Débat Acalculie/Réussite Universitaire

Aller en bas

Débat Acalculie/Réussite Universitaire  Empty Débat Acalculie/Réussite Universitaire

Message par Souffledautomne le Mar 29 Mai 2018 - 20:37

Un étudiant de Psychologie doit repassé les matières scientifiques pour passer en troisième année. Que doit-il faire ? Comment réussir là ou il ne peut malheureusement pas faire mieux ?

La question de l'évolution vers une troisième année est en jeu !


Vos réactions.. Ci après !
Souffledautomne
Souffledautomne

Messages : 67
Date d'inscription : 22/10/2017

Revenir en haut Aller en bas

Débat Acalculie/Réussite Universitaire  Empty Re: Débat Acalculie/Réussite Universitaire

Message par chocolat le Mer 30 Mai 2018 - 11:34

Bonjour,

Je n'y connais rien, mais il est contre-intuitif que les mathématiques empêchent un étudiant de psychologie de passer en L3.

Peut-être qu'un tiers temps dans les matières mathématiques pourrait l'aider ?
Pour l'obtenir, il faut se manifester auprès de la médecine scolaire. Je pense que l'étudiant en question peut chercher à obtenir un abaissement du coefficient de cette matière et/ou un changement de modalités du contrôle des connaissances (par exemple n'être noté que sur des DM) et/ou des modalités de passation des épreuves (négocier l'usage de la calculatrice dans des épreuves non scientifiques qui demanderaient de manière impromptue un calcul) - bref, ça vaut le coup d'en parler au médecin scolaire Smile

Je suis étonné que cela remette en cause le passage en L3, n'ayant trouvé sur le web qu'une seule matière mathématique enseignée en L2 (méthodologie expérimentale, mesurage, statistiques). Si mes renseignement sont exacts, alors négocier l'usage de la calculatrice dans les autres matières me semble être une bonne idée, et, pour ce qui est de cette matière, je pense qu'une discussion avec le médecin scolaire et/ou le prof peut s'avérer fructueuse. En effet, il me semble (mais j'insiste sur le fait que je n'y connais rien) que dans ce domaine, c'est surtout la capacité à utiliser judicieusement le bon test, à appliquer les bonnes formules et à interpréter correctement les résultats qui est noté. Ainsi, l'usage de la calculatrice me semble, vu de loin en tout cas, négociable.

Bon courage !

Chocolat
chocolat
chocolat

Messages : 127
Date d'inscription : 22/01/2014
Localisation : IDF

Revenir en haut Aller en bas

Débat Acalculie/Réussite Universitaire  Empty Re: Débat Acalculie/Réussite Universitaire

Message par Pieyre le Mer 30 Mai 2018 - 12:41

La psychologie est une science, donc a priori il est normal qu'on exige un certain niveau en mathématique dans un cursus qui conduit à la recherche. En effet, il me semble qu'il y a trop de chercheurs en sciences humaines qui ont une rigueur insuffisante, enfin si j'en juge à ceux qui interviennent dans les médias.

Maintenant, cela peut être injuste, dans la mesure où il y a une autre fonction du psychologue en société, celle qui consiste à assister des gens sur le plan psychique. Là, si un peu de rigueur ne nuit pas, il n'est pas évident qu'elle soit tellement nécessaire : l'empathie, la mémoire et l'expérience peuvent être plus appréciables.

Après, c'est aussi une question de possibilités de carrière et de nombre d'étudiants en psychologie. Il faut bien définir des critères pour faire le tri quand ce nombre est important.

Par ailleurs, je crois que la calculatrice est autorisée partout en faculté. C'était déjà le cas quand j'étais en faculté de sciences dans les années 1980 (et même auparavant en lycée, où il y avait juste une certaine limitation concernant les calculatrices programmables, parce que l'on pouvait y introduire des formules censées être connues). Le raisonnement mathématique, ce n'est pas tellement du calcul arithmétique; c'est davantage lié à une faculté d'abstraction qui me semble nécessaire dès lors qu'on est confronté à des situations complexes.

Pieyre

Messages : 20530
Date d'inscription : 17/03/2012
Localisation : Quartier Latin

Revenir en haut Aller en bas

Débat Acalculie/Réussite Universitaire  Empty Re: Débat Acalculie/Réussite Universitaire

Message par Invité le Mer 30 Mai 2018 - 13:06

chocolat a écrit:Je suis étonné que cela remette en cause le passage en L3, n'ayant trouvé sur le web qu'une seule matière mathématique enseignée en L2 (méthodologie expérimentale, mesurage, statistiques). Si mes renseignement sont exacts, alors négocier l'usage de la calculatrice dans les autres matières me semble être une bonne idée, et, pour ce qui est de cette matière, je pense qu'une discussion avec le médecin scolaire et/ou le prof peut s'avérer fructueuse. En effet, il me semble (mais j'insiste sur le fait que je n'y connais rien) que dans ce domaine, c'est surtout la capacité à utiliser judicieusement le bon test, à appliquer les bonnes formules et à interpréter correctement les résultats qui est noté. Ainsi, l'usage de la calculatrice me semble, vu de loin en tout cas, négociable.

Ce n'est pas étonnant en fait, les 120 crédits des UE de L1 et L2 sont nécessaires pour le passage en troisième année à l'université (y compris les UE de langue par exemple). Après c'est la théorie, le jury peut toujours décider d'ajuster légèrement une note dans une UE pour la valider ou non. L'exploration des modalités de passage et la discussion avec les professeurs me paraît en effet la voie à suivre par contre, surtout s'il y a un blocage réel de l'étudiant.

Je ne sais pas, par contre, si l'option de passer une année en cavalier existe encore (ça l'était de mon temps), auquel cas, l'étudiant pourrait être inscrit en L3 tout de même, en repassant l'UE manquante (sauf si c'est une UE de L1 déjà redoublée) et donc son inscription en L3 ne serait pas nécessairement remise en cause.

(J'avoue par contre ne pas saisir le rapport avec la zébritude de tout ça)

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Débat Acalculie/Réussite Universitaire  Empty Re: Débat Acalculie/Réussite Universitaire

Message par Souffledautomne le Mer 30 Mai 2018 - 18:59

Bonsoir,


"Il est contre-intuitif que les mathématiques empêchent un étudiant de psychologie de passer en L3", pourtant ça se joue à 0.20 parfois pour la réussite dans le passage en année supérieure Crying or Very sad


Cette histoire est en réalité la mienne...
Mes amies ne se doute de rien, j'en ai parlé : aucune aide.


Je dois attendre l'an prochain pour le tiers-temps, les aides...
Comment alors passé l'UE calculs ??
Souffledautomne
Souffledautomne

Messages : 67
Date d'inscription : 22/10/2017

Revenir en haut Aller en bas

Débat Acalculie/Réussite Universitaire  Empty Re: Débat Acalculie/Réussite Universitaire

Message par chocolat le Mer 30 Mai 2018 - 19:48

Souffledautomne a écrit:Cette histoire est en réalité la mienne...
On s'en doutait un peu, quand même Razz

Je sais que parfois ça ne se joue à pas grand chose, mais disons que si le coeff n'est pas trop important, il aurait été peut-être envisageable de compenser avec les autres matières... Combien de points supplémentaires te faut-il ?
Je suis surprise que la médecine scolaire ne puisse pas faire quelque chose pour toi dès maintenant, soit tu es dans une fac de m****, soit tu t'y es pris vraiment très tard... Enfin il n'est peut-être pas trop tard pour en faire part au prof et en discuter avec lui Smile

Souffledautomne a écrit:Comment réussir là ou il ne peut malheureusement pas faire mieux ?
Je n'y connais rien, mais si je ne m'abuse c'est un locus de contrôle externe, aussi en toute logique nous t'avons proposé des solutions extérieures. Si aucune ne convient il reste toujours les solutions... internes !
Souffledautomne a écrit:Comment alors passé l'UE calculs ??
Eh bien si tu as déjà tout essayé, il ne te reste plus qu'à faire de ton mieux. J'imagine que tu as eu tes résultats récemment et que tu es très secoué par la perspective d'avoir peut-être à redoubler, que tu trouves cela injuste, et d'ailleurs ta ponctuation en témoigne. Garder son sang froid et faire de son mieux est la dernière chose que l'on puisse te conseiller, car rien de pire que d'arriver buté aux épreuves de rattrapage. Ne perds pas de temps sur les calculs que tu ne peux pas faire, et essaie de gagner un maximum de points grâce au raisonnement. Si l'épreuve est rédigée et que tu as besoin d'un résultat pour trancher entre une conclusion A et une conclusion B, n'hésite pas à indiquer les deux cas de figure, cela te permettra de montrer au correcteur que tu maîtrises ton cours, et c'est toujours mieux que de ne pas répondre à la question !
Dans le pire des cas, comme Ἑκάτη l'a mentionné, il est toujours possible de passer une année en cavalier.

Bon courage ! Console

Chocolat
chocolat
chocolat

Messages : 127
Date d'inscription : 22/01/2014
Localisation : IDF

Revenir en haut Aller en bas

Débat Acalculie/Réussite Universitaire  Empty Re: Débat Acalculie/Réussite Universitaire

Message par Souffledautomne le Mer 30 Mai 2018 - 22:27

J'ai déjà discuté avec les professeurs. Leurs conseils "Faites vous aider par un étudiant, trouvez de l'aide et refaites les exercices". Pas vraiment concluant...


Donc non je m'y suis pris au contraire très tôt, seulement j'ai été ignoré. Même ma mère de part ses problèmes n'entend mes difficultés.

"Faire de son mieux est la dernière chose que l'on puisse te conseiller", j'entends bien seulement c'est ce que j'avais déjà fait. C'est le même schéma que je reproduis tout le temps, je suis tenace je ne lâche jamais !!

(Oui, j'imagine bien que ma ponctuation témoigne beaucoup !)

" l'épreuve est rédigée et que tu as besoin d'un résultat pour trancher entre une conclusion A et une conclusion B, n'hésite pas à indiquer les deux cas de figure, cela te permettra de montrer au correcteur que tu maîtrises ton cours, et c'est toujours mieux que de ne pas répondre à la question !" Oui alors je pensais également à cela seulement la professeure ne l'a pas appréciée. Elle aime les raisonnements et les calculs concis...
Souffledautomne
Souffledautomne

Messages : 67
Date d'inscription : 22/10/2017

Revenir en haut Aller en bas

Débat Acalculie/Réussite Universitaire  Empty Re: Débat Acalculie/Réussite Universitaire

Message par chocolat le Jeu 31 Mai 2018 - 11:29

Je vois, tes professeurs ont dû penser que tu étais juste en difficulté (fâché avec les maths, comme pas mal de monde), et non comprendre que tu as un handicap dans ce domaine...

Peu importe l'issue de cette année, je pense qu'il est important que tu te manifestes auprès de la médecine scolaire, afin qu'elle puisse effectuer tous les aménagements dont tu pourrais avoir besoin. L'avantage est que la médecine scolaire peut imposer ces aménagements auprès des profs, et ce sans leur fournir la moindre justification (secret médical oblige).

N'en déplaise à ta prof, c'est toujours mieux que de ne pas faire une question... Essais de soigner la mise en page en aérant la copie, ça l'effraiera moins (j'imagine que si c'est une vraie prof de maths, les copies des étudiants de psycho doivent être sa hantise). Si elle n'est pas trop à cheval sur la rédaction, une série de "si...alors..." bien alignés en colonne pour la lisibilité est ce qu'il y a de plus clair et concis - elle ne pourra pas le nier.

Dans certaines facs, les étudiants devant aller aux rattrapages peuvent aller à des cours supplémentaires facultatifs. Si ta fac en organise, ça peut valoir le coup d'y aller car ils sont faits par des profs motivés, qui donnent des astuces utiles.

Bon courage ! Smile

Chocolat
chocolat
chocolat

Messages : 127
Date d'inscription : 22/01/2014
Localisation : IDF

Revenir en haut Aller en bas

Débat Acalculie/Réussite Universitaire  Empty Re: Débat Acalculie/Réussite Universitaire

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum