Des retours récents sur la ritaline ?

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Aller en bas

Des retours récents sur la ritaline ?

Message par veraza le Mer 4 Avr 2018 - 0:09

Bonsoir,

Suite à un bilan neuropsy très complet, il apparaît bien que je cumule HPI et TDA(H). La neuropsy avec qui j'ai passé tout ça est le deuxième professionnel à m'inciter à envisager (éventuellement) l'idée d'une médicamentation. Évidemment, le choix m'appartient et au départ, j'étais assez réfractaire à l'idée de prendre des médocs. Néanmoins, en raison de  mes difficultés persistantes à gérer ma vie d'adulte, et de mon incapacité de plus en plus handicapante à surmonter une paresse proprement pathologique pour tout ce qui ne me procure pas un plaisir immédiat, je me pose de plus en plus la question.

Parmi vous, y en a-t-il qui l'ayant pris, auraient un avis là-dessus ?

Je sais qu'il y a de nombreux fils autour du TDA(H), mais comme la connaissance que l'on peut avoir de cette condition neurologique et des médicamentations/remédiations cognitives/adaptations possibles évolue très très vite, je préfère créer un nouveau sujet.

Merci d'avance !

veraza

Messages : 93
Date d'inscription : 01/09/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Des retours récents sur la ritaline ?

Message par AlphonseK le Mer 4 Avr 2018 - 7:48

Je peu pas t'aider, je fait le choix de ne pas me médiquer, notamenet par militantisme mais aussi parce que je suis comme je suis, pas envie de m'adapter à un monde malade...
avatar
AlphonseK

Messages : 232
Date d'inscription : 21/03/2018
Localisation : Presque à Paris.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Des retours récents sur la ritaline ?

Message par veraza le Mer 4 Avr 2018 - 11:23

J'ai eu cette position là longtemps, car je juge profondément absurde et inacceptable cette tendance à considérer (presque) toute différence, quelle qu'elle soit, sous un angle uniquement déficitaire. Néanmoins, en ce qui me concerne, je vois bien que mes difficultés attentionnelles font que je n'arrive même pas à m'investir sérieusement et durablement dans les choses qui me tiennent à coeur personnellement. Je me plais à penser qu'avec une prise en charge adaptée dès l'enfance, j'aurais sans doute appris à compenser de façon efficace ...

veraza

Messages : 93
Date d'inscription : 01/09/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Des retours récents sur la ritaline ?

Message par AlphonseK le Mer 4 Avr 2018 - 11:29

Après, j'ai pas mal compensé pour ma part et je me moque d'être dans le durable parce que ce que j'aime c'est d'apprendre sur tout et n'importe quoi... En gros, j'aime ne jamais choisir... et ne rien accomplir est le lot de la plupart des humains, ça me va...
avatar
AlphonseK

Messages : 232
Date d'inscription : 21/03/2018
Localisation : Presque à Paris.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Des retours récents sur la ritaline ?

Message par veraza le Mer 4 Avr 2018 - 11:44

AlphonseK a écrit:et ne rien accomplir est le lot de la plupart des humains, ça me va...

Oui, ça me paraît drôle dit comme ça, mais c'est certain Very Happy

En tout cas, si tu te sens bien avec ça, c'est sûr, c'est la seule chose qui compte. Chez moi, c'est un vrai dilemme. Je vois bien que j'éprouve un plaisir évident à papillonner, à me laisser guider par mes goûts changeants, mes humeurs, mes impulsions. Mais tout de même, à la longue, sentir le fossé entre mes visions, mes idéaux, les architectures mentales qui se font et se défont dans ma tête et ... la réalité, ça me laisse avec un sentiment très fort d'improductivité. Je crois qu'il y a trop de rêve et de révolte en moi pour que je puisse me résigner à ne pas agir sérieusement sur mon environnement social.

veraza

Messages : 93
Date d'inscription : 01/09/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Des retours récents sur la ritaline ?

Message par AlphonseK le Mer 4 Avr 2018 - 11:46

Je peu comprendre, après, quand je suis suffisamment porter par quelqu'un chose je devient activiste pour une cause pendant un temps... puis pour une autre plus tard... trop de choses différentes me rendent malade au final...

Courage dans votre quête en tout cas.
avatar
AlphonseK

Messages : 232
Date d'inscription : 21/03/2018
Localisation : Presque à Paris.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Des retours récents sur la ritaline ?

Message par Hortense le Mer 4 Avr 2018 - 20:30

Désolée de ne pas pouvoir répondre à ta question. Je n'ai jamais été testée pour du déficit de l'attention, même si je suis sûre d'en souffrir et d'avoir "refilé le problème" à ma progéniture. Je n'ai jamais réussi à convaincre le moindre toubib de tester la progéniture en question... parce que tous opposés aux médicaments ou me tenant un discours du type "pas derniers de classe = pas de besoin particulier".

De toutes façons, je ne sais pas si j'aurais osé donner le médoc. Parce que toute médication porte des risques (enfin, faut lire la notice avant de refuser), donc je serais plutôt du genre à tester d'abord ce qui est inoffensif. Mais dans ce domaine, je ne sais pas quel est le soignant le plus adapté; l'ergothérapeute, peut-être ? Sinon, je pense qu'il y a des sports qui aident à apprendre à se concentrer, le tir à l'arc, par exemple. Les arts martiaux aussi.

Enfin, l'un n'empêche pas l'autre. On peut s'inscrire au tai chi chuan ou au karaté ET tester un médoc.

Certaines personnes trouvent pas mal de bénéfices à soigner leur alimentation (suppression du sucre en particulier).

Personnellement, ce qui m'a aidé à canaliser mon attention, ça a été les études, et la maturation neurologique, en prenant de l'âge. Mais c'est vrai que ça reste compliqué pour certaines choses, surtout quand je ne suis pas motivée.
avatar
Hortense

Messages : 5180
Date d'inscription : 08/03/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: Des retours récents sur la ritaline ?

Message par veraza le Mer 4 Avr 2018 - 23:10

Merci Hortense pour ta réponse ! As-tu essayé de voir directement un psy ou neuropsy pour tes enfants ? Le refus des médecins dont tu parles me semble bizarre, d'autant que le fait de poser un diag n'implique pas nécessairement de prescrire des médocs. S'ils ont vraiment un TDA, ça pourrait au moins leur permettre de bénéficier d'aménagements dans leur scolarité, si jamais à un moment donné le besoin s'en fait sentir.

Après, pour en revenir à la ritaline, il me semble avoir lu que c'était assez controversé pour les enfants, dans la mesure où on imputait des pb de croissance à la prise de ce médoc, mais bon, je ne suis pas du tout spécialiste.

En ce qui me concerne, je suis de plus en plus décidée à tester la ritaline, mais c'est sûr que ça ne dispense pas de faire des efforts et d'essayer d'autres choses à côté. On m'a beaucoup vanté les mérites de la méditation pleine conscience. On m'a parlé du neurofeedback aussi, mais je doute d'avoir les moyens.

L'ergothérapeute, je ne sais pas si c'est vraiment utile à mon âge. J'imagine que j'ai quand même dû compenser pas mal par la force des choses, mais je vais essayer d'envisager toutes les solutions.

veraza

Messages : 93
Date d'inscription : 01/09/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Des retours récents sur la ritaline ?

Message par Hortense le Jeu 5 Avr 2018 - 15:48

Oui, j'ai frappé à tellement de portes que j'en suis épuisée. J'attends encore des rendez-vous mais je crois que les toubibs sont tellement overbookés qu'ils décident de ne gérer que les cas les plus graves. Les autres sont priés de souffrir en silence.

Je ne savais pas, pour les problèmes de croissance. C'est un facteur à prendre en compte, en effet.
avatar
Hortense

Messages : 5180
Date d'inscription : 08/03/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: Des retours récents sur la ritaline ?

Message par Pieyre le Jeu 5 Avr 2018 - 17:09

J'ai toujours eu des problèmes de motivation, de concentration, d'attention... C'est-à-dire que, bien que m'intéressant à beaucoup de choses, il m'est difficile de me passionner pour aucune d'entre elles à moins que je ne sois soutenu par un enjeu, notamment une urgence (ainsi les études ou le fait de me sentir obligé relativement à quelqu'un). Je suis assez distrait, comme nombre de mathématiciens le sont paraît-il, mais ça ce n'est pas très important : j'ai quelquefois perdu des objets ou oublié des rendez-vous, mais pas tellement, et rien de catastrophique. Ainsi, mon problème principal, ce n'est pas l'attention mais la motivation.

J'ai essayé la ritaline à l'âge de 45 ans seulement. Je n'avais rien contre les médicaments, au contraire; mais durant vingt ans, en raison de mon problème, je reportais; aussi je me disais que la volonté ou une discipline de vie pouvait y pallier suffisamment.

Le problème, c'est que la ritaline ne m'a pas fait grand-chose; un peu tout de même, mais rien de comparable à ce qu'on vécu d'autres personnes, y compris en prenant le double de la dose maximale (puisque, chez l'adulte, hormis cas particulier, il n'y a pas tellement de risques). En effet, avant d'essayer, j'avais lu des témoignages de personnes dont la vie avait été transformée par cette molécule; aussi j'en espérais beaucoup. Cela me rappelait l'effet de la nicotine; et d'ailleurs j'ai appris plus tard que les récepteurs neuronaux nicotiniques étaient affectés par la ritaline. J'avais en effet fumé presque dix ans, dont les deux premières années avec un effet stimulant et motivant assez important. Je n'étais pas très dépendant; aussi j'avais pu arrêter assez facilement. Mais je me suis demandé si le fait d'avoir en quelque sorte saturé l'effet de la nicotine n'avait pas empêché que je profite pleinement de celui de la ritaline.

J'ai pris de la ritaline durant deux ou trois ans. Comme je l'ai dit, il y a eu un petit effet positif; mais le principal effet a été de reporter mon besoin de sommeil, ce qui n'est pas aussi positif qu'on pourrait le croire quand cela perturbe le rythme circadien. Cela fait des années que j'ai arrêté, notamment parce que cela commençait à me coûter cher. Parallèlement et plus durablement j'ai pris de la prégabaline, une molécule complètement différente, et à certains égards contraire, mais qui elle aussi avait parfois un effet stimulant, que j'ai arrêtée aussi. Mais j'envisage de reprendre l'une ou l'autre.

J'avais fait quelques recherches à l'époque, que je complète aujourd'hui :

http://www.doctissimo.fr/medicament-RITALINE.htm

http://pages.infinit.net/touze/ritalin.htm

https://www.medecinesciences.org/en/articles/medsci/full_html/2010/06/medsci2010265p487/medsci2010265p487.html

Pieyre

Messages : 20494
Date d'inscription : 17/03/2012
Localisation : Quartier Latin

Revenir en haut Aller en bas

Re: Des retours récents sur la ritaline ?

Message par Yoda300 le Ven 6 Avr 2018 - 20:38

Pieyre a écrit:puisque, chez l'adulte, hormis cas particulier, il n'y a pas tellement de risques

Pour mémoire, le méthylphénidate est un amphétaminique, et donc il y a un risque d'atteinte des valves cardiaques (comme pour le Mediator).
avatar
Yoda300

Messages : 1188
Date d'inscription : 12/06/2016
Age : 45
Localisation : Haute-Garonne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Des retours récents sur la ritaline ?

Message par Fille d'Agar le Ven 6 Avr 2018 - 22:12

J'ai commencé la ritaline il y a plus d'un mois.
Mon bilan :
Je suis ravie de l'effet de la molécule, particulièrement de l'acquisition du trait de caractère : patience. Je n'ai jamais connu ce sentiment de quiétude, même sous alcool (ou autres..). C'est un effet que je trouve très particulier pour un stimulant mais la molécule agirait comme cela chez des personnes avec un trouble de l'attention.
J'ai l'impression que l'effet de la molécule n'est pas le même pour tout le monde. Puis un mois et demi, c'est trop court pour avoir un avis fiable, enfin je veux dire pour confirmer ou infirmer des bénéfices.
Au départ, je voulais la ritaline que pour essayer une fois mais une fois que je l'ai testé, les effets m'ont convaincu.

Je n'ai jamais été contre la médication allopathique, mais la prise de la ritaline me questionne en terme de pratique. Je sens bien que derrière, il y a un désir sociétal que tout le monde soit dans le même moule, rentre dans la norme.
À côté de ça, j'étais épuisée de sentir une entrave en moi qui m'empêchait de me réaliser. Ajouter au fait d'être dans une remise en question quasi perpétuelle, ça devenait de la torture.
Les premiers effets de la ritaline ont été de me penser (de manière paradoxale) normale : puisqu'un médicament pouvait me soigner, en tout cas normale pour une TDAH. J'ai aussi gagné en sérénité, je me rends compte que j'étais quelqu'un d'assez colérique même si je ne l'exprimais pas, mon impatience créait une forte tension que la vie courante faisait "bouillir". Et la troisième chose qui est clairement un bonus est le fait que je n'ai plus de douleurs musculaire, apparemment ça serait dû au fait que ma tension me faisait me contracter ==> qui engendrait des douleurs musculaires.
J'ai l'impression de faire de la pub pour la ritaline, alors pour tempérer mes propos, j'ai lu à plusieurs endroits que les nouveaux consommateurs avaient plus d'effets, et que ceux ci ne tenaient pas sur le long terme.

Enfin, n'hésitez pas à me poser des questions. Je me suis sentie bien seule au départ quand j'ai pris la décision de me médicamenter alors je comprends vos doutes.
avatar
Fille d'Agar

Messages : 144
Date d'inscription : 07/03/2017
Age : 31
Localisation : Sous la ligne de Kármán (ou alors ?)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Des retours récents sur la ritaline ?

Message par Fille d'Agar le Dim 8 Avr 2018 - 13:27

Spoiler:
J'ai l'impression de ruiner, tous les fils où je poste en ce moment (TDAH Neuro feedback, J'aime lire feel good books, J'aime la musique les musiques les plus craignos... Crying or Very sad ). C'est peut-être une simple crise paranoïaque mais j'aimerais pouvoir être rassuré. Si mon message précédent n'est pas adapté, signalez-le moi, je l'enlèverais.
avatar
Fille d'Agar

Messages : 144
Date d'inscription : 07/03/2017
Age : 31
Localisation : Sous la ligne de Kármán (ou alors ?)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Des retours récents sur la ritaline ?

Message par Invité le Dim 8 Avr 2018 - 13:37

moi il me parait bien adapté flower

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Des retours récents sur la ritaline ?

Message par WinstonKing le Dim 8 Avr 2018 - 14:06

Mais non, tu ruines aucun fil. C'est juste une corrélation entre le moment ou tu postes et d'autres poste, up un fil vers le 18H un jeudi soir, tu verras, y aura pas une corrélation entre le fait que le fil se réactive et ton post. Mais une entre le nombre de gens qui verront ton fil et le fait qu'il apparaisse en premier dans les répertoire. Résumé : be confidence.

Fille d'Agar a écrit:
Spoiler:
J'ai l'impression de ruiner, tous les fils où je poste en ce moment (TDAH Neuro feedback, J'aime lire feel good books, J'aime la musique les musiques les plus craignos... Crying or Very sad ). C'est peut-être une simple crise paranoïaque mais j'aimerais pouvoir être rassuré. Si mon message précédent n'est pas adapté, signalez-le moi, je l'enlèverais.
avatar
WinstonKing

Messages : 408
Date d'inscription : 18/03/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: Des retours récents sur la ritaline ?

Message par Fille d'Agar le Dim 8 Avr 2018 - 14:08

Very Happy Merci @Raymond 12 ans et WinstonKing!
avatar
Fille d'Agar

Messages : 144
Date d'inscription : 07/03/2017
Age : 31
Localisation : Sous la ligne de Kármán (ou alors ?)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Des retours récents sur la ritaline ?

Message par veraza le Lun 9 Avr 2018 - 12:10

Fille d'Agar a écrit:
Spoiler:
J'ai l'impression de ruiner, tous les fils où je poste en ce moment (TDAH Neuro feedback, J'aime lire feel good books, J'aime la musique les musiques les plus craignos... Crying or Very sad ). C'est peut-être une simple crise paranoïaque mais j'aimerais pouvoir être rassuré. Si mon message précédent n'est pas adapté, signalez-le moi, je l'enlèverais.

Je juge pas, je suis un peu parano des fois aussi, mais quelle drôle d'idée Very Happy Sérieusement, ta contribution est plus que pertinente. Si je n'avais pas été dans un état léthargique tout le w-e, pour ma part, j'y aurai réagi immédiatement. Au risque de radoter indéfiniment, j'ai envie de dire que je me reconnais beaucoup dans le dilemme que tu évoques - à la fois fortes réticences à l'égard des dispositifs médicaux ou autres visant à nous "normaliser", à nous rendre plus adaptés à un système que je juge totalement malade, et en même temps sentiment que ce foutu TDAH m'oblige à être toujours en lutte avec moi-même (tension psychique bonjour !) et "m'empêche de me réaliser" comme tu le dis si bien à ton sujet. Dans mon cas, l'effet pervers peut-être, de cette posture, c'est que je crois bien que ça a retardé de beaucoup mes diagnostics (HPI, TDA, ...) et naturellement ma "prise en charge".

D'ailleurs, il y a bien quelques questions qui me taraudent. J'ignore d'où est-ce qu'il sort ça, mais le psy que je vois depuis peu m'a affirmé que la ritaline pouvait avoir pour effet d'inhiber certaines fonctions cérébrales, et de diminuer la créativité. En gros, il a l'air de dire que ça aide bien pour tout ce qui est tâches basiques, répétitives, etc., mais que pour le reste, c'est vraiment pas terrible. Au niveau des capacités/performances purement intellectuelles, est-ce que tu as pu observer un changement ?

Une autre interrogation que j'avais, ça concerne l'impact sur le sommeil et les rythmes circadiens en général. J'ai toujours eu de très gros problèmes d'endormissement, avec des fluctuations d'énergie très importantes en journée, ce qui apparemment est très fréquent chez les personnes TDAH. Or, j'ai lu que la prise de ritaline pouvait avoir pour effet de rendre l'endormissement encore plus difficile.

Par ailleurs, c'est un peu hors-sujet, mais je serais curieuse de savoir quel est votre rapport aux substances type thé ou café On lit souvent que les gens avec TDAH peuvent avoir tendance à s' "automédicamenter" eux-mêmes de manière soft, et justement le thé, le café et même le chocolat sont connus pour avoir des effets positifs sur la concentration à court-terme (apparemment, parce que ça stimulerait la production de noradrénaline). Comme j'ai constaté depuis longtemps que boire beaucoup de café m'aidait grandement à me concentrer dès que je devais travailler ou me concentrer sur des tâches répétitives, j'ai personnellement tendance à m'en servir sciemment comme d'un médoc naturel.

Un grand merci à tous en tout cas pour vos témoignages ! Pour l'instant je dirais que pour l'essentiel, ce que j'ai pu lire me conforte vraiment dans mon désir d'essayer au moins pour voir ce que ça fait, et accessoirement, ce partage d'expériences, ça aide à moins se sentir seul dans cette aventure maudite, ce qui n'est pas peu de choses ^^ J'ai rdv avec un psychiatre dans une semaine, si je commence le traitement rapidement, je vous tiendrai au courant des effets que ça produit sur moi.

veraza

Messages : 93
Date d'inscription : 01/09/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Des retours récents sur la ritaline ?

Message par Hortense le Lun 9 Avr 2018 - 16:05

Je suis une accro au café mais c'est surtout pour ne pas m'endormir.
avatar
Hortense

Messages : 5180
Date d'inscription : 08/03/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: Des retours récents sur la ritaline ?

Message par Fille d'Agar le Lun 9 Avr 2018 - 23:11

veraza a écrit:
D'ailleurs, il y a bien quelques questions qui me taraudent. J'ignore d'où est-ce qu'il sort ça, mais le psy que je vois depuis peu m'a affirmé que la ritaline pouvait avoir pour effet d'inhiber certaines fonctions cérébrales, et de diminuer la créativité. En gros, il a l'air de dire que ça aide bien pour tout ce qui est tâches basiques, répétitives, etc., mais que pour le reste, c'est vraiment pas terrible. Au niveau des capacités/performances purement intellectuelles, est-ce que tu as pu observer un changement ?
Hé bah c'est marrant parce que je ne l'ai lu nulle part, et je ne pourrais prouver ce fait mais je l'expérimentes. Je suis beaucoup moins productive sous ritaline, mais par contre je suis beaucoup plus perfectionniste. En illustrant, ça donne : je suis capable de passer une après-midi à lire des articles pour rédiger un paragraphe. Ce qui est ridicule car j'ai un mémoire à faire^^ mais je suis satisfaite de l'idée qui a pu émerger. Je me sens plus en accord, avec ce que j'ai pu faire. Alors que sans Ritaline, je peux rédiger une dizaine de pages, d'un coup et après affiner chaque élément et réorganiser

veraza a écrit:Une autre interrogation que j'avais, ça concerne l'impact sur le sommeil et les rythmes circadiens en général. J'ai toujours eu de très gros problèmes d'endormissement, avec des fluctuations d'énergie très importantes en journée, ce qui apparemment est très fréquent chez les personnes TDAH. Or, j'ai lu que la prise de ritaline pouvait avoir pour effet de rendre l'endormissement encore plus difficile.

Effectivement, si on prend de la Ritaline trop tard, ça impacte le sommeil. Mais en la prenant à temps et en respectant des règles, de bon sens, on peut retrouver un rythme. J'ai lu sur un forum que la Ritaline permettait à d'autres de s'endormir plus facilement, j'imagines que ce sont des personnes qui n'arrivaient pas à dormir car elles "refaisaient le monde" avant de s'endormir. Alors que moi mes problèmes de sommeil sont d'un tout autre ordre. J'ai toujours envie de faire des choses, j'ai l'impression de ne jamais avoir assez de temps. Et l'autre, est lié à un certain esprit de contradiction, j'aime m'endormir avec le lever du soleil. Et cela depuis mes 16 ans, la première fois où j'ai pu l'expérimenter. Peut-être par peur du noir, ou par jeu heuristique du fait d'avoir l'impression que la nuit constitue un autre monde. Enfin, je ne sais pas!! En y réfléchissant peut-être que j'essaies juste de justifier un phénomène biologique sur lequel je n'ai aucune prise...  

veraza a écrit: Par ailleurs, c'est un peu hors-sujet, mais je serais curieuse de savoir quel est votre rapport aux substances type thé ou café On lit souvent que les gens avec TDAH peuvent avoir tendance à s' "automédicamenter" eux-mêmes de manière soft, et justement le thé, le café et même le chocolat sont connus pour avoir des effets positifs sur la concentration à court-terme (apparemment, parce que ça stimulerait la production de noradrénaline). Comme j'ai constaté depuis longtemps que boire beaucoup de café m'aidait grandement à me concentrer dès que je devais travailler ou me concentrer sur des tâches répétitives, j'ai personnellement tendance à m'en servir sciemment comme d'un médoc naturel.

J'ai carburé pendant pas mal de temps à la caféine et j'ai décidé d'arrêter caféine et théine il y a moins de deux ans. Je carbure maintenant au décaféiné, en n'étant pas sûr qu'après la décaféination ça soit meilleur pour ma santé...
Et pour le chocolat, c'est Câlins

veraza a écrit:Un grand merci à tous en tout cas pour vos témoignages ! Pour l'instant je dirais que pour l'essentiel, ce que j'ai pu lire me conforte vraiment dans mon désir d'essayer au moins pour voir ce que ça fait, et accessoirement, ce partage d'expériences, ça aide à moins se sentir seul dans cette aventure maudite, ce qui n'est pas peu de choses ^^ J'ai rdv avec un psychiatre dans une semaine, si je commence le traitement rapidement, je vous tiendrai au courant des effets que ça produit sur moi.

Ça marche. Si tu te transformes en Hulk, n'oublies pas d'aller le signaler sur cette page : http://www.ditesnonaladrogue.be/la-verite-sur-la-consommation_abusive_de_la_ritaline-brochure Laughing Laughing

En fait, je mets ce site avec des smileys qui rigolent mais finalement je m'interroge ....
avatar
Fille d'Agar

Messages : 144
Date d'inscription : 07/03/2017
Age : 31
Localisation : Sous la ligne de Kármán (ou alors ?)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Des retours récents sur la ritaline ?

Message par veraza le Mer 18 Avr 2018 - 12:40

Fille d'Agar a écrit:Hé bah c'est marrant parce que je ne l'ai lu nulle part, et je ne pourrais prouver ce fait mais je l'expérimentes. Je suis beaucoup moins productive sous ritaline, mais par contre je suis beaucoup plus perfectionniste. En illustrant, ça donne : je suis capable de passer une après-midi à lire des articles pour rédiger un paragraphe. Ce qui est ridicule car j'ai un mémoire à faire^^ mais je suis satisfaite de l'idée qui a pu émerger. Je me sens plus en accord, avec ce que j'ai pu faire. Alors que sans Ritaline, je peux rédiger une dizaine de pages, d'un coup et après affiner chaque élément et réorganiser

Ah intéressant ! Moi aussi, je suis censée faire un mémoire, ou plutôt commencer à m'y mettre sérieusement une fois pour toutes ! C'est pour ça aussi que je me posais la question. Je me disais que ce serait bête si ça impacte la capacité à faire des liens. D'autant que sait-on jamais, peut-être qu'en fait je suis tout près d'avoir une intuition géniale sur le point de bouleverser ma vie  Laughing  Mais effectivement, si ça peut aider à travailler de façon plus méthodique et à produire des choses plus structurées, ce serait toujours bon à prendre pour moi aussi.

Je ne comprends pas trop par contre à quoi peut ressembler posologie. L'effet ritaline, c'est seulement quelques heures par jour, dépendant de tes prises ? Est-ce que c'est possible d'en prendre certains jours et d'autres non ?

En début de semaine, je suis allée dans un centre de santé voir un psychiatre trouvé sur doctolib, qui soit disant avait entre autres spécialités "adultes TDAH". Eh bien franchement j'ai été sidérée par le manque de professionnalisme de la dame en question ... J'avais apporté mes comptes-rendus diagnostiques, elle n'a même pas voulu y jeter un oeil. Je suis sortie de là avec une ordonnance inutilisable après 10 mn d'entretien tout à fait inconsistant et inutile (Vous avez des frères et soeurs ? quel âge ont-ils ? Où vivent vos parents ? Oh, vous vivez TOUTE SEULE à Paris ?!! Mais pourquoi ? il faudrait avoir un copain, ce serait mieux ....   Razz  ) Au départ, elle ne voulait pas me prescrire la ritaline, me disant que c'était pour les enfants et que comme elle n'avait pas l'habitude d'en donner, elle ne savait pas la manipuler. Puis, comme j'ai un peu insisté elle l'a marqué sur l'ordonnance, mais comme ça n'a pas été fait dans les règles (aucun dosage, rien), je ne peux rien en faire !

veraza

Messages : 93
Date d'inscription : 01/09/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Des retours récents sur la ritaline ?

Message par Fille d'Agar le Dim 22 Avr 2018 - 21:20

veraza a écrit:
Je ne comprends pas trop par contre à quoi peut ressembler posologie. L'effet ritaline, c'est seulement quelques heures par jour, dépendant de tes prises ? Est-ce que c'est possible d'en prendre certains jours et d'autres non ?

Oui pour la deuxième partie de la question, tu peux en prendre certains jours et pas d'autres. Et l'effet ne dure que quelques heures 2h pour ma part mais je ressens quand même un état d’apaisement sur 4-5h ce qui est génial, pour moi !

veraza a écrit: En début de semaine, je suis allée dans un centre de santé voir un psychiatre trouvé sur doctolib, qui soit disant avait entre autres spécialités "adultes TDAH". Eh bien franchement j'ai été sidérée par le manque de professionnalisme de la dame en question ... J'avais apporté mes comptes-rendus diagnostiques, elle n'a même pas voulu y jeter un oeil. Je suis sortie de là avec une ordonnance inutilisable après 10 mn d'entretien tout à fait inconsistant et inutile (Vous avez des frères et soeurs ? quel âge ont-ils ? Où vivent vos parents ? Oh, vous vivez TOUTE SEULE à Paris ?!! Mais pourquoi ? il faudrait avoir un copain, ce serait mieux ....   Razz  ) Au départ, elle ne voulait pas me prescrire la ritaline, me disant que c'était pour les enfants et que comme elle n'avait pas l'habitude d'en donner, elle ne savait pas la manipuler. Puis, comme j'ai un peu insisté elle l'a marqué sur l'ordonnance, mais comme ça n'a pas été fait dans les règles (aucun dosage, rien), je ne peux rien en faire !

Oh c'est terrible ça, je comprends ta déception.. Regardes si tu le veux, sur le forum TDAH sur atoute.org, il y a une liste des psys qui connaissent un peu le TDAH. Ça te permettra aussi de voir pleins d'avis sur la prise de médocs.
avatar
Fille d'Agar

Messages : 144
Date d'inscription : 07/03/2017
Age : 31
Localisation : Sous la ligne de Kármán (ou alors ?)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Des retours récents sur la ritaline ?

Message par veraza le Sam 28 Avr 2018 - 22:42

Fille d'Agar a écrit:
Oui pour la deuxième partie de la question, tu peux en prendre certains jours et pas d'autres. Et l'effet ne dure que quelques heures 2h pour ma part mais je ressens quand même un état d’apaisement sur 4-5h ce qui est génial, pour moi !

Ah ça, je trouve que c'est une excellente nouvelle. J'étais déjà bien décidé à tester le médoc, mais là je crois que ça lève presque tout ce qui me restait de réticences Surprised

Je vais regarder le liste de psys, merci !

veraza

Messages : 93
Date d'inscription : 01/09/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Des retours récents sur la ritaline ?

Message par franfan le Ven 10 Aoû 2018 - 20:51

J'ai été detecté thqi qd j'étais jeune, mais seulement sa. Grosso modo, l hyperfocalisation combiné a des test de qi assez court et quelque choses qui ressemblait a un jeu pour moi, me mettait dans des conditions parfaites pour faire des scores assez incroyable.
Hyperactif jeunes, j'ai beaucoup souffert du tda, mes parents me prenaient pour un futur grand, alors que je n'avais que 30 45 minutes de concentration, sans parler du fait que j'avais (j'ai toujours Smile ) horreur du travail.
Enfin bref, A 23ans, apres des études d ingé qui n'en finissaient pas (redoublé 2fois) et une rupture amoureuse, une grande reconsidération personnelle était nécessaire. N'allant guere bien, on m'a introduit a l acide. J'avais des trips extrement different des autres (aucune présence de visuelle par exemple). Sa a été ma première prise de conscience de ma 'différence'. S en est suivi d'autres trip, des séances inutiles chez les psy. J'ai mis 10mois a me bouger le cul pour chopper de la ritaline Very Happy
Je ne travaillais pas a l epoque et j'avais toujours eu ce reve de me mettre au piano, mais les rares fois, sa durait quelques jours et chaque séances 45minutes grand grand max.
Les 2 premieres semaines de ritaline je n'ai fait que sa. Jamais de ma vie je n'avais reussi a rester concentré sur la même chose pendant plusieurs heures. J'ai bouffé uniquement du piano pendant 2semaines, 2 fois 3h par jour (2prise de ritaline). J'ai choppé le niveau de quelqu un qui en avait 2 ans apres cette periode et J'ai carement pris peur, je ne sais pas si c'est le fait que sa marche aussi bien, que mon grand pere soit mort a cause des anti depresseur, que je vois sa comme de la triche, mais j'ai arreté.
Le mois suivant, je suis retombé dans mes addictions, youtube jeux video cannabis. Par contre le travail que j'ai fais grace a la ritaline m'a fait du bien, sa a 'remusclé' mon cerveau, ma mémoire marchait mieux, mon cerveau était plus précis.
1 mois après je m'y suis remis.

Pedant les 10mois avant de mettre la main sur de la ritaline, j'ai pris pas mal d'acide. (c'est un stimulant Smile ). Sa m'a permit d 'enormement murir, de prendre consicnece de mes agissement de mon égo de ce qui n'allait pas dans ma vie, en soit ce qui m'entravait.
J'ai abandonné l'espoir d être normal, qu un jour j aurai une telle volonté, que je surpasserai mes adictions, que ma vie deviendrait normal, que j'ai besoin de personnes pour avancer ou encore accepeter la vérité..

Enfin bref, pour moi, j'ai besoin d'être dans un cadre rempli de bonheur, d'avoir un métier physique, créatif, social, stimulant, et dans ces conditions, mon cerveau marche nickel. Et Oh surprise je fais de la patisserie depuis que je suis petit. Je suis donc parti dans cette voie. Je ne prend pas de ritaline tous les jours, principalement quand y a pas mal de boulot a achever, ou des taches reptitives.
Cela m'aide énormément pour travailler, un exmple, lorsque je patisse sans, la cuisine est dans un bordel et la décoration (chose qui ne me passione guere) sera baclé. (mais mes gateaux sont toujours excellent Smile ). Par contre lorsque je travaille sour ritaline, j'estimerai mon rythme de travail a 1.5,2x plus rapide, la cuisine sera rangé et propre a la fin, la déco sera soigné, et le rendu bien plus précis. Cela me permet aussi de m’asseoir devant un bureau et de dévorer un livre de connaissances techniques. Cela m'arrive sans ritaline certain soir, mais c'est totalement incontrôlé et sur des sujets forts divers..
Le fait aussi de faire travailler ton cerveau de manière artificielle t'aide avec le temps, les jours off sont beaucoup plus facile, et la confiance et la mémoire de travail de ton cerveau te permettent de faire plus de chose. Le côté difficile est un grand frein pour moi, la ritaline m'aide a passer ce cap.

Mon projet atm :
Je travaillerais sur des périodes de 2ans, economiserait de l'argent, puis voyagerait pendant 6Mois 1ans sans ritaline pour me défaire de l’accoutumance.
Mon but actuel est d'arriver au poste de chef, de créer (on est tres doués pour sa ), si je réussis voyager, et avoir des petits mains qui me permettront de combler cette faiblesse Twisted Evil
Aujourd'hui je sais que j ai besoin de ritaline pour pouvoir atteindre ce stade. J espere arreter un jour, mais je sais très bien que j en boufferai pendant quelques années si je veux atteindre mon but.


Néanmoins, toutes optimisation sur vous est a faire et est fortement utile.
Un travail sur votre conscient est extrement important, tjs être positif, connaître son égo, avoir l'esprit claire, ne pas s en vouloir lorsque l'on a un oublis, plutot rire de ses erreurs (sa bouffe moins d energie). Le côté cardiaque ne me dérange pas, j ai fait un travail énorme sur mon anxiété.
Je travaille actuellement sur mes chakras/énergies, j'espere au fond de moi que sa résoudra le problème, les eveils spirituels te font entrer dans une phase sans stress, remplis d'amour et tres energetique, je n'ai pas besoin de ritaline les jours qui en suivent, on verra ce que sa donne plus tard (mais je doute me séparer de la ritaline grace a sa) Very Happy
J'ai pris pour habitude dans mon adolescence de ne jamais dépasser ses limites, d'ecouter la voie qui me dit arrete j en peux plus. La musculation m'a appris a toujours aller plus loin, aka travailler son mental et sa détermination (sa prend du temps).
J'ai fais une formation de pleine conscience mais honnetement c'est l'acide qui m'a amené a la pleine conscience. Par contre la pratique aide enormement. Lorsque je pratiquais je pouvais regarder une video de youtube qui ne me passionne guere de 30min sans aucun probleme, c'est plus compliqué aujourd'hui.
Arrêter de se mentir a soit meme.. Par exemple je suis un oiseau de nuit, j'ai essayé pendant 6Mois de me lever tot, jamais reussi, j ai un jour abandonné cette idée, je vis a moitié la nuit, sa se passe tres bien.

Le seul coté négatif, j'ai une sorte d'impression d être barbouillé parfois quand je prend, je ne saurais d ecrire mieux cet état...

Ps : la ritaline m'a aidé a comprendre le travail que j'ai fait sur moi. Je dois avoirune centaine de fichiers txt sur mon ordi, la ritaline m'a aidé a les relire, a les trier, organiser et synthétiser. Sa m'a fait comprendre tout le chemin que j'ai fait, sa m'afait bcp de bien sa aussi Smile

[quote="veraza"]
Fille d'Agar a écrit:[spoiler]
D'ailleurs, il y a bien quelques questions qui me taraudent. J'ignore d'où est-ce qu'il sort ça, mais le psy que je vois depuis peu m'a affirmé que la ritaline pouvait avoir pour effet d'inhiber certaines fonctions cérébrales, et de diminuer la créativité. En gros, il a l'air de dire que ça aide bien pour tout ce qui est tâches basiques, répétitives, etc., mais que pour le reste, c'est vraiment pas terrible. Au niveau des capacités/performances purement intellectuelles, est-ce que tu as pu observer un changement ?

Pour la création, si tu arretes quelques temps, cela revient, mais pour le côté créatif, le shit est ce qu il y a de mieux. Cela me rend dans un état 'heureu' artificiel, je ne peux pas m'arreter d avoir des idées ou d 'écrire. (attention a ne pas abuser et a tomber dans l'addiction).




franfan

Messages : 14
Date d'inscription : 20/10/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Des retours récents sur la ritaline ?

Message par Alpha Tauri le Dim 12 Aoû 2018 - 3:42

Salut !
J'ai vu passer ça sur mon fil Facebook et j'ai pensé à ce sujet, alors je vous le partage...

https://www.sciencesetavenir.fr/sante/la-ritaline-est-bien-le-meilleur-remede-contre-les-troubles-de-l-attention_126596

L'intro : "Une étude scientifique a conforté la Ritaline comme meilleur remède aux troubles de l'attention mais uniquement chez l'enfant et à court terme. Sur le long terme, les données manquent."
avatar
Alpha Tauri

Messages : 468
Date d'inscription : 12/05/2015
Age : 31
Localisation : La maison du bonheur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Des retours récents sur la ritaline ?

Message par AlphonseK le Lun 13 Aoû 2018 - 9:21

Juste pour répondre au dernier commentaire : il n'y a pas d'étude sur l'adulte, alors on ne peu pas du tout être sur que ça soit une bonne idée de tirer des conclusions... c'est légé comme étude...
avatar
AlphonseK

Messages : 232
Date d'inscription : 21/03/2018
Localisation : Presque à Paris.

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum