Comment ne pas être seul quand on n'est que deux pour cent ?

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Comment ne pas être seul quand on n'est que deux pour cent ?

Message par Invité le Dim 31 Juil 2011 - 13:51

Cette question m'est venue après l'écoute de l'émission du dimanche midi sur France Inter, "Parler d'amour".

L'amour et l'amitié, ce sont d'abord des rencontres. Des rencontres dont on s'accorde communément à penser qu'elles sont fortuites et que potentiellement chaque être humain a comme "vivier" pour ses rencontres ses 6 milliards de congénères. La sociologie montre déjà qu'en fait c'est un peu plus compliqué que ça : les gens issus des mêmes milieux sociaux ont tendance à rester entre eux.

Pour autant, il me semble qu'on peut penser que les choses vont être un peu plus compliquées pour un(e) surefficient(e). Le beau mec assis à côté de nous dans le train, il y a quand même 98 chances sur 100 qu'il ne soit pas surefficient. Bien entendu, on n'est pas obligé de ne tomber amoureux qu'entre surefficients et IL NE S'AGIT PAS POUR MOI DE VOULOIR ERIGER UN NOUVEAU COMMUNAUTARISME.

Mais, cela n'empêche que personnellement j'ai envie d'être comprise et je me dis qu'un mec surefficient aurait plus de probabilité de me comprendre mieux.

Donc ma question est : vous, comment envisagez-vous le hasard de la rencontre amoureuse alors que la chance de tomber sur le bon/la bonne par hasard est peut-être pour nous moindre ?
En revanche, ne pensez-vous pas que "biaiser le hasard" en n'essayant de rencontrer que des "autres" (pour ne pas genrer ma question) surefficient(e)s artificialise à l'avance une histoire ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment ne pas être seul quand on n'est que deux pour cent ?

Message par dardar le Dim 31 Juil 2011 - 14:08

je suis d'accord avec toi sur le fait que rencontrer d'autres zèbre (exprès) peut rendre la relation trop "formelle" au début.
Je pense que le "hasard" de la rencontre se fera, comme pour les amitiés, par "atomes crochus", mais ça prend du temps...

Dans mes rares histoires sentimentales, avec des "non-zèbres" l'ennui s'installe vite et on a l'impression de voir à travers l'autres alors qu'il (elle pour le coup) ne nous comprend pas du tout... c'est pour le moins frustrant
(j'ai jamais eu de petite amie zèbre Sad ^^ )

dardar
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 240
Date d'inscription : 21/07/2011
Age : 26
Localisation : Nantes

http://www.zebrascrossing.net/t3384-vincent-alias-dardar

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment ne pas être seul quand on n'est que deux pour cent ?

Message par Benjamin le Dim 31 Juil 2011 - 14:11

Je pense personnellement qu'on peut être bien avec des "autres". J'ai vécu une très belle histoire d'amour avec une fille qui n'était apparemment pas une zèbre, mais dont j'aimais la timidité, la sensibilité, et la présence. Ta moitié "autre" peut aussi te comprendre ou du moins essayer de le faire sans te juger. Après, peut-être en réalité étais-je amoureux de l'idée d'aimer ?

Ma meilleure amie, une zèbre pure souche, est avec un non-zèbre qui est un type bien, qui est devenu un ami pour moi. Ils vivent à leur rythme, chacun possédant son propre espace de liberté. Et ils ont su jouer de leurs différences pour se taquiner dessus.

Ensuite, pour l'artificialisation de la rencontre, je pense que tout dépend non des canaux de la rencontre, mais de ton état d'esprit. Si tu pars dans l'idée de rencontrer des gens qui te ressemblent, partagent tes spécificités, dans le seul but d'échanger, tu pourras peut-être faire une belle rencontre. Si tu cibles les membres zèbres masculins de 27 à 35 ans, et ne parles pas aux autres, ta démarche est vouée à l'échec (enfin, des exceptions existent toujours).

Benjamin
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 269
Date d'inscription : 10/05/2011
Age : 34
Localisation : Marseille

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment ne pas être seul quand on n'est que deux pour cent ?

Message par LeRoy le Dim 31 Juil 2011 - 17:19

Ce sujet semble important pour beaucoup de personnes sur ce forum. Et je crois qu'il faudrait même faire y consacrer avec un vrai débat sans hypocrisie et y apporter un dossier complet à publier sur ce forum avec des témoignages concrets de couples zèbres-non zèbres et zèbres-zèbres.
De tout ce que j'ai pu lire ici jusqu'à maintenant ce sont des informations vagues et personne n'ose vraiment en parler.
Perso, à chaque fois que j'ai souhaité parler de ce sujet, on me tombe dessus en me disant que ce site n'est pas un site de rencontre. Depuis que je suis inscrit je n'ai jamais dit être célibataire mais ce sujet m'intrigue et je me pose aussi ces questions a savoir comment vivre ce type de relation. Est ce une finalité pour un zèbre de vivre avec une zèbre? est ce une solution pour se sentir vivant ou moins s'ennuyer? etc..
J'ai tenté plusieurs fois de dialoguer sur ces sujets avec des personnes et sur les quelques posts publiés mais tout le monde évite ce sujet dans les questions de fond. Je trouve ça dommage de concentrer autant En cela pour moi j'ai donc trouvé une réponse non aboutie mais que je dois accepter en l'état, c'est que je n'ai pas envi de vivre avec une zèbre

LeRoy
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 129
Date d'inscription : 08/07/2011
Age : 41
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment ne pas être seul quand on n'est que deux pour cent ?

Message par Elijah Kvar le Dim 31 Juil 2011 - 19:31

;


Dernière édition par Eleu le Sam 10 Sep 2011 - 8:50, édité 1 fois

Elijah Kvar
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 580
Date d'inscription : 20/04/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment ne pas être seul quand on n'est que deux pour cent ?

Message par Invité le Dim 31 Juil 2011 - 19:52

Comment ne pas être seul quand on est un être unique parmi 6 milliards (d'êtres uniques)?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment ne pas être seul quand on n'est que deux pour cent ?

Message par Hysteria le Dim 31 Juil 2011 - 22:19

M'est avis que, dépendant de chaque zèbre et de sa différence ressentie avec les autres, le nécessité de trouver quelqu'un de semblable s'impose plus ou moins.

Pour ma part par exemple j'ai du mal à me voir avec une "autre", mais bon, vu mon expérience sur le sujet je me garderai bien d'avancer quoi que ce soit.

PS :
Surdoués : Zèbres
Autres : ? (Chevaux ? )

Hysteria
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 159
Date d'inscription : 05/03/2011
Age : 22

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment ne pas être seul quand on n'est que deux pour cent ?

Message par Wise le Dim 31 Juil 2011 - 22:29

je n'ai surtout pas attendu le hazard (le soleil aura deja explosé en supernova...), j'ai cherché partout...
résultat... j'ai abandonné.

j'aime pas les histoires, je préfère quand ça se passe bien.

edit: finalement l'important est que ça se passe.

Wise
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 2149
Date d'inscription : 18/02/2010
Age : 30
Localisation : au soleil .G (30)

http://deltarc.blog4ever.com/photos/2016-univers

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment ne pas être seul quand on n'est que deux pour cent ?

Message par dardar le Lun 1 Aoû 2011 - 0:21

autres: humain ^^ certains nous aiment ou nous admirent, les autres nous chassent

dardar
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 240
Date d'inscription : 21/07/2011
Age : 26
Localisation : Nantes

http://www.zebrascrossing.net/t3384-vincent-alias-dardar

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment ne pas être seul quand on n'est que deux pour cent ?

Message par Overload le Lun 1 Aoû 2011 - 9:41

Personnellement, je crois que si un jour je participe à une rencontre avec d'autres zèbres, je ne pourrais pas tenir en place les trois jours qui précèdent en tout cas affraid

C'est vrai qu'entre zèbres on a tous un point commun de taille puisqu'il influe directement sur notre identité (même si la zébritude ne fait pas tout, loin de là). Quand on a été révélé à l'âge adulte et que pendant tout ce temps on avait du mal en société, de savoir que d'autres sont pareils, je pense qu'à un moment ou un autre on a forcément envie de rencontrer ces zèbres qui sont "comme nous". Et plus si affinités ? Wink

Overload
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 106
Date d'inscription : 30/07/2011
Age : 27
Localisation : Suisse

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment ne pas être seul quand on n'est que deux pour cent ?

Message par Lenovice le Mar 2 Aoû 2011 - 7:54

Goodide@ a écrit:Cette question m'est venue après l'écoute de l'émission du dimanche midi sur France Inter, "Parler d'amour".

L'amour et l'amitié, ce sont d'abord des rencontres. Des rencontres dont on s'accorde communément à penser qu'elles sont fortuites et que potentiellement chaque être humain a comme "vivier" pour ses rencontres ses 6 milliards de congénères. La sociologie montre déjà qu'en fait c'est un peu plus compliqué que ça : les gens issus des mêmes milieux sociaux ont tendance à rester entre eux.

Pour autant, il me semble qu'on peut penser que les choses vont être un peu plus compliquées pour un(e) surefficient(e). Le beau mec assis à côté de nous dans le train, il y a quand même 98 chances sur 100 qu'il ne soit pas surefficient. Bien entendu, on n'est pas obligé de ne tomber amoureux qu'entre surefficients et IL NE S'AGIT PAS POUR MOI DE VOULOIR ERIGER UN NOUVEAU COMMUNAUTARISME.

Mais, cela n'empêche que personnellement j'ai envie d'être comprise et je me dis qu'un mec surefficient aurait plus de probabilité de me comprendre mieux.

Donc ma question est : vous, comment envisagez-vous le hasard de la rencontre amoureuse alors que la chance de tomber sur le bon/la bonne par hasard est peut-être pour nous moindre ?
En revanche, ne pensez-vous pas que "biaiser le hasard" en n'essayant de rencontrer que des "autres" (pour ne pas genrer ma question) surefficient(e)s artificialise à l'avance une histoire ?

C'est certain que des personnes hypersensibles ça ne court pas les rues alors créer une complicité est assez difficile. Dans la mesure ou vous êtes conscient de la différence qui réside en vous je ne vois pas en quoi essayer de converser avec des personnes qui ont les mêmes "passions" est un artifice.

Comme exemple, est-ce que ignorer la météo (la veille Very Happy ) lors d'une sorti en mer le lendemain est-ce artificialiser le destin du parcours?

Lenovice
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 99
Date d'inscription : 02/08/2011
Age : 38
Localisation : ...à définir :-)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment ne pas être seul quand on n'est que deux pour cent ?

Message par Ticmiss le Mar 2 Aoû 2011 - 11:30

Peut-être en acceptant l'idée que la relation fusionnelle (en amitié comme en amour) est un pur fantasme et que "l'autre", "zèbre" ou non, est de toute façon "autre" et ne pourra jamais être un deuxième moi.
Peut-être en acceptant l'idée que la compréhension totale et absolue n'est qu'une illusion, et que se faire accepter et accepter "l'autre" pour ce qu'il est / nous sommes, c'est déjà pas mal.
Peut-être en arrêtant de se focaliser sur ce que l'on attend de "l'autre", en faisant le deuil d'un "autre" idéalisé duquel on attend tout, pour plutôt s'intéresser à ce que nous nous pouvons lui apporter et à ce que nous pourrions construire ensemble.
Plus facile à dire qu'à faire, j'en conviens... mais une chose est sûre, c'est qu'il ne s'agit nullement d'une problématique purement "zébrique".

Ticmiss
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 27
Date d'inscription : 23/07/2011
Age : 40
Localisation : Francilie

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment ne pas être seul quand on n'est que deux pour cent ?

Message par Lenovice le Mar 2 Aoû 2011 - 12:15

Ticmiss a écrit:
Plus facile à dire qu'à faire, j'en conviens... mais une chose est sûre, c'est qu'il ne s'agit nullement d'une problématique purement "zébrique".

J'en suis moins sure, si la question est évoquée c'est qu'il réside bien un ressenti de différence probablement au niveau de la sensibilité. Dans l'ensemble je reste d'accord, cependant en matière d'intimité je pense que le zèbre risque de se sentir un peu seule ou décalé dans la mesure ou la communication "fine sensible" n'est pas forcement perçu par l'autre donc un risque de ne pas s'épanouir à 100%. Si il y'en a d'autres qui partagent mon avis Question

Lenovice
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 99
Date d'inscription : 02/08/2011
Age : 38
Localisation : ...à définir :-)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment ne pas être seul quand on n'est que deux pour cent ?

Message par Ticmiss le Mar 2 Aoû 2011 - 13:19

Lenovice a écrit:
Ticmiss a écrit:
Plus facile à dire qu'à faire, j'en conviens... mais une chose est sûre, c'est qu'il ne s'agit nullement d'une problématique purement "zébrique".

J'en suis moins sure, si la question est évoquée c'est qu'il réside bien un ressenti de différence probablement au niveau de la sensibilité. Dans l'ensemble je reste d'accord, cependant en matière d'intimité je pense que le zèbre risque de se sentir un peu seule ou décalé dans la mesure ou la communication "fine sensible" n'est pas forcement perçu par l'autre donc un risque de ne pas s'épanouir à 100%. Si il y'en a d'autres qui partagent mon avis Question

De mon côté, j'ai plutôt l'impression qu'on est tous, ou du moins, qu'on a tous l'impression, zébritude ou pas, d'être des incompris. En général ça commence par "de toute façon, tu peux pas me comprendre t'es un mec et moi je suis une fille et les filles c'est plus sensibles que les mecs, c'est marqué dans Cosmo".
Et ensuite c'est déclinable à l'infini : "tu peux pas me comprendre parce que on n'a pas le même sexe, religion, famille, origine sociale, convictions politiques, hobby, métier, âge, coupe de ch'veux, etc, etc...".
Ensuite, questions subsidiaires à se poser :
- est-ce que seuls les HQI sont hypersensibles / émotifs ?
- est-ce qu'un hypersensible / émotif doit forcément faire sa vie avec un hypersensible / émotif ? Ou est-ce qu'au contraire, ce n'est pas la différence qui permet d'avancer ?

Ticmiss
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 27
Date d'inscription : 23/07/2011
Age : 40
Localisation : Francilie

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment ne pas être seul quand on n'est que deux pour cent ?

Message par paela le Mar 2 Aoû 2011 - 16:06

Ah j'avais envie de participer à ce topic et le message de Ticmiss va me servir de tremplin.
Je plussoie donc fortement ce que dit Ticmiss!

Je trouve qu'il y a tellement plus à gagner dans la diversité que dans la
similitude. Si nous étions tous des zèbres, et si de plus nous nous comprenions tous très bien, je pense que nos relations y perdraient beaucoup. Parce qu'il y a en plus de la compréhension une composante d'un couple/d'une amitié qui est assez fondamentale, c'est la confiance et l'amitié/l'amour. Il est indéniable qu'il y a beaucoup de personnes qui par leurs particularités (douance ou autres) sont très difficilement compréhensibles entièrement; cela n'empeche pas aux autres d'avoir des relations proches avec elles. On peut à un endroit d'une relation laisser la compréhension pure et revetir l'écoute, la confiance et l'affection pour faire le reste du chemin jusqu'à l'autre.

J'ai conscience d'etre chanceux d'avoir un environnement où se confier à une personne à l'écoute a toujours été possible, mais je crois que beaucoup de gens sont capables de fournir cette écoute. Et souvent, on y fait pas attention, on croit que ce n'est pas le cas (parce qu'extérieurement, c'est sans conteste ce qui ressort des gens). Si j'avais gardé le meme état d'esprit que pendant mes années collège, je me serait privé d'amitiés profondes que j'ai aujourd'hui et de quelques amourettes.

Qu'est-ce qu'apporte un petit écart de qi dans une relation finalement? Pour moi, pas grand chose, rien de fondamental, seulement de l'artificiel. En somme c'est un outil qui permet une entente rapide, là ou un grand écart est souvent synonyme de désintéret mutuel.

Pour revenir à ce que j'ai écrit plus haut, quand on est confronté à une personne différente de nous, selon les critères qu'a proposé Ticmiss, on doit faire des efforts et faire preuve de sensibilité pour arriver à s'entendre, et c'est vraiment ça pour moi qui est fondamental dans une relation: tenir à l'autre non pas parce qu'il nous apporte un confort intellectuel, une branche sur laquelle se reposer ou un miroir de nous-memes, mais parce qu'on arrive à voir les qualités humaines qu'il possède (ces qualités ne sont ni le sexe, ni la religion, ni le convictions politiques, etc...), et qu'on éprouve une affection désintéressée pour la personne en elle-meme.

Si on se met des filtres, comme certains l'ont dit, qui posent des barrières imaginaires en dehors desquelles les individus ne sont plus compatibles avec nous, on se retrouve comme le dit Ticmiss vite tout seul: "Je recherche une fille de 18 ans avec 160 de QI, aux memes idées que moi, aux memes centres d'intérets et au meme passé, aux memes souffrances que moi s'il vous plait. - Quoi? Y'en a plus en stock?" Wink
Bien sur ces barrières semblent exister: on pourrait presque les former en additionnant un à un tous nos échecs dans les relations avec les gens qui ne nous ressemblent pas, mais là où ça devient bete, c'est quand on passe de ces expériences à des barrières imaginaires qui deviennent de véritables limites de notre ouverture.

Certains diront qu'il y a une limite à partir de laquelle tout ce que j'ai écrit perd son sens, mais je soutiens que non: ce n'est qu'une illusion que nous créons en construisant des barrières de tout genre. Et si à aucun moment on ne les remet entièrement en question, on leur donne leur réalité, conséquence de laquelle on dira qu'on ne peut s'entendre qu'entre zèbres ou qu'entre chevaux (et je suppose que dans ce cas on n'ira pas chercher plus loin).

Je ne dis pas qu'il est facile de se sortir de son expérience pour voir plus grand, je dis que ça en vaut la peine (et le contraire ne sert pas à grand chose a priori).


Et enfin, pour répondre aux questions du message initial, je pense qu'une fois débarrassé des barrières, on peut laisser le vrai hasard se faire sans qu'il soit biaisé par des restrictions. Comme avant tout une relation amoureuse commence avec des sentiments, en se laissant toutes les chances de les avoir, et sans se poser la question des différences de qi, on s'ouvre aux meilleures chances de ne pas etre seul(e). Smile

paela
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 2197
Date d'inscription : 30/05/2011
Age : 23
Localisation : Bordeaux

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment ne pas être seul quand on n'est que deux pour cent ?

Message par Ticmiss le Mar 2 Aoû 2011 - 22:53

Merci Paela d'exprimer aussi clairement et finement le fond de ma pensée Very Happy

Ticmiss
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 27
Date d'inscription : 23/07/2011
Age : 40
Localisation : Francilie

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment ne pas être seul quand on n'est que deux pour cent ?

Message par paela le Mar 2 Aoû 2011 - 22:57

De rien Ticmiss (ça fera 15 euros Wink)

paela
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 2197
Date d'inscription : 30/05/2011
Age : 23
Localisation : Bordeaux

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment ne pas être seul quand on n'est que deux pour cent ?

Message par Lenovice le Mer 3 Aoû 2011 - 9:40

Sacrée tremplin Very Happy

En lisant votre réponse je pense ne pas avoir compris le questionnement de goodide de la même manière que vous deux (ticmiss/paela).

Goodide précise bien "Bien entendu, on n'est pas obligé de ne tomber amoureux qu'entre surefficients et IL NE S'AGIT PAS POUR MOI DE VOULOIR ERIGER UN NOUVEAU COMMUNAUTARISME." qui d'après ce que j'ai compris laisse entendre non pas une recherche du semblable mais un questionnement sur la possibilité d'un épanouissement le plus intense possible avec un/une partenaire n'ayant pas de sensibilité similaire puisque je comprends par zèbre une différence significative au niveau de ce dernier.

Lenovice
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 99
Date d'inscription : 02/08/2011
Age : 38
Localisation : ...à définir :-)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment ne pas être seul quand on n'est que deux pour cent ?

Message par paela le Mer 3 Aoû 2011 - 9:52

@Lenovice: Oui, ma réponse semble passer à coté de sa question et ce n'est qu'à la fin de celle-ci que je m'en suis rendu compte. Cependant je pense quand meme qu'il y a autant de "possibilités d'épanouissement" entre un zèbre et un non-zèbre qu'entre deux zèbres.

paela
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 2197
Date d'inscription : 30/05/2011
Age : 23
Localisation : Bordeaux

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment ne pas être seul quand on n'est que deux pour cent ?

Message par fleurdesel le Mer 3 Aoû 2011 - 10:51

Je rebondis pour illustrer : j'ai eu une relation de 9 ans avec un non zebre, avant de comprendre ce qu'il y avait derrière un simple nombre. J'en garde de bons souvenirs, et je pense aujourd'hui que s'il avait su ce que j'étais et moi aussi, il y aurait eu moins de frictions car d'une part par manque de confiance en lui il se sentait écrasé par ce que j'étais (ma curiosité, mon soucis de précision sur le vocabulaire, ma capacité d'organisation etc) et moi j'étais impatiente quand il ne comprenait pas ou ne se souvenait pas. Je pense que la connaissance de nos différences aurait permis d'en rire au lieu de se crisper dessus.

Sinon, 2% de 60 000 000, ca fait quand même 1 200 000 personnes, pas si "peu" que ca :p

fleurdesel
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 576
Date d'inscription : 23/06/2011
Age : 37
Localisation : Aquitaine

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment ne pas être seul quand on n'est que deux pour cent ?

Message par Ticmiss le Mer 3 Aoû 2011 - 15:43

@ Lenovice : disons que, pour répondre plus directement à la question de Goodide, je trouve plutôt pessimiste, voir carrément anxiogène, de penser que sous prétexte qu'on est HQI, c'est plus difficile pour nous que pour "les autres", et que je pense qu'objectivement il n'y pas de raison que ce soit moins difficile pour les "autres".
Je crois que dans l'absolu c'est difficile pour tout le monde, sinon il n'y aurait pas autant de "littérature" sur le sujet.
Déjà qu'il paraît qu'on nous a menti toute notre enfance et que le prince charmant n'existe pas... alors si en plus on ajoute une ligne "HQI" à la liste des exigences fonctionnelles, consciemment ou inconsciemment d'ailleurs, et ben on n'est pas dans la mouise...
Du coup, peut-être vaut-il mieux laisser la "magie" opérer, sans se poser de question. Et si ça marche avec l'autre, pt-être que c'est parce qu'il est HQI, ou peut-être pas. Peu importe, du moment que ça marche !

Ticmiss
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 27
Date d'inscription : 23/07/2011
Age : 40
Localisation : Francilie

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment ne pas être seul quand on n'est que deux pour cent ?

Message par Lenovice le Mer 3 Aoû 2011 - 19:32

Oui je comprends bien vos points de vus et il y'a bien evidemment lieu de toujours garder un esprit ouvert au nouveautés et aux différences ce que la plupart des zèbres font probablement.

Les commentaires de fleurdesel sont intéressants, il me semble qu'une bonne communication est primordiale, plus précisement chacun doit bien se connaître et déjà ça c'est jamais gagné pour n'importe quel animal!

Personellement je ressents les liaisons de complicité (que ce soit amour ou amitiés) de manière "viscérale" et le couauc vient aux moments ou je souhaite partager (faut trouver le bon moment déjà!) ces ressentis avec l'autre (ou les autres) qui semblent bien loin de ressentir la même chose ou du moins ils n'ont pas le même "gain", un peu semblable à si nous nous sentons le chaud avec une allumette et les autres il leurs en faut dix, y'a pas de mal à ça ni de discrimination, ça me semble une réalité et à chacun de gérer, si vous voyez où je veut en venir.

Vraiement la question de ce topic m'interpelle car le but est l'épanouissement de chacun peu importe sa nature.

Lenovice
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 99
Date d'inscription : 02/08/2011
Age : 38
Localisation : ...à définir :-)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment ne pas être seul quand on n'est que deux pour cent ?

Message par lancelot56 le Sam 6 Aoû 2011 - 15:10

C'est une très bonne question Goodide,chacun aura une réponse différente selon sa façon de voir la vie,selon son histoire personnelle et son vécu mais j'ai vraiment l'impression de me reconnaitre dans cette question(très importante selon moi) car je me la pose également très souvent.
Je ne m'étalerai pas ici sur ma vie sentimentale mais je peux juste te dire que j'ai toujours plus ou moins été déçu par les filles non zèbres car à un moment ou à un autre,même si on s'entend bien avec la personne,une lassitude finit par s'installer ainsi qu'une frustration dans la mesure ou on ne peut pas être totalement soi-même avec une personne "normale" sans risque d'être incompris,ce qui est fatigant. Et je sentais qu'il manquait cette compréhension mutuelle unique et cet échange beaucoup plus fin que j'aurais aimé avoir dans une relation amoureuse en compagnie d'une fille qui puisse me comprendre beaucoup mieux.

lancelot56
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 41
Date d'inscription : 09/07/2009
Age : 35
Localisation : malestroit

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment ne pas être seul quand on n'est que deux pour cent ?

Message par Lenovice le Sam 6 Aoû 2011 - 17:30

lancelot56 a écrit:Je ne m'étalerai pas ici sur ma vie sentimentale mais je peux juste te dire que j'ai toujours plus ou moins été déçu par les filles non zèbres

Sans vouloir savoir les précisions de votre vie personelle, puis-je déduire que vous avez donc pu être en couple avec un zèbre pour comparer ou s'agit-il d'une comparaison "virtuelle"?

Lenovice
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 99
Date d'inscription : 02/08/2011
Age : 38
Localisation : ...à définir :-)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment ne pas être seul quand on n'est que deux pour cent ?

Message par Invité le Sam 6 Aoû 2011 - 18:21

.


Dernière édition par :: le Jeu 5 Jan 2012 - 17:30, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment ne pas être seul quand on n'est que deux pour cent ?

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 3:30


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum