résultat THQI hétérogène (?), hypersensibilité handicapante

Aller en bas

résultat THQI hétérogène (?), hypersensibilité handicapante Empty résultat THQI hétérogène (?), hypersensibilité handicapante

Message par AnCatDubh le Sam 12 Mai 2018 - 22:08

salut à tous,

je viens d'avoir mes résultats du WAIS-4: QI 146. Je m'attendais à moins.

la psy me dit que tous les professionnels n'ont pas le même seuil de référence de QI non calculable, de son côté elle ne calcule pas à partir de 23 points d'écart entre deux indices. J'ai un écart de 21 donc calculable:

ICV: 147 (similitudes 19, voc 19, info 16)
IRP: 128 hétérogène (cubes 17, matrices 12, puzzles 15)
IMT: 143 (mémoire chiffres 19, arithmétique 16)
IVT: 126 (symboles 16 code 13)

elle note qu'une certaine anxiété lors de la passation semble avoir eu des répercussions sur les performances. Je crois que les trucs timés m'ont stressée au point que j'ai rushé même les épreuves où il n'y avait pas de chronomètre, sentiment que je prenais trop de temps et du coup honte devant la psy (lol) qui me font un peu perdre mes moyens donc ça a peut-être joué sur les puzzles et matrices - mais bon peut-être pas. Comme je suis perfectionniste je perds aussi du temps en IVT à vérifier mes réponses au fur et à mesure.

Bon je me dis que THQI ne veut pas dire grand chose dans la mesure où il s'agit juste d'une histoire d'écart type, en plus à un point près.

Cela dit je ressens un immense soulagement. L'impression que j'ai le droit d'être comme je suis, que je ne suis pas une folle hystérique qui passe sa vie à couper les cheveux en quatre parce que quelque chose cloche dans mon cerveau machine à laver. On a aussi parlé de mon empathie extrême dont je me suis souvent demandé si elle relevait de la névrose/psychiatrie et que je considère quasiment comme un handicap. Cette psy est vraiment géniale et elle a mis le doigt pile là où ça fait mal et surtout m'a donné des pistes pour apprendre à mieux gérer.

A vrai dire j'ai passé le WAIS IV car je ressens le besoin d'aller chez un psy depuis un moment, mais j'avais peur que le psy me prenne pour une folle car dans ma vie extérieurement tout va bien, d'où l'idée de voir si j'étais HP et d'avoir un psy spécial HP: bonne pioche.

Extérieurement: réussite professionnelle, un travail hyper épanouissant, amis famille présents, mais j'ai fait une période de dépression existentielle à 20 ans et là je sens que je suis parfois au bord du gouffre depuis 2-3 ans à cause de mes angoisses environnementales quant à l'avenir de la planète et de tous ses habitants, la 6e extinction des espèces, les conditions concentrationnaires des animaux d'élevage, l'exploitation des autres humains pour nourrir notre consumérisme compulsif et surtout l'indifférence totale des gens, qui font que je deviens de plus en plus misanthrope et isolée émotionnellement, que je porte un masque enjoué devant tout le monde mais qu'à l'intérieur c'est le grand gouffre.

Savoir que j'ai de très bonnes capacités d'anticipation et d'analyse me permet de m'autoriser à penser que ce n'est pas moi qui suis parano ou en tout cas pas que; que j'ai le droit d'avoir peur et d'être en colère, et qu'à partir de la base solide de ces nouvelles certitudes je peux travailler à trouver plus de bienveillance envers moi-même et les autres, et à utiliser mon potentiel pour à mon échelle peut-être faire avancer les choses, qu'apocalypse il y ait ou non.
AnCatDubh
AnCatDubh

Messages : 49
Date d'inscription : 03/04/2018
Localisation : Lille

Revenir en haut Aller en bas

résultat THQI hétérogène (?), hypersensibilité handicapante Empty Re: résultat THQI hétérogène (?), hypersensibilité handicapante

Message par myriade le Dim 13 Mai 2018 - 0:58

C'est étrange de te lire. Nous partageons les mêmes angoisses environnementales, quoique pas depuis la même durée, et avec les mêmes conséquences. Même si c'était un test à la con sur internet, envisager que je n'étais pas parano ou complétement con quand j'avais 24 ans avait aussi été un soulagement partiel.
Quelque chose qui m'aide beaucoup depuis que je l'ai intégré à ma vie : la méditation de pleine conscience, et si tu deviens misanthrope, la méditation de la bienveillance pourrait aussi te soutenir. Ca m'a permis de me reconnecter à joie de vivre. Tu peux trouver des enregistrements sur le site d'Euthymia ou d'Anne Soulet par exemple.

Je te souhaite de trouver toute la bienveillance nécessaire pour que tu puisses contribuer à faire avancer les chose Wink sunny

myriade
myriade

Messages : 57
Date d'inscription : 30/05/2017

Revenir en haut Aller en bas

résultat THQI hétérogène (?), hypersensibilité handicapante Empty Re: résultat THQI hétérogène (?), hypersensibilité handicapante

Message par AnCatDubh le Dim 13 Mai 2018 - 11:23

merci Wink je vais regarder les méditations de bienveillance ça a l'air pertinent effectivement!! Pour la pleine conscience je fais un peu de méditation vipassana sur laquelle cette dernière est basée, depuis une dizaine d'années, mais très très inégalement, le problème c'est toujours la régularité. J'ai failli m'inscrire au programme MBSR mais j'ai eu peur que ça se recoupe beaucoup avec vipassana (dont le côté explications bouddhistes pseudo-scientifiques m'a toujours dérangée cela dit donc le MBSR est bien car réellement laïque lui...)

Je viens de découvrir le Qi Gong par contre et wow je trouve ça beaucoup plus facile, ça marche vraiment bien (peut-être que ça te conviendrait aussi?) et me donne de l'espoir. Je pense qu'il y a de quoi creuser de tous ces côtés.

A vrai dire l'angoisse écologique a toujours été là, aussi loin que je me souvienne, mais c'est la prise de conscience de l'élevage tel qu'il est pratiqué, plus récemment donc, qui m'a vraiment donné un choc émotionnel tel qu'il y a vraiment un avant et un après dans ma vision du monde et de la violence/souffrance qui est sienne, et malheureusement dans ma santé mentale. Je crois que je souffre d'un genre de PTSD empathique (vicarious trauma). ça me paraît ridicule d'écrire ça car qui suis-je du haut de ma tour d'ivoire pour me proclamer souffrir alors que je je n'ai aucun réel problème dans ma vie? Mais la réalité est là.

Je me demande s'il faut que je pratique une forme d'activisme actif, plutôt que simplement dans mes choix de mode de vie et de consommation comme jusqu'à maintenant, pour combattre le fort sentiment d'impuissance qui résulte de tout ça. A creuser. Peut-être bientôt enchaînée à une centrale nucléaire? Laughing


Dernière édition par AnCatDubh le Dim 13 Mai 2018 - 11:36, édité 1 fois
AnCatDubh
AnCatDubh

Messages : 49
Date d'inscription : 03/04/2018
Localisation : Lille

Revenir en haut Aller en bas

résultat THQI hétérogène (?), hypersensibilité handicapante Empty Re: résultat THQI hétérogène (?), hypersensibilité handicapante

Message par Gigi le Dim 13 Mai 2018 - 11:34

Félicitations pour cette première démarche courageuse AnCatDubh. Peut-être à poursuivre en regardant du côté de ce que les psychothérapies peuvent offrir ?
Les angoisses environnementales et la sensation d'apocalypse à venir peuvent découler en partie d'angoisses plus personnelles, comme la crainte de sa propre mort, qui s'expriment par un déplacement sur des objets externes. Cela peut donc inviter à travailler à trouver quelles sont vos inquiétudes propres et à travailler dessus.

Un auteur qui a proposé une très bonne analyse des questionnements existentiels, selon moi, est Irvin Yalom.

résultat THQI hétérogène (?), hypersensibilité handicapante YALOM-THERAPIE-72dpi
La mort, la liberté, la solitude ou l’absence de sens à la vie sont autant d’enjeux auxquels chacun, un jour, s’est confronté, et qui sont pourtant rarement prises en compte par les thérapeutes. Irvin Yalom offre ici un ouvrage de référence pour penser les questions existentielles et mieux vivre.
Gigi
Gigi

Messages : 889
Date d'inscription : 08/10/2009
Age : 46
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

résultat THQI hétérogène (?), hypersensibilité handicapante Empty Re: résultat THQI hétérogène (?), hypersensibilité handicapante

Message par AnCatDubh le Dim 13 Mai 2018 - 11:54

Gigi a écrit:Peut-être à poursuivre en regardant du côté de ce que les psychothérapies peuvent offrir ?

Un auteur qui a proposé une très bonne analyse des questionnements existentiels, selon moi, est Irvin Yalom.
[/url]
La mort, la liberté, la solitude ou l’absence de sens à la vie sont autant d’enjeux auxquels chacun, un jour, s’est confronté, et qui sont pourtant rarement prises en compte par les thérapeutes. Irvin Yalom offre ici un ouvrage de référence pour penser les questions existentielles et mieux vivre.
merci pour le bouquin je vais regarder ça! Bonus pour la couverture Klimt tiens.
Effectivement, tu as raison, il y a un lien avec ma petite enfance dans la proportion que prennent mes réactions émotionnelles vis-à-vis de ces choses là, pas sur la peur de la mort (retourner à la soupe cosmique ça me va) mais la peur de la souffrance des autres et de mon impuissance face à elle. On a déjà commencé à travailler dessus (alors que c'était censé juste être la séance de restitution du test ça a bien dévié haha). J'ai fait beaucoup d'auto-analyse ces dernières années et je comprends d'où vient tout ça, mais maintenant j'ai besoin de travailler en comportemental-cognitif plutôt qu'en analyse: faire plutôt que de réfléchir quoi, car j'ai un peu fait le tour de la question.

Je crois que les HQI sont balèzes pour la réflexion mais pas forcément pour l'action/mise en oeuvre non? Mais c'est justement là que ça devient important Embarassed

Après il y a au delà de tout ça une réelle angoisse qui je pense est totalement extérieure: celle de la planète, on ne peut pas nier la réalité dans laquelle nous vivons, pourtant tout autour de nous la nie. L'incapacité de la société (concept vague mais on ne va pas rentrer dans un débat sémantico-philosophique :p) à se projeter dans un futur à plus que court terme quand toi tu te projettes et projettes le monde mentalement bien plus en avant est réellement paralysante, c'est comme être passager dans une voiture qui fonce droit dans le mur sans pouvoir toucher le volant. Et tout le monde a l'impression qu'on est en train de faire une promenade à la campagne, ou pire, que personne ne sait vraiment conduire donc autant en profiter sans se poser trop de questions (et le pire c'est que ces derniers ont peut-être tristement raison).

Donc là dessus oui la bienveillance... le lâcher-prise, l'acceptation, putain c'est dur, mais il faut accepter la réalité et l'imperfection de l'être humain, sans réalisme on ne peut pas trouver de solutions, même si je doute encore que des solutions satisfaisantes existent. Accepter qu'il n'y a pas de solution satisfaisante. Etc.
AnCatDubh
AnCatDubh

Messages : 49
Date d'inscription : 03/04/2018
Localisation : Lille

Revenir en haut Aller en bas

résultat THQI hétérogène (?), hypersensibilité handicapante Empty Re: résultat THQI hétérogène (?), hypersensibilité handicapante

Message par Gigi le Dim 13 Mai 2018 - 12:10

Oui, et accepter qu'un individu ne peut pas grand chose concernant l'avenir de l'humanité ou de la planète, se dire que quoi qu'il advienne, la vie (en général, sur la Terre) est une aventure éblouissante (quelle sacrée évolution depuis le début tout de même !), et que si ça se trouve elle a encore plus d'un tour dans son sac.

Et aussi prendre conscience que notre appréciation de la situation est rarement objective : teintée un peu en rose quand la santé mentale est bonne, mais aussi teintée un peu, voire beaucoup, en gris quand on est pas au mieux de sa forme.
Gigi
Gigi

Messages : 889
Date d'inscription : 08/10/2009
Age : 46
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

résultat THQI hétérogène (?), hypersensibilité handicapante Empty Re: résultat THQI hétérogène (?), hypersensibilité handicapante

Message par AnCatDubh le Dim 13 Mai 2018 - 12:23

oui Gigi tu as raison! C'est l'homme et les autres espèces actuelles qui sont en danger, la nature continuera très bien sans nous le cas échéant. Blattes et tout et tout.

Comme le disait Jean Claude Ameisen (trop fan de ce type) dans une itw du monde il y a quelques années:

Je pense que la question essentielle n’est pas celle de l’avenir de « la nature » en tant que telle. La nature s’en est très bien tirée pendant 3,5 à 4 milliards d’années sans nous et elle continuerait à s’en tirer très bien sans nous. Il y a une forme d’orgueil à penser que nous parviendrions à la faire disparaître. Mais la nature nous a donné naissance, nous en faisons partie, nous y vivons et nous en vivons. Et en détruisant les composantes de la nature qui sont essentielles à notre existence, c’est à l’humanité que nous faisons du mal. Nous devrions remettre le bien-être de l’humanité au centre de nos réflexions sur la nature.
AnCatDubh
AnCatDubh

Messages : 49
Date d'inscription : 03/04/2018
Localisation : Lille

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum