S'agitent les électrons...

Page 13 sur 15 Précédent  1 ... 8 ... 12, 13, 14, 15  Suivant

Aller en bas

Re: S'agitent les électrons...

Message par ludion le Dim 11 Nov 2018 - 2:10

Bonsoir siamois93

Non. Mais je suis allé voir. Des BD humoristiques. Qu'est-ce qui t'a incité à me proposer ce site ?

ludion
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 717
Date d'inscription : 03/08/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: S'agitent les électrons...

Message par ludion le Dim 11 Nov 2018 - 2:15

La régression à l’infini survient lorsque la solution d’un problème provoque la réapparition de ce problème lui-même.



Qui a des enfants (mais pas que) ne peut rester insensible à cette « faille » logique qu’est la régression à l’infini.  De la réponse à un pourquoi enfantin à la réponse au pourquoi du pourquoi, à la réponse au pourquoi du pourquoi du pourquoi, le cheminement, s’il n’en prend pas toujours les détours précis, trouve de nombreux échos avec celui de cette régression.  Différente du cercle (vicieux ou vertueux), la forme que prend la régression à l’infini est celle de la spirale.  Elle s’enracine dans l’éternel retour du même mais en passant des seuils logiques toujours plus élevés.  Elle fait toujours ré-advenir la même question mais en lui créant toujours une nouvelle réponse.  La régression à l’infini fait toujours réapparaître le même problème, certes, et à l’infini, mais modifié, comme toujours nouveau, comme plein des promesses qui les verront se résoudre.  Promesses fausses mais qui incitent, plein d’espoir, à poursuivre plus avant dans la spirale.

Paolo Virno se fait d’abord un devoir d’expliquer la régression à l’infini avant d’en trouver le pourquoi dans nos particularités humaines que sont  l’hyper-réflexivité, la transcendance et la dualité d’affects.  Mais, plus essentiellement, son analyse est avant tout destinée à montrer comment stopper cette régression.  L’arrêt pouvant résulter d’un choix, d’un procédé consciemment mis en œuvre.  Telle cette procédure interrompant la régression en recoupant le terme problématique par un autre issu d’un autre champs sémantique.  Ainsi, pour faire simple, de la peur.  On a peur.  Ayant peur, on a aussi peur d’avoir peur.  Et on a peur d’avoir peur d’avoir peur.  Et ainsi de suite.  Mais cette seconde peur (ou la deuxième, ou…), si elle fait ré-advenir le premier terme (ou celui qui le précède), ne s’y limite pas.  Son second terme en enrichit le second qui le dépasse pour, comme en changeant de registre, résoudre, ad minima, la régression.  Et ainsi, la peur devient angoisse.

Ancrée dans le langage (La régression à l’infini est la fatalité qui attend ceux qui veulent exprimer par des mots le fait que l’on parle.), la régression à l’infini est bien plus qu’une simple et bien identifiable faille logique.

L’histoire de la philosophie est dans une mesure très large, et même décisive, l’histoire des tentatives pour mettre un terme à la régression à l’infini.

Cet « ainsi de suite » vertigineux ne peut être résolu que par un « ça suffit comme ça ».  Alors que l’on tente souvent de faire de la philosophie un geste, un mouvement, puisant chez Kant, Wittgenstein et confrontant sa pensée à l’expérience politique, Paolo Virno nous rappelle qu’elle est avant tout arrêt, et que, comme les habitudes sont les cristaux de la pratique, ceux de la pensée sont les idées.  Et, en hissant ce détail qu’est la régression à l’infini à des niveaux d’interprétation inédit pour en redécouvrir l’aspect originaire, il en renouvelle l’urgence.

L’interruption de la régression est le geste adaptatif, manifestement linguistique, par lequel nous maîtrisons dès l’origine l’inadaptation que le langage même ne cesse de produire.
avatar
ludion
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 717
Date d'inscription : 03/08/2018
Localisation : A cheval sur le vecteur Temps

Revenir en haut Aller en bas

Re: S'agitent les électrons...

Message par siamois93 le Dim 11 Nov 2018 - 2:17

J'ai trouvé dans cette bd une certaine recherche du sens du monde. Et puis tu venais de parler de bd.
avatar
siamois93
Rayures flamboyantes
Rayures flamboyantes

Messages : 3288
Date d'inscription : 03/04/2012
Age : 51

http://taijiquan.neuronnexion.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: S'agitent les électrons...

Message par ludion le Dim 11 Nov 2018 - 2:21

D'accord et merci Smile

Oui j'ai parlé de BD. Bien plus pour le contenu de cette dernière qui évoque ces esclaves énergétiques que tout le monde semble prendre pour normaux et éternels que pour le phénomène BD lui-même.

Ceci dit il n'y a pas de moyen meilleur qu'un autre pour prendre conscience...
avatar
ludion
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 717
Date d'inscription : 03/08/2018
Localisation : A cheval sur le vecteur Temps

Revenir en haut Aller en bas

Re: S'agitent les électrons...

Message par Antinéa le Dim 11 Nov 2018 - 12:21

Merci pour toutes ces réflexions provoquées… Courbette
avatar
Antinéa
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 2774
Date d'inscription : 07/06/2018
Age : 35
Localisation : l'Atlantide

Revenir en haut Aller en bas

Re: S'agitent les électrons...

Message par Fleur de Cactus le Dim 11 Nov 2018 - 12:50

ludion a écrit: Paolo Virno "Ancrée dans le langage (La régression à l’infini est la fatalité qui attend ceux qui veulent exprimer par des mots le fait que l’on parle.), la régression à l’infini est bien plus qu’une simple et bien identifiable faille logique".

Bonjour Ludion, je crois que l'on tient là une des clés de ce sur quoi nous réfléchissons les uns et les autres, ici et là !

Je raccorde ça à ce que tu as mis sur mon fil à propos de l'extension de la pensée, sur une vidéo posée par Paban qui m'a amenée vers une autre intitulée "L'univers est-il une illusion" de David Elbaz à Rennes, dont je retranscris aujourd'hui - tout à l'heure - ce que j'en ai compris sur notre rapport à la science, entre observation et théorisation, aussi avec les échanges que j'ai avec Paban' sur les mythes fondateurs et son intuition que je pense intuitivement (^^') bonne, une émission que j'ai entendue sur France Culture sur le langage... etc, etc, etc.

Je repars sur mes bricolages pour canaliser l'ébullition intellectuelle qui m'anime et je tâche d'en faire un petit quelque chose, mais je voulais te remercier et te souhaiter un bon dimanche !
avatar
Fleur de Cactus
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 669
Date d'inscription : 30/11/2012
Localisation : Lyon

Revenir en haut Aller en bas

Re: S'agitent les électrons...

Message par siamois93 le Dim 11 Nov 2018 - 13:13

Et s'il suffisait d'être chaleureux ? Avez-vous remarqué à quel point notre attitude mentale et corporelle change notre expérience du monde mais aussi notre façon d'y vivre. En étant plus chaleureux pour ma part je me prends moins la tête, et les questions repartent dans le vide. Je suis arrivé sur ce besoin d'être chaleureux car c'est ce qui me manquait, par rapport à toutes réflexions, et aussi par rapport à des personnes qui sont généreuses (d'après elles) mais sont froides finalement et désagréables.
La pratique du taî-chi-chuan par ailleurs m'apporte d'autres éléments (que ceux de la réflexion) sur le monde, et ce qu'y vivre peut être (sans signifier quoi que ce soit).
C'est peut-être pas le fond de votre discussion. Je compte sur votre miséricorde.
avatar
siamois93
Rayures flamboyantes
Rayures flamboyantes

Messages : 3288
Date d'inscription : 03/04/2012
Age : 51

http://taijiquan.neuronnexion.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: S'agitent les électrons...

Message par ludion le Dim 11 Nov 2018 - 17:26

Merci de votre visite ici Smile

@Antinéa

De rien Smile
Le partage. Juste du partage. Pour ce que ça vaut pour soi et peut valoir pour l'autre...

@Fleur de Cactus

J'ai acheté ce livre en 2013, dès sa parution. Il m'a tout à fait paru adéquat d'en faire état au moment ou tant de vagues de fond surgissent ici (et dans le monde qui nous entoure, il va sans dire). Je me souviens bien des boucles mortifères qui prenaient place en mon cerveau fut un temps, durant lequel mon scalpel intérieur passait son temps à fragmenter à l'envie, sans jamais ne faire que s'enfoncer plus au loin dans le brouillard des questions sans réponses, et défigurant par là-même l'image d'origine que je n'arrivais même plus à reconstruire...

Il me vint alors une idée : Quel était l'important ? Passer son temps à comprendre les mécanismes qui furent à l'origine de la constitution de quelque phénomène ou être ? Ou passer son temps à entrevoir comment ces phénomènes ou êtres pouvaient échanger dans le but de mieux inter-opérer, partager, voyager ensemble ?

Et puis m'est venue une idée qui m'extrayait de cette dualité mortifère (j'y fus aidé par d'autres lectures, comme celle d'Umberto Eco, d'Alfred Korzybski, etc.) : Pourquoi, dans la compréhension des mécanismes, ne pas vouloir s'arrêter à la frange de l'inconnaissable, ce qui est une forme d'acceptation de sa finitude ? Pourquoi Ne pas alors s'appliquer à envisager ce que cet existant peut amener d'imbrications et de partages, laissant place à l'inconnaissable des relations tierces dont nous n'e savons l'étendue ? Encore acceptation de sa finitude ?

Ces deux formes d'acceptation libèrent de l'énergie, énergie résiduelle qui peut alors se focaliser sur des émergences que nous n'aurions autrement jamais envisagées. L'inconnaissable se laisserait-il entrevoir ainsi que si nous étions disponibles en acceptant pleinement qu'il soit ?

Bon dimanche à toi également.

@siamois93

Je crois aussi que la chaleur humaine est un vecteur d’apaisement. certainement une des facette de la vacuité bouddhique (pour ne citer que cela). Et c'est pourtant d'une antinomie flagrante, le mot chaleur portant intrinsèquement une idée d'agitation et de friction alors qu'ici, du point de vue relations humaines, il confine au don du calme. La froideur elle-même, frisant l'immobilisme et le silence, étant vue comme un abandon, voire du dédain, alors qu'elle appelle à une forme de paix...

Ces mots pourraient paraître comme étant "menteurs" sortis de leurs contextes respectifs. Et leur interprétation étant liée au récepteur, agité par son vécu, n'aide en rien l'émetteur - agité par le sien - à en modérer la portée. Ici encore agit l'inconnaissance...

Alors oui, le langage n'est pas le seul et unique vecteur d'échange, l’image et le ressenti qui en découle en sont d'autres. Sait-on encore en tenir compte ?


Dernière édition par ludion le Dim 11 Nov 2018 - 18:52, édité 1 fois
avatar
ludion
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 717
Date d'inscription : 03/08/2018
Localisation : A cheval sur le vecteur Temps

Revenir en haut Aller en bas

Re: S'agitent les électrons...

Message par ludion le Dim 11 Nov 2018 - 18:26










Spoiler:
http://www.zeroseconde.com/2016/02/umberto-eco-lutilisateur-voit-la-technologie-comme-de-la-magie/
avatar
ludion
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 717
Date d'inscription : 03/08/2018
Localisation : A cheval sur le vecteur Temps

Revenir en haut Aller en bas

Re: S'agitent les électrons...

Message par ludion le Lun 12 Nov 2018 - 23:32

L'OBVIE ET L'OBTUS, ESSAIS CRITIQUES



Il me semble distinguer trois niveaux de sens. Un niveau informatif, ce niveau est celui de la communication. Un niveau symbolique, et ce deuxième niveau, dans son ensemble, est celui de la signification. Est-ce tout ? Non. Je lis, je reçois, évident, erratique et têtu, un troisième sens, je ne sais quel est son signifié, du moins je n'arrive pas à le nommer, ce troisième niveau est celui de la signifiance. Le sens symbolique s'impose à moi par une double détermination : il est intentionnel (c'est ce qu'a voulu dire l'auteur) et il est prélevé dans une sorte de lexique général, commun, des symboles : c'est un sens qui va au devant de moi. Je propose d'appeler ce signe complet le sens obvie. Quant à l'autre sens, le troisième, celui qui vient " en trop ", comme un supplément que mon intellection ne parvient pas bien à absorber, à la fois têtu et fuyant, lisse et échappé, je propose de l'appeler le sens obtus

Ce volume d'essais critiques est consacré au seul domaine du visible (image, photo, peinture) et de la musique ; C'est un véritable corpus, une réflexion continue qui va du strict déchiffrement du sémioticien à un au-delà de la sémiotique.
avatar
ludion
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 717
Date d'inscription : 03/08/2018
Localisation : A cheval sur le vecteur Temps

Revenir en haut Aller en bas

Re: S'agitent les électrons...

Message par ludion le Mar 13 Nov 2018 - 17:10

Il m'arrive rarement de m'emporter. Parce que je préfère l'échange de points de vue, la réflexion en groupe, à l'échange d'assertions péremptoires et à la distribution de horions ou autres joyeusetés relevant de la même veine.

Pour autant, je me rends bien compte qu'il faut parfois un cri qui couvre le bruit ambiant afin de pratiquer à une certaine sidération qui fige le mouvement pour enfin attirer regard et attention.

En ce moment une agitation montant du plus profond de mon être émerge. Je n'ai pas forcément des mots à plaquer dessus... J'erre, mes pensées s'agitent. Une énergie particulière se manifeste qui me pousse à aller de ci, de là, sans but précis, comme si je cherchais une ligne de fuite, une sortie, un échappement.
Une forme instinctive ce fait jour qui me remue autant qu'elle m'oppresse, son urgence devenant de plus en plus prégnante, comme si une partie de moi dont j'ignorais l’existence s'était éveillée, me disant : "Fuis !"

Les animaux ont des perceptions plus fines que les nôtres. Certains sentent les infrasons, d'autre perçoivent les champs magnétiques, etc. Obscurément, ces perceptions les font partir des lieux où ils furent, indiquant à ces derniers qu'un événement est en gestation, événement qui peut être une fatalité à leur égard.

Eh bien, toute proportion gardée dans ce parallèle, il me semble que le ressenti actuel qui me travaille relève du même principe.

Sans doute mon esprit travaille-t-il sur ce que je collecte comme informations :
- Les alertes de scientifiques qui n'arrêtent de présenter leurs conclusions sur la dégradation du biotope
- Le durcissement de relations internationales
- La montée de obscurantismes
- La recrudescence des incivilités
- La rupture du fil de l'historicité, elle-même liée aux cultures et savoirs qui s'entrechoquent
- La négation des racines et de l'ancrage dans un paysage par le consumérisme effréné
- Les pertes de sens et d'un chemin commun, accompagnés du retour des corporatismes
- Les différentes manipulations du langage, changeant le sens primaire des mots, écartant par là-même d'une certaine réalité pour n'en présenter qu'un ersatz
- Le besoin qu'ont d'aucuns de s’asseoir sur leurs certitudes, à la poursuite de mythes révolus, pour ne perdre ni pied ni face.

Ceci ne me donne pas envie de m'enfermer, bien au contraire. Plutôt de souligner l'urgence qu'il y a à reproduire du sens, à dessiller les yeux afin qu'ils regardent en face ce mur vers lequel ils avancent. A remettre la lignée en perspective, à penser l'héritage à transmettre à ceux qui suivent et n'ont en rien demandé d'être mis là, là où des aveugles ont décidé qu'ils devraient être pour leur plaisir d'un instant...

Que resterait-il des rêves de tout un chacun si le poids des actions passées n'était point pris en compte ? Si l'actuel, même constaté n'était suivi d'action ? Un mirage élégant transformé en cauchemar ?
Ce dont nous souffrons tous appartient à chacun ! Il n'est aucun de nous qui puisse s'en dédouaner, et la prise de conscience ne peut en être excuse en prétextant que l'on ne savait pas et qu'autrui est le germe de la déchéance. Commencer de soi-même est alors salutaire.

Chaque geste posé en conscience est tel la goutte d'eau perdue l'un océan. Elle vient grossir son flux de manière imperceptible, lui donnant enfin sa taille et son importance en transcendant le temps.

Et le temps est venu de regarder en face ce que le futur peut nous apporter : Il nous apportera uniquement ce que nous avons par avance et individuellement mis à germer !

Alors foin des errements qui consomment le temps à découper en quatre assertions se focalisant à l'envie sur le détail qui manque ou la mésinterprétation, sur l'incohérence supposée ou le l'absence de sources (que chaque être porte à sa mesure sur un champ qu'il n'a pas abordé). Ce n'est qu'un miroir de la fatuité, une stase pendant laquelle tout autour de nous mute un écran de fumée sur lequel on se concentre alors que les dégradations se poursuivent sans que nous ayons ne temps d'en peser les effets.

Revenons à l'essence. Celle qui nous permet de respirer, de manger, de boire, de dormir en paix et de se préserver du froid tout en respectant ce qui nous fournit ceci.
Sans cela, tant passé sous silence, tant oublié, rien de que nous sommes, rien de ce que nous avons créé ne perdurera. Et l'humain, étincelle parmi les étincelles, retournera dans l'oubli.
avatar
ludion
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 717
Date d'inscription : 03/08/2018
Localisation : A cheval sur le vecteur Temps

Revenir en haut Aller en bas

Re: S'agitent les électrons...

Message par Antinéa le Mar 13 Nov 2018 - 17:14

La théorie du centième singe… j'ai lu un truc sur ça ce matin… ça m'avait fait pensé à toi, entre autres… j'essaye de retrouver la référence pour ce soir.
avatar
Antinéa
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 2774
Date d'inscription : 07/06/2018
Age : 35
Localisation : l'Atlantide

Revenir en haut Aller en bas

Re: S'agitent les électrons...

Message par ludion le Mar 13 Nov 2018 - 17:24

Ah merci Antinéa Smile

J'ai trouvé ça sur Wikipédia : https://fr.wikipedia.org/wiki/Le_centi%C3%A8me_singe

Je pense qu'il y a une piste (que je défendais avant même que d'avoir lu ça ^^). Mais il faut pouvoir lutter contre les medias mainstream pour diffuser. C'est là que des réseaux libres peuvent aider Smile

EDIT :

J'ai trouvé ça aussi : https://www.le100esinge.com/

Thanh Nghien (qui a donné une conférence visible sur le site) a aussi fondé les "crapauds fous" ( http://crapaud-fou.org/ ). Voilà un interview de cette personne :

avatar
ludion
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 717
Date d'inscription : 03/08/2018
Localisation : A cheval sur le vecteur Temps

Revenir en haut Aller en bas

Re: S'agitent les électrons...

Message par ludion le Mar 13 Nov 2018 - 18:20

Continuation de mon post du 6 novembre 2018 à 19h38


Spoiler:
https://www.politis.fr/editions/1524-intelligence-artificielle-cheval-de-troie-du-techno-liberalisme-34131/
avatar
ludion
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 717
Date d'inscription : 03/08/2018
Localisation : A cheval sur le vecteur Temps

Revenir en haut Aller en bas

Re: S'agitent les électrons...

Message par ludion le Mar 13 Nov 2018 - 20:58














avatar
ludion
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 717
Date d'inscription : 03/08/2018
Localisation : A cheval sur le vecteur Temps

Revenir en haut Aller en bas

Re: S'agitent les électrons...

Message par Antinéa le Mar 13 Nov 2018 - 21:06

Je me doutais bien que tu trouverais ! ^^

Du coup, je vais regarder ces crapauds fous, ça fait déjà 2 fois que je vois ce nom-là !
avatar
Antinéa
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 2774
Date d'inscription : 07/06/2018
Age : 35
Localisation : l'Atlantide

Revenir en haut Aller en bas

Re: S'agitent les électrons...

Message par ludion le Mar 13 Nov 2018 - 21:55

@Antinéa

Ben oui curiosité piquée = recherche en activité ^^

Bonne découverte alors Smile
avatar
ludion
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 717
Date d'inscription : 03/08/2018
Localisation : A cheval sur le vecteur Temps

Revenir en haut Aller en bas

Re: S'agitent les électrons...

Message par ludion le Mer 14 Nov 2018 - 13:37

J'ai déjà posté ce qui suit dans Informatique - protéger sa vie privée... mais la redite ne nuit pas en ce cas

Des chercheurs américains sont parvenus à mettre au point une technique d’espionnage en utilisant le wifi. Il s’agit de voir les mouvements d’un individu à travers les portes, par le biais d’un simple smartphone équipé d’un algorithme.

Yanzi Zhu, chercheur à l’Université de Californie à Santa Barbara (États-Unis) a mis au point une technique bien plus simple, décrite dans une publication sur la plateforme arXiv le 23 octobre 2018. Celle-ci a été plus récemment relayée par la MIT Technology Review. L’intéressé a élaboré un moyen d’observer l’intérieur d’une maison en captant simplement son réseau wifi.

Voilà l'article scientifique : https://arxiv.org/pdf/1810.10109.pdf
avatar
ludion
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 717
Date d'inscription : 03/08/2018
Localisation : A cheval sur le vecteur Temps

Revenir en haut Aller en bas

Re: S'agitent les électrons...

Message par ludion le Mer 14 Nov 2018 - 14:42

La construction des langues

http://son.prun.net/S16/le-labo-des-savoirs/le-labo-des-savoirs-20160316-1.mp3
avatar
ludion
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 717
Date d'inscription : 03/08/2018
Localisation : A cheval sur le vecteur Temps

Revenir en haut Aller en bas

Re: S'agitent les électrons...

Message par ludion le Mer 14 Nov 2018 - 14:46

Le coût énergétique du WEB

http://son.prun.net/S13/redaction/04/20180412-rediffusion-le-cout-energetique-du-web-1.mp3

Spoiler:
https://www.nytimes.com/2012/09/23/technology/data-centers-waste-vast-amounts-of-energy-belying-industry-image.html
avatar
ludion
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 717
Date d'inscription : 03/08/2018
Localisation : A cheval sur le vecteur Temps

Revenir en haut Aller en bas

Re: S'agitent les électrons...

Message par ludion le Mer 14 Nov 2018 - 22:42

Bon allez mon dernier post pour la route et pour ceux qui s'intéressent à l'informatique en général et à la sécurité informatique en particulier.

Vous trouverez la une résume des recherches de 2018 d'une société spécialisée dans la sécurité informatique. Intéressant aussi pour les non-initiés, lesquels, même s'ils ne comprennent pas l'entière substance, regarderont leurs différents compagnons électroniques avec un  autre œil.

https://www.ptsecurity.com/upload/corporate/ww-en/analytics/Positive-Research-2018-eng.pdf

Tchao
J'ai passé quelques instants agréables ici, mais il est temps maintenant de poursuivre ma route. Je serai donc parti en fin de semaine. Bonne continuation à ceux avec qui j'ai pu échanger Smile
avatar
ludion
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 717
Date d'inscription : 03/08/2018
Localisation : A cheval sur le vecteur Temps

Revenir en haut Aller en bas

Re: S'agitent les électrons...

Message par ZZebulon le Mer 14 Nov 2018 - 23:40

Spoiler:
content de t'avoir lu et dommage que tu quittes, mais bon je quitte je pars je reviens moi aussi


merci pour ce rapport, qui montre à quel point le décalage entre utilisateur et systèmes mis en place ne peut mener qu'à des exploits de plus en plus simples

je me dis souvent que le fameux 666 est justement déjà mis en place dans ce monde full ia et électronique et que ce simple fait là en est sa condition première

j'en viens à espérer qu'un blackout de type 1859 viendra effacer les risques

https:// en.wikipedia.org/wiki/Solar_storm_of_1859

peu de gens s'iintéressent aux vents solaires à part les concessionnaires et fabricants de sat, ons e souviendra aussi des risques qu'ont failli prendre les missions appolo

http:// ww w.2012un-nouveau-paradigme.com/article-eruptions-solaires-tout-va-bien-la-nasa-declare-qu-il-n-y-a-physiquement-aucun-risque-que-la-terre-s-117832081.html

https:// ww w.futura-sciences.com/sciences/actualites/univers-rayonnement-cosmique-preoccupation-majeure-vols-habites-9859/

"Une éruption chromosphérique sérieuse a provoqué une émission de rayonnements potentiellement mortels en août 1972, entre les missions Apollo 16 et Apollo 17, bien que les équipages en orbite terrestre n'aient couru aucun risque. Cependant, il en aurait été tout autre si des hommes s'étaient trouvés à la surface de notre satellite en scaphandre, ou même à l'intérieur de leur véhicule d'alunissage (le LEM), qui n'offrait pratiquement aucune protection anti-radiations."


http://w ww.u-sphere.com/index.php?title=Effets_d%27une_explosion_solaire_cataclysmique





avatar
ZZebulon
Rayures apparentes
Rayures apparentes

Messages : 69
Date d'inscription : 14/11/2018
Age : 56
Localisation : namur belgique tragique comique

Revenir en haut Aller en bas

Re: S'agitent les électrons...

Message par ortolan le Jeu 15 Nov 2018 - 0:02

Hourra ! GrSec dans le noyau Linux !
Spoiler:
Quel dommage que tu partes ! Mais ce n'est qu'un au revoir Tchao
Merci d'avoir partagé toutes ces réflexions avec nous, on a du grain à moudre pour un moment.

ortolan
Rayures vénérables
Rayures vénérables

Messages : 10366
Date d'inscription : 31/07/2016
Localisation : ZC

Revenir en haut Aller en bas

Re: S'agitent les électrons...

Message par ZZebulon le Jeu 15 Nov 2018 - 1:28

https:/ / fr .wikipedia.org/wiki/Grsecurity

ça ?

sinon la backdoor en intel c'est du minix

https:/ / security.stackexchange.com/questions/172986/how-can-anyone-access-intels-backdoor-os-minix

imaginons que linux soit installé sur un pc intel ou amd.. comment bypasser les priviléges en level 0 ? je doute

https:/ / ww w.zdnet.fr/actualites/linus-torvalds-parle-en-toute-franchise-des-bugs-de-securite-d-intel-39873065.htm

cela a l'air un peu plus positifs, mais on dit que les chinois posent aussi leurs propres oeufs puisqu'ils sont devenus les fondeurs  des procs de la planete

la sécurité n'est plus la même depuis toutes ces conneries sans oublier qu'on peut capter les signauw wifi ou sat "par sympathie", une simple camionette devant la cible suffit amplement...

sans oublier que w10 regorge de ces outils codés en dur.. officiellement non

faudrait un cours sur l'exploit des failles w10

lekeylogger toussa

https:/ / ww w .undernews.fr/libertes-neutralite/tutoriel-comment-stopper-le-keylogger-de-windows-10.html

la majorité des gens et des entreprises ne savent pas ou ne veulent pas savoir

la confiance dans l'empire toussa

baaah
avatar
ZZebulon
Rayures apparentes
Rayures apparentes

Messages : 69
Date d'inscription : 14/11/2018
Age : 56
Localisation : namur belgique tragique comique

Revenir en haut Aller en bas

Re: S'agitent les électrons...

Message par ZZebulon le Jeu 15 Nov 2018 - 1:38

sur les chinois

https:// en.wikipedia.org/wiki/Hardware_backdoor

dont

"In October 2018 Bloomberg reported that an attack by Chinese spies reached almost 30 U.S. companies, including Amazon and Apple, by compromising America’s technology supply chain."

les declarations de proto guerres de bolton et des autres sur la chine plus les sanctions pas bien....

réponse ? avion 4ieme generation le j20



avec baies à missiles ouvertes.. message bien reçu ?

sans oublier le railgun



le railgun est un canon electro testé par les usa mais finalisé par les chinois, ilpeut décimer une flotte de navire en tirant hors de portée de la flotte à des dizaines de km./..

la flotte usa arrive, elle est coulée avant d'avoir tiré ou lancé le premier missile...

on en est là donc dans le bordel ambiant

https:// ww w.naval-technology.com/comment/railgun-potentially-cancelled-went-wrong-us-superweapon/

https:// taskandpurpose.com/china-electromagnetic-railgun-deployment/

"If the U.S. intelligence assessment is accurate, this is a major strategic coup for the Chinese"

c'est pas moi qui le dit

major strategic coup , on n'est pas dans le tactique donc mais bien dans le stratégique

guerre économique,guerre électronique , guerre climatique, guerre de l'eau , guerre génétique ' si si cela existe aussi), guerre des circuits alimentaires, guerre de l'information

les risques sont là devant nous, et devant nos dirigeants, espérons qu'ils pourront éviter ces choses ou les prévoir mais ne pas les mettre en oeuvre

Si vis pacem, para bellum Si tu veux la paix, prépare la guerre

ce à quoi on devrait ajouter

mais prépare là seulement, ne la fait pas, évite là à tout prix

l'avenir du monde est aussi dans la conquête spatiale












avatar
ZZebulon
Rayures apparentes
Rayures apparentes

Messages : 69
Date d'inscription : 14/11/2018
Age : 56
Localisation : namur belgique tragique comique

Revenir en haut Aller en bas

Re: S'agitent les électrons...

Message par ortolan le Jeu 15 Nov 2018 - 9:31

ZZebulon a écrit:https:/ / fr .wikipedia.org/wiki/Grsecurity

ça ?
Oui, GrSecurity/PaX, un patch de sécurité pour le noyau qui rend aléatoires les adresses en mémoire et base dessus le contrôle d'accès, ce qui empêche certaines attaques de prise de contrôle. C'est une bonne chose si ça devient un module de sécurité intégré (il en existe d'autres comme AppArmor, TOMOYO ou SeLinux qu'on retrouve dans Red Hat et Android). GrSecurity (la boîte officielle) mettait à disposition une version libre pour la version stable de Linux à côté de son produit commercial, mais elle a arrêté de le faire il y a un an en interdisant en plus d'utiliser le nom. Là, le gars (Alexander Popov) a fait comme Linus Torvalds avec le noyau calqué sur celui d'UNIX : le réécrire lui-même pour le compilateur GNU en reproduisant les fonctionnalités avec l'appui de l'équipe de PaX qui existe depuis 2001.

ortolan
Rayures vénérables
Rayures vénérables

Messages : 10366
Date d'inscription : 31/07/2016
Localisation : ZC

Revenir en haut Aller en bas

Page 13 sur 15 Précédent  1 ... 8 ... 12, 13, 14, 15  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum