Cela commence comme l'étude d'une maladie mentale

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Cela commence comme l'étude d'une maladie mentale

Message par Penthes le Dim 7 Aoû 2011 - 3:40

Le mieux serait d’écrire les évènements au jour le jour. Voilà ce qu’il faut éviter, il ne faut pas mettre de l’étrange où il n’y a rien. Je pense que c’est le danger : on s’exagère tout. On force continuellement la vérité.

Tout à l’heur, comme j’allais entrer dans ma chambre, je me suis arrêté net, par ce que je sentais dans ma main un objet froid qui retenait mon attention par une sorte de personnalité. J’ai ouvert la main, j’ai regardé : je tenais tout simplement le loquet de la porte…Eux aussi, pour exister, il faut qu’ils se mettent à plusieurs.

Moi je vis seul, entièrement seul. Je ne parle à personne, jamais ; je ne perçois rien, je ne donne rien. C’est curieux : je viens de remplir dix pages et je n’ai pas dit la vérité – du moins pas toute la vérité. Mais il faut choisir ; vivre ou raconter….

Comment traduire ce brouhaha intérieur, cette effervescence de sentiments, cette sensation bouillonnante du monde, sans trahir ce que l’on pense, en trouvant le mot juste, au bon moment. En étant sûr que l’autre comprendra précisément ce que l’on a à dire. Décrire c’est faire passer ce foisonnement de pensées dans un goulot d’étranglement :

L’age d’homme;

Dans la salle des professeurs ont l’appelait le « rêveur », et pourtant pour cacher une empathie envahissante chaise pratiquait énormément de sport, de ces sports qui vous casse un bras ou une jambe de temps à autres. Mais cela ne suffisait pas, car de l’inhibition il suffit rarement que l’esprit soit fatigué mais, il faut aussi que le corps s’endorme. Alors, le soir, l’hiver et les jours de pluie, Chaise joue aux échecs et au go. A deux pas de l’échec scolaire, Chaise excelle dans les jeux de stratégies. On le pense génie, lui ne perçoit qu’un échappatoire nécessaire 5 heures de jeu minimum pour être anesthésié de toutes formes d’émotions. Un jour alors qu’il se cache dans la bibliothèque d’un collège, Chaise se sent accouché d’un vielle homme, le jeune homme ne comprend pas tout de La République mais, il comprend qu’il devra alors tout à l’amour de la sagesse – plus tard il fera des intégrales et des calculs de dérivées partielles – Chaise était sortie de sa caverne, sans savoir ce qu’était « la mort », « la fierté », ou même « le temps ». En attendant il serait refusé au lycée…

La Légende de la vérité ;

Pour Hugo Chaise, ce fut une libération, un profond soulagement : que l’on puisse expliquer ce qu’il pense en trouvant les mots et les idées justes.

" Ma condition humaine me fascine.Je sais mon existence limitée et j'ignore parfois pourquoi
je suis sur cette terre,mais parfois je le pressens.Par l'expérience quotidienne, concrète et intuitive,je me découvre vivant pour certains autres,parce que leur sourire et leur bonheur me conditionnement entièrement,mais aussi pour d'autres hommes dont, par hasard, j'ai découvert les émotions semblables aux miennes. Et chaque jour, mille fois,je ressens ma vie , corps et âme ,intégralement tributaire du travail des vivants et des morts. Je voudrais donner autant que je reçois et ne cesse de recevoir. Puis j'éprouve le sentiment satisfait de ma solitude et j'ai presque mauvaise conscience a exiger d'autrui encore quelque chose. Je voie les hommes se différencier par classes sociales et , je le sais, rien ne les justifie si ce n'est la violence. J’imagine accessible et souhaitable pour tous, en leur corps et leur esprit, une vie simple et naturelle. Je me refuse a croire en la liberté et en ce concept philosophique. Je ne suis pas libre, mais tantôt contraint par des pressions étrangères a moi ou tantôt par des convictions intimes. Jeune,'j’ai été frappé par la maxime De Schopenhauer:
"L'homme peut certes faire ce qu'il veut mais il ne peut pas vouloir ce qu'il veut"...

Un livre. Une autobiographie. Et il y aurait des gens qui liraient cette autobiographie et qui diraient : « C'est Chaise qui l'a écrit, c'était un type bruns aux cheveux long avec des lunettes, qui avait 23 ans et qui traînait dans les cafés »

...


Dernière édition par Chaise le Sam 20 Aoû 2011 - 4:54, édité 1 fois

Penthes
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 101
Date d'inscription : 10/07/2011
Localisation : 978-2-07-034957-9

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cela commence comme l'étude d'une maladie mentale

Message par Invité le Dim 7 Aoû 2011 - 8:24

Salut Chaise! Bienvenue dans la savane au milieu des autres zèbres, tous différents de la norme, tous différents entre eux, beaucoup en souffrance, la plupart pratiquement, certains qui ont réussi à trouver le bonheur.
Moi en souffrance avec une zèbrette comme moi.
A bientôt pour des discussions.
@micalement.
Eric zèbre corse.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Cela commence comme l'étude d'une maladie mentale

Message par Fata Morgana le Dim 7 Aoû 2011 - 8:31

Décrire c’est faire passer ce foisonnement de pensées dans un goulot d’étranglement
C'est précisément cela qui permet de domestiquer la pensée et de la civiliser. Trouver le mot juste est un jeu passionnant.

Fata Morgana
Maître es rayures
Maître es rayures

Messages : 15009
Date d'inscription : 09/02/2011
Age : 59
Localisation : Un pied hors de la tombe

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cela commence comme l'étude d'une maladie mentale

Message par Invité le Dim 7 Aoû 2011 - 8:42

Fata tu es le sage de ce forum, tel le roi Salomon queen

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Cela commence comme l'étude d'une maladie mentale

Message par Invité le Dim 7 Aoû 2011 - 8:42

Moi j'en suis le bouffon jocolor

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Cela commence comme l'étude d'une maladie mentale

Message par Fata Morgana le Dim 7 Aoû 2011 - 9:11

poeterouge a écrit:Fata tu es le sage de ce forum, tel le roi Salomon queen

N'exagerons rien ! king

Fata Morgana
Maître es rayures
Maître es rayures

Messages : 15009
Date d'inscription : 09/02/2011
Age : 59
Localisation : Un pied hors de la tombe

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cela commence comme l'étude d'une maladie mentale

Message par Invité le Dim 7 Aoû 2011 - 9:14

Chaise a écrit: Le mieux serait d’écrire les évènements au jour le jour. Voilà ce qu’il faut éviter, il ne faut pas mettre de l’étrange où il n’y a rien. Je pense que c’est le danger : on s’exagère tout. On force continuellement la vérité.

C'est vrai, on s'exagère... Mais si on se laisse aller à regarder, juste regarder, il y a des instants où la vérité est étrangement poète.

Bienvenue, Chaise Like a Star @ heaven

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Cela commence comme l'étude d'une maladie mentale

Message par Penthes le Dim 22 Jan 2012 - 1:19

Clédixyque ou athéisme de la pensée visuel : Mon cerveau subvocalise les idées.

« Je pris ma plume et j'essayai de me remettre au travail ; j'en avais par-dessus la tête, de ces réflexions sur le passé, sur le présent, sur le monde. Je ne demandais qu'une chose : qu'on me laisse tranquillement»

« Exister, c'est être là, simplement ; les existants apparaissent, se laissent rencontrer, mais on ne peut jamais les déduire. Il y a des gens, je crois, qui ont compris ça. Seulement ils ont essayé de surmonter cette contingence en inventant un être nécessaire et cause de soi. Or aucun être nécessaire ne peut expliquer l'existence.

L'existence n'est pas quelque chose qui se laisse penser de loin : il faut que ça vous envahisse brusquement, que ça arrête sur vous, que ça pèse lourd sur votre coeur comme une grosse bête immobile – ou alors il n'y a plus rien du tout. »
(Sartre)

Penthes
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 101
Date d'inscription : 10/07/2011
Localisation : 978-2-07-034957-9

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cela commence comme l'étude d'une maladie mentale

Message par Penthes le Dim 8 Avr 2012 - 19:09

"Je ne peux plus déterminer où je commence et où je finis." (Jill Bolte Taylor)

http://www.ted.com/talks/jill_bolte_taylor_s_powerful_stroke_of_insight.html

Penthes
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 101
Date d'inscription : 10/07/2011
Localisation : 978-2-07-034957-9

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cela commence comme l'étude d'une maladie mentale

Message par Penthes le Lun 30 Avr 2012 - 10:34



http://video2.ted.com/talk/podcast/2008/None/BenjaminZander_2008-low-fr.mp4

Penthes
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 101
Date d'inscription : 10/07/2011
Localisation : 978-2-07-034957-9

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cela commence comme l'étude d'une maladie mentale

Message par BR le Ven 10 Aoû 2012 - 10:50

J'aurais bien aimé que tu postes plus de textes...

Smile

BR
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 255
Date d'inscription : 08/08/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cela commence comme l'étude d'une maladie mentale

Message par Penthes le Sam 24 Nov 2012 - 20:41




Penthes
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 101
Date d'inscription : 10/07/2011
Localisation : 978-2-07-034957-9

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cela commence comme l'étude d'une maladie mentale

Message par Invité le Sam 24 Nov 2012 - 22:11



http://www.youtube.com/watch?v=8C8n_2vCXpo

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Cela commence comme l'étude d'une maladie mentale

Message par Invité le Dim 25 Nov 2012 - 1:37

Penthes :.............................................................................................................................................................................................................. et !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

The brain's secrets

Message par Penthes le Ven 30 Nov 2012 - 20:40

Théodicée a écrit:

http://www.youtube.com/watch?v=8C8n_2vCXpo

Merci =)

http://www.ted.com/talks/henry_markram_supercomputing_the_brain_s_secrets.html

~~Henry Markram is director of Blue Brain, a supercomputing project that can model components of the mammalian brain to precise cellular detail -- and simulate their activity in 3D. Soon he'll simulate a whole rat brain in real time.

Penthes
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 101
Date d'inscription : 10/07/2011
Localisation : 978-2-07-034957-9

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cela commence comme l'étude d'une maladie mentale

Message par Penthes le Sam 20 Avr 2013 - 16:13


Penthes
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 101
Date d'inscription : 10/07/2011
Localisation : 978-2-07-034957-9

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cela commence comme l'étude d'une maladie mentale

Message par Penthes le Sam 1 Juin 2013 - 1:21

“Aesthetic judgments, rather than abstract reasoning, guide and shape the process by which we all come to know what we know.” Daniel Tammet

http://download.ted.com/talks/DanielTammet_2011-low-fr.mp4?apikey=TEDDOWNLOAD

Penthes
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 101
Date d'inscription : 10/07/2011
Localisation : 978-2-07-034957-9

Revenir en haut Aller en bas

Le passé, c’est un luxe de propriétaire

Message par Penthes le Sam 10 Oct 2015 - 13:22

" J’ai besoin de me nettoyer avec des pensés abstraites, transparentes comme de l’eau. "
J. P. Sartre

Penthes
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 101
Date d'inscription : 10/07/2011
Localisation : 978-2-07-034957-9

Revenir en haut Aller en bas

The top five regret

Message par Penthes le Sam 6 Fév 2016 - 2:18

The top five regret :

1. «J'aurais aimé avoir le courage de vivre comme je voulais, et pas de vivre la vie qu'on attendait de moi»

2. «Je regrette d'avoir travaillé si dur»

3. «J'aurais voulu avoir le courage d'exprimer mes sentiments»

4. «Je regrette de n'être pas resté en contact avec mes amis»

5. «J'aurais aimé m'autoriser à être plus heureux»

«La plupart ne réalisait qu'à la fin que le bonheur était un choix.» Bronnie Ware


Penthes
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 101
Date d'inscription : 10/07/2011
Localisation : 978-2-07-034957-9

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cela commence comme l'étude d'une maladie mentale

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 15:36


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum