Faires tester son enfant / ses enfants

Aller en bas

Faires tester son enfant / ses enfants Empty Faires tester son enfant / ses enfants

Message par chocolat le Ven 25 Mai 2018 - 15:29




Bonjour,

Je ne suis pas parent, mais je me permet de témoigner du fait qu'à ces âges là j'avais déjà conscience d'être différente, aussi pouvoir mettre un mot sur cette différence - même s'il n'avait pas beaucoup de sens car comme je comprenais vite, on ne prenait pas toujours la peine de bien m'expliquer les choses - m'a aidé à l'accepter.

Ce n'est qu'un témoignage, il n'a aucune vocation de conseil, et j'espère que des parents plus instruits dans ce domaine sauront te répondre.

Chocolat
chocolat
chocolat

Messages : 127
Date d'inscription : 22/01/2014
Localisation : IDF

Revenir en haut Aller en bas

Faires tester son enfant / ses enfants Empty Re: Faires tester son enfant / ses enfants

Message par Patate le Ven 25 Mai 2018 - 16:23

Salut Fanta !

Mon grand a été «testé» une première fois en fin de maternelle par un psychologue scolaire. Cela a été l'occasion, surtout, de faire connaître cette particularité au sein de l'institution, EN. Il a alors appris qu'il avait une capacité différente des autres. Je me souviens de la psy qui me disait : «dîtes lui bien qu'il est normal, comme les autres» ce dont je ne doutais pas ! Évidemment qu'il est «normal» ! Manquerait plus ksa !!
Il a ensuite passé un wissc auprès d'une pédopsy sur demande et pour une meilleure compréhension de son «profil». Il avait alors 7 ans et 7 mois (précis Wink ).
Le debrief s'est fait en sa présence donc lui dire ou pas n'a pas été de mon ressort. Pour faire court, le pedopsy ne m'a pas demandé mon avis sur la question...
Que dire ? A priori, c'est bénéfique pour mon pataton puisqu'il peut s'appuyer là dessus s'il se sent en décalage. Et encore, il n'a pas le profil du mec en décalage. Très bien avec ses ami.e.s, potes, camarades de classe, adultes. En gros, il est sociable. Ça me permet aussi de lui faire comprendre que ses facilités (scolaires et autres) ne sont pas données à tous. A lui de saisir qu'il ne peut pas s'énerver si ça ne va pas assez vite/bien pour lui.
Enfin (même s'il y a encore bcp de choses à dire), son THQI est connu à l'école et ça m'aide auprès des enseignants quand je leur demande de l'occuper et de ne pas le laisser glisser vers un ennui mortel. La majorité ont joué le jeu et tout se passe pour le mieux.
Premier de sa classe sans rien faire mais bcp de bavardages (ce qui le pénalise le plus).
Pas de saut de classe car pas assez mûr... étonnant non ?

Si tu as des questions plus précises voire perso, je préfère les mp.

J'espère t'avoir apporté un peu de réponse avec, finalement, un simple témoignage. Chacun fait comme il peut et veut avec ses enfants. Il n'y a pas de règles dans ce domaine, à mon avis, humble l'avis !
Patate
Patate

Messages : 2374
Date d'inscription : 20/01/2017
Localisation : Gaïa

Revenir en haut Aller en bas

Faires tester son enfant / ses enfants Empty Re: Faires tester son enfant / ses enfants

Message par Patate le Ven 25 Mai 2018 - 19:45

Tu peux dans un premier temps, voir avec leur maîtresse pour qu'ils soient testés à l'école. Cela pourrait te donner une base de discussion, un tremplin.
Sinon, de manière générale, les enfants sont ouverts, suffit de leur dire les choses telles qu'elles sont. Avec des mots simples, sans affects particuliers et en ouvrant grande la porte si besoin de plus d'infos de leur part.
Par contre, je te mets en garde sur l'art manipulatoire de ces garnements ! Enfin... de certains garnements.
C'est une piste.
À toi de savoir comment toi aussi, tu te situes/sens par rapport à la précocité.
Pas toujours évident...
Patate
Patate

Messages : 2374
Date d'inscription : 20/01/2017
Localisation : Gaïa

Revenir en haut Aller en bas

Faires tester son enfant / ses enfants Empty Re: Faires tester son enfant / ses enfants

Message par Patate le Sam 26 Mai 2018 - 9:32

Avec plaisir !
Les.enfants ont été ma première motivation à m'inscrire sur ZC, la seconde étant de dore des bêtises Wink
Je m'y tiens !

Pour en revenir à tes moutons, je comprends que pour ton cadet, tu ne penses pas au test. Et pourtant... c'est très instructif, non pas sûr est-il ou non HQI, ou quel est son QIT mais plutôt pour mieux appréhender son profil, soit «forces» et «faiblesses». Cela te permetta de t'appuyer sur les premières bet d'étayer les secondes.

Tu as surement bien fait pour le saut de classe. Il n'y pas plus compétents que les parents pour savoir leurs enfants. Sauf cas...

Je n'ai rien appris de vraiment nouveau sur mon fils mais je relis de temps en temps, l'analyse du test et je vois où il en est.
Et incontestablement cela m'aide dans son rapport à l'école. Ça paraît peut-être stupide mais le côté estampillé AAA avec le document dans le dossier scolaire, plus personne ne peut faire comme si cela n'existe pas.

Et sinon ? Bah bon we et bonne fête !
Patate
Patate

Messages : 2374
Date d'inscription : 20/01/2017
Localisation : Gaïa

Revenir en haut Aller en bas

Faires tester son enfant / ses enfants Empty Re: Faires tester son enfant / ses enfants

Message par Miss aux yeux arc-en-ciel le Sam 26 Mai 2018 - 10:04

Dis Patate, le test des enfants HP fait par l'école, c'est gratuit? c'est fait par des psys compétents?
Le mien aussi a 7 ans, il semble sociable mais a surtout un copain préféré.
On présume qu'il soit HP avec son orthophoniste + dysgraphie + dysorthographie, qui est quand même compensé donc l'instit n'a rien remarqué.

J'hésite à le faire passer le test...je ne sais pas si cela lui apporterait quelque-chose car je pense qu'un saut de classe n'est pas envisageable à cause de ses dys et pas forcément nécessaire non plus (enfin j'ai du mal à en mesurer l'utilité d'où je suis).

Je lui ai expliqué que j'étais HP, que peut-être lui aussi, en essayant de lui faire assimiler surtout qu'il y a des différences et d'être tolérant.

C'est quoi vos trucs pour les occuper sinon quand ils sont à la maison? Le mien est tout seul et parfois je suis à cours d'idées ou d'énergie, tellement il zappe très vite une activité et manque de patience...
Miss aux yeux arc-en-ciel
Miss aux yeux arc-en-ciel

Messages : 1243
Date d'inscription : 21/04/2016
Age : 99
Localisation : Rêves enchantés

Revenir en haut Aller en bas

Faires tester son enfant / ses enfants Empty Re: Faires tester son enfant / ses enfants

Message par Patate le Sam 26 Mai 2018 - 13:21

Miss : yes gratuit via école.
Il faut que cela soit agréé par l'instit et le directeur de l'école. Ce n'est pas toi qui décide de cela. Par contre, il faut bien sûr ton accord.
La compétence ? Aucune idée. Je sais juste que les psy scolaires sont, à priori, d'anciens enseignants. Que l'on le corrige si je dis une bêtise.
Pour Pataton, la psy sco m'avait dit qu'il était dans une moyenne haute mais rien d'exceptionnel. Pas de QIT calculé et/ou transmis aux parents.
Alors que son wissc (en ville, comme on dit) a révélé un QIT 145. Sachant qu'il n'a daigné répondre qu'aux questions qui ne lui demandaient aucun effort... à sa décharge, il a passé l'intégralité du test en une seule fois. 2h30 c'est long pour un petit de 7 ans !

Les conditions de passage devaient être corrélées à la facture que j'avais négocié Wink !
Patate
Patate

Messages : 2374
Date d'inscription : 20/01/2017
Localisation : Gaïa

Revenir en haut Aller en bas

Faires tester son enfant / ses enfants Empty Re: Faires tester son enfant / ses enfants

Message par Miss aux yeux arc-en-ciel le Sam 26 Mai 2018 - 13:55

Donc si je comprends bien, pour qu'il y ai un test passé par l'école, la demande doit émaner d'eux? Ou alors, ça peut le faire aussi si ça vient de moi mais qu'ils donnent leur accord?

Bon de toute façon, il me semble plus judicieux d'aller passer le Wisc avec un psy spécialiste de la douance...donc budget à prévoir...et je suis nulle en négociation Neutral ...
Miss aux yeux arc-en-ciel
Miss aux yeux arc-en-ciel

Messages : 1243
Date d'inscription : 21/04/2016
Age : 99
Localisation : Rêves enchantés

Revenir en haut Aller en bas

Faires tester son enfant / ses enfants Empty Re: Faires tester son enfant / ses enfants

Message par fift le Mar 29 Mai 2018 - 16:32

Patate, ça me surprend que le test (je parle du WISC) soit gratuit à l'école. Pour le faire passer, les psy doivent suivre une formation spécifique, qu'ils paient assez cher et qu'ils doivent renouveler régulièrement. Et ils doivent être psychologues de formation je crois (moins sûr pour ce point).
Miss> Pour le WPPSI de mini-Fift 1, ça nous avait coûté 250€. Je crois que c'est dans la moyenne.

fift

Messages : 4057
Date d'inscription : 26/04/2016
Age : 42
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Faires tester son enfant / ses enfants Empty Re: Faires tester son enfant / ses enfants

Message par mrs doubtfull le Mar 29 Mai 2018 - 17:09

Les psy de l'Education Nationale ( c'est l'appellation officielle) étaient tous d'anciens enseignants, ayant à minima une licence de psycho et une formation spécifique d'un an de psy scolaire. Parfaitement abilités à faire passer les tests .Depuis peu ( 2016/17? ) ils ne sont plus obligés de passer par l'enseignement, ils ont le diplôme de psy délivrés par l'université, ça suffit.
Les tests sont gratuits comme l'école publique l'est. Par contre, les demandes de bilans psychomériques de la part des parents, ou des orthophonistes ( ça arrive,relayées par les parents) ou même par les enseignants sont très mal ressenties par une grande majorité des psy EN! En grande majorité, ils font passer des bilans quand les difficultes scolaires nécessitent une orientation, une demande de reconnaissance de handicap, bref, des difficultes conséquentes. (Ça n'exclut pas pour autant les difficultes conséquentes des enfants HP )
J'ajouterais que nombre d'entre eux sont encore bien méfiants concernant le HP, pas bien au courant non plus ( ça va de pair). J'en entends des vertes et des pas mûres sur le sujet ( ah, tous ces parents qui poussent leurs enfants!)
Pour discuter des tests et du HP avec eux, je m'aperçois de l'importance de la subjectivité du psy lors des passages de WIPPSI ou de WISC.
Pour ma part, je ne conseillerais pas l'école pour un diag de HP, non pas que ce soit impossible, mais parce que l'on ne peut pas choisir le psy! Certains sont top et font un boulot super, mais ils n'exercent pas forcément dans l'école de nos enfants. Ou alors, prendre le temps de se renseigner, de prendre la température avant....
mrs doubtfull
mrs doubtfull

Messages : 773
Date d'inscription : 16/12/2012
Age : 51
Localisation : 69

Revenir en haut Aller en bas

Faires tester son enfant / ses enfants Empty Re: Faires tester son enfant / ses enfants

Message par fift le Mer 30 Mai 2018 - 13:34

Merci pour ton intervention mrs Doubtful, elle a entre autres le mérite de recadrer un peu les choses sur la formation des psy scolaires.

fift

Messages : 4057
Date d'inscription : 26/04/2016
Age : 42
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Faires tester son enfant / ses enfants Empty Faires tester ses enfants ou pas

Message par Patate le Mer 30 Mai 2018 - 16:18

Désolée miss je n'ai pas vu ta question mais Mrs doubtfull t'as répondu avec précision !
Idem pour fift Smile

Mon fils a été testé à l'école avant la reforme de 2016/2017.
Ceci je savais avant son entrée en maternelle qu'il était précoce puisque cela m'avait été dit par une pédopsy alors qu'il n'avait que 2,5 ans.

Je suis passée par la rased uniquement pour le «papier officiel» car il n'avait aucune difficultés d'apprentissage et de sociabilisation. Un souci pour retenir l'alphabet et hop ma demande a été acceptée...

La suite, en élémentaire, s'est bien déroulée. Les enseignants étant dans son école plutôt au fait de la précocité : chance ! Juste cette année où il a du mal à porter de l'intérêt au scolaire. A mon avis, il n'est pas assez «nourri» par les apprentissages de base et/ou approfondis. Il n'a pas le droit de s'occuper entre deux. Il a donc repris un «bavardage incessant» (sic !).

Pour info, il a également en cp passé un test psycho-moteur et suivi quelques séances d'orthophonie... psycho-mot' a révélé une excellente capacité et qu'il était gaucher mais écrit de la main droite What a Face
L'orthophoniste : aucun problème de dyslexie (ce que croyait sa maîtresse vu son orthographe désastreuse...) mais problème de confiance en lui pour l'écrit. Tu m'étonnes : sa maîtresse de maternelle, le voyant incapable de retenir son alphabet lui avait :«au cp tu ne sauras ni lire, ni écrire» ! (Ou comment reporter son propre échec sur l'élève. J'ai cru que j'allais lui Scrogneugneu ! ). D'où ma réaction de saisir le rased. Et voilà la boucle est bouclée !
Patate
Patate

Messages : 2374
Date d'inscription : 20/01/2017
Localisation : Gaïa

Revenir en haut Aller en bas

Faires tester son enfant / ses enfants Empty Re: Faires tester son enfant / ses enfants

Message par CHARLOTTECARLOTTA le Mer 6 Juin 2018 - 19:48

Les enfants répondent quand même aux stimuli qui leur sont présentés.
Je m'explique : un enfant à qui l'on ne parle jamais, ne parlera pas tôt ! précoce ou pas, il ne va pas reproduire ce qu'il n'entend pas !
Autres exemples, quand mon fils avait 2 ans , ma mère lui a offert un petit jouet électronique avec toutes les lettres de l'alphabet. Elle avait trouvé ça dans une brocante et lui avait acheté, comme ça. A deux ans et demi, je vois le petit jouer et j'entends "où est la lettre C", il tape C, "où est la lettre U", il tape U. J'en reste pantois, je me dis que c'est du hasard, donc j'observe et effectivement, il connait tout l'alphabet, mais aussi le carré rouge, le triangle vert et le rond bleu".

Vers trois ans et demi, il avait un petit ordi Vtech. Il ne voulait pas s'endormir sans avoir joué avec, à tel point qu'avec mon mari, on essayait de s'endormir (et de l'endormir) et on entendait "combien font 3 pommes et 2 deux pommes" et le petit qui donnait la bonne réponse et l'ordi qui disait "5 pommes, bravo, bien joué". Il savait compter ! à tel point qu'il nous disait 1000, c'est un 1, un O, un O, un O. Il savait compter jusqu'à 156 en moyenne section et 2000 en grande.


Tout ça pour dire, est-ce qu'il était "précoce" ou que la vie actuelle fait que les enfants peuvent apprendre des choses qui les intéressent plus tôt. C'est le principe Montessori il me semble !

CHARLOTTECARLOTTA

Messages : 12
Date d'inscription : 03/06/2017

Revenir en haut Aller en bas

Faires tester son enfant / ses enfants Empty Re: Faires tester son enfant / ses enfants

Message par Eliade le Jeu 10 Jan 2019 - 0:15

Bon vive les smartphones, j ai perdu mon pavé Mad
Be reprends le fil car je me pose la.question du titre mais pas vraiment dans l approche "passer via l ecole ou pas"
De par mon histoire perso, et la personnalité discrete et complexe de ma fille, je n ai absolument pas l'intention de demander l'avis de l instit, d autant que je comprends que 1/si la question vient de moi, l'EN ne me paiera pas le test
2/l'EN est toujours pas capable de faire des depistages spontanés suffisant, faute d avoir formé les enseignants. (Enfin ca je l ai lu ailleurs, dites moi si je me goure)

Bref, donc la question por moi c est betement, est-ce que je depense 300 euros pour tester ma fille, ou est ce que je les garde pour qu elle refasse du ski l hiver prochain, xe qui serait par ailleurs utile pour sa confiance en elle.

Bref, je cherche des temoignage de gens ou un conseil de parents qui se sont trouvés dans ce type de situation d entre deux où
-l enfant presente des traits comportementaux de zebres mais pas tous. En tant que parent surdoué, vous ne vous retrouvez pas entierement
-l enfant souffre un peu de certains pb de gestion des emotions/socialibilité/confiance en soi, que sais je, mais pas non plus excessifs.
-l enfant est indeniablement intelligent, a de bonnes notes mais surdoué, c'est pas fulgurant.




Eliade

Messages : 96
Date d'inscription : 10/08/2013
Age : 37
Localisation : Région Parisienne

Revenir en haut Aller en bas

Faires tester son enfant / ses enfants Empty Re: Faires tester son enfant / ses enfants

Message par chocolat le Jeu 10 Jan 2019 - 21:09

Bonsoir Eliade,

Il est possible de passer le test gratuitement dans une institution publique (hôpital, CMP, CMPP) Smile
En espérant avoir pu t'être utile,

Chocolat
chocolat
chocolat

Messages : 127
Date d'inscription : 22/01/2014
Localisation : IDF

Revenir en haut Aller en bas

Faires tester son enfant / ses enfants Empty Re: Faires tester son enfant / ses enfants

Message par olivier77 le Ven 11 Jan 2019 - 10:26

Eliade a écrit:Bref, je cherche des temoignage de gens ou un conseil de parents qui se sont trouvés dans ce type de situation d entre deux où
-l enfant presente des traits comportementaux de zebres mais pas tous. En tant que parent surdoué, vous ne vous retrouvez pas entierement
-l enfant souffre un peu de certains pb de gestion des emotions/socialibilité/confiance en soi, que sais je, mais pas non plus excessifs.
-l enfant est indeniablement intelligent, a de bonnes notes mais surdoué, c'est pas fulgurant.

Tout d'abord merci pour ton partage.
Je ne sais pas te fournir une réponse utopique et toute faite car je ne l'ai point. Je te transmets en contrepartie mon témoignage.

Tout d'abord je me suis découvert Z. il y a maintenant 1 ans. Je fais donc parti de ces cas, pas si évident à détecter, sauf à y réfléchir par mes parents si ils suent porter l'attention nécessaire Rolling Eyes
Mon fils a maintenant 6ans et demi. J'ai toujours senti son hypersensibilité, sa manière de zapper les informations. J'ai toujours porté attention à sa sociabilisation, c'est un point d'attention depuis toujours: j'ai voulu qu'il aille en crèche, puis à l'école au plus tôt. Je me rends compte que maladroitement, j'ai exacerbé sa insécurité 'exprimé par des pics émotionnel) en le "délaissant" à la crèche.
Au cours de la moyenne section, face à ses difficultés scolaires: (attention? dysgraphie?) en tout cas, lacune du fait d'être dans une classe à 4 niveaux (PS à CP), et vis à vis de son comportement, nous avons choisi, avec l'institutrice de l'époque, d'une observation par la psyscolaire. L'entretien a été réalisé avec ma femme (qui n'est pas HP) et sans moi. La psy a diagnostiqué un TSA (trouble sphère autistique). Le diag, étant incohérent avec nos observations de la vie quotidienne, nous nous sommes orienté seul en CMP (centre medico psy) pour enfant: nous avons donc pu initier seul cette démarche en parallèle (nous avons toutefois donné ensuite les coordonnées d'u psyscolaire au cmp pour faire le lien).
Au CMP, après un test psycométrique, mon fils avait 5 ans et quelque, nous voila orienté pour une observation en groupe avec suspicion TDAH. Cette orientation a été battu en brèche par l'analyse scolaire (nous avons changé d'école avec 1 CP unique et l'observation de l'enseignante était différente, mon fils peut tenir l'attention quand intéressé mais a des difficultés). Du coup le pédopsy revient sur un "TSA très léger". (Ma conviction personne est plus: Z avec des Dys confused mais quelle légitimité à l'exprimer pale )
D'un autre coté, mon neveu du même âge dévore tout et jongle entre le CP et le CE1 avec cependant une difficulté de reconnaissance parl'educ nat comme précoce: pour le psy scolaire, c'est l'absence du père en grand déplacement la semaine qui explique l'instabilité et la soif d'apprendre !!!!!

Et enfin, ma fille de 5 ans qui a toutes les aptitudes d'un Z le questionnement existentiel en moins en apparence: elle écoute cependant les réponse faite à mon fils ... et se suradapte Arrow

Alors, HP ou pas, dys ou pas, autiste ou pas, c'est très compliqué de cibler. C'est très incertain de faire confiance aux professionnels qui ne ciblent pas forcément là où sont mes pressentiments.
Et en même temps, si je les exprime, je dénature l'analyse: cela reviens à modifier par mon implication l'évènement qui se déroule (mieux ainsi?) : l'électron devient une particule au lieu d'être une onde et ne passe plus à travers la barrière: il s'écrase dessus.

C'est dans cette démarche d'ailleurs que j'ai passé le WAIS pour savoir qui je suis: avec la volonté par là d'éviter la projection de mes doutes de mon existences sur mes enfants et les faires grandir selon leurs besoins d'existences.
Je n'ai dit ni au psy ni à l'école que je suis Z. A la fois pour ne pas imposer ma perception/influencer leur analyse par des croyances qui n'appartiennent pas à l'analyse de mon fils, mais aussi pour laisser une place à ma femme dans la démarche: elle qui n'est pas HP mais qui est anormale à sa façon, comment prendra elle mon arrogance, surtout si mon ressenti n'est pas avérée!

Voila, ce partage pour te dire que je comprends tes doutes, que tu n'es pas seule avec tes questions, qu'élever et faire grandir un enfant de toutes façons hors norme n'ai pas simple. Et te dire que je pense que ces questions perdurent dans la tête d'un parent toute sa vie vis à vis de ses enfants, car à leur naissance et avant, nous avons su créer un lien d'attachement puissant. L'harmonie et dans sa mesure qui en soit est aussi un combat de tout les jours pour ne pas les délaisser, ne pas les étouffer, et les faire grandir (et en retour sur ce même lien, eux aussi, réciproquement, nous angoissent, nous font souffrir/exploser, et nous font grandir) sunny
olivier77
olivier77

Messages : 62
Date d'inscription : 17/08/2017
Age : 38
Localisation : Lorraine

Revenir en haut Aller en bas

Faires tester son enfant / ses enfants Empty Re: Faires tester son enfant / ses enfants

Message par Eliade le Mer 23 Jan 2019 - 23:22

Salut!
Merci pour vos reponses et desolée pour mon retour tardif
Effectivement, abaisser le cout via le cmp reste une bonne idée si le gros du pb de tester vs pas tester est financier, ce qui est mon cas.
J ai donc contacté le cmp le plus proche et manque de bol, ils ne testent pas(ou plus?) les enfants. Je suis tres deçue car j avais deja fait la demarche quand je vivais sur Paris, qui m'avaient bien dit qu'ils le faisaient, mais le temps de pouvoir consulter (6mois), nous avions demenagé!
Donc je vais voir la liste de pedo psychiatres qu'ils vont me proposer mais je pense que je vais devoir lacher 350 euros (le tarif annoncé par ma psy le jour de la remise de ma wais)
A moins de voir avec ma mere et ma belle mere si elle peuvent me trouver des tarifs moins elevés en province vu qu'elles travaillent toutes les deux sur le suivi psy des enfants. (Mais bon, pour economiser 100 euros, pas non plus envie que ma fille ait une etiquette familiale).
Apres voir un cmp, ca me rassure pas. Il faut etre pret a rentrer sur un registre public et y voir laisser des informations tres privées. Je n'ai rien de reprehensible a cacher bien sûr, mais ça reste une demarche particuliere.
Pour le moment, comme a la.naissance de ma fille et jusqu il y a tres peu, je ne me savais pas surdouée, je ne l'ai jamais vue comme telle.
Peut etre qu'au cours des consultation cmp, deja j'aurai quelques elements. L'orthoniste qui a traité son zozotement avait deja spontanément commenté son intelligence et son caractere attachant.
Mais voila, je continue de me demander le benefice finalement. Comment grandissent les enfant qui savent versus ceux qui ne savent pas. Je ne trouve rien de tres probant sur le sujet. Le savoir c est vivre avec une exigence en plus par rapport a son potentiel ou au contraire etre plus serein car la tendance perfectionniste est enfin enrayée par la conscience qu'il n y a rien de tres essentiel a se prouver?
Le savoir c est etre plus sage avec les normotypiques car on comprend et respecte la difference ou courrir le risque de ne plus vouloir investir authentiquement dans ces relations vu que l'on sait qu'il existe un groupe dont on peut etre plus facilement proche?
Le savoir trop jeune n est ce pas courrir le risque de forger son identité autour de cette definition cognitive là ou elle devrait davantage s'ancrer sur l'emotionnel?
Bref, que des benefices, vraiment?

Eliade

Messages : 96
Date d'inscription : 10/08/2013
Age : 37
Localisation : Région Parisienne

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum