Zèbres et maths

Page 3 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Vous êtes/étiez plutôt doués ou pas pour les mathématiques ?

31% 31% 
[ 83 ]
30% 30% 
[ 78 ]
28% 28% 
[ 73 ]
11% 11% 
[ 30 ]
 
Total des votes : 264

Re: Zèbres et maths

Message par ISIS75 le Ven 3 Mar 2017 - 11:53

"A vrai la gueule de mes résultats dépendait du professeur et de ce que je pouvais vivre à coté. " : idem.
Une fois, on a eu (déjà que on m'avais mise sans me prévenir dans une classe de "têtes" et que ça n'a pas été facile pour moi (sauf dans certaines matières car j'étais du coup moyenne ou une des moins bonnes) un prof qui avait un accent tellement prononcé qu'on avait beaucoup de mal à le comprendre... il a fini par démissionner. Ca m'a fait de la peine.
On était aussi dans un lycée en préfabriqué, car le lycée où je devais aller avait brûlé (vous pouvez retrouvé l'article sur le net, à mon avis : lycée Robert Schuman). Il faisait 12-14 degrés en hiver car chauffage en panne aussi. A coté de notre salle de classe la salle video et la classe des plus dissipés qui n'avaient jamais de prof (les avaient-ils traumatisés ?)...

Mon conseil : ne laissez jamais vos enfants aller en ZEP, n'en déplaise à certains bobos...
avatar
ISIS75
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 2346
Date d'inscription : 28/01/2014
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Zèbres et maths

Message par Aube le Sam 4 Mar 2017 - 17:02

Je me demande ce que les bobos viennent faire dans cet exemple. D'ailleurs, ce qui leur est généralement reproché est de mettre leurs enfants dans de bons lycées, éventuellement privés, et donc contraire à un soi-disant idéal de gauche affiché. Bref.
En ZEP, à ma connaissance, on trouve plutôt les élèves dont les parents n'ont guère d'autre choix que d'habiter là où ils habitent.

Ceci étant, n'a-t-il pas un grand mérite, l'élève qui s'en sort bien malgré le froid glacial, l'accent du prof, l'absentéisme, les perturbations sonores et les incendies ?

_________________
"Toute vie est bien entendu un processus de démolition" (F. Scott Fitzgerald).
avatar
Aube
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 594
Date d'inscription : 19/08/2015
Age : 39
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Zèbres et maths

Message par Pieyre le Sam 4 Mar 2017 - 17:26

En effet, mais elle voulait peut-être dire que les bobos encouragent à placer les enfants des autres au plus près, tout en faisant des pieds et des mains pour placer les leurs dans les établissements d'excellence.

Quoi qu'il en soit, il me semble que c'est en mathématique que l'origine sociale est la moins sensible. N'ayant pas bénéficié d'une culture familiale, j'ai peut-être pâti d'un manque de bases et de motivation dans certaines matières, mais en mathématique j'ai occupé la tête de la classe indépendamment de cela.

Pieyre
Rayures vénérables
Rayures vénérables

Messages : 18131
Date d'inscription : 17/03/2012
Localisation : Quartier Latin

Revenir en haut Aller en bas

Re: Zèbres et maths

Message par Invité le Sam 4 Mar 2017 - 17:49

Et tu es un garçon, donc autorisé par la société à réussir en Maths, ce qui n'est pas le cas des petites filles, espérons que ça change... Mais à capacités égales, les filles ont des blocages en maths... qui sont levés selon la façon dont est présenté l'exercice... Si c'est des maths, elles ratent si c'est un jeu, elles réussissent... Etonnant non ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Zèbres et maths

Message par Aube le Sam 4 Mar 2017 - 17:49

Totalement d'accord avec Pieyre. Sans être spécialiste de la chose, je connais de nombreux exemples où, quoique issus d'un milieu non privilégié voire même défavorisé, des enfants/ados ont pu réussir en maths, et trouver une profession qui aurait pu sembler difficile d'accès au départ.

_________________
"Toute vie est bien entendu un processus de démolition" (F. Scott Fitzgerald).
avatar
Aube
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 594
Date d'inscription : 19/08/2015
Age : 39
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Zèbres et maths

Message par Pieyre le Sam 4 Mar 2017 - 18:03

THQIsansdéconner :
Et tu es un garçon, donc autorisé par la société à réussir en Maths, ce qui n'est pas le cas des petites filles, espérons que ça change... Mais à capacités égales, les filles ont des blocages en maths... qui sont levés selon la façon dont est présenté l'exercice... Si c'est des maths, elles ratent si c'est un jeu, elles réussissent... Etonnant non ?
J'ai lu des articles à ce sujet; il doit y avoir une part de vrai; mais il ne faudrait pas exagérer leur pertinence. Quand j'étais élève, la société, ce n'était rien pour moi. Il y a avait mes parents et il y avait mes professeurs; rien d'autre n'a compté en primaire, et par la suite je ne sais pas, mais pas tellement à mon avis. Au collège, sinon en troisième, j'étais en concurrence avec une fille pour la première place en mathématique. Est-ce que je pensais que le sexe importait ? Et est-ce qu'elle le pensait elle-même ? Je ne vois pas comment. Et quand j'ai enseigné en lycée, je n'ai jamais fait de remarques particulières aux garçons ou aux filles; je me suis contenté de noter leur copies.


Dernière édition par Pieyre le Sam 4 Mar 2017 - 18:06, édité 1 fois

Pieyre
Rayures vénérables
Rayures vénérables

Messages : 18131
Date d'inscription : 17/03/2012
Localisation : Quartier Latin

Revenir en haut Aller en bas

Re: Zèbres et maths

Message par Invité le Sam 4 Mar 2017 - 18:04

Justement toi tu n'as pas eu de phrases telles que "une fille ne doit pas montrer son intelligence", " les maths c'est pas pour les filles", ça se fait dans ce sens là en général...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Zèbres et maths

Message par Pieyre le Sam 4 Mar 2017 - 18:14

C'est vrai, mais on ne m'a jamais rapporté ce genre de réflexions relativement aux filles jusqu'à ce que je participe à des forums. Cela doit exister ponctuellement, ou dans certains milieux. Mais j'ai fait des études supérieures alors que mon père m'encourageait à faire un BTS; c'est-à-dire que c'est ma volonté qui a primé. Si j'avais été une fille et que j'avais été douée en mathématique, comme certaines de mes camarades, c'est sans doute aussi ma volonté qui aurait primé. Les études que tu mentionnes ne disent pas que l'influence extérieure importe; juste que les filles ne réagissent pas de la même façon que les garçons en fonction de la représentation qu'elles ont des notions mathématiques. La raison de cela n'est pas si évidente.

Pieyre
Rayures vénérables
Rayures vénérables

Messages : 18131
Date d'inscription : 17/03/2012
Localisation : Quartier Latin

Revenir en haut Aller en bas

Re: Zèbres et maths

Message par Stauk le Sam 4 Mar 2017 - 18:21

Conférence de mathématiques en Iran ...


Conférence en occident ...



http://www.lemonde.fr/planete/article/2014/08/12/medaille-fields-de-mathematiques-une-femme-promue-pour-la-premiere-fois_4470640_3244.html
La première femme a avoir eu la médaille Fields est Iranienne. Ca alors ...

Depuis qu'elle eu sa médaille, on l'invite à nos conférences à nous. D'après un gars que j'ai croisé, sa première réaction a été : mais où sont les femmes ?
Non mais chez nous, les femmes sont à la cuisine cocote.




Alors soit les chromosomes X sont deficients chez nous, soit y a un biais quelque part.


Dernière édition par Stauk le Sam 4 Mar 2017 - 18:28, édité 1 fois
avatar
Stauk
Rayures flamboyantes
Rayures flamboyantes

Messages : 5869
Date d'inscription : 16/01/2015

http://www.staukwood.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Zèbres et maths

Message par ortolan le Sam 4 Mar 2017 - 18:28

Il me semble qu'à l'époque où j'étais au lycée, les classes des sections scientifiques étaient composées à une majorité écrasante de garçons, genre 2 ou 3 filles pour des classes de 35 élèves. Ça a peut-être changé entre-temps.
avatar
ortolan
Rayures flamboyantes
Rayures flamboyantes

Messages : 4906
Date d'inscription : 31/07/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Zèbres et maths

Message par Invité le Sam 4 Mar 2017 - 18:33

Ca évolue doucement oui... Mais un peu trop lentement à mon goût...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Zèbres et maths

Message par Badak le Sam 4 Mar 2017 - 22:46

Pour ma part j'aime les maths, mais à un niveau abstrait.   qui sont pourtant nécessaires, mais qu'on peut reléguer aux ordinateurs. Par contre on doit comprendre ce que fait la machine pour bien programmer ce qu'elle fait pour résoudre.
Les applications des maths m'interessent, .... mais ce n'est déjà plus des mathématiques alors.

Je me souviens qu'au primaire j'étais bon, mais que ce ne m'interessait pas.  Je préfèrais l'Histoire ou la géographie où il y avait quelque chose à apprendre..
Une fois le prof m'a demandé d'écrire la démarche pour qu'il puisse me donner des points, même s'il savait que ça avait l'air idiot... Ce n'est que lorsque des x et des y sont apparus que ça a commencé à m'interesser.  Ce que j'aimais, c'était les symboles, le langage en apparence obscure mais qui devient l'expression même de la clarté dès qu'on y plonge sa tête.  J'avais été fasciné par les symboles des intégrales comme devant du Russe ou du Chinois, et cette intérêt était pour moi plus important que ce qu'on pouvait en faire.  
Comme je m'interessais en fait davantage à la physique, alors forcément j'ai trouvé l'utilité ensuite.

Overload a écrit:Bonjour,
Je suis Morpheen, j'ai 22 ans, et je ne sais toujours pas mes tables de multiplications  Suspect

J'étais très forte en maths, à l'école, jusqu'au jour maudit où on a exigé de moi que je note le développement de mes calculs, depuis je m'embrouille systèmatiquement. D'autres zèbres dans ce cas où vous êtes tous des matheux ?  Wink
J'attends vos témoignages !

Je suis assez "matheux" (avec quelques réserves), mais ne sais pas les tables de multiplications non plus.  En fait je n'y vois pas trop l'intérêt pour faire des maths...   C'est utile aux serveuses dans les bars pour rendre la monnaie, et c'est utile pour vérifier que c'est correct, mais sinon BOF....

Si tu aimes les formes, les courbes, les symétries, trouver des motifs, des patterns etc, que ce soit dans la musique, dans les structures vivantes, ou dans l'architecture des oeuvres d'art, alors tu aimes les maths.   Razz    C'est ce que l'éducation scolaire n'arrive visiblement pas à transmettre !!!  Mad
 Le gros problème est de confondre l'arithmétique élémentaire (hyper chiant quant à moi... ) avec des maths...  Oui c'est une petite partie des maths, car il y a des structures dans les nombres... sauf qu'il n'y a pas que les nombres dans les maths...


Lyanah a écrit:[justify]Des maths ? C'est quoi, ça se mange ?
Dès qu'en classe on a dépassé la table de 2 (au CE1, donc...) j'ai été larguée. Que ce soit en arithmétique ou en géométrie (ou en chimie, physique, bref tout ce qui utilise du "calcul", des formules, des chiffres et des signes bizarres).
.... et aussi quand le résultat était juste puisque j'appliquais pas la bonne méthode - bravo l'éducation nationale...)
Typiquement le genre de débilités qui me dégoûte avec certains enseignants du primaire...  Je pense qu'eux-même de toutes façon ne comprennent habituellement pas ce qu'ils enseignent... et qu'ils ne font que répéter une méthode qu'il ont appris qu'ils devaient enseigner...  

Je me souviens avoir demandé à mon prof (en "Master" ) s'il y avait une méthode pour résoudre tel problème.   Il m'avait répondu en souriant qu'en maths, il n'y a pas de méthode....  Dès qu'il existe une méthode et que tu ne dois que l'appliquer machinalement comme un robot, ce n'est plus vraiment des mathématiques. C'est de découvrir ta propre méthode avec ta propre réflexion qui a du mérite pas de faire le robot....
avatar
Badak
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 1057
Date d'inscription : 02/12/2011
Localisation : Montréal

Revenir en haut Aller en bas

Re: Zèbres et maths

Message par pasdideepourlepseudo le Jeu 4 Mai 2017 - 21:45

On ne peut plus répondre? Dommage!
Jme débrouillais pas trop mal ;-) jsuis prof de maths maintenant.

pasdideepourlepseudo
Rayures apparentes
Rayures apparentes

Messages : 42
Date d'inscription : 30/03/2016
Age : 37
Localisation : Haute-Savoie

Revenir en haut Aller en bas

Re: Zèbres et maths

Message par Pouniapod le Ven 5 Mai 2017 - 15:42

pasdideepourlepseudo a écrit:On ne peut plus répondre?

Bizarre, j'ai pu y répondre !
A l'école primaire j'étais plutôt moyen, mais rien d'alarmant.
En 6ième, j'ai eu une prof qui ne servait à rien : elle nous faisait copier les leçon du livre !

Si bien que le jour où je n'ai pas compris quelque chose et me suis manifesté, ça a donné ça :
- Madame, je n'ai pas compris
- Relis la consigne
- Je l'ai déjà fait
- Attends la correction

Depuis ce jour, je n'ai plus jamais été bon en mathématiques...
avatar
Pouniapod
Rayures fidèles
Rayures fidèles

Messages : 179
Date d'inscription : 30/03/2017
Localisation : Joinville-Le-Pont

Revenir en haut Aller en bas

Re: Zèbres et maths

Message par Asperzebre le Ven 5 Mai 2017 - 16:26

J'ai pu répondre aussi, le sondage a probablement été fermé puis ré-ouvert.

Badak a écrit:
Je me souviens avoir demandé à mon prof (en "Master" ) s'il y avait une méthode pour résoudre tel problème.   Il m'avait répondu en souriant qu'en maths, il n'y a pas de méthode....  Dès qu'il existe une méthode et que tu ne dois que l'appliquer machinalement comme un robot, ce n'est plus vraiment des mathématiques. C'est de découvrir ta propre méthode avec ta propre réflexion qui a du mérite pas de faire le robot....
Je ne sais pas si ça a changé (j'en doute fort), mais si on prend cette définition, de l'école primaire jusqu'à la fin de ma terminale (section S, spécialité:maths), non seulement on n'enseignait pas les mathématiques, mais on nous interdisait d'en faire.
Il ne faut pas réfléchir, surtout pas: il faut appliquer les théorèmes du cours, et c'est tout.

Pour avoir de bonnes notes, il ne fallait pas trouver la solution aux problèmes, il fallait la trouver de la manière attendue, en citant bien les théorèmes utilisés pour montrer qu'on a appris son cours.
Je me souviens avoir eu des notes désastreuses (jusqu'à 5/20) en terminale, avec des copies où j'avais réalisé le quasi sans-faute (copies qui vaudraient entre 15 et 20 si la prof acceptait des raisonnements 'non conventionnels').
En utilisant la 'bonne' méthode, même en faisant des erreurs et en fournissant des réponses erronées, j'aurais eu de meilleures notes car j'aurais montré que j'ai 'compris le cours'...

Badak a écrit:
 Le gros problème est de confondre l'arithmétique élémentaire (hyper chiant quant à moi... ) avec des maths...  Oui c'est une petite partie des maths, car il y a des structures dans les nombres... sauf qu'il n'y a pas que les nombres dans les maths...
C'est curieux ce dégoût général pour l'arithmétique.
Pour ma part j'adore ça, c'est d'ailleurs ce que je préfère dans les mathématiques (je n'ai jamais apprécié la géométrie par exemple).
Je trouve ça très stimulant de faire des calculs, mais j'ai l'impression d'être un extraterrestre: les gens sont quasi-unanimes pour décréter que c'est chiant, y compris les gens qui aiment les maths.

Pour la petite anecdote, il m'arrive vers 2-3 heures du matin, allongé dans mon lit sans trouver le sommeil, de m'amuser à faire des calculs.
La nuit dernière, j'ai calculé ainsi 3.864*1.12 (de tête évidemment, je suis comateux dans le lit, je ne vais pas allumer la lumière et aller chercher un papier et un crayon).
J'avais choisi ces nombres de manière tout à fait aléatoire, le résultat du calcul n'ayant aucune utilité pratique, j'ai fait le calcul uniquement pour le plaisir de le faire.
Le résultat de cette opération est 4.32768, ce qui m'a mis d'humeur joyeuse, et j'ai ri quelques secondes, pour la première fois depuis au moins une semaine.
En effet, la partie décimale de ce nombre, à savoir 32768 a la particularité d'être une puissance de 2: 2^15.
Je m'amusais de ce résultat qui était totalement imprévu, et étais tout content de déclarer en rigolant: 3.864*1.12= "4 virgule 2 puissance 15", en m'imaginant l'incompréhension (compréhensible) d'un interlocuteur fictif à l'annonce de ce résultat Smile
avatar
Asperzebre
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 1256
Date d'inscription : 10/05/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Zèbres et maths

Message par Pretanama le Mer 5 Juil 2017 - 5:24

Si j'étais doué pour les mathématiques ? Tout dépendais de ma quantité de travail, quand j'apprenais mes leçons j'avais d'excellents résultats, quand je n'apprenais pas j'avais des résultats moyens ou mauvais.
avatar
Pretanama
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 742
Date d'inscription : 11/07/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Zèbres et maths

Message par Pretanama le Mer 5 Juil 2017 - 5:29

Asperzebre a écrit:J'ai pu répondre aussi, le sondage a probablement été fermé puis ré-ouvert.

Badak a écrit:
Je me souviens avoir demandé à mon prof (en "Master" ) s'il y avait une méthode pour résoudre tel problème.   Il m'avait répondu en souriant qu'en maths, il n'y a pas de méthode....  Dès qu'il existe une méthode et que tu ne dois que l'appliquer machinalement comme un robot, ce n'est plus vraiment des mathématiques. C'est de découvrir ta propre méthode avec ta propre réflexion qui a du mérite pas de faire le robot....
Je ne sais pas si ça a changé (j'en doute fort), mais si on prend cette définition, de l'école primaire jusqu'à la fin de ma terminale (section S, spécialité:maths), non seulement on n'enseignait pas les mathématiques, mais on nous interdisait d'en faire.
Il ne faut pas réfléchir, surtout pas: il faut appliquer les théorèmes du cours, et c'est tout.

Pour avoir de bonnes notes, il ne fallait pas trouver la solution aux problèmes, il fallait la trouver de la manière attendue, en citant bien les théorèmes utilisés pour montrer qu'on a appris son cours.
Je me souviens avoir eu des notes désastreuses (jusqu'à 5/20) en terminale, avec des copies où j'avais réalisé le quasi sans-faute (copies qui vaudraient entre 15 et 20 si la prof acceptait des raisonnements 'non conventionnels').
En utilisant la 'bonne' méthode, même en faisant des erreurs et en fournissant des réponses erronées, j'aurais eu de meilleures notes car j'aurais montré que j'ai 'compris le cours'...


Des études ont démontré qu'il peut y avoir plus de 10 points d'écart pour un même devoir de mathématique noté par deux profs différents...

Sur la subjectivité de la notation voir: Les notes: secrets de fabrication de Pierre Merle:

https://www.amazon.fr/notes-Secrets-fabrication-Pierre-Merle/dp/2130561667/ref=sr_1_4?s=books&ie=UTF8&qid=1499225319&sr=1-4&keywords=les+notes+secrets

Ce livre est peut-être (pas encore lu) un bon remède aux nombreux profs qui prennent les notes pour paroles d'évangile.
avatar
Pretanama
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 742
Date d'inscription : 11/07/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Zèbres et maths

Message par Pieyre le Mer 5 Juil 2017 - 6:42

Je ne l'ai pas lu non plus; mais, à mon avis, ce qu'il doit mettre en évidence à l'aide de statistiques (et non pas vraiment démontrer), c'est que l'écart de notation doit suivre une loi décroissante (type loi normale restreinte aux valeurs positives), où il peut y avoir 2, 5 ou 10 point d'écart ou même davantage, mais pas en même proportion. C'est-à-dire que ce ne sont pas les écarts remarqués qui comptent mais l'écart-type de la distribution. C'est ce qui permettrait de déterminer si la subjectivité est plus ou moins importante dans telle ou telle discipline, selon telle ou telle formation des enseignants, selon tel ou tel cadre d'enseignement, etc.

Pieyre
Rayures vénérables
Rayures vénérables

Messages : 18131
Date d'inscription : 17/03/2012
Localisation : Quartier Latin

Revenir en haut Aller en bas

Re: Zèbres et maths

Message par Pretanama le Mer 5 Juil 2017 - 12:09

Mouais... enfin il faut lire le livre quoi.
avatar
Pretanama
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 742
Date d'inscription : 11/07/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Zèbres et maths

Message par Bubulle le Mer 5 Juil 2017 - 12:52

J'aime bien les maths mais les équations trop longues ont toujours été un cauchemard .... Erreur de copie, un + qui devient un -, un mauvais parenthésage, trop d'énergie, beaucoup trop d'énergie...

Par contre j'avais une bonne vision spatiale.

Mais je retrouvais trop souvent dans la marge l'annotation : Détaillez !!!

Voilà
avatar
Bubulle
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 492
Date d'inscription : 16/06/2017
Localisation : Out

Revenir en haut Aller en bas

Re: Zèbres et maths

Message par fift le Jeu 27 Juil 2017 - 16:10

Asperzebre a écrit:J
La nuit dernière, j'ai calculé ainsi 3.864*1.12 (de tête évidemment, je suis comateux dans le lit, je ne vais pas allumer la lumière et aller chercher un papier et un crayon).
(...)
En effet, la partie décimale de ce nombre, à savoir 32768 a la particularité d'être une puissance de 2: 2^15.
Je m'amusais de ce résultat qui était totalement imprévu, et étais tout content de déclarer en rigolant: 3.864*1.12= "4 virgule 2 puissance 15", en m'imaginant l'incompréhension (compréhensible) d'un interlocuteur fictif à l'annonce de ce résultat Smile

J'adore, typiquement le genre de truc que je pourrais faire également (y compris trouver que le nombre derrière la virgule est très amusant) Laughing .

fift
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 504
Date d'inscription : 26/04/2016
Age : 40
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Zèbres et maths

Message par Geralt le Jeu 3 Aoû 2017 - 9:59

En ce qui me concerne ca dépend de la branche des maths. J'ai toujours été vraiment nul en algébre, par contre j'ai toujours eu beaucoup de facilité en géometrie, trigonométrie, etc.

J'ai jamais réussi à accrocher à ce que je jugeais trop abstrait en fait. La géometrie se raccroche plus facilement à quelque chose de réel...
avatar
Geralt
Rayures timides
Rayures timides

Messages : 26
Date d'inscription : 02/08/2017
Localisation : Du coté de Bruxelles

Revenir en haut Aller en bas

Re: Zèbres et maths

Message par Marya le Dim 13 Aoû 2017 - 12:05

Invité a écrit:Et tu es un garçon, donc autorisé par la société à réussir en Maths, ce qui n'est pas le cas des petites filles, espérons que ça change... Mais à capacités égales, les filles ont des blocages en maths... qui sont levés selon la façon dont est présenté l'exercice... Si c'est des maths, elles ratent si c'est un jeu, elles réussissent... Etonnant non ?

Ce n'est pas quelque chose qui s'observe systématiquement, Dieu merci hein...
avatar
Marya
Rayures timides
Rayures timides

Messages : 29
Date d'inscription : 10/12/2016
Age : 20

Revenir en haut Aller en bas

Re: Zèbres et maths

Message par Marya le Dim 13 Aoû 2017 - 12:10

J'étais très douée en maths jusqu'au bac, puis je me suis cassée la gueule en prépa, par manque d'apprentissage What a Face
avatar
Marya
Rayures timides
Rayures timides

Messages : 29
Date d'inscription : 10/12/2016
Age : 20

Revenir en haut Aller en bas

Re: Zèbres et maths

Message par Stauk le Dim 13 Aoû 2017 - 12:27

Je ne sais pas comment apprehender la question.
Quel critère utiliser pour mesurer mon "talent" mathématique ?
avatar
Stauk
Rayures flamboyantes
Rayures flamboyantes

Messages : 5869
Date d'inscription : 16/01/2015

http://www.staukwood.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Zèbres et maths

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum