le difficile (l'impossible?) retour à la vie sociale?

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Aller en bas

le difficile (l'impossible?) retour à la vie sociale?

Message par algernon le Ven 6 Avr 2018 - 10:12

Bonjour, je ne sais pas si mon topic servira à quoi que ce soit mais ça va faire longtemps que je me suis pas exprimé en mon nom sur la toile

Je vais avoir 29ans dans une semaine, j'approche de la trentaine. J'arrive dans cet age batard où on se sent à la fois trop jeune pour faire des trucs de vieux (sortir qu'avec des couples qui ne parlent que de leurs enfants,...) et trop vieux pour faire des trucs de jeunes (sortir jusqu'à pas d'heure, boire, aller en boite,...). Ca va faire 2 ans que je suis en couple et je n'ai quasiment plus aucune relation en dehors du boulot n'ayant en définitive que peu d'atomes crochus avec la majorité des gens que j'appelais jadis mes amis. C'est souvent du à des divergences d'opinion radicales qui ont fait qu'avec les années, outre la distance et la possibilité de se voir régulièrement a influencé le fait que même en se voyant on se rend compte qu'on ne se connait plus vraiment. Un de mes meilleurs potes est devenu catholique pratiquant, moi j'ai subi le catéchisme jusqu'à mes 10ans, autant dire qu'on n'a plus la même complicité. Je ne m'entend pas avec le mec d'une de mes meilleures copines et il est impossible de les voir séparément, quand aux autres j'ai des nouvelles quand j'écris ou quand j'appelle mais je ne le ferais pas j'aurais tout aussi bien pu ne jamais exister.

D'autant que je n'arrive plus à avoir des relations fusionnelles comme avant, et ne pas avoir ça me coupe l'envie de voir des gens. Passé un certain age toutes les relations finissent par se ressembler, on ne parle plus que argent, famille, santé, carrière à moins que ce ne soit juste moi qui ne sache tisser des liens.

Depuis un an que dure ce désert social, mille et unes solutions sont déjà passées dans mon esprit de zèbre
- reprendre des études ce qui n'est pas évident dans le sens où je ne me suis jamais passionné dans les études (je n'ai pas de passions). Je suis assistant dentaire, un job alimentaire pas trop mal payé qui me permet m'acheter des bouquins et c'est tout ce que je demande. Difficile donc à 30 ans de trouver une gnaque que je n'ai jamais eu
- faire des activités annexes, on fait du sport mais on le fait dans notre coin. Sinon à peu près tout m'est déjà passé par l'esprit, le théatre, l'atelier d’écriture, les associations, green peace, les ovs. Mais à chaque fois je n'ai pas obtenu ce que je voulais. Pour les soirées ovs même si on s'entend bien sur le moment, les gens ne reviennent en général pas sur le site et ne proposent rien, si c'est pour les voir une fois tous les 6 mois ou rencontrer inlassablement de nouvelles personnes qu'on ne revoit jamais à quoi bon? Le théatre j'ai déjà fait il y a deux ans, il n'y a qu'un seul club dans ma région et il propose sensiblement toujours le même programme. Pour les mille et autres trucs, il me manque la force, la volonté, j'ai l'impression d'être limite dépressif tellement j'ai plus la pêche
- il me trotte même dans l'idée de rejoindre des groupes de paroles, mais pour être franc, il me semble presque déplacé de m'insérer dans des groupes qui ont de vrais problèmes de solitude alors que moi je n'ai à vrai dire aucun VRAI problème. On a un appart, on s'entend bien avec ma copine, on gagne pas énormément d'argent mais on n'a pas à se priver,...bref ma semi dé&pression me semble presque llégitimé
avatar
algernon
Rayures apparentes
Rayures apparentes

Messages : 34
Date d'inscription : 13/05/2017
Age : 29
Localisation : france

Revenir en haut Aller en bas

Re: le difficile (l'impossible?) retour à la vie sociale?

Message par algernon le Ven 6 Avr 2018 - 10:25

D'un autre coté je ne me suis jamais senti à ma place dans notre société consumériste qui nous pousse les uns les autres à consommer et à ne se soucier de rien d'autre que son chez soi, ses affaires, sa carrière; son petit soi. Je suis mal à l'aise à l’idée d'écrire sur ces forums surchargés ou personne ne répond, où quand on se repenche sur un topic un mois après on voit que 100 personnes sont passées ici mais qu'aucune n'a laissé de messages...

Bref c'était le bureau des plaintes merci de m'avoir lu Rolling Eyes
avatar
algernon
Rayures apparentes
Rayures apparentes

Messages : 34
Date d'inscription : 13/05/2017
Age : 29
Localisation : france

Revenir en haut Aller en bas

Re: le difficile (l'impossible?) retour à la vie sociale?

Message par ddistance le Ven 6 Avr 2018 - 11:10

Salut !

Je ne te vois pas parler de jeux (jeux de société, jeux de plateau...). Tu en connais quelques-uns (de récents) ?

Pendant 5 ans environ (années 2010-2016), je n'ai vu pratiquement personne, pour des raisons très semblables à celles que tu évoques (plus trop d'intérêt pour les bars, boîtes, etc...)
Je me suis éloigné de tout le monde... mais... vraiment éloigné, je veux dire !
Puis l'année dernière, je suis tombé sur quelques jeux ayant l'air sympa, j'ai rappelé mes amis (même ceux que je n'avais pas vu depuis 10 ans), et... ça fait beaucoup de bien. Une soirée par semaine, depuis deux ans maintenant.

Voilà, c'est une idée comme ça... En tous cas pour moi ça a bien marché. Faut avoir un tempérament joueur, et être en compagnie de gens avec le même état d'esprit. On parle un peu famille, santé, boulot etc... mais deux minutes pas plus.

Sinon, pour les groupes de parole, ce n'est pas forcément une mauvaise idée. J'ai fait partie d'un de ces groupes (années 2013 à 2015), ça fait peut-être un peu bizarre au début, mais il y a des choses dont on ne peut parler ni avec ses collègues, ni avec ses amis. Et ça fait beaucoup de bien de rencontrer physiquement des personnes éprouvant les mêmes difficultés que toi. Tu verras vite si tu t'y sens bien.
avatar
ddistance
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 902
Date d'inscription : 30/10/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: le difficile (l'impossible?) retour à la vie sociale?

Message par Lalilala le Ven 6 Avr 2018 - 11:47

Je plussois pour les jeux (de société ou jeux de rôle) et il y a plein d'assos assez dynamiques et souvent très accueillantes pour les nouveaux.elles si tes proches ne sont pas intéressé.e.s / motivé.e.s

Tu peux aussi essayer les sorties zc ou mensa - j'étais un peu dans le même cas que toi, éloignement avec mes ami.e.s de longue date, peu d'affinité avec mes collègues et un vide qui se créait. En 5 ans, j'ai rejoins zc, mensa, une asso de jdr et recommencé le sport, et au final je me suis recréée un environnement super sympa dans lequel je me sens bien et à ma place (ça n'empêche pas qq prise de tête par ailleurs mais globalement ça va, je suis heureuse dans ma vie ^^)

Lalilala
Rayures apparentes
Rayures apparentes

Messages : 47
Date d'inscription : 18/03/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: le difficile (l'impossible?) retour à la vie sociale?

Message par Hortense le Ven 6 Avr 2018 - 12:00

Tu parles peu de ta copine. Comment vit-elle ton repli ? Pense-t-elle que tu souffres de dépression ?
Trouver les bonnes personnes à qui parler n'est pas évident. Je ne sais pas si les gens sont de plus en plus dingues ou si c'est moi qui suis de plus en plus exigeante, mais je comprends ton malaise.
avatar
Hortense
Rayures flamboyantes
Rayures flamboyantes

Messages : 4198
Date d'inscription : 08/03/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: le difficile (l'impossible?) retour à la vie sociale?

Message par -Wa- le Ven 6 Avr 2018 - 13:20

Je te comprends, je trouve aussi qu'en grandissant (j'aime pas le verbe vieillir ^^) les relations avec les autres sont moins spontanées et chaleureuses (même si les enfants et ados sont cruels aussi)... en fait j'ai l'impression qu'avec l'âge, beaucoup de choses deviennent plus fades. C'est sûrement pour ça que je garde contact avec mes "amies" d'enfance alors qu'au fond on n'a plus grand-chose en commun, pour préserver une sorte d'illusion...

Après cela dit, on peut finir par trouver d'autres choses dans lesquelles s'investir ou tenter de changer son idéal de relation, bref il y a des solutions même si elles ne sont pas évidentes. Mais je suis en plein dans les mêmes questionnements que toi en ce moment, je me rends compte à quel point je suis mal à l'aise en société et à quel point je trouve la plupart des relations inintéressantes. Je prends des cours de LSF en ce moment pour me motiver parce qu'au moins, même si je n'aime pas les gens que je cotoient, il y a un "but" à la relation, pratiquer la LSF...

Bref, je reviens vers toi si j'arrive à me sortir un peu de tout ça. Hamster
avatar
-Wa-
Rayures fidèles
Rayures fidèles

Messages : 255
Date d'inscription : 26/06/2013
Localisation : Sur Wakah Chan.

Revenir en haut Aller en bas

Re: le difficile (l'impossible?) retour à la vie sociale?

Message par algernon le Ven 6 Avr 2018 - 15:14

Lalillala et ddistance, merci pour vos conseils, je n'ai pas essayé les jeux de rôle ni les sorties mensa, à dire vrai j'ai pas vraiment osé Embarassed  J'étais à deux doigts de m'inscrire à greenpeace mais j'ai peur que mon mental soit trop à fleur de peau pour un truc de ce genre. Faudrait peut être vraiment rejoindre un groupe de parole... On fait comment pour intégrer un groupe? Faut s'adresser à quel genre d'organisme?

Hortense, ma copine est partie vivre à l'étranger avant de revenir en France avant qu'on se rencontre peu après son retour à Paris. Elle ne connait plus personne à part sa famille (même problème d'éloignement géographique mais encore pire lol). Elle ne pense pas que je souffre de dépression, ma psy non plus d'ailleurs elle ne sait plus quoi me dire car quand j'ai commencé la thérapie j'avais des problèmes concrets (mauvaise image de moi, traumatismes du passé...), alors que aujourd'hui je me sens juste comme un gosse qui ne sait pas grandir. Pour ma copine, j'ai peur que mes soucis finissent par la gaver, j'essaie de ne pas ressasser trop souvent alors je lis des bouquins à la truelle (10 romans en 3 mois pour le moment)

Wa si tu veux parler de ça et qu'on se soutienne mutuellement tu es le bienvenu Smile


Dernière édition par algernon le Ven 6 Avr 2018 - 15:15, édité 1 fois
avatar
algernon
Rayures apparentes
Rayures apparentes

Messages : 34
Date d'inscription : 13/05/2017
Age : 29
Localisation : france

Revenir en haut Aller en bas

Re: le difficile (l'impossible?) retour à la vie sociale?

Message par algernon le Ven 6 Avr 2018 - 15:15

ps: c'est quoi zc?
avatar
algernon
Rayures apparentes
Rayures apparentes

Messages : 34
Date d'inscription : 13/05/2017
Age : 29
Localisation : france

Revenir en haut Aller en bas

Re: le difficile (l'impossible?) retour à la vie sociale?

Message par Lalilala le Ven 6 Avr 2018 - 15:21

Zc pour zebrascrossing, c'est-à-dire ici même en fait Wink Il y a des rencontres IRL (pour 'in real life') organisées plus ou moins régulièrement suivant les régions. A Paris il y a deux rencontres régulières, les mercredis soirs dans un bar du 12e et les dimanches soirs dans un bar du 18e.

Lalilala
Rayures apparentes
Rayures apparentes

Messages : 47
Date d'inscription : 18/03/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: le difficile (l'impossible?) retour à la vie sociale?

Message par Myamato le Ven 6 Avr 2018 - 15:22

Hortense a écrit:Tu parles peu de ta copine. Comment vit-elle ton repli ? Pense-t-elle que tu souffres de dépression ?
Trouver les bonnes personnes à qui parler n'est pas évident. Je ne sais pas si les gens sont de plus en plus dingues ou si c'est moi qui suis de plus en plus exigeante, mais je comprends ton malaise.

il y a une modification de la société:

_valeurs explosés et abrutissement de la masse les pédopsychiatres reçoivent des gamins ayant eu des rapports sexuels très tôt 10 12 ans qui ont voulu faire comme dans les films pornos

_les types tuent leurs bébés pour une partie de jeux vidéos perdu

_explosion démographiques faut nourrir tous le monde la bouffe devient de la merde insectiside

_nouvel ordre mondial en marche avec justement une politique de tous détruire pour remplacer

_familles explosé ce matin j'étais au poste pour déclarer que je quittais le foyer une femme à côté était dans le même cas que moi l'agent expliquait qu'il fallait qu'elle porte plainte.L'agent qui a prit ma déposition m'a dit que ça n'arrête pas lui même a divorcé deux fois

etc etc

Après pourquoi vouloir s'intégrer dans cette société de dégénérer ,regarder les chtis à rio ou hanouna?Pour pouvoir en parler avec les collègues de boulots?Je ne dis pas de devenir punk à chien ou zadiste.

Il y a pas mal de solutions pour échapper à tous ça.

Toute façon ça ira pas notre cerveau n'est pas "câblé" pareil .C'est se faire violence et tomber dans des travers...

Perso j'apprends à connaître les comportements propre aux hp ou je me retrouve.Et de là j'adapte ma vie par rapport à ça et je refuse de rentrer dans le moule!

Assez souffert comme ça y en a marre...
avatar
Myamato
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 333
Date d'inscription : 11/05/2017
Age : 39
Localisation : Orléans ville du néant

Revenir en haut Aller en bas

Re: le difficile (l'impossible?) retour à la vie sociale?

Message par Hortense le Ven 6 Avr 2018 - 15:30

Mais on ne pourrait pas déposer une plainte contre les émissions de télé-poubelle pour "atteinte aux cerveaux " ? ou quelque chose comme ça ?
avatar
Hortense
Rayures flamboyantes
Rayures flamboyantes

Messages : 4198
Date d'inscription : 08/03/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: le difficile (l'impossible?) retour à la vie sociale?

Message par Myamato le Ven 6 Avr 2018 - 15:38

Hortense a écrit:Mais on ne pourrait pas déposer une plainte contre les émissions de télé-poubelle pour "atteinte aux cerveaux " ? ou quelque chose comme ça ?

ils savent ce qu'ils font t'inquiètes pas...Je dirais que ceux qui dirigent en arrière plan c'est des hp mais tordus et malfaisants.

vaut mieux s'occuper de soi et essayer de faire du bien autour de soi pour ma part.

J'aurai eu une enfance équilibré et aimante etc etc.Je t'aurai surement répondu autrement.Mais là j'ai un autre projet d'une autre nature pour aider pas le temps de faire le don quichotte.
avatar
Myamato
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 333
Date d'inscription : 11/05/2017
Age : 39
Localisation : Orléans ville du néant

Revenir en haut Aller en bas

Re: le difficile (l'impossible?) retour à la vie sociale?

Message par Hortense le Ven 6 Avr 2018 - 15:42

Ah oui, je sais, on ne peut pas être partout.
avatar
Hortense
Rayures flamboyantes
Rayures flamboyantes

Messages : 4198
Date d'inscription : 08/03/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: le difficile (l'impossible?) retour à la vie sociale?

Message par ddistance le Ven 6 Avr 2018 - 16:51

algernon a écrit:Faudrait peut être vraiment rejoindre un groupe de parole... On fait comment pour intégrer un groupe? Faut s'adresser à quel genre d'organisme?
Je pense que l'idéal, c'est de te rendre d'abord dans le CMP (Centre Médico-psychologique) de ta région.
Le CMP de Niort en l'occurrence (si j'ai bien compris).
J'ai tapoté sur mon moteur de recherche, pour essayer de voir s'il existait des associations référentes, mais c'est un tel dédale... mieux vaut aller voir directement des vrais professionnels, ils sauront te fournir une liste d'organismes sûrs.

Ce que j'ai testé, c'est l'association de patients (mais dans mon cas, il ne s'agissait pas – vraiment – de dépression). Les réunions étaient dirigées par quelqu'un qui avait lui-même souffert de troubles, on était donc "entre nous". (Pas de médecin, pas de "journaliste", pas de copain ou copine qui s'incruste dans la soirée, etc). On était juste entre nous. Aussi on échangeait très librement sur les différentes formes de thérapie, sur tel ou tel psy, tel ou tel médecin de la région : lesquels nous semblaient bons, lesquels nous semblaient moins bons. On discutait des médicaments, de leurs éventuels effets secondaires : ce lieu faisait office de centre d'information. Et d'échange bien sûr. Nos réunions se tenaient dans un café associatif.

Le parcours le plus sûr, je pense que c'est vraiment celui-ci : d'abord vers le CMP (tu seras reçu par des médecins connaissant bien le réseau associatif de ta région), ensuite vers les assos agrées et reconnues d'utilité publique. Ca te permettra d'éviter les assos douteuses, les numéros surtaxés, etc.
avatar
ddistance
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 902
Date d'inscription : 30/10/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: le difficile (l'impossible?) retour à la vie sociale?

Message par -Wa- le Sam 7 Avr 2018 - 15:38

Merci algernon, le soutien c'est important ! Pour l'instant, je suis dans ma période "les gens sont nuls" donc je ne serai pas d'une grande aide malheureusement Colère rentrée
avatar
-Wa-
Rayures fidèles
Rayures fidèles

Messages : 255
Date d'inscription : 26/06/2013
Localisation : Sur Wakah Chan.

Revenir en haut Aller en bas

Re: le difficile (l'impossible?) retour à la vie sociale?

Message par ISIS75 le Dim 8 Avr 2018 - 12:21

mon pauvre myamato... la plupart des HP de ce site ne sont pas très tournés vers les autres et encore moins, écolo ou que sais-je d'autres ? Il y a bcp de gens plus ou moins perdus sur ce site...
j'ai ma liste verte et -wa- en fait partie Wink
avatar
ISIS75
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 2758
Date d'inscription : 28/01/2014
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: le difficile (l'impossible?) retour à la vie sociale?

Message par -Wa- le Dim 8 Avr 2018 - 16:20

Merci beaucoup ! Zèbre Smile
avatar
-Wa-
Rayures fidèles
Rayures fidèles

Messages : 255
Date d'inscription : 26/06/2013
Localisation : Sur Wakah Chan.

Revenir en haut Aller en bas

Re: le difficile (l'impossible?) retour à la vie sociale?

Message par algernon le Mar 10 Avr 2018 - 11:07

-Wa- a écrit:Merci algernon, le soutien c'est important ! Pour l'instant, je suis dans ma période "les gens sont nuls" donc je ne serai pas d'une grande aide malheureusement Colère rentrée

Moi ça va mon émotion vient de se stabiliser un peu; c'est le moment de retenter un peu des trucs en espérant que ça fonctionne ^^

Je vais tester l'assos de jeu de rôle dans la semaine Smile
avatar
algernon
Rayures apparentes
Rayures apparentes

Messages : 34
Date d'inscription : 13/05/2017
Age : 29
Localisation : france

Revenir en haut Aller en bas

Re: le difficile (l'impossible?) retour à la vie sociale?

Message par algernon le Sam 21 Avr 2018 - 16:33

Rechute, j'ai à nouveau envie de tout fiche en l'air.

J'ai recroisé une copine du lycée par hasard, j'ai hésité toute la semaine à lui proposer un truc quand enfin je l'ai fait. Elle m'a dit pourquoi pas, trois jours après je lui parle de ce weekend, toujours pas de réponses et à mon avis je n'en aurais jamais. C'est dingue comme ce genre de rencontres fonctionnent comme de fausses bouées de sauvetages, on se dit "enfin une opportunité faut pas que je me loupe cette fois c'est la bonne" alors qu'en fait il ne se passe jamais rien... C'est pathétique la vie d'introverti par moments

L'association jeu de rôle tombe un jour où je travaille tard, il va me rester que le CMP à ce rythme là, d'un autre coté j'anticipe un peu, j'ai pas envie de me retrouver sous médocs juste pour 'avoir des gens à qui parler. Bref, moral dans les chaussettes, je vais finir par les prendre ces antidépresseurs. Moi qui voudrait donner un sens à ma vie, me réorienter professionnellement, tout ça avec cette énergie qui ne fait que baisser....
avatar
algernon
Rayures apparentes
Rayures apparentes

Messages : 34
Date d'inscription : 13/05/2017
Age : 29
Localisation : france

Revenir en haut Aller en bas

Re: le difficile (l'impossible?) retour à la vie sociale?

Message par ShineFlower le Sam 21 Avr 2018 - 21:01

algernon tu as essayé les IRL? C'est bien pour rencontrer des gens qui te ressemblent. Sinon, il y a l'association mensa qui est bien. Je suis allée sur leur site et j'y ai ressenti une ambiance chaleureuse et très accueillante. La tolérance y ai de mise. Enfin c'est mon propre ressenti. Smile
avatar
ShineFlower
Rayures flamboyantes
Rayures flamboyantes

Messages : 3547
Date d'inscription : 04/07/2013
Age : 59
Localisation : Chez Dieu

Revenir en haut Aller en bas

Re: le difficile (l'impossible?) retour à la vie sociale?

Message par Hortense le Sam 21 Avr 2018 - 21:59

Algernon: beaucoup de coups d'épée dans l'eau avant de prendre un poisson. C'est toujours comme ça. Pour tout le monde. Ne te laisse pas décourager; il faut que tu voies du monde. Peut-être repérer une autre asso qui propose des activités qui tombent mieux pour toi ?
Allez, tu ne te laisses pas abattre, ok ?
S'il te faut des AD, ça n'est pas forcément une mauvaise chose, tant que ça reste transitoire. Si ça t'aide à aller de l'avant. Mais n'oublie pas qu'au fond de toi, bien cachée, il y a ta force, celle qui te permet de relever tous les défis.
avatar
Hortense
Rayures flamboyantes
Rayures flamboyantes

Messages : 4198
Date d'inscription : 08/03/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: le difficile (l'impossible?) retour à la vie sociale?

Message par Alexdu56 le Sam 21 Avr 2018 - 22:39

salut algernon ! Je me reconnais pas mal dans ce que tu dis. également dans ce qu'a dit -wa- qui a l'air de se reconnaitre là-dedans. Moi c'est pareil, avant, j'avais des amis d'enfance et d'adolescence, avec qui ont partageait des choses comme jouer dehors, etc... et maintenant, c'est vrai que j'ai tjrs le contact avec eux mais je ressens bien que c'est du passé. Et j'ai l'impression (j'ai l'impression mais je ne suis pas dans ta tête !)que tu as comme moi eut le réflexe naturel, de t'accrocher à ces relations passées, et à cette vie passée.(moi perso je réalise qu'une vie sociale qui m'était naturelle auparavant ne l'ai plus, j'ai changé et mes anciens amis aussi Smile ) (Actuellement, ma vie sociale est donc assez vide également). Hors, la vie est en changement perpétuel ! Je crois qu'il faut accepter ça, et, au delà d'avoir des relations sociales, aller vers ce qu'on ressens vraiment bon pour soi et s'immerger pleinement dans le changement, lui OUI: "oui ! j'ai changé !" (même si c bien flippant !). Je me rend compte d'ailleurs que je suis en train de chercher à remplir ma vie sociale par peur de la solitude. Mais je me rend compte qu'en faisant ça, je me déconnecte de ce que je désire au fond. (Après ce que je dis est à prendre avec des pincettes, tout ça c'est un simple ressenti perso que j'ai, je le met juste car ça peut peut-être éclairer sur un ressenti similaire !). Donc voilà en tout cas tu n'es pas seul ! Wink

Alexdu56
Rayures toutes fraîches
Rayures toutes fraîches

Messages : 7
Date d'inscription : 24/03/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: le difficile (l'impossible?) retour à la vie sociale?

Message par Alexdu56 le Sam 21 Avr 2018 - 22:41

et moi aussi je suis seul dans les groupes classiques ! il y a peu de gens avec qui j 'arrive à créer une relation

Alexdu56
Rayures toutes fraîches
Rayures toutes fraîches

Messages : 7
Date d'inscription : 24/03/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: le difficile (l'impossible?) retour à la vie sociale?

Message par Alexdu56 le Lun 23 Avr 2018 - 15:55

et sinon j'suis tombé sur un truc sympa si ca t'intéresses ca explique bien comment le cerveau peut être remis en route !
https://www.youtube.com/watch?v=mzVd9nwAHog
(ce docteur david servan shreiber a réunis quelques grandes clés pour ca que l'on peut trouver sur internet)

Alexdu56
Rayures toutes fraîches
Rayures toutes fraîches

Messages : 7
Date d'inscription : 24/03/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: le difficile (l'impossible?) retour à la vie sociale?

Message par Hortense le Lun 23 Avr 2018 - 19:18

Alexdu56 a écrit:et moi aussi je suis seul dans les groupes classiques ! il y a peu de gens avec qui j 'arrive à créer une relation
En même temps, ce week-end, j'entendais les voisins parler autour de leur barbecue (alors que moi, je voulais juste le chant des oiseaux). Ben, ils ne racontent pas grand chose de passionnant...
Dire que je me suis pliée à ça pendant des années et des années.
avatar
Hortense
Rayures flamboyantes
Rayures flamboyantes

Messages : 4198
Date d'inscription : 08/03/2018

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum