Un demi-siècle. Tout va bien, mais... Rêvons de symbioses.

Aller en bas

Un demi-siècle. Tout va bien, mais... Rêvons de symbioses. Empty Un demi-siècle. Tout va bien, mais... Rêvons de symbioses.

Message par Symbioze le Sam 18 Aoû 2018 - 13:59

Bonjour à tous,

J'ai pris conscience de mon "originalité" à 8 ans, l'année où l'homme s'est posé sur la Lune.
Mon arrière grand-mère, préceptrice, qui était donc habituée aux enfants dans leur phase de développement l'avait remarqué, en a fait part à ma famille, et j'étais dénommée "L'originale". Hélas, elle mourût trop tôt pour que je puisse bénéficier, peut-être, d'un suivi spécifique.
Enfin, cela ne m'a pas empêché un parcours scolaire très satisfaisant, sans trop me fatiguer :-), où quelques matières me plaisaient beaucoup et j'y excellais.
Un abandon paternel a probablement troublé l'atypique que j'étais, en ressentant une souffrance profonde bien plus tard. Immature, forte ou inconsciente?
Sais pas, peut-être l'effet d'une résilience vécue comme agréable, remplaçant mon père par une double vie scolaire et quasi professionnelle l'été, les vacances et les weekends.
Bref, j'ai bossé dans les domaines qui me plaisaient. Dès que ça me plaisait plus je quittais. J'ai eu l'occasion de travailler à l'étranger, ouvrant encore le champ des possibles.
Une tragédie familiale a plus qu'ébranlé l'hypersensible que je suis, et ma vie prenait un nouveau tournant, considérant avoir vécu une déconstruction positive. La reconstruction qui suivit, allait me mener vers une période de plénitude, j'étais "mieux moi", autant en matière professionnelle qu'en matière d'atypique que je suis, me ressentant tant HPI qu'HPE, HPE en forte prépondérance depuis quelques années.
A mes cinquante et un balais, je venais de découvrir que la surdouance existait, et que j'étais concernée, en revisitant ma vie que j'ai exposé aux souvenirs de ma mère.
J'ai découvert la "un truc" qui me concernait probablement, comme un sac à dos, une lampe d'aladdin, ou un boulet (lol) que je me coltinais sans le savoir.
Pendant quelques années, j'ai opté pour ignorer cette possible caractéristique, puisque je m'en étais bien sortie, et j'avais peur que trop considérer cette "chose" de façon quelque peu rétrospective, pouvait me poser plus de problème qu'autres choses.

Depuis quelques mois, mon avis à ce sujet a totalement changé. Si l'on est atypique, si son fonctionnement est atypique, si on se coltine dans une lutte incessante envers les normaux, malgré la force, la maturité et la carapace que l'habitude et l'expérience peuvent apporter, hé bien, on l'est, et cela semble bien d'adopter ce que l'on est en réalité.
Tant mieux si on navigue pas trop mal parmi les normaux, normaux qui, dans mon cas, me détectent et me mettent à part, de par mon discours et mon "portfolio", créant des situations de tension et d'éloignement, parfois assez pénibles.

Donc, tout va bien, mais... Rêvons de symbioses.

Dorénavant, je suis convaincue qu'il est agréable et salutaire de se rapprocher d'humains semblables, en vue d'une compréhension mutuelle naturelle, le partage et l'entraide.
Si j'ai déjà rencontré des atypiques? Il m'est arrivé d'assister à une soirée publique "Mensa", par curiosité, pas génial... Et encore détectée comme super-atypique.
Je n'adhère absolument pas au fait qu'un seul test QI puisse permettre de déclarer un tel ou une telle comme surdoué(e). C'est trop réducteur et un bien faible indicateur.
Je n'ai passé aucun test, n'ai connu aucune évaluation. Je vais juste essayer de rencontrer une psychanalyste, elle-même surdouée, prochainement, elle semble bien placée pour détecter, et possiblement me joindre à d'autres de ses atypiques.

J'atteris donc ici en douceur, avec ma soucOops voulante, que j'ai l'habitude de poser à l'envers, pour mieux voir à l'endroit :-)
Il y a un espace de convivialité à bord, et je tente l'aventure ici pour de vraies rencontres amicales, en chair et en os.

Ah oui, je suis en région parisienne, mais je me ballade pas mal, habituée des rencontres proches et éloignées.

Symbiose I love you

Symbioze

Messages : 9
Date d'inscription : 18/08/2018

Revenir en haut Aller en bas

Un demi-siècle. Tout va bien, mais... Rêvons de symbioses. Empty Re: Un demi-siècle. Tout va bien, mais... Rêvons de symbioses.

Message par Invité le Sam 18 Aoû 2018 - 14:15

bienvenue :-)

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Un demi-siècle. Tout va bien, mais... Rêvons de symbioses. Empty Re: Un demi-siècle. Tout va bien, mais... Rêvons de symbioses.

Message par Elliot le Sam 18 Aoû 2018 - 15:13

Bienvenue à toi !

Le test de QI ne te définira jamais complètement.
Je le vois comme positionner certains "indicateurs" par rapport à la moyenne de gens.

Il n'ira en aucun cas identifier des fonctionnement psychologiques. Ça peut servir à se connaître un peu plus Wink
Elliot
Elliot

Messages : 1177
Date d'inscription : 06/06/2018
Age : 38
Localisation : Dans la stratosphère

Revenir en haut Aller en bas

Un demi-siècle. Tout va bien, mais... Rêvons de symbioses. Empty Re: Un demi-siècle. Tout va bien, mais... Rêvons de symbioses.

Message par Mille le Sam 18 Aoû 2018 - 15:29

Bonjour Symbioze
Adopter ce que l’on est en réalité : beau programme !
Bienvenue !
Mille
Mille

Messages : 914
Date d'inscription : 16/07/2018
Localisation : Dans la stratosphère

Revenir en haut Aller en bas

Un demi-siècle. Tout va bien, mais... Rêvons de symbioses. Empty Re: Un demi-siècle. Tout va bien, mais... Rêvons de symbioses.

Message par Invité le Sam 18 Aoû 2018 - 15:55

Bienvenue.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Un demi-siècle. Tout va bien, mais... Rêvons de symbioses. Empty Re: Un demi-siècle. Tout va bien, mais... Rêvons de symbioses.

Message par Ours de la MAZ le Sam 18 Aoû 2018 - 16:22

De temps à autre, je passe par ZC, comme au "bon vieux temps". Il est rare que j'ai envie de poser un mot.
Je ne sais pas pourquoi, ici et maintenant, j'en ai envie. Les 6 ans de bouleversement, vécus en grande partie ici, m'ont en tous cas appris à faire confiance à mon instinct.

Alors : BIENVENUE !

Rassure-toi, mon cas était grave... et le reste
Je suis dehors
Ours de la MAZ
Ours de la MAZ

Messages : 539
Date d'inscription : 04/01/2016
Age : 60
Localisation : Entre Marseille et Nice, pour le moment du moins

http://zebrours.tumblr.com/

Revenir en haut Aller en bas

Un demi-siècle. Tout va bien, mais... Rêvons de symbioses. Empty Re: Un demi-siècle. Tout va bien, mais... Rêvons de symbioses.

Message par cestfred le Sam 18 Aoû 2018 - 21:58

bienvenue Smile
cestfred
cestfred

Messages : 512
Date d'inscription : 23/09/2014
Age : 47
Localisation : Bordeaux

Revenir en haut Aller en bas

Un demi-siècle. Tout va bien, mais... Rêvons de symbioses. Empty Re: Un demi-siècle. Tout va bien, mais... Rêvons de symbioses.

Message par Symbioze le Dim 19 Aoû 2018 - 8:20

Merci pour vos messages.

Si j'ai un sujet personnel à évoquer, c'est celui du décalage, que probablement beaucoup ressentent, les diverses formes de décalage vis à vis des normaux.
Ca va de la simple rencontre désaccordée (surdoué<>normal) jusqu'aux préoccupations bien différentes entre surdoué et normaux.
Cette notion de décalage est vaste.
Avec l'âge et l'expérience, et de surcroît, si l'on découvre assez tard, comme moi, son éventuelle douance, on découvre ce décalage comme l'explication de beaucoup de problèmes passés. Et il suffit d'avoir assimiler ce décalage tardif, et de voir quelques années défiler, et de voir que ce décalage augmente, augmente, sans fin.

Si j'ai un sujet de société qui me tient à coeur c'est la nécessité de préserver notre environnement terrestre, avec urgence maintenant, m'investissant beaucoup dans la construction écologique, et l'auto-suffisance énergique et en eau.
On est à la fin d'un style d'habitat dispendieux, incompatible avec la ressource constante qu'est notre Terre, et la France est très en retard, on voudrait vivre dans un musée, alors qu'il s'agit désormais de vivre dans des espaces suffisants, le plus confortable possible mais le plus écononme.
Je ne parle même pas de l'aberration des toilettes à chasse d'eau, et de toute forme de gaspillage de l'eau.
Dans cette lignée, je pense à l'habitat des jeunes générations, et des nouvelles formes possible d'accès à un habitat respectueux et financièrement accessible. Des formes nouvelles doivent émaner, comme par exemple, le village de tiny houses, avec serre partagée et espace de coworking, autour des villes.

Je me sens parfois très mal à l'aise de vivre ces préoccupations, qui ont des solutions accessibles aujourd'hui, alors que la majorité continue à espérer à vivre dans la continuité, en ignorant notre réalité humaine sur un espace très limité, où quelques dizaines de degrés définissent la zone acceptable.

Ah oui, j'oubliais, beaucoup d'entre vous portent des lunettes de soleil, sont hypersensible au bruit, et n'arrive qu'à vivre dans le vert? Pour limiter les stimulations externe, et arriver à se concentrer et se focaliser.

Symbioze

Messages : 9
Date d'inscription : 18/08/2018

Revenir en haut Aller en bas

Un demi-siècle. Tout va bien, mais... Rêvons de symbioses. Empty Re: Un demi-siècle. Tout va bien, mais... Rêvons de symbioses.

Message par Symbioze le Dim 19 Aoû 2018 - 9:29

Elliot a écrit:Bienvenue à toi !

Le test de QI ne te définira jamais complètement.
Je le vois comme positionner certains "indicateurs" par rapport à la moyenne de gens.

Il n'ira en aucun cas identifier des fonctionnement psychologiques. Ça peut servir à se connaître un peu plus Wink
Bonjour Elliot,

Oui, c'est vrai. Cependant même avec un QI>125, tu n'est pas forcément surdoué.
La capacité d'intuition joue un rôle déterminant.
Si un test QI donne 125 par exemple, mais que l'on est pas intuitif, au sens de la psy, on est pas surdoué.

Je te propose cet article paru sur atlantico "Comment reconnaître un "surdoué" d'un "haut-potentiel"?"
atlantico.fr/decryptage/comment-reconnaitre-surdoue-haut-potentiel-3018277.html
Dont l'extrait:
On peut être intuitif ou plus intelligent sans toutefois être HP. Cela implique qu’il existe deux types de populations présentant la même « quantité d’intelligence », le même score au test de QI : l’une intuitive, l’autre non ; l’une surdouée, l’autre non ; l’une haut potentiel, l’autre non. Le problème aujourd’hui, et j’y reviendrai, est que l’identification d’un surdoué repose quasi exclusivement sur le test de QI, qui ne propose pas de vocabulaire pour distinguer ces deux populations. Le plus simple est ainsi d’utiliser deux mots différents, qui rendent compte de cette distinction : haut potentiel (HP) d’une part, haut quotient intellectuel d’autre part (HQI).

- HP = QI > 125 + Intuition

- HQI = QI > 125 – Intuition

Les « vrais » surdoués, que l’on reçoit en cabinet, qui présentent des problèmes d’adaptation, parfois, qui fonctionnent à contre-courant d’eux-mêmes, sont souvent les HP. Les seconds sont plutôt bien adaptés socialement, connaissant les règles sociales et scolaires et sachant ce que l’on attend d’eux, et sont en accord avec eux- mêmes.

L’expression de leur potentiel ne réside pas uniquement dans des composants intrinsèques de leur fonctionnement, mais dans les interactions entre ces composants, leur environnement et leur personnalité.

Symbioze

Messages : 9
Date d'inscription : 18/08/2018

Revenir en haut Aller en bas

Un demi-siècle. Tout va bien, mais... Rêvons de symbioses. Empty Re: Un demi-siècle. Tout va bien, mais... Rêvons de symbioses.

Message par Invité le Dim 19 Aoû 2018 - 9:56

Symbioze a écrit:
Si j'ai un sujet de société qui me tient à coeur c'est la nécessité de préserver notre environnement terrestre, avec urgence maintenant, m'investissant beaucoup dans la construction écologique, et l'auto-suffisance énergique et en eau.
On est à la fin d'un style d'habitat dispendieux, incompatible avec la ressource constante qu'est notre Terre, et la France est très en retard, on voudrait vivre dans un musée, alors qu'il s'agit désormais de vivre dans des espaces suffisants, le plus confortable possible mais le plus écononme.
Je ne parle même pas de l'aberration des toilettes à chasse d'eau, et de toute forme de gaspillage de l'eau.
Dans cette lignée, je pense à l'habitat des jeunes générations, et des nouvelles formes possible d'accès à un habitat respectueux et financièrement accessible. Des formes nouvelles doivent émaner, comme par exemple, le village de tiny houses, avec serre partagée et espace de coworking, autour des villes.

Je me sens parfois très mal à l'aise de vivre ces préoccupations, qui ont des solutions accessibles aujourd'hui, alors que la majorité continue à espérer à vivre dans la continuité, en ignorant notre réalité humaine sur un espace très limité, où quelques dizaines de degrés définissent la zone acceptable.

Mêmes préoccupations, même démarche...

http://eartharchitecture.org/
http://www.calearth.org/
http://earthbagbuilding.com/articles/hyperadobe.htm
http://www.fao.org/about/meetings/second-international-agroecology-symposium/fr/
https://www.youtube.com/user/AGROOFdeveloppement

et plein d'autres...


Symbioze a écrit:
Ah oui, j'oubliais, beaucoup d'entre vous portent des lunettes de soleil, sont hypersensible au bruit, et n'arrive qu'à vivre dans le vert? Pour limiter les stimulations externe, et arriver à se concentrer et se focaliser.

Pile ! Et de plus en plus (accompagné néanmoins par un grande bibliothèque)

En tout cas bienvenue, et au plaisir d'échanger Smile


Dernière édition par ludion le Dim 19 Aoû 2018 - 18:37, édité 1 fois (Raison : fautes)

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Un demi-siècle. Tout va bien, mais... Rêvons de symbioses. Empty Re: Un demi-siècle. Tout va bien, mais... Rêvons de symbioses.

Message par Symbioze le Dim 19 Aoû 2018 - 10:45

Bonjour et merci Ludion !

Qu'est-ce que c'est bon de lire ton message, avec 2 "même" et "pile".

Le plaisir est réciproque d'échanger avec toi, où je devine que ta même démarche a pour but d'aboutir sur un projet concret d'éco-habitat, à associer avec un lieu de maraichage, ou flanqué d'une serre.

J'explore beaucoup le domaine des tiny-house très confortable de 8.5m , dotée comme une maison.
Et je la compare avec une habitation de type BEPOS, qualifiable Natura2000.
Explorations "nouvel habitat" à partager.

Je te propose d'échanger nos coordonnées en PM si cela te dit.

Symbioze

Messages : 9
Date d'inscription : 18/08/2018

Revenir en haut Aller en bas

Un demi-siècle. Tout va bien, mais... Rêvons de symbioses. Empty Re: Un demi-siècle. Tout va bien, mais... Rêvons de symbioses.

Message par Invité le Lun 20 Aoû 2018 - 6:38

Salut Symbioze,

Effectivement je réfléchis intensément à construire un habitat écologique et pratiquer à l'autosuffisance. Je regarde aussi les tiny-houses et d'autres formes d'habitations ou d'écovillages. Je me renseigne aussi sur le droit à la construction, car il y a beaucoup de normes et de contraintes à respecter, y compris dans l'urbanisme...

Je t'enverrai un MP, oui Wink

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Un demi-siècle. Tout va bien, mais... Rêvons de symbioses. Empty Re: Un demi-siècle. Tout va bien, mais... Rêvons de symbioses.

Message par Symbioze le Lun 20 Aoû 2018 - 6:54

Bonjour Ludion,

Sympa. Je te fais un MP avec mes coordonnées. J’ai pas mal d’infos à partager sur le sujet, et en particulier sur l’aspect du terrain, en matière d’urbanisme et d’environnement.
Et bienvenus à tous ceux que le sujet intéresse!

Symbioze

Messages : 9
Date d'inscription : 18/08/2018

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum