Petit récit de vie

Aller en bas

Petit récit de vie Empty Petit récit de vie

Message par Laetitia_125 le Ven 20 Avr 2018 - 22:16

Chers gens zébrés de l’internet,

A mon tour de raconter un peu ma vie-mes amours-mes problèmes ; ça ne servira sans doute qu’à noircir un peu plus les pages de ce forum, mais enfin si tout est vain dans ce monde, ça me permettra au moins de me divertir (et peut-être d’autres qui traînent par là).

Je ne sais plus quoi faire avec moi-même : je ne sais plus où chercher des gens que j’aime, qui m’intéressent et où il se passe vraiment quelque chose (y compris rien – mais un VRAI rien).

Objectivement, j’ai tout ce que je veux : un vrai travail, la chance énorme d’être chercheuse et d’être libre de mes neurones (de toutes façons j’aurais rien pu faire d’autre, comme beaucoup je n’ai jamais réussi à me plier à un cadre), la vie au soleil sur une île, quelques amis (même s’ils sont loin) et plein de gens randoms pour boire des coups.

Tout va bien donc, sauf moi : je suis frustrée de vraies rencontres, de vraies interactions et globalement, de vrai amoureux – car c’est là que le bât blesse, dirait un vieux berger avec ses ânes. Encore une fois, j’ai le sentiment que j’ai pas à me plaindre, et que c’est un problème de riche : je n’ai pas de problème à séduire, je sais très bien comment on fait, mais ça m’ennuie terriblement… Je ne trouve personne qui m’intéresse vraiment et j’ai juste l’impression de reproduire une procédure en mille étapes qui globalement, mènerait à du sexe à répétition, entrecoupé de quelques sorties pour faire genre ‘couple’.

Je suis tellement dépitée par ce vide relationnel que j’en arrive à l’extrémité suivante : puisqu’il n’y a aucune chance que ces gens m’intéressent, autant sortir avec des mecs très beaux, pour pouvoir au moins les admirer dans leur sommeil et rendre gloire à la Nature ; l’interaction physique en sera d’autant plus agréable, puisqu’il apparaît que c’est la seule chose à retirer dans ce domaine et qui me fait me sentir un peu vivante. Mais il manque toujours quelque chose et ça me rend triste.

Alors bien sûr, je pourrais sortir avec des chercheurs, qui à coup sûr ne seront pas bêtes ; mais ça ne change rien au problème, je ne les aime pas plus que les autres car ils sont terriblement premier degré et je n’ai pas envie de discuter de la phénoménologie husserlienne toutes les minutes au lieu de rigoler sur [n’importe quel sujet au hasard].

Bref, j’ai l’impression de devenir une vieille reloue superficielle et désabusée, et de perdre un bout de mon âme avec des gens sans doute très bien – mais que j’aime pas :’(

Voilà. Je vous demande même pas quoi faire, parce que je me doute que vous ne savez pas (à moins que...? Very Happy) ; je vous demande juste de compatir, et/ou de ne pas me répondre des choses désagréables en retour, parce que malgré les apparences, je veux juste la paix et l’amour <3

(Et si un jour je trouve ce que je cherche, je promets de revenir le dire ici, parce qu’un petit bout de « happy end » ça fait toujours un peu plaisir

Laetitia_125

Messages : 20
Date d'inscription : 18/04/2018

Revenir en haut Aller en bas

Petit récit de vie Empty Re: Petit récit de vie

Message par Philippe le Ven 20 Avr 2018 - 22:29

Je compatis. I love you
Philippe
Philippe

Messages : 2020
Date d'inscription : 19/11/2009
Age : 42
Localisation : Au pays du soleil et du vent... (Roussillon)

http://www.zebrascrossing.net/t329-grrroooaaaooo

Revenir en haut Aller en bas

Petit récit de vie Empty Re: Petit récit de vie

Message par Laetitia_125 le Ven 20 Avr 2018 - 22:32

Merciiii Smile I love you

Laetitia_125

Messages : 20
Date d'inscription : 18/04/2018

Revenir en haut Aller en bas

Petit récit de vie Empty Re: Petit récit de vie

Message par Invité le Ven 20 Avr 2018 - 22:36

ah ah bienvenu au club ! Cool

j'ai toujours rêvé de vivre une belle histoire d'amour comme dans cette vidéo.

Tu indiques que t'es sur une île génial enfile ton maillot de bain j'arrive en ramant ah ah

Sinon sérieusement je trouves ça dommage j'ai l'impression qu'on est des générations sacrifiés.Moi je suis un vieux maintenant je me dis que c'est fichu...Je me concentre sur mon projet pro j'ai déjà du mal avec tous ce qu'il m'arrive.

Sinon fais gaffes y a pas des pervers narcissiques qui traînent ici et chassent de la zèbre!


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Petit récit de vie Empty Re: Petit récit de vie

Message par Laetitia_125 le Ven 20 Avr 2018 - 22:52

Quoi !! Il y aurait d’autres vieux relous et désabusés sur ce forum ?! Very Happy

Je sais pas si le sacrifice est générationnel, mais si un pervers narcissique arrive à me manipuler correctement et à m’intéresser un tout petit peu, je sais même pas si je serais contre… et c’est pas (que) de la provocation;) De toutes façons pas de danger : je suis trop loin (bon courage pour ramer, je pourrais carrément tourner le clip de la vidéo ici^^).

Sinon je comprends le coup de se concentrer sur le travail, ça au moins c’est « constructif » et ça ne dépend que de nous!

Laetitia_125

Messages : 20
Date d'inscription : 18/04/2018

Revenir en haut Aller en bas

Petit récit de vie Empty Re: Petit récit de vie

Message par Philippe le Ven 20 Avr 2018 - 23:30

Bon, allez, je vais tenter l'exercice délicat du conseil pour être moins avare de mots. Smile

Donc si je résume :  tu as accès à deux catégories de personnes (les mecs « randoms » et les chercheurs), et aucuns d'eux ne font chanter ton cœur, tout au plus ton corps de brefs instants.
Et ce que tu cherches, au-delà de la plastique et même de l'intelligence rationnelle, c'est... un côté spirituel peut-être ?
Une vraie connivence, d'esprit comme de cœur et corps ?

Si ça peut te rassurer, la réciproque est (évidemment) vraie : pour un homme (HP et possiblement d'autres) non plus, coucher avec une créature de rêve n'est pas suffisant pour se sentir satisfait (du moins pas longtemps)...

Tu peux voir le pbm ainsi : t'es une alien qu'a atterri sur Terre (par accident ou intrépidité), malheureusement tu n'es que très peu compatible avec le terrien moyen. Va donc te falloir trouver d'autres E-T ayant eux aussi atterri pour te sentir moins seule... En plus, pour compliquer encore les choses, parmi les E-T tou(te)s ne viennent pas de la même planète, système stellaire voire galaxie !
Ici (une sorte de troquet de l'espace comme dans Star Wars), tu devrais en croiser (plus d'autres créatures, trolls, wanabees, etc. Star Wars j'te dis !) donc t'augmente tes chances. Si tu fais une fiche Zeetic, malgré son isolement (au sens d'île), tu augmenteras un peu plus tes chances...
Et puis faudra utiliser tes antennes et tes super-pouvoirs...

Peut-être faire du profilage psycho : te demander ce qui te fait vibrer, quel genre d'énergie, d'humour, de vision du monde, de centres d'intérêts, le nombre minimal de facettes, que sais-je !
Puis te demander à quoi un tel profil peut s'occuper...

Par ex. se pourrait-il que l'amour de liberté, la confiance en lui, la peinibilité de relationner avec les humains superficiels, et l'envie de larges horizons, « L » 'ait poussé à devenir un marin en solitaire, qui vient de traverser l'Atlantique, et parcourt l'arc des Antilles avant d'aborder l'Amérique du Sud ? => courre dans les ports vérifier !

Ou alors tu prends carrément le taureau par les cornes, et tu organises sur ton île un club de rencontres (amicales et plus si affinités) pour personnes décalées, en passant des annonces pleine d'humour... t'y trouveras peut-être pas tout de suite  l'homme de tes rêves, mais déjà tu t'y feras des amis proches. Qui connaîtront peut-être qq'un qui...

En tout cas, quand l'on sait qui l'on est et ce que l'on veut, on a déjà fait un bon premier pas. Ensuite, évidemment, plus on est particulière et plus l'on a des besoins précis, et plus il faut tamiser large et longtemps, ou alors aider la chance...
Philippe
Philippe

Messages : 2020
Date d'inscription : 19/11/2009
Age : 42
Localisation : Au pays du soleil et du vent... (Roussillon)

http://www.zebrascrossing.net/t329-grrroooaaaooo

Revenir en haut Aller en bas

Petit récit de vie Empty Re: Petit récit de vie

Message par Invité le Ven 20 Avr 2018 - 23:36

Laetitia_125 a écrit:Quoi !! Il y aurait d’autres vieux relous et désabusés sur ce forum ?! Very Happy

Je sais pas si le sacrifice est générationnel, mais si un pervers narcissique arrive à me manipuler correctement et à m’intéresser un tout petit peu, je sais même pas si je serais contre… et c’est pas (que) de la provocation;) De toutes façons pas de danger : je suis trop loin (bon courage pour ramer, je pourrais carrément tourner le clip de la vidéo ici^^).

Sinon je comprends le coup de se concentrer sur le travail, ça au moins c’est « constructif » et ça ne dépend que de nous!

très jeune j'avais ce raisonnement de pas sortir avec n'importe quelle fille.C'était assez marrant en 3 eme une grande partie des filles voulaient sortir avec moi.Mais je l'ai trouvé pas assez stimulantes intellectuellement.
Après je me suis engouffré dans une relation de sauvetage qui m'a bien "explosé" au moins la fille était canon mais border line entre autre.J'ai refais la même connerie merci à la psy incompétente que j'avais consulté pour régler ce problème.

J'ai voyagé dans pas mal de coins et j'espère me construire une maison au Cambodge pour le soleil.Mais c'est clair que c'était un kiff de penser que je vivrai "une love story intense" à préparer des currys et autres petits plats pour s'éclater les sens;voyager découvrir des choses dans une belle complicité.J'ai d'ailleurs arrêté de voyager car j'en avais marre d'être seul.Même si j'arrivais à m'intégrer avec les locaux.Ah les rêves de jeunesse!

Comme je l'écrivais ailleurs j'aurais été diagnostiquer jeune ça aurait complètement changer ma vie.Je me serai diriger vers une zèbrette! mdrrr

le "travail" c'est dans le but de faire un truc important dans ma vie et ensuite gagner de l'argent pour être libre...

Voilà t'es pas seule sur ton île à galérer en amour  Very Happy !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Petit récit de vie Empty Re: Petit récit de vie

Message par Laetitia_125 le Sam 21 Avr 2018 - 0:21

Bonjour Philippe,

Merci beaucoup pour ton message, que je trouve semi-rassurant : d’un côté, ça fait du bien de savoir que d’autres se posent les mêmes questions, mais d’un autre, le fait que tout le monde galère un peu parfois (terrien ou pas) n’est pas tellement satisfaisant Wink

En effet, je cherche quelque chose de l’ordre de la connivence : même quelque chose de léger (surtout quelque chose de léger ?), juste le fait de rigoler aux mêmes blagues que quelqu’un ou le fait de voir la vie un peu pareil, ça me rendrait déjà tellement contente Very Happy

Je sais qu’il faut que j’arrête les mecs randoms… les deux seules vraies histoires que j’ai eues étaient avec un THQI et un Asperger de toutes façons, et mes amis sont des ET aussi, mais je sais pas, j’arrive pas encore bien à me résigner à ne pas vivre dans le monde des « gens » (alors que l’évidence me crie de toutes parts que je ne peux PAS) (mais on peut être ‘zèbre’ et un peu bête, visiblement...)

J’ai déjà tenté le profilage, mais j’ai l’impression de tomber sur des ‘profils-types’ à chaque fois : les « baroudeurs » par exemple, que j’aime bien pour les raisons que tu décris, finissent tous par se ressembler un peu, pour moi… j’ai l’impression que tous les gens rentrent dans un moule psychologique ou social et que dès que tu l’as modélisé, y’a pas d’aspérités dans leur personnalité, y’a rien qui sort du système. On dirait un peu une tueuse en série quand j’écris ça, mais pour que je voie les gens comme des vraies personnes que j’aime, il faut qu’ils me touchent quelque part, et à partir du moment où je décode leur système de pensée ou leurs codes, c’est un peu comme des legos pour moi.
(Ok, je parle définitivement comme une tueuse en série là).

En tous cas ça me fait du bien d’avoir découvert ce forum !! Je sens que je vais passer des heures à lire toutes ces pensées décalées, et le jour où j’en aurai marre du mode virtuel (= dans très peu de temps, me connaissant), je prendrai le taureau du réel par les cornes!


Dernière édition par Laetitia_125 le Sam 21 Avr 2018 - 0:42, édité 1 fois

Laetitia_125

Messages : 20
Date d'inscription : 18/04/2018

Revenir en haut Aller en bas

Petit récit de vie Empty Re: Petit récit de vie

Message par Laetitia_125 le Sam 21 Avr 2018 - 0:31

Et par contre, j'arrêterai pas de voyager moi! Quitte à galérer en amour, autant galérer au soleil Cool

Laetitia_125

Messages : 20
Date d'inscription : 18/04/2018

Revenir en haut Aller en bas

Petit récit de vie Empty Re: Petit récit de vie

Message par Invité le Sam 21 Avr 2018 - 10:17

Je compatis à la frustration,
je n'ai toutefois pas la chance que Mère Nature ne m'ait doté d'un physique me permettant de flasher sur des Apollons.
En fait, ma frustration est surement encore pire que la tienne, puisque qu'une fois que l'acte est passé, je me trouve invariablement moche et conne, encore plus qu'avant ...

Donc, je reste sur du rien. Ca fait moins souffrir.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Petit récit de vie Empty Re: Petit récit de vie

Message par Invité le Sam 21 Avr 2018 - 10:23

Ah si, j'ai la solution, faire LES vraies rencontres Smile
Bon courage, la route est longue ... mais ça arrive ^^

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Petit récit de vie Empty Re: Petit récit de vie

Message par Invité le Sam 21 Avr 2018 - 16:09

Laetitia_125 a écrit:Et par contre, j'arrêterai pas de voyager moi! Quitte à galérer en amour, autant galérer au soleil Cool

c'est pour ça que je vise le Cambodge je suis un HP qui a construit sa maison là bas.Moi même j'ai passé pas mal de temps dans la zone.Ce qui est bien avec l'Asie du Sud Est pas mal de soleil toute l'année.Des compagnies pas cher genre air asia qui permettent de rayonner dans toute l'Asie pour pas cher.La sécurité qualité de la bouffe etc etc.Mise à part certains pays ou ça m'a retourné les tripes comme les Philippines énormément de pauvreté.

Je ne suis pas asiatique mais européen et fan de l'Asie et des arts martiaux et médecine alternative.Après je regrettes quand même les vieilles pierres qu'on trouve en Turquie Grêce Italie Europe.

Je comptes pas vivre définitivement au Cambodge mais avoir une maison avec une grande piscine.Et pouvoir y aller dès que l'envie m'y prend.

Vos messages me rassurent et me font gagner du temps dans mes recherches sur moi même.Merci à Philippe faut que je me créé un dossier pour mettre tous ces conseils de côtés.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Petit récit de vie Empty Re: Petit récit de vie

Message par Laetitia_125 le Sam 21 Avr 2018 - 16:43

Saltymbanque a écrit:Je compatis à la frustration,
je n'ai toutefois pas la chance que Mère Nature ne m'ait doté d'un physique me permettant de flasher sur des Apollons.
En fait, ma frustration est surement encore pire que la tienne, puisque qu'une fois que l'acte est passé, je me trouve invariablement moche et conne, encore plus qu'avant ...

Donc, je reste sur du rien. Ca fait moins souffrir.


En fait, Apollons ou pas, ça ne change rien au fond de l’affaire, je crois… c’est la même frustration à la fin !
Mais en quoi l’acte te fait te sentir encore plus « moche et conne » (si c’est pas indiscret) ?
J’ai aussi des phases de « j’en ai marre j’arrête tout je préfère rien plutôt que ça » aussi parfois, mais ça ne dure jamais très longtemps : j’ai vraiment (VRAIMENT) envie d’une vraie relation, j’ai besoin de ce contact humain donc invariablement, je retourne ratisser… quitte à être énormément dépitée en attendant LES vraies rencontres.
Bon courage à toi aussi

Laetitia_125

Messages : 20
Date d'inscription : 18/04/2018

Revenir en haut Aller en bas

Petit récit de vie Empty Re: Petit récit de vie

Message par Laetitia_125 le Sam 21 Avr 2018 - 16:57

Myamato a écrit:
Laetitia_125 a écrit:Et par contre, j'arrêterai pas de voyager moi! Quitte à galérer en amour, autant galérer au soleil Cool

c'est pour ça que je vise le Cambodge je suis un HP qui a construit sa maison là bas.Moi même j'ai passé pas mal de temps dans la zone.Ce qui est bien avec l'Asie du Sud Est pas mal de soleil toute l'année.Des compagnies pas cher genre air asia qui permettent de rayonner dans toute l'Asie pour pas cher.La sécurité qualité de la bouffe etc etc.Mise à part certains pays ou ça m'a retourné les tripes comme les Philippines énormément de pauvreté.

Je comptes pas vivre définitivement au Cambodge mais avoir une maison avec une grande piscine.Et pouvoir y aller dès que l'envie m'y prend.



[Bientôt, je trouverai comment citer juste des bouts de message, promis.]

Je me reconnais dans ta démarche, même si je ne suis jamais allée en Asie (c'est surtout l'Amérique centrale/du sud qui m'attire à la base).
Mon rêve de gamine c'était de vivre en voyage, de bosser sur mon ordi et d'être libre de bouger où/quand je veux! Mais c'est pas si facile dans les faits, j'ai aussi besoin d'avoir des revenus fixes (sinon je panique et je me dis que je vais finir SDF dans la minute Razz )

Et puis surtout je ne veux pas le faire TOUTE SEULE (on en revient au même problème)!

Laetitia_125

Messages : 20
Date d'inscription : 18/04/2018

Revenir en haut Aller en bas

Petit récit de vie Empty Re: Petit récit de vie

Message par mango-woman le Lun 23 Avr 2018 - 11:54

J’ai déjà tenté le profilage, mais j’ai l’impression de tomber sur des ‘profils-types’ à chaque fois : les « baroudeurs » par exemple, que j’aime bien pour les raisons que tu décris, finissent tous par se ressembler un peu, pour moi… j’ai l’impression que tous les gens rentrent dans un moule psychologique ou social et que dès que tu l’as modélisé, y’a pas d’aspérités dans leur personnalité, y’a rien qui sort du système. On dirait un peu une tueuse en série quand j’écris ça, mais pour que je voie les gens comme des vraies personnes que j’aime, il faut qu’ils me touchent quelque part, et à partir du moment où je décode leur système de pensée ou leurs codes, c’est un peu comme des legos pour moi

Waouh, c'est assez fantastique pour moi de tomber sur ton message, ça met des mots sur une intuition que j'ai depuis un moment sans réellement réussir à la formuler. Je me suis toujours dit "merde, on dirait que je rentre dans plusieurs mondes mais juste à moitié à chaque fois - sans avoir réellement la personnalité complète de ces mondes" (et je ne suis pas HP mais plutôt hybride, ça fait encore une situation bizarre Very Happy), et chez beaucoup de garçons, j'ai l'impression de sentir quelques personnalités types et ça m'embête. Mais chez les plus atypiques, ben... en fait ils ne semblent pas me plaire non plus (moi je me sens mi très normale mi atypique), je ne me sens réellement en phase avec personne de ce point de vue (alors que j'ai de très belles amitiés).

Donc je n'ai pas de conseil à te donner, mais je veux juste te dire que je me reconnais beaucoup dans ton message Smile (bon, à la seule différente que contrairement à toi, je ne trouve pas ça facile de séduire donc ça complique encore les choses à mon avis Razz).

Bon courage dans ta recherche, j'espère que ce topic se terminera sur un happy end  flower

mango-woman

Messages : 172
Date d'inscription : 11/01/2017

Revenir en haut Aller en bas

Petit récit de vie Empty Re: Petit récit de vie

Message par Robot Hypersensible le Lun 23 Avr 2018 - 17:38

Salut,

Tu imagines bien que nombreuses sont les personnes qui recherchent ce que tu recherches ?

De ce que j'ai pu observer dans ma vie et autour de moi : l'idéal est d'arrêter d'attendre quoi que ce soit tout en s'ouvrant aux autres de manière authentique.
Si tu t'ouvres : tu multiplies tes chances de faire des belles rencontres. Mais pour cela il faut aussi réussir à rester désintéressé : tu n'arriveras pas à faire l'un sans l'autre.
Robot Hypersensible
Robot Hypersensible

Messages : 74
Date d'inscription : 19/03/2018
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Petit récit de vie Empty Re: Petit récit de vie

Message par Laetitia_125 le Lun 23 Avr 2018 - 20:41

mango-woman a écrit: Je me suis toujours dit "merde, on dirait que je rentre dans plusieurs mondes mais juste à moitié à chaque fois - sans avoir réellement la personnalité complète de ces mondes" (et je ne suis pas HP mais plutôt hybride, ça fait encore une situation bizarre Very Happy), et chez beaucoup de garçons, j'ai l'impression de sentir quelques personnalités types et ça m'embête. Mais chez les plus atypiques, ben... en fait ils ne semblent pas me plaire non plus (moi je me sens mi très normale mi atypique), je ne me sens réellement en phase avec personne de ce point de vue (alors que j'ai de très belles amitiés).

Oui, c'est exactement ça! Je fréquente aussi plusieurs mondes (très différents, en plus), mais je sens que je n'appartiens au fond à aucun d'entre eux même si je m'entends bien avec les gens. J'ai aussi cette impression un peu bâtarde d'être à moitié "super-normale" quand même, ce qui est plutôt une bonne chose parce que j'arrive à m'intégrer mais je ne suis jamais vraiment à ma place... Et avec les "vrais" atypiques purs et durs (ceux que j'ai rencontrés, je ne fais pas de généralités) ça ne colle pas vraiment non plus (sur le plan sentimental en tous cas) : je comprends très bien comment ils pensent (beaucoup plus que les gens "normaux"), ça correspond à mon cerveau et la communication est évidente mais il y a aussi quelque chose qui me bloque. Si je devais trouver ce que c'est, je dirais qu'ils sont trop prise de tête pour moi (= sûrement ce que les 'non-zèbres' disent de nous, cruelle ironie), ou en tous cas je perçois toujours un petit côté cynique ou "rejet de la société" (en tous cas gros problème à vivre en harmonie dedans - et c'est bien normal) qui ne me correspond pas. Ils m'intéressent intellectuellement, mais je ne les aime pas plus dans mon coeur  Neutral

Bref je me sens en permanence le cul entre deux chaises, ou à mi hauteur sur une échelle, comme si je pouvais ni descendre ni monter, ce n'est jamais le bon "niveau" et il manque toujours quelque chose, dans un sens ou dans l'autre...

Ca me rappelle quand j'étais plus jeune, quand je cherchais quel était mon problème et pourquoi je me sentais autant bizarre et malheureuse, j'ai vu des psys pour toutes les pathologies possibles et j'avais toujours quelques légers traits de chacune (borderline, bipolaire, schizophrène, dépressive et j'en passe) mais jamais le tableau complet et je ne savais plus où chercher!!
Donc j'essaie de me dire que quand je trouverai ce que cherche maintenant ça me fera le même effet que quand j'ai compris qui j'étais et que je me dirai "pffff, c'était juste ça, c'était si évident en fait Very Happy"

Merci en tous cas, je me sens moins seule au monde à te lire et bon courage à toi aussi! I love you

Laetitia_125

Messages : 20
Date d'inscription : 18/04/2018

Revenir en haut Aller en bas

Petit récit de vie Empty Re: Petit récit de vie

Message par Laetitia_125 le Lun 23 Avr 2018 - 20:59

Robot Hypersensible a écrit: Tu imagines bien que nombreuses sont les personnes qui recherchent ce que tu recherches ?

Oui, j'imagine, bien sûr que j'imagine... mais tu imagines bien que les jours où je suis vraiment triste de ne pas le trouver, ça ne me rassure pas (et surtout ça ne me dit pas comment faire).

De ce que j'ai pu observer dans ma vie et autour de moi : l'idéal est d'arrêter d'attendre quoi que ce soit tout en s'ouvrant aux autres de manière authentique.
Si tu t'ouvres : tu multiplies tes chances de faire des belles rencontres. Mais pour cela il faut aussi réussir à rester désintéressé : tu n'arriveras pas à faire l'un sans l'autre.

Je pense que tu as raison. Mais c'est difficile quand je veux vraiment quelque chose d'arrêter de le chercher de manière active : c'est le coup de "l'amour vient quand tu t'y attends le moins", c'est probablement vrai mais c'est dans mon caractère d'agir quand je veux quelque chose (sinon ça m'angoisse et je ne fais pas assez confiance à l'Univers - ou à la vie - pour le laisser arriver tout seul).

Mais je pense quand même que tu as raison, sur le côté désintéressé. M'ouvrir authentiquement, j'arrive à le faire, mais je suis toujours un peu déçue quand ça ne m'amène pas ce que je cherche, alors que ça m'amène ce que la relation peut donner et que c'est le mieux qui puisse arriver, en fait. Je voudrais juste ressentir ce sentiment particulier que je n'ai pas ressenti depuis très longtemps et qui me manque beaucoup, c'est tout...

Je vais bosser le fameux "lâcher-prise" (paradoxe révélateur dans cette formulation de l'échec, on se refait pas comme ça Wink) et essayer d'être déjà heureuse de ce qui est là. Et on verra! Merci à toi.

Laetitia_125

Messages : 20
Date d'inscription : 18/04/2018

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum