Sentiment d'ennuyer les autres que je ne m'explique pas.

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Aller en bas

Re: Sentiment d'ennuyer les autres que je ne m'explique pas.

Message par milbaraka le Mer 11 Avr 2018 - 19:10

Hortense a écrit:Et le sentiment que les autres vous ennuient, ça vous arrive ou pas ?

Laughing

Ca m'arrivait dans ma jeunesse, quand je subissais des gens (en soirée, au travail, etc.) avec qui je n'avais rien en commun: ceux qui parlent de fringues, de bagnoles, ou d'eux-mêmes, en boucle! Mais d'une part, j'ai le privilège aujourd'hui de ne pouvoir m'entourer quasiment que de gens qui s'intéressent aux mêmes causes/choses que moi, et 2) j'arrive presque toujours à trouver quelque chose d'un peu intéressant dans n'importe quelle logorrhée. Je dois dire, toute modestie mise à part, que je suis plutôt forte pour voir la particule de strass qui brille au milieu d'un étron.
avatar
milbaraka
Rayures apparentes
Rayures apparentes

Messages : 65
Date d'inscription : 21/05/2016
Age : 49
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sentiment d'ennuyer les autres que je ne m'explique pas.

Message par Hortense le Mer 11 Avr 2018 - 19:33

Ah, bravo, Milbaraka. Avec l'âge, chez moi, c'est le contraire. Je vais de déception en déception.
avatar
Hortense
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 1885
Date d'inscription : 08/03/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sentiment d'ennuyer les autres que je ne m'explique pas.

Message par AnaSoul le Jeu 12 Avr 2018 - 9:12

TheGirl a écrit:

Maintenant mes interactions sociales se résument à écouter de façon attentionnée les autres, même sur des sujets qui ne m'intéressent pas et d'en retenir suffisamment pour pouvoir lancer un sujet de conversation la prochaine fois que je les croise. S'en suit l'itération 2, etc...


je l'ai pratiqué de manière systématique toute ma vie
et là j'en sors
grae aZC je découvre que ce mécanisme de jeu de role est utilisé par beaucoup d'entre nous
Personnellemen,t je ne peux plus l'utiliser
ressentant trop 'autre et ayant une estime de oi de courgette, je me perd dans l'autre. Donc pas positif ni gagnant gagnant
J'ai donc offciellemnt décidé d'arrêter de me faire provisoirement pour me couper et assaisinir mes comportements. Sinon je deviens fusionnelle avec ce role.

mais j'avoue qu'il permet de ne plus etre isolée

Question : comment tu fais si t'as tellement peu intéressé que tu as oublié les infos a retenir ?
avatar
AnaSoul
Rayures apparentes
Rayures apparentes

Messages : 56
Date d'inscription : 28/03/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sentiment d'ennuyer les autres que je ne m'explique pas.

Message par AnaSoul le Jeu 12 Avr 2018 - 9:15

je peux parler de fringue de bagnole de potin mais j'en parle pas de la même manière donc ca matche peu
j'ai besoin que nimporte quel sujet me permette de découvrir

donc oui je m'ennuie peu

une vidéo de youtube de demonstrer.fr est très intéressante sur "le surdoué et la sociabilité" (oh comnien je déteste ce mot de surdoué, alors que je me sens handicapée perso
mais bon ... on va pas chipoter hein
avatar
AnaSoul
Rayures apparentes
Rayures apparentes

Messages : 56
Date d'inscription : 28/03/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sentiment d'ennuyer les autres que je ne m'explique pas.

Message par -Wa- le Ven 13 Avr 2018 - 17:48

AnaSoul Je viens de regarder la vidéo de demonstrer.fr et c'est vrai que c'est intéressant, ça m'a donné envie de lire les livres Smile

Perso c'est plus de la frustration, pour les raisons évoquées: des sujets évoqués trop superficiellement, et surtout le pire, c'est vraiment ce que je disais sur un autre sujet, le fait d'écouter les gens en permanence pour que eux (ou elles) ne demandent pas de nouvelles, ou ne s'intéressent pas à nous. Grrrr Se tape la tête cont ^^
avatar
-Wa-
Rayures fidèles
Rayures fidèles

Messages : 255
Date d'inscription : 26/06/2013
Localisation : Sur Wakah Chan.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sentiment d'ennuyer les autres que je ne m'explique pas.

Message par Hortense le Ven 13 Avr 2018 - 17:57

Faut couper les liens quand ça n'est que dans un sens. Trop usant. Ou alors demander 50€ de l'heure.
avatar
Hortense
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 1885
Date d'inscription : 08/03/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sentiment d'ennuyer les autres que je ne m'explique pas.

Message par -Wa- le Ven 13 Avr 2018 - 20:44

@Hortense C'est ce que je songe à faire, en effet. Ce n'est pas la première fois que j'ai ce genre "d'amis" qui ne prennent pas de mes nouvelles :/
avatar
-Wa-
Rayures fidèles
Rayures fidèles

Messages : 255
Date d'inscription : 26/06/2013
Localisation : Sur Wakah Chan.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sentiment d'ennuyer les autres que je ne m'explique pas.

Message par Hortense le Ven 13 Avr 2018 - 21:09

Des gens qui savent recevoir, il y en a peut-être plus que des gens qui savent donner. L'idéal est de savoir échanger...
avatar
Hortense
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 1885
Date d'inscription : 08/03/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sentiment d'ennuyer les autres que je ne m'explique pas.

Message par TheGirl le Sam 14 Avr 2018 - 21:40

@AnaSoul :

En fait, même si la conversation n'est pas des plus excitantes, j'arrive à me concentrer et à emmagasiner l'information. La fois suivante, je suis capable de me rappeler du contexte, des émotions, des paroles ou même des intonations de voix. Je suis (trop) empathique mais l'eurythmie sensorielle me facilite le travail de mémorisation.

Ma boîte reste de taille modeste, ça constitue une trentaine de personnes avec qui j'interagis régulièrement, et ça me semble gérable. En ce qui concerne les amis, comme le suggère Hortense, j'ai appris à couper les ponts.

J'ai arrêté de me "perdre" dans l'autre, comme tu le dis si bien, lorsque mon estime de moi a commencé à remonter. Devoir travailler avec des gens qui ne sont pas passionnés, ni particulièrement compétents me désespère tout en soignant mon syndrôme de l'imposteur...

Les discussions qui me font fuir ne sont pas celles qui m'ennuyent mais plutôt celles où la médisance ou l'hypocrisie suinte. Ce sont des émotions trop vives pour que je puisse m'y fermer totalement et elles m'éreintent.

TheGirl
Rayures toutes fraîches
Rayures toutes fraîches

Messages : 4
Date d'inscription : 21/08/2017
Localisation : DTC?

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sentiment d'ennuyer les autres que je ne m'explique pas.

Message par Chrystelle le Mer 9 Mai 2018 - 11:04

Rhaaa, merci les copains pour ce sujet, moi aussi je suis dans la même situation et je me sentais seuuuuuule ! Faire l'éffort d'écouter l'autre, opiner du chef, relancer le dialogue par des questions pertinentes etc : l'autre apprécie. Puis quand, dans la même conversation ou une autre fois, les rôles s'échangent : ben y'a plus personne en face !
J'ai lu votre point de vue et explications possibles à cela.
Sans vouloir paraître mesquine ou aigrie, voici la mienne : je pense que globalement les gens sont assez égoïstes : ils adooorent parler d'eux, et voir qu'on leur prête une oreille attentive les rend encore plus prolixes. Par contre ils s'en tapent de notre vie et de ce qu'on peut leur confier. D'où ce sentiment d'être floué parfois, d'avoir confié des choses ou des sentiments intimes à quelqu'un puis se rendre compte qu'il n'a pas perçu que c'était important pour nous, il n'a pas compris la valeur que NOUS on accorde à ces confessions.
Pour faire un parallèle, c'est toujours ce que je ressens quand, par exemple avec des collègues du bureau, ça va toujours donner "ah mon fils il est trop fort il a fait ça ce weekend...".
Ok, si c'est juste une anecdote, ça va, mais avez-vous remarqué comme chez certains (beaucoup), c'est le catalogue complet qui est déballé ? Alors qu'on s'en fout un peu, non Razz
ça me fait aussi penser au principe de Facebook : les gens ont besoin d'étaler aux yeux de tous ce qu'ils font de MA-GNI-FI-QUE dans leur vie. Et toi quand tu commences à raconter un truc qui ne tourne pas autour d'eux, ça les gonfle très vite.
Bref, je pense qu'on attire les épanchements car - et c'est paradoxal - nous sommes cash, on dit les choses sans filtre qui peuvent parfois choquer, mais lorsqu'on sent qu'une personne a besoin d'écoute, eh bien on s'adapte et on fait ce que la personne attend de nous.
Trop bon, trop con ! Je sais, mais difficile d'échapper à ses traits de personnalité !...  Smile

Chrystelle
Rayures timides
Rayures timides

Messages : 12
Date d'inscription : 08/06/2017
Localisation : Bordeaux

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sentiment d'ennuyer les autres que je ne m'explique pas.

Message par Hortense le Mer 9 Mai 2018 - 11:23

En fait, ce que je me demande en lisant ce que tu écris, Chrystelle, c'est "arrives-tu à partager la joie de l'autre ?"

Je m'explique. Si un-e collègue de bureau me raconte son super week-end avec son fils trop fort qui a fait telle ou telle chose, ça ne me rend pas indifférente. La personne exprime sa joie, je suis ravie d'en recevoir un peu. Du coup, à part si ça tombe un jour où je ne suis vraiment pas bien, l'expression de sa joie fait vibrer ma joie intérieure. Et ça, c'est parfait.

Ca ne fonctionne pas quand je suis HS.

Ca ne fonctionne pas non plus quand je sens que l'autre est dans une démarche d'écrasement. J'ai une "copine", comme ça, que je fréquente peu parce qu'elle me vide de mon énergie. Elle monopolise la conversation pour s'envoyer des fleurs mais on sent qu'elle essaie de soigner son complexe d'infériorité en se mettant en avant. Quand elle me raconte toutes les choses formidables qui lui arrivent dans sa vie magnifique, je ne ressens pas sa joie, je ne la partage pas. Je sens surtout sa détresse à faire vivre un personnage qui n'est pas elle. Trop de masque tue la joie.

Quant à l'écoute qu'on peut recevoir, je crois qu'il ne faut pas trop attendre des autres. S'écouter soi-même est important, pour repérer ses fausses notes et chanter plus juste. Et pour trouver ça beau et partager avec soi-même.
avatar
Hortense
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 1885
Date d'inscription : 08/03/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sentiment d'ennuyer les autres que je ne m'explique pas.

Message par Chrystelle le Mer 9 Mai 2018 - 11:38

C'est beau ce que tu dis Hortense !
C'est ça le pire en fait, c'est qu'on ressent ce que ressent vraiment l'autre. Dans ton exemple de ta "copine", je suis sûre que tous les autres en restent à ce qu'elle exprime verbalement, la surface, mais il n'y a que toi qui comprennes le truc dans sa globalité : perception de son complexe d'infériorité, donc tentative pour y remédier à laquelle tu n'adhères pas. Et du coup elle doit voir que tu ne réagis pas comme les autres, non ? A moins que tu ne lui caches Smile
Il faut que cette phrase devienne mon mantra :"il ne faut pas trop attendre des autres".
Mais - bon sang ! - pourquoi on est en attente comme ça ??? Pffffff Shocked

Chrystelle
Rayures timides
Rayures timides

Messages : 12
Date d'inscription : 08/06/2017
Localisation : Bordeaux

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sentiment d'ennuyer les autres que je ne m'explique pas.

Message par Hortense le Mer 9 Mai 2018 - 11:56

En fait, je ne réagis pas comme les autres puisque les autres fuient ou entrent dans le conflit, ce qu'elle déplore. Je ne sais pas comment lui expliquer que son attitude fait partie du problème, j'ai l'impression qu'elle n'est pas prête à l'entendre. Un jour, peut-être ? Quand elle en aura marre de son isolement ?
Pour l'instant, pour me protéger, je ne lui accorde que peu de temps. Ca tombe bien, j'ai des excuses toutes trouvées qui m'évitent d'avoir à mentir, je déteste ça.

Mes tentatives pour lui signaler qu'elle peut changer, à condition d'accepter de faire un travail sur elle-même n'ont pas encore abouties. Mais d'elle, c'est clair, je n'attends plus rien. Parce qu'elle ne peut pas.

Parfois, avec d'autres personnes, j'ai des attentes. Après, je me dis que c'est idiot, ça ne mène à rien. Alors, je remballe mes attentes et je vais jouer dans mon coin.

Je ne pense pas que les attentes qu'on a des autres soient spécifiquement zébresques. C'est humain, c'est tout. On n'a jamais fini d'apprendre.

Par contre, je te dis ça aujourd'hui, mais si je m'enfonce un clou rouillé dans le pied, je n'aurais pas la même sagesse, je serais comme un animal blessé prêt à mordre même la main du vétérinaire. Alors, j'essaie de me dire que peut-être, mon interlocuteur a un clou rouillé dans le pied. Même si ça ne se voit pas, si j'en ai la force mentale (pas tous les jours, je ne suis pas Yoda), je vais considérer ses paroles comme celles de quelqu'un qui a un clou rouillé dans le pied.
avatar
Hortense
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 1885
Date d'inscription : 08/03/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sentiment d'ennuyer les autres que je ne m'explique pas.

Message par Hortense le Mer 9 Mai 2018 - 11:57

Sinon, après, il y a l'arme absolue: Chasles (hommage à feu mon prof de math de terminale) l'HUMOUR
avatar
Hortense
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 1885
Date d'inscription : 08/03/2018

Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum