le manque de relation nuit elle à ma motivation ?

Page 6 sur 7 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Aller en bas

Re: le manque de relation nuit elle à ma motivation ?

Message par Hirondelle123 le Ven 9 Nov 2018 - 10:34

Ça se voulait ni plus ni moins qu'une sorte de métaphore pour illustrer l'idée que le décalage existe à bien des niveaux et "qui peut le plus peut le moins" et que le contraire ne marche pas. 
Se mettre au niveau de l'autre n'est peut être pas la meilleure solution, en tout cas certainement pas la seule, tu as raison.

D'autres personnes souffrant de ce problème pourront mieux vous éclairer. 
Bonne journée.

Hirondelle123
Rayures apparentes
Rayures apparentes

Messages : 59
Date d'inscription : 04/11/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: le manque de relation nuit elle à ma motivation ?

Message par Wich le Ven 9 Nov 2018 - 11:17

J'y vois surtout un gros manque d’assurance.
avatar
Wich
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 1043
Date d'inscription : 15/08/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: le manque de relation nuit elle à ma motivation ?

Message par Charv le Ven 9 Nov 2018 - 11:55

Wich a écrit:J'y vois surtout un gros manque d’assurance.

Séraphin Lampion aussi.

Quant à moi... scratch ça se pourrait...
avatar
Charv
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 354
Date d'inscription : 15/04/2018
Age : 41
Localisation : Lyon

Revenir en haut Aller en bas

Re: le manque de relation nuit elle à ma motivation ?

Message par boule-d-ombre le Sam 10 Nov 2018 - 11:27

se mettre à la hauteur des autres j'avais tenté pas évident pas mal de concept "qui vont de soit " pour nous leur sont totalement étranger. et je ne dis pas ça pour me glorifier ou quoi que ce soit genre sentiment de supériorité. en plus à trop vouloir le faire ça peut entrainer des complications (genre finir par être pris pour l'idiot du village)
avatar
boule-d-ombre
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 1229
Date d'inscription : 02/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: le manque de relation nuit elle à ma motivation ?

Message par squeba le Dim 11 Nov 2018 - 9:11

Wich a écrit:J'y vois surtout un gros manque d’assurance.
Merci pour ce post. Cependant, peux tu étayer, afin de pouvoir aider les personnes qui ont le courage de dévoiler leurs blessures et leurs interrogations, dans un but de démarche intérieur. Car dans l'état des choses, cela veut tout dire et rien dire et laisse planer le doute, qui dans ces moments là sont vraiment inconfortable.

boule-d-ombre a écrit: genre finir par être pris pour l'idiot du village
Je vois exactement ce que tu veux dire, j'ai rencontré des personnes super intelligente, qui pour essayer de s'adapter aux autres, raconter toute l'histoire d'un concept (quitte à remonter à la préhistoire) pour moi c'est de la sur adaptation (encore dans les extrêmes).
Cela me rappelle une citation d'Albert Einstein : "Si vous ne pouvez expliquer un concept à un enfant de six ans, c'est que vous ne le comprenez pas complètement."
Maintenant J'ai croisé le chemin de personne qui adapte leur niveau aux personnes en face avec beaucoup de tact (l'adaptation est une compétence qui peut être dangereuse pour soi - car on peut se perdre).
C'est bizarre la vie, mais je n'avais pas du tout conscience de ce niveau de dangerosité avant de lire un post dans ce site, alors que pour toi, cela doit être plutôt un instinct de survie...

avatar
squeba
Rayures apparentes
Rayures apparentes

Messages : 39
Date d'inscription : 15/02/2017
Age : 43
Localisation : sur un terrain

Revenir en haut Aller en bas

Re: le manque de relation nuit elle à ma motivation ?

Message par ⵙⴻⴻⵅⵒⵜⴰⵁ ⴽⴰⵣⵓⵞⴻ le Dim 11 Nov 2018 - 21:30

Salut,

Dans le cas d'expériences pouvant être valorisées par des relations compétentes, la motivation ne peut pas s'épanouir, se canaliser, ou même tout simplement se remarquer, en l'absence des bons contacts.

Cela peut mener à un sentiment de "camisole relationnelle".
avatar
ⵙⴻⴻⵅⵒⵜⴰⵁ ⴽⴰⵣⵓⵞⴻ
Rayures fidèles
Rayures fidèles

Messages : 298
Date d'inscription : 18/07/2016

http://yopyyo.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: le manque de relation nuit elle à ma motivation ?

Message par boule-d-ombre le Lun 12 Nov 2018 - 9:03

effectivement c'était un instinct de survie mais depuis quelques années de grands changements ont lieu dans ma vie et j'ai été obligé de prendre des choix de routes. jusqu'à maintenant "trop bon trop con" me définissait parfaitement, mais au vu des évènements de la conduite de mes 'proches' ainsi que de pas mal de monde, j'ai décidé de changer.

il y a 10 ans à peut près j'ai subit le harcèlement moral le plus traumatisant de ma vie ça a eut lieu au travail et tout le monde m'a lâché : ma famille avec son manque d'empathie qui me sortait que j'exagérais, mon chef que je considérais comme un ami avant cette histoire et qui a soutenu le harceleur puis m'a 'détruit' quand j'ai craqué, les collègues de travail qui ont assisté à cette catastrophe sans pouvoir réagir (ou si qui faisait des blagues je ne sais pas si c'était pour me remonter le moral ou se moquer de moi, elles n'étaient pas méchantes certaines étaient même drôle mais bon), les amis que j'avais hors travail qui eux m'ont lâché parce que je les ennuyais avec mes 'petits' problèmes. quand ça m'est arrivé j'ai mis 3 ans à m'en remettre seul sans spécialiste. je savais que j'étais quelqu'un de décalé, une partie de moi a cru que ça m'était arrivé justement parce que j'étais décalé, une autre elle voulait que je devienne un ermite pour ne plus avoir à revivre ça.

en 2015 j'ai tenté de changer de travail parce que celui que j'avais ne m'apportait plus rien. j'ai donc tenté une formation et de retourner à l'école, je me suis inscrit à l'iut de grenoble j'ai fait tout ce que l'on m'a demandé soutenu par ma famille (qui me demandait pour qui je me prenais à vouloir faire une licence). c'est là qu'on commencé les problèmes, en mai j'apprends que je me suis retrouvé sur la liste d'attente et donc dépité j'arrête mes recherches d'un alternant, tout en gardant mes notes au cas où. je contacte le cnam pour trouver une formation de secours. pendant 2 semaines impossible de les joindre (malgré des coups de tel tous les 2 jours), j'arrive à avoir un rdv on me dit que c'est trop tard (de quelques jours Colère rentrée ), j'insiste et là on m'adresse à l'antenne de st étienne la personne prend un rdv. je me présente là bas et déjà je ne rencontre pas la personne prévue mais la responsable des formations qui me sort qu'une formation en alternance "c'est pour les jeunes" et que pour ne pas avoir de pb je dois aller voir ailleurs en me disant d'aller à valence, malgré mes protestations. mi-fin juillet, l'iut de grenoble se manifeste et me dit que je suis sur liste principale, je leur demande de l'aide pour trouver un alternant pour que je sois prêt à la rentrée le 15 septembre, la secrétaire me répond qu'elle ne peut rien pour moi. je prends un rdv au pôle emploi pour avoir une liste des entreprises qui pourraient être intéressées. au pôle emploi je tombe sur une cruche qui se moque de moi en me sortant :"votre projet c'est n'importe quoi!", n'écoute pas un mot de ce que je lui dis et me propose un travail chez areva niveau bac mouais facepalm . je continue ma recherche le scandale areva arrive peu de temps après. mi aout je tente de contacter le responsable de la formation pour un appel à l'aide (vu que dans ces formations ils ont des listes de boites disponibles), pas de réponses. arrive septembre et la date fatidique pas d'alternant, pas de logement, le moral à 0. ayant épuisé toutes les solutions à ma disposition le lendemain du début de la formation suite à un énième problème de non écoute je suis obligé d'aller à grenoble pour me désinscrire Se tape la tête cont . l'après midi du même jour je reçois un coup de téléphone du responsable de la formation qui me demande pourquoi j'ai fait ça. je lui explique mes déboires et tout et là:" mais pourquoi vous ne m'avez pas contacté? nous avons des entreprises qui n'ont personne et qui cherchent des gens comme vous!". que répondre ? Horreur Huh Bouhouhou . la fin fut encore pire, je suis retourné au pôle emploi voir la cruche, l'échange a faillit tourner au carnage: quand je lui dis que mon projet de formation a tourné court elle se réjouit, et me sort "ah mais si vous ne trouvez pas de travail dans votre branche pourquoi ne pas faire une formation?"  Vampire  Folie meurtrière  Folie meurtrière

depuis cette suite d'incidents j'ai perdu tout espoir concernant le système, une suite a eut lieu avec ma famille qui fait que les relations avec elle sont devenues distantes voir inexistantes. j'ai fait ce que j'appelle un décrochage système je vis avec mais en me tenant éloigné de lui. une suite d'incidents a eut lieu ensuite avec ma famille ayant un entrainé un décrochage famille. depuis j'ai eut quelques histoires avec les gens certaines bonnes d'autres non, je me rends compte de plus en plus que je m'éloigne des gens qu'aller vers eux n'est plus important pour moi, qu'être de loin des autres me suffit. jusqu'à maintenant je m'adaptais aux autres, je donnais sans compter, et souvent je ne recevais rien comme retour ou rien de satisfaisant. je me demande si je ne vais pas faire un décrochage humanitaire.
avatar
boule-d-ombre
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 1229
Date d'inscription : 02/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: le manque de relation nuit elle à ma motivation ?

Message par siamois93 le Lun 12 Nov 2018 - 9:27

Courage boule-d-ombre. C'est quoi ton projet, tes envies, ton job idéal ?
Pour moi il me faut beaucoup de nature, mais comme je n'ai pas grandi là-dedans au niveau professionnel je n'ai pas d'idée pour un projet «réaliste» . Mais peut-être qu'être réaliste c'est ce qui nous détruit ? Ou simplement une immense difficulté à gérer nos émotions ?
avatar
siamois93
Rayures flamboyantes
Rayures flamboyantes

Messages : 3272
Date d'inscription : 03/04/2012
Age : 51

http://taijiquan.neuronnexion.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: le manque de relation nuit elle à ma motivation ?

Message par boule-d-ombre le Lun 12 Nov 2018 - 10:52

un job dans la technique où l'on me traitera pas comme un idiot, un incompétent ou l'esclave de service. un boulot de conception/construction. mes envies ? d'être traité comme un être humain, pas comme un super héro, invincible, solitaire et infatigable. bref le mec qu'on admire quand il aide mais qu'on laisse à l'écart parce que trop différent et surtout qu'on appel quand on a besoin et qu'on s'empresse d'oublier ensuite.

je me rends compte d'avoir vécu toute ma vie entouré de gens qui ne se sont jamais intéressé à moi sauf quand ils avaient besoin de moi(sauf de très rares exceptions); de m'être toujours plié aux règles des autres et à leurs désirs. je ne compte plus le nombre de fois où l'on m'a dit de ne pas me cacher me montrer et quand je le fais.... de me prendre une remarque pour avoir choqué autour de moi. le meilleur a toujours été quand je signale un évènement douloureux comme par exemple le coup du harcèlement d'il y a dix ans et qu'on me réponde "bah quoi c'est terminé tu vas nous en faire une pendule! ", ou quand je dis à quelqu'un qu'actuellement je vis un drame familial et donc que je viens aux irl pour me changer les idées et que la réponse m'est donnée sur un ton me donnant l'impression d'avoir fait un mauvais choix. en gros l'impression d'être insignifiant, de trop, gênant, ça j'aimerais que ça cesse ce manque de compassion constant.


Dernière édition par boule-d-ombre le Lun 12 Nov 2018 - 19:39, édité 1 fois (Raison : correction et ajout)
avatar
boule-d-ombre
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 1229
Date d'inscription : 02/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: le manque de relation nuit elle à ma motivation ?

Message par siamois93 le Lun 12 Nov 2018 - 10:55

J'ai l'impression qu'on suit le même chemin.
avatar
siamois93
Rayures flamboyantes
Rayures flamboyantes

Messages : 3272
Date d'inscription : 03/04/2012
Age : 51

http://taijiquan.neuronnexion.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: le manque de relation nuit elle à ma motivation ?

Message par boule-d-ombre le Lun 12 Nov 2018 - 11:10

peut être je ne connais pas ton parcours. je me rappelle uns interview d'olivier revol disant que ce qui pouvait sauver les "surdoués" c'est la compassion. je trouve que le monde autour de nous ne connais plus ça la compréhension et encore plus la compassion.
avatar
boule-d-ombre
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 1229
Date d'inscription : 02/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: le manque de relation nuit elle à ma motivation ?

Message par ⵙⴻⴻⵅⵒⵜⴰⵁ ⴽⴰⵣⵓⵞⴻ le Lun 12 Nov 2018 - 14:00

L'autre jour, je voyais quelqu'un manger au resto, et je pensais, il n'y a personne pour en rire en jouant manger des lacets de chaussures comme des spaghettis : il manquait quelqu'un qui sache donner sens à cette image, comme un vide de sens qui eu pu se résoudre avec le bon relationnel.

avatar
ⵙⴻⴻⵅⵒⵜⴰⵁ ⴽⴰⵣⵓⵞⴻ
Rayures fidèles
Rayures fidèles

Messages : 298
Date d'inscription : 18/07/2016

http://yopyyo.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: le manque de relation nuit elle à ma motivation ?

Message par boule-d-ombre le Lun 12 Nov 2018 - 19:42

j'ai du mal à te suivre ?
avatar
boule-d-ombre
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 1229
Date d'inscription : 02/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: le manque de relation nuit elle à ma motivation ?

Message par squeba le Mar 13 Nov 2018 - 10:58

Tous ces témoignages sont quand même effrayant à lire donc je n'ose imaginer à vivre...
La compassion, l'empathie et les encouragements ne sont plus tellement présent actuellement dans un monde qui est basé sur les smartphones et le nombrilisme des personnes.

@Bouled-ombre : qu'as tu ressentis comme émotion quand tu as rédigé le post (décrivant l'ensemble des galères que tu as rencontrés lors de ta tentative de reconversion) ?
Merci pour la confiance accordée, cela a du être douloureux.
avatar
squeba
Rayures apparentes
Rayures apparentes

Messages : 39
Date d'inscription : 15/02/2017
Age : 43
Localisation : sur un terrain

Revenir en haut Aller en bas

Re: le manque de relation nuit elle à ma motivation ?

Message par boule-d-ombre le Mar 13 Nov 2018 - 17:33

vu qu'en général je revis l'histoire(pour pouvoir la taper) donc souvent je ressens de la colère (due à la révolte ressentie), de la frustration (car on ne me m'écoute pas) puis de la lassitude et de la solitude
avatar
boule-d-ombre
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 1229
Date d'inscription : 02/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: le manque de relation nuit elle à ma motivation ?

Message par squeba le Mar 13 Nov 2018 - 22:59

C'est très bien de revivre les histoires, cela permets de réduire les charges émotionnelles (du moins pour moi cela fonctionne comme cela)
En ce qui me concerne je ressentais uniquement de la colère et j'ai essayé plusieurs solutions dont celles qui ont marché avec du temps : de l'hypnose et dernièrement de acupuncture.
Cela m'a permis de me ressourcer et me recentrer sur mes émotions.
Et depuis que je ressens des émotions positives (joie, bonheur, plaisir simple et apprécier profondément des moments quotidien) et depuis que je change ma vision des choses, mon entourage change positivement et doucement.
Ressens tu des émotions positives ?
avatar
squeba
Rayures apparentes
Rayures apparentes

Messages : 39
Date d'inscription : 15/02/2017
Age : 43
Localisation : sur un terrain

Revenir en haut Aller en bas

Re: le manque de relation nuit elle à ma motivation ?

Message par boule-d-ombre le Mer 14 Nov 2018 - 8:51

depuis que je pratique les 'décrochages' de plus en plus oui même si ce n'est pas encore vraiment ça. en même temps je suis en plein drame familial et l'ambiance (quand je ne suis pas seul) est loin d'être bonne.
avatar
boule-d-ombre
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 1229
Date d'inscription : 02/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: le manque de relation nuit elle à ma motivation ?

Message par squeba le Mer 14 Nov 2018 - 21:38

@boule-d-ombre, je ne sais pas quoi te dire au vue du niveau de connaissance de ton histoire.
Et peut être que je ne suis pas le mieux placé niveau compétence, mais je peux t'apporter une oreille attentive et sans jugement.
Quand on vie un drame familial c'est jamais évident et dépend de beaucoup de facteurs (l'histoire, le vécu, le facteur économique, la santé, les besoins, les envies, les moyens...) et comme quelqu'un me la dit les choix sont souvent définitifs avec des conséquences plus ou moins importantes.

En espérant que les décrochages que tu vie actuellement sont que temporaires.
avatar
squeba
Rayures apparentes
Rayures apparentes

Messages : 39
Date d'inscription : 15/02/2017
Age : 43
Localisation : sur un terrain

Revenir en haut Aller en bas

Re: le manque de relation nuit elle à ma motivation ?

Message par boule-d-ombre Hier à 8:38

les décrochages que j'effectue sont prévus pour être aussi définitif que possibles . ils existent justement à cause des situations que je vis, à cause des obligations qu'on me donnait "pour améliorer la situation", à cause des solution simplistes qui ne fonctionnaient pas, à cause des trop nombreux appels à l'aide lancé et resté sans réponse. quand j'étais enfant rencontrer des gens me donnait envie, me rendait heureux, maintenant rencontrer des gens est synonyme de mise en garde, de rester en retrait, de méfiance, de surveillance de moi-même, d'activation de mes défenses pour ne pas être déçu voir même blessé, parce que visiblement tout ce que je fais est mal vu perçu et que je finis jugé sans forme d'appel sans même qu'une tentative de me comprendre ait lieu. le tout donne une fin qui invariablement est je suis mis à l'écart même par mes 'semblables', parce que même quand j'aide en proposant mes connaissances j'ai l'impression de déranger, d'être de trop vu que la moitié du temps je n'ai aucune réponse. Me sortir "penses aux autres" comme on me le dit presque à chaque fois ne fera qu'augmenter ma colère car depuis un moment justement je pense de plus en plus que le problème est que je pense aux autres avant de penser à moi et que je suis en train de me foutre en l'air pour ça. j'en suis à me cacher quand je suis en colère 'pour ne pas déranger' car chaque 'explosion' m'est reprochée, j'en suis à me cacher pour vivre parce qu'il y a toujours quelqu'un pour s'intéresser à ce que je fais et coller un jugement qui me dérange sur mes activités.

les décrochages sont fait pour ça : pour me couper des tentations d'aider mon prochain, me couper des 'obligations' inutiles et souvent idiotes, de ne plus risquer les situations absurdes parce qu'un quidam aura eut une idée géniale qui me pourrira un peu plus la vie. je n'ai plus envie de voir des gens, je n'espère plus rien de l'humanité, quand au système je ne préfère pas m'exprimer vu que ce matin encore je dois faire 100km parce que ces connards de la caf m'ont coupé mes alloc pour avoir travaillé, j'aspire à la paix flifla va être contente vu que je ne la dérangerais plus en venant sans être inscrit aux irl.
avatar
boule-d-ombre
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 1229
Date d'inscription : 02/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: le manque de relation nuit elle à ma motivation ?

Message par squeba Hier à 9:18

Les premiers mots qui me viennent en têtes en lisant ton témoignage poignant : il a beaucoup trop donné aux autres et il c'est totalement oublié. Il a voulu être reconnu et ces semblables ne l'ont pas du tout vu ni compris.
Et je ressens toujours plus de colère dans ton post qui est compréhensible quand on lit toutes les épreuves que tu décris.
N'est ce pas parce que tu attends beaucoup trop des autres (car tu aimerais un juste retour par rapport à de tout ce que tu as pu donner) ?
avatar
squeba
Rayures apparentes
Rayures apparentes

Messages : 39
Date d'inscription : 15/02/2017
Age : 43
Localisation : sur un terrain

Revenir en haut Aller en bas

Re: le manque de relation nuit elle à ma motivation ?

Message par boule-d-ombre Hier à 12:18

attendre un remerciement, attendre une discussion, attendre une reconnaissance pas forcément un tapis rouge, un diplôme, certificat ou que ce soit, attendre un geste dans ma direction, attendre d'être entendu, compris. voilà ce que j'attendais et qu'on m'a souvent fermé la porte au nez parce que je dérangeais. là je viens de la caf où comme je le disais j'ai été sanctionné pour avoir travaillé et avoir fait ma déclaration comme il est prévu que je fasse en gros sanctionné pour avoir suivit les règles. le pire c'est que là quand je râle tout le monde (dans ma famille surtout) me répond :"c'est normal". en quoi sanctionner quelqu'un qui respecte les règles est normal ? en quoi ignorer quelqu'un qui tente de vous aider est normal ?

toute ma vie je me suis donné pour améliorer les choses aider les gens et me sentir utile et là les gens vont mieux, les choses continuent vers la catastrophe et la médiocrité, quant à moi je me sens fatigué de tous ces efforts qui n'ont visiblement servit à rien.
avatar
boule-d-ombre
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 1229
Date d'inscription : 02/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: le manque de relation nuit elle à ma motivation ?

Message par Antinéa Hier à 12:22

quant à moi je me sens fatigué de tous ces efforts qui n'ont visiblement servit à rien.

Ces efforts auront servi à d'autres. Grâce à toi.
Maintenant que tu as donné, il te faut trouver ce qui te servirait à toi.

Bon courage, je suis en lecture silencieuse mais je lis…
avatar
Antinéa
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 2631
Date d'inscription : 07/06/2018
Age : 35
Localisation : l'Atlantide

Revenir en haut Aller en bas

Re: le manque de relation nuit elle à ma motivation ?

Message par Hortense Hier à 13:06

C'est peut-être le bon moment pour apprendre à donner à toi-même. Il faut d'abord définir clairement tes besoins.
avatar
Hortense
Rayures flamboyantes
Rayures flamboyantes

Messages : 4968
Date d'inscription : 08/03/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: le manque de relation nuit elle à ma motivation ?

Message par squeba Hier à 15:29

Apprendre à répondre à ces besoins est essentiel. Cependant réapprendre à écouter son corps et ses émotions sont des étapes primordiales et qui est difficile surtout quand tu as toujours été tourné vers les autres. Maintenant Antinea et Hortense ont raison. Je ressent beaucoup de compassion dans leur post.

@boule-d-ombre :
J'ai une question : qu'est ce qui te ferai plaisir dans l'immédiat (un objet, une action, un moment ou une attention), que tu pourrais formuler simplement et qui serait réalisable par ton entourage proche ?
quelles serait le(s) critère(s) factuel(s) qui t'indiquerai que cela à répondu à ta demande initiale ?
avatar
squeba
Rayures apparentes
Rayures apparentes

Messages : 39
Date d'inscription : 15/02/2017
Age : 43
Localisation : sur un terrain

Revenir en haut Aller en bas

Re: le manque de relation nuit elle à ma motivation ?

Message par boule-d-ombre Hier à 16:25

dans mon entourage proche ? rien ils sont irrécupérables pour moi. ce sont même eux qui m'ont fait le plus souffrir avec leur aveuglement et leur manque d'écoute.

là de toute manière je vais me débrouiller seul en restant loin des autres
comme d'hab
avatar
boule-d-ombre
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 1229
Date d'inscription : 02/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: le manque de relation nuit elle à ma motivation ?

Message par Hortense Hier à 16:29

Alors, c'est le signe qu'il est temps de changer d'entourage. Si tu es du genre à beaucoup donner, tu seras forcément entouré de personnes qui ne savent que recevoir. Tu dois apprendre à recevoir aussi, pour attirer des personnes qui savent donner.
avatar
Hortense
Rayures flamboyantes
Rayures flamboyantes

Messages : 4968
Date d'inscription : 08/03/2018

Revenir en haut Aller en bas

Page 6 sur 7 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum