Une éternelle incomprise

Aller en bas

Une éternelle incomprise

Message par MiniVoodoo le Lun 28 Mai 2018 - 20:33

J'ai juste besoin de dire que je suis fatiguée et terriblement triste d'être incomprise.

J'ai l'impression d'être ancrée dans la réalité, d'effectivement vivre avec les autres, mais séparée par une vitre.

Les autres aiment s'y mirer et je suis derrière, on ne m'écoute pas, ou de loin et ??? -->"Non je ne comprends pas"

Y a-t-il au moins une personne sur cette foutue planète qui est capable de me comprendre ou qui connaisse l'empathie ? J'en ai tellement marre de ces points d'interrogation. J'en ferai volontiers des crocs de boucher.

avatar
MiniVoodoo
Rayures apparentes
Rayures apparentes

Messages : 37
Date d'inscription : 08/11/2017
Age : 33
Localisation : Chez les Bisounours

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une éternelle incomprise

Message par Nightul le Lun 28 Mai 2018 - 21:19

Oui, il y a des gens capables de te comprendre, il y a des gens qui ont de l'empathie, et il y a parfois même des gens qui cherchent à l'exprimer.
C'est pas facile de trouver sa place, c'est sûrement un combat de toute une vie, j'ai beaucoup parlé du sentiment de solitude et d'incompréhension ici (je te mets mon fil le plus récent http://www.zebrascrossing.net/t34718-retour-a-l-essentiel), à force d'en parler on finit par voir qu'on est pas forcément si seul et qu'il ne faut pas grand chose pour qu'un jour la tendance s'inverse.

Courage, je t'invite à exprimer ce que tu ressens, ça fait du bien.
avatar
Nightul
Rayures fidèles
Rayures fidèles

Messages : 124
Date d'inscription : 29/07/2016
Age : 21
Localisation : Rennes

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une éternelle incomprise

Message par Bimbang le Lun 28 Mai 2018 - 21:33

Du coup, c'est quoi ?
C'est incomprise ? ou transparente ?
Ça le fait tout le temps ? ou dans certains milieux ?
avatar
Bimbang
Rayures flamboyantes
Rayures flamboyantes

Messages : 3350
Date d'inscription : 31/07/2016
Localisation : 44

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une éternelle incomprise

Message par MiniVoodoo le Lun 28 Mai 2018 - 21:47

Bonsoir Nightul
Merci pour ta réponse et le lien vers ton post. Pour l'avoir lu en grande partie en diagonale (parce que ce soir mon cerveau déborde trop d'émotions, pas les yeux en face des trous à vrai dire), je te rejoins sur pas mal de choses.
Je sais bien que je ne suis pas seule... Que certaines personnes savent me comprendre, m'appréhender, etc... Mais elles sont si peu. Et puis il y a ce type de journée où on a envie de transcender le monde, avec sa joie, ses idées, son enthousiasme, son envie de nouer des liens et puis en face, de l'indifférence, de l'interrogation... Ca m'a fait mal aujourd'hui, pourtant je suis une optimiste, une vraie. Mais ce soir, j'ai décidé de lever le pied. Et ouais, ça fait mal la solitude, tout ça. Et une seule chose à faire, pouvoir s'exprimer qque part, comme sur ce forum.

@Bimbang
C'est l'incompréhension surtout. Ca me le fait assez souvent mais dans la plupart des cas, je m'en fiche qu'on me comprenne pas, je réexplique, je fais la dinde "comment ça tu comprends pas, voyons voir"... Je suis arrivée à passer outre les "que va-t-on penser de moi?"...
Simplement aujourd'hui, j'avais pas pris mon bouclier. Et je me suis heurtée à la fois à l'indifférence du monde du travail et à la naïveté de certains amis... D'un coup, je me suis écroulée.
avatar
MiniVoodoo
Rayures apparentes
Rayures apparentes

Messages : 37
Date d'inscription : 08/11/2017
Age : 33
Localisation : Chez les Bisounours

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une éternelle incomprise

Message par Bimbang le Lun 28 Mai 2018 - 22:55

Pour le monde du travail, ça fait longtemps que j'ai pris du recul. J'ai fait un paquet de CDD au début, et ce n'est pas un lieu où il faut trop chercher d'amitiés. Ça arrive bien sûr, mais c'est trop bourré d’ambiguïtés.
Alors oui, faut le bouclier.

Tu as l'impression que ça arrive moins aux autres de ne pas être compris ? Peut être que c'est juste une forme de sensibilité qui fait que tu prends cher ? ou que ça te renvoie à quelque chose d'antérieure ?

Y a t'il quelque chose à comprendre/apprendre dans ce qui t'arrive ? des fois, c'est le cas. Ça permet de reprendre le dessus.
avatar
Bimbang
Rayures flamboyantes
Rayures flamboyantes

Messages : 3350
Date d'inscription : 31/07/2016
Localisation : 44

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une éternelle incomprise

Message par MiniVoodoo le Mar 29 Mai 2018 - 13:02

Bimbang,
Oui j'ai bien l'impression que ça arrive moins aux autres de ne pas être compris.
Alors bien sûr, je suis sensible, il n'y a pas photo, j'ai tendance à tout analyser (syntaxe, sémantique, langage corporel....), et forcément au bout d'un moment, tu te sens en dehors de tout groupe social.
Je ne me rappelle mm plus la première fois où j'ai dit à qqn qu'il ne m comprenait pas. C'est le grand problème de mon existence. On en a discuté avec la psy... C'est un sentiment. Il faut intégrer que les autres sont différents. Simplement je vois surtout que les autres ont une grille de lecture de manière générale simpliste et c'est fatigant de devoir les amener "jusque là". Non pas qu'ils ne comprendront pas mais il faut les amener "là-bas". Tout le temps.
avatar
MiniVoodoo
Rayures apparentes
Rayures apparentes

Messages : 37
Date d'inscription : 08/11/2017
Age : 33
Localisation : Chez les Bisounours

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une éternelle incomprise

Message par zebraSense le Mar 29 Mai 2018 - 13:40

Hello,
J'ai l'impression de me lire, troublant.
Ce décalage je l'ai toujours eu aussi, que les autres fassent des efforts ou pas on en revient toujours à ce mur invisible qui reste là impassible et me rappel que je suis seul dans ma frustration.
J'ai eu récemment la déception de constater que même des personnes qui sont censés être comme moi ne me comprennent pas, alors que moi j’adsorbe ce qu'elles me disent arrivant aux conclusions bien avant la fin des conversations.

Certains proches arrivent souvent à comprendre l'idée globale quand je traite un sujet mais dans le détails ils comprennent pas ou ne cherchent pas à le faire.
Comme un gosse plein de 'pourquoi' avec une unique réponse, 'parce que c'est comme ça'.
Foutu cerveau.
Bouclier... Comment on fait pour n'utiliser qu'un bouclier ?
Ou je suis nu ou j'ai une armure high tech qui détruit tout sur son passage!
Cela dit en ce moment c'est plutôt un genre de pilote auto, je ne cherche plus à amener qui que ce soit "là bas", c'est vraiment trop épuisant oui.
Donc j'accepte les différences comme tu dis, mais plus par fatalité. Pas le choix. Seb (moi), écoute, mais surtout, ta gueule.
avatar
zebraSense
Rayures apparentes
Rayures apparentes

Messages : 42
Date d'inscription : 17/05/2018
Age : 31
Localisation : Lyon

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une éternelle incomprise

Message par MiniVoodoo le Mar 29 Mai 2018 - 15:03

ZebraSense,
On ne le répétera jamais assez, mais de savoir qu'on est pas vraiment seuls, ça fait du bien, mm le lendemain Smile
La petite phrase de fin, je la connais bien aussi cette rengaine tacite du "aaah tais-toi"...
Hier, j'ai jeté une bouteille à la mer, avant de pleurer comme une gamine, ça m'apprendra à sortir sans bouclier. Je l'ai la plupart du temps, mais hier, je sais pas, je l'ai laissé à la maison. Et quant à l'armure high tech qui détruit tout sur son passage, ah la la, elle est bien celle-là mais qu'est-ce qu'elle fait peur !!!! (aux autres)
Amener les autres là-bas, c'est épuisant, et pour certaines personnes de mon entourage, il faut parfois le faire, parce que personne n'est parfait et qu'en dehors de ça, tout y est... Mais au final, t'as l'impression de "manager" mm ds ta vie perso: comprendre la personne et savoir l'amener correctement au point LA-BAS, alors que... bah c'est toi qui a besoin qu'on te porte un peu.
avatar
MiniVoodoo
Rayures apparentes
Rayures apparentes

Messages : 37
Date d'inscription : 08/11/2017
Age : 33
Localisation : Chez les Bisounours

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une éternelle incomprise

Message par JeannieC. le Sam 2 Juin 2018 - 10:41

Cela fait du bien de parfois vider son sac et de pleurer un coup, j'espère que tu vas mieux depuis I love you D'autant qu'il est bien normal que le bouclier ne soit pas toujours au rendez-vous, on ne peut pas toujours se masquer / se protéger, et parfois s'adapter demande beaucoup d'efforts même si c'est nécessaire.
Je suis sûre qu'il y a toujours des gens qui finissent par se comprendre, même si parfois trouver ces personnes, cela prend des années. J'ai très longtemps souffert d'isolement, mais depuis cinq années maintenant, j'ai trouvé de très bons amis avec lesquels je partage énormément de choses. Et pas forcément des HP, juste des personnes curieuses, sensibles, très intéressées par l'art et qui ont la bougeotte comme moi ^^

Pour le monde du travail, je te comprends, c'est souvent un lieu de difficultés et de décalage. Je ne sais pas trop quoi te dire là-dessus, à part t'envoyer toutes mes pensées positives.

Accroche-toi, tu finiras par les trouver ces personnes qui te correspondront -- peut-être par le biais d'activités ? Ou de ce forum ? de rencontres IRL dans des cadres divers ? Et puis en restant ouverts à toute rencontre et curieux des autres au sens larges, je suis persuadée que le hasard peut faire de belles choses.
avatar
JeannieC.
Rayures fidèles
Rayures fidèles

Messages : 118
Date d'inscription : 14/05/2018
Age : 25
Localisation : Grenoble

http://www.jcroset-couleurs.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une éternelle incomprise

Message par Meganaram le Sam 2 Juin 2018 - 11:28

Pourquoi les autres devraient-ils nous comprendre ? C'est une question sincère.
Et comment seraient-ils en mesure de le faire ? Ils ne sont pas nous.

Les autres (autres que soi-même, j'entends) se divisent en deux catégories principales : 1) ceux qui font plus ou moins semblant de nous écouter et de nous comprendre - le plus souvent de manière intéressée (en jouant aux psys, aux infirmières ou aux chevaliers blancs, ce qui permet de valoriser leur ego, voire de créer une relation de dépendance, ou de parler d'eux-même), et 2) ceux qui n'en ont rien à cirer des autres (étant trop occupés à regarder leur nombril et tenter de le comprendre).


Dernière édition par Meganaram le Sam 2 Juin 2018 - 13:33, édité 2 fois
avatar
Meganaram
Rayures timides
Rayures timides

Messages : 28
Date d'inscription : 03/12/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une éternelle incomprise

Message par JeannieC. le Sam 2 Juin 2018 - 11:34

Pourquoi les autres devraient-ils nous comprendre ? C'est une question sincère.
Et comment seraient-ils en mesure de le faire ? Ils ne sont pas nous.

Je te rejoins. Réclamer aux "autres" de nous comprendre, déjà en soi c'est un peu raide, parfois c'est se placer inconsciemment au dessus. Quant à la deuxième question, ils ne sont pas nous et nous ne sommes pas eux.
Le travail de compréhension, quelque soit la relation, HP ou pas, est réciproque pour être sain. On pourrait appliquer ça à une infinité de différences, alors au final bien au delà de toutes celles-ci, juste travailler à se rendre ouvert à autrui. Mais comme tu dis ce n'est pas une mince affaire, il y a ces deux risques que tu pointes : se la jouer infirmier en voulant tellement comprendre l'autre, au lieu d'être simplement dans une recherche de réciprocité -- ou au contraire éviter de sortir de sa zone --
avatar
JeannieC.
Rayures fidèles
Rayures fidèles

Messages : 118
Date d'inscription : 14/05/2018
Age : 25
Localisation : Grenoble

http://www.jcroset-couleurs.com

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum