela n'a pas manqué de faire exploser ce (très) bel édifice, malgré une très grande volonté de le conserver intact et de persévérer.

Tout ça pour te dire que ta démarche, si toutefois elle n'est pas exagérément centrée uniquement sur le physique, me semble tout à fait intéressante pour te prémunir de problèmes ultérieurs comme celui-ci. J'en suis d'ailleurs arrivé à la même conclusion que toi, et je tombe tout naturellement dans les mêmes affres : qui pourra-t-il convenir assez bien ? N'y a-t-il pas toujours mieux ailleurs ?

Je crois qu'il faut apréhender cela comme un perfectionnisme, qu'il faut savoir exploiter positivement, sans tomber dans ses pièges. Et le meilleur remède à cela, ce n'est pas de tout lacher et de s'en remettre au petit bonheur la chance, comme certains te le conseillent. Je pense plutôt qu'il s'agit de se faire sa propre expérience, basée sur plusieurs rencontres, et d'apprendre à placer le curseur sur une position qui sattisfasse à la fois notre idéalisme candide, et les contingences de la réalité. Cela se fait assez naturellement, lorsque tu commences à voir de quoi le monde extérieur est réellement fait...

Un dernier détail toutefois, tellement évident que je n'ai même pas pensé à l'évoquer : ce qui aide à relativiser nos exigeances, c'est aussi une certaine dose d'humilité et d'auto-critique. Et notamment le fait de se dire "suis-je capable d'apporter réellement à mon conjoint tout ce que j'attends de lui ?". En gros, es-tu bien sûr d'être un Apollon, un amant hors-pair, un boute-en-train, un super bricoleur, avec un super métier, etc.... avant d'exiger ça de l'autre ? Avoue que si ce n'était pas le cas, tes attentes pourraient paraître nombrilistes et demesurées, comme celles d'un enfant gâté. Il faudrait alors en premier lieu te tourner vers toi, et te donner les moyens de tes exigeances en obtenant quelques diplômes supplémentaires, en peaufinant ta garde-robe ou en allant soulever un peu de fonte ! Smile
En revanche, si tu penses être au niveau de tes attentes (et c'est parfois le cas avec les zèbres perfectionnistes, justement...), alors ta démarche me paraît assez justifiée, pour peu que tu recalibres un peu tes attentes ! Very Happy

Bonne chance....

Lancaster
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 30
Date d'inscription : 01/05/2011
Localisation : Sud-Est

Revenir en haut Aller en bas

Re: Recherche de la femme parfaite, ou presque...

Message par V.Lady le Lun 29 Aoû 2011 - 18:16

Je reformule mon propos puisqu'il n'a pas été compris une première fois.

Être exigeant me semble normal, tant que l'exigence n'est pas une rigidité posturale pour s'empêcher de vivre ou de s'ouvrir à l'autre, de l'accueillir pleinement. Le risque, en cherchant la perfection est double, au moins : on prend le risque de ne jamais la trouver... et surtout, si on la trouve, de s'ennuyer rapidement.

D'autre part, pour être exigeant, encore faut-il avoir quelque chose à offrir, autre qu'un vernis. Tu te dis beau, sociable, interne en médecine... et alors ? tout cela est un vernis, et si tu t'en sers comme faire-valoir pour attirer, tu n'auras en retour que des compagnes superficielles (je force le trait pour que tu comprennes, n'est-ce pas).

Renoncer à un portrait-robot de ce que l'on souhaite permet de rencontrer d'autre type de personnes et de vivre de belles histoires. Être dans la vie, de plein pied, plutôt que dans l'illusion de ce qu'elle devrait être...

Smile


Dernière édition par V.Lady le Mar 30 Aoû 2011 - 11:13, édité 1 fois

V.Lady
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 2238
Date d'inscription : 12/05/2010
Age : 41
Localisation : Nord vraiment au nord.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Recherche de la femme parfaite, ou presque...

Message par Lysange le Lun 29 Aoû 2011 - 18:19

Salut!

Je n'ai pas eu la patiente de lire tous les messages mais je me permets de répondre car ce message me ressemble terriblement, même si je ne sais pas encore si je suis rayée ou pas.

Je suis encore jeune (même si je me sens déjà vieille, il parait que c'est la crise de la 20tène), et je suis exactement comme toi! J'ai tendance à ne m'intéresser qu'aux gars qui ne me sont pas accessible alors que j'en ai "sous la main" sans trop de problèmes...

Sauf que depuis que j'ai 12ans, j'écris l'homme, je le mets en scène. Lui. Je sais exactement comment Il est, physiquement est mentalement. Il ne ressemble a aucun homme que j'ai déjà rencontré. Seulement je me rends compte qu'Il ne peut pas exister. Parce qu'Il est dans ma tête et que aucun homme ne peut sortir tout droit de ma tête! Very Happy

Il y a quelques années j'ai rencontré quelqu'un qui s'approchait terriblement de cet homme dans ma tête. Quand je le regardais, je sentais naitre au creux du ventre une drôle de sensation. Chaque instant passé avec lui n'était que pur bonheur. Il avait un seul défaut que je ne pouvais pas aimer : il avait un besoin maladif de plaire aux filles et de les "essayer". J'étais jeune, naïve, et stupide. Il m'a jetée comme un m**de après un an de passion pure, pour se barrer avec une autre après m'avoir trompée à de nombreuses reprises.

Du coup j'ai beaucoup réfléchi à ça et il y a un truc que je n'ai exprimé que récemment : je sais maintenant précisément ce que j'attends d'une relation. Et ce que je cherche est un quota d'émotions. Je veux me sentir heureuse avec une personne, être fière d'être avec lui quand nous sortons, je veux ressentir cette douce sensation quand je le regarde, que nous nous comprenions d'un regard, que nous soyons capable de nous réconcilier et passer au dessus des épreuves de la vie, et tant d'autres choses encore. Et finalement, quelle que soit la personne qui me fasse ressentir ça, même si elle est très loin de l'homme dans ma tête, je m'en moque pas mal!

Être exigeant fait parti du zèbre je crois, ça ne veut pas dire que c'est impossible, il faut juste, plus que n'importe qui d'autre, définir véritablement ce qu'on attend... Je veux dire pas dans la forme, mais dans le fond. Tous les critères concrets du monde n'apporteront rien s'il n'y a pas d'émotion derrière. Ils ne sont que la forme de ce que tu cherches. L'image que tu donnes à l'émotion et les sentiments que tu veux ressentir à l'égard de LA bonne personne.

Mais cette personne là, elle ne se trouve pas comme ça! Plutôt que de chercher sa moitié, je suis partisante de l'attendre. Comme dit mon frère, il faut juste "multiplier les probabilités mathématiques" de rencontrer une telle personne. Sortir, en particulier dans des milieux qui correspondent à ses passions, pour avoir un espoir de rencontrer des gens avec qui s'entendre, et puis prendre le temps de connaitre ces personnes, pour ne pas retomber dans ces critères qui ne sont qu'une illusion. Souvent, LA bonne personne peut être sous nos yeux et il faut seulement apprendre à la connaitre...

Et puis, comme dit dans le message posté alors que je rédigeais laborieusement ces lignes si imparfaites, cette personne là peut être amenée à changer, et il faut alors... Tout recommencer?

Je ne sais pas si je suis très claire...

Lysange
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 770
Date d'inscription : 01/08/2011
Localisation : entre la chaise et le clavier

Revenir en haut Aller en bas

Re: Recherche de la femme parfaite, ou presque...

Message par Fata Morgana le Lun 29 Aoû 2011 - 18:22

Mouais. Mais les attentes évoluent avec l'âge. Souvent on fait descendre tout ce beau monde de son piédestal et on se rend compte que souvent les perles sont dissimulées dans la banalité du réel...

Fata Morgana
Maître es rayures
Maître es rayures

Messages : 15009
Date d'inscription : 09/02/2011
Age : 59
Localisation : Un pied hors de la tombe

Revenir en haut Aller en bas

Re: Recherche de la femme parfaite, ou presque...

Message par bluecat le Lun 29 Aoû 2011 - 18:35

rhesus3131 a écrit:Je rêve de l'amour parfait à la Walt Disney, que j'ai finalement vécu pendant 2 ans avec une fille avec de mon côté des émotions totalement débridées, une affection débordante de ma part, des déclarations d'amour à foison etc... c'était réciproque mais c'était un peu plus "normal" de son côté^^
Ca a du tellement lui faire peur qu'elle m'a quitté 6 mois après...


Jcomprends pas très bien, ça a duré 6mois ou 2ans?!? ou bien t'étais déjà fou d'elle pendant 18mois sans retour avant qu'enfin vous ne vous mettiez ensemble?

Je ne sais plus qui disait que le premier amour est toujours le dernier, là t'as vécu ton premier chagrin de vrai amour et il faut du temps pour s'en remettre et après ben c'est pas que c'est plus jamais pareil, ça peut l'être mais avec tjs un effort en plus du fait qu'on a été un peu amoché. Enfin c'est ce que je pense, chépas si g raison ni si ça va pas changer hein Wink

pour la question des exigences, ben disons qu'il y en a une partie qu'on ne peut pas modifier pcq elles sont involontaires, y a des gens qui t'attirent, d'autres pas, c dur de savoir pourquoi, mais ds le tas y a tjs qqes aspects du physique, du caractère ou autre qui sont rhédibitoires, on n'y peut rien.
Par contre comme dit ma pig, s'ouvrir à la surprise, aller au-delà des "défauts non rhédibitoires" pour voir s'il y a qqch de bien permet je pense de désinvestir un peu la relation amoureuse enfin de pas se prendre la tête avec "faut kje trouve le/la bonne sinon ça vaut pas la peine"
bon après, si t'es pas attiré du tt par celles que tu rencontres, y a pas grand chose à faire (perso jconnais bien ça: soit ils ne m'attirent pas, soit ils sont maqués ou alors géographiquement non compatibles)


bluecat
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3953
Date d'inscription : 08/05/2010
Age : 37
Localisation : Bruxelles

Revenir en haut Aller en bas

Re: Recherche de la femme parfaite, ou presque...

Message par Invité le Lun 29 Aoû 2011 - 19:38

Bonjour rhesus,

Je vais mettre mon grain de sel, bien que ça soit sans doute à tort (je me mêle couramment de choses sans savoir de quoi il retourne mais en étant persuadée du contraire, et le cas d'une relation narrée dans un simple post, donc réducteur, se prête particulièrement à mes interprétations hasardeuses ^^). Néanmoins, je tente tout de même de rebondir sur ce passage :
rhesus3131 a écrit:
Pour synthétiser, je suis un rêveur. Je rêve de l'amour parfait à la Walt Disney, que j'ai finalement vécu pendant 2 ans avec une fille avec de mon côté des émotions totalement débridées, une affection débordante de ma part, des déclarations d'amour à foison etc... c'était réciproque mais c'était un peu plus "normal" de son côté^^
Ca a du tellement lui faire peur qu'elle m'a quitté 6 mois après...
Si c'était réciproque mais déséquilibré, j'ai le sentiment qu'alors ça n'était pas réellement réciproque, car vous étiez en décalage. On sent un sens unique dans la manière dont tu l'énonces, même si tu lui as sans aucun doute plu évidemment.
J'ai dans l'idée qu'une relation se fait forcément ensemble, d'un mouvement commun ; et si l'un est décalé alors soit il revient aux côtés de l'autre dans un délai raisonnable soit ça ne passe pas et les gens s'éloignent, puis ça finit par casser (maturation qui peut prendre si longtemps qu'on peut dater la fin de relation bien avant la fin de la relation prononcée).

Ce qui serait intéressant de demander c'est peut-être pourquoi as-tu été si emballé un peu tout seul ? Est-ce que tu n'as pas admiré cette femme ?
Si je demande c'est parce que j'ai couru passionnément après un homme qui ne me correspondait pas mais correspondait à mes critères rêvés...Pas mal mignon et surtout étudiant la philosophie à l'ENS Ulm, tout en étant issu d'un milieu modeste (so sexy la réussite quand on part désavantagé).
Bon, il n'a pas voulu de moi, et j'ai continué mon chemin, sans regret après coup (et toi, est-ce que tu as des regrets vis à vis de ton ex ? tu restes persuadé que c'était "elle" ?).

Finalement je suis en couple avec un homme avec lequel je me sens vraiment bien, on fonctionne ensemble, et il n'a rien du littéraire torturé romantique que je fantasmais. Je crois que la première expérience était de la passion et que celle-ci est de l'amour ; et je ne regrette pas de vivre une vie commune avec une personne que je considère humaine, que je ne mets pas sur un piédestal.

Je ne sais pas si je tombe complètement à côté de la plaque avec mon expérience, je sais simplement que les critères ça ne m'a servi qu'à rêvasser et qu'au final je n'aurai pas su comment était la personne avec laquelle je veux vivre qu'en la rencontrant et en constatant l'harmonie et la compréhension entre nous...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Recherche de la femme parfaite, ou presque...

Message par Invité le Lun 29 Aoû 2011 - 20:43

Que de réponses constructives... Very Happy





Dernière édition par rhesus3131 le Mar 30 Oct 2012 - 12:57, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Recherche de la femme parfaite, ou presque...

Message par Invité le Lun 29 Aoû 2011 - 20:48

Je comprends bien ce que tu dis


Dernière édition par rhesus3131 le Mar 30 Oct 2012 - 12:59, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Recherche de la femme parfaite, ou presque...

Message par Lancaster le Lun 29 Aoû 2011 - 21:59

>De plus, j'ai très bien interprété le fait qu'elle se barre avec un autre comme "tu n'es plus assez bien pour moi".


...D'où l'intérêt de mon argument précédent, qui te posait problème, mais qui n'a pourtant rien de superficiel, bien au contraire :

C'est bien beau d'avoir des idéaux élevés, il faut juste être sûr d'en être à la hauteur, en s'occupant de soi avant de s'occuper des autres. Surtout à ton âge où tout est encore possible. Sinon,ben.... Elle risque fort d'aller trouver mieux et moins exigeant ailleurs ! (De nouveau, je veux dire...)

Donc en résumé, soit tu adaptes tes exigences, soit tu bosses pour essayer de donner le meilleur de toi-même. Le mieux étant encore de faire les deux : tu vas voir, ta côte de popularité va monter en flèche, et les rencontres vont se multiplier, augmentant ainsi statistiquement tes chances de trouver l'âme soeur ! Very Happy

Pour paraphraser mon auteur favoris, n'oublie pas que "les 5 sortent avec des 5, les 8 sortent avec des 8" (Dr House) Very Happy

Alors si tu vises le 10, sois sûr d'avoir tes chances, ou retombe sur terre.... C'est un peu abrupt, mais je crains que ça ne soit pas si éloigné de la réalité que ça ! Dura lex, sed lex.... Wink

Lancaster
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 30
Date d'inscription : 01/05/2011
Localisation : Sud-Est

Revenir en haut Aller en bas

Re: Recherche de la femme parfaite, ou presque...

Message par Invité le Lun 29 Aoû 2011 - 22:27

Ouais non je sais pas... J'aime pas trop cette philosophie des choses, je partage pas ton avis.


Dernière édition par rhesus3131 le Mar 30 Oct 2012 - 13:00, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Recherche de la femme parfaite, ou presque...

Message par Lancaster le Lun 29 Aoû 2011 - 22:40

>Ce n'est pas de l'arrogance, mais je suis très exigeant envers moi-même, on l'a été avec moi, alors que je considère que je peux l'être envers mes >compagnes, je ne les force pas à relever le défi.

Je m'en doutais, c'est souvent le cas chez les zèbres.... Je voulais juste m'en assurer en te bousculant un peu, je ne t'ai pas devant les yeux ! Wink

Pour le reste, ben... Bonne chance ! On est dans la même galère.... Embarassed

Lancaster
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 30
Date d'inscription : 01/05/2011
Localisation : Sud-Est

Revenir en haut Aller en bas

Re: Recherche de la femme parfaite, ou presque...

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 23:21


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum