Nouvelle et en pleine crise existentielle

Aller en bas

Nouvelle et en pleine crise existentielle Empty Nouvelle et en pleine crise existentielle

Message par ailurus le Mar 31 Juil 2018 - 16:16

Bonsoir à tous  Tchao

Je lis le forum depuis quelques mois suite à l'avis de mon psychologue et ce soir je me suis décidée à m'inscrire et à vous écrire car je suis vraiment pas bien. Tout d'abord, sachez que je ne suis pas diagnostiquée HP, je n'ai pas encore passé les tests. J'ai d'ailleurs voulu prendre RDV aujourd'hui et je crois que ça m'a plus fait paniquer qu'autre chose.

Ca fait des années que je me bat entre épisodes de dépression, d'anxiété généralisée et de crise de panique. J'ai, en plus, vécu un évènement traumatique il y a 3 ans dont j'ai beaucoup de mal à me remettre, et j'ai perdu toute estime de moi. Je vois des psychologues, psychiatres et compagnie depuis mes 16 ans et après m'avoir diagnostiquée bipolaire, dépressive et compagnie, mon psy actuel pense, lui, que je pourrais juste être surdouée ou du moins hypersensible.

J'ai lu le livre "Trop intelligent pour être heureux" l'année dernière et j'ai pleuré, j'ai beaucoup pleuré, puis je l'ai mis de côté et oublié, ne pensant vraiment pas être assez intelligente pour être concernée. Il y a 3 semaines, mon psy a refait référence à la surdouance en me conseillant de passer le test mais j'ai peur. J'ai peur de pas l'être et que ce soit encore une déception et de ne toujours pas comprendre pourquoi je fonctionne comme ça, pourquoi je me sens toujours à l'écart, pourquoi je suis constamment épuisée après un évènement social, pourquoi je demande autant "Pourquoi ?" à longueur de journée, pourquoi j'ai si souvent l'impression de m'auto-saboter en passant pour la débile de servir, pourquoi je ne supporte pas les 3/4 des individus que je côtoie, pourquoi mon entourage considère insupportable mon niveau d'exigence et ma constante obsession pour la justice et la tolérance, et pourquoi je passe mon temps à m'adapter aux gens et à avoir l'impression de ne pas être moi-même.
Associés à tout ça, je suis hypersensible au bruit (j'ai même développé une peur panique des bruits de mes voisins en janvier) et à la lumière, et je supporte rarement qu'on me touche ne serait-ce que pour faire la bise (qui est une torture pour moi, ça m'horripile au plus haut point).
Cela fait 6 ans que j'enchaîne des périodes de 6 mois - 1 an au sein d'une ville et pour un emploi, et que je pars après vivre ailleurs et faire un autre boulot. J'ai fait des études en gestion d'entreprise, marketing international, traduction, gestion de site et j'ai fini par une réorientation vers le développement web.

Je viens de réellement me poser dans une ville pour la première fois (Lyon) et cela a entraîné beaucoup d'angoisse et de questionnements sans fin sur l'avenir, la peur d'avoir pris la mauvaise décision... Mon emploi actuel me rend folle, je n'ai rien à faire de mes journées depuis 3 mois (pas de mission). Je suis développeuse web et j'adore mon métier mais ne rien faire de la journée est en train de me rendre dingue. J'ai l'impression de gâcher mon temps et mon potentiel, j'ai juste envie d'apprendre, encore et encore. La perspective de l'ennui ne me donne pas envie de me coucher le soir et encore moins de me réveiller le matin. Alors au début, je m'occupais chez moi, je me suis remise à la peinture, puis j'ai découvert le bricolage, le jardinage, j'ai appris la réparation de vélo et la couture... Et puis j'ai fini par rentrer dans une sorte de mode hibernation, où mon cerveau est au ralenti, je ne veux même plus l'activer, c'est trop frustrant. Je n'ai plus envie de rien et je ne vois pas d'avenir possible.
J'ai quelques collègues/amis mais je ne prends que très peu de plaisir à faire des sorties/apéros et la plupart du temps il me faut beaucoup de temps seule après pour récupérer... J'ai souvent l'impression de leur mentir, je ne l'explique pas vraiment. Parfois j'essaie de faire moins semblant et d'être plus moi-même, mais ils ne voient même pas la différence ou simplement ne comprennent pas. J'essaie de leur faire comprendre que j'ai pas l'impression d'être faite du même moule que la majorité des autres humains mais pour eux c'est normal, "toute personne est différente des autres".
J'ai l'impression de passer mes journées à faire des efforts pour ne pas me mettre à hurler sur tout le monde et sur toutes les injustices, mauvaises organisations et problématiques (notamment sexistes) à mon boulot (et en dehors aussi d'ailleurs). Certains jours j'y suis plus douée que d'autres.  Pompe

Ce soir, je suis en souffrance, je me questionne sur notre place/but/nécessité dans ce monde. Pourquoi est-ce que je souffre autant à l'intérieur, comment il serait tellement plus facile d'être une abrutie heureuse, pourquoi j'en suis incapable, est-ce que tout le monde en ait vraiment capable, et pourquoi tout le monde dit qu'à force de faire semblant on le devient ? J'ai pas l'impression d'être qui que ce soit, j'ai l'impression d'avoir gâché tout mon potentiel, que j'aurais pu faire tellement mieux et changer les choses pour quelqu'un, ne serait-ce qu'une personne...

J'ai envisagé plusieurs fois de participer au rendez-vous hebdo organisé à Lyon, mais ça me fait beaucoup trop flipper. J'ai peur qu'on me juge, que ça se passe mal, que je passe pour un imposteur, ou encore de pas m'y sentir à ma place (une fois de plus).
En réalité tout ce que je veux c'est ça, c'est trouver ma place, ne plus à avoir faire semblant, ne plus avoir peur de prendre de mauvaises décisions, savoir enfin qui je suis et peut être rencontrer quelqu'un qui me comprendra et me correspondra.
Ce soir je souffre, peut-être que demain ça ira mieux.

Désolée pour ce long message d'introduction ! Je crois que l'écrire m'a fait du bien (en tout cas ça m'a bien fait pleuré).
Et merci de m'avoir lue !  Merci !
ailurus
ailurus

Messages : 3
Date d'inscription : 31/07/2018
Age : 26
Localisation : Lyon

Revenir en haut Aller en bas

Nouvelle et en pleine crise existentielle Empty Re: Nouvelle et en pleine crise existentielle

Message par timo le Mar 31 Juil 2018 - 16:45

Bienvenue!

Même réponse qu'à d'autres : mais oui fais-le ce test! Réfléchis bien avant bien sûr, mais il faut dédramatiser. Je sais que ce n'est pas facile, je suis passé par là, mais ce ne sera pas forcément plus facile de ne pas le faire. Ce n'est qu'un petit test, y'a rien à réviser! Mon leitmotiv : tu veux juste vérifier une hypothèse.

Saches en tous cas que ton ressenti est classique, nottamment chez les HP. D'après ce que j'ai pu en lire, et mais surtout d'après ce que j'ai moi même pu ressentir. Le conseil que je peux te donner c'est de ne pas perdre plus de temps. Ce n'est pas urgent non plus, mais si tu arrives à franchir le pas ce ne sera pas plus mal, quel que soit le résultat.

Désolé je fais un peu plus court cette fois ci... Bon courage à toi!

timo

Messages : 118
Date d'inscription : 26/07/2018
Age : 38
Localisation : Compiègne

Revenir en haut Aller en bas

Nouvelle et en pleine crise existentielle Empty Re: Nouvelle et en pleine crise existentielle

Message par Hortense le Mar 31 Juil 2018 - 16:58

Bienvenue !
Hortense
Hortense

Messages : 7455
Date d'inscription : 08/03/2018

Revenir en haut Aller en bas

Nouvelle et en pleine crise existentielle Empty Re: Nouvelle et en pleine crise existentielle

Message par Saxifrage* le Mar 31 Juil 2018 - 17:10

Bienvenue Aylarius.

Ce test, tu le passeras ou pas, par contre d'abord, respire un grand coup ! De toute façon, si tu le passes dans cet état de stress, pas sûre que ça serve… A ta présentation, on sent quelqu'un de sensible et d'intelligent, mais en pleine angoisse, et c'est plutôt sur ce dernier point qu'il te faut travailler.
Après, passer le test te permettra p-ê d'avoir une reconnaissance de ton potentiel, et peut t'aider à voir tes points forts et les domaines à travailler.

Dans tout les cas, courage et bonne découverte du forum, p-ê trouveras-tu quelques pistes de réflexions. Smile
Saxifrage*
Saxifrage*

Messages : 7080
Date d'inscription : 07/06/2018
Age : 36
Localisation : Entre les rochers

Revenir en haut Aller en bas

Nouvelle et en pleine crise existentielle Empty Re: Nouvelle et en pleine crise existentielle

Message par Mille le Mar 31 Juil 2018 - 17:27

Bonsoir Aylarius,
Si d'écrire ceci t'a aidée à y voir plus clair c'est un bon début !
Bienvenue !
Mille
Mille

Messages : 914
Date d'inscription : 16/07/2018
Localisation : Dans la stratosphère

Revenir en haut Aller en bas

Nouvelle et en pleine crise existentielle Empty Re: Nouvelle et en pleine crise existentielle

Message par Zébrule26 le Mar 31 Juil 2018 - 17:45

Dites-moi, en ce jour, les arrivées sont nombreuses et même si l'on pourrait se méprendre en disant qu'elles se ressemblent je dirais ici que même si la question du test reste cruciale, le fond derrière est bien différent et pourtant si similaire.... L'on pourrait presque dire qu'il s'agit d'un autre côté de la même pièce....

Je m'en excuse, il semblerait que je me parlais tout seul, ce qui pour toi, serait une manque de respect car à peine arrivé je suis déjà en train de te comparer... Donc comme à l'accoutumée, il faudra que je me reprenne personnellement et donc te souhaiterais la bienvenue et que tu puisses trouver réponses et possiblement discussions qui pourront t'aider. Et je finirais de m'excuser en t'expliquant que mon propos d'introduction mettait en corrélation ta présentation avec celle d'une nouvelle arrivante, à savoir Emma0 (en espérant ne pas avoir fait une faute au pseudonyme...).

Il m'est difficile de répondre à ton message sans paraphrasé ce que j'ai pu dire en réponse au post de cette dernière, je vais donc aborder de manière "différente la chose", afin que je ne sois pas un simple robot qui copie/colle ces messages mais qui essaye, au mieux, de correspondre à son interlocuteur... Cherchant à te traiter comme tu le souhaiterais, non pas comme étant semblable "aux autres, ou à nous, non pas non plus en te montrant différente car "chacun l'est" mais en te répondant à toi, directement, la femme qui est ici présente et utilisant "aylarius" comme pseudonyme (d'habitude, j'ai un feeling avec les pseudonyme et des significations mais j'avouerai que celui-ci me laisse totalement de marbre.... Aurait-il une signification ?)

Je tenais à revenir sur "trop intelligent pour être heureux" et ta réaction vis-à-vis de ce livre qui, selon moi, est loin d'être une chose étrange... Je dirais même que cela me semble "naturel"... Et oui, moi aussi j'ai pleuré en lisant ce livre tant les mots y étant inscrit résonnaient en moi, comme si je ressentais enfin que quelqu'un comprenait ce que cela signifiait, ne pas avoir besoin de chercher à faire comprendre ce qui nous semble si "normal" mais qui, pour les autres, nous ferait presque nous voir dans un miroir déformé, comme si nous étions des sortes "d'alien"...
Il m'est difficile de répondre à ton message complètement car il me faudrait alors citer tant de passages et tout cela pour simplement dire que je comprends tout à fait et que je le ressens également... Mais ce serait juste triste à lire et me donnerait juste l'impression de ne parler que de moi alors qu'ici présent, il s'agit de toi... Je me "contenterai" alors juste de citer ce qui me semble le plus flagrant à mes yeux...
pourquoi je demande autant "Pourquoi ?" à longueur de journée, pourquoi j'ai si souvent l'impression de m'auto-saboter en passant pour la débile de servir, pourquoi je ne supporte pas les 3/4 des individus que je côtoie, pourquoi mon entourage considère insupportable mon niveau d'exigence et ma constante obsession pour la justice et la tolérance, et pourquoi je passe mon temps à m'adapter aux gens et à avoir l'impression de ne pas être moi-même.
Comme tu peux le constater, cela fait "un peu"... Ces sentiments, ces questionnements, ces incompréhensions... Je dirais que beaucoup "d'entre nous" les ressentent, et à quel point cela nous pèse...
Je pourrais également faire une autre citation sur ton paragraphe suivant mais je vais m'arrêter là, je ne souhaite pas faire de cette réponse quelque chose d'ennuyant... toutefois, et j'espère que tu me pardonneras, j'aimerai revenir sur 2-3 points... Le fait de "gâcher son potentiel", je pense qu'il s'agit de quelque chose de particulièrement frustrant (je suis dans la même impasse actuellement) et j'ai même l'impression qu'il s'agit de quelque chose d'inévitable, tout de moins, en partie.... Car de par nos capacités et nos centres d'intérêts éclectiques, l'on arrive à développer des compétences, et ce parfois, jusqu'à un "bon niveau" dans de nombreux domaines... Pour exemple, je doute fortement que je puisse devenir un "masseur danseur poète professionnel", quand bien même l'idée me paraît fort stimulante et quelque peu désopilante si j'imagine exercer les trois simultanément...
Enfin, je pense que passer directement le pas pour aller aux IRL pourrait être contreproductif au vu de ce que tu as pu expliquer... Il serait préférable, à mon avis, que tu essayes d'abord de trouver des gens avec qui dialoguer et avec lesquels tu te sentes bien; je pense que cela serait un bon compromis, et si jamais cela "avance bien", rien n'empêchera le fait de se voir IRL par la suite.

Un "long message d'introduction"... J'ai essayé au mieux de faire une "courte réponse", mais je pense que moi aussi il me faudra demander des excuses quant à la longueur de celle-ci... Et d'ailleurs, si cela t'a fait du bien, nul besoin de t'excuser, et encore moins pour une présentation. Ceci est ton espace de partage, si les personnes ne souhaitent pas lire l'intégralité car cela serait "trop long", alors c'est qu'elle ne souhaitait simplement pas te connaître "réellement" Wink

Hum... Un peu de douceur.... Hum... Poésie.. Poésie...

Au-delà d'une simple journée, d'une simple soirée ;
Les mots fusent et s'entrechoquent en cet instant...
Serait-ce à la lumière du feu qu'ont été guidés ces invités
Ou simplement serait-ce le lieu, serait-ce le temps ?

Un fou au bord de l'eau salue les badauds
Mais son regard ardent vise bien plus haut ;
Il ne cherche pas à se mêler à la rue,
Il cherche simplement à être vu.

Il existe une volonté en ces-lieux,
Un peu de douceur pour se sentir mieux.
Les secrets du bonheur
Réside en son cœur.
Zébrule26
Zébrule26

Messages : 83
Date d'inscription : 12/07/2018
Age : 24
Localisation : Bourg Les Valence

Revenir en haut Aller en bas

Nouvelle et en pleine crise existentielle Empty Re: Nouvelle et en pleine crise existentielle

Message par Elliot le Jeu 2 Aoû 2018 - 6:25

Bienvenue à toi !

Personnellement, j'ai commencé par regarder plein de contenus sur les HP.
Je m'y suis retrouvé sur tellement de points que le test n'était plus si important à mes yeux.
Peu importe le test dans un premier temps, mieux vaut se connaître soi et ses mécanismes (enfin, c'est mon avis Wink).

Bonne navigation sur le site Smile
Elliot
Elliot

Messages : 1177
Date d'inscription : 06/06/2018
Age : 37
Localisation : Dans la stratosphère

Revenir en haut Aller en bas

Nouvelle et en pleine crise existentielle Empty Re: Nouvelle et en pleine crise existentielle

Message par Anthony71 le Jeu 2 Aoû 2018 - 8:11

se connaitre soi même est plus important, de mon point de vue, que tous les tests du monde.
je rejoins elliot en ce sens
je suis encore plus novice que toi ici, mais je pense qu'en ce lieu il n'y aura pas de jugement, donc profite et echange.



Anthony71

Messages : 7
Date d'inscription : 31/07/2018

Revenir en haut Aller en bas

Nouvelle et en pleine crise existentielle Empty Re: Nouvelle et en pleine crise existentielle

Message par Arkay le Jeu 2 Aoû 2018 - 11:14

Bienvenue aylarius,

Je te conseille comme les autres de te lancer, quelque soit le résultat ça sera bénéfique, car ça écartera ou validera une hypothèse, ce qui est toujours utile.

En ce qui concerne les rencontres de groupe, personnellement ça ne me fait pas trop envie, je suis plus 1v1 que attroupement, donc je te comprends... si tu veux discuter n'hésite pas, je suis en région lyonnaise aussi Smile

Victor
Arkay
Arkay

Messages : 36
Date d'inscription : 18/02/2018
Age : 28
Localisation : Lyon

http://inwardmovement.github.io

Revenir en haut Aller en bas

Nouvelle et en pleine crise existentielle Empty Re: Nouvelle et en pleine crise existentielle

Message par llobmar le Jeu 2 Aoû 2018 - 15:55

aylarius a écrit:
Je lis le forum depuis quelques mois suite à l'avis de mon psychologue et ce soir je me suis décidée à m'inscrire et à vous écrire car je suis vraiment pas bien. Tout d'abord, sachez que je ne suis pas diagnostiquée HP, je n'ai pas encore passé les tests. J'ai d'ailleurs voulu prendre RDV aujourd'hui et je crois que ça m'a plus fait paniquer qu'autre chose.

J'ai lu le livre "Trop intelligent pour être heureux" l'année dernière et j'ai pleuré, j'ai beaucoup pleuré, puis je l'ai mis de côté et oublié, ne pensant vraiment pas être assez intelligente pour être concernée. Il y a 3 semaines, mon psy a refait référence à la surdouance en me conseillant de passer le test mais j'ai peur. J'ai peur de pas l'être et que ce soit encore une déception et de ne toujours pas comprendre pourquoi je fonctionne comme ça, pourquoi je me sens toujours à l'écart, pourquoi je suis constamment épuisée après un évènement social, pourquoi je demande autant "Pourquoi ?" à longueur de journée, pourquoi j'ai si souvent l'impression de m'auto-saboter en passant pour la débile de servir, pourquoi je ne supporte pas les 3/4 des individus que je côtoie, pourquoi mon entourage considère insupportable mon niveau d'exigence et ma constante obsession pour la justice et la tolérance, et pourquoi je passe mon temps à m'adapter aux gens et à avoir l'impression de ne pas être moi-même.
Associés à tout ça, je suis hypersensible au bruit (j'ai même développé une peur panique des bruits de mes voisins en janvier) et à la lumière, et je supporte rarement qu'on me touche ne serait-ce que pour faire la bise (qui est une torture pour moi, ça m'horripile au plus haut point).
Cela fait 6 ans que j'enchaîne des périodes de 6 mois - 1 an au sein d'une ville et pour un emploi, et que je pars après vivre ailleurs et faire un autre boulot. J'ai fait des études en gestion d'entreprise, marketing international, traduction, gestion de site et j'ai fini par une réorientation vers le développement web.

En réalité tout ce que je veux c'est ça, c'est trouver ma place, ne plus à avoir faire semblant
, ne plus avoir peur de prendre de mauvaises décisions, savoir enfin qui je suis et peut être rencontrer quelqu'un qui me comprendra et me correspondra.
 Merci !


Salut aylarius,
Je crois te comprendre. Je viens très récemment d'être diagnostiqué zèbre, dans la trentaine, et j'ai traversé une mini-crise comme la tienne. Dans mon cas je ne savais que j’étais zèbre mais je savais que j’étais différent et j'avais des doutes sur qui j’étais.

Moi perso je m'en fous des test pour savoir qui je suis. J'ai lu, et vu, depuis quelques jours pleines de choses concernant les zèbres je me sens clairement identifié et ça me suffit. C'est pas un test, ni une autre personne qui va te dire qui est toi.

Tu parles de toi, tu dis assez souvent je, je ,je et tu ne fais que te mettre des bâtons dans les roues aussitôt que tu te le dis.

Je te propose le suivant, fais ton Narcisse:
-Regardes toi dans le miroir, tu peut te faire belle au préalable si tu veux, regardes toi bien droit dans les yeux. Regardes aussi le reste de ton visage lentement, en faisant attention a tous les détails. N’écartes pas ton regard de ton visage et ton corps pendant un bon moment.

-Maintenant te parles à toi et te dis toi toutes les bonnes choses que tu as, tu peux commencer par ton cerveaux prodigieux, tes études, tes yeux... je suis sûr de qu'il y a pleine de choses que sont génial de toi. Tu te dis que tu as de la valeur comme personne et que cette valeur ne dépend pas de l'avis des autres. La seule façon de que le reste t'estime c'est s'estimer soi-même. Tu te le répètes un bon nombre de fois. Tu te dis que cette fille qu'il y a dans le miroir va sortir de ce trou où elle est et que seulement elle pourra le faire pour et par elle même. Tu sais que ça dépends que de toi, et je te le dis mais c'est flagrant que tu es douée pour le faire.

-Joue, parles-toi, sourit au miroir, racontes toi une blague et ris aux éclats... fais des expressions de surprise, de joie, d’excitation... Rends toi compte que les autres personnes sont des miroirs de nous. On transmet nos émotions à la personne qu'il y a en face. Fais des expressions positives que tu voudras transmettre à ton entourage. De la même façon, si tu souris au miroir un petit moment tu commenceras sans te rendre compte à te sentir bien car c'est ça que tu transmets et c'est toi qui vois ce que tu transmets.
Fais si tu le sens la même chose avec les "mauvaises" émotions, comme l'ennui, la déception... et essaie qu'elles soient proportionnés. Tu as tout le droit du monde à montrer à tout le monde quand tu te fâches, à monter que ce que tu as entendu ne te plais pas bien, tu as le droit à être déçue, mais apprends à connaitre comme ça ce que les autres verront chez toi et ce que tu veux transmettre. Le but c'est de mieux se connaitre et savoir moduler nos émotions négatives, pas de se transmettre des mauvaises émotions pour se sentir mal.

-Écartes toi du miroir un peu de sorte que tu te vois de plein corps, si possible. Et tu commences à faire la même chose. Regardes toi dans le détail. Tu de diras que tu as un beau corps. Sourit, fais des postures qui te fassent sentir bien, séduisante; et des postures que tu voudrais montrer aux autres ainsi qu'identifier les émotions qui tu veux transmettre. Je sais que ça peut sonner à avis de grande-mère mais je sais sans te voir qu'il y a assez des hommes pour remplir des stades de foot qui voudraient te proposer "prendre le petit déjeuner chez eux". Continue à te parler. Imagine qu'un Adonis passe à coté de toi et te regarde. Comment tu voudrait te montrer face à lui? Essai des postures, des gestes ainsi que 4 mots que tu lui dirais et que te fassent sentir bien.

-Tu le répètes le nombre de fois que tu veux, le nombre de jours que tu veux... Sans te rendre compte tu te verras dédoublée; toi même comme une autre personne, toi et un spectateur qui est toi même; et tu t'auras approprié de que tout ce que tu te as dit.

J'espere t'avoir aidé. En tout cas je te souhaite le meilleur.

Je suis sûr Grenoble, on n'est pas si loin. Si tu veux partager avec moi des choses n’hésites pas me contacter.

llobmar

Messages : 40
Date d'inscription : 31/07/2018
Localisation : Grenoble

Revenir en haut Aller en bas

Nouvelle et en pleine crise existentielle Empty Re: Nouvelle et en pleine crise existentielle

Message par Mille le Ven 3 Aoû 2018 - 2:37

WAOUH llobmar !!!
C’est combien la consultation ?
Tu devrais te lancer dans le coaching Wink
C’est la version détaillée (et sûrement encore plus efficace) de ce que j’expliquais à un très bon ami hier soir.
Tu devrais mettre ca sur un fil dédié du style « petite cuisine de grand mère pour se défaire des casseroles trop bruyantes ou comment restaurer l’amour du Zoi »
Mille
Mille

Messages : 914
Date d'inscription : 16/07/2018
Localisation : Dans la stratosphère

Revenir en haut Aller en bas

Nouvelle et en pleine crise existentielle Empty Re: Nouvelle et en pleine crise existentielle

Message par ailurus le Sam 4 Aoû 2018 - 10:49

Bonjour !
Merci à tous pour vos messages, ça fait vraiment chaud au coeur !
J'ai finalement décidé de prendre RDV pour les tests, j'ai choisi une psy recommandée sur le forum par plusieurs d'entre vous donc y a plus qu'à attendre le mois d'octobre...

Merci llobmar pour ta méthode si détaillée, ça me paraît assez loufoque comme ça (ça me rappelle les Sims quand ils veulent augmenter leur niveau de charisme haha) mais je tenterais le coup Wink

Et merci Zébrule26, ton message m'a bien rassurée. Et t'avais plutôt raison, je viens de lire le message d'Emma0, on a en effet des présentations avec pas mal de points communs, ou en tout cas des questionnements en commun...
ailurus
ailurus

Messages : 3
Date d'inscription : 31/07/2018
Age : 26
Localisation : Lyon

Revenir en haut Aller en bas

Nouvelle et en pleine crise existentielle Empty Re: Nouvelle et en pleine crise existentielle

Message par Zébrule26 le Sam 4 Aoû 2018 - 11:51

Et bien, j'avouerai me questionner quant au fait de voir ici une réponse de ta part et je suis ravi de voir que tu ne te sois pas "volatilisé" Smile

Je suis d'ailleurs content de savoir que tu te décides à passer le pas, à n'en pas douter cela sera un "poids" en moins, même si je pense que l'attente et notamment dans les derniers instants pourront être quelque peu pénible pour toi... Donc n'hésite surtout pas à te "changer les idées" / en parler, de ça, ou de toute autre chose, que tu n'essayes pas d'intérioriser trop cette "pression" car cela pourrait vite prendre plus "d'ampleur" que cela n'a besoin.
Enfin de savoir que mon message a pu "bien te rassurer", cela m’emplit de joie ; et si d'ailleurs besoin est, n'hésite surtout pas à venir discuter. (si tu souhaites envoyer des MP "Message Privé", le site requiert que tu aies au moins posté 5 messages au total, c'est ennuyant mais il existe plein de sujet, notamment un justement pour "flooder" afin d'obtenir le bon compte, dont je ne me rappelle jamais le nom bien sûr, si tu ne sais pas trop comment les faire "rapidement")
Zébrule26
Zébrule26

Messages : 83
Date d'inscription : 12/07/2018
Age : 24
Localisation : Bourg Les Valence

Revenir en haut Aller en bas

Nouvelle et en pleine crise existentielle Empty Re: Nouvelle et en pleine crise existentielle

Message par Saxifrage* le Sam 4 Aoû 2018 - 11:55

www.zebrascrossing.net/t31972-c-est-en-postant-n-importe-quoi-qu-on-augmente-sa-capacite-de-mp
Saxifrage*
Saxifrage*

Messages : 7080
Date d'inscription : 07/06/2018
Age : 36
Localisation : Entre les rochers

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum