mésaventures implicite/explicite

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: mésaventures implicite/explicite

Message par Invité le Dim 18 Aoû 2013 - 22:36

Il se moque d'elle (gentiment, suppose-t-on), la plaisante.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: mésaventures implicite/explicite

Message par Harpo le Dim 18 Aoû 2013 - 23:04

Mettre en boîte = chambrer. Et pas emballer dans une boîte de nuit Wink.

Sinon, la difficulté avec les implicites vient souvent effectivement soit de l'expression au premier degré (surtout en humour), soit de la non précision d'un discours. Le non précis (non exprimé) étant implicitement évident pour la plupart des gens.

Mais il me semble que le contraire - explicite / implicite - peut tout autant être déstabilisant. C'est à dire quand ce qui est clairement dit me semble être implicitement différent de ce que je perçois du discours. La non congruence. Cela n'étant pas une spécificité Z au passage...


Dernière édition par Harpo le Dim 18 Aoû 2013 - 23:12, édité 1 fois
avatar
Harpo
Rayures flamboyantes
Rayures flamboyantes

Messages : 5769
Date d'inscription : 05/06/2012
Age : 54
Localisation : En Flandre

http://la-maison-et-le-monde.net/

Revenir en haut Aller en bas

Re: mésaventures implicite/explicite

Message par Ainaelin le Dim 18 Aoû 2013 - 23:10

Merci, Gallinago Imperialis (on te voit peu, depuis quelques temps, alors bonjour à toi ! Smile ) et Harpo. Wink
avatar
Ainaelin
Rayures flamboyantes
Rayures flamboyantes

Messages : 4245
Date d'inscription : 07/04/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: mésaventures implicite/explicite

Message par Invité le Dim 18 Aoû 2013 - 23:35

Bonjour Ainaelin, je suis revenue, on va me revoir, de-ci, de-là Very Happy 

Sur la question implicite-explicite, j'ai un problème inverse. En général, je comprends bien les implicites. Ce que je comprends moins bien, ou plutôt ce qui m'agace, au pire, me pose question, au mieux, c'est la raison qui conduit à ces nécessités d'implicites. Je ne parle pas des expressions qui peuvent avoir plusieurs sens, les jeux de mots. Je pense à une impossibilité de s'exprimer franchement, d'exprimer ce que l'on veut, ce que l'on veut dire, sans passer par des voies détournées. D'aller jusqu'à passer par ce que voudrait l'autre pour exprimer ce que l'on veut. Et comme j'ai la fâcheuse manie d'expliciter les implicites, d'appuyer dessus, ça passe parfois mal. Je le fais parce que ce détournement mène souvent à des chemins de traverse qui éloigne du sujet principal, et moi, j'aime bien ne pas perdre de vue le sujet. Sinon, ce n'est plus de la discussion, mais un embrouillaminis...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: mésaventures implicite/explicite

Message par Ainaelin le Lun 19 Aoû 2013 - 0:30

Gallinago Imperialis a écrit:Bonjour Ainaelin, je suis revenue, on va me revoir, de-ci, de-là Very Happy 
Very Happy

Gallinago Imperialis a écrit:Sur la question implicite-explicite, j'ai un problème inverse. En général, je comprends bien les implicites. Ce que je comprends moins bien, ou plutôt ce qui m'agace, au pire, me pose question, au mieux, c'est la raison qui conduit à ces nécessités d'implicites. Je ne parle pas des expressions qui peuvent avoir plusieurs sens, les jeux de mots. Je pense à une impossibilité de s'exprimer franchement, d'exprimer ce que l'on veut, ce que l'on veut dire, sans passer par des voies détournées. D'aller jusqu'à passer par ce que voudrait l'autre pour exprimer ce que l'on veut. Et comme j'ai la fâcheuse manie d'expliciter les implicites, d'appuyer dessus, ça passe parfois mal. Je le fais parce que ce détournement mène souvent à des chemins de traverse qui éloigne du sujet principal, et moi, j'aime bien ne pas perdre de vue le sujet. Sinon, ce n'est plus de la discussion, mais un embrouillaminis...
Le pourquoi des implicites ? Shocked  Vaste sujet je crois.
Pour résumer et schématiser mon avis là-dessus, je dirais qu'il y a plein de raisons et je vais en faire une liste non-exhaustive et sans explications. Les raccourcis de conversations (dus à la flemme le plus souvent, mais parfois à un besoin de rapidité et la certitude que l'autre comprendra), l'envie de perdre certains interlocuteurs et donc soit un besoin de secret, soit un sentiment de supériorité, l'humour (jeux de mots). Après, certains raccourcis sont devenus tellement communs qu'ils deviennent des implicites pour toute une population. Après, il y a aussi la peur de dire des bêtises qui peut faire dire les choses à demi-mot, en séduction typiquement, tout comme ça peut être un jeu de subtilité excitant pour certains.
avatar
Ainaelin
Rayures flamboyantes
Rayures flamboyantes

Messages : 4245
Date d'inscription : 07/04/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: mésaventures implicite/explicite

Message par p2m le Lun 19 Aoû 2013 - 1:45

Pourquoi les implicites? Pour avoir l'air de communiquer(entendez "entretenir les liens avec le groupe") sans tomber dans l'illusion qu'une vraie communication est possible. Ce qui est d'ailleurs bien plus intelligent et rentable qu'essayer de communiquer, vu que ce n'est pas possible. Non? Laughing

Si vous avez l'impression que ce post est auto-justificateur, l'avenir est devant vous...

p2m
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 2428
Date d'inscription : 20/05/2011
Age : 43
Localisation : bxl

http://www.zebrascrossing.net/t2857-salut-salut-c-etait-d

Revenir en haut Aller en bas

Re: mésaventures implicite/explicite

Message par Invité le Lun 19 Aoû 2013 - 6:41

Very Happy 

En groupe, oui, ça va plus vite. Je peux comprendre, et même m'y conformer (tant que ça reste des codes assez neutres et de l'ordre de la simple politesse, sinon les pieds dans le plat, j'aime bien aussi, surtout au boulot, histoire de lever quelques ambiguïtés imposées).

Mais avec quelqu'un de proche, c'est pénible de ne pas pouvoir faire sans. D'avoir l'impression qu'il s'agit plus de "tuteurs" ou de protections contre ce qui ne doit pas être dit (et non plus de codes sociaux).

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: mésaventures implicite/explicite

Message par krapopithèque le Lun 19 Aoû 2013 - 7:37

p2m a écrit:oui, c'était ce à quoi je pensais en lisant ton anecdote, qui m'arrive tout le temps, ⓗⓞⓤⓢⓔ, ce genre de trucs, j'ai appris à les recycler en hyperchleuasme.
je peux le dire sans détour: l'hyperchleuasme a sauvé ma vie.
Le chleuasme relève de la dissimulation.

L’hyperchleuasme, lui, ajoute à la dissimulation la technique alchimique du manteau de lumière. Dire la vérité, et partir de la certitude qu'elle paraîtra tellement improbable qu'elle sera perçue comme un mensonge rhétorique.


Certains parlent de chleuasme, d'autres d'hyperchleuasme et d'autres préfèrent parler (les goûts ne se discutent pas) d'autocatégorème ou de prospoièse. Lorsque j'ai découvert l'existence de ces mots, j'ai jugé qu'ils ne seraient jamais connus que des spécialistes de la stylistique, ne serait-ce que parce qu'on n'a que très rarement l'occasion de les employer, et donc qu'il était inutile de m'en servir.

D'après René Pommier, sous le titre assez décodé.

Voir pour plus de détails Nouvelle stylistique ou nouvelle imposture

Portail de la linguistique Portail de la linguistique

Implicitement clair ! Pété de rire 
avatar
krapopithèque
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 2299
Date d'inscription : 24/06/2013
Age : 65
Localisation : sud

http://www.zebrascrossing.net/t11671-salutation-bonjour-kenavo-e

Revenir en haut Aller en bas

Re: mésaventures implicite/explicite

Message par p2m le Lun 19 Aoû 2013 - 12:31

Gallinago Imperialis a écrit:sinon les pieds dans le plat, j'aime bien aussi
+1
surtout les pieds de porc en vinaigrette
Vu qu'il n'y a pas moyen de communiquer, les réactions spasmodiques me donnent l'impression d'avoir un effet sur le monde.
Et je ne me lasse pas d'être surpris par la diversité des expressions qu'un visage humain est capable d'adopter...
Sans parler des gloussements étouffés et des gens qui en avalent de travers.

Et la profondeur du silence qui suit... Ou le monde se tient enfin tranquille...

p2m
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 2428
Date d'inscription : 20/05/2011
Age : 43
Localisation : bxl

http://www.zebrascrossing.net/t2857-salut-salut-c-etait-d

Revenir en haut Aller en bas

Re: mésaventures implicite/explicite

Message par Invité le Dim 1 Sep 2013 - 22:19

fleurdesel a écrit:plusieurs d'anecdotes :
- au boulot récemment : je recois un mail avec écrit : "Tu feras ca tel jour. Si tu ne peux pas le faire, préviens". Comme je peux le faire, je ne préviens pas... et me fais engueuler parce que je n'ai pas prévenu que je pouvais le faire...

- au boulot il y a plus longtemps, je venais d'arriver dans une boîte et le midi j'avais mangé avec un petit groupe. Un des hommes du groupe vient me voir dans l'après-midi et me demande si "on" mange ensemble le lendemain midi. Moi comme c'était sympa le midi je dis oui, et le lendemain midi...nous n'étions que tous les deux... comme je me suis sentie mal !

- pas glop, suite à un décès, la mère de la personne décédée me demande ce que je pense de la pierre tombale. Moi je me sens mal, mais je réponds mon avis (qui était plutôt négatif, je suis plutôt discrète et la pierre choisie est immense). Après les autres personnes présentes m'ont fait comprendre que j'avais manqué de tact.

ps : j'aime bien l'anecdote de la bibliothèque Smile

t'es entourée de cons ma pauvre ! le premier mais quel naze ! il a qu'à relire son mail !
le coup du restau, bah si il précise pas aussi, les conditions sont pas les memes mais t'as pas été prévnue, donc bon tu disais oui pour ce que tu savais !
et puis quand on demande un avis, on prend l'avis, sinon on demande pas d'avis. grrrrrrrrrrrrrrrrr ça m'énerve !!!

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: mésaventures implicite/explicite

Message par Ryuzaki L le Mar 13 Déc 2016 - 15:30

Je déterre un vieux fil de discussion car pas envie de faire un doublon. D'abord, je n'ai pas arrêté de sourire en lisant les autres témoignages tellement je me suis reconnue dedans et je sais que dans les situations citées, j'aurais réagi de la même manière.

Petite anecdote:
Ce we, je vais faire les magasins en ville avec trois copines et j'achète une paire de boucles d'oreilles qui me plaisent beaucoup. Une des trois autres filles en achète également une paire. Comme en général je ne prends pas trop soin de mon look et n'achète pas trop d'accessoires, les deux autres filles n'ont pas cessé de me complimenter sur mes boucles d'oreilles neuves. La troisième fille qui en a aussi acheté m'a donc aussi complimentée. Voici à quoi ressemblait la conversation:

Elle: Elles sont belles, tes boucles d'oreilles.
Moi: Merci.
Elle: Elles sont vraiment belles!
Moi: Merci Smile.
Elle: Je trouve que celles que j'ai achetées sont moches.
Moi: Ah oui? Pourquoi tu les as achetées alors?
Elle: Je les trouvais jolies dans le magasin mais finalement elles ne me plaisent plus.
Moi: C'est embêtant ça... On n'a qu'à y retourner et les échanger si tu veux.
Elle: Non mais je ne suis pas trop sûre...
Moi: Alors je ne peux rien faire pour toi.
...
Le manège dura 10 bonnes minutes avant qu'elle m'avoue qu'elle attendait simplement que je lui réponde que ses boucles d'oreilles étaient aussi très jolies. Or, ça ne m'avait pas du tout traversé l'esprit.
avatar
Ryuzaki L
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 379
Date d'inscription : 27/04/2016
Age : 24
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas

Re: mésaventures implicite/explicite

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum