Problèmes avec les autres zèbres

Aller en bas

Problèmes avec les autres zèbres

Message par Cloporte le Jeu 26 Avr 2018 - 18:53

Bonjour tout le monde.
Je me demandais s'il était possible de récolter des témoignages sur les relations difficiles avec d'autres zèbres.

En fait, au lycée, j'ai rencontré trois amis zèbres, nous étions inséparables. Le post-bac nous a ensuite séparés géographiquement et nous ne faisons également pas du tout les mêmes études. De mon côté, j'ai rencontré des personnes me correspondant également. Je suis un mec trans et j'ai pu rencontrer, dans ma nouvelle école, des collectifs féministes et LGBT.
Le problème avec mes amis zèbres du lycée, c'est que je ne les supporte plus. Nous avons tous un HQI et un HPE mais je ne les trouve plus très intéressants, notamment un qui est très prétentieux. Il est sans cesse enfermé dans une conception idéalisée de lui même et il en devient blessant. Nous l'appellerons A. Quand je lui ai dit que j'étais trans, il n'a pas arrêté de me dire que je me trompais et a utilisé son vécu pour me démontré qu'il connaissait la "Souffrance" et que je n'étais pas trans! Il en est arrivé à me raconter sa vie et à essayer de me raconter la mienne alors que je voulais juste lui demander de me genrer au masculin. Il avait une attitude paternaliste et imbuvable et il ne s'est toujours pas excusé.
Nous avons tous des épisodes de questionnements douloureux, plus ou moins long, et j'ai fini par arrêter de leur demander de l'aide (discuter 30min car je déprime totalement par exemple) car ils ne m'en donnait pas. Mais A ne cesse de nous solliciter, d'envoyer des messages et de nous dire qu'il a besoin de nous. En ce moment, je ne me sens pas très bien et mes études sont très lourdes donc je ne peux plus risquer ma santé mentale pour parler de ces crises existentielles que je vis également et qui me plongent dans des épisodes anxieux. J'ai alors décidé de quitter la conversation de groupe et on m'a rajouté de force. A ne répondait plus au téléphone, nous étions très inquiets et j'ai appelé sa résidence, ses amis, ses parents pour essayer de vérifier s'il allait bien! et je crois qu'il avait éteint son téléphone exprès, j'ai l'impression qu'il nous manipule pour qu'on lui donne de l'attention alors qu'on doit déjà essayer de survivre et de s'occuper de nous même. Je veux dire, il a d'autres amis et sa situation financière lui permet largement d'avoir un suivi psy.

Bref, j'écris ce poste car parfois j'ai l'impression de me plus me sentir légitime en tant que zèbre car je ne supporte plus mes anciens amis zèbres. Je ne comprends plus leurs crises existentielles sans réellement savoir pourquoi: les ai-je dépassées ou suis-je devenu stupide ? En fait, les crises de A s'articulent souvent autour du fait d'avoir peur de ne pas être aimé et de ne pas pouvoir aimer. Ce sont des questionnements que j'ai déjà eu et ses ressentis sont partagés par beaucoup de personnes (exemple, le fait d'avoir l'impression de tomber amoureux de plein de personnes: c'est normal, ça s'appelle des crushs et l'adolescence) mais qu'il pense incroyable car il est surdoué. Je suis ok pour les raisonnements philosophiques mais en fait, souvent les réponses à ses questions sont sociologiques et quand je lui explique et n'y croit pas trop car c'est vexant d'être soumis aux normes sociétales.
Je sais que nous, les zèbres, nous nous idéalisons parfois pour nous protéger mais cette idéalisation rend tout conversation impossible avec eux, et surtout A.

Je ne sais pas trop ce que j'attends dans vos réponses non plus. Cependant, si vous avez des conseils pour couper les ponts avec des personnes, je veux bien, car mes amis refusent de me percevoir comme un garçon et j'en ai marre.

Des bisous
avatar
Cloporte
Rayures timides
Rayures timides

Messages : 11
Date d'inscription : 24/04/2017
Age : 17
Localisation : Poitou-Charentes

Revenir en haut Aller en bas

Re: Problèmes avec les autres zèbres

Message par -Wa- le Sam 28 Avr 2018 - 9:02

Bonjour,

je ne sais pas trop si je dois répondre étant donné que je ne sais pas si je suis Z, mais j'ai l'impression que ton caractère a évolué en fait, et qu'avec le temps, certaines amitiés meurent. Dans mon cas, j'étais amie avec un Z au lycée (même si à l'époque je ne le savais pas vu qu'il a fait le test plus tard) et aujourd'hui, ce n'est plus le cas, étant donné qu'il a des problèmes qu'il refuse de voir, il se plaint de choses et quand j'essaie de lui montrer d'où pourraient éventuellement venir ses soucis, il n'écoute pas et se contente de se plaindre en se vantant d'avoir des capacités extraordinaires (que je n'ai pas vu perso ^^ il me dit qu'il est hypermnésique, mais je lui rappelle souvent des choses qu'il a oublié et il ne se rappelle pas de sa petite enfance alors que moi oui... bref) on n'est pas obligé d'aimer les autres zèbres, ça ne veut pas dire qu'on en n'est pas un (heureusement^^)

J'ai l'impression que ton ami A est possiblement manipulateur effectivement, (après ce ne sont que des hypothèses, du coup) et qu'il n'est pas du tout dans l'empathie, méfie-toi de ce genre de personne qui disent savoir mieux que toi ce que tu ressens, il y a sûrement un problème chez lui derrière et s'il refuse de te voir en tant que garçon, tu vas en souffrir.

Tu es encore au lycée ? La seule manière de se couper de ce genre de personne, c'est de ne pas se laisser avoir par leurs manipulations et d'être bien clair "tu m'as fait souffrir, j'ai besoin de temps et de recul" et de tenir ses positions. Tu verras ensuite comment ça évolue. Attention à ce qu'il n'essaie pas de te dire que tu n'avais pas d'humour ou que tu n'as pas compris ce qu'il voulait dire (les PN font souvent ça) reste sur tes positions: toi tu sais qu'il te fait du mal, qu'il refuse de reconnaître ton identité, tu as le droit de vouloir prendre du recul. Surdoué ne veut pas dire forcément dénué de toute pathologie mentale Smile

J'espère avoir un peu répondu à ta question :S
avatar
-Wa-
Rayures fidèles
Rayures fidèles

Messages : 255
Date d'inscription : 26/06/2013
Localisation : Sur Wakah Chan.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Problèmes avec les autres zèbres

Message par davidabricot le Jeu 10 Mai 2018 - 20:54

De mon humble avis, je ne pense pas qu'il faille voir des problèmes avec les autres zèbres, mais plutôt avec des personnes qui n'ont pas les mêmes valeurs que toi. A l'inverse, tu peux très bien t'entendre avec des non-zèbres, du moment où vous avez les mêmes valeurs et êtes en phase sur la tolérance par exemple.
Bon, c'est vrai que d'une manière générale on s'entend bien avec les zèbres, puisque l'on partage un profil similaire et avons rencontré plus ou moins des situations comparables. Mais ça ne fait pas tout.

Je ne généraliserais pas. Moi je suis gay. Naturellement, je m'entends plutôt bien avec plusieurs amis LGBT, puisque c'est OK niveau tolérance, et que nous avons connu les mêmes parcours d'acceptation. Pour autant, je ne m'entends pas avec tous les LGBT, pas plus que je me fâche avec tous les hétéros.

Je crois qu'il faut laisser la zébritude à sa place de "caractéristique envahissante", mais caractéristique quand même. Bien qu'elle donne un côté +++ à toute chose qui constitue l'individu porteur...
avatar
davidabricot
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 2182
Date d'inscription : 01/01/2015

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum