L'autisme

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Aller en bas

L'autisme Empty L'autisme

Message par Virgule le Mer 2 Déc 2009 - 14:15

Extrait d'un article sur l'autisme de l'enfant.


"Etre autiste ne signifie pas être indifférent (...).
Les interactions sociales impliquent de comprendre des choses que la plupart des gens connaissent sans avoir à les apprendre. J'ignore comment faire cela. Je ne sais même pas quand je devrais essayer de le faire. Les gens semblent s'attendre à ce que je les remarque et que j'entre en relation avec eux, quels qu'ils soient, simplement parce que l'occasion se présente. Mais si je ne sais pas qui sont les gens, je ne sais pas comment ni pourquoi leur parler. Cela ne signifie pas pour autant que je sois indifférent. Je ne suis pas conscient des indices sociaux, ou, si parfois je les remarque, je ne sais pas ce qu'ils signifient. Et même quand parfois je peux dire ce que signifient ces indices, je ne sais pas pour autant comment il faudrait y réagir (...). Une fois, lors d'une rencontre avec une personne accablée de chagrin, sanglotant violemment, je pouvais bien sûr dire qu'elle était agitée, et même comprendre qu'il y avait quelque chose que je pouvais faire et qui serait mieux que de ne rien faire, mais je ne savais pas ce que ça pouvait bien être. C'est très vexant et aussi très décourageant.
Personne ne m'expliquait quels étaient les signaux et comment les utiliser.
Dans le domaine social, il y a une foule de choses que je ne comprends pas à moins que quelqu'un ne me les explique (...).
Etre autiste ne signifie pas être inhumain, indifférent, mais cela signifie être différent, être étranger. D'une certaine manière, je suis mal équipé pour survivre dans ce monde, comme un extra-terrestre échoué sans manuel d'orientation."
Jim Sinclair (In: Schopler & Mesibov, 1992, p.294-302).*



Il m'a parut intéressant de vous en faire part. Je m'y retrouve quelques peu dans cette description.
Virgule
Virgule

Messages : 364
Date d'inscription : 22/06/2009
Age : 32
Localisation : Bruxelles

http://mon-coeur-de-poete.skyblog.com

Revenir en haut Aller en bas

L'autisme Empty Re: L'autisme

Message par Super Sheldandy de l'ACS le Mer 2 Déc 2009 - 15:16

Les sensations sont incroyablement proches avec celle des surdoués. Mais au fond je crois qu'il a souvent été mis en rapport ces deux choses, la proximité entre autistes et surdoués dans le fonctionnement spécifique et original de leurs cerveaux, des études doivent exister. D'ailleurs, j'y pense, mais l'Asperger est un trouble autistique et un certain nombre de surdoués sont eux-même des Aspiens (ce sont eux qui se nomment comme ça avec le terme anglophone "Aspies"). J'ai vu les tests mis en ligne sur le forum je vais faire les tests, mais je ne pense pas être Asperger.

D'ailleurs, ce serait bien, à terme, quand les deux commenceront à être reconnus et que les trolls qui infiltrent pour faire chi** auront terminés leurs mission de salissure publique de réunir les deux sur des fora, de les faire se rencontrer, car - au fond - leurs fonctionnements sont parfois très similaires et cela apporterait à l'un et à l'autre.

(Comment ça la moitié du message est hors sujet..?) cheers

farao
Super Sheldandy de l'ACS
Super Sheldandy de l'ACS

Messages : 546
Date d'inscription : 30/11/2009
Age : 28
Localisation : Mons, Bruxelles (Français évadé fiscal en Belgique)

Revenir en haut Aller en bas

L'autisme Empty Re: L'autisme

Message par Invité le Mer 2 Déc 2009 - 15:41

pourquoi tu parles de troll?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

L'autisme Empty Re: L'autisme

Message par Super Sheldandy de l'ACS le Mer 2 Déc 2009 - 15:55

Parce que je sais que c'est quelque chose de prégnant, ici il n'y en a pas apparement, mais sur le groupe facebook - par exemple - un certain nombre le sont et ça pose de gros problème aux modérateurs et administrateurs du groupe...
Super Sheldandy de l'ACS
Super Sheldandy de l'ACS

Messages : 546
Date d'inscription : 30/11/2009
Age : 28
Localisation : Mons, Bruxelles (Français évadé fiscal en Belgique)

Revenir en haut Aller en bas

L'autisme Empty Re: L'autisme

Message par Invité le Mer 2 Déc 2009 - 16:03

oui, c'est bizarre ici, il n'y a ni de pub pour le viagra ni troll alors qu'il n'y a pas de modo...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

L'autisme Empty Re: L'autisme

Message par Philippe le Mer 2 Déc 2009 - 16:24

Vega a écrit:oui, c'est bizarre ici, il n'y a ni de pub pour le viagra ni troll alors qu'il n'y a pas de modo...
Touchons du bois...


Dernière édition par Phil le Sam 9 Jan 2010 - 1:31, édité 2 fois
Philippe
Philippe

Messages : 2020
Date d'inscription : 19/11/2009
Age : 42
Localisation : Au pays du soleil et du vent... (Roussillon)

http://www.zebrascrossing.net/t329-grrroooaaaooo

Revenir en haut Aller en bas

L'autisme Empty Re: L'autisme

Message par Philippe le Mer 2 Déc 2009 - 16:30

Virgule a écrit:Extrait d'un article sur l'autisme de l'enfant.
(...)
Il m'a parut intéressant de vous en faire part. Je m'y retrouve quelques peu dans cette description.
Merci Virgule d'initier ce sujet.

En effet, il existe des parallèles entre l'autisme (enfin, les autismes...) et la douance (les douances?).
Il existe une intersection non-vide entre les deux groupes, les autistes de haut niveau, dont (mais c'est discuté et discutable) les Aspies.

(Retour au sujet initial.)
Philippe
Philippe

Messages : 2020
Date d'inscription : 19/11/2009
Age : 42
Localisation : Au pays du soleil et du vent... (Roussillon)

http://www.zebrascrossing.net/t329-grrroooaaaooo

Revenir en haut Aller en bas

L'autisme Empty Re: L'autisme

Message par Virgule le Mer 2 Déc 2009 - 18:07

De rien pour l'initiation du sujet.

J'ai toujours été attiré par le problème de l'autisme. Je m'en suis souvent occupée pendant mes heures d'animatrice et j'ai toujours eu l'impression de les "comprendre", de communiquer avec eux, même si c'est par le biais d'autre chose, un cheval, un animal, une activité particulièrement stimulante et réconfortante pour eux.

Bref ... c'est un sujet qui me tient à coeur.

Cadeau ^^ santa
Virgule
Virgule

Messages : 364
Date d'inscription : 22/06/2009
Age : 32
Localisation : Bruxelles

http://mon-coeur-de-poete.skyblog.com

Revenir en haut Aller en bas

L'autisme Empty Re: L'autisme

Message par Invité le Jeu 3 Déc 2009 - 15:57

Qu'est-ce que leur procure un animal que ne leur procure pas un être humain?
Qu'est-ce qui se passe dans cette rencontre qui ne passe pas avec leur semblable?
Est-ce que la communication est plus facile?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

L'autisme Empty Re: L'autisme

Message par Zacha le Jeu 3 Déc 2009 - 18:09

Ça leur apporte un réconfort, ils sentent une acceptation, une relation plus facile probablement vu d'un angle ou la relation unique n'est pas d'humain à humain, elle est surtout différente, elle semble "toucher" plus (+) d'ou une peut être impression de facilité et surtout de communication ou il y a un véritable échange qui n'est pas à sens unique Smile
Je vois cela comme une sorte de chaleur libératoire sunny
Zacha
Zacha

Messages : 562
Date d'inscription : 06/10/2009
Age : 33
Localisation : Derrière toi

Revenir en haut Aller en bas

L'autisme Empty Re: L'autisme

Message par Lenski le Jeu 3 Déc 2009 - 18:14

Bien vu Zacha... mais ça n'explique pas pourquoi les humains ont perdu cette notion d'évidence de la vie et du contact... No

Lenski

Messages : 332
Date d'inscription : 17/09/2009

Revenir en haut Aller en bas

L'autisme Empty Re: L'autisme

Message par Zacha le Jeu 3 Déc 2009 - 18:18

Lenski a écrit:Bien vu Zacha... mais ça n'explique pas pourquoi les humains ont perdu cette notion d'évidence de la vie et du contact... No

Mais l'ont il vraiment eu Lenski, ne serait ce qu'à un moment de leur vie "cette notion d'évidence de la vie et du contact" ?
(et là je ne te parle pas des bébés ou enfants en bas âge qui semblent encore la posséder [mais elle file, file, file comme le vent])
Zacha
Zacha

Messages : 562
Date d'inscription : 06/10/2009
Age : 33
Localisation : Derrière toi

Revenir en haut Aller en bas

L'autisme Empty Re: L'autisme

Message par Invité le Jeu 3 Déc 2009 - 18:56

Zacha a écrit:Ça leur apporte un réconfort, ils sentent une acceptation, une relation plus facile probablement vu d'un angle ou la relation unique n'est pas d'humain à humain, elle est surtout différente, elle semble "toucher" plus (+) d'ou une peut être impression de facilité et surtout de communication ou il y a un véritable échange qui n'est pas à sens unique Smile
Je vois cela comme une sorte de chaleur libératoire sunny

oui, mais ça c'est pour tout le monde non?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

L'autisme Empty Re: L'autisme

Message par Virgule le Jeu 3 Déc 2009 - 19:43

Le contact de l'animal apporte à l'enfant/l'adulte autiste une sensation de relation où toutes les conventions sociales qui les entravent tellement sont abolis. Elle est simple, tactile, sans tabou, sans pression. On ne demande pas aux protagonistes de communiquer par des mots (qui sont tellement superficielles, inutiles presque) mais par des tas de sensations, de gestes qui veulent dire plus.
Un sourire et un regard qui pétillent veulent dire plus qu'un simple: je suis heureux et bien.

Dans un monde où tout est 20 000 fois trop stimulante (dans le mauvais sens du terme) le calme et la sérénité du contact animal a un côté rassurant.

N'avez-vous jamais eu la sensation que votre animal de compagnie vous comprenez plus que n'importe qui ? N'avez-vous jamais eu plus envie de parler à votre chat/chien/cheval etc... qu'à votre partenaire ?

Moi si, je trouve les animaux plus intéressants, moins condescendant, plus vrai que les humains. Je n'ai pas la science infuse mais je pense que les autistes ressentent ça beaucoup plus fort.


Mes différentes expériences parmi des enfants autistes m'ont appris que le contact animal est plus apaisant. Des enfants qui n'ont aucun contact avec l'extérieur après une séance d'équithérapie se mettent à sourire et se relaxer.
Virgule
Virgule

Messages : 364
Date d'inscription : 22/06/2009
Age : 32
Localisation : Bruxelles

http://mon-coeur-de-poete.skyblog.com

Revenir en haut Aller en bas

L'autisme Empty Re: L'autisme

Message par Invité le Jeu 3 Déc 2009 - 20:03

Si j'ai 2 chevaux, 4 cochons d'inde et 1 chat, c'est que j'apprécie leur présence et ce qu'ils m'apportent..

Mais oui je comprends pour la relation simple et sans tabou. pas de jugement ressenti non plus.

Mais mon impression avec les animaux c'est qu'ils communiquent avec..... autre chose...

Merci pour ces infos.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

L'autisme Empty Re: L'autisme

Message par Morgane le Jeu 3 Déc 2009 - 20:20

Vega a écrit:Mais mon impression avec les animaux c'est qu'ils communiquent avec..... autre chose...

N'est-ce pas, simplement, qu'une communication humain-animal est exempte de tous codes sociaux anti-nature et contraignants-emprisonnants-mensongers, face auxquels l'être autiste se trouve totalement dépourvu... Rolling Eyes
Ces codes-entraves ne sont-ils pas la source de tous nos mal-êtres, à nous, entre nous? N'est-ce pas notre objectif de nous défaire de ces codes, tels des décalcomanies sur nos visages et nos mots, qui mentent sur qui nous sommes vraiment?
Je ne dirais pas que les animaux communiquent avec "autre chose", mais juste que, contrairement à nous, qui avons été contraints de taire, de masquer, de dissimuler nos visages, ils communiquent tout court, ce que, bien souvent, nous avons appris à oublier... Mais ils possèdent, c'est certain, cette magie de débusquer le frisson, le rire, la larme chez celui qui ne se pense pas supérieur à eux et qui laisse se projeter, en mode instinct, un filin de coeur à coeur...
Morgane
Morgane

Messages : 1346
Date d'inscription : 06/06/2009
Age : 43
Localisation : Quelque part en milky way

Revenir en haut Aller en bas

L'autisme Empty Re: L'autisme

Message par chrissieb63 le Jeu 3 Déc 2009 - 20:36

il me semble qu'il y a un facteur important: le jugement et les attentes en retour
entre humains il y a jugement ou risque de jugement, sur des critères parfois bien ridicules comme l'apparence, la couleur de peau etc...
les animaux ne jugent pas, sauf une chose : l'individu en face de lui est-il dangereux, est-il un prédateur ou bien est-il safe
alors après la phase ami ami d'apprivoisement il se laisse aller spontanément au contact
les attentes en retour : dans les fameux codes de com humains il y a les pièges et les casse-tête :
-dire ce que la personne veut entendre
- dire quelque chose qui fait que autrui va vous aimer, vous voulez être aimé, c'est comme ça
-être bonne fille ou bon garçon (merci la morale judéo-chrétienne d'ailleurs)
-parfois mentir sans en avoir l'air pour servir ses interêts propres
-mais aussi dire ce que l'on pense vraiment, ce que l'on ressent vraiment et des fois ce n'est pas politiquement correct et on risque d'être contredit, insulté, rejeté
l'animal n'ayant pas usage de la parole, il ne peut vous contredire
imaginez un chien qui vous dirait "mais tu m'emm... " clown

je ne connais personnellement pas d'autiste et mes connaissances sur le sujet sont limitées mais le contact avec les animaux est je pense bénéfique à tout le monde
chrissieb63
chrissieb63

Messages : 682
Date d'inscription : 06/11/2009
Age : 56
Localisation : Angers

Revenir en haut Aller en bas

L'autisme Empty Re: L'autisme

Message par Invité le Jeu 3 Déc 2009 - 21:01

Un cheval sait parfaitement vous dire quand vous l'emmerdez....

C'est d'ailleurs surprenant de voir certains chevaux difficiles avec de bons cavaliers devenir des agneaux avec des enfants ou des personnes fragiles sur le dos.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

L'autisme Empty Re: L'autisme

Message par Philippe le Ven 4 Déc 2009 - 1:11

Chrissieb63 a écrit:l'animal n'ayant pas usage de la parole, il ne peut vous contredire
Il y a au moins une exception: les perroquets gris du Gabon. Non seulement elles/ils peuvent parler (en langue humaine), mais il semblerait qu'elles/ils peuvent même parler de manière sensée! (À vérifier)

Par ailleurs, les tribus de cétacés, que ce soit les dauphins ou les baleines, ont des langages apparemment extrêmement complexes, à côté desquels nos langues humaines feraient pâle figure. (Faut que je retrouve mes sources.)

Et pour la petite histoire, les orques (qui sont les plus gros dauphins) ont une plage acoustique proche de la nôtre (contrairement aux autres dauphins qui mettent beaucoup plus haut dans les ultra-sons, jusqu'à 300kHz je crois) et du coup peuvent apprécier notre musique (enfin, certaines musiques! Je suppose qu'ils préfèrent du Bach au Black Metal...) qui est une autre forme de langage, n'est-il pas?
le contact avec les animaux est je pense bénéfique à tout le monde
Ça dépend s'ils sont venimeux ou non! Razz
Philippe
Philippe

Messages : 2020
Date d'inscription : 19/11/2009
Age : 42
Localisation : Au pays du soleil et du vent... (Roussillon)

http://www.zebrascrossing.net/t329-grrroooaaaooo

Revenir en haut Aller en bas

L'autisme Empty Autisme & zoothérapie

Message par Philippe le Ven 4 Déc 2009 - 1:44

Vous connaissez Temple Grandin, l'auteure de "L'interprête des animaux"?
Présentation de l'éditeur
Temple Grandin, cette femme extraordinaire qui a réussi à sortir de l'autisme, a étudié les animaux pendant trente ans et a cherché à améliorer leurs conditions de vie. Elle a utilisé les mystères de l'autisme pour comprendre et décoder le comportement animal. Elle nous livre ici sa vision de la façon dont les animaux pensent, ressentent de la souffrance, de la peur, de l'agressivité, de l'amour, de l'amitié. Elle nous explique comment ils communiquent et acquièrent des connaissances. Elle pense en particulier que le langage n'est pas indispensable à la pensée et que les animaux ont bel et bien une conscience ; elle explique les dons " surhumains " de certains animaux, qui seraient un peu des " autistes savants ", et la manière dont, comme les humains, ils utilisent leurs émotions pour prendre des décisions et prévoir le futur. Fourmillant d'anecdotes et d'exemples frappants, une plongée originale et novatrice dans les couches les plus profondes du fonctionnement de l'esprit. Un livre fascinant.

Biographie de l'auteur
Spécialiste du comportement et de la pensée animale, Temple Grandin est professeur à l'Université d'Etat du Colorado. Autiste dans son enfance, elle a consacré sa vie à la compréhension des modes de pensée des autistes et à la réflexion sur leur prise en charge. Elle a notamment publié " Ma vie d'autiste " et " Penser en images ".

Détails sur le livre
* Broché: 383 pages
* Editeur : Odile Jacob (7 septembre 2006)
* Collection : Sciences
J'ai vu qu'il existait aussi un blog sur la question:
http://relationenfantanimal.blogspot.com/
Philippe
Philippe

Messages : 2020
Date d'inscription : 19/11/2009
Age : 42
Localisation : Au pays du soleil et du vent... (Roussillon)

http://www.zebrascrossing.net/t329-grrroooaaaooo

Revenir en haut Aller en bas

L'autisme Empty Re: L'autisme

Message par Morgane le Ven 4 Déc 2009 - 7:09

Par ailleurs, les tribus de cétacés, que ce soit les dauphins ou les baleines, ont des langages apparemment extrêmement complexes

Mais toutes les espèces animales ont un language extrêmement complexe Suspect la preuve en est qu'on est incapable de les comprendre... et, l'humanité partant de ce principe, estime n'avoir à leur accorder le moindre droit. C'est tellement plus pratique... Twisted Evil
Morgane
Morgane

Messages : 1346
Date d'inscription : 06/06/2009
Age : 43
Localisation : Quelque part en milky way

Revenir en haut Aller en bas

L'autisme Empty Re: L'autisme

Message par Virgule le Ven 4 Déc 2009 - 11:08

Vega a écrit:Un cheval sait parfaitement vous dire quand vous l'emmerdez....

C'est d'ailleurs surprenant de voir certains chevaux difficiles avec de bons cavaliers devenir des agneaux avec des enfants ou des personnes fragiles sur le dos.

Je me souviens de la jument de mon père, une véritable emmerdeuse ^^ . N'importe quel cavalier confirmé qui la connu confirmera mes dires ... pas moyen de rester dessus si elle n'en avait pas envie. Mais dès qu'elle avait un débutant sur le dos, elle était à l'écoute total de ce petit être qui n'avait pas encore la coordination de son corps. Elle s'arrêtait presque à chaque pas pour vérifier que son cavalier de fortune ne tombait pas.
Elle était encore plus douce et attentionnée lorsqu'il s'agissait d'enfants avec un handicap mental (quel qu'il soit). Là c'était émouvant. Elle attendait que l'enfant fasse le premier pas vers elle et dés qu'elle sentait qu'il avait envie de communiquer avec elle, elle se montrait d'une douceur incroyable, posant son front contre la main de l'enfant en fermant les yeux. Comme pour mieux lui transmettre mentalement des ondes communicative.
Virgule
Virgule

Messages : 364
Date d'inscription : 22/06/2009
Age : 32
Localisation : Bruxelles

http://mon-coeur-de-poete.skyblog.com

Revenir en haut Aller en bas

L'autisme Empty Re: L'autisme

Message par Philippe le Ven 4 Déc 2009 - 16:29

Virgule a écrit:Je me souviens de la jument de mon père, une véritable emmerdeuse ^^ . N'importe quel cavalier confirmé qui la connu confirmera mes dires ... pas moyen de rester dessus si elle n'en avait pas envie. Mais dès qu'elle avait un débutant sur le dos, elle était à l'écoute total de ce petit être qui n'avait pas encore la coordination de son corps. Elle s'arrêtait presque à chaque pas pour vérifier que son cavalier de fortune ne tombait pas.
Elle était encore plus douce et attentionnée lorsqu'il s'agissait d'enfants avec un handicap mental (quel qu'il soit). Là c'était émouvant. Elle attendait que l'enfant fasse le premier pas vers elle et dés qu'elle sentait qu'il avait envie de communiquer avec elle, elle se montrait d'une douceur incroyable, posant son front contre la main de l'enfant en fermant les yeux. Comme pour mieux lui transmettre mentalement des ondes communicative.
Whaaaooo, c'est beau ce que tu nous raconte là, Virgule!

Phil, ému.
Philippe
Philippe

Messages : 2020
Date d'inscription : 19/11/2009
Age : 42
Localisation : Au pays du soleil et du vent... (Roussillon)

http://www.zebrascrossing.net/t329-grrroooaaaooo

Revenir en haut Aller en bas

L'autisme Empty Re: L'autisme

Message par Zacha le Ven 4 Déc 2009 - 17:14

beaucoup de chevaux ont ce genre d'attitude et à l'inverse (si on peut dire inverse scratch ), un vieux cheval doux comme un agneau avec un débutant ou un enfant ayant un handicap peut devenir fringant et très vif (le plus qu'il peut) avec un cavalier confirmé Smile C'est comme si ils (les animaux) ressentaient ce dont on pouvait être capable.
Zacha
Zacha

Messages : 562
Date d'inscription : 06/10/2009
Age : 33
Localisation : Derrière toi

Revenir en haut Aller en bas

L'autisme Empty Re: L'autisme

Message par Invité le Ven 4 Déc 2009 - 17:46

Phil a écrit:
Virgule a écrit:Je me souviens de la jument de mon père, une véritable emmerdeuse ^^ . N'importe quel cavalier confirmé qui la connu confirmera mes dires ... pas moyen de rester dessus si elle n'en avait pas envie. Mais dès qu'elle avait un débutant sur le dos, elle était à l'écoute total de ce petit être qui n'avait pas encore la coordination de son corps. Elle s'arrêtait presque à chaque pas pour vérifier que son cavalier de fortune ne tombait pas.
Elle était encore plus douce et attentionnée lorsqu'il s'agissait d'enfants avec un handicap mental (quel qu'il soit). Là c'était émouvant. Elle attendait que l'enfant fasse le premier pas vers elle et dés qu'elle sentait qu'il avait envie de communiquer avec elle, elle se montrait d'une douceur incroyable, posant son front contre la main de l'enfant en fermant les yeux. Comme pour mieux lui transmettre mentalement des ondes communicative.
Whaaaooo, c'est beau ce que tu nous raconte là, Virgule!

Phil, ému.
c'est assez fréquent.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

L'autisme Empty Re: L'autisme

Message par Super Sheldandy de l'ACS le Ven 4 Déc 2009 - 19:38

Je suis dans le même état que Phil, c'est tellement beau... Les chevaux sont des bêtes admirables, tellement admirables. Cette capacité à comprendre l'homme, à le sentir, le ressentir est - corrigez-moi si je m'abuse - une forme d'empathie formidable. Ah, si autant d'homme que de chevaux pouvaient en être capables... Enfin... Ce doit être tellement exaltant pour ces enfants en situations de handicap, tellement troublant et splendide de se sentir bien sur le dos d'un animal qui effraye bien du monde à cause de sa carrure.

Méditations idéalistes on et pour un bon moment jusqu'à ce que je prenne le tramway et constate encore le Monrde. (Je suis en cours d'informatique, je trouve utile de préciser que je m'ennuie - comme toujours et partout - mais que je m'ennuie particulièrement, je vous lis même en cours maintenant. Où va la jeunesse ? Euh... Me cherchez pas pour répondre à cette question je suis sous les étoiles en train de contempler le monde), (P.S. : Le background est plus long que le message... Enfin...).
Super Sheldandy de l'ACS
Super Sheldandy de l'ACS

Messages : 546
Date d'inscription : 30/11/2009
Age : 28
Localisation : Mons, Bruxelles (Français évadé fiscal en Belgique)

Revenir en haut Aller en bas

L'autisme Empty Re: L'autisme

Message par Nobody le Ven 4 Déc 2009 - 20:09

La petite histoire de Virgule : pourquoi je dirais pas que j'ai - vraiment - des larmes aux yeux? Ben, je le dis, medre... (pour une fois la dyslexie clavierale est top) geek

Nobody

Messages : 259
Date d'inscription : 01/12/2009
Age : 42
Localisation : nulle part

Revenir en haut Aller en bas

L'autisme Empty Re: L'autisme

Message par Super Sheldandy de l'ACS le Ven 4 Déc 2009 - 20:48

Torcol a écrit:La petite histoire de Virgule : pourquoi je dirais pas que j'ai - vraiment - des larmes aux yeux? Ben, je le dis, medre... (pour une fois la dyslexie clavierale est top) geek

J'ai pas osé le dire, quelqu'un observait par-dessus mon épaule. Mais dieu ! que ça fait du bien de lire de ça !
Super Sheldandy de l'ACS
Super Sheldandy de l'ACS

Messages : 546
Date d'inscription : 30/11/2009
Age : 28
Localisation : Mons, Bruxelles (Français évadé fiscal en Belgique)

Revenir en haut Aller en bas

L'autisme Empty Re: L'autisme

Message par Nobody le Ven 4 Déc 2009 - 21:02

Dis toi (que j'observe par dessus ton épaule) tu réponds quand tu veux à mes messages... euh ben quand tu veux toi, donc, pas quand je veux, moi... lol!
torcoltorcol@hotmail.fr (si l'Atlantide était engloutie - improbable mais bon), on pourrait tjs se faire ouhouh...
bounce

Nobody

Messages : 259
Date d'inscription : 01/12/2009
Age : 42
Localisation : nulle part

Revenir en haut Aller en bas

L'autisme Empty Re: L'autisme

Message par Super Sheldandy de l'ACS le Ven 4 Déc 2009 - 21:19

Je crois à l'Atlantide ! (Je réponds à tes message, c'est prévu) Je crois en tout en fait, je me dis que l'homme ne peut pas inventer de si belles choses (chose que je conteste évidemment, mais je veux y croire)... Les fées, les elfes, les sirènes, les nymphes... Ah ! Si je pouvais en rencontrer ! C'est comme la princesse charmante, je l'attends toujours, je suis pas assez cavalier pour jouer le rôle Crying or Very sad .
Super Sheldandy de l'ACS
Super Sheldandy de l'ACS

Messages : 546
Date d'inscription : 30/11/2009
Age : 28
Localisation : Mons, Bruxelles (Français évadé fiscal en Belgique)

Revenir en haut Aller en bas

L'autisme Empty Re: L'autisme

Message par Nobody le Ven 4 Déc 2009 - 21:21

Elénius a écrit: C'est comme la princesse charmante, je l'attends toujours, je suis pas assez cavalier pour jouer le rôle Crying or Very sad .
Tu pourrais faire la monture... le zèbre par exemple?

Nobody

Messages : 259
Date d'inscription : 01/12/2009
Age : 42
Localisation : nulle part

Revenir en haut Aller en bas

L'autisme Empty Re: L'autisme

Message par Philippe le Ven 4 Déc 2009 - 23:08

Morgane a écrit:Mais toutes les espèces animales ont un language extrêmement complexe Suspect
Je ne crois pas, non.

Déjà, pour commencer, le règne animal est vaste, très vaste. Voir par ex.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Animal

On ne peut bien évidemment pas comparer (en matière de complexité) les langages des mammifères supérieurs (dont nous autres humain-e-s) avec ceux des vers (en supposant d'ailleurs qu'ils aient un langage, ce qui m'étonnerait un peu en fait).
la preuve en est qu'on est incapable de les comprendre...
Tu parles d'une preuve! Rolling Eyes
J'espère que c'est de l'humour Morgane, parce que sinon ton idéologie t'aveugle...
et, l'humanité partant de ce principe, estime n'avoir à leur accorder le moindre droit. C'est tellement plus pratique... Twisted Evil
Je ne crois pas (que ça vienne de là). On sent et sait bien que si un cochon crie quand on l'égorge, c'est parce qu'il souffre.
Ça vient plutôt du fait que l'humanité croit être la "couronne de la création" (pour reprendre un vocable chrétien), et donc qu'elle dispose "de droit divin" des autres espèces, et donc qu'elle peut mépriser leur souffrance voire même leur existence.

(Je précise que ce n'est pas ma croyance.)
Philippe
Philippe

Messages : 2020
Date d'inscription : 19/11/2009
Age : 42
Localisation : Au pays du soleil et du vent... (Roussillon)

http://www.zebrascrossing.net/t329-grrroooaaaooo

Revenir en haut Aller en bas

L'autisme Empty Re: L'autisme

Message par Virgule le Sam 5 Déc 2009 - 0:05

Je ne pensais pas émouvoir par ma petite histoire. J'ai moi-même fait l'expérience de l'équithérapie. En tant qu'animatrice. J'ai vu des choses qui encore aujourd'hui me donne des frissons et l'envie d'aider par les animaux ces personnes dont le handicap est parfois lourd à porter.

Il n'y a pas qu'aux personnes autistes, ou handicapé mental (attention à ne pas croire que c'est un mot péjoratif à travers mes doigts, ce n'est là que la description de l'état de personnes) que les animaux (chevaux en particulier) font du bien. Les personnes, adultes ou enfants, qui ont subi des traumatismes (violence, deuil, etc ...) peuvent retrouver une part de leur confiance / estime de soi, ou une lueur d'espoir.
J'ai une fois travaillé en collaboration avec un centre de détention pour mineur délinquant. Des jeunes en difficultés sociales profondes, pour qui le seul moyen de crier leur désarrois (attention je ne dis pas que c'est le bien ^^) est de sombrer dans la délinquance (petite ou grande), ces jeunes qui refusent tous contact avec les adultes, les médecins, le monde extérieur, la réalité qui les entoure se retrouvent face à cet animal avec qui il ne faut pas jouer les gros durs. Avec qui la violence n'amène rien d'autres que peur, violence et aucun bon résultat. J'ai vu, (bien sur pas sur une séance), des jeunes qu'on pensait totalement perdu, s'ouvrir à nouveau. Devenir moins violent, canalisé leurs angoisses et leur violence pour en tirer une émotion, une sensation et une réaction positive.
Un jeune une fois est venu me voir après une séance d'équitation qui n'avait pas bien tourné, il m'a dit ces propos qui resteront, je pense, graver dans ma mémoire: "tu sais Julie, le cheval, je l'aime et parfois non ... ça m'énerve quand il ne fait pas ce que je veux. Mais lui ... il m'aime quoique je fasse ... alors je crois qu'il faudrait que je lui rende ce qu'il me donne."
Sur ce il est partit avec son éducateur, dans son centre et les jours qui ont suivit je l'ai trouvé plus souriant.

On m'a dit quelques mois plus tard que ce jeune s'en était sortit. Qu'il avait retrouvé un équilibre sociale (mais surtout interne).

Je ne pense pas que ce soit la solution miracle toutefois. Il faut faire attention, un cheval + un jeune délinquant n'est pas toujours égale à une solution miracle. Non pas du tout. Des médiateurs, qu'ils soient comme moi simple animatrice/palefrenière, des éducateurs, des psychologues, sont là pour guider et donner le chemin à ces jeunes en perdition. Malheureusement on ne les considère que comme des sous merde qui ne mérite rien. Avant de savoir ce qu'il ne mérite pas ne pourrait-on pas essayer de comprendre pourquoi ils agissent comme cela?

Bref je m'éloigne largement du sujet mais ce n'est pas grave ...
Virgule
Virgule

Messages : 364
Date d'inscription : 22/06/2009
Age : 32
Localisation : Bruxelles

http://mon-coeur-de-poete.skyblog.com

Revenir en haut Aller en bas

L'autisme Empty Re: L'autisme

Message par Philippe le Sam 5 Déc 2009 - 0:15

[quote="Elénius"]
C'est comme la princesse charmante, je l'attends toujours, je suis pas assez cavalier pour jouer le rôle Crying or Very sad .
Là tu fais une grave erreur: une princesse (surtout si elle est charmante), ça ne s'attend pas, ça se conquiert!
Avant y'a le dragon, les autres prétendants, les frangins et pour finir le papa. Wink


Dernière édition par Philippe le Ven 14 Jan 2011 - 22:00, édité 4 fois
Philippe
Philippe

Messages : 2020
Date d'inscription : 19/11/2009
Age : 42
Localisation : Au pays du soleil et du vent... (Roussillon)

http://www.zebrascrossing.net/t329-grrroooaaaooo

Revenir en haut Aller en bas

L'autisme Empty Re: L'autisme

Message par Morgane le Sam 5 Déc 2009 - 1:04

J'espère que c'est de l'humour Morgane

De l'humour? scratch c'est quoi ça... Suspect Sleep

parce que sinon ton idéologie t'aveugle...

Et merde, va falloir que j'aille à Lourdes baigner mes fesses dans le bénitier drunken
Par contre, évite de m'outrager si tu veux que ça se passe bien entre nous Razz Si tu confonds éthique et idéologie, et surtout que tu diagnostiques un aveuglement sur la base d'une grosse bouse que j'ai pondu dans le seul but de vomir un peu, je peux te dire que ça va chier pour ton matricule geek
Morgane
Morgane

Messages : 1346
Date d'inscription : 06/06/2009
Age : 43
Localisation : Quelque part en milky way

Revenir en haut Aller en bas

L'autisme Empty Re: L'autisme

Message par nenardil le Lun 23 Juil 2012 - 20:01

C'est amusant un sujet sur l'autisme qui dévie sur les animaux.
Les chevaux ont surement une empathie très développé (j'en ai pas bcp cotoyé). Je pense que les chats (du moins ceux que j'ai eu) sont aussi doués pour calmer les gens.
Je me retrouve aussi un peu dans la description que tu as fait au tout début Virgule.
J'ai été au ciné, il y a pas longtemps et on nous a prévenu qu'il y aurait des autistes dans la salle (ok, qu'est se que vous voulez que ça me fasse, ils ont bien le droit d'aller au ciné non??) le film finit (sans aucun soucis), on sort et après on me dit que le son avait été diminué grâce aux autistes! (Ah c'est pour ça que pendant la pub je n'ai pas du me boucher les oreilles!!! Vous pouvez me dire quand ils reviendront que je prenne la même séance Smile ) Bon bref tout ça pour dire que je comprends certains traits des autistes.
nenardil
nenardil

Messages : 36
Date d'inscription : 10/07/2012
Localisation : Bretagne

Revenir en haut Aller en bas

L'autisme Empty Re: L'autisme

Message par florangeté le Mar 24 Juil 2012 - 18:14

Virgule a écrit:Extrait d'un article sur l'autisme de l'enfant.


"Etre autiste ne signifie pas être indifférent (...).
Les interactions sociales impliquent de comprendre des choses que la plupart des gens connaissent sans avoir à les apprendre. J'ignore comment faire cela. Je ne sais même pas quand je devrais essayer de le faire. Les gens semblent s'attendre à ce que je les remarque et que j'entre en relation avec eux, quels qu'ils soient, simplement parce que l'occasion se présente. Mais si je ne sais pas qui sont les gens, je ne sais pas comment ni pourquoi leur parler. Cela ne signifie pas pour autant que je sois indifférent. Je ne suis pas conscient des indices sociaux, ou, si parfois je les remarque, je ne sais pas ce qu'ils signifient. Et même quand parfois je peux dire ce que signifient ces indices, je ne sais pas pour autant comment il faudrait y réagir (...). Une fois, lors d'une rencontre avec une personne accablée de chagrin, sanglotant violemment, je pouvais bien sûr dire qu'elle était agitée, et même comprendre qu'il y avait quelque chose que je pouvais faire et qui serait mieux que de ne rien faire, mais je ne savais pas ce que ça pouvait bien être. C'est très vexant et aussi très décourageant.
Personne ne m'expliquait quels étaient les signaux et comment les utiliser.
Dans le domaine social, il y a une foule de choses que je ne comprends pas à moins que quelqu'un ne me les explique (...).
Etre autiste ne signifie pas être inhumain, indifférent, mais cela signifie être différent, être étranger. D'une certaine manière, je suis mal équipé pour survivre dans ce monde, comme un extra-terrestre échoué sans manuel d'orientation."
Jim Sinclair (In: Schopler & Mesibov, 1992, p.294-302).*



Il m'a parut intéressant de vous en faire part. Je m'y retrouve quelques peu dans cette description.

je ne sais pas mesurer les choses.. l'espace entre les gens.
a vrai dire, peut etre parce que ne sachant pas comprendre ou percevoir les gens comme je le devrais, je ne sais être que mon propre référent..je passe mon temps, malgré tout à essayer de savoir c e que je peux et ne peux pas dire, ce que les gens attendent de moi.. et ce que j'attends d'eux. les silences sont ils bons? celui ci est il bon? est ce ma faute si je pense percevoir une gène chez l'autre, liée au silence qui nous enveloppe? est ce de ma responsabilité de savoir quoi dire?

en couple c'est tellement difficile. je suis souvent comme figé de ne savoir quoi faire, quoi dire. est ce de bon ton de lui prendre la main ? ne serait ce pas une contrainte ? est ce que tout baiser n'est pas volé ? je ne comprends pas, à vrai dire.

en ce moment, j'ai découvert un truc pas mal. lorsque je n'arrive pas à faire un geste (par exemple prendre un couteau pour couper du pain) je prends le temps d'essayer de comprendre pourquoi ma main se bloque.. et je me répète "il n'y a pas d'angle optimal, il n'y a pas UNE SEULE forme de tranche de pain)

ou bien "ça n'est pas grave de prendre une cuillère de la main gauche pour ensuite la mettre dans la main droite, ça n'est pas une perte de temps signifiante, pas une perte d'énergie"

et maintenant je ne cache plus mes sifflements, mes jeux de doigts, et malgré mes problèmes de ménisque, je ne m'impose plus d'assise qui ne me convient pas.

je pensais aller voir un psy pour discuter de certaines choses, surtout des relations interpersonnelles, et du couple..
florangeté
florangeté

Messages : 531
Date d'inscription : 19/02/2011
Localisation : Bordeaux

http://www.hotu.fr/page/atelier.html

Revenir en haut Aller en bas

L'autisme Empty Re: L'autisme

Message par zheibr le Lun 26 Nov 2012 - 16:08

Le Cerveau d'Hugo : un docu-fiction pour lever le voile sur l'autisme

> mardi à 20 h 45 sur France 2, suivi d'un débat présenté par Benoit Duquesne

France 2 diffuse le Cerveau d'Hugo, un docu-fiction instructif et bouleversant sur l'autisme. Une maladie méconnue et qui fait encore peur, comme l'explique sa réalisatrice Sophie Revil.

C'est une maladie qui touche des millions de personnes. Mais qui reste encore largement méconnue. "Moi non plus je ne savais pas grand chose sur l'autisme", admet Sophie Revil, la réalisatrice du Cerveau d'Hugo, formidable docu-fiction narré par Sophie Marceau et diffusé mardi soir en primetime sur France 2.

Construit sur le même modèle que son précédent opus sur la transplantation cardiaque (Un coeur qui bat), Le cerveau d'Hugo raconte l'histoire fictive d'un jeune autiste (incarné par le comédien Thomas Coumans), depuis sa naissance jusqu’à l’âge de 22 ans. Le tout entrecoupé de témoignages de malades comme celui de Joseph Schovanec, qui a prononcé ses premiers mots à 6 ans. Ce qui ne l'a pas empêché de devenir docteur en philosophie et de maîtriser 7 langues.

Une histoire positive

"J'ai eu envie de raconter une histoire positive car les deux tiers des autistes n'ont pas de déficience mentale, souligne Sophie Revil. Il existe une véritable dualité entre leur grande intelligence et ce blocage qu'ils éprouvent dès qu'il s'agit des relations humaines", poursuit la réalisatrice qui déplore le retard de la France en ce qui concerne la prise en charge des jeunes touchés par cette maladie.

"On les considère comme des malades mentaux, alors que dans tous les autres pays, on les éduque et on parvient à les réintégrer", déplore Sophie Revil, qui a également été très choquée par la maltraitance dont sont victimes la majorité des autistes. "J'ai découvert qu'ils étaient victimes de harcèlement moral et physique inimaginable. C'est très cruel. Mais je peux comprendre que les autistes puissent effrayer. J'espère juste que mon film parviendra à ouvrir les esprits et ne pas forcément avoir peur des gens qui parlent tous seuls dans la rue".

Source : Metro




Synopsis de Le cerveau d'Hugo sur Télérama

Hugo est né avec cet handicap qu'on appelle l'autisme. Il aime se décrire comme un martien au pays des «neurotypiques», les être humains dits normaux. Ce petit garçon est une véritable énigme. Doué d'une intelligence remarquable, il est même un génie dans son domaine : le piano. Ce documentaire-fiction, avec la voix de Sophie Marceau, raconte son histoire depuis sa naissance jusqu'à ses 22 ans. C'est l'acteur Thomas Coumans qui endosse son rôle, et Arly Jover qui prend celui de sa mère. La fiction est complétée par des images d'archives, des témoignages d'enfants touchés par la maladie et ceux de leurs parents, pour retracer l'histoire de l'autisme.

La critique TV de télérama du 24/11/2012
Autant prévenir d'emblée ceux que le sujet pourrait faire fuir : c'est un film sur l'autisme à la fois profond et léger, empli de témoignages graves, mais aussi drôles et émouvants. La réalisatrice l'a conçu sur le même modèle que son précédent documentaire-fiction, Un coeur qui bat, sur la transplantation cardiaque. S'y entremêlent une histoire fictive, des témoignages d'autistes — Asperger ou « de haut niveau », c'est-à-dire dotés d'une intelligence normale ou supérieure à la moyenne mais souffrant de graves troubles de la communication et de la socialisation — et de leurs parents. Ainsi que des images d'archives sur l'histoire de la prise en charge de l'autisme et sur les dernières découvertes et pistes scientifiques.

Des comédiens (parmi lesquels Thomas Coumans, parfait) incarnent Hugo, de la naissance à l'âge adulte. Longtemps muet, Hugo n'est pas un enfant comme les autres. Les médecins pensent d'abord qu'il n'acquerra jamais la parole. Plus tard, Hugo se découvre un talent spectaculaire pour le piano et une passion immodérée pour Glenn Gould.

D'aucuns jugeront ce parcours trop romanesque. Cette partie fictive remplit en tout cas parfaitement son rôle consistant à illustrer, éclairer, prolonger les propos des autistes qui s'expriment. Lesquels livrent une représentation intérieure pour le moins lumineuse. Citons Luna, autiste et photographe : « Je me vois comme une femme puzzle. Ma vision est fragmentée, je suis fragmentée. Pour ranger mon appartement, il faut d'abord que je prenne des photos des endroits, car je ne vois pas l'ensemble. » — Marc Belpois

Extrait




Dernière édition par zheibr le Lun 26 Nov 2012 - 16:20, édité 1 fois (Raison : rajout)
zheibr
zheibr

Messages : 1508
Date d'inscription : 15/06/2010
Age : 51
Localisation : kornog don

Revenir en haut Aller en bas

L'autisme Empty Re: L'autisme

Message par zheibr le Mer 28 Nov 2012 - 8:29

c'était essentiellement un docu sur les aspies.

Revoir le docu
voir le forum de l'émission

qu'en ont pensé les personnes aspies qui l'ont vu ? des commentaires ?
zheibr
zheibr

Messages : 1508
Date d'inscription : 15/06/2010
Age : 51
Localisation : kornog don

Revenir en haut Aller en bas

L'autisme Empty Re: L'autisme

Message par Invité le Mer 28 Nov 2012 - 10:22

Je n'ai pas aimé la fiction, trop de cliché et de caricature.
Les témoignages par contre m'ont beaucoup touché, il manquait tout de même les témoignages de ceux qui n'ont pas les moyens de mettre en place des stratégies d'adaptation/d'éducation et même d'exploitation d'un potentiel don.
tous les aspies ne sont pas des génies comme le sous entendait un peu ce doc...
Une dernière chose, c'est toujours et encore des personnes avec autisme de haut niveau et le syndrôme d'Asperger dont on parle ou met en avant...

Par contre le point positif c'est d'avoir mit en lumière le retard que la France a prit en laissant la psychanalyse détrui...s'occuper des personnes avec autismes, et d'expliquer l'aspect neurologique et environnementale


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

L'autisme Empty Re: L'autisme

Message par Fata Morgana le Mer 28 Nov 2012 - 10:30

Spoiler:
J'étais content de revoir magali...

L'autre point que j'ai trouvé positif, c'est l'affirmation que la psychanalyse n'avait rien à dire sur le sujet. Mon épouse a été bien assez soupçonnée comme ça quand on tendait à lui faire croire que l'autisme de notre fils était dû à nos comportements. Cette page sombre a l'air de se tourner de manière officielle. Rien que pour ça, tant mieux.
Comme toujours c'est vrai, rien sur l'autisme de Kanner... What a Face
Fata Morgana
Fata Morgana

Messages : 20818
Date d'inscription : 09/02/2011
Age : 61
Localisation : Un pied hors de la tombe

Revenir en haut Aller en bas

L'autisme Empty Re: L'autisme

Message par nikoku74 le Mer 28 Nov 2012 - 10:40

en écoutant les (trop nombreuses) interview du fameux joseph ces derniers jours à la télé, je me dis que l'autiste est un super zèbre: il a les mêmes problèmes que le zèbre en plus intenses. Est ce que je me trompe? Est ce plus compliqué?
nikoku74
nikoku74

Messages : 1277
Date d'inscription : 22/06/2012
Age : 44
Localisation : Haute-Savoie

Revenir en haut Aller en bas

L'autisme Empty Re: L'autisme

Message par Invité le Mer 28 Nov 2012 - 10:51

Bonjour Fata, j'éspère que tout va bien pour toi ! Smile

Spoiler:
J'étais content de revoir magali...
Oui bien qu'elle n'ait que très peu parlé, son diag est récent...

Mon épouse a été bien assez soupçonnée comme ça quand on tendait à lui faire croire que l'autisme de notre fils était dû à nos comportements. Cette page sombre a l'air de se tourner de manière officielle. Rien que pour ça, tant mieux.

A qui le dis-tu Wink

@nikoku, lorsque tu parles d'autisme, tu évoques ceux ayant le syndrôme d'Asperger je suppose.
Certaines caractéristiques sont communes oui mais qu'entends-tu réellement par les même problèmes en plus intense ?






Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

L'autisme Empty Re: L'autisme

Message par nikoku74 le Mer 28 Nov 2012 - 10:56

la difficulté de la relation aux autres, la non-compréhension des codes de la société, le repli sur soi ou sur des matières où on excelle, les capacités intellectuelles exceptionnelles ...
nikoku74
nikoku74

Messages : 1277
Date d'inscription : 22/06/2012
Age : 44
Localisation : Haute-Savoie

Revenir en haut Aller en bas

L'autisme Empty Re: L'autisme

Message par Fata Morgana le Mer 28 Nov 2012 - 11:02

Tout va très bien Diana ! Je te fais une énorme bise ! cheers
Fata Morgana
Fata Morgana

Messages : 20818
Date d'inscription : 09/02/2011
Age : 61
Localisation : Un pied hors de la tombe

Revenir en haut Aller en bas

L'autisme Empty Autisme = SA, AHNI, kanner, atypique, typique, Ted etc....

Message par Invité le Mer 28 Nov 2012 - 11:42

@nikoku, j'avais écrit une longue réponse que j'ai finalement effacé parce qu'au final il est difficile de faire un état des lieux a ce niveau ( surdoué vs Syndrôme d'Asperger HQI ) sans entrer dans des généralités hors il n'y a pas une personne avec SA ou un HQI identique... Donc je vais me garder d'en parler.
C'est d'ailleurs un questionnement que j'ai depuis des mois et je suis en cours de diagnostique du SA ( ou pas )

Ce fil (qui date certes) sur cet autre forum pose la même question ((vu de l'autre coté du continuum ! ?)) :
http://aspergeraide.com/phpBB2/viewtopic.php?t=1364



Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

L'autisme Empty Re: L'autisme

Message par meï le Mer 28 Nov 2012 - 12:21

j'ai eu la chance de participer au projet de Sophie Révil. j'ai accepté car javais l'impression qu'enfin ce sujet serait traité avec interet.(l'equipe travalait dessus depuis 2 ans et demi. nous avons enregistré les témoignages en mai, le docu a été filmé en juillet.le montage a été drastique! tous n'ont pas pu etre mis ds le docu mais le reste est sur le site, et sera ds le dvd..)
oui, ce sujet la etait plus axé asperger, c'est vrai Diana, et je comprends ce que tu veux dire.
mais la ça ne m'a pas trop génée, car j'ai pu exprimer des choses (ainsi que tous les témoins qui ont tous été fomidables!!)
s vous voulez voir les autres témoins inedits ; voilà, sur des sujets de tous kles jours et avc justese (si tu veux ls visionner Diana tu t'y retrouveras peut etre plus Wink .)
http://www.france2.fr/emissions/le-cerveau-dhugo/les-temoignages-inedits_11919
(je fais partie des témoins inedits..non je vous dirai pas qui jsuis.. sunny )

mais je suis soulagée ,; certaines des personnes a qui j'avais passé l'info m'ont contacté et les retours sont super encourageants. Very Happy
,
meï
meï

Messages : 1321
Date d'inscription : 26/07/2009
Age : 45
Localisation : à l'Ouest

Revenir en haut Aller en bas

L'autisme Empty Re: L'autisme

Message par Invité le Mer 28 Nov 2012 - 12:33

Hello Meï, j'attendais ton intervention avec impatience Smile Smile
Je vais aller voir le lien et je reviens en parler ici.

(...passage édité...)
Mais pour faire bouger les choses et mettre en lumières des situations obscures c'est un super projet.


EDIT : Les vidéos ne passent pas chez moi, bizarre ! Chez vous ça marche ?
( je t'ai reconnu Mei Wink )



Dernière édition par diana * le Ven 30 Nov 2012 - 14:32, édité 3 fois (Raison : suppression de tout un passage parce que je n'ai ni le temps ni la patience de répondre a certains points au fond ici seul le SA vous interesse !)

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

L'autisme Empty Re: L'autisme

Message par 8gseagffs le Mer 28 Nov 2012 - 13:21

Oui ça marche très bien , je trouve les tèmoignage vrèment très enrichissant .

L'autisme est l'une de mes interrogation a mon égare , je pense et il me semble probable de dire que je puis faire face a des situations social handicapante .
Dela a dire qu'il y a autisme ou pas chez moi , je ne saurais me prononcer .

Soit je me rappel de mon enfance en autarcie , mais je me rappel aussi que ce qui me fesais me sociabiliser était en fait une analyse et surtout une recherche d'adaptation .
adapter , je dirais un minimum vivable car j'était dans un monde constant de ressenti sensoriel et émotionel ce que je caché bien entendu en me métant a l'écart des groupes .
Mais je rechercher un contact , non pas un contact pour un retour affectif mais pour un partage avec la nature ce qui m'entourer et donc les autres .
Si je me réfert a une référence spaciau temporel plus récente , je dirais que mon handicap touche mon angoisse face a une mauvaise adaptation , je ne sais pas et je ne sais définir les codes a établir car je prend en compte le fait que la personne puisse être dans la même vision de l'extérieur que moi donc la même vision d'autruis .
Ais je une forme d'autisme ?
Je ne sais pas et j'ai cette impretion que personne ne détien la véritable réponsse car l'autisme et selon moi une forme d'existance qui n'a rien a envier au autres forme et je pense aussi qu'il doit y avoir plusieur formes et niveau autistique .
Suis-je autiste je sais pas ...

8gseagffs

Messages : 558
Date d'inscription : 16/05/2012
Age : 29
Localisation : amiens

Revenir en haut Aller en bas

L'autisme Empty Re: L'autisme

Message par Invité le Mer 28 Nov 2012 - 16:23

J'ai dû passer par google chrome pour visionner les vidéos qui sont très enrichissantes. ( j'avoue ne pas avoir tout regardé parce qu'il faut que je digère certaines choses)

@Meï, je disais que je t'avais reconnu ( c'était via les photos ) sur les vidéos j'aime beaucoup ce que tu dis, la façon dont tu le dis aussi.
Merci a toi, a vous d'avoir témoigné ( dommage que ce ne soit pas passé hier, m'est avis que le dvd ne sera acheté que par les personnes vraiment concernées mais bon...c'est déjà ça.) Meï j'aimerai te parler de quelque chose de bien précis, puis-je t'envoyer un mp ?


la suite éditée, because it's my life !




Dernière édition par diana * le Jeu 29 Nov 2012 - 23:04, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum