Zebritude et colopathie?

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Aller en bas

Zebritude et colopathie? Empty Zebritude et colopathie?

Message par coincoin3 le Dim 10 Juin 2018 - 20:40

Bonjour à toutes et à tous,
Est-ce que certains d'entre vous ont été diagnostiqués colopathes? Cela fait 12 ans environ que j'ai de gros problèmes digestifs ; tous les examens sont parfaits. Le stress a donc bon dos!! Very Happy Et étant donné que les études sont toujours en cours, difficile d'y trouver une cause réelle. Il est vrai que les situations stressantes aggravent mes symptômes. Sachant maintenant depuis deux semaines que je suis HP, je me dis que cela peut avoir sans doute un lien... beaucoup de remise en question, manque de confiance en moi, anxiété, etc. Ca joue sans doute.
D'autres zèbres sont concernés? Est-ce que cela s'est arrangé pour vous par la suite?

coincoin3

Messages : 12
Date d'inscription : 08/06/2018

Revenir en haut Aller en bas

Zebritude et colopathie? Empty Re: Zebritude et colopathie?

Message par Hortense le Dim 10 Juin 2018 - 20:52

Pour moi, c'était il y a longtemps, j'étais étudiante, dans une situation complexe, le médecin avait mis ça sur le compte du stress. Je pense de plus en plus que le stress a bon dos.
Les conseils alimentaires qu'on m'avait donnés n'ont pas fonctionné, j'en ai trouvé d'autres, plus efficaces. Mais bon, le mieux est de tester et voir comment le corps réagit.
Hortense
Hortense

Messages : 6991
Date d'inscription : 08/03/2018

Revenir en haut Aller en bas

Zebritude et colopathie? Empty Re: Zebritude et colopathie?

Message par coincoin3 le Dim 10 Juin 2018 - 20:57

De mon côté, je suis déjà sans beaucoup de choses : sans gluten, sans lactose, sans gras, sans fodmaps... ça commence à faire!!! Et c est assez contraignant. Déjà que je n'ai pas une vie sociale et amicale très évidente, mais alors ça complique les invitations! Very Happy

coincoin3

Messages : 12
Date d'inscription : 08/06/2018

Revenir en haut Aller en bas

Zebritude et colopathie? Empty Re: Zebritude et colopathie?

Message par Hortense le Jeu 14 Juin 2018 - 23:10

C'est la vie brocoli !
C'est bon, le brocoli, miam !
Hortense
Hortense

Messages : 6991
Date d'inscription : 08/03/2018

Revenir en haut Aller en bas

Zebritude et colopathie? Empty Re: Zebritude et colopathie?

Message par Zorglub_33 le Ven 15 Juin 2018 - 11:52

C'est un sujet que je connais, hélas.

coincoin3 a écrit:De mon côté, je suis déjà sans beaucoup de choses : sans gluten, sans lactose, sans gras, sans fodmaps... ça commence à faire!!! Et c est assez contraignant. Déjà que je n'ai pas une vie sociale et amicale très évidente, mais alors ça complique les invitations! Very Happy

Je ne suis pas sûre de grand'chose, sauf de celle-ci : mes problèmes intestinaux sont tout à fait aléatoires, et surviennent quoi que je mange. Du coup, es-tu sûre que tes contraintes sont pertinentes ?

Je gère les crises avec : un auto-massage du ventre, et de la marche, autant que je peux (ce qui est compliqué puisque j'ai un boulot où je suis assise toute la journée). Et de toute façon ça va forcément mieux dès que je quitte le boulot !


Zorglub_33

Messages : 113
Date d'inscription : 30/08/2017

Revenir en haut Aller en bas

Zebritude et colopathie? Empty Re: Zebritude et colopathie?

Message par Hortense le Ven 15 Juin 2018 - 13:35

La seule façon de le savoir est d'essayer plusieurs semaines d'affilée. Car, en fait, l'effet d'une alimentation "sans" n'est pas immédiat. L'effet de la réintroduction d'un aliment "à éviter" l'est, par contre.

Bon, bien sûr, c'est beaucoup de contraintes, et on se demande si tout ça vaut bien la peine et n'est pas juste un phénomène de mode. J'avoue que si on ne m'y avait pas fortement incité, j'aurais eu la flemme de le faire. Heureusement qu'on m'y a poussé. Maintenant, je peux remanger des aliments que je digère mal, du moment que ça n'est pas trop fréquent.
Hortense
Hortense

Messages : 6991
Date d'inscription : 08/03/2018

Revenir en haut Aller en bas

Zebritude et colopathie? Empty Re: Zebritude et colopathie?

Message par coincoin3 le Dim 17 Juin 2018 - 21:58

Moi j'ai pu constaté que le gluten me causait des douleurs musculaires quand même, donc je l'évince au maximum!
Et pour ce qui est du lactose, il m'arrive de manger un peu de fromage parfois... mais je limite également.
Il faudrait que j'essaye de réintroduire des aliments sur des périodes où je suis un peu plus cool... autant dire que ça va être difficile! bounce bounce bounce Mais il va falloir que j'apprenne à me poser un de ces jours... ça comment à devenir compliqué à gérer là! Very Happy

coincoin3

Messages : 12
Date d'inscription : 08/06/2018

Revenir en haut Aller en bas

Zebritude et colopathie? Empty Re: Zebritude et colopathie?

Message par Aube le Dim 17 Juin 2018 - 22:38

J'ignore s'il existe un lien direct entre zébritude et colopathie, mais il est certain que de nombreux zèbres me se font un peu chier !
Aube
Aube

Messages : 854
Date d'inscription : 19/08/2015
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Zebritude et colopathie? Empty Re: Zebritude et colopathie?

Message par Estellef le Dim 17 Juin 2018 - 23:22

Colopathie diagnostiqué à 4 ans, mis sur le dos d'anti-inflammatoires qu'on m'a fait avaler pendant presque 1 ans... et puis presqu' 40 ans après toujours aussi colopathe à mes heures perdues. Alors Anti-inflammatoire, stress, ou décalitude , quoi qu'il en soit au moment où ça devenait un handicap alors l'hypnose (auquel je me formais) m'a beaucoup aidé.

Envoyé depuis l'appli Topic'it

Estellef

Messages : 6
Date d'inscription : 17/06/2018

Revenir en haut Aller en bas

Zebritude et colopathie? Empty Re: Zebritude et colopathie?

Message par Banane le Lun 13 Aoû 2018 - 1:45

j'en ai une depuis mes 15-16 ans environ et l'année dernière donc 15 ans après c'est passé en mode berserk... j'avais des vertiges à cause de la digestion / acidée de l'estomac.

Si je prends du lait ça touche mes sinus (je ne sais pas pourquoi), toujours mal à la partie droite du nez et oeil droit. Du coup, j'ai supprimé le lait.
Pour le gluten, je l'ai diminué et ça à l'air d'avoir un peu soulagé mon estomac (mais faudrait peut être que je le cut)
Pour le stress, j'essaye de le diminuer mais ça c'est pas gagné :p


et à cause de l'acidité de mon estomac je suis obligé de jouer entre manger des aliments pour le calmer, mais prendre les bons pour pas avoir mal...
j'ai quand même réussi à arrêter les médicaments en jouant sur l'alimentation, mais le retour à l'équilibre est fragile ! surtout qu'il ne me suffit que d'une sortie en bar pour refoutre mon système digestif en vrac !
Banane
Banane

Messages : 69
Date d'inscription : 07/07/2018
Localisation : lyon

Revenir en haut Aller en bas

Zebritude et colopathie? Empty Re: Zebritude et colopathie?

Message par Hortense le Lun 13 Aoû 2018 - 11:27

Banane: ça peut être une idée d'arrêter complètement (attention au maïs, farine de remplacement qui ne convient pas à tous, contrairement au riz) pendant quelques mois, le temps de laisser ton intestin cicatriser. Et ensuite, tester doucement: une demi-tartine par ci, une part de pizza par là.

Contre l'acidité, il y a des bouquins qui en parlent. Tous les matins, je commence par un verre d'eau avec une bonne demi cuillerée à café de bicarbonate. Sinon, je ne démarre pas.
Hortense
Hortense

Messages : 6991
Date d'inscription : 08/03/2018

Revenir en haut Aller en bas

Zebritude et colopathie? Empty Re: Zebritude et colopathie?

Message par didiercoll le Lun 13 Aoû 2018 - 13:45

Bonjour ,

Je vous propose de lire mon topic sur l'alimentation .

En général ( sauf avis médical ) le type d’alimentation qui est y est décrit peut améliorer ces situations et bien d'autres problèmes .

Voir image ci dessous .

Demande de témoignage sur l'alimentation et le cerveau

http://www.zebrascrossing.net/t35859-demande-de-temoignage-sur-l-alimentation-et-le-cerveau

Didier

Zebritude et colopathie? Img_2013

didiercoll

Messages : 18
Date d'inscription : 10/08/2018
Age : 66
Localisation : Bourges

Revenir en haut Aller en bas

Zebritude et colopathie? Empty Re: Zebritude et colopathie?

Message par Invité le Jeu 4 Oct 2018 - 19:03

Oui le Syndrome du côlon irritable.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Zebritude et colopathie? Empty Re: Zebritude et colopathie?

Message par My_illusion le Mar 1 Jan 2019 - 23:51

Colon irritable depuis 2011 je dirais. Lors d’une des premières crises, j’avais consulté, il a palpé et ciblé le colon transverse qui était hyper douloureux, juste sous l’estomac et ça donne des nausées également mais sans perte d'appétit, l’estomac n’a rien. Depuis lors, cette douleur ne me quitte plus, mais elle reste sourde de temps à autre (le massage révèle tjrs une petite douleur). Je ne fais pratiquement plus jamais de selles dures et on va dire que ça a son positif car ça ne fait du coup plus saigner l’hemorroide acquis suite à 24h de beuverie forcée d’une connerie de baptême estudiantin. Ce colon irritable a évolué avec les années, au départ c’était de grosses crises mais sporadiques. Entre ces crises, je n’avais pas de douleurs et des selles normales. Ensuite, les très grosses crises de colite sont survenues rarement car c’est comme si le corps s’y était habitué et était en colite constante mais supportable la plupart du temps. Quand j’ai les menstruations en même temps, les crampes sont exacerbées. Ce qui est le cas depuis hier, cela m’épuise évidemment. Ce n’est pas lié à l’alimentation (ou très très peu) c’est psychosomatique. Depuis un an je dirais, je fais également de mini renvois (inaudibles), à répétition, et évidemment flatulences également, qui diminuent (ainsi que crampes) voire s’arretent lorsque je vide les intestins. Ça commence à vraiment m'inquiéter car ça semble s’amplifier avec les années. Les nausées se font plus régulières, la perte d'énergie, les vertiges et ces douleurs intestinales quasi continues me font penser que je n'arriverai pas à les calmer. Je suis une boule de nerfs et c’est contrôlé pour ne pas l’imposer. Je m’inquiète pour un nombre incalculable de choses, dont celles qui sont extérieures à moi-même. Tourmentée je dirais même. Et je songe à tenter d’apaiser un minimum par des techniques psy’s même si g très peu d’espoir d’améliorations. Je connais assez bien le milieu psy on va dire, pas assez naïve du coup pour que ça fonctionne sur moi. Je n’ai pas fait d’études psys pour plusieurs raisons mais je fais la psy pour plusieurs personnes qui me disent régulièrement que j’aurais du faire psy. Je comprends vite les difficultés et les raisons aux comportements que j’observe des autres. Du coup, difficile de me prêter moi au jeu de l’analysée, les psys sont souvent trop lents et pas assez proactifs à mon goût, ce qui m’agace vite. 

J’essaie néanmoins de me motiver d’essayer, car c’est important d’avoir un interlocuteur pour faire le point. Loin de moi l’idée de penser que les psys c’est pour les fous. Tout le monde en a ou en aura besoin au cours de sa vie.

Ça fait des années que j’essaye de me motiver à faire la démarche, je crois que ça me coûte bcp en énergie, et tjrs cette peur de ne tjrs pas avancer. Si au moins mon problème de colon irritable pouvait se diminuer, ce serait déjà super! 

Le chantier me paraît colossal. Faut bien commencer quelque part...
Demain matin, j’espère qu’enfin la douleur se calmera car là ça fait trois jours consécutifs où c’est pénible. 

Je ne pense pas que ce soit lié à la zebritude, c’est juste lié à l’émotionnel je dirais. 

Pas encore de remède magique mais bonne nouvelle ça n’augmente pas les risques cancéreux du colon ! 

Y’a plein d’autre colopathies, ici je n’ai parlé que du colon irritable.

Se détendre, se dire que se tendre nerveusement ne va pas changer la face du monde...

My_illusion

Messages : 829
Date d'inscription : 11/12/2017
Age : 33
Localisation : Belgique

Revenir en haut Aller en bas

Zebritude et colopathie? Empty Re: Zebritude et colopathie?

Message par guigou le Mer 2 Jan 2019 - 17:06

J'aime a croire que certains d'entre nous avalent leur émotions et les digèrent très mal !
guigou
guigou

Messages : 22
Date d'inscription : 10/12/2018
Localisation : France

Revenir en haut Aller en bas

Zebritude et colopathie? Empty Re: Zebritude et colopathie?

Message par My_illusion le Mer 2 Jan 2019 - 17:36

Avec autant de neurones que dans la tête d’un chien, les synapses intestinales bossent dur.

My_illusion

Messages : 829
Date d'inscription : 11/12/2017
Age : 33
Localisation : Belgique

Revenir en haut Aller en bas

Zebritude et colopathie? Empty Re: Zebritude et colopathie?

Message par St'ban le Mer 2 Jan 2019 - 17:40

My_illusion a écrit:Avec autant de neurones que dans la tête d’un chien, les synapses intestinales bossent dur.
Se prosterne Se prosterne Vivat

https://www.em-consulte.com/showarticlefile/226461/main.pdf
https://www2.unil.ch/unicom/allez_savoir/as21/pdf/medecine.pdf
St'ban
St'ban

Messages : 4456
Date d'inscription : 24/10/2018
Localisation : Belgium (Région Namuroise)

Revenir en haut Aller en bas

Zebritude et colopathie? Empty Re: Zebritude et colopathie?

Message par ou-est-la-question le Jeu 3 Jan 2019 - 9:30

je me dis que comme il y a un lien 

entre zébritude et maladies auto-immunes 
entre maladies auto-immunes et dysbiose




"......Enfin, les études expérimentales ou les données épidémiologiques décrivent clairement une association entre le microbiote intestinal, qui se situe à l’interface entre le système immunitaire et l’environnement, et la survenue d’une maladie auto-immune : la dysbiose, qui correspond à une modification qualitative et quantitative des différentes espèces colonisant notre système digestif par rapport aux conditions normales, est plus fréquente chez les malades que chez les personnes exemptes de maladies auto-immunes. La nature précise de cette dysbiose pourrait être différente, voire spécifique, selon la maladie considérée. Cependant, pour l’heure, il est difficile de savoir avec précision si la dysbiose est une cause ou une conséquence de la maladie......"


 un lien entre immunité et intestin


un lien entre le stress et les maladies auto-immunes


Résumé :

Les maladies auto-immunes constituent un des champs les plus fertiles pour la recherche sur les interactions psychoneuroimmunologiques. Les troubles psychiatriques, et en particulier la dépression, sont fréquents dans les maladies de système, notamment le lupus, la polyarthrite rhumatoïde et la sclérodermie, et inversement, une exacerbation de l'auto-immunité naturelle a été constatée au cours des syndromes dépressifs. Le rôle précipitant d'évènements de vie éprouvants a été incriminé dans les poussées de lupus ou de polyarthrite rhumatoïde, mais ce sont surtout les stress quotidiens, plus que les traumatismes majeurs qui paraissent influencer les fluctuations de la symptomatologie. L'idée émerge cependant que parmis de tels patients seul un sous-groupe pourrait être considéré comme "stress répondeur". Plusieurs études suggèrent la présence et les implications psychophysiologiques de traits de personnalité communs chez des patients présentant diverses maladies auto-immunes, mais aussi certains cancers, comme la soumission, l'évitement des conflits et la répression émotionnelle, certains de ces aspects comportementaux étant proches de ceux des lignées de rats Lewis, susceptibles aux maladies auto-immunes provoquées expérimentalement. Ces résultats sont à rapprocher de l'effet immunomodulateur chez l'homme de l'expression d'émotions induites expérimentalement (augmentation du pourcentage de lymphocytes T 8 suppresseurs) et des espoirs qui peuvent être mis dans les traitements psychothérapiques proposés comme complément de la prise en charge médicale dans certaines maladies auto-immunes (amélioration des aptitudes à identifier et exprimer ses émotions).







et qu'il existe aussi un lien entre colopathie et dysbiose 


tout comme un lien entre colopathie et stress 




il pourrait très bien y avoir un lien entre zébritude et colopathie ......


ce que j'ai constaté avec mon propre corps c'est que 4 ans avant de développer une polyarthrite rhumatoïde
j'avais développé une colopathie 
je m'en étais rendue compte , parce que , alors que je buvais plus d'1 litre par jour de lait de vache depuis l'enfance , je ne pouvais même plus en avaler ne serait-ce qu'une cuillère à café : bobo colon


donc plus de lait pffffff 

pis après plaf la PR (pas une petite PR-gnognotte hein , une cochonnerie de PR qui fait bien mal partout )PR que j'ai depuis 5 ans 

une fois le choc du diagnostic surmonté,(ce qui m'a pris du temps) 
je me suis mise sous Ferments lactiques (= super ultralevure)

sans faire aucun régime alimentaire , sauf en continuant de supprimer fromages et laitages de vache

et bien cela a bien stabilisé et ma colopathie et ma PR (avec de petites doses de cortisone depuis 18 mois : 5mg/jour , ça j'ai bien diminué , je suis contente ) 

et j'ai stabilisé mes  stress , qui sont des déclencheurs de poussée de colopathie et de poussées de PR avec de la sérotonine à petites doses environ 10 mg (fluoxétine=prozac , qui est un sérotoninergique)

car une étude prometteuse de 2016 , dont je n'ai malheureusement pas pu trouver les conclusions finales , tendait à démontrer que la sérotonine évitait les destructions osseuses de la PR 

https://www.rtflash.fr/manque-serotonine-aggraverait-polyarthrite-rhumatoide/article


et depuis 6 mois je peux manger à nouveau laitages et fromages de vache ( je ne consomme plus mon litron quotidien quand même par prudence ...)

et lorsque j'oublie de rpendre les ferments lactiques paf tout recommence : colopathie puis poussée de PR
ou-est-la-question
ou-est-la-question

Messages : 5812
Date d'inscription : 27/07/2012
Age : 62

Revenir en haut Aller en bas

Zebritude et colopathie? Empty Re: Zebritude et colopathie?

Message par My_illusion le Jeu 3 Jan 2019 - 20:45

Esteban a écrit:
My_illusion a écrit:Avec autant de neurones que dans la tête d’un chien, les synapses intestinales bossent dur.
Se prosterne Se prosterne Vivat

https://www.em-consulte.com/showarticlefile/226461/main.pdf
https://www2.unil.ch/unicom/allez_savoir/as21/pdf/medecine.pdf

Merci, je n'avais pas vu les liens (un peu vieux cela dit 2009 et 2001).
Même en 2018, il n'y a tjrs pas bcp d'avancées niveau traitement, à part quelques souches de probiotiques, c'est plutôt maigre.

My_illusion

Messages : 829
Date d'inscription : 11/12/2017
Age : 33
Localisation : Belgique

Revenir en haut Aller en bas

Zebritude et colopathie? Empty Re: Zebritude et colopathie?

Message par Hortense le Jeu 3 Jan 2019 - 20:58

guigou a écrit:J'aime a croire que certains d'entre nous avalent leur émotions et les digèrent très mal !
Et des couleuvres, aussi ! Very Happy
Hortense
Hortense

Messages : 6991
Date d'inscription : 08/03/2018

Revenir en haut Aller en bas

Zebritude et colopathie? Empty Re: Zebritude et colopathie?

Message par My_illusion le Jeu 3 Jan 2019 - 21:09

pis après plaf la PR (pas une petite PR-gnognotte hein , une cochonnerie de PR qui fait bien mal partout )PR que j'ai depuis 5 ans 

une fois le choc du diagnostic surmonté,(ce qui m'a pris du temps) 
je me suis mise sous Ferments lactiques (= super ultralevure)

sans faire aucun régime alimentaire , sauf en continuant de supprimer fromages et laitages de vache

et bien cela a bien stabilisé et ma colopathie et ma PR (avec de petites doses de cortisone depuis 18 mois : 5mg/jour , ça j'ai bien diminué , je suis contente ) 

et j'ai stabilisé mes  stress , qui sont des déclencheurs de poussée de colopathie et de poussées de PR avec de la sérotonine à petites doses environ 10 mg (fluoxétine=prozac , qui est un sérotoninergique)

car une étude prometteuse de 2016 , dont je n'ai malheureusement pas pu trouver les conclusions finales , tendait à démontrer que la sérotonine évitait les destructions osseuses de la PR 

https://www.rtflash.fr/manque-serotonine-aggraverait-polyarthrite-rhumatoide/article


et depuis 6 mois je peux manger à nouveau laitages et fromages de vache ( je ne consomme plus mon litron quotidien quand même par prudence ...)

et lorsque j'oublie de rpendre les ferments lactiques paf tout recommence : colopathie puis poussée de PR

Pour la prise de cortisone, il serait bon de faire un day off (c'est important pour l'axe hypothalamo-surrénalien qui est éteint par de la cortisone prise en continu) sinon, même à faible dose, il peut y avoir un léger cushing. Vaut mieux prendre 10-20 mg un jour sur deux que 5mg/j à vie.

La fluoxétine est un anti-dépresseur oui donc ça ne m'étonne pas que ça aide, quand on commence, je crains qu'on ne puisse plus s'en passer? Il faut d'ailleurs jamais arrêter brutalement, toujours faire une transition. Je n'ai jamais osé toucher à ces médocs même si j'en prescris aux animaux (il y réagissent différemment, on l'utilise pour les hyperactif-hypersensibles). Mais c'est une piste si je ne parviens pas autrement à stabiliser mon colon irritable car ça altère de plus en plus ma qualité de vie. Il y a une forme en tablettes? Car je ne connais que la forme gélule 20 mg.

Heureusement, je n'aime pas trop le goût du lait (ça a été galère pour m'en faire avaler étant bébé même si ça n'a pas du tout le même goût), et je mange très peu de laitages mais à priori s'il n'y a pas d'intolérance au lactose, ça ne devrait pas diminuer les symptômes? A moins que ce ne soit pas le lactose le souci (il existe le lait sans lactose sinon). Tu prends de la cortisone, c surtout ça qui stabilise la PR je présume (même si je reconnais que tu prends une dose franchement très basse, chapeau!). Plus jamais de crise ?

Quels ferments lactiques prends-tu? J'v aller chercher de l'enterol demain, une cure ne me fera pas de tort au contraire car là je suis épuisée par la dernière crise qui ne veut tjrs pas passer.


My_illusion

Messages : 829
Date d'inscription : 11/12/2017
Age : 33
Localisation : Belgique

Revenir en haut Aller en bas

Zebritude et colopathie? Empty Re: Zebritude et colopathie?

Message par St'ban le Jeu 3 Jan 2019 - 21:44

My_illusion a écrit:
Esteban a écrit:
My_illusion a écrit:Avec autant de neurones que dans la tête d’un chien, les synapses intestinales bossent dur.
Se prosterne Se prosterne Vivat

https://www.em-consulte.com/showarticlefile/226461/main.pdf
https://www2.unil.ch/unicom/allez_savoir/as21/pdf/medecine.pdf

Merci, je n'avais pas vu les liens (un peu vieux cela dit 2009 et 2001).
Même en 2018, il n'y a tjrs pas bcp d'avancées niveau traitement, à part quelques souches de probiotiques, c'est plutôt maigre.

Je lis tjr en diagonale ce que je poste. (sorry)

(Syndrome de l'intestin irritable à 11:00)


St'ban
St'ban

Messages : 4456
Date d'inscription : 24/10/2018
Localisation : Belgium (Région Namuroise)

Revenir en haut Aller en bas

Zebritude et colopathie? Empty Re: Zebritude et colopathie?

Message par ou-est-la-question le Ven 4 Jan 2019 - 0:32

Spoiler:

je sais pour le day off My- , tu as parfaitement raison 

mais disons que de 100 mg /j , je suis passée à 5 , et que pour l'instant 1 j sur 2 je n'y arrive pas donc je réessaierai plus tard (suis doc)  
--oui c'est pour la PR---

ça pour être cushingoide je le suis devenue ! (mon corps est devenu un mix de Pompidou et de la Vénus Otentote lol)

oui il y a une forme de fluoxétine en comprimé dispersible à 20 mg et sécable 

les ferments lactiques que je prends sont ceux-ci 

--je signale  ce site sans y être actionnaire ni quoi que ce soit qui toucherait au conflit d’intérêt ---

mais  cela fait une 15 aine d'années que j'ai connu ce site , que les produits sont extrêmement bien contrôlés ,  d'excellentes qualité ,  et bien moins onéreux qu'ailleurs 
ce qui ne gâche rien 

pour la PR j'ai des crises bien sur mais bien moins fréquentes et cette association  fluoxetine/ferments m'a permis aussi de faire quasi disparaître cette épouvantable épuisement que je ressentais

épuisement qui s'est majoré en Nov 2017 quand je me suis diagnostiquée un lymphome ---la cerise sur le gâteau ----

(je suis suivie pour ces pathologies bien sur et l'hémato-cancéro m'a dit :on ne traite pas on surveille) 

alors là j'ai traversé 1 an avec une immunité à zéro avec infections sur infections 
et des mois de double antibiothérapie + 1 choc anaphylactique pour bien me rappeler que j'avais zéro éosinophile 
'(je n'ai aucun terrain allergique) 

j'ai donc pris depuis nov 2017  de l'amande de noyau d'abricot amer à raison de 2 amandes par jour (=cyanure=chimio naturelle)---attention c'est dangereux---

je ne me serais pas opposée bien sur à un ttt par chimio (suis conne mais pas tout à fait conne quand même) 

et depuis 2 mois je n'ai plus de cochonneries dans le sang (grâce à ce traitement ???) 

donc mon lymf'homme roupille 
mon immunité va mieux et je m'infecte beaucoup moins 

et pour combattre toute infection naissante je prends de l'argent colloïdal et des HE , qui fonctionnent très bien puisque j'ai un taux d'anticorps qui remonte 



ou-est-la-question
ou-est-la-question

Messages : 5812
Date d'inscription : 27/07/2012
Age : 62

Revenir en haut Aller en bas

Zebritude et colopathie? Empty Re: Zebritude et colopathie?

Message par siamois93 le Ven 4 Jan 2019 - 3:44

Je viens d'entendre parler du régime cétogène, pauvre en sucres et riche en protéines et acides gras, notamment cette fameuse huile de coco, quelqu'un aurait-il un avis là-dessus ? https://regimeketo.com/

J'ai peut-être déjà parlé de https://www.regenere.org , ses propositions de jus de fruits, et aussi de jeûnes.
siamois93
siamois93

Messages : 4020
Date d'inscription : 03/04/2012
Age : 51
Localisation : Somewhere over the rainbow

http://taijiquan.neuronnexion.fr

Revenir en haut Aller en bas

Zebritude et colopathie? Empty Re: Zebritude et colopathie?

Message par My_illusion le Ven 4 Jan 2019 - 8:39

ou est la question (y’en a pas):
bé dis donc, heureusement que tu es doc, tu accumules les pathologies là ! J’t’enverrai Un mail

My_illusion

Messages : 829
Date d'inscription : 11/12/2017
Age : 33
Localisation : Belgique

Revenir en haut Aller en bas

Zebritude et colopathie? Empty Re: Zebritude et colopathie?

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum