[Nouvelle venue] Lilly sur le net ou Angélique IRL

Aller en bas

[Nouvelle venue] Lilly sur le net ou Angélique IRL

Message par AngelLilly le Dim 1 Avr 2018 - 3:41

Attention, ma présentation risque d'être longue. Je suis comme ça, j'écris des pavés. Je ne sais pas m'exprimer à l'oral, je perds mes moyens; mais l'écrit me permets de poser mes maux avec des mots et de reprendre le contrôle. Je suis connue dans mon entourage pour écrire de longues lettres larmoyantes et des textes sublimes qui parfois submerge. Mon but ici, est de faire une présentation succincte et non exhaustive de qui je suis. Humblement, je pense qu'il serait impossible de se présenter entièrement, par manque de temps, manque de mots, manque d'énergie... Que ce soit moi ou quelqu'un d'autre, on ne fera jamais le tour de la question parce qu'on existe, on vit et on évolue constamment. Ici le texte sera figé, c'est-à-dire que cela restera une représentation de qui j'étais au moment où j'ai commencé à écrire sur mon ordinateur (à 03:02 pour être exacte). Et ma pensée évolue, constamment, de fil en aiguille.

Vous me comprendrez mieux que quiconque. Certains ne verraient pas le fil rouge se dessiner, ou ne comprendrais pas où je veux en venir. C'est normale, nous avons une pensée en arborescence, et malheureusement parfois nous perdons la connexion et revenons quelques pas en arrière. Ce qui donne l'impression que le "speech" est mal organisé ou mal agencé. Sauf que j'en ai marre de toujours construire ma parole, écrite ou oral. Alors mon exercice de ce soir est de me présenté en laissant couler mes pensées et en écrivant ce qui me passe par la tête. Je m'excuse pour les fautes en tout genre, c'est jamais évident de transposer ce qui passe dans notre esprit aussi vite et brutalement. Il faut d'abord être conscient de l'arborescence, l'attraper au vol, et continuer de suivre sa lancée pour ne rien perdre, c'est délicat de rester dans cette position, planer au dessus de ces nuages. Oui parce que j'utilise beaucoup d'images, et qu'avant même de savoir ce qu'était la pensée en arborescence, je disait à mon entourage : "C'est comme si dans ma tête, tu voyais un ciel bleu. Composée de différents nuages qui bougent, avancent à une certaine vitesse. Parfois j'arrive à sauter de nuages en nuages, je fais des connexions entre des idées (ou nuages) et cela m'amène loin, très très haut d'un coup. Mais parfois je perds en énergie et perds le file. Alors tout retombe et je me retrouve conne, ne sachant plus par quels nuages je suis passée pour arriver là, ni où j'allais et vers quel but je tendais. Alors je respire, imagine de nouveau ce dernier nuage où j'étais, retrace mes pas et là j'arrive à retrouver un semblant de fil pour poursuivre mon discours. Parfois pas..."

Rien que cela vous indique déjà deux caractéristiques de mes rayures. Sauf que depuis que mon ami Alex a passé un séjour chez moi (le 4 mars, oh merde ça fait à peine un mois, je comprends mieux mon état de détresse....), je n'étais pas au courant de ces spécificités à mon propos. Je savais seulement que j'étais hypersensible. Merci aux remarques blessantes durant mon enfance et adolescence, et même de la part de mon psy durant mes années à Montpellier, pour m'avoir heurté autant. J'avoue que ce n'est que depuis 3 ans que je suis au courant de cette sensibilité à fleur de peau. Non pas que je veuille la contrôler, j'essaye de l'enlacer au mieux. (ah une pensée me vient, je risque de faire du franglais parfois, je réfléchis dans deux langues, c'est très déstabilisant, parce que parfois un mot en anglais prends plus de chaleur et de couleur que sa traduction en français, et inversement, bref) J'ai réussi à comprendre comment mes émotions fonctionne, je suis à même de savoir quelles émotions je ressens, lesquelles je renie et lesquelles je dois libérer ou accepter au fil des jours. J'avoue que j'ai toujours du mal avec la colère, qui se mélange trop souvent avec la peine. Depuis que j'ai retrouvé et accueilli cet ami, j'ai su m'ouvrir à lui. Et sa réflexion première a été : "On te l'a jamais dit, mais meuf t'es HP. Sérieusement, cherches pas, tu l'es."

Ces mots ont mis des lettres sur mes maux. H. P. : Haut Potentiel. Appelé aussi zèbre. Beaucoup de lectures sur les enfants, sur la surdouance... Alors en deux jours je me suis procuré "Trop intelligent pour être heureux", et je l'ai dévoré en deux jours également, durant mes pauses au travail. Je préfère la dénomination de zèbre, parce qu'effectivement Haut Potentiel signifie qu'on a un potentiel élevé, mais pas lequel. Sur-douance ou sur-doué signifie être plus doué que... Alors que ce n'est pas le cas. C'est une différence, qui n'est pas la même malgré notre spécificité propre. Ce que je veux dire par là, c'est qu'on est différent entre nous, entre zèbres, mais que quelque part on a tout de même des choses en communs que nous ne partageons pas avec ceux qui ne sont pas de notre "espèces" (j'entends par là l'image et le fil de la métaphore animal du zèbre hein, pas l'espèce Homme animal, genre race etc...). J'ai toujours pensé que les différences peuvent nous aider à nous élever, et je me suis toujours rendue à l'évidence que la plupart des gens que je croise dans ma vie, utilise ces différences pour se mettre en concurrence, d'une manière ou d'une autre. Je crois au partage, à la bienveillance et à l'amour sous toutes ses formes. Je serais, comme dirais un non-zèbre, une personne naïve et TROP gentille. Mais c'est ma personnalité, et je suis également très très très optimiste. Depuis que j'ai appris les caractéristiques de ces rayures, j'ai envie de me connaître à 200%. Je crois que je vais trop vite. Ma psy ne s'en rends pas compte, ou alors ne le prends pas en compte (parce que j'ai du mal à m'ouvrir à elle, je construit encore et toujours ce que je vais dire au préalable en face d'elle, et ça, ça me perturbe, mais ces rendez-vous me permettent de tenir bon malgré tout).

Je pourrais aller encore bien loin, mais vous voyez ce que je voulais dire au tout début de ce long post? J'écris beaucoup mais parle peu. Mon plus gros problème c'est la confiance en moi, en ma VOIX. physique mais également mentale. J'ai du mal à me faire entendre parce que j'ai peur de ma propre voix, de m'entendre, d'entendre qui je suis réellement et d'exister en dehors de ce masque que j'ai si parfaitement mis pour tenir les chocs jusqu'à aujourd'hui. Je vais réduire à une fiche bateau pour que vous ayez une image rapide de qui je suis, bien que cela ne reflète que ce que j'ai été quand je l'ai écrite. En tout cas, ces quelques paragraphes vous ont peut-être permis d'être dans ma tête pour quelques minutes, et c'était le but, afin que vous puissiez apercevoir ce que c'est d'être "dans mes baskets".

Je m'appelle Angélique.
J'habite à Grenoble.
Je suis en M2 Cinéma, et travaille à mi-temps dans un cinéma en tant que caissière.
Je souhaite devenir enseignante-chercheuse dans les séries; faire un M2 socio l'année prochaine et décoller pour l'Angleterre, faire une thèse en Cultural Studies (mixer le domaine de la socio et des séries pour approfondir les recherches).
Je danse depuis que j'ai 5 ans, mais comme mon corps ne suit pas, je me suis fait une raison, je ne pourrais pas être chorégraphe, ou du moins, pas maintenant (asthme, allergies, je fume encore bien que je souhaite arrêter, j'ai une scoliose et beaucoup de problèmes de répartition de mes muscles etc... bref). Mais j'ai des idées pour rendre à cette communauté tout ce qu'elle a pu m'apporter. Je dirais juste "dance & motions" (prononcez dance and emotion, jeux de mots avec motion et emotions ^^).
Je ne connais que 3 personnes dans cette ville en dehors du cinéma où je travail.

J'ai une anxiété social que je n'avais pas durant mes 4 années à Montpellier;
Ma timidité s'est accrue également, ce qui n'aide pas.
J'ai également eu une période de dépression profonde l'année dernière (janv-juin 2017).

Et j'ai surtout l'impression d'être seule, trop seule dans ce monde.
Incomprise de mon directeur de mémoire, du corps enseignant, ne colle pas avec ma promo (du tout...).
J'ai l'impression d'avoir 27-30 ans dans un corps d'une nana de 23 ans (bientôt 24 d'ailleurs).
Je veux avancer vite, parce qu'on ma bousillé mon enfance, mon adolescence et que je n'ai qu'une envie, c'est de me détacher de cette puanteur noir qui me colle et alourdis mes ailes. Je veux prendre mon envol, mais je n'ai plus aucun repère, et je n'ai personne vers qui me tourner.

A 10 ans, j'ai déménagé avec ma famille, adieu ma petite vie (pas si paisible) dans un village de campagne en Champagne-Ardennes.
A 13 ans, une amie se faisait battre par son père.
A 14 ans, cette même amie avorte.
A 15 ans, une amie tombe dans l'anorexie, puis est viré de chez ses parents.
A 17 ans, cette dernière amie se fait violer par son patron, et je donne mon témoignage.
Au collège, dans ma famille il était question de divorce (pendant 4 ans), d'une crise d'ado de mon frère aîné bien violente, de fugues de l'autre frère. (Mes deux frères sont plus grand que moi, 9 ans et 6 ans d'écart)
J'ai appris que le souvenir que j'avais de mon enfance (ma mère en pleur au téléphone au milieu de la nuit) était en fait un événement particulier : mon frère avait fait une TS, et après avoir été admis à l'hosto, avait tenté de s'échapper. Je viens de comprendre depuis hier ce côté là de ma personnalité dû à cet événement, je suis la sauveuse, depuis ce jour avant mes 10 ans, et j'ai été encore "les parents" de mes parents de novembre à aujourd'hui (énième TS de mon frère -6ans d'écart, pas l'aîné).

Bref, je peux parler de ma vie ici, cela me dérange aucunement, bien au contraire, j'ai l'impression que mon rêve de la nuit dernière me disait de faire le premier pas dans ce groupe, et ne plus me sentir aussi seule. En fait, retenez ça : je suis en détresse à cause de ma solitude, que je vis de plus en plus mal, plus je comprends qui je suis et où je suis. J'ai l'impression de rattraper le train mais il continue de m'échapper, j'ai du mal à respirer même retrouver mon souffle. (bon ok, j'ai fais beaucoup d'heures supp, c'est mon premier WE depuis début mars, je souffle enfin... un peu seulement!).

Je suis ravie qu'internet existe (eh oui, j'était consciente de cette chance d'avoir le minitel à l'époque, et mes premières heures sur le web étaient compté parce qu'on avait qu'un seul pc, surtout quand on devait choisir entre le web ou le téléphone fixe ^^). J'ai survécu de mes 11 ans à aujourd'hui grâce à cette fenêtre que procure le web. J'ai même eu deux familles : l'une était mes profs au collège, l'autre était un forum sur le groupe de musique allemand Panik (Nevada Tan).

Je ne sais comment finir ce message, j'ai conscience qu'il est long, mais quel bonheur de s'exprimer librement...
Merci de m'avoir lu et merci de m'avoir permis de me lâcher ici.
J'espère vous croiser aux détours des sujets et des postes.

A très vite !

P.S : ce smiley me manquait tellement --> bounce Laughing
avatar
AngelLilly
Rayures timides
Rayures timides

Messages : 16
Date d'inscription : 12/03/2018
Age : 23
Localisation : Grenoble

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Nouvelle venue] Lilly sur le net ou Angélique IRL

Message par MrMerlin le Dim 1 Avr 2018 - 8:00

Bienvenue Smile Je vous souhaite de trouver ici tout ce que vous espérez ...
avatar
MrMerlin
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 331
Date d'inscription : 09/02/2016
Localisation : Bretagne

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Nouvelle venue] Lilly sur le net ou Angélique IRL

Message par Scalade le Dim 1 Avr 2018 - 8:41

Helloo à toi, Lily.
A mon avis, les solutions existent, pour les avoir pratiquées, mais je n'ose pas en parler en public, comme ça, direct, d'autant que je suis un newbie sur le forum. Mieux vaut que tu bouquines avant, ainsi tu te feras ton propre avis. Par contre, à mon avis aussi, il faut avoir un minimum de niaque pour s'en sortir. M'est avis là encore, la zebritude aidant, que tu dois bien en être capable.

Dans un premier temps, tu peux t'orienter vers la lecture d'Arnaud Desjardins. Je te dirais bien que toutes tes réponses sont dedans. Tes réponses, ainsi que les moyens pour arriver à te libérer.
Exemple son ouvrage : A la recherche du Soi, adhyatma yoga. Dedans il y a déjà beaucoup. Mais tous ses bouquins sont, à mon sens, alors même que je n'ai pas encore pu tous les lire loin de là, une perle pour trouver les pistes qui mènent à la compréhension de soi, mais aussi de la Vie, au delà de toutes les religions, cela n'a rien n'à voir avec la religion.

Il y a aussi, le volume III : de A la recherche du soi, : La Vedanta et l'inconscient. Beaucoup de réponses à tes questions dedans, là aussi, sûrement.

Ensuite, il existe de la pratique qui permet de faire sortir tout plein de choses, tout ces cadavres qui empoisonnent nos placards. Tu décris des traumatismes qui t'empêchent. Eh bien ce gars explique les techniques pour les faire sortir et surtout s'en libérer. Il existe ensuite des lieux, même en france, où l'on peut mettre en pratique cette technique avec des gens sérieux pour de vrai, autour, qui t'aident vraiment, qui te suivent dans le temps, qui sont là à t'épauler quand tu as un coup dur.

Les techniques qui te permettront de ne plus te sentir seule, de ne plus te faire bouffer par tes émotions sont primairement corporelles. Ensuite, il y a aussi un volet fondamental, celui de la prise de conscience de ce qu'est la vie elle-même réellement, de ce qui fait que l'on est là, vivant. Et c'est joyeux.

Mais comme je disais au début, il faut de la niaque et ne pas avoir froid aux yeux, lorsque l'on commence à aller vouloir purger ses problèmes, ces problèmes qui nous empoisonnent la vie. Il n'y a pas forcément du vrai lourd derrière, ça dépend des situations.


Dernière édition par Scalade le Dim 1 Avr 2018 - 17:28, édité 1 fois
avatar
Scalade
Rayures toutes fraîches
Rayures toutes fraîches

Messages : 6
Date d'inscription : 28/03/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Nouvelle venue] Lilly sur le net ou Angélique IRL

Message par Nina Zaza le Dim 1 Avr 2018 - 12:43

Salut,
Moi j'ai l'impression inverse de toi : j'ai l'impression d'avoir 20 ans dans un corps de 55. Mais c'est une autre histoire. J'ai découvert les zèbres par hasard. Il y a qq années, j'ai été attirée par le livre "Trop intelligent pour être Heureux", mais en le lisant j'ai eu le sentiment de l'imposteur alors je l'ai fermé. Puis ré ouvert. Etc. Quand je parle de mon décalage avec les autres ou de mon impression de ne pas penser comme tout le monde, mon homme fait la grimace et me dit que je me prends au sérieux, que je suis prétentieuse. Alors très récemment j'ai fait les tests de QI. Je voulais savoir, ou plutôt avoir confirmation, que mes problèmes en société venaient de là. J'ai eu la confirmation. C'est clair et net, je suis HP, et le chiffre même m'a fait tomber par terre. Ok je m'y attendais, mais pas à ce niveau là. Si tu es tentée par ces tests, n'attends pas d'avoir 55 ans pour les faire. C'est bien d'être sûre que chez les zèbres on est chez nous. Même si moi les intellos me gonflent et, à part ton message qui m'a beaucoup touchée, je n'ai encore rien trouvé ici pour m'aider. Comme partout, je ne me sens pas à ma place. Citer des auteurs pour épater la galerie ça me gonfle. Moi c'est les gros mots qui m'amusent et tout ce qui est trash. Et puis j'aime écouter un opéra les yeux fermés avec des frissons sur le corps et les larmes aux yeux, jouer la Sérénade de Schubert au piano. Bref, je te souhaite bienvenue et bonne route. Tiens moi au courant, dis moi comment tu vas. Je ne dormais pas non plus cette nuit. À 4 h, j'ai utilise l'appli "Calm" mais bof, en vain.
À bientôt j'espère.

Envoyé depuis l'appli Topic'it

Nina Zaza
Rayures toutes fraîches
Rayures toutes fraîches

Messages : 7
Date d'inscription : 07/01/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Nouvelle venue] Lilly sur le net ou Angélique IRL

Message par holokian le Dim 1 Avr 2018 - 14:33

Bienvenue AngelLilly Smile

J'ai vu que tu étais dans des études de cinéma, alors j'ai une question, tu fais du travail de scénario ? Tu filmes ? D'autres dans le genre ? (c'est un sujet qui m'intéresse beaucoup !)
avatar
holokian
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 396
Date d'inscription : 11/02/2018
Age : 40

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Nouvelle venue] Lilly sur le net ou Angélique IRL

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum