Des chefs d'entreprise ?

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Aller en bas

Des chefs d'entreprise ? - Page 3 Empty Re: Des chefs d'entreprise ?

Message par Corvus Corax le Ven 14 Sep 2018 - 12:20

Wich a écrit:...
Pour finir, il y a un problème de vocabulaire, ce ne sont pas des "charges", mais des cotisations, ça n'a pas du tout le même sens et la généralisation du terme "charge" n'est pas anodin

Et pour ton appartement, les parties communes, tu appel ça les cotisation des partie commune ? et ben non, on appel ça des charges ... Tu me fait penser a ce gars qui m'a insulter de pourriture de capitaliste, comme si j'étais Karlos Gohn .... n'importe quoi. Un "extrem gauchiste" qui croie avoir tout vu, tout fait, avoir toujours raison et qui est pourtant manipuler par une société et un mouvement politique qui lui soutire sa vraie liberté de penser et d'agir.
Je ne dis pas que tu l'es et même si c'est le cas, libre à toi de l’être, pas de débat politique avec moi ... J'ai depuis longtemps abandonné l'idée de tout débat de se genre .... Chacun ses idées et ses opinions, en politique ou en religion, chacun est libre de croire et faire ce qu'il veut tant qu'il n'emmerde pas son voisin avec ses convictions personnelles.

Dans tout les cas, le mot ou le termes "charges" n'a aucune connotation comme tu le sous entend en le comparant avec son synonyme de poids, de masse, c'est un terme comptable, financier, français ... Et oui, ce sont des charges ... fait attention car la langue française est bourré de ce genre de mot que l'on utilise sous plusieurs sens ... et arrêter de croire que les patron sont tous des connards de voleurs qui vous escroquent vous et l’état...

Au passage, en rapport au salaire NET, c'est 82% de charges que l'entreprise verse, en comptant la mutuelle obligatoire (que j'assume a 100% pour mes salariés, tu vois on est pas tous des voleurs...), les taxes formation, les visites médicales et les congé payé, on peux résumé en disant qu'en France, un salarié coute le double de ce qu'il perçoit a l'entreprise et que cela ne va pas dans sa poche non plus ....


Les finances publiques bien gérées ? laisse moi rire !! tu y crois vraiment a ça toi ? la vache, si c'est le cas, on ne doit pas vivre dans le même pays ... rien que de voir ses gros branleurs dormir au sénat ou au parlement, ça me file la gerbe personnellement ... Ça fait huit ans que je n'ai pas pris de vacance, même pas un jour de repos, huit ans 6 jours sur 7 et quand je voit que le gouvernement tout fraichement élu, comme tout ceux avant lui, dès les premiers mois s’octroie une plage de vacance de plusieurs semaine ... ils sont pourtant les plus gros chef d'entreprise de France ... tu trouvent ça normal toi ? moi pas ....

Pour finir, ce commentaire n'a rien d'agressif, j'aurais pu le ponctuer de plein de Smiley mais je n'aime pas ça Wink

Corvus Corax

Messages : 22
Date d'inscription : 09/06/2018

Revenir en haut Aller en bas

Des chefs d'entreprise ? - Page 3 Empty Re: Des chefs d'entreprise ?

Message par Wich le Ven 14 Sep 2018 - 13:02

Les cotisations sociale, ce n'est pas des charges de ménage de copropriété ou autre, c'est du salaire, point, ce n'est pas une question d'idée c'est un fait.
Et tu te trompes en disant que ça ne va pas dans la poche du salarié car si justement , en remboursement de soins, en retraite, en congés payé, en chômage, etc...
Le vrai terme comptable et financier est cotisations
Je n'ai pas dit que les finances étaient bien géré, j'ai dit
Wich a écrit:Je ne suis pas persuadé qu'en france on ai une très mauvaise gestion de cet argent, en plus ce n'est pas l’État qui gère ces cotisations mais des organismes paritaires (représentants salariés et patronaux)
ce qui est très différent
Et pour mettre les choses au clair, je suis artisan et employeur et penser qu'un salarié coute de l'argent à l'entreprise comme tu le dis c'est ne rien avoir compris.
Aprés si tu penses que supprimer les cotisations sociale (et donc la sécu, la retraite, le chômage et le reste) t'aiderait à faire plus de bénéfice, c'est pas faux, mais c'est juste un raisonnement de gros connard de patron qui veut s'en mettre plein les poches en volant les salarié comme tu dis... pas plus pas moins.

Com pas agressif non plus hein, juste franc
Wich
Wich

Messages : 2386
Date d'inscription : 15/08/2018

Revenir en haut Aller en bas

Des chefs d'entreprise ? - Page 3 Empty Re: Des chefs d'entreprise ?

Message par Manawydan le Ven 14 Sep 2018 - 13:29

Entièrement d'accord avec Wich. Sur tout le débat.

sachant que le plus gros des cotisations sociales c'est la sécu et le chômage remettre en cause cs cotisations c'est remettre en cause ces droits.
Manawydan
Manawydan

Messages : 609
Date d'inscription : 29/07/2018
Age : 31
Localisation : Marseille

Revenir en haut Aller en bas

Des chefs d'entreprise ? - Page 3 Empty Re: Des chefs d'entreprise ?

Message par Corvus Corax le Ven 14 Sep 2018 - 13:39

Wich a écrit:Les cotisations sociale, ce n'est pas des charges de ménage de copropriété ou autre, c'est du salaire, point, ce n'est pas une question d'idée c'est un fait.
Et tu te trompes en disant que ça ne va pas dans la poche du salarié car si justement , en remboursement de soins, en retraite, en congés payé, en chômage, etc...

- en remboursement de soins ? encore faut-il que ces derniers en ai besoin et sans parler bien entendu du désengagement évident de l'état qui se met en place avec les mutuelles obligatoires.
- Congé payé ? et t'es employeur, et ben .... tu ne vis décidément pas dans le même pays que moi si tu crois que c'est l'état qui paye les CP des salariés ...
- en retraite ? encore faut-il que celle-ci telle qu'on la connait soit encore en vigueur, personnellement, je ne remet pas mon avenir entre les mains de l'état.
- en chômage ? désolé ça va te choquer, mais au moins la majorité des gens qui sont au chômage le sont parce qu'ils le veulent bien et ce n'est pas le cas de mes salariés.

Wich a écrit:Et pour mettre les choses au clair, je suis artisan et employeur et penser qu'un salarié coute de l'argent à l'entreprise comme tu le dis c'est ne rien avoir compris.
Aprés si tu penses que supprimer les cotisations sociale (et donc la sécu, la retraite, le chômage et le reste) t'aiderait à faire plus de bénéfice, c'est pas faux, mais c'est juste un raisonnement de gros connard de patron qui veut s'en mettre plein les poches en volant les salarié comme tu dis... pas plus pas moins.

Com pas agressif non plus hein, juste franc

Oui, le salarié coute a l'entreprise, comme le gérant, comme les assurances, comme les frais bancaire, il n'y a pas de mal a cela.
En contre partie, je n'ai jamais dit que ce coût n’apportait pas une richesse plus grande, on appel ça une rentabilité, un profit, ou parfois une perte, ne me fais pas dire ce que je n'ai pas dis s'il te plait.
Je vois visiblement que tu n'as pas lu mon premier post sur ce topic où je pressentais mon cas, (Je l'ai effacé depuis ...) et où je disais haut et fort que ma fierté étais quand un de mes employés me disais son respect et sa confiance, crois moi, rien de plus gratifiant. Je ne suis pas que Patron, je suis avant tout Leader, mais aussi Psy, assistante sociale, père de famille, éducateur, système bancaire de secours ...

Quand aux cotisation, disons le RSI même si officiellement il n'existe plus ( lol, Ptdr, wtf comme disent les D'jeunes ...), effectivement j'aimerais beaucoup pouvoir ne plus y cotiser, déjà de un pour pouvoir je te l'accorde augmenter ma rentabilité si difficile a instaurer dans ce Pays, mais surtout pour pouvoir augmenter ma couverture santé / retraite. Sur ces deux points je m'estime spoiler, raquetter, voler par l'état et cet institution ... je paye la peau des r***ign***e pour une couverture absolument ridicule, bien moindre que celle des salariés et une retraite tout autant injuste .... donc merci le système Français mais non ...

Je ne désire pas supprimer les Charges sociale, j'aimerais juste qu'elles soient mieux gérer et plus justifier et ce, avant tout pour le pouvoir d’achat de mes salariés.
Un exemple ? csg crds, tu trouves ça juste et équitable toi ? c'est cela que tu estimes être de bon droit ? et ben moi non ....
Corvus Corax
Corvus Corax

Messages : 22
Date d'inscription : 09/06/2018
Age : 38

Revenir en haut Aller en bas

Des chefs d'entreprise ? - Page 3 Empty Re: Des chefs d'entreprise ?

Message par Manawydan le Ven 14 Sep 2018 - 13:41

https://www.capital.fr/entreprises-marches/on-sait-enfin-combien-de-chomeurs-ne-cherchent-pas-activement-du-boulot-1303791

On est loin de la moitié.
Manawydan
Manawydan

Messages : 609
Date d'inscription : 29/07/2018
Age : 31
Localisation : Marseille

Revenir en haut Aller en bas

Des chefs d'entreprise ? - Page 3 Empty Re: Des chefs d'entreprise ?

Message par Wich le Ven 14 Sep 2018 - 13:54

Le montant des cotisations et le montant des prestations que ce soit pour les salarié ou les indépendant est le même, je te rappelle que le déficit de la caisse de sécurité sociale des indépendants est financé par la sécu des salarié, ça s’appelle de la solidarité
Et je ne comprend pas vous ramenez toujours tout à l’État ? ce n'est pas lui qui paye, ni qui gère, les congés payé, c'est comme la sécu, la retraite ou le chômage, c'est du salaire différé
Wich
Wich

Messages : 2386
Date d'inscription : 15/08/2018

Revenir en haut Aller en bas

Des chefs d'entreprise ? - Page 3 Empty Re: Des chefs d'entreprise ?

Message par Corvus Corax le Ven 14 Sep 2018 - 14:00

Manawydan a écrit:https://www.capital.fr/entreprises-marches/on-sait-enfin-combien-de-chomeurs-ne-cherchent-pas-activement-du-boulot-1303791

On est loin de la moitié.

Capital ? t'es sérieux là ? ...
Corvus Corax
Corvus Corax

Messages : 22
Date d'inscription : 09/06/2018
Age : 38

Revenir en haut Aller en bas

Des chefs d'entreprise ? - Page 3 Empty Re: Des chefs d'entreprise ?

Message par Corvus Corax le Ven 14 Sep 2018 - 14:07

Wich a écrit:Le montant des cotisations et le montant des prestations que ce soit pour les salarié ou les indépendant est le même, je te rappelle que le déficit de la caisse de sécurité sociale des indépendants est financé par la sécu des salarié, ça s’appelle de la solidarité
Et je ne comprend pas vous ramenez toujours tout à l’État ? ce n'est pas lui qui paye, ni qui gère, les congés payé, c'est comme la sécu, la retraite ou le chômage, c'est du salaire différé  

Pour rappel, les deux caisses sont en déficit.
Quand je dis l'état, j’entends les institutions publiques, autant pour moi je simplifie un peu sur ce terme.
Et non, les CP ne sont pas inclus ou compter dans les Charges sociales, c'est un paramètre de plus qui n'a strictement rien à voir avec ces dernières et qui est à prendre en compte dans les couts des charges fixes salarié pour obtenir un calcul de coût général (variable + fixe, salariale + structurelle ....) pour avoir la potentielle rentabilité. Je suis franchement étonné qu'en tant qu’employeur comme tu te dis l’être, tu puisses te tromper et mélanger des choses pourtant aussi basique et importante dans une gestion.
Corvus Corax
Corvus Corax

Messages : 22
Date d'inscription : 09/06/2018
Age : 38

Revenir en haut Aller en bas

Des chefs d'entreprise ? - Page 3 Empty Re: Des chefs d'entreprise ?

Message par Wich le Ven 14 Sep 2018 - 14:19

Je verse les cotisations pour les congés payé à une caisse, c'est le même principe que la retraite, je t'avoue honnêtement que je ne sais pas sur quelle ligne comptable c'est écrit.
Ce n'est pas une institution publique qui s'occupe des caisses mais des organismes paritaire patron plus salarié, l’État s'en mêle quand les deux premier n'arrivent pas à gérer (en simplifiant)
Wich
Wich

Messages : 2386
Date d'inscription : 15/08/2018

Revenir en haut Aller en bas

Des chefs d'entreprise ? - Page 3 Empty Re: Des chefs d'entreprise ?

Message par Myamato le Ven 14 Sep 2018 - 14:31

Manawydan a écrit:Entièrement d'accord avec Wich. Sur tout le débat.

sachant que le plus gros des cotisations sociales c'est la sécu et le chômage remettre en cause cs cotisations c'est remettre en cause ces droits.

mdrr vous avez bien apprit la leçon!

Alors qu'en aucun cas il a été dit se supprimer ces acquis sociaux mais plutôt d'avoir une gestion à la suédoise des deniers publiques.Et d'arrêter de sur taxer les employeurs mais pour cela il faudrait une meilleure gestion.Et là tous de suite la masse va penser "meilleur gestion= suppression de postes services!" alors que pas du tous c'est déjà par

ex à l'hôpital comme me disait la médecin aux urgences que les gens laissent une caution pour les rdv qu'ils ont pris et qu'ils ne viennent pas .Et c'est quand même payé par la sécu dans les pays nordiques la caution saute normal c'est comme ça.
Aussi un truc assez dingue les mecs qui viennent gérer les hôpiteaux ne mettent jamais les pieds sur le terrain et ne prennent pas des décisions avec les infirmiers médecins ce qui donnent des frais supplémentaires et pire les mecs suppriment des postes là ou il en faut et en rajoutent là ou il en faut pas.

mais bon continuez avec cette mentalité et tous simplement à force de gaspiller l'argent publique.Bah le système va s'écrouler et on va finir comme aux us

On est normalement sur un forum zèbre mais en fait vous regardez ça en pensant "gauche droite libéralisme etc".Alors qu'il faudrait plutôt avoir du bon sens



exemple avec le scandale rsi là ils ont été obligé de changer de nom donc tous va bien



Dernière édition par Myamato le Ven 14 Sep 2018 - 14:46, édité 1 fois
Myamato
Myamato

Messages : 536
Date d'inscription : 11/05/2017
Age : 40
Localisation : Orléans ville du néant

Revenir en haut Aller en bas

Des chefs d'entreprise ? - Page 3 Empty Re: Des chefs d'entreprise ?

Message par loic78 le Ven 14 Sep 2018 - 14:35

Rebrousse-poil a écrit:Coucou !
Je trouve que tu as très bien listé les pour et les contres.

Pour ma part, je connais surtout des "indépendants" (mon cas, je bosse seule ou en collab avec d'autres indé selon les projets) mais aussi quelques dirigeants de PME ou micro start-up, donc je ne vais parler que de ces cas de figure.

- Il faut persévérer plusieurs années quasiment en monomaniaque d'un sujet. Ce qui est peu adapté aux gens qui aiment papillonner d'un enthousiasme à l'autre.
- Avoir une boîte, c'est idéal lorsqu'on est passionné "par le secteur" mais pas forcément quand on l'est "par la pratique". Un pâtissier qui lance sa marque de gâteau va élaborer les recettes pendant quelques dizaines d'heures et finalement consacrer des milliers d'heures faire tout le reste (com, argent, intendance).
- Pour confirmer ce que tu dis sur la soumission aux clients. Perso, je me sent paradoxalement moins libre en tant que indépendante (et ce ressenti est partagé par d'autres dans mon entourage) que lorsque j'étais salariée. Il m'arrive certes de me lever tard ou d'aller au musée le jeudi aprèm, mais je n'ai pas vécu en plusieurs années une seule journée sans culpabilité larvée de ne pas faire avancer ma todolist. Il m'est même arrivé de redouter de croiser des clients dont j'avais repoussé le projet pour cause "d'emploi du temps trop chargé". Puéril mais véridique !
Idem pour les arrêts maladie ou autre. Ne voyant personne en faire parmi les entrepreneurs de mon entourage, je pensais naïvement que c'était pas prévu par la sécu. Et lorsque quelqu'un a eu un cancer, j'ai découvert que si en fait, mais qu'ils ne le faisait jamais usage. Dans le même esprit, j'ai passé mon enfance à voir mon père (PME donc c'est spécial) utiliser son ordi pendant les vacances et repartir en urgence pour régler un truc.

Je ne dis en aucun cas que cette espèce de servitude auto-induite est pire que la hiérarchie ou la tyrannie hein ! Mais je trouve que ça peut être, (toute proportion gardé) pour les personnalité perfectionnistes et consciencieuses, sujettes au burn-out, un peu un piège.

Ceci-dit, je partage ton point de vue pour en faire une profession adapté à des profils comme on en trouve ici.


C'est un vieux message, mais je me retrouve tellement dedans. Je ne sais pas du tout comment pallier à tout ça. Le fait de se découvrir HP et d'en découvrir les implications posent un millier de questions là où il y en avait déjà trop...
loic78
loic78

Messages : 25
Date d'inscription : 12/09/2018
Age : 41

Revenir en haut Aller en bas

Des chefs d'entreprise ? - Page 3 Empty Re: Des chefs d'entreprise ?

Message par Myamato le Ven 14 Sep 2018 - 14:38

Wich a écrit:Je verse les cotisations pour les congés payé à une caisse, c'est le même principe que la retraite, je t'avoue honnêtement que je ne sais pas sur quelle ligne comptable c'est écrit.
Ce n'est pas une institution publique qui s'occupe des caisses mais des organismes paritaire patron plus salarié, l’État s'en mêle quand les deux premier n'arrivent pas à gérer (en simplifiant)

laisse tomber ils jouent avec les mots et déforme les propos car conditionner par les politiques...

J'allais acheter du matos pour mon restaurant j'ai été chez un revendeur en région parisienne.La boîte chopait les restos scolaires fonctionnaires à refaire.
Tu sais comment ça marche ?
Le vendeur m'expliquait qu'ils avaient refais les cuisines d'une caserne.Les cuisines étaient neufs le vendeur a posé la question au général.Le général lui a dit "faut que je gonfle les frais sinon l'année prochaine mon enveloppe sera plus petite!Donc même si la cuisine est en très bonne état je fais tous refaire."Bien entendu le général devait recevoir une enveloppe pour le matos d'occasion de la cuisine qu'il a cédé à mon fournisseur.Et c'est loin d'être un cas isolé.

C'est là ou tous le pognon mais va leur expliquer ils vont te dire "ah mes non c'est pas avec les cotisations sociales que c'est payé!"

Quand ça va s'écrouler ça va être chaud et là enfin ils commenceront à regarder la gestion de l'argent publique mais il sera trop tard.
Myamato
Myamato

Messages : 536
Date d'inscription : 11/05/2017
Age : 40
Localisation : Orléans ville du néant

Revenir en haut Aller en bas

Des chefs d'entreprise ? - Page 3 Empty Re: Des chefs d'entreprise ?

Message par Manawydan le Ven 14 Sep 2018 - 15:02

Capital vaut mieux qu'un opinion de PMU. L'article se base sur un enquête.
Pour avoir un modèle à la suédoise il faut avoir une économie semblable à la Suède.

les cotisations salariales chômage vont diminuer et peut être disparaître. bizarrement le gouvernement va décider dans le même temps une baisse de l'indemnisation.


Dernière édition par Manawydan le Ven 14 Sep 2018 - 15:04, édité 1 fois
Manawydan
Manawydan

Messages : 609
Date d'inscription : 29/07/2018
Age : 31
Localisation : Marseille

Revenir en haut Aller en bas

Des chefs d'entreprise ? - Page 3 Empty Re: Des chefs d'entreprise ?

Message par Corvus Corax le Ven 14 Sep 2018 - 15:02

Bon aller, on va stopper là le débat stérile et sans fin si vous le voulez bien, surtout étant donné que celui devient limite insultant (opinion de PMU ....) pour en revenir a l'essence du sujet, le partage d'expérience et l'entraide si possible.
Merci à vous messieurs.



loic78 a écrit:
Rebrousse-poil a écrit:Coucou !
Je trouve que tu as très bien listé les pour et les contres.

Pour ma part, je connais surtout des "indépendants" (mon cas, je bosse seule ou en collab avec d'autres indé selon les projets) mais aussi quelques dirigeants de PME ou micro start-up, donc je ne vais parler que de ces cas de figure.

- Il faut persévérer plusieurs années quasiment en monomaniaque d'un sujet. Ce qui est peu adapté aux gens qui aiment papillonner d'un enthousiasme à l'autre.
- Avoir une boîte, c'est idéal lorsqu'on est passionné "par le secteur" mais pas forcément quand on l'est "par la pratique". Un pâtissier qui lance sa marque de gâteau va élaborer les recettes pendant quelques dizaines d'heures et finalement consacrer des milliers d'heures faire tout le reste (com, argent, intendance).
- Pour confirmer ce que tu dis sur la soumission aux clients. Perso, je me sent paradoxalement moins libre en tant que indépendante (et ce ressenti est partagé par d'autres dans mon entourage) que lorsque j'étais salariée. Il m'arrive certes de me lever tard ou d'aller au musée le jeudi aprèm, mais je n'ai pas vécu en plusieurs années une seule journée sans culpabilité larvée de ne pas faire avancer ma todolist. Il m'est même arrivé de redouter de croiser des clients dont j'avais repoussé le projet pour cause "d'emploi du temps trop chargé". Puéril mais véridique !
Idem pour les arrêts maladie ou autre. Ne voyant personne en faire parmi les entrepreneurs de mon entourage, je pensais naïvement que c'était pas prévu par la sécu. Et lorsque quelqu'un a eu un cancer, j'ai découvert que si en fait, mais qu'ils ne le faisait jamais usage. Dans le même esprit, j'ai passé mon enfance à voir mon père (PME donc c'est spécial) utiliser son ordi pendant les vacances et repartir en urgence pour régler un truc.

Je ne dis en aucun cas que cette espèce de servitude auto-induite est pire que la hiérarchie ou la tyrannie hein ! Mais je trouve que ça peut être, (toute proportion gardé) pour les personnalité perfectionnistes et consciencieuses, sujettes au burn-out, un peu un piège.

Ceci-dit, je partage ton point de vue pour en faire une profession adapté à des profils comme on en trouve ici.


C'est un vieux message, mais je me retrouve tellement dedans. Je ne sais pas du tout comment pallier à tout ça. Le fait de se découvrir HP et d'en découvrir les implications posent un millier de questions là où il y en avait déjà trop...

Si tu as besoin d'aide et de conseils, n'hésites pas si on peut t'aider ne serait-ce qu'un tout petit peu, ce sera avec plaisir.
Corvus Corax
Corvus Corax

Messages : 22
Date d'inscription : 09/06/2018
Age : 38

Revenir en haut Aller en bas

Des chefs d'entreprise ? - Page 3 Empty Re: Des chefs d'entreprise ?

Message par Abonné absent le Ven 14 Sep 2018 - 20:17

Myamato a écrit:Désolé j'ai pas mal de tafs...

Je venais plus pour avoir des infos concrètes et pas "philosopher".

Le problème de ceux qui ne "philosophent" pas, c'est qu'ils ne pannent que dalle à ce qu'ils font. C'est comme le bourricot qui tire sa cariole pour avoir son picotin d'avoine le soir. Des brutes. Tu leur file une manivelle à tourner et c'est aussi bien pour eux.
Abonné absent
Abonné absent

Messages : 2582
Date d'inscription : 21/12/2014
Age : 54

Revenir en haut Aller en bas

Des chefs d'entreprise ? - Page 3 Empty Re: Des chefs d'entreprise ?

Message par Invité le Ven 14 Sep 2018 - 20:21

Devoir : quelqu'un qui cherche des solutions concrètes est-il nécessairement un bourricot ? Quelle est le bon moment pour passer de la philosophie au concret ? Avec quelle efficacité ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Des chefs d'entreprise ? - Page 3 Empty Re: Des chefs d'entreprise ?

Message par Myamato le Ven 14 Sep 2018 - 20:49

Abonné absent a écrit:
Myamato a écrit:Désolé j'ai pas mal de tafs...

Je venais plus pour avoir des infos concrètes et pas "philosopher".

Le problème de ceux qui ne "philosophent" pas, c'est qu'ils ne pannent que dalle à ce qu'ils font. C'est comme le bourricot qui tire sa cariole pour avoir son picotin d'avoine le soir. Des brutes. Tu leur file une manivelle à tourner et c'est aussi bien pour eux.

quand je suis fasse à des communistes qui ne comprennent même pas que la France est le pays le plus  imposé taxé en EU après l'Italie.
Et que c'est normal pour un chef d'entreprise de vouloir "optimiser" sa fiscalité de vouloir faire un montage financier pour pouvoir avoir des ronds et la remettre dans sa boîte pour embaucher et la développer.

Pas capter ça déjà c'est limite et oui sinon je trouverais des moyens de faire du black je me poserai même pas ces questions.

Et oui tu plantes et tu récolte une partie tu revends et une autre tu replantes.Mais si on te bouffe plus de la moitié du grain.Il te reste quoi pour bouffer et replanter et en cas de mauvaises récoltes!?

Après lire "Pour avoir un modèle à la suédoise il faut avoir une économie semblable à la Suède."

Vous êtes des champions ! donc faut faire une boîte qui rapporte pas d'argent sinon on est vénal!

Mais en plus faut laisser les balakanys et compagnie continuer à se servir grassement dans les caisses.Et faut pas s'interroger sur la mauvaise gestion de l'argent public???Car on a pas la même économie que la Suède ... Rolling Eyes

Ah ces communistes!


http://www.lefigaro.fr/international/2013/04/09/01003-20130409ARTFIG00284-normal-comme-un-ministre-suedois.php

Simplicité et honnêteté sont les piliers de la vie politique suédoise, où seul le premier ministre dispose d'un logement officiel (payant) et d'une voiture de fonction. Tout écart, même minime, est sévèrement sanctionné.
Myamato
Myamato

Messages : 536
Date d'inscription : 11/05/2017
Age : 40
Localisation : Orléans ville du néant

Revenir en haut Aller en bas

Des chefs d'entreprise ? - Page 3 Empty Re: Des chefs d'entreprise ?

Message par Myamato le Ven 14 Sep 2018 - 21:04

Xav06 a écrit:Devoir : quelqu'un qui cherche des solutions concrètes est-il nécessairement un bourricot ? Quelle est le bon moment pour passer de la philosophie au concret ? Avec quelle efficacité ?

là on a un échantillon de ce qui se fait en Fr et comment on considère les entrepreneurs,90% des emplois sont produites par des pme je reprends les chiffres sans les vérifier mais on voit le mépris et l'incompréhension...

Les mecs sont dans leur logique de masturbation intellectuel en jouant sur les mots etc.Quitte à s'y perdre eux mêmes!

Les mecs préfèrent taper sur les entrepreneurs formater comme cela par contre dès qu'on parle de mauvaise gestion des deniers publiques.Là pas ça botte en touche et fait semblant de pas comprendre bah!J'entendais des entrepreneurs le dire mais on est vraiment dans un pays de communistes.

Avec la police politique qui agit bénévolement!

Je comprends pour quoi tous le monde se casse d'ici...

Comment le communisme a terminé 90 millions de morts et effondrement de l'URSS et les femmes russes sur les trottoirs du monde entiers!

Là on est sur la partie pro vos débats à la mélanchon et autre merde de politicards on s'en bat les ....

Sinon Xav t'as regardé cette banque en ligne?

https://qonto.eu/?utm_source=google&utm_medium=cpc&utm_campaign=brand&gclid=CjwKCAjwuO3cBRAyEiwAzOxKskyt0S4FlLyGW4hH5yoggZmIFqzX-H-_2bvqulnihWEt91htoumMUxoCRYEQAvD_BwE
Myamato
Myamato

Messages : 536
Date d'inscription : 11/05/2017
Age : 40
Localisation : Orléans ville du néant

Revenir en haut Aller en bas

Des chefs d'entreprise ? - Page 3 Empty Re: Des chefs d'entreprise ?

Message par loic78 le Sam 15 Sep 2018 - 1:56

Corvus Corax a écrit:

Si tu as besoin d'aide et de conseils, n'hésites pas si on peut t'aider ne serait-ce qu'un tout petit peu, ce sera avec plaisir.

C'était surtout que l'ambiance générale me rappelait beaucoup de choses.
J'ai monté ma boite à 3 il y a 12 ans, maintenant on est 12, CA et benef dans le même sens, un des associés est un comptable est maitrise les méandres des merdes administratives sur le bout des doigts donc je n'y mets pas le nez, je vais pas me plaindre.
Je bosse dans ma passion, j'ai réussi à déléguer des tâches. Putain, ça c'est dur : se dire que quelqu'un d'autre peut le faire, rien que l'idée, ça a du mettre 2 ans pour que je l'accepte. En se disant que ce ne sera jamais aussi bien fait que toi, mais que ce n'est pas un drame. 1 an de plus pour voir comment tout mettre en place, faire monter en responsabilité les bonnes personnes et encore 1 an de plus pour les former.
Maintenant, j'ai plus de temps pour moi et ma famille, mais je me demande si je suis légitime vu que je bosse moins. Et comme j'ai réussi à me libérer du temps et à bosser plus de chez moi, je procrastine à mort, ce qui renforce ce sentiment d'illigétimité et fait que je déprime (alors que la boite tourne très bien).
loic78
loic78

Messages : 25
Date d'inscription : 12/09/2018
Age : 41

Revenir en haut Aller en bas

Des chefs d'entreprise ? - Page 3 Empty Re: Des chefs d'entreprise ?

Message par Abonné absent le Sam 15 Sep 2018 - 7:37

Myamato a écrit:
Abonné absent a écrit:
Myamato a écrit:Désolé j'ai pas mal de tafs...

Je venais plus pour avoir des infos concrètes et pas "philosopher".

Le problème de ceux qui ne "philosophent" pas, c'est qu'ils ne pannent que dalle à ce qu'ils font. C'est comme le bourricot qui tire sa cariole pour avoir son picotin d'avoine le soir. Des brutes. Tu leur file une manivelle à tourner et c'est aussi bien pour eux.

quand je suis fasse à des communistes qui ne comprennent même pas que la France est le pays le plus  imposé taxé en EU après l'Italie.
Y'a t'il quelqu'un qui relit vos courriers avant que vous les envoyez à vos clients ?

Pour le communisme, on m'a aussi traité de franc-maçon un jour en discutant de problématique de religions. Je me suis habitué à ces étiquetages qui se veulent péjoratifs et sont basés sur des présomptions hasardeuses.

Dominique de Villepin, lorsqu'il était premier ministre, avait justement repris une idée que je lui avais donné sur le problème des riches industries qui vont investir dans des pays de dumping social et fiscal plutôt que réinvestir en France, sans se soucier de la problématique de santé, de retraite, et d'éducation des enfants. Il avait appelé ça le 'patriotisme économique'.
Abonné absent
Abonné absent

Messages : 2582
Date d'inscription : 21/12/2014
Age : 54

Revenir en haut Aller en bas

Des chefs d'entreprise ? - Page 3 Empty Re: Des chefs d'entreprise ?

Message par Myamato le Sam 15 Sep 2018 - 11:07

loic78 a écrit:
Corvus Corax a écrit:

Si tu as besoin d'aide et de conseils, n'hésites pas si on peut t'aider ne serait-ce qu'un tout petit peu, ce sera avec plaisir.

C'était surtout que l'ambiance générale me rappelait beaucoup de choses.
J'ai monté ma boite à 3 il y a 12 ans, maintenant on est 12, CA et benef dans le même sens, un des associés est un comptable est maitrise les méandres des merdes administratives sur le bout des doigts donc je n'y mets pas le nez, je vais pas me plaindre.
Je bosse dans ma passion, j'ai réussi à déléguer des tâches. Putain, ça c'est dur : se dire que quelqu'un d'autre peut le faire, rien que l'idée, ça a du mettre 2 ans pour que je l'accepte. En se disant que ce ne sera jamais aussi bien fait que toi, mais que ce n'est pas un drame. 1 an de plus pour voir comment tout mettre en place, faire monter en responsabilité les bonnes personnes et encore 1 an de plus pour les former.
Maintenant, j'ai plus de temps pour moi et ma famille, mais je me demande si je suis légitime vu que je bosse moins. Et comme j'ai réussi à me libérer du temps et à bosser plus de chez moi, je procrastine à mort, ce qui renforce ce sentiment d'illigétimité et fait que je déprime (alors que la boite tourne très bien).

t'as utilisé ton intelligence à bon escient et tu as optimisé au maximum le boulot c'est le but!

C'est justement ce sur quoi je bosse en ce moment par exemple visé un pays ou les démarches administratives sont moindre la paperasse ou on laisse bossé les entrepreneurs donc se concentrer sur ce qui rapporte vraiment.
Et avec ce temps libéré développer ma boîte créer de nouveau produits et bosser sur un projet de startup en investissant des sous de la première ça permettra de payer moins d'impôts aussi et donc en allant plus vite .Ah ah Cela c'est pour les commissaires politiques
Myamato
Myamato

Messages : 536
Date d'inscription : 11/05/2017
Age : 40
Localisation : Orléans ville du néant

Revenir en haut Aller en bas

Des chefs d'entreprise ? - Page 3 Empty Re: Des chefs d'entreprise ?

Message par Abonné absent le Sam 15 Sep 2018 - 11:44

Myamato a écrit:Ah ah Cela c'est pour les commissaires politiques
Savez-vous, puisqu'on parle d'intelligence, mot qui signifie acquérir des informations et en tirer profit, le sort que les gaulois réservaient au truands, selon le compte-rendu qu'en fait César dans la Guerre des Gaules ?
Ils les enserraient vivants dans des sortes d'épouvantails en paille et y mettaient le feu !
C'est effectivement tentant...

J'échangeais justement hier avec un africain qui vit en France depuis 20 ans et me racontait les options qui s'offrent aux jeunes de son pays, entre travailler dur et gagner peu, ou se mettre à la criminalité pour gagner facilement beaucoup d'argent.

Cet échange me rappelle les propos d'une enseignante qui se lamentait que les adolescents modernes qui sont des ânes en orthographe et en grammaire, prétendent aujourd'hui être victimes de dyslexie alors qu'ils n'ont jamais mis les pieds chez un orthophoniste pour vérifier si c'est bien le cas.
Il fut un temps pas si lointain où on mettait ces élèves au coin avec un chapeau fait d'un cône en papier pour que le sentiment de honte et de stigmatisation les motive à travailler mieux.
On s'est rendu compte que ça ne marchait pas et qu'on reproduisait la condamnation de la foule du Christ sur son chemin de croix, ce qui n'est pas très chrétien.

Comme nous sommes participants à un forum sur la douance, particularisme cognitif qui se vérifie avec un test selon l'échelle de WAIS, avez-vous M. Myamato été consulter une psychologue pour vous assurer que vous étiez véritablement surdoué, et que vous ne prenez pas votre vessie pour une lanterne, votre bite pour celle d'un pur-sang arabe ?
Abonné absent
Abonné absent

Messages : 2582
Date d'inscription : 21/12/2014
Age : 54

Revenir en haut Aller en bas

Des chefs d'entreprise ? - Page 3 Empty Re: Des chefs d'entreprise ?

Message par Myamato le Sam 15 Sep 2018 - 11:49

Abonné absent a écrit:
Myamato a écrit:
Abonné absent a écrit:
Myamato a écrit:Désolé j'ai pas mal de tafs...

Je venais plus pour avoir des infos concrètes et pas "philosopher".

Le problème de ceux qui ne "philosophent" pas, c'est qu'ils ne pannent que dalle à ce qu'ils font. C'est comme le bourricot qui tire sa cariole pour avoir son picotin d'avoine le soir. Des brutes. Tu leur file une manivelle à tourner et c'est aussi bien pour eux.

quand je suis fasse à des communistes qui ne comprennent même pas que la France est le pays le plus  imposé taxé en EU après l'Italie.
Y'a t'il quelqu'un qui relit vos courriers avant que vous les envoyez à vos clients ?

Pour le communisme, on m'a aussi traité de franc-maçon un jour en discutant de problématique de religions. Je me suis habitué à ces étiquetages qui se veulent péjoratifs et sont basés sur des présomptions hasardeuses.

Dominique de Villepin, lorsqu'il était premier ministre, avait justement repris une idée que je lui avais donné sur le problème des riches industries qui vont investir dans des pays de dumping social et fiscal plutôt que réinvestir en France, sans se soucier de la problématique de santé, de retraite, et d'éducation des enfants. Il avait appelé ça le 'patriotisme économique'.

je déteste le système éducatif là aussi on pourrait faire de sacrés économies quand on voit les conseillères d'orientations planqués.Ces nanas ne connaissent rien au monde du travail et connaissent même pas leur job correctement!
Sauf qu'elles interviennent sur des moments clés de la vie de millions de personnes.Et qu'après ça coûtera des millions des milliards d'euros le fait d'avoir mal orienté les personnes qui feront des études formations qui ne termineront pas ou bosseront pas dedans.

C'est comme dans les bge cci chambres de commerces ils ont jamais créer de boîtes et se permettent de te conseiller avec assurance.La dernière fois que j'y étais c'était à la chambre des métiers la nana était embaucher depuis début 2000 elle n'avait jamais créer de boîte de sa vie.Je sortais du rsi à l'époque pour une erreur et j'avais discuté avec la technicienne  proche de la retraite.Que je m'étais déplacé car au téléphone ça serait mort etc.
Elle m'a dit que des erreurs comme les miennes on me réclamait injustement 3500€.Elle en voyait des tas par jour je vais pas rentrer dans les détails.Mais qu'on pourrait pas mieux faire pour couler le pays .
Et on revient à la technicienne de la chambre des métiers je lui pose la question "alors le rsi ça va?" la nana m'a répondu "oui oui y a pas de problèmes avec eux!".

On est pas dans un pays ou le chef d'entreprise est considéré le petit patron de pme directement est perçu comme  un chef de grand groupes nike etc.

Après on y arrivera pas c'est historique,à comparaison la seconde guerre mondiale même état d'esprit et en quelques semaines les allemands se retrouvaient à la manche.Et les arrières grands parents sur les routes mais bon heureusement ça s'est rapidement terminé.

En tant que surdoué TDAH j'ai subi une grosse violence à l'école et dans le monde du travail j'ai plus ou moins géré.Je ne crois pas du tous en la capacité des politiques et on a pas l'esprit pour faire face aux défis qui s'annonce je reprends mon ex avec les incubateurs.Ils auraient du les ouvrir à tous et non c'est de suite les diplômes les boîtes dans laquelle t'as bossé qu'ils regardent.Idem pour les aides de la BPI j'ai eu confirmation par un mec qui gère un incubateur c'est que des blancs propres sur eux sorti d'une grande école qui obtenait ces aides.
A contrario Niel il a tous comprit prend les mecs sans diplômes dans son incubateur et regardent les idées et le potentiel économique de ces idées.

Un Steve Jobs qui aurait postulé dans un incubateur d'état fr il aurait jamais été prit!

D'ailleurs c'était assez marrant de voir ces fonctionnaires gestionnaires d'incubateurs joués les "startupeurs" lors d'une journée de présentation sur les métiers du web

Parce qu'on est dirigé par des fonctionnaires avec un état d'esprit sclérosé .Je sais pas si t'as écouté les vidéos de Pascot j'en ai écouté pas mal suite à ce fil ça m'a fait une belle piquure de rappel

C'est une mentalité à la con bien française qui fait qu'on a toujours une guerre de retard!

Après créer ma boîte ici payer un max d'impôts pour les résultats données.Je suis pas satisfaits par contre payer mes impôts et avoir un réel droit de regards sur les dépenses publiques et avoir mon mot à dire y a pas de soucis.

Au fond c'est une question de bon sens!Je regardes le modèle des Pays Bas il correspond plus à la vision de la vie que j'ai que ça soit dans le monde de l'entreprise au niveau scolaire etc.Ils aiment pas trop les fr là bas.

je resterai pas ici voir le pays se péter la gueule car on a été dirigé par des balkanys et co bon je vais écouter (en avance rapide)Pascot et je vous le conseils


Myamato
Myamato

Messages : 536
Date d'inscription : 11/05/2017
Age : 40
Localisation : Orléans ville du néant

Revenir en haut Aller en bas

Des chefs d'entreprise ? - Page 3 Empty Re: Des chefs d'entreprise ?

Message par Myamato le Sam 15 Sep 2018 - 11:57

Abonné absent a écrit:
Myamato a écrit:Ah ah Cela c'est pour les commissaires politiques
Savez-vous, puisqu'on parle d'intelligence, mot qui signifie acquérir des informations et en tirer profit, le sort que les gaulois réservaient au truands, selon le compte-rendu qu'en fait César dans la Guerre des Gaules ?
Ils les enserraient vivants dans des sortes d'épouvantails en paille et y mettaient le feu !
C'est effectivement tentant...

J'échangeais justement hier avec un africain qui vit en France depuis 20 ans et me racontait les options qui s'offrent aux jeunes de son pays, entre travailler dur et gagner peu, ou se mettre à la criminalité pour gagner facilement beaucoup d'argent.

Cet échange me rappelle les propos d'une enseignante qui se lamentait que les adolescents modernes qui sont des ânes en orthographe et en grammaire, prétendent aujourd'hui être victimes de dyslexie alors qu'ils n'ont jamais mis les pieds chez un orthophoniste pour vérifier si c'est bien le cas.
Il fut un temps pas si lointain où on mettait ces élèves au coin avec un chapeau fait d'un cône en papier pour que le sentiment de honte et de stigmatisation les motive à travailler mieux.
On s'est rendu compte que ça ne marchait pas et qu'on reproduisait la condamnation de la foule du Christ sur son chemin de croix, ce qui n'est pas très chrétien.

Comme nous sommes participants à un forum sur la douance, particularisme cognitif qui se vérifie avec un test selon l'échelle de WAIS, avez-vous M. Myamato été consulter une psychologue pour vous assurer que vous étiez véritablement surdoué, et que vous ne prenez pas votre vessie pour une lanterne, votre bite pour celle d'un pur-sang arabe ?

mdrrr les pratiques classiques sur ce forum

-dénigrement "oh t'as une mauvaise orthographe etc!"

ensuite remettre en cause la douance de la personne

je penserais à ce que tu as écris quand j'irais aux toilettes maintenant cher philosophe je pense qu'il serait bon que tu retournes dans la section qui t'es propres.

Ici on parle du monde de l'entreprise et de créations e boîtes

bonne journée camarade!
Myamato
Myamato

Messages : 536
Date d'inscription : 11/05/2017
Age : 40
Localisation : Orléans ville du néant

Revenir en haut Aller en bas

Des chefs d'entreprise ? - Page 3 Empty Re: Des chefs d'entreprise ?

Message par Invité le Sam 15 Sep 2018 - 12:03

Myamato a écrit:
Sinon Xav t'as regardé cette banque en ligne?

https://qonto.eu/?utm_source=google&utm_medium=cpc&utm_campaign=brand&gclid=CjwKCAjwuO3cBRAyEiwAzOxKskyt0S4FlLyGW4hH5yoggZmIFqzX-H-_2bvqulnihWEt91htoumMUxoCRYEQAvD_BwE

Oui oui, c'est l'une de mes alternatives. Merci.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Des chefs d'entreprise ? - Page 3 Empty Re: Des chefs d'entreprise ?

Message par Myamato le Sam 15 Sep 2018 - 12:09

Xav06 a écrit:
Myamato a écrit:
Sinon Xav t'as regardé cette banque en ligne?

https://qonto.eu/?utm_source=google&utm_medium=cpc&utm_campaign=brand&gclid=CjwKCAjwuO3cBRAyEiwAzOxKskyt0S4FlLyGW4hH5yoggZmIFqzX-H-_2bvqulnihWEt91htoumMUxoCRYEQAvD_BwE

Oui oui, c'est l'une de mes alternatives. Merci.

utilises tu des outils/applis pour te faciliter la paperasse?
Myamato
Myamato

Messages : 536
Date d'inscription : 11/05/2017
Age : 40
Localisation : Orléans ville du néant

Revenir en haut Aller en bas

Des chefs d'entreprise ? - Page 3 Empty Re: Des chefs d'entreprise ?

Message par Wich le Sam 15 Sep 2018 - 12:15

La paperasse c'est le plus pénible pour ceux (nombreux visiblement) qui n'aiment pas ça.
La faire régulièrement et surtout prendre un bon comptable et déléguer au maximum, mais ça n’empêche qu'il faut quand même trier les papier et les lui faire passer
Wich
Wich

Messages : 2386
Date d'inscription : 15/08/2018

Revenir en haut Aller en bas

Des chefs d'entreprise ? - Page 3 Empty Re: Des chefs d'entreprise ?

Message par Invité le Sam 15 Sep 2018 - 12:25

Je n'ai ni secrétariat ni comptable, j'utilise des outils qui répondent strictement et exclusivement à mes besoins, mais mon activité est particulière je génère très peu de facture. Je passe à peu près une heure par mois sur la compta, et le reste au fil de l'eau, soit quelques minutes par jour.
Pour tout ce qui est calcul des indemnités kilométriques et gestion des notes, factures récurrentes etc, j'utilise un petit soft sur mon téléphone qui s'appelle Expensia. Il récupère automatiquement mes factures. Pour les facturettes type restaurant, je prends une simple photo qui est converti (ocr), et classée. À la fin du mois, j'exporte le tout sous forme de CSV, et l'integre dans mon logiciel de compta qui crée automatiquement toutes les lignes et les associe aux bonnes rubriques selon un paramétrage personnel. Ensuite connexion à la banque, matching automatique, j'ai juste à gérer les quelques écarts résiduels.
Je dématérialisé absolument tout ce qui est possible de dématérialiser.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Des chefs d'entreprise ? - Page 3 Empty Re: Des chefs d'entreprise ?

Message par Wich le Sam 15 Sep 2018 - 12:46

C'est vrai que ça dépend des besoins et aussi des facilités avec le numérique, j'aurais pu m'y coler mais outre que ça ne m' intéresse pas plus que ça ça me couterais plus que les 185€ TTC par mois (sans compter le social) pour tout gérer (TVA mensuelle, déclaration fiscal, bilan annuel, rapport avec les caisses, etc...), je vais juste tous les mois voir mon cptable avec mes factures client et fournisseur pointée sur mon relevé bancaire.
Wich
Wich

Messages : 2386
Date d'inscription : 15/08/2018

Revenir en haut Aller en bas

Des chefs d'entreprise ? - Page 3 Empty Re: Des chefs d'entreprise ?

Message par Myamato le Sam 15 Sep 2018 - 12:48

Wich a écrit:La paperasse c'est le plus pénible pour ceux (nombreux visiblement) qui n'aiment pas ça.
La faire régulièrement et surtout prendre un bon comptable et déléguer au maximum, mais ça n’empêche qu'il faut quand même trier les papier et les lui faire passer

justement t'as pas mal de startup qui proposent des solutions exemples pour les notes de frais t'as des applis a utilisé avec les smartphones.

Donc c'est plus à ce genre de choses que je pensais mais je suis qu'au début de mes recherches sur ce sujet.J'ai une activitée à mie temps ou j'ai pas vraiment besoin de ça mais l'autre que je mets en place là je vais avoir besoin d'outils pour gérer toute cette "merde".

https://blog.spendesk.com/fr/applications-note-frais
Myamato
Myamato

Messages : 536
Date d'inscription : 11/05/2017
Age : 40
Localisation : Orléans ville du néant

Revenir en haut Aller en bas

Des chefs d'entreprise ? - Page 3 Empty Re: Des chefs d'entreprise ?

Message par Wich le Sam 15 Sep 2018 - 13:09

Je ne comprend pas trop les "notes de frais" pour les indépendant ?
Aprés, pour moi le plus compliqué, c'est la partie comptable et les déclarations, soit tu le fais toi même et il te faut un logiciel (payant avec abonnement, pour les mises à jour, je ne sais pas s'il y en a des gratuits qui tiennent la route) et c'est quand même lourd car si ce n'est pas ton cœur de métier ça risque vite de te prendre la tête, surtout en cas de problème (mon cabinet cptable arrive à joindre l'urssaf... moi pas...)
Soit tu délègues et tu es tranquille dans ta tête pour 150€ HT , par mois ... une demi journée de boulot...
Wich
Wich

Messages : 2386
Date d'inscription : 15/08/2018

Revenir en haut Aller en bas

Des chefs d'entreprise ? - Page 3 Empty Re: Des chefs d'entreprise ?

Message par Invité le Sam 15 Sep 2018 - 13:42

Je ne délègue pas et je suis tranquille pour 25 € par mois et 1h de boulot, et en plus je sais ce qu'il se passe dans ma compta. Les notes ce sont les frais qui passent en charges, typiquement les notes de restaurants. Évidemment au début il faut y passer un peu plus de temps pour comprendre comment ça marche, mais une fois que c'est acquis, ça me fait une corde de plus à mon arc, et je ne suis dépendant de personne.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Des chefs d'entreprise ? - Page 3 Empty Re: Des chefs d'entreprise ?

Message par Myamato le Sam 15 Sep 2018 - 14:33

Xav06 a écrit:Je n'ai ni secrétariat ni comptable, j'utilise des outils qui répondent strictement et exclusivement à mes besoins, mais mon activité est particulière je génère très peu de facture. Je passe à peu près une heure par mois sur la compta, et le reste au fil de l'eau, soit quelques minutes par jour.
Pour tout ce qui est calcul des indemnités kilométriques et gestion des notes,  factures récurrentes etc, j'utilise un petit soft sur mon téléphone qui s'appelle Expensia. Il récupère automatiquement mes factures. Pour les facturettes type restaurant, je prends une simple photo qui est converti (ocr), et classée. À la fin du mois, j'exporte le tout sous forme de CSV, et l'integre dans mon logiciel de compta qui crée automatiquement toutes les lignes et les associe aux bonnes rubriques selon un paramétrage personnel. Ensuite connexion à la banque, matching automatique, j'ai juste à gérer les quelques écarts résiduels.
Je dématérialisé absolument tout ce qui est possible de dématérialiser.

Super Merci Xav je vais regarder ça Very Happy
Myamato
Myamato

Messages : 536
Date d'inscription : 11/05/2017
Age : 40
Localisation : Orléans ville du néant

Revenir en haut Aller en bas

Des chefs d'entreprise ? - Page 3 Empty Re: Des chefs d'entreprise ?

Message par Helhest le Sam 15 Sep 2018 - 18:45

JE n'ai pas encore creusé le sujet de la comptabilité, mais je suis à peu près persuadé qu'avec un Excel bien géré, il y a moyen de faire beaucoup de choses. Mais c'est peut être aussi parce que je sais exploiter Excel pour faire de bonnes applis de gestion diverses (tableaux dynamiques, formules, macros VBA si besoin). Gérer et répertorier des entrées sorties ne me paraît pas insurmontable, de la même manière que générer des devis ou factures en utilisant une base de données pour faire les lignes à facturer.
Helhest
Helhest

Messages : 210
Date d'inscription : 22/02/2018
Age : 29
Localisation : Auvergne

Revenir en haut Aller en bas

Des chefs d'entreprise ? - Page 3 Empty Re: Des chefs d'entreprise ?

Message par Invité le Sam 15 Sep 2018 - 18:51

Au début je gèrais mes factures avec Excel, c'est la solution la plus simple, mais il y a des outils qui permettent de faire quand même un peu plus de choses. J'ai les compétences pour développer à peu près tous les outils dont j'ai besoin, mais ce n'est pas une bonne solution lorsque d'autres l'ont déjà fait et que c'est disponible pour pas cher.


Dernière édition par Xav06 le Sam 15 Sep 2018 - 18:52, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Des chefs d'entreprise ? - Page 3 Empty Re: Des chefs d'entreprise ?

Message par Wich le Sam 15 Sep 2018 - 18:52

Ce n'est pas tellement la gestion "domestique" qui est pénible mais les réglementations, normes et les déclarations.
Je parle quand on est au réel hein et encore ça dépend de l’activité, en Micro-Entrepreneur c'est différent, des notions d'excel et un minimum de bon sens comptable suffisent à ce faire un tableau de bord et gérer les devis et factures
Wich
Wich

Messages : 2386
Date d'inscription : 15/08/2018

Revenir en haut Aller en bas

Des chefs d'entreprise ? - Page 3 Empty Re: Des chefs d'entreprise ?

Message par zebrepat le Sam 15 Sep 2018 - 20:07

ca parle de paperasse...
La seule chose importante c'est de generer du CA et de la marge
Le marketing est le plus important si on vend produit ou service sauf certains metiers (profession liberale, artisan, commercant, restaurateur etc)

Par contre c'est vrai connaitre la fiscalité et avoir des notions de compta (pouvoir lire un bilan) est un must
Passer le max en frais aussi. l'interet principal d'une société c'est de pouvoir investir, et en machines/ordis, batiments, vehicules de facon defiscalisée

zebrepat

Messages : 204
Date d'inscription : 26/03/2016

Revenir en haut Aller en bas

Des chefs d'entreprise ? - Page 3 Empty Re: Des chefs d'entreprise ?

Message par Helhest le Sam 15 Sep 2018 - 20:14

Wich a écrit:Ce n'est pas tellement la gestion "domestique" qui est pénible mais les réglementations, normes et les déclarations.
Je parle quand on est au réel hein et encore ça dépend de l’activité, en Micro-Entrepreneur c'est différent, des notions d'excel et un minimum de bon sens comptable suffisent à ce faire un tableau de bord et gérer les devis et factures

Oui, c'est vrai, mais perso à priori ça partirait sur de la micro entreprise au moins tant que je ne suis pas 100% à mon compte. Mais même après, la limite de CA ne me gène pas, je cherche pas à gagner des dizaines de milliers d'euros, juste retrouver mon niveau de salaire actuel. Et je ne veux aucun associé ou subalterne, j'aime pas les gens Razz

zebrepat a écrit:ca parle de paperasse...
La seule chose importante c'est de generer du CA et de la marge

Autant parler en bénéfice, c'est plutôt ça qui importe au final non ? Ceci dit, du CA et de ta marge découle ton bénéf...
Helhest
Helhest

Messages : 210
Date d'inscription : 22/02/2018
Age : 29
Localisation : Auvergne

Revenir en haut Aller en bas

Des chefs d'entreprise ? - Page 3 Empty Re: Des chefs d'entreprise ?

Message par Wich le Sam 15 Sep 2018 - 20:23

La grosse différence entre Auto-Entrepreneur et Réel ce n'est pas tellement le CA (dont les plafonds ont été doublé d'ailleurs) mais la possibilité d'investir, de mettre de l'argent dans sa boite pour la dvlp, ce n'est pas possible (économiquement) en Micro, c'est la qu'il faut faire le lien entre CA, Marge et Bénéfice.
En plus il faut avoir conscience qu'en Micro, si tu veux avoir des clients pro, tu dois être au niveau des prix HT du marché.
Wich
Wich

Messages : 2386
Date d'inscription : 15/08/2018

Revenir en haut Aller en bas

Des chefs d'entreprise ? - Page 3 Empty Re: Des chefs d'entreprise ?

Message par Helhest le Sam 15 Sep 2018 - 20:45

Justement, la micro entreprise, vu mon stade de réflexion, ça correspondrait bien. J'envisage un truc qui tournerait principalement autour du conseil/formation/dépannage à destination des particuliers, donc peu de matériel (disons version "luxe" un véhicule récent + un peu d'outillage manuel), pas de clients pros, relativement peu de charges hors déplacements et incontournables assurances, et aucun besoin d'expansion : le jour où je peux me le permettre parce que l'activité tourne bien et je vends "cher" mon temps aux clients, je réduis mon temps de travail plutôt que de chercher à augmenter mes revenus. J'ai encore beaucoup de points à maturer avant de vraiment lancer le truc, j'y réfléchis un peu quand j'ai du temps, je ne suis qu'en phase "étude de faisabilité" du projet.
Helhest
Helhest

Messages : 210
Date d'inscription : 22/02/2018
Age : 29
Localisation : Auvergne

Revenir en haut Aller en bas

Des chefs d'entreprise ? - Page 3 Empty Re: Des chefs d'entreprise ?

Message par Myamato le Sam 15 Sep 2018 - 20:54

je suis ok avec tous ce qui a été écrit après ça dépend de pas mal parametres de sa stratégie de développement ou pas.

perso je partirais sur le statut de micro entrepreneur même si dans un premier temps pour un expert comptable je perdrais du fric .Sauf que ce qui est plus important pour moi c'est comme ça été écrit de développé ma boîte et au début faut donner des coups de boutoirs et y a un effort qui est plus ou moins important.

Je sais que niveau paperasse je vais procrastiner et que ça va donc monopoliser de l'énergie.Une fois que la boîte aura démarrer je change de statut et j'embaucherai quelqu'un à mie temps ou pleins voir j'externaliserais ?

Mon ancien expert comptable m'avait donné le cas de types dont la boîte fonctionnait bien mais se faisaient bouffer par la paperasse et c'était majoration sur majoration car docs pas rendu à temps,factures rsi urssaf pas payé à temps.

les trucs intéressants à lire

https://www.creerentreprise.fr/causes-echec-entreprises-start-up/


Une étude de 2009 montre que :

45 % des échecs proviendraient de carences commerciales : problème de positionnement, de débouché, ou insuffisance d’effort commercial,
26 % des échecs proviendraient de carences en gestion : on parle ici de pilotage de trésorerie, d’évaluation du besoin en fonds de roulement, ou encore de gestion des stocks et des impayés,
19 % des échecs proviendraient d’un défaut de compétences techniques,
10 % des échecs proviendraient de carences touchant au réseau relationnel ou au management.
Myamato
Myamato

Messages : 536
Date d'inscription : 11/05/2017
Age : 40
Localisation : Orléans ville du néant

Revenir en haut Aller en bas

Des chefs d'entreprise ? - Page 3 Empty Re: Des chefs d'entreprise ?

Message par Myamato le Sam 15 Sep 2018 - 21:01

Helhest a écrit:Justement, la micro entreprise, vu mon stade de réflexion, ça correspondrait bien. J'envisage un truc qui tournerait principalement autour du conseil/formation/dépannage à destination des particuliers, donc peu de matériel (disons version "luxe" un véhicule récent + un peu d'outillage manuel), pas de clients pros, relativement peu de charges hors déplacements et incontournables assurances, et aucun besoin d'expansion : le jour où je peux me le permettre parce que l'activité tourne bien et je vends "cher" mon temps aux clients, je réduis mon temps de travail plutôt que de chercher à augmenter mes revenus. J'ai encore beaucoup de points à maturer avant de vraiment lancer le truc, j'y réfléchis un peu quand j'ai du temps, je ne suis qu'en phase "étude de faisabilité" du projet.

oui je le pense aussi en France de ce que j'ai compris tu peux pas grossir.Ou il faut racler dur et ça devient plus rentable.Je faisais du jujutsu avec un couvreur il a voulu grossir et embaucher plus de monde et au final.Il a vu qu'il travaillait plus pour payer les charges sociales impôts bref il s'y retrouvait plus.Il a finit par retourner petit et a gagné mieux sa vie et retrouvé une meilleure qualité de vie!

Mon ancien voisin sa femme avait un local commercial et était coiffeuse.Ses coiffeuses gagnaient plus qu'elle elle a finit par revendre son salon.Dès qu'elle a eu une bonne opportunité au pharmacien.
Myamato
Myamato

Messages : 536
Date d'inscription : 11/05/2017
Age : 40
Localisation : Orléans ville du néant

Revenir en haut Aller en bas

Des chefs d'entreprise ? - Page 3 Empty Re: Des chefs d'entreprise ?

Message par Wich le Sam 15 Sep 2018 - 21:10

Grossir, c'est pas donné à tout le monde, tu peux être très bon dans ton métier et t'en sortir tout seul et tout foutre en l'air en cherchant à grossir, c'est pas du tout le même "métier"
Inversement il y a des personnes qu'y n'arrive à rien tout seul mais qui sont d’excellent gestionnaire capable de s'entourer de pro... et qui dépote en dvlpent des boites même si elles ne "connaissent" pas l'activité ...
Il faut avant tout savoir où tu es bon, quelles sont tes compétences... et aussi ce que tu veux, mais mieux vaut se connaitre
Wich
Wich

Messages : 2386
Date d'inscription : 15/08/2018

Revenir en haut Aller en bas

Des chefs d'entreprise ? - Page 3 Empty Re: Des chefs d'entreprise ?

Message par Myamato le Sam 15 Sep 2018 - 21:20

Wich a écrit:Grossir,  c'est pas donné à tout le monde, tu peux être très bon dans ton métier et t'en sortir tout seul et tout foutre en l'air en cherchant à grossir, c'est pas du tout le même "métier"
Inversement il y a des personnes qu'y n'arrive à rien tout seul mais qui sont d’excellent gestionnaire capable de s'entourer de pro... et qui dépote en dvlpent des boites même si elles ne "connaissent" pas l'activité ...
Il faut avant tout savoir où tu es bon, quelles sont tes compétences... et aussi ce que tu veux, mais mieux vaut se connaitre

Il était pas tous seul.lui avait déjà une équipe de 2 ou 3 mecs avec lui et il avait du travail en pagaille car connu dans la région pour son sérieux.Il a voulu embaucher plus et c'est ce qu'il a fait mais s'est aperçu qu'au final ça il perdait de l'argent par rapport aux charges etc.

Après je suis d'accord avec toi...
Myamato
Myamato

Messages : 536
Date d'inscription : 11/05/2017
Age : 40
Localisation : Orléans ville du néant

Revenir en haut Aller en bas

Des chefs d'entreprise ? - Page 3 Empty Re: Des chefs d'entreprise ?

Message par loic78 le Sam 15 Sep 2018 - 23:45

Myamato a écrit:
Wich a écrit:Grossir,  c'est pas donné à tout le monde, tu peux être très bon dans ton métier et t'en sortir tout seul et tout foutre en l'air en cherchant à grossir, c'est pas du tout le même "métier"
Inversement il y a des personnes qu'y n'arrive à rien tout seul mais qui sont d’excellent gestionnaire capable de s'entourer de pro... et qui dépote en dvlpent des boites même si elles ne "connaissent" pas l'activité ...
Il faut avant tout savoir où tu es bon, quelles sont tes compétences... et aussi ce que tu veux, mais mieux vaut se connaitre

Il était pas tous seul.lui avait déjà une équipe de 2 ou 3 mecs avec lui et il avait du travail en pagaille car connu dans la région pour son sérieux.Il a voulu embaucher plus et c'est ce qu'il a fait mais s'est aperçu qu'au final ça il perdait de l'argent par rapport aux charges etc.

Après je suis d'accord avec toi...

Après, c'est pas hyper dur de calculer combien va te coûter le type et ce que ça rapporte. J'ai du quadrupler ma masse salariale et je gagne plus. Le seuil de "rentabilité" (c'est pas très joli) d'un salarié, c'est pas la mort. Pas spécialement besoin de faire des "essais" pour savoir si tu vas gagner plus.
loic78
loic78

Messages : 25
Date d'inscription : 12/09/2018
Age : 41

Revenir en haut Aller en bas

Des chefs d'entreprise ? - Page 3 Empty Re: Des chefs d'entreprise ?

Message par Myamato le Dim 16 Sep 2018 - 0:02

loic78 a écrit:
Myamato a écrit:
Wich a écrit:Grossir,  c'est pas donné à tout le monde, tu peux être très bon dans ton métier et t'en sortir tout seul et tout foutre en l'air en cherchant à grossir, c'est pas du tout le même "métier"
Inversement il y a des personnes qu'y n'arrive à rien tout seul mais qui sont d’excellent gestionnaire capable de s'entourer de pro... et qui dépote en dvlpent des boites même si elles ne "connaissent" pas l'activité ...
Il faut avant tout savoir où tu es bon, quelles sont tes compétences... et aussi ce que tu veux, mais mieux vaut se connaitre

Il était pas tous seul.lui avait déjà une équipe de 2 ou 3 mecs avec lui et il avait du travail en pagaille car connu dans la région pour son sérieux.Il a voulu embaucher plus et c'est ce qu'il a fait mais s'est aperçu qu'au final ça il perdait de l'argent par rapport aux charges etc.

Après je suis d'accord avec toi...

Après, c'est pas hyper dur de calculer combien va te coûter le type et ce que ça rapporte. J'ai du quadrupler ma masse salariale et je gagne plus. Le seuil de "rentabilité" (c'est pas très joli) d'un salarié, c'est pas la mort. Pas spécialement besoin de faire des "essais" pour savoir si tu vas gagner plus.

oui je suis d'accord avec toi mais lui a fait ses calculs par rapports aussi au temps passé à gérer la paperasse faire les devis en plus etc.Au final il perdait en qualité de vie et s'y retrouvait pas sur le plan financier.Il a surement du revenir à un calcul pour lui même de taux horaire

C'est ce que j'ai remarqué c'est qu'on va beaucoup parler de chiffres mais on oublies les coûts cachés exemple pour un mauvais recrutement.

https://www.experts-et-decideurs.fr/video/les-couts-caches-du-recrutement/

T.L : J’en reviens à cette tendance des entreprises à se précipiter…Comment l’expliquez-vous ?
K.D :
– A mon avis, elles ne voient pas qu’un emploi comporte un certain nombre de coûts cachés.

– Elles considèrent avant tout le salaire, les charges, la mutuelle et les avantages du type tickets-restaurants, mais il y a aussi :

– Le coût du sourcing pour trouver les candidats (ou alors le coût du cabinet de recrutement)
– Le matériel et le coût de l’occupation de l’espace au m².
– Les coûts relatifs à sa formation (internet et externe) ainsi que son temps d’intégration.
– Le coût du temps passé par les autres collaborateurs et/ou du N+1 à le former et à l’intégrer.

T.L. : Mais ces coûts sont incontournables, quel que soit la qualité du profil recruté !
K.D :
– Effectivement, mais le mal-recrutement va engendrer toute une nouvelle série de coûts, eux aussi cachés :

– Le coût de l’absentéisme et le coût pour faire faire le travail par un autre.
– Le coût du désengagement du salarié démotivé, dans une situation de mal-être.
– Le coût du temps perdu à former des personnes qui ne restent pas.
– Le coût du turnover, puisque si la personne part, il faudra amorcer un nouveau cycle de recrutement.
– Et cela peut aller jusqu’au coût du contentieux si la personne part en choisissant d’enclencher une procédure judiciaire.
Myamato
Myamato

Messages : 536
Date d'inscription : 11/05/2017
Age : 40
Localisation : Orléans ville du néant

Revenir en haut Aller en bas

Des chefs d'entreprise ? - Page 3 Empty Re: Des chefs d'entreprise ?

Message par zebrepat le Dim 16 Sep 2018 - 11:50

Myamato a écrit:je suis ok avec tous ce qui a été écrit après ça dépend de pas mal parametres de sa stratégie de développement ou pas.

perso je partirais sur le statut de micro entrepreneur même si dans un premier temps pour un expert comptable je perdrais du fric .Sauf que ce qui est plus important pour moi c'est comme ça été écrit de développé ma boîte et au début faut donner des coups de boutoirs et y a un effort qui est plus ou moins important.

Je sais que niveau paperasse je vais procrastiner et que ça va donc monopoliser de l'énergie.Une fois que la boîte aura démarrer je change de statut et j'embaucherai quelqu'un à mie temps ou pleins voir j'externaliserais ?

Mon ancien expert comptable m'avait donné le cas de types dont la boîte fonctionnait bien mais se faisaient bouffer par la paperasse et c'était majoration sur majoration car docs pas rendu à temps,factures rsi urssaf pas payé à temps.

les trucs intéressants à lire

https://www.creerentreprise.fr/causes-echec-entreprises-start-up/


Une étude de 2009 montre que :

45 % des échecs proviendraient de carences commerciales : problème de positionnement, de débouché, ou insuffisance d’effort commercial,
26 % des échecs proviendraient de carences en gestion : on parle ici de pilotage de trésorerie, d’évaluation du besoin en fonds de roulement, ou encore de gestion des stocks et des impayés,
19 % des échecs proviendraient d’un défaut de compétences techniques,
10 % des échecs proviendraient de carences touchant au réseau relationnel ou au management.

merci pour le lien, confirme que le marketing est le plus important, moi c'etait ma seule faiblesse
et j'ai eu aucun cours de marketing valable durant mes etudes (bac+5 inge)

zebrepat

Messages : 204
Date d'inscription : 26/03/2016

Revenir en haut Aller en bas

Des chefs d'entreprise ? - Page 3 Empty Re: Des chefs d'entreprise ?

Message par Myamato le Dim 16 Sep 2018 - 13:07

zebrepat a écrit:
Myamato a écrit:je suis ok avec tous ce qui a été écrit après ça dépend de pas mal parametres de sa stratégie de développement ou pas.

perso je partirais sur le statut de micro entrepreneur même si dans un premier temps pour un expert comptable je perdrais du fric .Sauf que ce qui est plus important pour moi c'est comme ça été écrit de développé ma boîte et au début faut donner des coups de boutoirs et y a un effort qui est plus ou moins important.

Je sais que niveau paperasse je vais procrastiner et que ça va donc monopoliser de l'énergie.Une fois que la boîte aura démarrer je change de statut et j'embaucherai quelqu'un à mie temps ou pleins voir j'externaliserais ?

Mon ancien expert comptable m'avait donné le cas de types dont la boîte fonctionnait bien mais se faisaient bouffer par la paperasse et c'était majoration sur majoration car docs pas rendu à temps,factures rsi urssaf pas payé à temps.

les trucs intéressants à lire

https://www.creerentreprise.fr/causes-echec-entreprises-start-up/


Une étude de 2009 montre que :

45 % des échecs proviendraient de carences commerciales : problème de positionnement, de débouché, ou insuffisance d’effort commercial,
26 % des échecs proviendraient de carences en gestion : on parle ici de pilotage de trésorerie, d’évaluation du besoin en fonds de roulement, ou encore de gestion des stocks et des impayés,
19 % des échecs proviendraient d’un défaut de compétences techniques,
10 % des échecs proviendraient de carences touchant au réseau relationnel ou au management.

merci pour le lien, confirme que le marketing est le plus important, moi c'etait ma seule faiblesse
et j'ai eu aucun cours de marketing valable durant mes etudes (bac+5 inge)

j'avais monté une boîte de restauration beau avoir un très bon produit prix du marché ça prenait pas!

pour divers raisons je vais pas m'étaler là dessus j'avais des "dégustateurs" .Mais le marketing n'y était pas façade pas de visibilité sur le net associé qui passait pas...Après tu rentres dans un cercle négatif et la boule de neige ne grossira que très très difficilement.

mon voisin qui avait une franchise et avait aligné des millions d'euros de ca avec sa boutique.Me disait que l'un des créateurs de cola quand on lui a posé la question "si c'était à refaire avec 1000 $ que feriez vous?" il a répondu "je mettrais 100 $ dans le produit et 900 dans le marketing!".

C'est complètement contre intuitif en plus quand on est zèbre on a tendance à se concentrer sur le produit.On est trop perfectionniste en plus faut passer le cap de "produire" concrétisation.Et d'ailleurs souvent ils se font voler leurs idées par des businessman qui eux n'ont pas d'idées mais seront "mythonner" le marketing c'est du mytho et concrétiser l'idée.

Dur dur quand on est tendance "syndrome de l'imposteur" on a tendance à ce sous vendre!Là aussi attention au piège de mettre ces prix trop bas...

cela me rappel au Japon ils paient les mecs pour faire la queue dans les magasins "le monde attire le monde!" j'avais déjà remarqué ça en regardant une vitrine etc.

Après comme ça été écrit plus haut bien se connaître et faire avec ces points forts et savoir déléguer pour ses points faibles.

Y a beaucoup de pièges pas enseignés et c'est cool d'avoir une mentalité un peu rebelle de jamais croire sur parole.Ex avec les zfu ou à la clés tu te retrouveras avec un beau contrôle et redressement fiscal même si sur le papier c'est ok.

Là je viens d'éplucher un blog sur les dérives du contrôle fiscal en France sujet tabou.C'est comme le rsi ils en ont brisé des vies et tués des gens .

C'est comme la guerre faut faire confiance en personne et toujours remettre en doute et vérifier exemple la cci bge etc c'est des gens qui n'ont jamais créer de boîte et qui sont là bien planqué .Et c'est ces gens là qui doivent apprendre à un entrepreneur comment réussir vaste blague!
Mon voisin a été suivi par ces machins là a fait un dossier etc et est passé en commission.Ils lui avaient annoncé un échec cuisant ça été tous le contraire.Il y aussi des arnaques sur le net ou on te propose de créer ta boîte en Irlande UK et de rester résident en France là c'est contrôle fiscal et redressement ou mise en slip assuré.

même si t'es de bonne foi et tu te manges un contrôle fiscal ça fonctionne généralement pas toujours bien.

http://www.lepoint.fr/economie/quand-le-fisc-reclame-par-erreur-18-millions-d-euros-a-une-pme-09-04-2015-1919733_28.php

sinon quelques témoignages qui indiquent qu'entreprendre sans faire vraiment attention ça peut être très vite casse gueule.Tant que tu reste petit ça va mais si tu grossis et qu'il y a donc potentiellement de l'argent à prendre c'est cuit!

Toute façon c'est le jeu pour ça que c'est compliqué à l'extrême pour le chef d'entreprise.Ils savent qu'automatiquement il en sera plus facile de le "saigner" quelques exemples mais je veux pas encombrer le fil.


5 avril 2018 à 21 h 01 min

Bonjour,
Mon mari était auto entrepreneur. Nous avons eu un contrôle en septembre 2017.
Nous sommes contrôlés sur 2014 2015 2016.
Notre gros souci c est que nous n avons plus les factures de marchandise de 2014 et 2015. En pointant tous les relevés bancaires, j ai retrouvé les magasins, mais ils ne veulent pas me les fournir.
Ayant dépassé les plafonds auto entrepreur, je dois payer la tva.
Résultat de la dette 138 000 euros…
J ai pris un avocat fiscaliste qui a contesté.
La demande a été rejeté.
Il a de nouveau constesté, et nous avons rdv avec le superieur hiérarchique des finances publiques dans quelques semaines.
Je souhaitais savoir, le jour où on me demandera de payer, est ce que l’on peut avoir un échéancier ou est ce qu il vont me saisir mon logement donc je suis proprietaire pour récupérer la somme directement?
Merci de votre réponse

10 août 2017 à 15 h 01 min

Bonjour, je suis artisan en micro-entreprise depuis 9 ans. Je travaille essentiellement avec un autre artisan, lui aussi en micro. Pendant les 3 premières années nous facturions chacun de notre côté au client mais lors de mon premier contrôle,le fisc m’a demandé de ne faire qu’une facture au client et que mon collègue facture directement à moi. Je lui ai répondu que ça allait faire gonfler artificiellement mon CA (je ne touche pas un centime sur lui) et le contrôleur m’a dit que c’était juste pour la transparence de la compta et qu’il ne fallait pas le compter dans le CA. Je viens de me faire contrôler pour la deuxième fois (pas le même contrôleur) et là pas le même son de cloche, il m’a compté ces factures en prestations et du coup je dépasse le seuil de rien mais ça dépasse. Il me réclame la TVA sur trois ans, 20 000 euros et je me fais 1 400 euros de paye. Je suis dégoutté de travailler et je ne sais pas comment je vais payer…Bonne journée à tous et soyez for
Myamato
Myamato

Messages : 536
Date d'inscription : 11/05/2017
Age : 40
Localisation : Orléans ville du néant

Revenir en haut Aller en bas

Des chefs d'entreprise ? - Page 3 Empty Re: Des chefs d'entreprise ?

Message par Invité le Dim 16 Sep 2018 - 13:45

Ce qui est compliqué c'est que les contrôleurs ne sont pas au courant des lois. Ils voulaient me changer de statut et me faire payer de la TVA rétroactivement sur des périodes où je ne la cotisais pas. J'ai dû leur imprimer la loi de finances pour leur prouver que j'avais raison.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Des chefs d'entreprise ? - Page 3 Empty Re: Des chefs d'entreprise ?

Message par Myamato le Dim 16 Sep 2018 - 14:04

Xav06 a écrit:Ce qui est compliqué c'est que les contrôleurs ne sont pas au courant des lois. Ils voulaient me changer de statut et me faire payer de la TVA rétroactivement sur des périodes où je ne la cotisais pas. J'ai dû leur imprimer la loi de finances pour leur prouver que j'avais raison.

oui mais normalement c'est leur job c'est aberrant!Tu t'en es bien tiré y avait peut être pas trop de sous à gratter ou ils ont vu tous simplement que tu te laisserais pas faire.Donc ils sont passé à une autre proie.Qui docilement sortira le carnet de chèque.Ils ont un devoir de résultat.

t'as des contrôleurs qui font bien leur job et tant a une partie non négligeable qui sont là certainement avec un profil psy aigris etc.Des commissaires politiques qui viennent pour te ruiner...

Et toi t'es à Nice t'as une sacré équipe de champions qui ont mis la misère à cet entrepreneur.Il a reçu pas mal de témoignages dans le même cas t'as pas dû ouvrir le lien je te le remets ils lui réclamaient 18 millions d'euros ensuite 800 000 € inujustement lui a perdu des années dans ces conneries


https://www.contrepoints.org/2014/07/24/174480-controle-fiscal-jai-vecu-quatre-ans-de-pur-cauchemar

Au bout de plus d’un an et demi d’analyse (!), les services de Nice ont déclaré que GSX avait en France un « établissement stable ». Pour faire simple, cela signifie que l’administration considère que la société française est la réelle maison-mère, et que la « fausse » maison-mère suisse a par conséquent une vocation surtout fiscale.

Le service du contrôle fiscal français a expliqué à la presse que de nombreux groupes internationaux ont des établissements stables en France. Je suis affolé à l’idée que les analyses du contrôle soient aussi peu sérieuses que celles qui ont été faites par les interlocuteurs que j’ai eus et que cela pousse les entreprises internationales à ne plus venir en France pour éviter d’être injustement attaquées.

Quel exemple vous permet d’illustrer votre propos ?

Nous avons fourni des centaines de documents probants (e-mails, courriers, attestations, etc.) pour montrer que c’était bien le fondateur de GSX puis moi-même qui prenions les décisions pour faire marcher notre entreprise : décisions commerciales, direction technique et plan produit, approbation de conditions juridiques… Ces documents montraient de manière indiscutable que les seules personnes qui prenaient les décisions fondamentales (fixation des prix, orientations stratégiques, etc.) étaient bien en Suisse.

Pourtant, l’administration a considéré arbitrairement que ces décisions étaient prises par la gérante française, qui était la mère du gérant d’origine. Cette personne, de qualité par ailleurs, est une boulangère à la retraite, n’a pas d’expérience en informatique et ne sait pas parler anglais. Cela n’a pas empêché les services fiscaux de considérer qu’elle pouvait diriger une entreprise internationale de création de logiciels mieux que son fils qui est un des experts mondiaux de son domaine et moi-même qui suis diplômé de Supélec de Harvard…
Myamato
Myamato

Messages : 536
Date d'inscription : 11/05/2017
Age : 40
Localisation : Orléans ville du néant

Revenir en haut Aller en bas

Des chefs d'entreprise ? - Page 3 Empty Re: Des chefs d'entreprise ?

Message par Myamato le Dim 16 Sep 2018 - 14:37

c'est pas un cas isolé et c'est pour ça que je développerai pas de boîte en France comme dans un pays comme le Brésil ou la Russie ou la mafia peut tous te prendre...

A méditer!

Encore une fois si tu restes petit ça va!

Lui en est à son deuxième contrôle fiscal et je pense que c'est pas fini il rentre dans le sujet à la 19 eme minutes




suite du suisse qui s'est fait assassiné et qui est même passé "naivement" devant les poloticars qui n'étaient pas présents...

https://www.letemps.ch/suisse/voyage-bout-lenfer-fiscal

Le Français a failli tout perdre. A commencer par son entreprise, GSX, une société éditrice de logiciels basée à Genève et rachetée à un informaticien de génie, Français lui aussi. Perdre sa famille surtout, sans oublier l’entier de leurs économies. Le péril? Une décision «ahurissante», prise en juillet 2011 par une poignée de fonctionnaires niçois de la Direction du contrôle fiscal (Dircofi). Laquelle réclamait très officiellement 18 millions d’euros à GSX, à titre de redressement. Soit trois fois le chiffre d’affaires annuel de la PME.

De son propre aveu, Antoine Leboyer y a laissé un peu de sa santé et une bonne partie de ses cheveux, mais il a eu gain de cause, ou presque. Le montant du redressement a fondu de 18 à 4,4 millions d’euros, dont 3,6 millions sont imputables à son prédécesseur. Le 16 février dernier, GSX versait 800 000 euros à Bercy, pour solde de tout compte. C’était le matin. Le soir, Antoine Leboyer s’endormait du sommeil du juste pour la première fois depuis de longues années.

Alsacien-Lorrain d’origine, «ingénieur Supélec et diplômé de Harvard», Antoine Leboyer s’est installé en Suisse en 2008, où il a repris GSX, qui développe depuis 1995 des outils de gestion de courrier électronique pour les entreprises. «Le fondateur était un type assez génial, une sorte de gourou qui faisait tout, au point de prendre lui-même les appels de support», résume le Genevois d’adoption. Un gourou pourtant plus à l’aise entre les lignes de code qu’entre celles d’un bilan financier, autrement dit meilleur programmeur que gérant.

Deux ans plus tard, Antoine Leboyer a déjà fait de GSX une belle affaire. A Genève, il est aux manettes, épaulé par une équipe de direction chargée de la promotion de la société et de la commercialisation de ses produits. A Nice, une vingtaine de développeurs «font du code, du code, et encore du code» sous la supervision d’un gérant et «une vendeuse historique fait du suivi de clients existants». A Boston et à Shanghai enfin, deux bureaux de représentation sont chargés de la vente sur les marchés américain, chinois et indien. La société emploie une quarantaine d’employés pour un chiffre d’affaires de 6 millions d’euros. En février 2010, Antoine Leboyer ne le sait pas encore, mais son mauvais rêve vient juste de commencer.

«Nous recevons un beau jour une demande de vérification de comptabilité émanant des services fiscaux français, se souvient-il. Rien de bien anormal, un inspecteur de la 13e brigade de Nice demande différents éléments, on se déplace, il nous écrit, pose des questions, on lui répond.» L’expert fiscal s’intéresse de toute évidence à l’entité niçoise de GSX, une SARL «à 100% propriété de la maison mère.» En avril, les choses se corsent: «On m’appelle pour me prévenir que les agents de la Direction des vérifications nationales et internationales sont dans nos locaux niçois, accompagnés d’un gendarme armé, et qu’ils sont en train de tout saisir.» Les pandores ne s’arrêtent pas là, ils perquisitionnent dans le même geste la maison de campagne niçoise du fondateur de GSX et celle de ses parents. «Le tout à 8 heures du matin, comme dans les films policiers.» Sur les trois sites, les enquêteurs emportent quantité de documents.

S’ensuit une longue période d’incertitude, ponctuée de «toute une série de discussions» et de silences administratifs. Jusqu’au premier gros coup de massue, asséné le 7 juin 2011 sans crier gare et par courrier recommandé. «Un an plus tard! s’emporte Antoine Leboyer, à l’octave. On nous adresse une proposition de redressement, qui attribue l’ensemble des profits de GSX à l’entité française, pour la période 2003-2010.»

Arguments des contrôleurs fiscaux: GSX possède un établissement stable en France – une base fixe d’affaires au sens fiscal du terme –, la direction effective a lieu à Nice, l’entrepreneur principal de GSX est le gérant français, le siège social genevois est dépourvu de substance économique, les activités de vente à l’étranger sont purement préparatoires, la France peut donc tout taxer. Facture: 18 millions d’euros.

Comme si cela ne suffisait pas, invoquant le «comportement fiscal douteux de GSX», les équipes du fisc niçois ont parallèlement obtenu d’un juge qu’il prononce des saisies conservatoires des comptes français de la société et qu’il écrive à ses clients pour leur enjoindre de ne pas payer leurs factures. Première saisie en juin, deuxième saisie en octobre. «Là, c’est bien simple, entre le redressement et les saisies, on est morts, conclut le Français. Immédiatement, j’explique à ma famille qu’elle ne me verra pas de l’été.» Ingénieur, puis entrepreneur, le voilà devenu fiscaliste, contraint et forcé.

Examinant dans les moindres détails les 150 pages du document du fisc hexagonal, Antoine Leboyer réalise que «rien ne tient». Ses avocats «n’ont pas fait leur travail» et le fisc niçois s’est moqué comme d’une guigne de toutes les explications, informations, clarifications orales ou écrites que GSX lui a fournies. La valeur ajoutée créée en Suisse, le pilotage de la vente technique et les décisions stratégiques prises à Genève: autant d’éléments déterminants dont la Dircofi n’a pas tenu compte.

«L’analyse fonctionnelle est délirante, pour la simple et bonne raison qu’aucun examen technique sérieux n’a jamais eu lieu. On peut se tromper un petit peu, admet le patron en sursis, qui prend alors son destin en main. Mais se tromper à ce point, sur une telle quantité de documents, c’est inimaginable.» Nouveaux échanges de courriers, allers-retours au sud de la France, fin de non-recevoir sur fin de non-recevoir, le dossier gravit les échelons de l’administration fiscale, remonte de Nice à Marseille, puis de Marseille à Paris, où Antoine Leboyer finit, à l’automne 2012, par saisir la Direction générale des finances publiques (DGFIP), à Bercy.

«Nous leur envoyons un document parfait. Fruit de près d’un an et demi de travail. Où tout est disséqué par le menu», se souvient-il. Jusqu’à l’absurde: il réexplique par exemple qu’à son arrivée à la tête de GSX, l’entité niçoise était gérée par la propre mère du fondateur. Laquelle ne pouvait pas être la dirigeante effective du groupe puisqu’il s’agissait… «d’une boulangère»! Le certificat de travail de la boulangerie Dalpozzo, à Nice, est annexé au courrier… Il démontre également que le dossier est «truffé d’erreurs et de pièces dénaturées», que quantité de «soi-disant factures» saisies en France «ne sont pas du tout des factures» et que le successeur de la gérante-boulangère ne dirigeait pas plus GSX que sa truculente prédécesseure.

«En lieu et place d’un rendez-vous», regrette Antoine Leboyer, arrive une réponse écrite en décembre 2012, signée de la main du patron du contrôle fiscal français, Alexandre Gardette. Qui campe sur les positions de ses services, à un détail près: le fisc renonce à imposer les profits de l’entité américaine. De 18 millions, la facture passe à 16 millions d’euros. Une bonne nouvelle? «Au contraire, désespère le récipiendaire. Cette lettre est une nouvelle condamnation à mort. Parce qu’à partir de là, j’ai épuisé toutes les possibilités.» Une semaine d’insomnie.

Théoriquement, l’entrepreneur pourrait «aller au contentieux», c’est-à-dire porter le litige devant un tribunal, mais cette option n’en est pas une: «Pour aller au contentieux, il faut déposer des garanties. En l’occurrence, plus de 7 millions d’euros. Allez trouver une banque qui vous prête de l’argent pour cela!»

Antoine Leboyer change donc son fusil d’épaule: il alerte le monde politique. Lionnel Luca d’abord, député UMP des Alpes-Maritimes, puis Claudine Schmid, députée des Français de Suisse. Le premier lui décroche un rendez-vous avec Alexandre Gardette, mi-2013, en actionnant le ministre d’alors, Arnaud Montebourg. «Gardette me dit: «J’ai 45 minutes», fulmine le patron à bout de nerfs. Pour la première fois, j’ai l’impression d’avoir un interlocuteur sérieux en face de moi. Mais il me signifie que même en saisissant le ministre, c’est toujours dans son bureau que j’atterrirai. Je n’oublierai jamais son sourire satisfait. Le sourire de Scarpia. J’ai compris ce jour-là que Bercy se croit au-dessus des lois.» Bilan de cet entretien: «On va regarder.»

Claudine Schmid écrit, elle, fin 2013, à Bernard Cazeneuve, ministre délégué au Budget. Qui lui répond en janvier 2014 avoir prescrit «un examen attentif du dossier».

C’est grâce à une troisième et dernière intervention extérieure qu’Antoine Leboyer apercevra enfin la lumière au bout du tunnel: «Fin 2013, j’inscris GSX au Medef, la grande organisation patronale française. Et j’y rencontre Marie-Pascale Antoni, directrice des affaires fiscales. Elle me pose une foule de questions très techniques, me demande de me justifier sur quantité de pièces et de détails. En moins d’une heure, elle conclut que l’administration s’est obstinée dans l’erreur et que personne n’a pris la responsabilité de reconnaître que le fisc s’était trompé. Pour elle, c’était évident: il était impossible d’attribuer l’entier des profits de GSX à un établissement stable français.» Marie-Pascale Antoni sollicite à nouveau les services d’Alexandre Gardette, désormais dirigés par Olivier Sivieude, pour un réexamen du dossier. «Deux semaines plus tard, je suis convoqué par la DGFIP. Un fonctionnaire nous reçoit au printemps 2014 et nous explique que depuis que je suis arrivé à la tête de GSX, il n’y a effectivement plus d’établissement stable en France. En maintenant toutefois l’analyse du fisc pour la période précédente.»

A peine sorti du bureau parisien, Antoine Leboyer fait ses calculs: «Je me rends compte que nous sommes sauvés.» Le montant du redressement est passé de 18 à 4,4 millions d’euros, dont l’essentiel, 3,6 millions, est payable par le fondateur de GSX, via la garantie d’actif et de passif conclue lors de la vente de la société.

L’intervention de Claudine Schmid aura un autre effet, plus inattendu: le 8 juillet 2014, Antoine Leboyer est invité à témoigner devant la Commission de l’Assemblée nationale sur l’exil des forces vives. La salle est presque vide, «personne, probablement, n’a lu le rapport de la commission depuis», mais peu importe: pendant trois quarts d’heure, l’entrepreneur peut raconter son invraisemblable cauchemar administratif. Hasard ou coïncidence: la confirmation écrite des nouvelles modalités du redressement lui parvient… le matin de son audition par les députés. «Le tout sans le début d’une excuse, et en me demandant de m’engager à ne pas attaquer la décision du fisc», sourit-il en s’adossant enfin au fauteuil de son bureau du boulevard Helvétique.

Antoine Leboyer ne sait toujours pas pourquoi il a fait l’objet de «la persécution et de la mauvaise foi de l’administration». Sa dernière lettre, adressée en octobre 2014 au directeur de la DGFIP, Bruno Parent, reste sans réponse. Tout comme les questions transmises au même service par Le Temps. A-t-il été la victime expiatoire d’un fisc impuissant à rattraper les milliards que les multinationales ventilent dans des paradis fiscaux? «Peut-être, mais ça n’est pas mon problème», tranche-t-il. Son problème? Avoir dû consacrer deux ans et demi à plein temps à sa défense. Avoir abandonné 1,5 million d’euros en frais d’avocats. Avoir été contraint d’affronter «l’incompétence de fonctionnaires qui ne sont pas formés» et «l’absence totale de gouvernance dans l’administration fiscale».

A nouveau tout à la conduite de son entreprise – «qui aurait doublé de taille aujourd’hui sans toute cette affaire» –, Antoine Leboyer regrette encore une chose. Pour son pays, cette fois: «Le risque de racket fiscal qu’encourent les entreprises en France commence à être connu.» A tel point que la Harvard Business School lui a «proposé de faire un cas» sur son expérience. Mais peut-être l’heure est-elle venue de tourner la page. Tout simplement.

«Il me signifie que même en saisissant le ministre, c’est toujours dans son bureau que j’atterrirai»
Myamato
Myamato

Messages : 536
Date d'inscription : 11/05/2017
Age : 40
Localisation : Orléans ville du néant

Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum