SOS d'un terrien zébré (?)

Aller en bas

SOS d'un terrien zébré (?)

Message par Korydwen le Mer 11 Avr 2018 - 7:36

Bonjour à toutes/tous,
J’ai découvert il y a quelques semaines ce forum, tout comme le sujet de la « zébritude ».
Je me suis renseignée sur différents sites internet (talentdifferent, les Tribulations d’un petit zèbre pour ne citer que ceux qui me viennent à l’esprit), articles, et le livre de Christel Petitcollin « Je pense trop ! ».
J’en suis arrivée à la conclusion qu’il était possible que je le sois, zèbre. Au vu de tous les questionnements qui m’assaillent aujourd’hui, et cette remise en cause perpétuelle de la vie : qui-suis-je ? Pourquoi ? Pourquoi c’est comme ça et pas autrement ?

Je suis une jeune femme de 23 ans, étudiante en soins infirmiers. J’ai une grande-sœur, zèbre confirmée depuis sa (relative tendre) enfance. Nous avons 18 mois d’écart.

Cette conclusion m’est venue suite à la lecture du livre « Je pense trop ! «  évoqué ci-dessus. J’en ai d’abord entendu parler en faisant des recherches sur internet sur mon incapacité à passer à autre chose sans avoir la solution. Le passage le plus éclairant à ce propos que j’avais trouvé était tiré de ce livre ; j’en ai donc pris note. Puis, en flânant dans une librairie, je suis tombé dessus, sans savoir quel était exactement son sujet.

Et là, c’est le drame.

Je n’ai jamais trouvé un livre qui m’ait autant parlé… Il est aujourd’hui ‘’fluoté’’ de partout, avec des marques pages, des feuilles incorporées, des réflexions griffonnées, etc… C’est incroyable de trouver un livre qui sait exactement poser les mots sur ce qu’on a enfoui en soi depuis tant d’années… On refait sa vie avec une nouvelle grille de lecture, et effectivement, avec notre incroyable capacité à ressasser tout, à se remémorer des situations, des phrases, des mots, des expressions… C’est facile et on comprend. On comprend.

- Je comprends ce maudit décalage que je ressens depuis toute petite : trop sérieuse enfant, trop décalée et rieuse à présent. Toujours à poser des questions, à tout remettre en cause « Et si, et si, et si ?... »

- Cette intolérance, viscérale, à l’injustice (j’ai longtemps rêvé d’être une super-héroïne ; étant petite, j’étais une grande fan de Spiderman, Batman…) ;

- Cette capacité à analyser tout et n’importe quoi, à considérer de façon démesurée le ton quand l’autre parle, son regard, sa gestuelle (qualité non négligeable pour déceler le moindre mal ou les sentiments de l’autre avant qu’ils ne le formulent) ;

- Cette capacité à toujours soigner le détail qui vous vaut les remarques telles que « Perfectionniste cette petite dis-donc » ou encore « Tu accordes trop d’importance aux détails… ». Mais parce que les détails peuvent faire la différence, élémentaire mon cher Watson… ;

- Ces phrases « bateau » qu’on vous sort, résonnant presque comme des insultes : « Tu te prends trop la tête », « Tu vas trop loin », « T’es trop perchée toi », «  Que de la branlette intellectuelle ! » - la dernière étant sans doute la plus belle dans le sens la-moins-insultante, la plus proche de la vérité (ma vérité ?) : « Tu intellectualises tout ».

- Cette capacité à s’émerveiller devant un coucher de soleil, un ciel bleu, des nuages entremêlés, l’ambiance qu’accorde le soleil selon que ses rayons impactent le bitume, les immeubles (je ne sais pas si c’est très répandu, - si c’est le cas, faites-moi redescendre de mon délire – mais, selon moi, il y a une différence entre le soleil en hiver, froid, timide, se retenant et le soleil en été, franc, se laissant aller, éclatant) ;

- Cette…

Et je pourrais continuer longtemps, en me perdant dans mes « petites » réflexions, en usant, abusant de vocabulaire pour pouvoir décrire le plus profondément ma pensée, accompagnée de près par ses collègues, Mr Ressenti et Mr Emotion ; ces deux-là sont intarissables.

Et le doute qui vient, revient. Lancinant. Et si je me prenais vraiment trop la tête ? Et si je cherchais seulement à attirer l’attention ? A me démarquer des autres ? Et si en fait je me surestimais de trop ? J’ai toujours cherché, voulu la reconnaissance de mes parents, puis du monde. Non pas sans raison, mais parce que au fond… je sens que j’ai, peut-être, ce « petit  truc » qui fait que… Qui peut faire toute la différence. Et cette dernière phrase – noyau, nœud de mon problème – est la chose la plus difficile à dire, mais sans doute la plus importante. Dans diverses situations, c’est justement parce que je ne me comportais pas comme les autres, mais bien comme je le sentais, qu’on m’a accordé une brève attention particulière, et que j’entretenais ensuite – brièvement aussi – une relation particulière avec l’autre.

Je vous passe aussi la rubrique « je me suis prise – et je me prends encore – pour une folle »: bipolaire, borderline, schizophrénie, presque tout y est passé.

Je suis parfaitement conscience (beaucoup trop justement) que mes propos peuvent suinter, dégouliner de vanité, d’égocentrisme, de supériorité. Tel n’est pas mon but. C’est comme ça que je me sens. Que je perçois le monde depuis toute petite. Et je me refuse à me croire « au-dessus » des autres. Différente, tout au plus. Je ne suis pas parfaite, j'en ai conscience. Nous sommes tous complémentaires : « il faut de tout pour faire un monde ».

Je cherche juste à comprendre qui je suis…
Et surtout - la question à 1 millions d’dollars – : Pourquoi ? (La désintégration positive vous dis coucou).

Korydwen.
avatar
Korydwen

Messages : 2
Date d'inscription : 10/04/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: SOS d'un terrien zébré (?)

Message par guigui2mars le Mer 11 Avr 2018 - 12:01

Bienvenue à toi Korydwen
J'ai eu la même surprise avec ce livre il y a peu (l'ayant lu par hazard)
J'ai remis toute ma vie en question il y a 2 ans et aujourd'hui tout deviens plus clair.

Trouve des réponses ou non à tes question maintenant que tu sais le pourquoi

Guillaume
avatar
guigui2mars

Messages : 11
Date d'inscription : 27/03/2018
Age : 35
Localisation : Marseille

http://retroetgeek.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: SOS d'un terrien zébré (?)

Message par itank le Mer 11 Avr 2018 - 19:58

Te prends pas la tête, viens avec nous Wink
On essaiera de répondre ensemble à ce "pourquoi?"

Bienvenue à toi!
avatar
itank

Messages : 335
Date d'inscription : 03/03/2016
Age : 35
Localisation : mende

https://www.arbre-aux-enfants.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: SOS d'un terrien zébré (?)

Message par Darth Lord Tiger Kalthu le Mer 11 Avr 2018 - 21:37

Le pourquoi on va te le laisser Wink
Pour le reste bienvenue à toi ici et ça ne va pas te rassurer mais tes premières questions n'apporteront en réponses que d'autres questions Wink mais c'est le jeu ma pauvre lucette Smile !

_________________
IMPERATOR•KALTHU•CAESAR•DIVVS
Pour plus d'infos cliquez là -> Appel tigres XXX Règles de courtoisie XXX pour les nouveaux XXX C'est quoi les Tigres ? <-
avatar
Darth Lord Tiger Kalthu

Messages : 19953
Date d'inscription : 02/12/2012
Age : 39
Localisation : Koriban

http://www.zebrascrossing.net/t14849-qu-est-ce-que-le-tigre#6200

Revenir en haut Aller en bas

Re: SOS d'un terrien zébré (?)

Message par Korydwen le Dim 15 Avr 2018 - 22:02

Bonsoir à tous/toutes !

Veuillez m'excuser pour le retard de mon message... Ça fait plaisir d'voir vos réponses, ça me fait chaud au cœur Very Happy

C'est compliqué pour moi en ce moment... Mes questionnement et remises en question incessants finissent par me "brouiller" avec les gens que j'aime : mes parents par exemple, ils estiment qu'à plus de 50 ans, ils n'ont plus à se poser toutes mes questions et pas plus de réponses à me donner si ce n'est "laisse toi porter" ou lâche prise"... Navrant...

Néanmoins, j'ai récemment rencontré des personnes qui aiment aller loin dans leur raisonnement et qui m'ont donné le goût à la lecture : si personne ne peut m'apporter des réponses, peut être que les livres, les philosophes peuvent me les apporter ^^
avatar
Korydwen

Messages : 2
Date d'inscription : 10/04/2018

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum