Je t'aime

Page 3 sur 11 Précédent  1, 2, 3, 4 ... 9, 10, 11  Suivant

Aller en bas

Re: Je t'aime

Message par ifness le Lun 4 Juin 2018 - 14:42

Merci Lorelei.

Merci Anne Sylvestre.

Merci, joli.

ifness

Messages : 2369
Date d'inscription : 04/07/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je t'aime

Message par psydonyme le Mar 5 Juin 2018 - 18:42

@if : c'était effectivement une illustration de ton post et de plusieurs autres.

Et puis pour poursuivre avec les illustrations :

@lorelei : Dr Patch Wink

@joliendien
"Tout ce qui est or ne brille pas,
Tout ceux qui errent ne sont pas perdus,
Le vieux qui est fort ne dépérit point.
Les racines profondes ne sont pas atteintes par le gel."
Le seigneur des anneaux - Tolkien

Et puis, et puis...


Et je retourne travailler.

clown  et  I love you


Dernière édition par psydonyme le Mar 5 Juin 2018 - 19:39, édité 1 fois
avatar
psydonyme

Messages : 138
Date d'inscription : 26/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je t'aime

Message par ifness le Mar 5 Juin 2018 - 19:32

J'ai la sensation d'être entouré, ici 
comme vous avez j'espère la sensation, 
celle-ci n'est pas unilatérale, elle est partagée, 
elle forme un "ensemble" au sens mathématique,

par une petite bande de gens qui 
s'aiment
bien, qui s'aiment bien, 

de personnes ouvertes et bienveillantes, envers elles-mêmes, envers les autres.
(merci psydo, ton post, tes posts sont d'autant plus précieux qu'ils sont peu fréquents, a provoqué ce mien post)

Par les temps qui courent, ce m'est précieux.(Noooon ! Pas Le Seigneur des Anneaux !!! Laughing Laughing Marre, ce ce "Précieux" !!!)

Alors : moi moi moi....
Oui, nous sommes des "moi"s. Telle est la leçon de notre philosophie occidentale post-moderne (post-post-moderne, désormais !)

Reste que : 
toutes ces interventions, cf plus haut, comme on dit, 
s'inscrivent étonnamment dans la bulle que je définis.

Cela ne saurait durer : je ne suis pas d'une nature optimiste, même si, selon Lorelei (précieuse d'autant + qu'elle est rare), je suis "enthousiaste".

D'autant moins optimiste que je me vois contraint de gérer actuellement une de ces "crises existentielles" comme il en arrive assez peu souvent dans une existence.

Cela m'a conduit, par autolyse, à effacer nombre de mes posts récents.

Ce n'est la faute à personne, c'est la vie.
(Je tiens à le réaffirmer : aucune personne ne doit se sentir responsable de quoi que ce soit. C'est la vie. C'est tout.)
La vie à gérer.
(Comme il nous faut gérer notre sentiment omniprésent de finitude, le masquer par des "artefacts" -le mot est inexact, j'en conviens-, on fait ce qu'on peut,
je suis allé récemment écouter des confs sur les surdoués (Les Z) et j'ai été édifié : ces confs me "parlent", mais lentement, tellement lentement...
Pas fini d'en ch..., avec ma Z/britude, moi...)

je m'égare.
je parlais d'amitié.

bizarre.
chelou, dirait une mienne amie virtuelle qui a souffert plus que des bulles.

Merci à vous .
Merci.

PS. Je suis là. Et las. Je ramasse les morceaux. Ca ira : je suis une bonne femme de ménage.

Comme Isis le fit des membres dispersés d'Osiris (ne manquait que... vive les mythes !)
p-ê parviendrai-je à reconstituer un être (humain, je suis humble Embarassed ) ?
Ou comme un archéologue d'aujourd'hui ?

if

ifness

Messages : 2369
Date d'inscription : 04/07/2016
Age : 95
Localisation : on dirait le sud

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je t'aime

Message par ifness le Mar 5 Juin 2018 - 19:40

PS. 
@ Lorelei
Je me suis fixé un temps pour aller écouter la conf' de Tobie Nathan.
Bon, je l'aime bien ce mec, je le connaissais un peu d'avant.

Mais je n'ai pu entendre jusqu'au bout.
A qui s'adressait-il ? A des ignares ? A des moins que....
Ou bien lui-même est-il devenu vieux, et un peu gât.......

Bref, je me suis emm...é au bout de 15 mns, j'ai zappé, suis allé + loin, me suis ré-emm...é, 
bref, pas con le type : mais pas pour moi.
j'ai été déçu, en fait : j'imaginais Tobie Plus performant.
Se faisait-il ch... lui-même lors de cette conf ?
J'espère pour lui !!! Laughing Laughing Laughing

Voilà : c'était une petite précision.
if

ifness

Messages : 2369
Date d'inscription : 04/07/2016
Age : 95
Localisation : on dirait le sud

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je t'aime

Message par ifness le Mar 5 Juin 2018 - 23:07

NB.

J'en reviendrai au Petit Prince.
Rien ne saurait me faire dévier de ma détermination.

Hormis une déclaration d'amour.
(Chuis pas imbécile , quand-même !)
Smile Laughing Razz Embarassed Wink Evil or Very Mad Suspect No I love you alien affraid sunny study jocolor

ifness

Messages : 2369
Date d'inscription : 04/07/2016
Age : 95
Localisation : on dirait le sud

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je t'aime

Message par ifness le Mer 6 Juin 2018 - 19:25

Si, chuis imbécile.


Comme beaucoup d'entre nous le sommes.
Chuis imbécile.
Comme excuse : je laisse le temps au temps.


Doncques...
Je reviens à mon t'aime, malgré ce que j'ai écrit.
......................................................................................................................
D'après mes renseignements


Consuelo serait le "modèle" de la "rose" de St Ex.

"Elle était très coquette".
"Le petit prince devina qu'elle n'était pas trop modeste, mais elle était si émouvante !"
"-Je ne crains rien des tigres, mais j'ai horreur des courants d'air>. Vous n'auriez pas un paravent ?"
"-Il fait très froid, chez vous. C'est mal installé."

"Alors elle avait forcé sa toux pour lui infliger quand-même des remords."

"J'aurais dû deviner sa tendresse derrière ses pauvres ruses."
"J'étais trop jeune pour pouvoir l'aimer."

(Puis il ramona ses volcans en activité, et ramona aussi le volcan éteint : "On ne sait jamais".
Tout psychanalyste se régale de ces phrases.)


"Adieu.
-Adieu, répéta-t-il.
-J'ai été sotte, lui dit-elle enfin. je te demande pardon. Tâche d'être heureux."


Tiens tiens : cela me rappelle quelque chose.


"-Mais oui, je t'aime, lui dit la fleur. Tu n'en as rien su, par ma faute. Cela n'a aucune importance. Mais tu as été aussi sot que moi. Tâche d'être heureux.(...)


-Ne traîne pas comme ça. c'est agaçant. Tu as décidé de partir, va-t-en."


Car elle ne voulait pas qu'il la vît pleurer. C'était une fleur tellement orgueilleuse."
..................................
Et l'on retrouvera le petit prince à la fin du récit, 
qui retournera vers sa fleur, 
et St Ex qui s'inquiétera parce qu'il n'aura pas dessiné de muselière au mouton, 
et.........................................................
......................
Et.
Et c'est extrêmement émouvant, en fait, au-delà des mots, 

parce qu'il faudra que le petit prince meure pour enfin retrouver cette fleur,
cet amour.
Il ne le sait pas, au point du récit dont je cite les passages.
(On peut se demander si St Ex lui-même le savait)

Entre temps, le petit prince aura connu l'aviateur, et le renard, et plein d'autres personnages sur plein d'autres planètes.

Il en reviendra (il retournera vers elle) à sa fleur.

La Fleur semble donc bien le pivot du récit. Si mon analyse est concluante.
....................................................................
Ce n'est pas réellement ce qu'en retiennent les lecteurs.

On remarque les épisodes avec le renard.
On retient les "on ne voit bien qu'avec le coeur".
C'est tellement séduisant !

Et puis, si l'on s'attache au fond,
on remarque (comme je remarque, mais vous n'êtes pas contraints de me suivre)
que le thème central du livre est : 
la fleur.


Alors oui, la fleur, bien sûr, on sait que....

Non.
Consuelo.

A qui St Ex dédia-t-il ses ultimes pensées, avant de s'abîmer ?

.........................................................................................................................

ifness

Messages : 2369
Date d'inscription : 04/07/2016
Age : 95
Localisation : on dirait le sud

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je t'aime

Message par Invité le Mer 6 Juin 2018 - 20:30

Je t'aime Invité !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je t'aime

Message par Miss aux yeux arc-en-ciel le Mer 6 Juin 2018 - 21:30

Un troll d'invité s'est amusé à nous aimer par balise interposée.
Amour, pour ce geste, toi aussi, tu es aimé.
Arroseur arrosé.
avatar
Miss aux yeux arc-en-ciel

Messages : 1060
Date d'inscription : 21/04/2016
Age : 99
Localisation : Rêves enchantés

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je t'aime

Message par JCVD le Mer 6 Juin 2018 - 21:35

1 semaine de ban.

Je connais le tarif par cœur.

Mais là, c'était pas moi, je le jure !
avatar
JCVD

Messages : 6589
Date d'inscription : 03/03/2013
Age : 100

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je t'aime

Message par psydonyme le Mer 6 Juin 2018 - 23:15

.


Dernière édition par psydonyme le Mer 6 Juin 2018 - 23:18, édité 1 fois
avatar
psydonyme

Messages : 138
Date d'inscription : 26/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je t'aime

Message par psydonyme le Mer 6 Juin 2018 - 23:17

Le renard du petit prince fait un clin d'oeil a kad sur burger quiz ce soir
Voilà un invité couillu ahahah
avatar
psydonyme

Messages : 138
Date d'inscription : 26/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je t'aime

Message par jolindien le Jeu 7 Juin 2018 - 19:40

cet amour impossible if,
celui qui s'affranchit de toute chose
voilà la fleur et le petit blondinet...
Tantôt nous définissons les choses,
alors l'éclat n'est plus vraiment le même.
Et dans cette case je mettrai un cadre, peut-être
qu'une double négation me ramerait à un vrai...
mais non l'absence pourrait-elle être la présence?!




jolindien

Messages : 1316
Date d'inscription : 05/07/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je t'aime

Message par ifness le Jeu 7 Juin 2018 - 22:40

Je suis aveugle et je vois
lis
sourd et j'entends,
écoute, 
muet et j'écris, des mots, 
ces mots, ci, d'émotions imprécises, 
ici

il est des moments où 
on existe à peine
on vit par habitude
on ne sait plus
comme si l'on n'osait pas trop vivre
comme l'on ne savait plus vivre
on écoute le soir les derniers chants des rossignols
on se tient là, immobile, vigilant néanmoins, comme à l'affût,  
un peu tétanisé, 
un peu en attente de sommeil aussi, de l'oubli au pays des Lotophages,
pourtant avide de reprendre un chemin une vague le souffle d'un vent qu'Eole dispensera,
car on le sait, les Dieux sont là, indifférents souvent, parfois attentifs ou joueurs,

alors on embarque
on reprend la route sous les étoiles
sous l'oeil de quelque planète
prométhéen à jamais

@joli
cet amour possible s'il s'affranchit de toutes choses
et déjoue les opposés

ifness

Messages : 2369
Date d'inscription : 04/07/2016
Age : 95
Localisation : on dirait le sud

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je t'aime

Message par jolindien le Jeu 7 Juin 2018 - 22:50

Ah je veux bien aimer ces derniers mots cher monsieur.
Comme un champ des possibles qui n'est restreint qu'à nous même.
Et comme le comment m'ennuie, je m'attache au pourquoi.


Dernière édition par jolindien le Sam 9 Juin 2018 - 6:52, édité 1 fois

jolindien

Messages : 1316
Date d'inscription : 05/07/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je t'aime

Message par Invité le Ven 8 Juin 2018 - 23:15

:suspect:


Dernière édition par Gгєyร๏๓є le Dim 2 Sep 2018 - 12:41, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je t'aime

Message par ifness le Sam 9 Juin 2018 - 0:25

Tu découvres la philosophie, Grey ?

Pendant que je m'en extrais.

Nous ne pouvons pas nous entendre !

Platon ! Ouaf !
Lis donc Plotin ! Etudie !
Et St Augustin !

Tu désires en tirer méthodes de vie ?
Bon courage ! Bonnes études ! Et patiences !

Il semble que tu découvres, ma belle.
Découvre, et étudie !
Nous en reparlerons dans quelques décennies.

Je me moque.

Après mon texte (si personnel)
voici que je me moque, après une intervention d'une jeune étudiante.

De quoi me moqué-je donc ?
De Platon lui-même ? Ou de Greysome ?
Des deux, probablement.
Et c'est prétention.

Mais il se trouve
que grey
grey, oui, 
prétendit au titre de créatrice.
Elle poste de tels textes.
Alors la question se pose : 
grey, peut-on philosopher lorsqu'on ignore jusqu'à Platon, Descartes, ou Pascal ?
Je suis sérieux.
On m'a opposé tant de connaissances que je n'avais pas
au titre de "monsieur, vous n'êtes pas à même de philosopher si vous n'avez pas lu (Nietzsche, par ex)"
que je
me pose la question.
Mais qui suis-je, à penser, si je n'ai pas lu Nietzsche ?

Bon, Grey recherche l'Idée d'Amour.
Elle va se perdre en la Beauté. L'Idéal.
(Je lui conseille la lecture de Jerphagnon)
(Ou de Marcel Conche...)

Voici pour une réponse (très partielle) @ grey.
(Que, me relisant, j'ai pleine conscience de sa belle agression.
Mais n'est-ce pas, parfois, nécessaire ?)
.........................................................................................................

Alors je me dis, en toute t'aimacité,
que
oui,
il est bon, et doux, et doux pour l'autre, aussi 
(on ne pense jamais assez, à l'autre)
d'être vigilant, 
de se tenir à l'affût (oui, on me l'a confirmé, appris)
en attente, 
prêt(e) à embarquer pour la route des étoiles, 
entre les planètes amusées, 
prométhéen(ne)s à jamais.
Je pense à toi, p

@joli
le pourquoi
le comment
le possible je t'aime 
seul ne m'ennuie pas
qu'as-tu à commenter, ami ?
Nous t'écoutons, sage que tu es.

ifness

Messages : 2369
Date d'inscription : 04/07/2016
Age : 95
Localisation : on dirait le sud

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je t'aime

Message par jolindien le Sam 9 Juin 2018 - 7:03

Pas vraiment envie de commenter, parfois des mots posés ici, m'en inspirent d'autres.
Ce n'est pas comme une réflexion ordonnée qui sort de mon esprit, souvent seulement des mots du coeur.
Mais ils ne sont pas esseulés, là et leur force, leur douceur.

Oui parfois je fais le drôle pour montrer à l'autre qu'il peut pleurer, ou je peux être le pire si c'est pour un meilleur...
et je n'ai presque pas lu de Nietzsche...

Si tiens...créons ce lien avec l'autre, observons ce qu'il est, ce qu'il n'est pas.
Le regarder vraiment, le regarder à l'intérieur, les yeux sont autant de sésames.
Alors le comment devient simple, nous pouvons se faire toucher nos coeurs,
l'âme au-dessus, au-dessous...virevolte et danse de joie, elle sait bien que les limites sont humaines.
Elle sait aussi qu'elles n'en sont pas vraiment!

jolindien

Messages : 1316
Date d'inscription : 05/07/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je t'aime

Message par Like a Frog le Sam 9 Juin 2018 - 16:54

Gгєyร๏๓є a écrit:

"En effet, l’élan amoureux vers la beauté représente, aux yeux du philosophe, un puissant instrument d’accès au vrai."

Je le crois.

Tu as une belle tonalité. On pourrait presque croire, que tu ferais partie de ceux qui sauront aller chercher des secrets, le feu, des biens, pour ensuite nous les remettre et nous en faire jouir et profiter.

Je le dis comme ça, parce que je le pense aussi, et pour parler en sympathie.

Like a Frog

Messages : 1151
Date d'inscription : 24/05/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je t'aime

Message par ifness le Sam 9 Juin 2018 - 17:11

Oui, mais.

C'est assez péremptoire.
Parce que le "vrai" ne se définit pas.
Alors "l'élan amoureux", oui
la beauté, oui, why not ?
"aux yeux du philosophe" : c'est plus contestable.

La philosophie étant la poésie de la tristesse.
Ou la poésie étant la philosophie de la tristesse ? (Cioran)

Où se situe le "vrai", au milieu de cette décharge à ciel ouvert ?

ifness

Messages : 2369
Date d'inscription : 04/07/2016
Age : 95
Localisation : on dirait le sud

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je t'aime

Message par Like a Frog le Sam 9 Juin 2018 - 17:18

E.Dickinson

Tout bas il m’a demandé « Pourquoi es-tu morte ? »
« Pour la Beauté », ai-je répliqué
« Et moi – pour la Vérité – C’est Pareil –
Nous sommes frère et sœur », a-t-Il ajouté –


Alètheia

la nature aime à se cacher

Like a Frog

Messages : 1151
Date d'inscription : 24/05/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je t'aime

Message par ifness le Sam 9 Juin 2018 - 18:54

J'accepte.
D'un point de vue poétique, j'accepte.

J'ai écrit que John s'est donné la mort parce qu'il pleuvait.

Bizarre ! je trouve ça moins prétentieux.

Définissons cette 
alèthia

je lis (Bailly): opp. à l'erreur &/ou au mensonge.

Bien. Poursuivons.

ifness

Messages : 2369
Date d'inscription : 04/07/2016
Age : 95
Localisation : on dirait le sud

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je t'aime

Message par Like a Frog le Sam 9 Juin 2018 - 19:06

A-LETHEIA : le non-oubli, s'il est entendu que LETHE c'est l'oubli. Et que faut-il ne pas oublier? Que tous nos savoirs sont relatifs et précaires. Qu'au delà de nos représentations, ou en deça, c'est le reél en lui-même qui devrait être notre souci. Alètheia : ouverture, accueil de la conscience réformée à l'acuité du réel. Voilà un début de définition, et qui n'est pas du semblant.

Et puis ceci encore : ALE : la danse. THEIA : divine. Divine danse des Bacchantes enivrées de vin, de musique, de danses extatiques en l'honneur de leur dieu, Dionysos, symbole inépuisable de la fécondité, de la nature ensauvagée, père du théâtre tragique, poète et musicien.

Dans le même mouvement d'enthousiasme le Logos rationnel et le Logos poétique s'enlacent pour les noces  de la nature et de la connaissance.

http://philoaletheia.canalblog.com/archives/2010/07/04/18488822.html

ALETHEIA : de la VERITE

Heidegger interprète ALETHEIA comme dévoilement. Oubli de l'Etre, et pressentiment de l'Etre à travers les voiles de l'étant. Je dirais plutôt : oubli du Chaos, dans nos confortables représentations, nos images, nos conventions et nos "soucis". A-lètheia c'est la fulguration, dans l'expérience de la brèche, d'une non-représentativité de fonds, d'une énigme impensable. L'Apeiron à l'arriére-plan, qui soudain fait irruption dans l'intuition que toute présence se donne à voir et à penser sur fond de chaos.

Cette intuition est commune à bien des penseurs qui la nomment comme ils peuvent, mais ont l'intelligence de ne pas s'illusionner sur la valeur de cette dénomination. Ainsi Schopenhauer qui nomme le VOULOIR-VIVRE, mais reconnaît dans le même temps que la nature de cette énergie lui reste impénétrable. Montaigne faisait remarquer plaisamment qu'il est fort douteux que Platon ait cru à ses Idées, Pythagore à ses Nombres et Démocrite à ses Atomes. Ce ne sont là que nobles farcissures nominales, qui ne renvoient en somme qu'à notre inaptitude à la connaissance vraie. Reste que l'évidence vécue du non-savoir fondamental est une expérience décisive, et fondatrice. Selon moi, c'est à cela que se reconnaît le philosophe, et le poète.

Le secret est un « retrait de la chose », une mise à l’écart. Le terme nous vient du latin « Secretus » (séparé, sans témoin) 1 qui dérive lui-même de « Secernere » (mettre à part, rejeter, éliminer) 2, ce qui laisse envisager un aspect principal du secret : il est absence en certains lieux autant que présence en d’autres, il est soustraction à la connaissance humaine en même temps qu’il participe de la connaissance…

2La Vérité en Grec se dit « aléthéia » : mot composé du a- privatif et du nom propre « Léthé », ce fleuve mythique où l’âme humaine, après avoir contemplé les « idées vraies » et avant de revenir sur terre, doit se baigner dans ses « eaux oublieuses » 3. Il faut donc entendre que la Vérité, c’est ce que serait (saurait) une âme qui, revenue parmi les hommes, se souviendrait encore de ce « monde des idées », là où elle a pu contempler la vraie essence de chaque chose ; essences qui sont plus réelles que le monde sensible – c’est le sens du « Réalisme » platonicien et de sa volonté de « purifier le langage » – parce qu’intelligible… La vérité est donc, de ce point de vue, « non-retrait » des choses et elle s’oppose, en cela, au secret.

3Là se trouve un lieu qui mérite d’être exploré ; cet espace où secret et Vérité se rencontrent. Par un tour de notre bon sens, chose « si bien partagée entre les hommes » pour Descartes 4, on peut saisir cette assertion que le secret est crû – tout du moins par celui qui le possède – vrai. Car quels seraient ces secrets que des gens préservent jalousement et qui s’avèreraient être faux ! ? Pourquoi dépenser tant d’énergie, se cacher des regards curieux et des oreilles indiscrètes, se protéger des « témoins » et de leurs témoignages ?

https://journals.openedition.org/leportique/465

Like a Frog

Messages : 1151
Date d'inscription : 24/05/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je t'aime

Message par ifness le Sam 9 Juin 2018 - 19:22

Merci, chasseur.

Même si
lorsque je lis "Heidegger"
j'ai envie de libérer la Pologne.

Bon, relisant, j'aime bien Schopenhauer, 
et surtout
Montaigne. "Plaisamment".

j'aime : "l'évidence du non-savoir fondamental est une expérience décisive, et fondatrice. Selon moi, c'est à cela que se reconnaît le philosophe, et le poète."

Bah ! Il n'est pas de texte plus plaisant et profond que cela sur ce site.
J'aime l'assoce philosophe/poète, que les anciens grecs mêlaient.

Je ne sais de quel pays héroïque tu es issu (autochtone)
mais j'ai grand plaisir à lire tes citations.
Elles apprennent.

So long.

ifness

Messages : 2369
Date d'inscription : 04/07/2016
Age : 95
Localisation : on dirait le sud

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je t'aime

Message par Like a Frog le Sam 9 Juin 2018 - 19:34

ifness a écrit:Je ne sais de quel pays héroïque tu es issu (autochtone)

Du pays des trolls.

Like a Frog

Messages : 1151
Date d'inscription : 24/05/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je t'aime

Message par ifness le Sam 9 Juin 2018 - 19:42

Du pays des trolls, autochtone,
tu cites grec ?
Pas étonnant que les goths descendirent sur les Balkans !

Pas étonnant non plus que Pytheas (le marseillais) fut interpellé !

Je suis en train de me demander : 
mais quel écrit vais-je ici produire ?

parce que, comme s'emparait une certaine.....
Je t'aime

ifness

Messages : 2369
Date d'inscription : 04/07/2016
Age : 95
Localisation : on dirait le sud

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je t'aime

Message par psydonyme le Sam 9 Juin 2018 - 19:55

Très interressant. Merci
avatar
psydonyme

Messages : 138
Date d'inscription : 26/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 11 Précédent  1, 2, 3, 4 ... 9, 10, 11  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum