des childfree dans la salle ?

Page 5 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5

Aller en bas

Re: des childfree dans la salle ?

Message par Patate le Mer 23 Mai 2018 - 16:39

Hiémale a écrit:
@Mowa:

Boule2Gomme a écrit:Quelle maîtrise du sous-entendu. Pourquoi tu me cherches comme ça depuis hier, toi?

1) J'ai pas dit qu'il "doit" mais qu'il "peut", tu saisis la nuance?
Non, je ne saisis pas la nuance dans ce contexte. Je n'ai jamais été très douée pour m'en tenir au seul premier degré. Sûrement un défaut de mes autisteries.
2) Je n'ai aucune attente particulière vis-à-vis de ce fil (ni d'aucun autre à dire vrai), si ce n'est, comme partout ailleurs, des échanges courtois et si possibles intelligibles.
Au temps pour moi, j'avais cru entendre que tu souhaitais qu'on élève le sujet en l'ouvrant vers un débat plus instructif que le simple témoignage.
3) Quand un fil dégénère, comme celui-ci (notamment à force d'attaques personnelles comme les tiennes, qui n'apportent strictement rien à qui que ce soit), l'expérience tend à montrer que c'est bien là qu'il finira.
Je ne trouve pas que ce fil dégénère. Il est celui d'une conversation dont on a l'habitude sur ce forum.

Maintenant, si tu as besoin de conflit avec l'autorité pour te sentir exister, fais-toi plaisir, apparemment c'est le rôle du modo que de servir de punching ball.
Tu ne représentes pas pour moi une autorité, et je m'adressais à toi en tant que membre mais difficile de savoir qui parle en toi, la modo ou le membre... J'éviterai à l'avenir de t'interpeller si cela te sied.  

Parce que au final, tu n'as rien trouvé pour me contredire sur le fond, à savoir que personne, ici, n'a contesté la légitimité du choix, ce qui rend les discours va-t-en guerre à la "moi je fais ce que je veux et j'ai pas à me justifier" remarquablement caducs.
Je n'ai pas besoin de te contredire sur aucun fond, nous n'avons pas la même écoute/lecture de ce qu'a écrit B2G.  alien   Tchao

Heu... soyons clairs :
1/Mowa n'est pas boule2gomme et lycée de Versailles !
2/ Et je ne suis pas ta mère et inversement...

avatar
Patate
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 2294
Date d'inscription : 20/01/2017
Localisation : Gaïa

Revenir en haut Aller en bas

Re: des childfree dans la salle ?

Message par Boule2Gomme le Mer 23 Mai 2018 - 16:48

L'H̳͕͉̤̎̓̽̆ͧomme qui Sait a écrit:
Boule2Gomme a écrit:Dit le troll. Ça c’est comique, par contre.

Tu sais pourquoi tu es la, d’ailleurs, toi, tant qu’on navigue dans la philosophie de comptoir ?
C'est ton topic, pas le miens, non ?
Pourquoi ouvrir un tel topique si t'assumes pas les débats/critiques ?

Boule2Gomme a écrit:Je comprends juste mal la nécessité de débattre.
Je comprends juste mal la nécessité de ton topic.

Pourquoi ? pour voir si il y avait d'autres childfree sur le forum. Pas pour débattre du bienfondé de mon CHOIX.
Quand je choisis quelque chose, du plat que je mange à la tenue que je porte en passant à ce que je veux faire de ma vie, je ne demande pas aux autres de me dire si ça leur plait ou pas... Après, libre à ceux qui veulent échanger de le faire. Moi, je n'ai aucun argument universel à mettre en avant, juste un ressenti personnel qui ne repose sur aucune argumentation "concrète". Lis bien mon premier post, est-ce que je demande des avis ? Je ne parle même pas d'une éventuelle hésitation, d'un doute quant à mon choix, donc ça n'appelle aucune argumentation spécifique.

Et puis je n'ai pas tendance à ouvrir des sujets à vocation "utile", hein, je ne travaille pas au journal télé de TF1...

Violettine a écrit:@chuna: mais bon, on peut encore me dire : « mais qu’est ce qu’ils t’ont fait ces pauvres petits enfants pour que tu ne supportes pas leur présence??!!?? Ou que tu ne t’intéresses pas à eux alors que tu as été enfant toi aussi!!!!!» donc je suis pas sûre que la formulation change quoique ce soit, parce qu’on a déjà expliqué qu’on pratiquait pas le génocide d’enfants, plusieurs fois même .... y’a pas plus sourd que celui qui veut pas entendre ou justicier qui a besoin d’une cause (fantomatique) à défendre Smile

@B2G: je suis plutôt misophone personnellement et ça s’arrange pas avec l’âge Wink

https://m.hear-it.org/fr/misophonie

https://www.lexpress.fr/actualite/societe/misophonie-quand-les-petits-bruits-des-autres-donnent-des-envies-de-meurtre_1877713.amp.html

Édit: rajout de lien

Et puis je trouve cette histoire de choix des mots assez hypocrite. Ne pas aimer les enfants ou ne pas aimer le bruit que font les enfants, ça revient au même, on fuit la compagnie des enfants, point barre.

Je ne connaissais pas le terme de misophonie, intéressant !

Morticia a écrit:Je comprends totalement ceux qui ne veulent pas d'enfant. Ce que je ne comprends pas du tout c'est de ne pas supporter les gamins en général.
Un enfant c'est extrêmement fatigant pour celui qui en a la charge.
Je vois les gens qui soupirent, lèvent les yeux au ciel à chaque fois qu'un gosse s'agite un peu. Pour moi il faut être un peu aigri. Ça me dépasse complètement.
J'ai eu le souci avec mon fils, tout le monde mettait son grain de sel sur son éducation, le diagnostiquait hyperactif, en fait il souffrait d'une grave apnée du sommeil qui le rendait infernal. Mais infernal pour qui? Pour moi qui ai dû supporter les pleurs, les colères, l'agressivité et qui lui ai courru après à longueur de journée, ou pour les inconnus qui le côtoyait pendant une heure?
J'ai lu dans plusieurs messages que certain ne supporte pas les enfants "mal élèvés". Ça veut dire quoi exactement, parce qu'un enfant de 3 ans qui pleure parce qu'il veut un verre jaune et pas bleu ce n'est pas un enfant mal éduquer où un de 8 qui n'est pas d'accord et veut donner son point de vue ce n'est pas un petit c** insolent.
Ce sont de petit être humain qui mérite le respect, et la grande majorité des adultes ne les respectent pas le moins du monde.
Je suis un peu surprise de lire les arguments des sans enfants parce que globalement ce qui ressort c'est que vous ne voulez pas être enquiquiner par un enfant. Moi j'attend le deuxième et ce qui m'angoisse ce n'est pas le manque de liberté mais le fait de balancer un petit bébé dans ce monde de brute.
Mon message a l'air plus dur que je le voudrai, je ne trouve pas les smiley pour l'adoucir un peu donc ne vous vexez pas ^^

Je ne me vexe pas facilement. Smile
Perso je ne fais aucun distinguo entre "bien élevé" ou "mal élevé" car ayant fait le choix de ne pas en avoir, je serais mal placée pour juger de l'éducation d'un enfant que je ne connais même pas !

Je comprends ce que tu dis sur le fait ça t'angoisse de mettre un enfant au monde. Franchement. Mais ayant fait le choix d'avoir des enfants, tu ne peux pas comprendre mon argument à moi... Oui, je ne veux pas être enquiquinée par un enfant. Pourquoi ? Raison un, parce que je suis sûrement égoïste, je ne l'ai jamais caché, quelque part je revendique même un droit à l'égoïsme. Raison deux, parce que mon quotidien de mémère est certains jours USANT pour moi, rapport à mes limites (fatigabilité à la moindre situation sociale, crise d'angoisse dès que ma routine est perturbée, impossibilité à me détacher d'un intérêt restreint quand je me focalise dessus même quand il est anxiogène, hyperacousie, somatisation dès qu'un grain de sable se glisse dans les rouages, j'en passe) et que je ne PEUX PAS m'imaginer me compliquer encore plus la vie (et clairement ma vie est HYPER simple !) en y ajoutant un enfant (et un conjoint !). Raison trois, parce que, sans pouvoir expliquer pourquoi, et visiblement c'est ce qui suscite de l'incompréhension, je n'éprouve rien pour les enfants, ni pour l'amour tout court d'ailleurs...

Franchement, parfois le simple fait de devoir dire bonjour au gardien de mon immeuble me fatigue. Et j'en viens à guetter les bruits avant de sortir pour ne surtout pas avoir à discuter avec quelqu'un dans l'ascenseur le matin... Rien chez moi n'est compatible avec le fait d'avoir un enfant, ni le caractère, ni le mode de vie, ni la résistance physique, rien ! Alors au risque de choquer je suis très contente de ne pas aimer les enfants et de ne pas ressentir l'envie d'en avoir, car dans le cas contraire j'aurais été très malheureuse, c'est certain !
avatar
Boule2Gomme
Rayures apparentes
Rayures apparentes

Messages : 45
Date d'inscription : 15/05/2018
Age : 36

Revenir en haut Aller en bas

Re: des childfree dans la salle ?

Message par noir le Mer 23 Mai 2018 - 17:17

Boule2Gomme a écrit:Raison deux, parce que mon quotidien de mémère est certains jours USANT pour moi[...]
ça y est, ça lâche du lest Wink
après avoir vendu des piles d'auto-satisfecit situationnels.

Ecrire (et ici lancer un topic parmi d'autres) peut aussi possiblement s'amener à s'ouvrir un peu à soi (à condition possiblement de pratiquer la lecture à rebours).

bientôt ton besoin de lien social transparaitra-t-il ??

noir
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 2017
Date d'inscription : 20/12/2011
Age : 41
Localisation : Asperland, sud des PO

Revenir en haut Aller en bas

Re: des childfree dans la salle ?

Message par Boule2Gomme le Mer 23 Mai 2018 - 18:13

[quote="noir"][quote="Boule2Gomme"]Raison deux, parce que mon quotidien de mémère est certains jours USANT pour moi[...][/quote]
ça y est, ça lâche du lest ;)
après avoir vendu des piles d'auto-satisfecit situationnels.

Ecrire (et ici lancer un topic parmi d'autres) peut aussi possiblement s'amener à s'ouvrir un peu à soi (à condition possiblement de pratiquer la lecture à rebours).

bientôt ton besoin de lien social transparaitra-t-il ??[/quote]

Du tout car je vais arrêter de participer au forum, ça tourne trop en boucle à mon sens et ça devient lourd. La communication, ça n’est décidément pas mon truc.

Je précise que la raison 2 est une raison « facile » qui semble donner satisfaction mais n’explique rien du tout car je n’avais pas cinq ans quand j’ai dit pour la première fois que je ne voulais pas d’enfants... mais dès qu’on ramène le sujet à un truc excusable, pouf, tout le monde semble content. Franchement c’est désespérant de voir qu’on ne peut pas juste dire : je ne veux pas d’enfants parce que je n’aime pas ça...

J’ai toujours dit que j’adorais ma vie de mémère solitaire, hein. Ce n’est pas un scoop, il suffit d’aller voir mon sujet sur le célibat pour ça. La fatigue surgit avec le contexte social et même via le Net je finis par trouver les autres usants. Donc clairement le besoin social, on peut l'enterrer, tout comme je vais enterrer mon compte. Je rêve d’un monde désert avec moi et rien que moi, dommage que je ne sois pas assez riche pour m’offrir le luxe d’une ile déserte.

Le plus beau c’est que les forums finissent toujours par me faire cet effet là, mais je pensais que vu la thématique et le public visé par celui-ci j’aurais le droit a des réactions un peu moins basiques et plus évoluées. Bah non. Je retourne dans ma grotte et je vous laisse débattre te entre vous de choses que je n’arrive décidément pas à cerner... bonne route...

Ps . Je ne demande pas l’effacement de mon compte et de mes messages pour que le débat puisse continuer si vous le souhaitez... je me contente d’une petite autodestruction de compte à ma sauce.


Dernière édition par Boule2Gomme le Mer 23 Mai 2018 - 18:24, édité 1 fois
avatar
Boule2Gomme
Rayures apparentes
Rayures apparentes

Messages : 45
Date d'inscription : 15/05/2018
Age : 36

Revenir en haut Aller en bas

Re: des childfree dans la salle ?

Message par L'homme qui Sait le Mer 23 Mai 2018 - 18:23

Boule2Gomme a écrit:Du tout car je vais arrêter de participer au forum, ça tourne trop en boucle à mon sens et ça devient lourd. La communication, ça n’est décidément pas mon truc.
C'est toi qui tournes en boucle.

"Hey, hey !!! Regardez tous comment j'ai décidé d'être célibataire !! Vous avez vu ? lol j'suis célibataire et c'est moi qui décide ! Vous avez vu ? Hey... Vous savez... c'est fou hein, j'ai aucun besoin de relation sociale !! Vous vous rendez compte ?? Vous me lisez bien, vous me voyez bien, là ? Vous avez vu comment j'ai besoin d'AUCUNE relation sociale et comment j'suis bien en étant célibataire toute seule ? lol, je me sens trop bien toute seule et sans enfant, vous avez vu ? Débattre ? Pourquoi ?"


Dernière édition par L'H̳͕͉̤̎̓̽̆ͧomme qui Sait le Mer 23 Mai 2018 - 18:25, édité 1 fois
avatar
L'homme qui Sait
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 665
Date d'inscription : 25/10/2016
Age : 30
Localisation : Rôde autour de Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: des childfree dans la salle ?

Message par Violettine le Mer 23 Mai 2018 - 18:25

Bonne continuation B2G, j’ai pris beaucoup de plaisir à te lire et suis désolée de la tournure de ce topic, même si j’en suis pas plus étonnée que ça, malheureusement

Violettine
Rayures timides
Rayures timides

Messages : 14
Date d'inscription : 14/05/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: des childfree dans la salle ?

Message par Boule2Gomme le Mer 23 Mai 2018 - 18:30

[quote="L'H̳͕͉̤̎̓̽̆ͧomme qui Sait"][quote="Boule2Gomme"]Du tout car je vais arrêter de participer au forum, ça tourne trop en boucle à mon sens et ça devient lourd. La communication, ça n’est décidément pas mon truc.[/quote]
C'est toi qui tournes en boucle.

[color=#6E6E6E]"[i]Hey, hey !!! Regardez tous comment j'ai décidé d'être célibataire !! Vous avez vu ? lol j'suis célibataire et c'est [b]moi[/b] qui décide ! Vous avez vu ? Hey... Vous savez... c'est fou hein, j'ai [b]aucun[/b] besoin de relation sociale !! Vous vous rendez compte ?? Vous me lisez bien, vous me voyez bien, là ? Vous avez vu comment j'ai besoin d'AUCUNE relation sociale et comment j'suis bien en étant célibataire toute seule ? lol, je me sens trop bien toute seule et sans enfant, vous avez vu ? Débattre ? Pourquoi ?[/i]"[/color][/quote]

Comme dirait l’autre, don’t feed the troll
Tu n’aurais pas sevi sur Doctissimo, toi ?

Aimer dire qu’on existe et ne pas avoir besoin des autres, ca existe, ca s’appelle de l’égocentrisme, et je revendique aussi le mien. Ce n’est pas parce que je n’ai pas besoin d’une vie sociale que je n’aime pas ma vie à moi... Sur ce... bon appétit le troll.


@Violettine : merci, bonne route à toi aussi.
avatar
Boule2Gomme
Rayures apparentes
Rayures apparentes

Messages : 45
Date d'inscription : 15/05/2018
Age : 36

Revenir en haut Aller en bas

Re: des childfree dans la salle ?

Message par noir le Mer 23 Mai 2018 - 18:39

Boule2Gomme a écrit:[....]Bah non. Je retourne dans ma grotte et je vous laisse débattre te entre vous de choses que je n’arrive décidément pas à cerner... bonne route...
c'est avant tout le plein toi que tu n'arrives à cerner et accepter,
la primo défense en est le report sur des autruis
et la fuite
quand qqchose fait face à nous-même

et pour garder une certaine contenance par rapport à soi,
on s'enferme, on s'enferme
et surtout à soi-même.

Te souhaitant l'apaisement réactionnel
l'apaisement situationnel
et le bonheur

dans ces situations, te retrouveras-tu très éloignée du cirque que tu proposes et te propose.

noir
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 2017
Date d'inscription : 20/12/2011
Age : 41
Localisation : Asperland, sud des PO

Revenir en haut Aller en bas

Re: des childfree dans la salle ?

Message par MrMerlin le Jeu 24 Mai 2018 - 9:48

Allez, un peu de légèreté... ;)

avatar
MrMerlin
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 565
Date d'inscription : 09/02/2016
Localisation : Près de Brocéliande (Bzh)

Revenir en haut Aller en bas

Re: des childfree dans la salle ?

Message par Mowa le Jeu 24 Mai 2018 - 13:03

Hiémale a écrit:

Je n'ai jamais été très douée pour m'en tenir au seul premier degré.

Pété de rire

j'avais cru entendre que tu souhaitais qu'on élève le sujet en l'ouvrant vers un débat plus instructif que le simple témoignage.

Tu as mal entendu, je proposais d'élargir le débat au lieu de se taper dessus sur un non-sujet qui n'intéresse personne puisque nous sommes tous d'accord (le libre choix).

Je ne trouve pas que ce fil dégénère. Il est celui d'une conversation dont on a l'habitude sur ce forum.

OK. Nous n'avons pas les mêmes habitudes de conversation, et je m'en félicite.

Tu ne représentes pas pour moi une autorité, et je m'adressais à toi en tant que membre mais difficile de savoir qui parle en toi, la modo ou le membre...

OK. C'est la seule explication plausible que j'avais trouvée à ton hostilité patente à mon encontre, vu que je n'avions jamais eu d'interaction auparavant. Le mystère reste entier.

J'éviterai à l'avenir de t'interpeller si cela te sied.

Excellente idée

 alien   Tchao


_________________
Quel est le plus petit pas possible que je peux faire pour me rendre la vie plus belle aujourd'hui?
avatar
Mowa
Rayures flamboyantes
Rayures flamboyantes

Messages : 4392
Date d'inscription : 07/07/2012
Age : 50
Localisation : Suisse, la Côte

Revenir en haut Aller en bas

Re: des childfree dans la salle ?

Message par Mowa le Jeu 24 Mai 2018 - 13:07

@MrMerlin: Laughing


_________________
Quel est le plus petit pas possible que je peux faire pour me rendre la vie plus belle aujourd'hui?
avatar
Mowa
Rayures flamboyantes
Rayures flamboyantes

Messages : 4392
Date d'inscription : 07/07/2012
Age : 50
Localisation : Suisse, la Côte

Revenir en haut Aller en bas

Re: des childfree dans la salle ?

Message par Invité le Mer 13 Juin 2018 - 11:48


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: des childfree dans la salle ?

Message par Luw le Mer 13 Juin 2018 - 17:34

Boule2Gomme a écrit:

Oui, je ne veux pas être enquiquinée par un enfant. Pourquoi ? Raison un, parce que je suis sûrement égoïste, je ne l'ai jamais caché, quelque part je revendique même un droit à l'égoïsme. Raison deux, parce que mon quotidien de mémère est certains jours USANT pour moi, rapport à mes limites (fatigabilité à la moindre situation sociale, crise d'angoisse dès que ma routine est perturbée, impossibilité à me détacher d'un intérêt restreint quand je me focalise dessus même quand il est anxiogène, hyperacousie, somatisation dès qu'un grain de sable se glisse dans les rouages, j'en passe) et que je ne PEUX PAS m'imaginer me compliquer encore plus la vie (et clairement ma vie est HYPER simple !) en y ajoutant un enfant (et un conjoint !). Raison trois, parce que, sans pouvoir expliquer pourquoi, et visiblement c'est ce qui suscite de l'incompréhension, je n'éprouve rien pour les enfants, ni pour l'amour tout court d'ailleurs...

Franchement, parfois le simple fait de devoir dire bonjour au gardien de mon immeuble me fatigue. Et j'en viens à guetter les bruits avant de sortir pour ne surtout pas avoir à discuter avec quelqu'un dans l'ascenseur le matin... Rien chez moi n'est compatible avec le fait d'avoir un enfant, ni le caractère, ni le mode de vie, ni la résistance physique, rien ! Alors au risque de choquer je suis très contente de ne pas aimer les enfants et de ne pas ressentir l'envie d'en avoir, car dans le cas contraire j'aurais été très malheureuse, c'est certain !

C'est dommage qu'elle soit parti, je me reconnais assez dans ce témoignage. Pas en tout mais sur plusieurs points non négligeable, comme le fait de ne pas ressentir d'émotion face à un enfant. J'essaie de copier les émotions des personnes que je vois autour de moi mais j'ai vraiment cette sensation de "sonner faux". Je ne sais pas comment on fait "gouzi gouzi" avec un bébé sans se sentir idiot... Quand le bébé rigole aux bruits ça à l'air d'aller mais quand il reste à regarder ça met vraiment mal à l'aise. Je suis comme une mauvaise actrice, dés les premiers mois les bébés se rendent compte que je ne connais pas le scénario en arrivant sur la scène. Et la famille en guise de publique rend la situation encore plus anxiogène dans le sens ou quand on s'est déjà rendu ridicule une fois on n'a pas envie de refaire l'essaie.

J'ai un frère et une sœur qui ont chacun conjoint et enfants, et moi célibataire depuis un bon moment x). Je ne trouve pas ma place en réunion de famille, je me sens dépasser par les événements. Ils ont l'air d'être tous émerveillés par "les petits", "ils sont tellement mignons" répète ma sœur inlassablement...
Quand ils se mettent à rire je suis la seule a trouver le son désagréable dans ma famille, je me suis déjà bouché les oreilles sur des éclats de rire à répétition, mais je me prends les reproche de ma sœur par la suite. "Tu ne fais pas d'effort, il faut prendre sur toi"... Du coup j'ai arrêté de me boucher les oreilles mais j'ai du mal à ne pas faire la grimace quand ils hurlent... est ce que c'est ça l’hyperacousie ?

J'ajouterai un élément important, selon moi je n'ai pas eu une enfance heureuse. Je ne le dis pas devant mes parents car ils hurleraient, c'est vrais qu'ils ont été des bons parents je n'ai jamais manqué de rien, mais j'ai néanmoins fais de la dépression alors que je n'étais qu'à l'école primaire car je n'arrivais pas me fondre dans un groupe, j'étais très souvent exclue...
On parle beaucoup de "transmissions de ses aptitudes à ses enfants" on pense aux bonnes choses mais je suppose qu'il en va de même pour les moins bonnes. Mes lacunes que j'ai eu pour me fondre dans un groupe quand j'étais gosse étaient de terribles souffrances. Aujourd'hui j'ai un sérieux manque affectif et de confiance en soi, je les soigne en thérapie avec un professionnel depuis de nombreuses années. En réfléchissant bien c'est pas quelque chose que j'ai envie de faire vivre a un ou des "mini-moi"

Donc voila personnellement je ne suis pas fermé à 100% pour avoir des enfants, peut etre si je rencontre quelqu'un d'incroyable, je ferai une thérapie pour m'accompagner dans cette aventure là.
Mais de moi même et pour moi même, ce n'est pas quelque chose qui est "évident" et "raisonnable" d'en avoir.

Sinon non je ne les déteste pas non plus et loin de moi de donner mon avis sur leurs éducation.

Est ce que d'autres personnes vivent la même chose que moi avec cette sensation embarrassante d'être un extraterrestre athymique parmi les gens qui aiment les enfants ?
avatar
Luw
Rayures fidèles
Rayures fidèles

Messages : 115
Date d'inscription : 02/05/2018
Age : 29
Localisation : Nantes

Revenir en haut Aller en bas

Re: des childfree dans la salle ?

Message par Helhest le Mer 13 Juin 2018 - 22:15

Je ne sais pas si je suis un extraterrestre, mais clairement, ces "humains pas finis" ne m'ont jamais emballé. Il y en a des biens, je ne dis pas le contraire, mais seulement sur certains points. Je m'en lasse extrêmement vite, je n'en vois pas l'intérêt par rapport aux adultes. Et pourtant, je dis ça en ayant eu une enfance relativement heureuse (pas facile à l'école, mais pour le reste OK), et en considérant que j'ai gardé une certaine âme d'enfant. Déjà à l'école primaire, je me demandais si l'on était obligé de faire des enfants...
avatar
Helhest
Rayures fidèles
Rayures fidèles

Messages : 130
Date d'inscription : 22/02/2018
Age : 28
Localisation : Auvergne

Revenir en haut Aller en bas

Re: des childfree dans la salle ?

Message par Beautymist le Mer 13 Juin 2018 - 22:55

Nullipare assumée qui apprécie la compagnie des enfants... des autres.
avatar
Beautymist
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 1104
Date d'inscription : 13/03/2016
Age : 45

http://teatatteredpages.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Page 5 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum