mystère...et Boule2Gomme

Aller en bas

mystère...et Boule2Gomme

Message par Boule2Gomme le Mer 16 Mai 2018 - 11:50

Bonjour,

je suis arrivée ici via une recherche Google sur un sujet qui me pose question depuis quelques années. Je ne suis pas zèbre dans le sens où je ne pense pas être surdouée, mais j'ai un système de fonctionnement particulier, tant sur le plan intellectuel que sur le plan personnel. J'ai eu un pré-diagnostic (par une psychologue comportementaliste) d'Asperger en 2011 auquel je n'ai pas donné suite. J'ai tergiversé un moment sur la question avant d'en venir à la conclusion que je n'éprouvais pas le besoin de confirmer (ou infirmer) le diagnostic car il ne fera pas disparaître mes bizarreries (auxquelles je suis finalement plutôt attachée). Voilà pour la base.

Pour le reste, donc, j'ai 36 ans, je suis une femme et j'ai toujours été atypique dans mon fonctionnement et mon rapport aux autres. La question que j'ai posée sur Google et qui m'a amenée ici concernait le célibat comme choix de vie. Car à mon âge je n'ai jamais eu de relations amoureuses, et (c'est là le gros mystère qui a quelque peu orienté mon choix de pseudo) je n'en éprouve aucune souffrance. J'ai l'impression d'être incapable d'envisager la vie autrement qu'en solitaire, et quand je dis en solitaire, j'entends par là que je n'ai pas non plus d'amis, et que je vis l'obligation sociale induite par le travail comme une (très) grosse contrainte à laquelle il m'est impossible de me soustraire.

Intellectuellement, je sais qu'il y a quelque chose de très bizarre dans le fait de ne pas éprouver le besoin d'être aimée, ou d'aimer, ou de partager, et de vivre toujours en cercle fermé. On m'a répété à l'envie que l'homme est "un animal social" (ce qui me laisse perplexe car je n'ai pas du tout ce sentiment en regardant autour de moi) et que je risquais de regretter, ce que je n'arrive pas à concevoir. En réalité, quand je regarde ma vie actuellement je suis plutôt satisfaite car j'ai exactement ce que je voulais avoir enfant...et déjà à l'époque je disais ne vouloir ni enfants, ni mari (ce qui dans mon esprit de petite fille était synonyme d'amoureux).

Je n'arrive pas trop à expliquer ce fait, et quand je me contente de dire que je ne suis pas en souffrance par rapport à ça, la réponse habituelle est que je me "mentirais à moi-même", ce dont je n'ai vraiment pas l'impression !

A côté de cela j'ai aussi un fonctionnement atypique au niveau intellectuel, je suis très autodidacte et j'ai des capacités que je ne mets en pratique que si le sujet me semble digne d'intérêt. J'ai passé ma scolarité à faire le minimum du minimum (du genre à gribouiller mes devoirs pendant deux récréations sur un coin de banc) tout en ayant des résultats convenables. J'ai une très bonne mémoire visuelle et auditive, je n'ai jamais appris une leçon de ma vie, je n'avais qu'à écouter et écrire ce qu'on m'expliquait pour le retenir. Et à l'inverse je déteste le par-cœur, c'est d'ailleurs le principal motif de ma démotivation scolaire. Je n'ai fait qu'un an et demi de fac après le bac et je suis vite entrée dans la vie active que je n'ai plus quittée depuis. Et j'ai toujours fait en sorte de ne pas avoir à suivre de formations car je m'y ennuie énormément, j'ai l'impression d'avoir toujours deux temps d'avance sur mon entourage, et je n'aime de toute façon pas perdre mes repères. J'ai un gros besoin de routine, c'est essentiel à mon bien-être, et sans cela je peux avoir des crises d'angoisse, voire de panique, avec une somatisation importante (migraines notamment). Et je fonctionne beaucoup par intérêts restreints. Ils varient un peu cycliquement mais globalement je m'intéresse toujours aux mêmes domaines depuis mon enfance.

Peut-être existe-t-il un lien entre ces "limites" qui sont les miennes et mon impression de ne pouvoir être heureuse qu'en vivant seule ? franchement, je n'en sais rien moi-même ! Je viens donc ici pour intellectualiser la question, en quelque sorte. Wink
avatar
Boule2Gomme

Messages : 45
Date d'inscription : 15/05/2018
Age : 37

Revenir en haut Aller en bas

Re: mystère...et Boule2Gomme

Message par L'homme qui Sait le Mer 16 Mai 2018 - 12:28

Ah quelqu'un de satisfait ! Super !

Peu importe si tu cherches la solitude ou des relations amoureuses, c'est toujours l'accord avec toi-même qui sera le plus important.

Bienvenue !
avatar
L'homme qui Sait

Messages : 665
Date d'inscription : 25/10/2016
Age : 31
Localisation : Rôde autour de Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: mystère...et Boule2Gomme

Message par Peyko le Mer 16 Mai 2018 - 13:30

Bienvenue à toi Smile

+1 avec "L'homme qui sait" ^^ Si tu te sent bien dans ta vie de tout les jours, je crois pas que ce poser davantage de question soit primordial. Après, si, éventuellement, tu cherches à tout comprendre, et que ça te semble nécessaire, dans ce cas, effectivement, intellectualiser les questions semble être un bon point de départ !

De mon point de vue, je ne vois rien d'anormal à ta situation. Quand tu as l'impression que le monde autour de toi tourne au ralenti, fatalement, autant être dans une situation ou le rythme te conviens Smile (Si j'ai bien compris !)

Peyko

Messages : 31
Date d'inscription : 10/05/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: mystère...et Boule2Gomme

Message par Boule2Gomme le Mer 16 Mai 2018 - 13:47

L'H̳͕͉̤̎̓̽̆ͧomme qui Sait a écrit:Ah quelqu'un de satisfait ! Super !

Peu importe si tu cherches la solitude ou des relations amoureuses, c'est toujours l'accord avec toi-même qui sera le plus important.

Bienvenue !

Merci ! Effectivement je pense que l'essentiel c'est d'être bien avec soi-même.
Le seul petit "souci" c'est qu'à force de matraquer aux gens qu'ils ont un problème (ou qu'ils devraient en avoir un), ils finissent fatalement par se demander un jour s'ils en ont vraiment un ! Laughing D'où un certain questionnement de ma part, et quelques essais pour changer (mais ça a fait un gros flop à chaque fois, j'avoue !)...


Dernière édition par Boule2Gomme le Mer 16 Mai 2018 - 13:51, édité 1 fois
avatar
Boule2Gomme

Messages : 45
Date d'inscription : 15/05/2018
Age : 37

Revenir en haut Aller en bas

Re: mystère...et Boule2Gomme

Message par Boule2Gomme le Mer 16 Mai 2018 - 13:51

Peyko a écrit:Bienvenue à toi Smile

+1 avec "L'homme qui sait" ^^ Si tu te sent bien dans ta vie de tout les jours, je crois pas que ce poser davantage de question soit primordial. Après, si, éventuellement, tu cherches à tout comprendre, et que ça te semble nécessaire, dans ce cas, effectivement, intellectualiser les questions semble être un bon point de départ !

De mon point de vue, je ne vois rien d'anormal à ta situation. Quand tu as l'impression que le monde autour de toi tourne au ralenti, fatalement, autant être dans une situation ou le rythme te conviens Smile (Si j'ai bien compris !)

Merci !

En réalité j'ai moi-même un rythme "physique" assez mémère, mais c'est dans la caboche que tout tourne trop vite et que je me sens toujours en décalage avec les gens. Mais sur le plan rythme de vie j'ai toujours été un peu tortue. Laughing
avatar
Boule2Gomme

Messages : 45
Date d'inscription : 15/05/2018
Age : 37

Revenir en haut Aller en bas

Re: mystère...et Boule2Gomme

Message par Invité le Mer 16 Mai 2018 - 13:56

Bonjour, et bienvenue à toi !

Il y a quelque chose que je trouve "curieux" dans ta présentation. Tu indiques ne pas avoir d'amis, être heureuse comme ça, et que, si j'ai bien compris, tu ne cherches pas à créer de lien social (cela semble te rebuter).
Pourtant, tu te présentes ici donc c'est déjà un début de création de lien social, alors que tu aurais pu te contenter de venir lire les sujets, si vraiment ta démarche est purement intellectuelle (au sens "enrichir sa réflexion").
Quelque part, ne cherches-tu finalement pas du relationnel basé sur de l'échange, tant qu'il reste relativement factuel et pas trop engageant vis à vis des autres personnes ?
Mon message n'est absolument pas une attaque (et heureusement !) mais je cherche à comprendre flower

EDIT : ceci dit, je dis "factuel" mais ta présentation relève quand même de l'intime Smile

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: mystère...et Boule2Gomme

Message par Boule2Gomme le Mer 16 Mai 2018 - 14:28

Ninou34 a écrit:Bonjour, et bienvenue à toi !

Il y a quelque chose que je trouve "curieux" dans ta présentation. Tu indiques ne pas avoir d'amis, être heureuse comme ça, et que, si j'ai bien compris, tu ne cherches pas à créer de lien social (cela semble te rebuter).
Pourtant, tu te présentes ici donc c'est déjà un début de création de lien social, alors que tu aurais pu te contenter de venir lire les sujets, si vraiment ta démarche est purement intellectuelle (au sens "enrichir sa réflexion").
Quelque part, ne cherches-tu finalement pas du relationnel basé sur de l'échange, tant qu'il reste relativement factuel et pas trop engageant vis à vis des autres personnes ?
Mon message n'est absolument pas une attaque (et heureusement !) mais je cherche à comprendre flower

EDIT : ceci dit, je dis "factuel" mais ta présentation relève quand même de l'intime Smile

Pour être honnête je n'ai jamais rangé Internet dans la catégorie "lieu social". Wink Et j'ai toujours eu du mal à comprendre le point de vue inverse. Internet, on y vient quand on veut (IRL, on "subit" le contact social dès qu'on est obligé de sortir de chez soi, pour le travail ou pour les courses...). On y raconte ce qu'on veut (IRL, c'est déjà plus difficile.) et si l'échange nous énerve ou nous incommode, on peut y mettre un terme très rapidement, en éteignant l'ordinateur ou en se désinscrivant... IRL, c'est plus délicat ! et puis j'avoue que plus ça va et moins je reste rarement longtemps sur un site...

Je viens sur le net essentiellement dans mes périodes d'ennui (comprenez : au travail. Oui, j'avoue, c'est assez moche !) et sans forcément chercher le dialogue. Après, ça fait effectivement un moment que je parcours certains forums sans m'y inscrire. Mais je n'ai jamais encore lu de témoignages qui me rappelleraient complétement mon "cas". Généralement les gens de mon âge qui n'ont jamais eu de vie sentimentale sont déprimés et cherchent à se sortir de cette situation. Ou ceux qui ont décidé de rester seuls le font souvent parce qu'ils ont eu des expériences malheureuses par le passé... je ne peux pas trop avoir d'éléments de réflexion/comparaison en me basant juste sur ces témoignages, donc le plus simple est encore d'exposer mon cas. La notion d'intimité que tu soulèves, par contre, me surprend un peu car je ne trouve pas ça si intime que ça, probablement parce qu'au fond ce n'est pas quelque chose qui me semble honteux ou trop personnel pour être dit (autour de moi, IRL, tout le monde sait que je n'ai jamais eu personne dans ma vie, je n'en fais aucun mystère...).
avatar
Boule2Gomme

Messages : 45
Date d'inscription : 15/05/2018
Age : 37

Revenir en haut Aller en bas

Re: mystère...et Boule2Gomme

Message par Invité le Mer 16 Mai 2018 - 14:36

Boule2Gomme a écrit:En réalité, quand je regarde ma vie actuellement je suis plutôt satisfaite car j'ai exactement ce que je voulais avoir enfant...et déjà à l'époque je disais ne vouloir ni enfants, ni mari

Je ne comprends pas ce passage. Tu as un enfant, ou tu n'en as pas ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: mystère...et Boule2Gomme

Message par L'homme qui Sait le Mer 16 Mai 2018 - 14:38

[quote="Boule2Gomme"]
Ninou34 a écrit:je n'ai jamais rangé Internet dans la catégorie "lieu social". Wink Et j'ai toujours eu du mal à comprendre le point de vue inverse.
Et bien c'est exactement pour ça que tu crois ne pas avoir besoin de social, alors que c'est, en partie, faux ^^

Néanmoins,
Boule2Gomme a écrit:Le seul petit "souci" c'est qu'à force de matraquer aux gens qu'ils ont un problème (ou qu'ils devraient en avoir un), ils finissent fatalement par se demander un jour s'ils en ont vraiment un ! Laughing
Qui a vraiment des soucis ? Ceux qui n'ont pas une vision conventionnelle de la vie et qui sont contents ou ceux qui ont une vie très clichée et qui sont malheureux 24/24 ?
avatar
L'homme qui Sait

Messages : 665
Date d'inscription : 25/10/2016
Age : 31
Localisation : Rôde autour de Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: mystère...et Boule2Gomme

Message par Boule2Gomme le Mer 16 Mai 2018 - 14:40

Xav06 a écrit:
Boule2Gomme a écrit:En réalité, quand je regarde ma vie actuellement je suis plutôt satisfaite car j'ai exactement ce que je voulais avoir enfant...et déjà à l'époque je disais ne vouloir ni enfants, ni mari

Je ne comprends pas ce passage. Tu as un enfant, ou tu n'en as pas ?

Oh que non, je me considère comme childfree à 300% ! Je disais que, enfant, je savais déjà que je ne voulais ni de mari, ni d'enfants. Wink
La question de maternité a été trèèèèès vite expédiée pour moi ! (en fait c'est même carrément une évidence, je ne me suis jamais imaginée dans un quelconque rôle maternel.)
avatar
Boule2Gomme

Messages : 45
Date d'inscription : 15/05/2018
Age : 37

Revenir en haut Aller en bas

Re: mystère...et Boule2Gomme

Message par Boule2Gomme le Mer 16 Mai 2018 - 14:45

L'H̳͕͉̤̎̓̽̆ͧomme qui Sait a écrit:
Boule2Gomme a écrit:
Ninou34 a écrit:je n'ai jamais rangé Internet dans la catégorie "lieu social". Wink Et j'ai toujours eu du mal à comprendre le point de vue inverse.
Et bien c'est exactement pour ça que tu crois ne pas avoir besoin de social, alors que c'est, en partie, faux ^^

Néanmoins,
Boule2Gomme a écrit:Le seul petit "souci" c'est qu'à force de matraquer aux gens qu'ils ont un problème (ou qu'ils devraient en avoir un), ils finissent fatalement par se demander un jour s'ils en ont vraiment un ! Laughing
Qui a vraiment des soucis ? Ceux qui n'ont pas une vision conventionnelle de la vie et qui sont contents ou ceux qui ont une vie très clichée et qui sont malheureux 24/24 ?

Concernant Internet le fait que pour moi ce ne soit pas quelque chose de social : chez moi je ne vais quasiment jamais sur le Web. Wink Ma tablette me sert uniquement à casser du cochon sur Angry Birds. Laughing

Je suis bien d'accord, j'ai tendance à trouver que les gens qui ont une vie conventionnelle avec le package made in France (couple, deux enfants, grosse voiture, jolie maison... oui bon c'est cliché aussi !) ne semblent pas spécialement hyper heureux. Quand je les entends se plaindre des enfants qui font trop de bruit, du mari qui passe son temps devant la console ou des amis qui défilent du lundi au vendredi pour l'apéro, j'ai juste envie de leur dire qu'à la base ils ont fait le CHOIX d'avoir cette vie et qu'ils auraient bien du se douter que ce ne serait pas rose du 1er janvier au 31 décembre. Wink

Perso j'avoue que mes deux moments préférés de la journée, c'est le matin quand je me lève, que tout est calme dans mon immeuble et que je peux savourer mon petit-déjeuner en admirant la vue... et le soir, quand j'ai ENFIN terminé ma journée et que je verrouille la porte jusqu'au lendemain, pour profiter de mon temps libre avec un livre, une série tv, un jeu ou un puzzle... en couple ou pire avec des enfants, je n'aurais plus ces moments-là et ça serait désastreux pour moi !


Dernière édition par Boule2Gomme le Mer 16 Mai 2018 - 14:47, édité 1 fois
avatar
Boule2Gomme

Messages : 45
Date d'inscription : 15/05/2018
Age : 37

Revenir en haut Aller en bas

Re: mystère...et Boule2Gomme

Message par Invité le Mer 16 Mai 2018 - 14:46

haaa, ok, je viens de comprendre. Il n'y a rien de bien choquant dans ce que tu racontes. Sachant que les TSA sont aussi variés qu'il y a d'individus, mais qu'une des composantes communes est une difficulté ou incapacité dans la relation aux autres, ce que tu décris me semble une possibilité assez logique. Nombre d'autistes sont incapable de lire les expressions sur un visage, ou d'interpréter le non verbal, ou ne supporte pas le contact.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: mystère...et Boule2Gomme

Message par Invité le Mer 16 Mai 2018 - 14:48

Le fait que tu n'ais pas besoin, ni de recevoir, ni de donner de l'amour, fausse nécessairement ton jugement sur des gens qui ont ce besoin là, et dont les comportements relatifs à ce besoin t'échappent. Il y a un composante qui t'es invisible, et du décode les relations sociales sans ce lien qui est fondamental.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: mystère...et Boule2Gomme

Message par Boule2Gomme le Mer 16 Mai 2018 - 14:50

Xav06 a écrit:haaa, ok, je viens de comprendre. Il n'y a rien de bien choquant dans ce que tu racontes. Sachant que les TSA sont aussi variés qu'il y a d'individus, mais qu'une des composantes communes est une difficulté ou incapacité dans la relation aux autres, ce que tu décris me semble une possibilité assez logique. Nombre d'autistes sont incapable de lire les expressions sur un visage, ou d'interpréter le non verbal, ou ne supporte pas le contact.

Je ne supporte pas le contact. Wink Du tout. C'est probablement le trait le plus autistique chez moi. Je me fais violence pour faire la bise aux collègues le matin (quand ça ne va pas le faire parce que je suis plus fragile que d'habitude, je dis que je suis malade, du coup j'ai la réputation d'être tout le temps mal fichue !!) mais c'est vraiment pour respecter les conventions et je déteste ça... Je n'ai jamais aimé le contact tactile, même celui de mes parents. C'est d'ailleurs l'aspect qui me rebuterait le plus dans une vie de couple (mais pas le seul). affraid
avatar
Boule2Gomme

Messages : 45
Date d'inscription : 15/05/2018
Age : 37

Revenir en haut Aller en bas

Re: mystère...et Boule2Gomme

Message par Boule2Gomme le Mer 16 Mai 2018 - 14:51

Xav06 a écrit:Le fait que tu n'ais pas besoin, ni de recevoir, ni de donner de l'amour, fausse nécessairement ton jugement sur des gens qui ont ce besoin là, et dont les comportements relatifs à ce besoin t'échappent. Il y a un composante qui t'es invisible, et du décode les relations sociales sans ce lien qui est fondamental.

Je suis tout à fait d'accord et totalement consciente de ça... je ne comprends pas du tout le besoin qu'ont les gens de vivre en couple, ou d'être aimés, d'avoir des amis, de sortir, de parler.
avatar
Boule2Gomme

Messages : 45
Date d'inscription : 15/05/2018
Age : 37

Revenir en haut Aller en bas

Re: mystère...et Boule2Gomme

Message par Invité le Mer 16 Mai 2018 - 15:00

C'est un besoin comparable à la faim. C'est physiologique. Le contact déclenche le circuit de la récompense, et libère un tas de chose dans le corps qui fait se sentir bien. C'est certainement fortement lié au fait que le bébé a besoin de la présence de sa mère pour survivre, d'une part, et à la reproduction sexuée d'autre part. Sans compter les innombrables facteurs sociaux de cohésions (le groupe et plus fort que l'individu).

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: mystère...et Boule2Gomme

Message par Boule2Gomme le Mer 16 Mai 2018 - 15:13

Xav06 a écrit:C'est un besoin comparable à la faim. C'est physiologique. Le contact déclenche le circuit de la récompense, et libère un tas de chose dans le corps qui fait se sentir bien. C'est certainement fortement lié au fait que le bébé a besoin de la présence de sa mère pour survivre, d'une part, et à la reproduction sexuée d'autre part. Sans compter les innombrables facteurs sociaux de cohésions (le groupe et plus fort que l'individu).

Oui, mais quand on n'a pas ce besoin, on en tire quel genre de conclusion ? Cool
Moi, le contact me rend hargneuse. Je vis ça comme une invasion de ma sphère privée, même quand ça vient de ma famille.
Et j'ai toujours eu du mal (décidément j'ai du mal avec beaucoup de choses Laughing ) avec cette notion de groupe plus fort que l'individu... J'ai toujours été seule et je ne me suis jamais sentie moins forte que les autres. Après tout dépend de la force dont on parle, j'imagine, et des situations.
avatar
Boule2Gomme

Messages : 45
Date d'inscription : 15/05/2018
Age : 37

Revenir en haut Aller en bas

Re: mystère...et Boule2Gomme

Message par Invité le Mer 16 Mai 2018 - 15:33

ben c'est pas compliqué, la conclusion à tirer, c'est que tu es le dernier élément de ta branche dans l'évolution de l'espèce humaine. Tu es l'un des nombreux tests de la natures, qui ne sera pas reconduit.
Tu es le prototype 66 135 225 498 de l'espèce humaine.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: mystère...et Boule2Gomme

Message par Boule2Gomme le Mer 16 Mai 2018 - 15:43

Xav06 a écrit:ben c'est pas compliqué, la conclusion à tirer, c'est que tu es le dernier élément de ta branche dans l'évolution de l'espèce humaine. Tu es l'un des nombreux tests de la natures, qui ne sera pas reconduit.
Tu es le prototype 66 135 225 498 de l'espèce humaine.

Laughing Laughing Laughing Laughing Laughing
avatar
Boule2Gomme

Messages : 45
Date d'inscription : 15/05/2018
Age : 37

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum