Présentation: zèbre à lunettes

Aller en bas

Présentation: zèbre à lunettes

Message par berimbau le Mar 24 Avr 2018 - 16:02

Bonjour,

Je fais mon entrée dans le monde des "zèbres", encore tout nouveau pour moi.

Il y a quelques mois je fête mon quart de siècle. En naviguant sur internet, je tombe sur quatre lettres qui attirent mon attention : TDAH. Ca me parle.

Je prends rendez-vous chez une psy. Je suis bel et bien concernée. Mais pas que. Rapidement, elle commence à creuser du côté du "haut potentiel".
Je ne comprends pas pourquoi elle insiste dans cette voie. Alors je fais quelques recherches: non je ne suis ni intelligente, ni créative.
Je me penche du côté des témoignages: le choc. Ces gens-là racontent ma vie. Je ressens leur discours comme à la fois hyper-banal et hyper-déroutant: si leur vie me semble "normale", comme la mienne, et qu'ils sont surdoués, c'est peut-être que je lui suis aussi? Ma psy en est persuadée et moi, plus je lis, plus mes rayures deviennent évidentes.

Je n'osais pas m'inscrire sur ce forum car je ne suis pas encore testée. Mais je ressens un besoin immense de rejoindre le troupeau, d'échanger avec des gens comme moi. Je comprends enfin le "pourquoi" de mes problèmes, l’origine des mes bizarreries. J'ai à présent une volonté féroce d'aller de l'avant. Enfin, quand je ne suis pas en train de déprimer car oui, définitivement je ne suis pas comme tout le monde, et que je doute d'un jour y trouver ma place.

Je ne suis pas testée mais ne viens pas complètement en touriste non plus: je sais déjà que mes capacités cognitives sont supérieures à la moyenne grâce au test du TDAH. De combien? Je ne sais pas encore, mais que je sois au-dessus ou en dessous de 130, une chose est sûre, au niveau de ma personnalité, de la tête au pieds je suis rayée.

Je ne sais pas conclure alors je vous laisse choisir la fin :

A. Bien cordialement, bisous.
B. Bonne journée/soirée/appétit/année (au choix selon votre fuseau horaire et le jour de l'année)
C. Bienvenue à moi! (je vous économise cette formalité, non ne me remerciez pas)
D. La réponse D (oui, on peut avoir de l'humour sans être drôle, j'en suis un bon exemple)


PS: le titre de mon post ne fait pas référence à ma vue, mais au livre "mon cerveau a encore besoin de lunettes" qui parle du TDA/H.

berimbau
Rayures timides
Rayures timides

Messages : 17
Date d'inscription : 24/04/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: Présentation: zèbre à lunettes

Message par enieme le Mar 24 Avr 2018 - 23:38

Bonjour Berimbau,
Je suis également nouvelle sur le site, et ton histoire ressemble un peu à la mienne..
Je n'ai pas fait de test non plus. Je ne me sens pas du tout "gros QI", même parfois plutôt bêbête..
C'est d'ailleurs ce qui me complexe un peu en osant venir ici. Je ne me sens pas parfaitement légitime. et pourtant..

Les zèbres, je ne connaissais pas. Les "surdoués" étaient pour moi les petits génies, et les "enfants précoces", des enfants en avance sur leur âge sur certains points. Basta. Je n'y avais jamais prêté attention. Je me méfiais même (et je me méfie toujours) des cases dans lesquelles on peut mettre les gens. J'estime qu'il faut beaucoup de prudence. Mais j'admets que ce sont des repères.
La première marche que j'ai gravi est celle de découvrir la perversion narcissique de ma mère. Cette case, je la niait. "la perversion narcissique est un phénomène de mode.." pensais-je. C'est vrai. Mais ça existe quand même. Et c'est en me renseignant sur le sujet que j'ai pu gravir une deuxième marche..
Deuxième marche: visionnage d'une vidéo sur le rapport "privilégié" entre le PN et son enfant zèbre...
Et là, j'ai réagi:
"mais qu'est-ce qu'elle raconte bordel, c'est quoi un zèbre?! on comprend rien! elle nous enfume de banalités! vas-y crache le morceau *****!!!"
J'ai alors essayé de comprendre et ai regardé une autre vidéo descriptive du zèbre. Et je me suis dit: "Bin ça alors.. c'est particulier de fonctionner comme ça???? Tout le monde ne fonctionne pas comme ça????" (bon, je suis pas débile quand même, je savais bien que certaines personnes n'étaient pas particulièrement spirituelles, ou pas sensible au Beau, ou pas curieuses de tout etc..) mais tout ce qui était dit c'était moi. L'histoire du PN et de son enfant, c'était mon histoire. Quel choc!
Depuis j'ai dévoré tout ce que je trouvais sur le sujet.

J'en ai parlé à une copine (zèbre) qui avait fait quelques tentatives pour me faire passer le message et que j'avais envoyé dans les roses.. elle a rit.

Les 2 personnes de qui je suis la plus proche sont HP. Je me suis toujours senti moins intelligente, mais toujours intensément unie de coeur avec elles..

Je ne connais pas les prochaines marches mais.. j'ai hâte. Chaque découverte m'apporte une lecture supplémentaire : la solitude, les peurs, la réaction des gens, mes réactions.. je pense la piste très sérieuse.

Pfiou! Ton petit message m'a inspirée.. Loin de moi l'idée de te voler le sujet hein.. Je vois cela comme un partage.

Pour ta conclusion.. j'hésite.. je vais pRendRe un DjokeuR. ^^
avatar
enieme
Rayures timides
Rayures timides

Messages : 14
Date d'inscription : 02/07/2017
Age : 33
Localisation : essonne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Présentation: zèbre à lunettes

Message par berimbau le Mer 25 Avr 2018 - 9:30

Contente que mon message t'aie inspiré!

Je trouve  aussi que le cheminement n'est pas facile! Quand il a fallu que j'accepte le TDAH c'était facile (un truc un moins? ok!). Par contre le HP j'osais pas (nooon, j'ai pas un truc en plus!), mais en lisant "trop intelligent pour être heureux" c'était plus possible, ce livre raconte trop ma vie pour que ce soit le hasard!

Et puis comme toi, c'est en parlant avec des proches que je me suis rendue compte que j'étais bien la dernière à le découvrir. En fait mes parents le savaient, des profs leurs avaient dit. Même moi j'aurais pu le savoir, mais je m'étais coupée de l'information.
A une époque où on veut juste s'intégrer, avoir des amis, entendre de la bouche d'un prof qu'on a plus de maturité, qu'on a des capacités au dessus,etc ça ne passe pas!

J'ai pris confiance pour m'inscrire car le test du TDAH a prouvé que j'étais au dessus de la moyenne. J'espère passer la WAIS bientôt, au moins je serai fixée et je pourrais envoyer chier plein de monde expliquer cordialement ma différence.

Prochaine étape pour toi? Lire, lire et lire. Et aller voir un psy aussi. Un enfance avec une mère PN ça doit laisser des marques, non?

ps: t'inquiète pas pour le vol de sujet, on est ici pour partager! (je te dirais plus tard combien tu me dois lol! )

berimbau
Rayures timides
Rayures timides

Messages : 17
Date d'inscription : 24/04/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: Présentation: zèbre à lunettes

Message par enieme le Mer 25 Avr 2018 - 10:37

hihi!
Oui une PN laisse des traces.. Mais comment distinguer ses traces des autres traces.. La psy faut la payer, et actuellement, c'est le problème. Ensuite, chez un psy je me suis toujours fait chier ennuyée.. Ils n'ont toujours ouvert que des portes ouvertes. Mais quand je pourrais, je chercherai quand même.

"Trop intelligent pour être heureux", le titre ne m'attire pas.. Je le comprends bien, je vois la situation, mais je me considère plutôt heureuse malgré mes difficultés et tout ce que je porte, (peut-être par comparaison avec le passé, et 2-3 astuces magiques) alors celui-ci ne m'a pas tenté.. J'ai lu d'autres choses dont je ne me souviens pas le titre. Mais je préfère les vidéos. On peut faire autre chose en même temps ^^

Comment tes parents, qui le savaient, ont-ils pu ne pas te donner de piste quand tu as grandi..?

Je ne connais pas bien les TDAH. Dans le cadre de mon travail je connais un peu l'hyperactivité, mais je n'ai pas approfondi. Et sachant que TDAH ne le comporte pas forcément.. Comment cela se manifeste pour toi?
avatar
enieme
Rayures timides
Rayures timides

Messages : 14
Date d'inscription : 02/07/2017
Age : 33
Localisation : essonne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Présentation: zèbre à lunettes

Message par berimbau le Mer 25 Avr 2018 - 10:47

Salut!

Le livre dont je parle, j'ai mis du temps à le lire.. à cause du titre justement! Mais une fois ce blocage passé, ça m'a beaucoup aidée. Mais sinon avant ça comme toi: les vidéos, témoignages etc ont eu un grand rôle!

Mes parents... un jour une instit leur a expliqué les particularités des surdoués et ça leur a suffi. Et comme moi je ne voulais rien entendre (m'en fous d'être plus intelligente, moi je veux des amis, être normale!!!), je ne prends conscience de tout ça que maintenant.

Au niveau du psy je triche un peu. C'est un psychiatre qui fait aussi psychothérapie = remboursé par la sécu. Si je devais vraiment payer de ma poche je crois que ça me mettrais trop la pression et à la moindre séance un peu décevante je partirai.
Tu peux regarder aussi dans les CPM, il y a des psy ou à l'université si tu y es encore.

Le TDAH c'est surtout l’inattention pour moi: oublis, étourderies, difficulté d'organisation. Mais aussi quand les gens me parlent, souvent je retiens pas parce qu'au même moment j'étais dans mes pensées ou que la musique en fond m'a perturbée. Du coup je redemande toujours le mêmes trucs, on me surnomme "Dory". Je pensais avoir un problème de mémoire, à l'époque j'ai même fait des recherche sur Alzeihmer!
Typiquement à l'école j'étais l'élève qui avait oublié sa trousse, qui regardais par la fenêtre jusqu'à ce que quelqu'un lui dise "eh, faut noter!". Comme j'avais de bonnes capacités pour rattraper, au final je m'en sortais. Du coup je passais pour "normale" alors que j'ai une double particularité!

berimbau
Rayures timides
Rayures timides

Messages : 17
Date d'inscription : 24/04/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: Présentation: zèbre à lunettes

Message par enieme le Mer 25 Avr 2018 - 10:58

Et au niveau des amitiés dans ta vie?
avatar
enieme
Rayures timides
Rayures timides

Messages : 14
Date d'inscription : 02/07/2017
Age : 33
Localisation : essonne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Présentation: zèbre à lunettes

Message par berimbau le Mer 25 Avr 2018 - 11:36

En apparence: j'ai des amis, je sors, ma vie sociale est normale. Je suis une personne joyeuse, souriante, pas compliquée, toujours partante pour tout.

En vrai: je décroche dans les soirées, en mode "euh mais qu'est-ce que je fous là en fait?", d'un coup je vois la scène de l'extérieur et je trouve la trouve absurde.
Souvent j'écoute les gens mais j'ai l'impression qu'eux ne m’entendent pas, qu'ils ne comprennent pas vraiment ce que je veux dire quand j'exprime des trucs profonds. Alors j'évite car ça me fait du mal. Et j'ai droit à des reproches "tu parles jamais de toi!". Ben si j'essaie, mais j'y arrive pas, le message passe pas.
Je m'en sors par l'humour, des fois les gens perçoivent le second degré, le message derrière, souvent pas.
J'ai quelques personnes dans mon entourage avec qui je peux vraiment parler, ça me fait du bien mais ils ne sont pas nombreux (d'où ma présence ici)

berimbau
Rayures timides
Rayures timides

Messages : 17
Date d'inscription : 24/04/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: Présentation: zèbre à lunettes

Message par enieme le Mer 25 Avr 2018 - 21:52

pas simple hein.. ^^
avatar
enieme
Rayures timides
Rayures timides

Messages : 14
Date d'inscription : 02/07/2017
Age : 33
Localisation : essonne

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum