Et vous, le polyamour ?

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Aller en bas

Et vous, le polyamour ? - Page 2 Empty Re: Et vous, le polyamour ?

Message par Lorelei le Mar 3 Juil 2018 - 5:36

J'ai rencontré deux types de "polys" : des femmes ayant leur vie de couple derrière elles, plutôt déçues des relations monogames avec les hommes et vivant le "polyamour" comme un mode de vie sentimental et sexuel plus libre de contraintes et de normes ; et des hommes et femmes autour de la trentaine globalement plus épanouis dans leurs relations sentimentales et sexuelles que les "monos". La question de savoir si le terme "amour" est le plus adéquat est difficile, car la question se pose aussi pour des couples traditionnels éphémères...

      Le polyamour possède à mes yeux deux grands défauts : le premier de nous priver du plaisir de se donner entièrement à l'autre, le second de nous priver du plaisir de transgresser éventuellement en cachette cette exclusivité affichée (à laquelle on souscrivait de toute notre âme au départ et qu'on ne reniera jamais dans son principe), ou même seulement d'y fantasmer sans y céder afin de renforcer perversement le premier plaisir par une jouissive souffrance de l'imagination -pourquoi perdre sur les deux tableaux ?

Pour Hortense : https://www.youtube.com/watch?v=0JsursoS4e0

Lorelei

Messages : 1195
Date d'inscription : 15/08/2016

Revenir en haut Aller en bas

Et vous, le polyamour ? - Page 2 Empty Re: Et vous, le polyamour ?

Message par Invité le Mer 4 Juil 2018 - 5:20

.


Dernière édition par Clem-r136a1 le Jeu 12 Juil 2018 - 18:34, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Et vous, le polyamour ? - Page 2 Empty Re: Et vous, le polyamour ?

Message par Wisp le Jeu 5 Juil 2018 - 10:20

Je pense que comme beaucoup de monde ici, le rapport aux autres est toujours un poil compliqué, et les questions qui vont avec peuvent être tenantes. Pour ma part je ne me définis pas comme polyamoureux, alors que j'entretiens deux relations simultanées. On sort, on baise, on se confie, se réconforte... mais on ne se définis pas comme "en couple" et on ne parle pas d'amour. C'est donc surement un peu different. Je conçois ce genre de situation comme un agencement "Deleuzien" :
C'est parce que telle ou telle configuration, parce que ces gens là, qui sont eux aussi dans telle configuration...
Je me dis que je n'ai pas toujours vécu dans ce genre de situation, et que ça changera encore, au fil des différents agencements. Le seul fil rouge, la seul constance que j'essaie de garder, c'est l'honnêteté sur mes envies/besoins du moment, d'abord avec moi-même, puis avec les personnes impliquées.

Wisp

Messages : 8
Date d'inscription : 13/03/2017
Age : 31
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Et vous, le polyamour ? - Page 2 Empty Re: Et vous, le polyamour ?

Message par MoojiKadja le Jeu 5 Juil 2018 - 11:55

LoreleiSebasto a écrit:Le polyamour possède à mes yeux deux grands défauts : le premier de nous priver du plaisir de se donner entièrement à l'autre, le second de nous priver du plaisir de transgresser éventuellement en cachette cette exclusivité affichée (à laquelle on souscrivait de toute notre âme au départ et qu'on ne reniera jamais dans son principe), ou même seulement d'y fantasmer sans y céder afin de renforcer perversement le premier plaisir par une jouissive souffrance de l'imagination -pourquoi perdre sur les deux tableaux ?
Je rejoins pleinement ce point de vue nuancé, qui défend, en l’assumant, la nécessité d’un subtil écartèlement au cœur de l’engagement, d’un étrange tiraillement qui semble illustrer le fameux aphorisme d’Oscar Wilde : « Il n'y a que deux tragédies dans la vie : l'une est de ne pas avoir ce que l'on désire ; l'autre est de l'obtenir. » Cette dernière apparaît paradoxalement comme la pire des deux : une réelle tragédie en ce sens qu’elle relève effectivement d’une certaine perversité de l’existence, qui vous fait aspirer à une chose (en l’occurrence, la fidélité, la noble exclusivité), soit par principe (idéalisme – incarnation archétypale), soit par nécessité (pragmatisme – construction familiale) ; et cette même logique existentielle vous renvoie comme une contrainte (carcan, amputation, restriction drastique du champ des possibles) ce modèle relationnel auquel vous avez alors le sentiment d’avoir sacrifié une (trop) grande part de votre liberté – de votre potentiel… Le principe, renversé, se vérifierait dans le cas d'une aspiration au polyamour, qui se heurterait vraisemblablement à la vanité et l'inanité d'une pluralité relationnelle, qui impliquerait de renoncer à l'intensité en privilégiant ainsi le déploiement dans la quantité au détriment de la qualité.

Et je crois, à l’instar de LoreleiSebasto, que c’est précisément dans cette tension entre deux idéaux, stimulante et émoustillante, que réside la possibilité d’une résolution d’un soi-disant dilemme conjugal qui devient dès lors l’enceinte d’un prodigieux conflit intérieur, fécond et moteur. De la tentation inassouvie comme une force motrice amoureuse ? Une proposition qui n’aurait toutefois pas séduit le même Wilde, qui alléguait que « le seul moyen de se délivrer d’une tentation est d’y céder. Essayez de lui résister, et votre âme se languira maladivement des choses qu’elle s’est défendues… »

Clem-r136a1 a écrit:@LoreleiSebasto Intéressant ce que tu dis, merci.
Par contre quand tu parles de renforcer le lien par le simple fait de savoir que tu ne cède pas, je ne dirai pas que c'est pervers, mais plutôt la jouissance de conserver cette exclusivitée ( qui renforce la complicitée ).
À moins que j'ai compris un sens différent je sais pas...
J’espère avoir pu éclairer ta lanterne par mon (présomptueux ?) développement du propos de LoreleiSebasto. Si tant est que tu ne sois pas trop parasité (pollué) par ta conception pour le moins… mathématique (!?) des relations sentimentales (tropisme, chez toi, que j’ai pu noter dans la récurrence scientifico-rationnaliste de tes interventions attenantes à ce champ amoureux). Neutral
MoojiKadja
MoojiKadja

Messages : 291
Date d'inscription : 21/05/2017
Localisation : Avant « Je Suis »

Revenir en haut Aller en bas

Et vous, le polyamour ? - Page 2 Empty Polyamour ou ?

Message par Elly le Mar 12 Fév 2019 - 21:50

Bonsoir à tous,
je me permets de remonter le fil après avoir lu les échanges car je cherchais des réponses à ma situation.
Il semble que le dernier message de Moojikadja résume l'essentiel de ce qu'il faut comprendre et ça pourrait sans doute coller à ce que je vis, toutefois... ça me satisfait pas Rolling Eyes

Je reviens donc sur celui de JieJou :
JieJou a écrit:Comment aimer plusieurs personnes en même temps?
[...] Aussi, je posais cette question à une amie "poly-amoureuse" (ou plutôt, qui en sortait) et qui m'a répondu que tout simplement elle aime différemment différentes personnes. Je tente de résumer assez brièvement ce que j'ai pu comprendre de son expérience personnelle.
Voilà, cette anecdote peut éventuellement nous aider à nous faire une idée de ce que ça peut être d'"aimer" en même temps et pourtant de manière différenciées, voir complémentaire, plusieurs personnes. [...]


En ce qui me concerne, parce que faire simple n'est pas mon fort, je suis en couple depuis 11 ans avec le même partenaire, que j'aime profondément et c'est payé de retour. Jusque-là, ça va...
Il y a deux ans, j'ai fait la connaissance d'une femme qui me plaît et apparemment, c'est réciproque. Je ne l'aime évidemment pas de la même manière que mon compagnon et je ressens ça plus comme une complémentarité.
Mon problème, c'est que j'ai quand même l'impression de tromper mon compagnon (a priori ouvert sur la question - il sait que je suis attirée par les femmes - mais quand même, j'avoue que je n'ai pas encore le courage de lui en parler, de peur que cela n'affecte notre relation - et évidemment, ça va l'affecter No ).

Donc pour moi, la question du polyamour, c'est : est-ce une donnée pratique pour se soulager la conscience d'hétéro qui trompe son compagnon ?
Ou alors une vraie philosophie de vie ?  confused
Elly
Elly

Messages : 52
Date d'inscription : 10/11/2015
Localisation : Lyon

Revenir en haut Aller en bas

Et vous, le polyamour ? - Page 2 Empty Re: Et vous, le polyamour ?

Message par Olivier78 le Mer 13 Fév 2019 - 9:31

Hello,

Question pertinente mais réponse simple à mon avis : ce que tu vis avec cette femme, ton compagnon ne peut a priori pas te l'apporter. C'est donc une complémentarité.

Néanmoins, oui, même s'il ne peut pas t'apporter cela, il va être affecté. Il y a chez l'homme la volonté atavique de satisfaire la femme, à tous les points de vue. Il va donc se sentir en échec. Accessoirement, il ne voudra probablement pas te partager, ce qui peut se comprendre.

Au final, tant que cela va bien dans vote couple, s'il t'aime et qu'il est ouvert d'esprit, ça peut passer. En revanche, au moindre accro, il pourra utiliser ce levier et te le renvoyer dans les dents...
Olivier78
Olivier78

Messages : 157
Date d'inscription : 12/06/2018
Age : 41
Localisation : Vernouillet

Revenir en haut Aller en bas

Et vous, le polyamour ? - Page 2 Empty Re: Et vous, le polyamour ?

Message par amazebre le Mer 13 Fév 2019 - 12:56

Elly a écrit:Bonsoir à tous,
je me permets de remonter le fil après avoir lu les échanges car je cherchais des réponses à ma situation.
Il semble que le dernier message de Moojikadja résume l'essentiel de ce qu'il faut comprendre et ça pourrait sans doute coller à ce que je vis, toutefois... ça me satisfait pas Rolling Eyes

Je reviens donc sur celui de JieJou :
JieJou a écrit:Comment aimer plusieurs personnes en même temps?
[...] Aussi, je posais cette question à une amie "poly-amoureuse" (ou plutôt, qui en sortait) et qui m'a répondu que tout simplement elle aime différemment différentes personnes. Je tente de résumer assez brièvement ce que j'ai pu comprendre de son expérience personnelle.
Voilà, cette anecdote peut éventuellement nous aider à nous faire une idée de ce que ça peut être d'"aimer" en même temps et pourtant de manière différenciées, voir complémentaire, plusieurs personnes. [...]


En ce qui me concerne, parce que faire simple n'est pas mon fort, je suis en couple depuis 11 ans avec le même partenaire, que j'aime profondément et c'est payé de retour. Jusque-là, ça va...
Il y a deux ans, j'ai fait la connaissance d'une femme qui me plaît et apparemment, c'est réciproque. Je ne l'aime évidemment pas de la même manière que mon compagnon et je ressens ça plus comme une complémentarité.
Mon problème, c'est que j'ai quand même l'impression de tromper mon compagnon (a priori ouvert sur la question - il sait que je suis attirée par les femmes - mais quand même, j'avoue que je n'ai pas encore le courage de lui en parler, de peur que cela n'affecte notre relation - et évidemment, ça va l'affecter No ).

Donc pour moi, la question du polyamour, c'est : est-ce une donnée pratique pour se soulager la conscience d'hétéro qui trompe son compagnon ?
Ou alors une vraie philosophie de vie ?  confused

J'imagine que comme sur beaucoup de sujets, il y a autant de (nuances de) réponses que d'individus. Ceci étant dit et d'aussi loin que je me souvienne, l'exclusivité dans une relation m'a toujours énormément interrogée et même interloquée: comment est-il possible que je puisse satisfaire un/une partenaire tout au long d'une vie ou même pendant quelques années?
J'ai toujours pensé - et la vie m'a confortée dans cette idée (à moins que je n'ai vécu en fonction de ce que je pensais ?!) - que la fidélité au sens galvaudé du terme n'existait pour personne.
Avant de me faire lapider, je m'explique. Selon la fidélité n'est pas la fidélitéé physique, sexuelle, mais plus une fidélité intellectuelle au sens où l'on respecterait une sorte de contrat, parfois tacite, parfois explicite.
Il me semble honnête (mais cela n'engage que moi et mes éventuel(le)s compagnons / compagnes) de dire que l'on peut avoir besoin de plusieurs personnes dans sa vie pour évoluer correctement et réciproquement. Les relations fortes peuvent être parallèles (et pas parasites), mais oui, cela demande presque une démarche philosophique d'acceptation. Et de laisser tous les carcans sociétaux de côté. Chose non aisée s'il en est.

amazebre

Messages : 12
Date d'inscription : 03/01/2019
Age : 41
Localisation : IDF

Revenir en haut Aller en bas

Et vous, le polyamour ? - Page 2 Empty Re: Et vous, le polyamour ?

Message par Sarty le Mer 13 Fév 2019 - 14:30

"tu satisfais tels de mes besoins ; et toi tu satisfais ceux-ci etc" -------- raisonnement pragmatique

dans le "vrai" amour, il serait pas "correct" de dire "parce que telle personne satisfait mes besoins" ; au contraire c'est ça qui revient : une impossibilité absolue, etc
"je ne PEUX PAS ETRE sans TOI" ------- l'être aimé pour ça doit avoir un caractère de "singularité"

santa il fait beau et je vous aime

Sarty

Messages : 267
Date d'inscription : 03/01/2019
Age : 21
Localisation : top 3 couleurs

Revenir en haut Aller en bas

Et vous, le polyamour ? - Page 2 Empty Re: Et vous, le polyamour ?

Message par amazebre le Mer 13 Fév 2019 - 14:43

Je reconnais que ma pensée mériterait d'être étayée. C'est l'une de mes nombreux soucis, je ne sais pas être à la fois concise et précise ;-)
Quand je dis "satisfaire", c'est quasiment au sens éthymologique du terme. Au sens où ce que l'on est, ce que l'on fait, ce que l'on vit avec l'autre le rend "vivant et plein" (cet état si particulier que je ne sais pas bien décrire).
Pour ce qui me concerne, j'ai pu aimer et mener/avoir envie d'une relation parallèle qui n'altérait pas la première, ni atténuait mes sentiments. Ce sont des moments de vie. Mais je conçois que d'autres ne puissent imaginer une telle situation (je n'ai rencontré jusqu'alors personne comme moi).

amazebre

Messages : 12
Date d'inscription : 03/01/2019
Age : 41
Localisation : IDF

Revenir en haut Aller en bas

Et vous, le polyamour ? - Page 2 Empty Re: Et vous, le polyamour ?

Message par Hirondelle78 le Mer 13 Fév 2019 - 15:05

amazebre a écrit:
je n'ai rencontré jusqu'alors personne comme moi
...parce que tu n'as jamais rencontré mon ex.

Sarty a écrit:
l'être aimé pour ça doit avoir un caractère de "singularité"
C'est bien pour ça que c'est mon ex.
Hirondelle78
Hirondelle78

Messages : 2584
Date d'inscription : 04/11/2018
Localisation : in good moods

Revenir en haut Aller en bas

Et vous, le polyamour ? - Page 2 Empty Re: Et vous, le polyamour ?

Message par amazebre le Mer 13 Fév 2019 - 15:52

[quote="Hirondelle123"]
amazebre a écrit:
je n'ai rencontré jusqu'alors personne comme moi
...parce que tu n'as jamais rencontré mon ex.


Zeetic Laughing Laughing Laughing


Plus sérieusement, j'espère bien ne pas être seule dans ce cas...même si mes discussions (celles avec ma psy mises à part) ne m'ont jamais permis de rencontrer quelqu'un qui, sans partager ce point de vue, le comprenait.
Mais je survis!

amazebre

Messages : 12
Date d'inscription : 03/01/2019
Age : 41
Localisation : IDF

Revenir en haut Aller en bas

Et vous, le polyamour ? - Page 2 Empty Re: Et vous, le polyamour ?

Message par Hirondelle78 le Mer 13 Fév 2019 - 17:53

Plus sérieusement, mon ex a bien cherché à me convaincre des multiples avantages et autres joyeusetés du polyamour qu'il avait commencé à expérimenter (en éclaireur on va dire pendant quelques mois) avant qu'il ne se décide à me demander ahem.. ma bénédiction....
Le pauv'chou a été peu chagriné et très étonné de ma réaction, limite furax de devoir aller se trouver un chez lui ailleurs que chez moi.
Vous feriez probablement un beau couple, trouple, quadrouple, troupeau  Dent pétée

Mais pas de procès, hein, je suis archi open... mais pour les autres  Dent pétée
Hirondelle78
Hirondelle78

Messages : 2584
Date d'inscription : 04/11/2018
Localisation : in good moods

Revenir en haut Aller en bas

Et vous, le polyamour ? - Page 2 Empty Re: Et vous, le polyamour ?

Message par isadora le Mer 13 Fév 2019 - 18:31

Pour apprécier le polyamour mieux vaut être polyglotte.

@Elly : tu dis que tu vis la bourgeoisie des sensations. Calogero.
isadora
isadora

Messages : 1401
Date d'inscription : 04/09/2011
Localisation : Lyon

Revenir en haut Aller en bas

Et vous, le polyamour ? - Page 2 Empty Hirondelle je te comprends !

Message par amazebre le Mer 13 Fév 2019 - 19:40

Être adepte de ce type de relation implique pour moi une grande honnêteté. Car c'est bien la trahison intellectuelle et morale la pire à mes yeux.
J'ai eu à la subir et je sais combien c'est douloureux. Si je rencontrais quelqu'un qui ne conçoit pas ce type de relation, je ne saurais lui imposer. Soit je reste et je pratique l'exclusivité, soit je pars. Mais je suis fidèle à ma parole.

amazebre

Messages : 12
Date d'inscription : 03/01/2019
Age : 41
Localisation : IDF

Revenir en haut Aller en bas

Et vous, le polyamour ? - Page 2 Empty Re: Et vous, le polyamour ?

Message par Silent Jay le Lun 4 Mar 2019 - 17:02

Polyamour : Nom masculin terme inventé par des journalistes de magazines féminins pour donner bonne conscience au gogos lecteurs en manque d'excuses pour tromper leur conjoint(e)...

c'est vrai que les loyers sont chers en ce moment... pas facile de s'assumer quand on veut partir... mais grâce au polyamour, fini la galère !

On dirait que la société de consommation a fait son affaire du couple... en même temps l'offre est pléthorique ... pinder, meltic, etc...

un vieux sage vert disait : "te concentrer tu dois !"

Silent Jay

Messages : 11
Date d'inscription : 16/09/2015
Age : 50
Localisation : Lyon

Revenir en haut Aller en bas

Et vous, le polyamour ? - Page 2 Empty Re: Et vous, le polyamour ?

Message par isadora le Lun 4 Mar 2019 - 17:12

@silent jay : polyamour, l'autre version de la coloc. mutualisation des ressources...
isadora
isadora

Messages : 1401
Date d'inscription : 04/09/2011
Localisation : Lyon

Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum