Comment ne pas être seul quand on n'est que deux pour cent ?

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Comment ne pas être seul quand on n'est que deux pour cent ?

Message par Mégalopin le Sam 6 Aoû 2011 - 20:09

Comment ne pas être seul?
En attendant Ze Rencontre, se mettre en couple avec quelqu'un qui ne parle pas encore le français:
le dialogue est réduit au minimum, et tout s'excuse bien volontiers.
Ca laisse 6 mois d'agréables illusions...

Et parfois (souvent) d'agréables surprises




Dernière édition par Mégalopin le Sam 6 Aoû 2011 - 23:02, édité 1 fois

Mégalopin
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 4079
Date d'inscription : 05/11/2010
Localisation : Fils de Butte

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment ne pas être seul quand on n'est que deux pour cent ?

Message par Prosopeion le Sam 6 Aoû 2011 - 22:35

Le forum étant un éternel recommencement et l'alcool m'étirant l'entendement comme un chat au réveil, j'ai la flemme d'articuler ma pensée.
Plusieurs histoires, petites, grandes, la quasi-totalité avec des "zèbres" : quand on a besoin d'intensité, difficile de mentir sur sa nature, il faut une réciproque.
Oui, la similarité de l'univers mental est essentielle, pas d'échange sans un minimum de passerelles.
Non, la similarité n'est pas tout, l'articulation des psychismes, des affectivités n'est pas qu'une affaire de QI.

Prosopeion
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1054
Date d'inscription : 04/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment ne pas être seul quand on n'est que deux pour cent ?

Message par camomille3 le Dim 7 Aoû 2011 - 14:10

Une réflexion que j'ai eue aussi. Je n'ai pas d'avis tranché.
Ce sentiment de voir vite à travers l'autre, de s'ennuyer éventuellement et d'avoir du mal à se faire comprendre, c'est une chose.
Mais à l'inverse, comme j'ai le sentiment que beaucoup de zèbres ont comme moi des tas d'interrogations, parfois un mal-être et sans doute un fonctionnement un peu "compliqué", est-ce que compliqué+compliqué ça ne fait pas = super-compliqué ?
Je n'ai pas eu d'amoureux zèbre, alors je ne pourrais pas dire.
J'aurais tendance à penser comme prospeion. Que l'alchimie est trop complexe pour se réduire à une affaire de QI.
Parfois je me dis aussi que je ne supporterais peut-être pas d'être avec quelqu'un qui me perce à jour facilement, qui se "prend la tête" et qui cogite autant que moi...je me fatigue déjà moi même, je cours après la paix de l'esprit, j'ai pas besoin qu'on m'en rajoute une couche ! Wink
Ce qu'on recherche tous au fond c'est un savant équilibre entre les points communs nécessaires et les différences salutaires...

camomille3
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 440
Date d'inscription : 04/06/2011
Age : 40
Localisation : Rennes

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment ne pas être seul quand on n'est que deux pour cent ?

Message par Jeelie le Dim 7 Aoû 2011 - 22:24

camomille3 a écrit: est-ce que compliqué+compliqué ça ne fait pas = super-compliqué ?
Je n'ai pas eu d'amoureux zèbre, alors je ne pourrais pas dire.

Alors... Pour essayer de faire simple... Je suis zèbre (et récemment zébrotestée). Je pense que mon mari est un zèbre... En fait, jusqu'à présent j'ai toujours cru que mon mari était un "surdoué" (précoce étant enfant, brillant, intelligent, curieux de tout, plutôt réservé, j'aime l'appeler maître yoda, il lui ressemble même jusqu'au manque de cheveux... Je mégare...), et que j'étais normale (même si pendant toute ma scolarité j'ai eu beaucoup de facilités...). C'est en faisant des recherches pour mon fils que je me suis reconnue comme zèbre avec mon hypersensibilité, ma pensée en arborescence et mon sentiment de différence... Bref... Il est l'eau, je suis le feu... Il me comprend, il m'apaise, son empathie fait qu'il sent comment je suis et qu'il sait me réconforter... Je hais la routine du quotidien, la routine du couple... Lui, ça le rassure, alors je le pousse à sortir de tout ça parfois, ce qu'il aime, mais moi j'aimerais aussi parfois qu'on me pousse...Donc, parfois, on est les rois de la procrastination alors c'est juste affligeant parce-que si aucun ne trouve le courage d'avancer, on s'enlise, mais quand on relève les manches ensemble, c'est juste magique... C'est une telle synergie, c'est une telle vitesse de réflexion... C'est juste grisant...

Par contre, moi, j'ai toujours l'impression d'être un peu le vilain petit canard à côté de lui, je le trouve tellement plus curieux, plus "intelligent", plus zèbre que moi... Est-ce parce-que je suis une fille, à cause de mon faux-self que j'ai méthodiquement bâti? Ce qui est sûr c'est qu'on a pas du tout eu la même éducation... Ca joue aussi... Chez eux on expliquait, chez moi on criait... Alors pour mon couple zèbre-zèbre c'est un mélange de rayures de fonctionnement, caractères et surtout de communication qui fonctionne plutôt bien depuis 12 ans (+2 enfants)...
Bisous

Jeelie
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 81
Date d'inscription : 16/06/2011
Age : 38
Localisation : Près de Bordeaux, dans le médoc...

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment ne pas être seul quand on n'est que deux pour cent ?

Message par MissMiaouw le Lun 8 Aoû 2011 - 12:18

Je pense qu'il ne faut pas comprendre complexe et compliqué.

Je connais des tas de femmes non-zèbrées qui sont compliquées mais non complexes!

Quant à moi, je suis complexe...mais pas compliquée dixit mon entourage.

Alors faut-il être avec un zèbre ou non zèbre... je ne sais pas. Je crois que pour moi, l'important est d'être stimulée, de préférence dans des zones que je ne maitrise pas. Or j'ai eu la chance d'être avec des hommes successifs qui, le temps de la relation, m'ont stimulée. Du reste, une fois que je m'ennuie vraiment, je romps la relation amoureuse.

Pour le moment, je suis avec un zèbre/non-zèbre (selon moi/selon lui). Qu'il le soit ou non, il a des qualités liées à l'ici et maintenant, à la relativité des situations qui me semble fascinantes et dont je ne dispose pas voire dont l'absence contribue à me faire souffrir.
En plus de tout ça, il est très cultivé et intelligent. Tout ceci est bien sur mon point de vue.

La relation me semble possible parce qu'il y a ce phénomène de fascination, d'envie d'en savoir plus. Et je pense qu'avec certaines personnes, ce sentiment ne s'éteint jamais. Mon ex, avec lequel je suis en excellent terme, est comme ça. La relation amoureuse conjugale n'est plus possible entre nous mais la fascination demeure. Il est zèbre, très clairement.

MissMiaouw
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 369
Date d'inscription : 29/03/2011
Localisation : Bruxelles

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment ne pas être seul quand on n'est que deux pour cent ?

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 23:21


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum