[ MINUTE CULTURE ]

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Aller en bas

Re: [ MINUTE CULTURE ]

Message par Alpha Tauri le Sam 22 Déc 2018 - 2:03

J'ai trouvé une chaîne Youtube top : Dirty Biology.
Je connaissais de nom mais je n'avais jamais regardé, j'ai beaucoup apprécié, extrait :


Alpha Tauri

Messages : 550
Date d'inscription : 12/05/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ MINUTE CULTURE ]

Message par Athena25 le Ven 28 Déc 2018 - 23:15

Aujourd'hui, Sony LABOU TANSI à travers Christiane TAUBIRA.

« J'exige un autre centre du monde, d'autres excuses de nommer, d'autres manières de respirer... parce que être poète, de nos jours, c'est vouloir de toutes ses forces, de toute son âme et de toute sa chair, face aux fusils, face à l'argent qui lui aussi devient un fusil, et surtout face à la vérité reçue sur laquelle nous, poètes, avons une autorisation de pisser, qu'aucun visage de la réalité humaine ne soit poussé sous le silence de l'Histoire. [...] Je suis à la recherche de l'homme, mon frère d'antan - à la recherche du monde et des choses, mes autres frères d'antan. »

(Sony Labou Tansi, cité par Christiane Taubira, "Baroque Sarabande", 2018, p. 7).
Athena25
Athena25

Messages : 209
Date d'inscription : 02/10/2017
Age : 26
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ MINUTE CULTURE ]

Message par Zeuxis le Mer 2 Jan 2019 - 2:38

épopée mandingue

Les griots connaissent l'histoire des rois et des royaumes, c'est pourquoi il sont les meilleurs conseillers des rois. Tout grand roi veut avoir un chantre pour perpétuer sa mémoire, car c'est le griot qui sauve la mémoire des rois, les hommes ont la mémoire courte.
Les royaumes ont leur destin tracé comme les hommes; les devins le savent qui scrutent l'avenir; il ont, eux, la science de l'avenir; nous autres griots nous sommes les dépositaires de la science du passé, mais qui connaît l'histoire d'un pays peut lire dans son avenir.
D'autres peuples se servent de l'écriture pour fixer le passer; mais cette invention a tué le mémoire chez eux; ils ne sentent plus le passé car l'écriture n'a pas la chaleur de la voix humaine. Chez eux tout le monde croit connaître alors que le savoir doit être un secret (1); les prophètes n'ont pas écrit et leur parole n'en a été que plus vivante. Quelle piètre connaissance que la connaissance qui est figée dans les livres muets.


1; Voici une des formules qui vient souvent dans la bouche des griots traditionalistes. Ceci explique la parcimonie avec laquelle ces détenteurs des traditions historiques dispensent leur savoir. Selon eux les Blancs ont rendu la science vulgaire; quand un Blanc sait quelque chose tout le monde le sait. Il faudrait que nous arrivions à faire changer cet état d'esprit si nous voulons un jours savoir tout ce que les griots ne veulent pas livrer.

Zeuxis

Messages : 17
Date d'inscription : 09/10/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ MINUTE CULTURE ]

Message par Athena25 le Mer 9 Jan 2019 - 1:38

Aujourd'hui, 3 minutes 13 secondes de torpeur endémique dans les Lettres françaises. Mais au fond, ça intéresse encore qui, le bonheur...

Athena25
Athena25

Messages : 209
Date d'inscription : 02/10/2017
Age : 26
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ MINUTE CULTURE ]

Message par Esteban le Mer 16 Jan 2019 - 2:06

Esteban
Esteban

Messages : 2591
Date d'inscription : 24/10/2018
Localisation : Belgique

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ MINUTE CULTURE ]

Message par ou-est-la-question le Mer 16 Jan 2019 - 8:25

merci pour ton fil Athena que je déguste avec bonheur ce matin

j'ai découvert Keith Haring la semaine dernière et je l'ai "rencontré" hier ....

ou-est-la-question
ou-est-la-question

Messages : 5233
Date d'inscription : 27/07/2012
Age : 62

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ MINUTE CULTURE ]

Message par ou-est-la-question le Sam 19 Jan 2019 - 15:47

ou-est-la-question
ou-est-la-question

Messages : 5233
Date d'inscription : 27/07/2012
Age : 62

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ MINUTE CULTURE ]

Message par Athena25 le Jeu 31 Jan 2019 - 21:30


Aujourd'hui... un Classique parmi les CLASSIQUES.

« Tout mon être s'est tendu et j'ai crispé ma main sur le revolver. La gâchette a cédé, j'ai touché le ventre poli de la crosse et c'est là, dans le bruit à la fois sec et assourdissant, que tout a commencé. J'ai secoué la sueur et le soleil. J'ai compris que j'avais détruit l'équilibre du jour, le silence exceptionnel d'une plage où j'avais été heureux. Alors, j'ai tiré encore quatre fois sur un corps inerte où les balles s'enfonçaient sans qu'il y parût. Et c'était comme quatre coups brefs que je frappais sur la porte du malheur. »

(Albert CAMUS, "L’Étranger").
Athena25
Athena25

Messages : 209
Date d'inscription : 02/10/2017
Age : 26
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ MINUTE CULTURE ]

Message par Blackmail le Lun 4 Fév 2019 - 0:17


Et puisque l'on parle de "Classiques", le texte immortel d'un auteur né à quelques kilomètres près au même endroit qu'Albert Camus, mais à 1559 années d'intervalle.

« Qu’est-ce donc que le temps ? Si personne ne m’interroge, je le sais ; si je veux répondre à cette demande, je l’ignore. Et pourtant j’affirme hardiment, que si rien ne passait, il n’y aurait point de temps passé ; que si rien n’advenait, il n’y aurait point de temps à venir, et que si rien n’était, il n’y aurait point de temps présent. Or, ces deux temps, le passé et l’avenir, comment sont-ils, puisque le passé n’est plus, et que l’avenir n’est pas encore ? Pour le présent, s’il était toujours présent sans voler au passé, il ne serait plus temps ; il serait l’éternité. Si donc le présent, pour être temps, doit s’en aller en passé, comment pouvons-nous dire qu’une chose soit, qui ne peut être qu’à la condition de n’être plus ? Et peut-on dire, en vérité, que le temps soit, sinon parce qu’il tend à n’être pas ?

Or, ce qui devient évident et clair, c’est que le futur et le passé ne sont point ; et, rigoureusement, on ne saurait admettre ces trois temps : passé, présent et futur ; mais peut-être dira-t-on avec vérité : Il y a trois temps, le présent du passé, le présent du présent et le présent de l’avenir. Car ce triple mode de présence existe dans l’esprit ; je ne le vois pas ailleurs. Le présent du passé, c’est la mémoire ; le présent du présent, c’est l’attention actuelle ; le présent de l’avenir, c’est son attente. Si l’on m’accorde de l’entendre ainsi, je vois et je confesse trois temps ; et que l’on dise encore, par un abus de l’usage : Il y a trois temps, le passé, le présent et l’avenir ; qu’on le dise, peu m’importe ; je ne m’y oppose pas : j’y consens, pourvu qu’on entende ce qu’on dit, et que l’on ne pense point que l’avenir soit déjà, que le passé soit encore. »



(Saint Augustin, "Les Confessions, Livre XI").
Blackmail
Blackmail

Messages : 4650
Date d'inscription : 03/12/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ MINUTE CULTURE ]

Message par draf le Lun 4 Fév 2019 - 2:19

Et oui , l'instant nous enfante , toujours , seulement , maintenant .

draf

Messages : 111
Date d'inscription : 08/01/2019

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ MINUTE CULTURE ]

Message par Blackmail le Mer 6 Fév 2019 - 13:50

draf a écrit:Et oui , l'instant nous enfante , toujours , seulement , maintenant .

Même au sein du plus admirable des topics, il y a des gens qui salissent tout ce qu'ils touchent: Par mains pleines, confinés dans leurs coquilles de vase, leurs pensées ne se saisissent que de sable grossier, ne filtrent sans cesse que des clichés.

-----

Histoire de remonter le niveau, de montrer ce qu'on aurait pu y dire ou vraiment écrire à la suite des réflexions temporelles de Saint-Augustin:




Le temps présent et le temps passé
sont tous deux présents peut-être dans le temps futur
et le temps futur contenu dans le temps passé.
Si tout temps est éternellement présent
tout temps est irrémissible.
Ce qui aurait pu être est une abstraction
qui ne demeure un perpétuel possible
que dans un monde de spéculation.
Ce qui aurait pu être et ce qui a été
tendent vers une seule fin, qui est toujours présente.
Des pas résonnent en écho dans la mémoire
le long du corridor que nous n’avons pas pris
vers la porte que nous n’avons jamais ouverte
sur le jardin de roses. Mes paroles font écho
ainsi, dans votre esprit.
Mais à quelle fin
troublent-elles la poussière d’une coupe de roses,
qu’en sais-je ?
D’autres échos
habitent le jardin. Les suivrons-nous ?
Vite, dit l’oiseau, vite, trouve-les, trouve-les
au détour de l’allée. Par le premier portail,
dans notre premier monde, allons-nous suivre
le leurre de la grive ? Dans notre premier monde,
ils étaient là, dignes et invisibles,
se mouvant sans peser parmi les feuilles mortes,
dans la chaleur d’automne, à travers l’air vibrant,
et l’oiseau d’appeler, en réponse
à la musique inentendue dissimulée dans le bosquet,
et le regard inaperçu franchit l’espace, car les roses
avaient l’air de fleurs regardées.
Ils étaient là : nos hôtes acceptés, acceptants.
Et nous procédâmes avec eux en cérémonieuse ordonnance,
le long de l’allée vide et dans le rond du buis,
pour plonger nos regards dans le bassin tari.
Sec le bassin, de ciment sec, au rebord brun,
et le bassin fut rempli d’eau par la lumière du soleil,
et les lotus montèrent doucement, doucement,
la surface scintilla au cœur de la lumière,
et ils étaient derrière nous, se reflétant dans le bassin.
Puis un nuage passa et le bassin fut vide.
Va, dit l’oiseau — les feuilles étaient pleines d’enfants
excités, réprimant leurs rires dans leurs cachettes.
Va, va, va, dit l’oiseau : le genre humain
ne peut pas supporter trop de réalité.
Le temps passé, le temps futur,
ce qui aurait pu être et ce qui a été
tendent vers une seule fin, qui est toujours présente.

---------


En VO



Time present and time past
Are both perhaps present in time future,
And time future contained in time past.
If all time is eternally present
All time is unredeemable.
What might have been is an abstraction
Remaining a perpetual possibility
Only in a world of speculation.
What might have been and what has been
Point to one end, which is always present.
Footfalls echo in the memory
Down the passage which we did not take
Towards the door we never opened
Into the rose-garden. My words echo
Thus, in your mind.
                             But to what purpose
Disturbing the dust on a bowl of rose-leaves
I do not know.
                       Other echoes
Inhabit the garden. Shall we follow?
Quick, said the bird, find them, find them,
Round the corner. Through the first gate,
Into our first world, shall we follow
The deception of the thrush? Into our first world.
There they were, dignified, invisible,
Moving without pressure, over the dead leaves,
In the autumn heat, through the vibrant air,
And the bird called, in response to
The unheard music hidden in the shrubbery,
And the unseen eyebeam crossed, for the roses
Had the look of flowers that are looked at.
There they were as our guests, accepted and accepting.
So we moved, and they, in a formal pattern,
Along the empty alley, into the box circle,
To look down into the drained pool.
Dry the pool, dry concrete, brown edged,
And the pool was filled with water out of sunlight,
And the lotos rose, quietly, quietly,
The surface glittered out of heart of light,
And they were behind us, reflected in the pool.
Then a cloud passed, and the pool was empty.
Go, said the bird, for the leaves were full of children,
Hidden excitedly, containing laughter.
Go, go, go, said the bird: human kind
Cannot bear very much reality.
Time past and time future
What might have been and what has been
Point to one end, which is always present.



(C'était un extrait de Burnt Norton, de Thomas Stearns Eliot)
Blackmail
Blackmail

Messages : 4650
Date d'inscription : 03/12/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ MINUTE CULTURE ]

Message par Athena25 le Dim 10 Fév 2019 - 22:44

Cette année 2019, en plein époque de l'endormissement... Rappelons qu'il y a 50 ans, c'est la mort d'une étoile qui a lancé le militantisme de la communauté homosexuelle et marqué le commencement d'une lutte de plus pour réclamer son droit à exister.

Parce qu'il n'existe ni sous-individu, ni sous-culture.


Athena25
Athena25

Messages : 209
Date d'inscription : 02/10/2017
Age : 26
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum