Syndrome de l'imposteur ?

Aller en bas

Syndrome de l'imposteur ? Empty Syndrome de l'imposteur ?

Message par Luw le Lun 18 Juin 2018 - 21:48

Bonjour, Je me permet d'écrire mon témoignage ici je ne sais pas où le mettre d'autre car curieusement j'ai réussi Mensa et je le vis vraiment mal.

J'ai passé mon test à Nantes le 2 juin dernier. Et il est très positif au niveau des résultats :
Analogies : 20/20
Suites de nombres : 20/20
Matrices : 17/20

Mensa ne donne pas de chiffre en résultat, ils nous donnent un indicateur de combien de personne réussissent au moins aussi bien ce test selon une population étalonnage.
donc là avec ça ils me considèrent <1%

Autant je savais que si je n'étais pas dans les 2% avec Mensa il faudrait quand même persévérer car il y a beaucoup de faux négatif à leur test sur table. Autant là en réussissant trop bien le test, j'ai l'impression d'une supercherie ! L'organisateur du test me dit que j'ai un syndrome de l'imposteur et que c'est assez fréquent.

Et à l'intérieur de moi ça va à toute vitesse je ne me sens pas légitime de réussir aussi bien ! Déjà dans cette démarche je me sens vraiment seule car je suis arrivée sur le sujet de la douance par moi même et par accident en faisant des recherches sur mon hyperémotivité que j'ai énormément de mal à contenir.

Ça fait plus de 20 ans que je consulte des médecins psychiatres et psychologues, j'en ai vu étant enfant, en étant adolescente, j'ai été hospitalisée après des appels au secoure étant jeune adulte, j'ai testé une dizaine de traitements, je n'ai jamais été diagnostiqué quoi que ce soit... Et il y en a pas un qui s'est dit "merde peut être que son cerveau ne fonctionne pas de la même façon que ceux qui l'entourent, d'où son mal être" Je suis vraiment en colère vis à vis de ça. J'aurais voulu que quelqu'un émette l'hypothèse que je puis être HQI, au moins pour me sentir soutenue et avoir quelqu'un qui se réjouisse du résultat du genre "je le savais !".

A la place on m'a laissé grandir dans l'idée que je suis une personne malade du style "un diabétique va chez un diabétologue pour avoir une vie normal, une malade psychiatrique va chez un psychiatre pour avoir une vie normal"
Et me voila aujourd'hui à 29 ans, je suis une femme introvertis, solitaire, qui a une estime d'elle même au ras des pâquerettes, qui a peur constamment d'être abandonnée, qui ne pense pas qu'elle est digne d'être aimée. Comme la plupart des gens j'ai énormément besoin de tendresse et d'amour mais n'ayant pas de bonne base narcissique mes relations amoureuses deviennent en générale pathologique avec une grosse dépendance affective envers l'autre. Du coup tout se casse la gueule au bout d'un moment.
Je suis terriblement en colère contre tous ces spécialistes qui m'ont laissé grandir comme une personne malade, je ressent aujourd'hui un terrible gâchis de temps, d'argent et surtout un gâchis de ma vie.

Est ce qu'on peut encore se construire quand on a une base narcissique dégueulasse à 29 ans ?

Je repense à tous ces petits cons qui m'ont humilié et blessé, et pour lesquels je me suis pliée en quatre pour essayer d'être à leur convenance, pour qu'ils m'aiment, et que ce n'était jamais assez bien je finissais toujours rejetée malgré mes efforts. Aujourd'hui se sont d'énormes cicatrices...

Je me sens remplie de colère avec un sentiment d'injustice particulièrement amère... et j'ai vraiment besoin de m'apaiser, je sais que mes écrits ne sont pas doux vis à vis de cette remontée de sentiments agressifs enfin j'espère que personne ne m'en voudra d'avoir écrit ici
Luw
Luw

Messages : 136
Date d'inscription : 02/05/2018
Age : 30
Localisation : Nantes

Revenir en haut Aller en bas

Syndrome de l'imposteur ? Empty Re: Syndrome de l'imposteur ?

Message par Invité le Lun 18 Juin 2018 - 23:41

Bonsoir Luw,

merci pour ton témoignage. Tu as de la colère, et c'est bien normal vu ton histoire. Tu as bien fait d'écrire ici, il faut parfois que cela sorte.

Dans ton texte tu poses une question : Est ce qu'on peut encore se construire quand on a une base narcissique dégueulasse à 29 ans ?

J'y réponds sans aucune hésitation OUI. Après, ça peut prendre du temps, et c'est pas sûr que ce soit simple, on va pas se mentir. Mais oui c'est quand même possible.

Beaucoup de testés tardivement, passent par une phase de colère. D'une part car nous sommes hypersensibles et que nous nous prenons une sacré nouvelle en pleine tête. Aussi car d'un coup on est submergé par le film de notre vie que l'on revoit sous un angle différent, à la lueur du diagnostic. Perdu entre soulagement de comprendre soudain certains moments, et colère d'en avoir vécu d'autre d'une manière que l'on sait aujourd'hui anormale.

Il semble que la meilleure stratégie dans un premier temps soit de se documenter fortement sur la douance. Histoire de savoir qui l'on est, ce que cela implique, tout cela. Il en ressort que l'on se connait mieux. Avec ça il faut se remettre un peu en place dans sa propre vie. Et surtout ne pas tout changer, il faut procéder par étapes et essayer tant bien que mal de se ménager.

D'un autre côté, on t'a placé comme "malade" toute ta vie. Et voilà que soudain tu obtiens l'information que pas du tout, que tu es juste câblée différemment. Ça impose un sacré changement de cap. Et quand on a constamment les émotions qui débordent, ça fait forcément un peu beaucoup d'un coup!

Pour ma part, j'ai mis quelques temps à comprendre, accepter, me dépatouiller avec la colère, modifier le rapport aux autres, tomber mon moi construit pour laisser place à mon vrai moi, etc... mais j'y suis arrivé, alors il reste toujours du chemin bien sûr, mais on vit sacrément mieux.

N'hésite pas à partager ici, tiens bon, et documente toi, la connaissance est un sacré bon moyen d'avoir moins peur, de mieux comprendre, de mieux gérer les émotions, etc...
On ne recommande que trop les libres de J. Siaud Fachin "trop intelligent pour être heureux" et de Monique de Kermadec "L'adulte surdoué - Apprendre à faire simple quand on est compliqué". Ils sont sympas à lire en plus.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Syndrome de l'imposteur ? Empty Re: Syndrome de l'imposteur ?

Message par Invité le Mar 19 Juin 2018 - 2:04

Luw > c'est un sentiment normal mais va falloir t'y faire, tu n'es pas nulle et tu ne mérites pas d'être abandonnée.
Normal de ressentir de la colère. Maintenant, il faut voir comment utiliser ta colère comme une force constructive et non pas destructive.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Syndrome de l'imposteur ? Empty Re: Syndrome de l'imposteur ?

Message par Tatayoyo le Mar 19 Juin 2018 - 7:02

Bonjour Luw

Je ne peux que recommander une seconde fois le livre de Jeanne Siaud-Fahcin même si tous ne se reconnaissent pas dedans et ajouterai ma contribution en te conseillant les livres "Je pense trop" et "Je pense mieux" de Christel Petitcollin qui aborde des thématiques que je retrouve dans ton discours.

Elle fait d'ailleurs un parallèle intéressant entre la découverte de sa douance et le deuil qui, selon elle, passent par les mêmes étapes: déni, colère, marchandage, dépression, acceptation tout en donnant des pistes pour y faire face.

Luw a écrit:
Est ce qu'on peut encore se construire quand on a une base narcissique dégueulasse à 29 ans ?

J'ai 26 ans et je fais face à exactement la même problématique que toi sur le plan sentimental, la même mot pour mot. Il y a encore une fois des pistes pour expliquer cela dans les livres cités plus haut mais également pour les combattre même s'il ne faut pas tout prendre pour argent comptant. (Nous sommes des êtres humains après tout et on ne peut résumer tout notre complexité dans quelques livres, il y aura forcément des différences.)

Pour répondre à ta question, je citerai mon cours d'ergonomie (qui aurait cru qu'un cours aussi chiant puisse apporter quelques réponses sur le plan personnel ?):

- La réponse à un problème dépend de la représentation que nous en avons.

En d'autres termes, tu as déjà fait la moitié du chemin en arrivant à mettre des mots dessus avec ta douance et tu sais désormais dans quelle direction aller. (Je dirai même que, au vu de la pertinence de ton diagnostique sur ta situation, tu as déjà beaucoup avancé ! ) Il y a de nombreux cas d'adultes HP/Zèbres/Surdoués heureux ou qui, au moins, gèrent très bien leur vie amoureuse en ayant connu le même problème.

Ne soyons pas fatalistes sinon c'est le début de la fin. Wink
Tatayoyo
Tatayoyo

Messages : 34
Date d'inscription : 17/05/2018
Age : 27
Localisation : Lille

Revenir en haut Aller en bas

Syndrome de l'imposteur ? Empty Re: Syndrome de l'imposteur ?

Message par Bimbang le Mar 19 Juin 2018 - 8:24

*


Dernière édition par Bimbang le Mar 21 Aoû 2018 - 0:04, édité 1 fois
Bimbang
Bimbang

Messages : 4282
Date d'inscription : 31/07/2016
Localisation : 44

Revenir en haut Aller en bas

Syndrome de l'imposteur ? Empty Re: Syndrome de l'imposteur ?

Message par Luw le Mar 19 Juin 2018 - 12:13

Merci beaucoup pour vos réponses, elles sont adorables et réconfortantes

Etape de deuil, oui sans doute en y pensant bien. La phase dépression va pas être facile je crois...

Je me documente déjà fortement sur la douance, principalement sur internet, il y a notamment beaucoup d’interview de JSF, de Monique Kervadec et bien d'autre sur YouTube et c'est très intéressant ! J'ai le livre "trop intelligent pour être heureux" depuis janvier. Je pensais clairement pas que ça parlerai des personnes surdouées (oui j'ai acheté le livre sans lire entièrement la couverture...) Je pensais que ça parlais juste des personnes qui ont du mal à trouver le bonheur car ils se font trop de soucis pour tout et n'importe quoi et d'hyperémotivité. (C’était sur un forum d'hypersensible que quelqu'un l'avait mentionné en se qualifiant d'HQE)

Je savais que j'étais douée avec les chiffres, les énigmes, les tests de logique en général, à coté de ça je voyais bien qu'au travail (je suis aide soignante) je captais plus les vrais besoins de mes patients que certaines de mes collègues, je me sentais plus humaine, j'allais pas forcément dans le sens de l'équipe, je me disais qu'avec mon statue de "malade" je m'identifiais plus à eux du coup je les comprenais mieux. Il y a sans doute du vrai là dedans d'ailleurs.

Mais j'aurais jamais imaginé que parce qu'on sait faire vite le lien entre une suite de nombre, il existe une certaine vitesse de traitement des informations qui du coup m'aide au quotidien à viser juste pour comprendre le besoin réel des autres. Je trouve ça même hallucinant et en même temps il y avait tellement d'indice ...

Tout ça c'est de bonnes pistes pour m'autoriser à me faire enfin confiance...

Pour le livre de Monique Kermadec j'ai choisis l'autre livre personnellement "L'Adulte surdoué à la conquête du bonheur: Rompre avec la souffrance" que j'aime moins que celui de JSF. (il est écrit en plus petit et les chapitres sont plus longs... et j'aime pas trop lire je me déconcentre facilement ou je pars dans mes pensées) ... comment je peux être HP sans aimer lire ?
Il y a d'autres HP qui n'aiment pas lire ?
Personnellement à défaut de ne pas lire beaucoup je suis plutôt travaux pratique, j'aime le dessin, le bricolage, la cuisine... est-ce une autre alternative ? je sais pas ...

Il faudrait que je me renseigne pour "je pense trop" beaucoup de personne en parle.

Merci infiniment pour vos réponses, elles m'ont vraiment fait du bien
Luw
Luw

Messages : 136
Date d'inscription : 02/05/2018
Age : 30
Localisation : Nantes

Revenir en haut Aller en bas

Syndrome de l'imposteur ? Empty Re: Syndrome de l'imposteur ?

Message par Bimbang le Mer 20 Juin 2018 - 8:35

*

Bon courage à toi.


Dernière édition par Bimbang le Mar 21 Aoû 2018 - 0:04, édité 1 fois
Bimbang
Bimbang

Messages : 4282
Date d'inscription : 31/07/2016
Localisation : 44

Revenir en haut Aller en bas

Syndrome de l'imposteur ? Empty Re: Syndrome de l'imposteur ?

Message par paradox25 le Mer 20 Juin 2018 - 10:48

Alors pour ma part j'ai vécu une période de dépression il y a longtemps et je ne l'avais pas liée au fait que j'étais surdoué mais cette période a vraiment été charnière pour moi car elle m'a permis d'un côté de me renseigner sur le monde dans lequel nous vivons et d'un autre de faire un point sur moi même pour savoir ce qui me plaisait vraiment.

Sinon dernièrement comprendre que le flot émotionnel qui me submerge de tant à autres est directement lié au fait que je sois surdoué m'a beaucoup aidé.

Encore un autre truc que j'ai compris c'est que la douance est vraiment lié à ce qu'on aime et ce qui nous passionne. Ainsi on peux être très nul ou plutôt moyen dans un domaine qui ne nous intéresse pas.
En bref, il ne faut pas nous étonner que les surdoués peuvent être des gens qui ne réussissent pas car le domaine émotionnel est un facteur essentiel à la réussite chez nous.

Ps: se plier en 4 pour quelqu'un est loin d'être la bonne solution, c'est un truc qui nous ronge au fur et à mesure. faut juste s'accepter soit même et espérer tomber sur la bonne personne Smile (j'fait parti des gens qui pensent qu'il n'y a qu'entre hp zèbres qu'on peux vraiment être heureux mais ça reste ouvert au débat Razz)
paradox25
paradox25

Messages : 30
Date d'inscription : 17/06/2018
Age : 33
Localisation : Montpellier

Revenir en haut Aller en bas

Syndrome de l'imposteur ? Empty Re: Syndrome de l'imposteur ?

Message par Midinette le Mer 20 Juin 2018 - 11:08

Luw a écrit:Bonjour, Je me permet d'écrire mon témoignage ici je ne sais pas où le mettre d'autre car curieusement j'ai réussi Mensa et je le vis vraiment mal.
ils me considèrent <1%
je ne me sens pas légitime de réussir aussi bien !
Est ce qu'on peut encore se construire quand on a une base narcissique dégueulasse à 29 ans ?

Bonjour Luw
Merci de ton témoignage...
Dis toi que c'est une étape vers du mieux !!!
maintenant tu as une info qui éclaire tout ton parcours, tu dois passer par une phase de relecture pour mieux comprendre ce qui t'est arrivé et comment tu fonctionnes... comme un deuil, oui je suis d'accord avec ça.
< 1% c'est une bonne indication (il existe des échelles reliant ça au QI - mais tu seras peut-être intéressée pour faire des tests plus complets pour mieux comprendre ton fonctionnement global - ou pas, peut-être tes lectures te permettront suffisamment d'avancer).
Moi j'ai flippé quand j'ai pensé que sur tous les élèves de 6e de mon collègue, ce 1% faisait de moi quelqu'un d'unique - alors qu'au fond on est unique, chacun !

pas légitime ... en fait tu es comme ça maintenant il te reste à l'accepter...

comment se reconstruire ... on est beaucoup à en être là et les conseils ne manquent pas sur le forum.
comme évoque Bimbang les lectures ne se font pas en un jour, ça remue beaucoup de choses alors prends le temps de digérer, via d'autres chemins - sophro, pleine conscience, yoga, arts... inscrire tout ça aussi dans des démarches corporelles m'a personnellement aidée... moi qui n'étais qu'une tête bien remplie déconnectée de mon corps...
29 ans c'est encore jeune !
c'est sûr que t'as déjà mis en place certaines choses dans ta vie que t'aurais peut-être faites autrement si tu avais su avant... mais en même temps... savoir maintenant va t'aider à voir autrement les choses, notamment tes relations...
j'ai été testée plus tard que toi et à l'époque je pensais comme toi, que c'était injuste de ne pas avoir su avant, vu le nombre de psy croisés et le mal être etc... tout en me disant "et si j'avais su à 67 ans ?"
quelques années après... j'ai pris les choses en main pour faire avancer ma vie vers qui j'ai envie d'être, j'en bave, car le chemin est long, les mauvaises habitudes, les mauvais plis sont difficiles à changer... les bas sont très bas mais les hauts sont très hauts !!! avantage et inconvénient de l'hypersensibilité !

Eh oui regarde aussi les avantages de ta situation !
Bonne route !!!


Midinette
Midinette

Messages : 55
Date d'inscription : 11/03/2018

Revenir en haut Aller en bas

Syndrome de l'imposteur ? Empty Re: Syndrome de l'imposteur ?

Message par ThalieNa le Dim 19 Aoû 2018 - 11:16

Luw a écrit: ... comment je peux être HP sans aimer lire ?
Il y a d'autres HP qui n'aiment pas lire ?

Je me pose toujours cette question quand on me dit "tiens tu devrai lire ça" et moi je me dis "Même pas en rêve !" Laughing
Je déteste lire ! ça me fait ... ch*** ^^
Je lis une ligne mais comme le 1er mot m'a fait penser à un truc qui m'a fait penser à un autre truc etc .. je me retrouve à la fin de ma ligne et j'ai rien compris ! Alors je relis ma ligne et c'est reparti ... donc non merci ^^

Par contre je suis auditive et là les vidéos , les conférences etc je me régale et j'enregistre toutes les infos sans difficulté Wink

Donc , non Luw tu n'es pas la seule à ne pas aimer lire et je sais qu'il y en a d'autre dans ce cas Very Happy
ThalieNa
ThalieNa

Messages : 141
Date d'inscription : 20/08/2017
Age : 40
Localisation : Mulhouse

https://www.facebook.com/Photo-Make-Up-142-243157893226053

Revenir en haut Aller en bas

Syndrome de l'imposteur ? Empty Re: Syndrome de l'imposteur ?

Message par Invité le Dim 19 Aoû 2018 - 18:05

Il y a de chouettes livres audio, à tester.
Je recommande en particulier "la couleur des sentiments", très bien écrit et très bien lu (ce qui n'est pas le cas de tous les livres audios).

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Syndrome de l'imposteur ? Empty Re: Syndrome de l'imposteur ?

Message par zelda007 le Dim 19 Aoû 2018 - 21:42

Très beau témoignage Luw flower

Je m'y reconnais beaucoup et me pose aussi les mêmes questions sauf que je n'ai pas passé le test Mensa.
J'ai 30 ans, introverti avec peu de confiance en moi et je pense aussi avoir gâché ma vie et ne pas en avoir profité. Même si c'est difficile à accepter, les gens autour de moi qui m'aiment, m'ont ouvert les yeux et appris à voir le bon côté des choses. Déjà il n'est jamais trop tard pour changer, même à nos âges Smile
Et puis, maintenant tu as des armes en plus pour t'aider à comprendre ton fonctionnement cognitif. Oui lire des livres c'est très bien et si tu n'aimes pas lire, les conférences audios sont une bonne alternative.
Pour te rassurer (et c'est la vérité), je n'aime pas lire non plus Smile

Je compense mon hypersensibilité en m'évadant dans la musique et cela me fait du bien. Je me dis que même si j'en souffre au quotidien, je suis capable de ressentir des choses que peu de personnes peuvent comprendre.

Utilisons ce que l'on est comme des forces et non des faiblesses !

Bon courage Smile

zelda007

Messages : 141
Date d'inscription : 05/04/2018
Age : 31
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Syndrome de l'imposteur ? Empty Re: Syndrome de l'imposteur ?

Message par Cereza le Jeu 18 Oct 2018 - 0:19

Bonjour Luw, c'est un très beau témoignage que tu nous fait là et très utile pour moi. En effet ca ne me rassure pas trop. Cela fait quelques années que je me documente sur le sujet de la douance, et que je me reconnais trop bien dans les études et témoignages que j'ai lu. J'ai travaillé sur le sujet avec un psychiatre avec qui j'ai finalement interrompu tout contact. Je n'ai encore fait aucun test "officiel" et honnêtement l'idée me terrifie, quelqu'en soit le résultat j'ai peur de me retrouver dans une situation similaire à la tienne. De ressentir de la colère, de l'incompréhension ou qu'au contraire cela me libère d'un poid que je porte depuis des années. Je serais parfaitement incapable d'anticiper ma réaction sur ce point la. Là ou je peut comprendre ta colère c'est le fait que l'on t'ais categorisé comme malade pendant des années parce que tout les médecins auquel tu as eu affaire n'ont pas eu la réflexion qu'il fallait, retardant la vérité et te mettant dans une situation qui finalement n'était pas la tienne. Mais la colère de la découverte tardive se transformera en sérénité de pouvoir repartir du bon pied Smile

Cereza

Messages : 5
Date d'inscription : 09/10/2018

Revenir en haut Aller en bas

Syndrome de l'imposteur ? Empty Syndrome de l'imposteur

Message par Belena le Dim 21 Oct 2018 - 21:36

Tous les enfants atypiques devraient passer le test… Voilà ce qui réglerai bien de problèmes… Nous avons peur de cette supériorité car la société est tellement hypocrite sur la réussite égalitaire. Tu as des capacités intellectuelles énormes, incommesurables.
Moi j'ai un TDA et une grosses dysfraxie, C'est qui complique mon raisonnement, et ma mémoire de travail à court terme… par contre ma mémoire de travail à long terme est de 16 et en analogies j'ai eu 17 ( ou 18 il faut que je regarde le bilan, peu importe)  et 15 en raisonnement  ( même avec mon TDA et sans avoir dormi cette nuit-là...) J'ai lu que  certains psys pensent que les HPI qui développent des troubles ( TDA, psychoses, etc) ou qui inhibent son potentiel sont ceux ou celles qui n'ont jamais été identifiés auparavant ou ceux qui comme moyen de défense développent des troubles. A savoir… Avant d'être testée je ne savais pas d'où venait ma différence, comme toi, et j'aurais aimé l'avoir su avant, ma vie aurait été tellement différente!
 Moi, hyper tout, sensible, etc dans mon monde… je sais ce que tu racontes… mais dans ton cas c'est impressionant… Utilises ton potentiel pour avoir un travail qui te plairait et bosse dur… Courage!
Belena
Belena

Messages : 769
Date d'inscription : 30/05/2016
Age : 46
Localisation : Finistère

Revenir en haut Aller en bas

Syndrome de l'imposteur ? Empty Re: Syndrome de l'imposteur ?

Message par Norm-Alien le Sam 3 Nov 2018 - 20:40

!

Norm-Alien

Messages : 7
Date d'inscription : 17/10/2018

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum