Bonjour, je suis perdue

Aller en bas

Bonjour, je suis perdue

Message par Shocobo le Sam 11 Aoû 2018 - 10:03

Bonjour tout le monde,

Quelques un-e-s m'ont brièvement croisé sur discord. Je me suis décidé à me présenter assez rapidement car j'aimerais vraiment faire avancer ma situation... Comprendre, valider -ou non- mon hypothèse et enfin, avancer avec cette différence que je pense avoir.

Mon questionnement a commencé il y a quelques mois, quand je me suis retrouvé -un nouvelle fois- avec le sentiment de ne pas réussir à me faire comprendre même de personnes que j’apprécie beaucoup et dont je me sens proche. Le contexte: j'aide à animer la communauté pokemon go proche de chez moi, sur discord, un de nos membre était un peu pénible car il avait beaucoup de temps pour jouer et, à part le soir, il était quasiment seul. Une autre personne de l'équipe de modération l'a recadré sèchement et il a quitté notre discord... Même s'il était 'lourd', c'est une personne en or, pas méchante, hyper intéressante et je trouvais ça dommage mais soit.
Seulement, le lendemain, voilà qu'une partie de l'équipe de modération (deux personnes) se moquent de sa façon de jouer. Ça m'a agacé parce que c'est un jeu, chacun joue comme il le veut, de la façon dont cela l'amuse, c'est le principe d'un jeu. Je ne trouvais pas ces moqueries compatible avec l'esprit de communauté que nous souhaitons entretenir et quand je l'ai exprimé, on m'en envoyé dans la gueule qu'il l'avait quand même bien chercher et vu comme il avait emmerdé les gens, c'est normal. Quand j'essaie d’expliquer que, non, c'est pas normal de se moquer des gens en se trouvant des justifications, je me suis pris un seau de merde supplémentaire, en tout cas je l'ai ressenti comme ça, c'était quand même moins violent mais ça m'a beaucoup touché. C'était en Avril et j'ai fini par m'isoler un peu pour me protéger de cette incompréhension. Je voulais simplement qu'ils reconnaissent que se moquer des gens n'est pas sympas, que ce n'est pas quelque chose à faire, qu'il n'y a aucune justification valable mais je me suis bien rendu compte que ce n'était pas du tout leur pensée.

Pendant cette retraite sociale -parce que pokemon go est la seule chose qui me fait interagir avec des gens en plus du travail donc m'en privé, c'est me priver d'une partie de ma vie sociale- je suis tombée par hasard sur rayures et ratures. C'était un midi, je glandouillais joyeusement sur facebook et je vois cette pub de quelqu'un qui va sortir un livre en crowdfunding. Ho tiens, des gens différents, j'aime bien les gens différents. J'ai deux amis asperger et je passe toujours de très bon moment avec eux même si on se voit pas souvent. Donc je lis la campagne de crowndfunding et je me dis que le blog a l'air intéressant déjà et je le lis... Et là, c'est le drame... Et ça tourne dans ma tête. 'Mais c'est moi ça, non?'... 'Peut être que je pense que c'est moi parce que ça me rassure de me dire que je suis littéralement différent et que c'est pour ça que j'ai du mal à me faire comprendre.'... Et je le fais lire à ma moitie et quand je lui demande si ça lui fait penser à quelque chose, il me répond que ça lui fait penser à moi, à mon fonctionnement. C'est ce que je me disais aussi...

Depuis ça, j'ai des cycles de joies, tristesses, déceptions, interrogations... Car toutes les pièces du puzzle s'ajustent les unes par rapport aux autres. D'aussi loin que je me souvienne, j'ai toujours voulu -et aimé- apprendre et essayer de nouvelles choses sans forcément briller -ce qui est assez frustrant à l'école puisque l'échec est punitif- mais mes parents n'ont pas vraiment nourri ma curiosité, probablement plus par manque d'envie que par manque de moyens. Même si je n'ai pas brillé à l'école, ma mère m'a rapporté que les enseignants avaient voulu me faire sauter une classe mais que mes parents me souhaitaient une scolarité 'normale'. Je n'ai jamais eu beaucoup d'amis car je ne trouvais pas mes camarades de classe intéressants et on avait plutôt tendance à me moquer parce que les professeurs, eux, étaient intéressants pour moi donc je posais des questions, je participais aux cours... Quand en BTS, un de mes professeurs d’informatique m'a demandé si j'avais quelqu'un de ma famille qui faisait de l'informatique, je lui ai répondu que non, je suis juste doué en mathématiques. Mon frère a fait le même BTS mais il ne m'avait pas montré ses cours ou ses exercices.

Je n'arrête pas de me dire que quelqu'un savait. Quelqu'un, dans mon entourage, familiale, scolaire ou soignant, quelqu'un devait savoir mais n'a rien dit. Je souffre de dépression/angoisses depuis que j'ai 18 ans avec des hauts et des bas, j'ai fait deux séjour en hôpital psychiatrique parce que je reste assez lucide quand ça ne va pas pour dire 'Nan mais là je mange plus, je dors hyper mal, j'arrive plus à me laver, à me brosser les cheveux...'. Je fini toujours par arrêter les médicaments parce que je trouve que ça me rend débile, que je pense moins vite, moins efficacement quand j'en prend... Je suis suivi par une psychothérapeute pleine de bienveillance mais j'ai le sentiment de ne plus avancer avec elle vers l'état de paix auquel j'aspire. Je me dis que je devrais passer les tests pour valider mon hypothèse et peut être m'adresser à une personne spécialisé si jamais je suis effectivement un zèbre mais à qui s'adresser? J'angoisse à l'idée d'appeler qui que ce soit au téléphone, encore plus quand je ne connais pas la personne ou le lieu. Et si au final je ne suis pas zèbre? Que je suis 'juste' dépressif et angoissé? Je sais que ce n'est pas parce qu'on a pas un résultat de zèbre qu'on en est pas un mais est ce seulement légitime que je me questionne sur la zèbritude? 'Ma' zèbritude?...

Quand j'en parlé de mon hypothèse d'être un zèbre à ma psychothérapeute, j'ai ressenti que pour elle, c'était comme le nez au milieu de la figure mais je ne suis pas sûre de mon intuition car même si mes intuitions sont bonnes la plus part du temps, il m'arrive de me tromper...

Du coup, j'ai fini par échouer ici. Parce que je ne sais pas où aller. Il y a des jours où mon questionnement m'empêche de travailler efficacement. Où la tristesse mélangée à la colère, de ne pas avoir su avant, de ne pas avoir eu un entourage qui s'adapte à moi ou m'aide à m’adapter, me submerge et je pleurs devant mon ordinateur pour aucune raison visible.

J'espère que vous pourrez m'aider à (re)trouver mon chemin.

Merci de m'avoir lu.
Shocobo
Shocobo

Messages : 2
Date d'inscription : 09/08/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bonjour, je suis perdue

Message par Bimbang le Sam 11 Aoû 2018 - 10:19

Et ben t'as bien fait de venir en tout cas !
Faire le clair là-dessus en passant des tests pourra t'aider peut être, et au passage, avec tous les questionnements qui foisonnent ici, tu pourras apprendre d'autres choses sur toi même ?

Bienvenue à toi flower



Bimbang
Bimbang

Messages : 3972
Date d'inscription : 31/07/2016
Localisation : 44

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bonjour, je suis perdue

Message par timo le Sam 11 Aoû 2018 - 10:24

Bonjour et bienvenue.

La quête du psy est longue et difficile, et pendant ce temps le doute perdure.

Il y a une section du forum consacrée aux http://www.zebrascrossing.net/f58-les-psys-les-adresses-de-psys.

J'espère que tu trouveras un psy sympa près de chez toi.

timo

Messages : 117
Date d'inscription : 26/07/2018
Age : 38
Localisation : Compiègne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bonjour, je suis perdue

Message par Mille le Sam 11 Aoû 2018 - 17:37

Bienvenue Shocobo !


Quand j'en parlé de mon hypothèse d'être un zèbre à ma psychothérapeute, j'ai ressenti que pour elle, c'était comme le nez au milieu de la figure

Il y a des jours où mon questionnement m'empêche de travailler efficacement. Où la tristesse mélangée à la colère, de ne pas avoir su avant, de ne pas avoir eu un entourage qui s'adapte à moi ou m'aide à m’adapter, me submerge et je pleurs devant mon ordinateur pour aucune raison visible.



Eh bien on dirait que t'es au bon endroit ici Wink
Faire les tests pour avoir le coeur net, mieux connaître ton fonctionnement propre, et apprendre à t'adapter aux autres (car ce n'est pas eux qui le feront)... c'est le début du chemin !
Bonne route !
Mille
Mille

Messages : 914
Date d'inscription : 16/07/2018
Localisation : Dans la stratosphère

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bonjour, je suis perdue

Message par Saxifrage* le Sam 11 Aoû 2018 - 18:10

Bienvenue à toi !

Tu as déjà trouvé le forum, maintenant gaffe de ne pas t'y perdre ! ^^
Bonne découverte.
Saxifrage*
Saxifrage*

Messages : 4844
Date d'inscription : 07/06/2018
Age : 36
Localisation : Entre les rochers

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bonjour, je suis perdue

Message par Invité le Sam 11 Aoû 2018 - 18:43

bienvenue :-)

flower

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Bonjour, je suis perdue

Message par Elliot le Sam 11 Aoû 2018 - 19:07

Bienvenue à toi !

N'hésite à partager tes questionnements sur le forum Wink

N'hésite pas à te documenter sur la question des HP (livres, vidéos ...).
Moi j'ai beaucoup appris sur moi même par ce biais.

Courage !
Elliot
Elliot

Messages : 1177
Date d'inscription : 06/06/2018
Age : 37
Localisation : Dans la stratosphère

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bonjour, je suis perdue

Message par Hortense le Sam 11 Aoû 2018 - 19:13

Bienvenue à toi, petit lapin.

Moi aussi, j'ai peur du téléphone. J'ai des angoisses administratives terribles.

Hortense
Hortense

Messages : 5914
Date d'inscription : 08/03/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bonjour, je suis perdue

Message par Saxifrage* le Sam 11 Aoû 2018 - 19:17

On peut faire un club p-ê ?! ^^
Saxifrage*
Saxifrage*

Messages : 4844
Date d'inscription : 07/06/2018
Age : 36
Localisation : Entre les rochers

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bonjour, je suis perdue

Message par Hortense le Sam 11 Aoû 2018 - 20:20

Bonne idée, on paiera les services d'une secrétaire. Non, d'UN secrétaire.
Hortense
Hortense

Messages : 5914
Date d'inscription : 08/03/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bonjour, je suis perdue

Message par Elliot le Sam 11 Aoû 2018 - 21:02

Bonjour, secrétariat d'Hortense, j'écoute Wink
Elliot
Elliot

Messages : 1177
Date d'inscription : 06/06/2018
Age : 37
Localisation : Dans la stratosphère

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bonjour, je suis perdue

Message par Shocobo le Dim 12 Aoû 2018 - 8:49

Bonjour,

Merci à tous pour vos messages de bienvenue. J'ai commencé à lire le forum. J'aimerais tellement pouvoir tout lire, tout voir et tout écouter sur les zèbres mais mon rythme de vie m'en empêche donc je dois me montrer patient et sélectionner attentivement les sujet qui sont les plus important pour moi, les sujets à approfondir et apprendre en priorité. J'ai regardé quelques vidéo d'un chaine youtube 'Une psy à la maison'. Je ne sais pas si c'est une bonne chaine sur le douance mais son discours me semble valide.

@Bimbang: j'arrête pas d'apprendre des choses sur moi même depuis Avril. Notamment que ce que j'appelle 'ma normalité' n'est -peut être- pas qu'une invention. Ma famille m'a trop souvent fait des remarques car j'ai des goûts différents de leur normalité. Sans même aborder le sujet de mon frère qui n'est comporter comme un PN à mon égare, les autres membres de ma famille n'ont pas été des plus compréhensifs tout au long de mon enfance à un point que je me demandais si je n'étais pas adopté tant je me sentais différent d'eux.
Merci pour ton message d'encouragement.

@timo: je sais que la quête psy est longue mais j'en ai assez de me sentir mal dans ma vie. Actuellement tout va 'bien'. Je suis en couple depuis bientôt 7 ans avec ma moitié et tout se passe très bien entre nous. J'ai un travail en CDI qui me permet de vivre correctement. J'ai acheter un appartement dans lequel je vis actuellement. J'ai tendance à penser que j'ai tout ce que tout le monde veux sans forcément pouvoir se l'offrir mais je ressens un vide dans ma vie sans parvenir à mettre le doigt sur le pourquoi. Ou plutôt j'ai une idée assez précise mais l'appliquer voudrais dire remettre en cause tout mon modèle économique et ma mère m'ayant parfaitement inculqué la peur de ne pas avoir assez pour vivre, cela me terrifie.
Merci pour ton message et le lien vers les topics d'adresses. Je pense que je créerais le mien un peu plus tard car je veux avoir toute les cartes en mains avant de faire les démarches.

@Mille: l'idée de l'entourage qui s'adapte à soi, c'est juste pour l'entourage proche dans l’idée dans laissez le temps d'apprendre à s'adapter. Mais oui, je sais que ce sera principalement à moi de m'adapter puisque je pense sortir de la norme de notre société hyper normalisée.
Merci de m'avoir rassuré d'être au bon endroit. Ce n'est pas grand chose mais comme j'avance à tâtons, c'est bon à prendre.

@un pseudo pas trop long1: l'inspiration vient plutôt de ça.

Le 'S' majuscule est un reliquat de mon pseudo d'ado. J'aime bien l'ambiguïté que ça donne aussi, entre les Chocobos de final fantasy et les Schokobons kinder.

@Elliot: Pour l'instant, je regarde si mes questions ont déjà été posées (probablement) et je m'attèle à trouver les topics adéquats. Les posts suivront quand je serais plus à l'aise avec le forum. Non pas que j'ai du mal à me servir d'un forum mais, de la même façon qu'il me faut un certain temps pour me sentir bien dans un nouveau lieu, il me faut du temps pour me sentir à l'aise sur un nouveau site.
J'ai commencé les vidéos, mais ça reste limité car je ne sais pas trop où ni quoi chercher. Il doit bien y avoir un topic sur le forum pour ça. Je vais le trouver. La lecture, c'est plus compliqué. Entre le sommeil et le travail, il ne me reste pas tant de temps que ça pour me poser au calme et lire mais je sais qu'il va falloir que je m'aménage du temps pour cette activité afin d'avancer.
Merci pour tes encouragements.

@Hortense: Si tu savais comme j'ai pu souffrir de cela au point de me demandé si j'étais seul dans ce cas. Ce n'est que récemment que j'ai découvert que c'est plus commun que ce que mes proches me faisaient croire. Tous dans ma famille sont à l'aise avec le téléphone alors quand aux anniversaires tout le monde appelaient pour me le souhaitez et que j'étais des plus apathiques, je culpabilisais tellement... Je savais que je devais dire des choses mais à part répondre aux questions oui/non, rien ne sortait de ma bouche, tout juste le minimum pour déclencher la question suivante.
Merci pour ton empathie.

L'idée du secrétariat me fait sourire car je suis sûr que ce serait un marché à creuser. Smile
Shocobo
Shocobo

Messages : 2
Date d'inscription : 09/08/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bonjour, je suis perdue

Message par Mille le Dim 12 Aoû 2018 - 9:57

La peur inculquée par ta mère...
 
Ça me rappelle quelquechose 

J’ai entendu il y a peu une citation prêtée à Simone de Beauvoir (pas pu vérifier):
On devient adulte le jour où on comprend qu’il n’y a pas d’adulte .

Moi aussi je m’inscris au secrétariat d’Elliot !! Wink
Mille
Mille

Messages : 914
Date d'inscription : 16/07/2018
Localisation : Dans la stratosphère

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bonjour, je suis perdue

Message par Elliot le Dim 12 Aoû 2018 - 11:17

Perso, j'ai enchaîne les vidéos de "une psy à la maison".
Comme tout, certaines vidéos ont raconté ma vie, je me suis beaucoup moins reconnu dans d'autres.
Mais ses vidéos sont très centrées sur les situations du quotidien, les problèmes spécifiques aux HP et comment s'y adapter.
J'espère que ça pourra t'aider comme ça m'a aidé Wink

Bon, je monte ma boîte de secrétariat !! Smile
Elliot
Elliot

Messages : 1177
Date d'inscription : 06/06/2018
Age : 37
Localisation : Dans la stratosphère

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum