L'inconditionnalité

Aller en bas

L'inconditionnalité Empty L'inconditionnalité

Message par Zarb le Mar 14 Aoû 2018 - 0:12

Salut à tous

J'ai effectué une recherche, sujets, messages et je n'ai rien trouvé à ce propos.
Ses forces, ses limites, est-ce qu'elle doit obligatoirement être bilatérale pour exister et être constructive ?
Si vous pouviez m'indiquer quelques fils qui évoquent la question...

Merci par avance
Zarb
Zarb

Messages : 6
Date d'inscription : 10/08/2018
Localisation : Nantes

Revenir en haut Aller en bas

L'inconditionnalité Empty Re: L'inconditionnalité

Message par Chuna le Mar 14 Aoû 2018 - 0:33

Tu pourrais développer un peu plus ta question ? Je crois comprendre, mais je ne suis pas certaine.
Chuna
Chuna

Messages : 14291
Date d'inscription : 31/12/2014
Age : 38
Localisation : Landes

Revenir en haut Aller en bas

L'inconditionnalité Empty Re: L'inconditionnalité

Message par Invité le Mar 14 Aoû 2018 - 1:11

.


Dernière édition par Davidabricot le Dim 30 Sep 2018 - 13:45, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

L'inconditionnalité Empty Re: L'inconditionnalité

Message par Invité le Mar 14 Aoû 2018 - 2:41

f /


Dernière édition par ZebMckay11 le Mer 15 Aoû 2018 - 1:06, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

L'inconditionnalité Empty Re: L'inconditionnalité

Message par Zarb le Mer 15 Aoû 2018 - 0:34

chuna56 a écrit:Tu pourrais développer un peu plus ta question ? Je crois comprendre, mais je ne suis pas certaine.

Ça parle de relation amoureuse, bien entendu, de séparation. Et plus particulièrement entre deux êtres qui ont vécu un truc exceptionnel et pas si éphémère que ça. Compatibilité, complicité, inconditionnalité. Mais l'un des deux s'éloigne…
Est-ce que l'exceptionnel va de paire avec l'éphémère ?
Je la respecte infiniment et je continue à tout lui donner, tout lui proposer en encaissant les moins et en profitant des plus. Elle continue à en profiter aussi, des plus, en donnant le moins possible. Les sentiments ne sont plus les mêmes.
Je ne sais pas de quoi est faite cette inconditionnalité ressentie qui perdure de mon côté seulement, ni ce qu'elle signifie réellement. L'expression de mon sentiment, de mon besoin, de mes peurs ?
Est-elle forcément bilatérale cette inconditionnalité ? Jusqu'où peut (doit?) elle aller? Qu'elle est la limite de l'acceptable ? Est-ce que se montrer solide, permanent, permet de d'entretenir un espoir qui n'est qu'une illusion ? Est-ce que cet espoir est juste la trouille d'un ailleurs ? Est-ce qu'il vaut mieux tenter de renoncer pour faciliter la vie de l'être aimé qui s'éloigne et par conséquent, celle de celui-celle qui reste scotché(e) dans ses espoirs-illusions ?
Et comment renoncer, surtout, puisqu'il semble que ce soit la solution, même si c'est la plus douloureuse, la plus difficile à entrevoir… !?
J'ai quelques références sur le sujet, mais ce n'est que de la théorie. Ça parle pas mal de deuil.
J'ai pourtant un certain âge, mais j'ai l'impression d'un questionnement adolescent.
C'est... zarb !
Ma première passion amoureuse. Il était temps ...

Quelques vécus m'aideraient sûrement...
Zarb
Zarb

Messages : 6
Date d'inscription : 10/08/2018
Localisation : Nantes

Revenir en haut Aller en bas

L'inconditionnalité Empty Re: L'inconditionnalité

Message par Invité le Mer 15 Aoû 2018 - 0:46

.


Dernière édition par Davidabricot le Dim 30 Sep 2018 - 13:46, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

L'inconditionnalité Empty Re: L'inconditionnalité

Message par Chuna le Mer 15 Aoû 2018 - 0:56

D'accord, merci.

J'ai tendance à croire que le seul amour inconditionnel qui existe, c'est celui d'une mère. D'autres amours s'en approchent probablement, mais je ne les ai jamais croisés.

Les questions que tu poses, vu la façon dont tu les poses, tu as déjà les réponses, non ?

La seule qui peut éventuellement être discutée, c'est comment.

Comment s'éloigner sans souffrir, c'est plutôt ça.
Là, je ne suis pas certaine qu'il existe une réponse.

Laisser l'autre partir, pour le coup, est pour moi une preuve d'affection.
C'est ptèt la seule consolation que tu peux avoir, si tu arrives à y croire.

L'attachement dans un couple, c'est basé sur des besoins qui doivent être comblés, et des valeurs communes. Donc conditionnel.
Es tu prêt à attendre éternellement qu'elle revienne ?

J'espère que non.
J'espère que tu sais que toi aussi, tu as droit à ta dose d'amour, comme tout le monde, et que si tu ne le trouves plus ici, il faudra le chercher ailleurs.

Je suis de tout cœur avec toi.
Je pense qu'on connait tous ce que tu vis.

Bien à toi.
Chuna
Chuna

Messages : 14291
Date d'inscription : 31/12/2014
Age : 38
Localisation : Landes

Revenir en haut Aller en bas

L'inconditionnalité Empty Re: L'inconditionnalité

Message par isadora le Mer 15 Aoû 2018 - 8:16

L'amour inconditionnel, ce serait plus facile à condition qu'il soit réciproque, n'est-ce pas ?

en matière de passion amoureuse, on ne choisit pas ses limites de l'acceptable, on les teste à deux. un jour, on sait que la limite est atteinte. basta. ce jour viendra.

en attendant, prends les plus !
isadora
isadora

Messages : 1395
Date d'inscription : 04/09/2011
Localisation : Lyon

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum