[Nouvelle venue] Lilly sur le net ou Angélique IRL

Aller en bas

[Nouvelle venue] Lilly sur le net ou Angélique IRL

Message par AngelLilly le Dim 1 Avr 2018 - 3:41

Attention, ma présentation risque d'être longue. Je suis comme ça, j'écris des pavés. Je ne sais pas m'exprimer à l'oral, je perds mes moyens; mais l'écrit me permets de poser mes maux avec des mots et de reprendre le contrôle. Je suis connue dans mon entourage pour écrire de longues lettres larmoyantes et des textes sublimes qui parfois submerge. Mon but ici, est de faire une présentation succincte et non exhaustive de qui je suis. Humblement, je pense qu'il serait impossible de se présenter entièrement, par manque de temps, manque de mots, manque d'énergie... Que ce soit moi ou quelqu'un d'autre, on ne fera jamais le tour de la question parce qu'on existe, on vit et on évolue constamment. Ici le texte sera figé, c'est-à-dire que cela restera une représentation de qui j'étais au moment où j'ai commencé à écrire sur mon ordinateur (à 03:02 pour être exacte). Et ma pensée évolue, constamment, de fil en aiguille.

Vous me comprendrez mieux que quiconque. Certains ne verraient pas le fil rouge se dessiner, ou ne comprendrais pas où je veux en venir. C'est normale, nous avons une pensée en arborescence, et malheureusement parfois nous perdons la connexion et revenons quelques pas en arrière. Ce qui donne l'impression que le "speech" est mal organisé ou mal agencé. Sauf que j'en ai marre de toujours construire ma parole, écrite ou oral. Alors mon exercice de ce soir est de me présenté en laissant couler mes pensées et en écrivant ce qui me passe par la tête. Je m'excuse pour les fautes en tout genre, c'est jamais évident de transposer ce qui passe dans notre esprit aussi vite et brutalement. Il faut d'abord être conscient de l'arborescence, l'attraper au vol, et continuer de suivre sa lancée pour ne rien perdre, c'est délicat de rester dans cette position, planer au dessus de ces nuages. Oui parce que j'utilise beaucoup d'images, et qu'avant même de savoir ce qu'était la pensée en arborescence, je disait à mon entourage : "C'est comme si dans ma tête, tu voyais un ciel bleu. Composée de différents nuages qui bougent, avancent à une certaine vitesse. Parfois j'arrive à sauter de nuages en nuages, je fais des connexions entre des idées (ou nuages) et cela m'amène loin, très très haut d'un coup. Mais parfois je perds en énergie et perds le file. Alors tout retombe et je me retrouve conne, ne sachant plus par quels nuages je suis passée pour arriver là, ni où j'allais et vers quel but je tendais. Alors je respire, imagine de nouveau ce dernier nuage où j'étais, retrace mes pas et là j'arrive à retrouver un semblant de fil pour poursuivre mon discours. Parfois pas..."

Rien que cela vous indique déjà deux caractéristiques de mes rayures. Sauf que depuis que mon ami Alex a passé un séjour chez moi (le 4 mars, oh merde ça fait à peine un mois, je comprends mieux mon état de détresse....), je n'étais pas au courant de ces spécificités à mon propos. Je savais seulement que j'étais hypersensible. Merci aux remarques blessantes durant mon enfance et adolescence, et même de la part de mon psy durant mes années à Montpellier, pour m'avoir heurté autant. J'avoue que ce n'est que depuis 3 ans que je suis au courant de cette sensibilité à fleur de peau. Non pas que je veuille la contrôler, j'essaye de l'enlacer au mieux. (ah une pensée me vient, je risque de faire du franglais parfois, je réfléchis dans deux langues, c'est très déstabilisant, parce que parfois un mot en anglais prends plus de chaleur et de couleur que sa traduction en français, et inversement, bref) J'ai réussi à comprendre comment mes émotions fonctionne, je suis à même de savoir quelles émotions je ressens, lesquelles je renie et lesquelles je dois libérer ou accepter au fil des jours. J'avoue que j'ai toujours du mal avec la colère, qui se mélange trop souvent avec la peine. Depuis que j'ai retrouvé et accueilli cet ami, j'ai su m'ouvrir à lui. Et sa réflexion première a été : "On te l'a jamais dit, mais meuf t'es HP. Sérieusement, cherches pas, tu l'es."

Ces mots ont mis des lettres sur mes maux. H. P. : Haut Potentiel. Appelé aussi zèbre. Beaucoup de lectures sur les enfants, sur la surdouance... Alors en deux jours je me suis procuré "Trop intelligent pour être heureux", et je l'ai dévoré en deux jours également, durant mes pauses au travail. Je préfère la dénomination de zèbre, parce qu'effectivement Haut Potentiel signifie qu'on a un potentiel élevé, mais pas lequel. Sur-douance ou sur-doué signifie être plus doué que... Alors que ce n'est pas le cas. C'est une différence, qui n'est pas la même malgré notre spécificité propre. Ce que je veux dire par là, c'est qu'on est différent entre nous, entre zèbres, mais que quelque part on a tout de même des choses en communs que nous ne partageons pas avec ceux qui ne sont pas de notre "espèces" (j'entends par là l'image et le fil de la métaphore animal du zèbre hein, pas l'espèce Homme animal, genre race etc...). J'ai toujours pensé que les différences peuvent nous aider à nous élever, et je me suis toujours rendue à l'évidence que la plupart des gens que je croise dans ma vie, utilise ces différences pour se mettre en concurrence, d'une manière ou d'une autre. Je crois au partage, à la bienveillance et à l'amour sous toutes ses formes. Je serais, comme dirais un non-zèbre, une personne naïve et TROP gentille. Mais c'est ma personnalité, et je suis également très très très optimiste. Depuis que j'ai appris les caractéristiques de ces rayures, j'ai envie de me connaître à 200%. Je crois que je vais trop vite. Ma psy ne s'en rends pas compte, ou alors ne le prends pas en compte (parce que j'ai du mal à m'ouvrir à elle, je construit encore et toujours ce que je vais dire au préalable en face d'elle, et ça, ça me perturbe, mais ces rendez-vous me permettent de tenir bon malgré tout).

Je pourrais aller encore bien loin, mais vous voyez ce que je voulais dire au tout début de ce long post? J'écris beaucoup mais parle peu. Mon plus gros problème c'est la confiance en moi, en ma VOIX. physique mais également mentale. J'ai du mal à me faire entendre parce que j'ai peur de ma propre voix, de m'entendre, d'entendre qui je suis réellement et d'exister en dehors de ce masque que j'ai si parfaitement mis pour tenir les chocs jusqu'à aujourd'hui. Je vais réduire à une fiche bateau pour que vous ayez une image rapide de qui je suis, bien que cela ne reflète que ce que j'ai été quand je l'ai écrite. En tout cas, ces quelques paragraphes vous ont peut-être permis d'être dans ma tête pour quelques minutes, et c'était le but, afin que vous puissiez apercevoir ce que c'est d'être "dans mes baskets".

Je m'appelle Angélique.
J'habite à Grenoble.
Je suis en M2 Cinéma, et travaille à mi-temps dans un cinéma en tant que caissière.
Je souhaite devenir enseignante-chercheuse dans les séries; faire un M2 socio l'année prochaine et décoller pour l'Angleterre, faire une thèse en Cultural Studies (mixer le domaine de la socio et des séries pour approfondir les recherches).
Je danse depuis que j'ai 5 ans, mais comme mon corps ne suit pas, je me suis fait une raison, je ne pourrais pas être chorégraphe, ou du moins, pas maintenant (asthme, allergies, je fume encore bien que je souhaite arrêter, j'ai une scoliose et beaucoup de problèmes de répartition de mes muscles etc... bref). Mais j'ai des idées pour rendre à cette communauté tout ce qu'elle a pu m'apporter. Je dirais juste "dance & motions" (prononcez dance and emotion, jeux de mots avec motion et emotions ^^).
Je ne connais que 3 personnes dans cette ville en dehors du cinéma où je travail.

J'ai une anxiété social que je n'avais pas durant mes 4 années à Montpellier;
Ma timidité s'est accrue également, ce qui n'aide pas.
J'ai également eu une période de dépression profonde l'année dernière (janv-juin 2017).

Et j'ai surtout l'impression d'être seule, trop seule dans ce monde.
Incomprise de mon directeur de mémoire, du corps enseignant, ne colle pas avec ma promo (du tout...).
J'ai l'impression d'avoir 27-30 ans dans un corps d'une nana de 23 ans (bientôt 24 d'ailleurs).
Je veux avancer vite, parce qu'on ma bousillé mon enfance, mon adolescence et que je n'ai qu'une envie, c'est de me détacher de cette puanteur noir qui me colle et alourdis mes ailes. Je veux prendre mon envol, mais je n'ai plus aucun repère, et je n'ai personne vers qui me tourner.

A 10 ans, j'ai déménagé avec ma famille, adieu ma petite vie (pas si paisible) dans un village de campagne en Champagne-Ardennes.
A 13 ans, une amie se faisait battre par son père.
A 14 ans, cette même amie avorte.
A 15 ans, une amie tombe dans l'anorexie, puis est viré de chez ses parents.
A 17 ans, cette dernière amie se fait violer par son patron, et je donne mon témoignage.
Au collège, dans ma famille il était question de divorce (pendant 4 ans), d'une crise d'ado de mon frère aîné bien violente, de fugues de l'autre frère. (Mes deux frères sont plus grand que moi, 9 ans et 6 ans d'écart)
J'ai appris que le souvenir que j'avais de mon enfance (ma mère en pleur au téléphone au milieu de la nuit) était en fait un événement particulier : mon frère avait fait une TS, et après avoir été admis à l'hosto, avait tenté de s'échapper. Je viens de comprendre depuis hier ce côté là de ma personnalité dû à cet événement, je suis la sauveuse, depuis ce jour avant mes 10 ans, et j'ai été encore "les parents" de mes parents de novembre à aujourd'hui (énième TS de mon frère -6ans d'écart, pas l'aîné).

Bref, je peux parler de ma vie ici, cela me dérange aucunement, bien au contraire, j'ai l'impression que mon rêve de la nuit dernière me disait de faire le premier pas dans ce groupe, et ne plus me sentir aussi seule. En fait, retenez ça : je suis en détresse à cause de ma solitude, que je vis de plus en plus mal, plus je comprends qui je suis et où je suis. J'ai l'impression de rattraper le train mais il continue de m'échapper, j'ai du mal à respirer même retrouver mon souffle. (bon ok, j'ai fais beaucoup d'heures supp, c'est mon premier WE depuis début mars, je souffle enfin... un peu seulement!).

Je suis ravie qu'internet existe (eh oui, j'était consciente de cette chance d'avoir le minitel à l'époque, et mes premières heures sur le web étaient compté parce qu'on avait qu'un seul pc, surtout quand on devait choisir entre le web ou le téléphone fixe ^^). J'ai survécu de mes 11 ans à aujourd'hui grâce à cette fenêtre que procure le web. J'ai même eu deux familles : l'une était mes profs au collège, l'autre était un forum sur le groupe de musique allemand Panik (Nevada Tan).

Je ne sais comment finir ce message, j'ai conscience qu'il est long, mais quel bonheur de s'exprimer librement...
Merci de m'avoir lu et merci de m'avoir permis de me lâcher ici.
J'espère vous croiser aux détours des sujets et des postes.

A très vite !

P.S : ce smiley me manquait tellement --> bounce Laughing
avatar
AngelLilly
Rayures apparentes
Rayures apparentes

Messages : 34
Date d'inscription : 12/03/2018
Age : 24
Localisation : Grenoble

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Nouvelle venue] Lilly sur le net ou Angélique IRL

Message par MrMerlin le Dim 1 Avr 2018 - 8:00

Bienvenue Smile Je vous souhaite de trouver ici tout ce que vous espérez ...
avatar
MrMerlin
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 609
Date d'inscription : 09/02/2016
Localisation : Près de Brocéliande (Bzh)

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Nouvelle venue] Lilly sur le net ou Angélique IRL

Message par Scalade le Dim 1 Avr 2018 - 8:41

Helloo à toi, Lily.
A mon avis, les solutions existent, pour les avoir pratiquées, mais je n'ose pas en parler en public, comme ça, direct, d'autant que je suis un newbie sur le forum. Mieux vaut que tu bouquines avant, ainsi tu te feras ton propre avis. Par contre, à mon avis aussi, il faut avoir un minimum de niaque pour s'en sortir. M'est avis là encore, la zebritude aidant, que tu dois bien en être capable.

Dans un premier temps, tu peux t'orienter vers la lecture d'Arnaud Desjardins. Je te dirais bien que toutes tes réponses sont dedans. Tes réponses, ainsi que les moyens pour arriver à te libérer.
Exemple son ouvrage : A la recherche du Soi, adhyatma yoga. Dedans il y a déjà beaucoup. Mais tous ses bouquins sont, à mon sens, alors même que je n'ai pas encore pu tous les lire loin de là, une perle pour trouver les pistes qui mènent à la compréhension de soi, mais aussi de la Vie, au delà de toutes les religions, cela n'a rien n'à voir avec la religion.

Il y a aussi, le volume III : de A la recherche du soi, : La Vedanta et l'inconscient. Beaucoup de réponses à tes questions dedans, là aussi, sûrement.

Ensuite, il existe de la pratique qui permet de faire sortir tout plein de choses, tout ces cadavres qui empoisonnent nos placards. Tu décris des traumatismes qui t'empêchent. Eh bien ce gars explique les techniques pour les faire sortir et surtout s'en libérer. Il existe ensuite des lieux, même en france, où l'on peut mettre en pratique cette technique avec des gens sérieux pour de vrai, autour, qui t'aident vraiment, qui te suivent dans le temps, qui sont là à t'épauler quand tu as un coup dur.

Les techniques qui te permettront de ne plus te sentir seule, de ne plus te faire bouffer par tes émotions sont primairement corporelles. Ensuite, il y a aussi un volet fondamental, celui de la prise de conscience de ce qu'est la vie elle-même réellement, de ce qui fait que l'on est là, vivant. Et c'est joyeux.

Mais comme je disais au début, il faut de la niaque et ne pas avoir froid aux yeux, lorsque l'on commence à aller vouloir purger ses problèmes, ces problèmes qui nous empoisonnent la vie. Il n'y a pas forcément du vrai lourd derrière, ça dépend des situations.


Dernière édition par Scalade le Dim 1 Avr 2018 - 17:28, édité 1 fois
avatar
Scalade
Rayures toutes fraîches
Rayures toutes fraîches

Messages : 6
Date d'inscription : 28/03/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Nouvelle venue] Lilly sur le net ou Angélique IRL

Message par Nina Zaza le Dim 1 Avr 2018 - 12:43

Salut,
Moi j'ai l'impression inverse de toi : j'ai l'impression d'avoir 20 ans dans un corps de 55. Mais c'est une autre histoire. J'ai découvert les zèbres par hasard. Il y a qq années, j'ai été attirée par le livre "Trop intelligent pour être Heureux", mais en le lisant j'ai eu le sentiment de l'imposteur alors je l'ai fermé. Puis ré ouvert. Etc. Quand je parle de mon décalage avec les autres ou de mon impression de ne pas penser comme tout le monde, mon homme fait la grimace et me dit que je me prends au sérieux, que je suis prétentieuse. Alors très récemment j'ai fait les tests de QI. Je voulais savoir, ou plutôt avoir confirmation, que mes problèmes en société venaient de là. J'ai eu la confirmation. C'est clair et net, je suis HP, et le chiffre même m'a fait tomber par terre. Ok je m'y attendais, mais pas à ce niveau là. Si tu es tentée par ces tests, n'attends pas d'avoir 55 ans pour les faire. C'est bien d'être sûre que chez les zèbres on est chez nous. Même si moi les intellos me gonflent et, à part ton message qui m'a beaucoup touchée, je n'ai encore rien trouvé ici pour m'aider. Comme partout, je ne me sens pas à ma place. Citer des auteurs pour épater la galerie ça me gonfle. Moi c'est les gros mots qui m'amusent et tout ce qui est trash. Et puis j'aime écouter un opéra les yeux fermés avec des frissons sur le corps et les larmes aux yeux, jouer la Sérénade de Schubert au piano. Bref, je te souhaite bienvenue et bonne route. Tiens moi au courant, dis moi comment tu vas. Je ne dormais pas non plus cette nuit. À 4 h, j'ai utilise l'appli "Calm" mais bof, en vain.
À bientôt j'espère.

Envoyé depuis l'appli Topic'it

Nina Zaza
Rayures toutes fraîches
Rayures toutes fraîches

Messages : 7
Date d'inscription : 07/01/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Nouvelle venue] Lilly sur le net ou Angélique IRL

Message par holokian le Dim 1 Avr 2018 - 14:33

Bienvenue AngelLilly Smile

J'ai vu que tu étais dans des études de cinéma, alors j'ai une question, tu fais du travail de scénario ? Tu filmes ? D'autres dans le genre ? (c'est un sujet qui m'intéresse beaucoup !)
avatar
holokian
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 502
Date d'inscription : 11/02/2018
Age : 40

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Nouvelle venue] Lilly sur le net ou Angélique IRL

Message par AngelLilly le Sam 11 Aoû 2018 - 3:49

MrMerlin a écrit:Bienvenue Smile Je vous souhaite de trouver ici tout ce que vous espérez ...

Merci ! J'avoue que depuis que j'ai posté ma présentation, je ne suis pas vraiment revenue depuis... Laughing

Scalade a écrit:Mieux vaut que tu bouquines avant, ainsi tu te feras ton propre avis. Par contre, à mon avis aussi, il faut avoir un minimum de niaque pour s'en sortir. M'est avis là encore, la zebritude aidant, que tu dois bien en être capable.

Je me demande même si il y a une corrélation entre zèbritude et résilience. Parce que de ce que mes proches voit, j'ai l'impression d'être une nana forte capable de tout, mais ce n'est pas ce que je ressens au fond de moi. J'ai la niaque, parce que je suis rêveuse et que j'ai envie que ma vie se résume à autre chose que de voir des horreurs chaque jour.

Scalade a écrit:Exemple son ouvrage : A la recherche du Soi, adhyatma yoga. Dedans il y a déjà beaucoup. Mais tous ses bouquins sont, à mon sens, alors même que je n'ai pas encore pu tous les lire loin de là, une perle pour trouver les pistes qui mènent à la compréhension de soi, mais aussi de la Vie, au delà de toutes les religions, cela n'a rien n'à voir avec la religion.

Merci pour ces pistes, dès que je peux me les procurer, je les lirais ! Wink

Nina Zaza a écrit:Il y a qq années, j'ai été attirée par le livre "Trop intelligent pour être Heureux", mais en le lisant j'ai eu le sentiment de l'imposteur alors je l'ai fermé. Puis ré ouvert. Etc. Quand je parle de mon décalage avec les autres ou de mon impression de ne pas penser comme tout le monde, mon homme fait la grimace et me dit que je me prends au sérieux, que je suis prétentieuse. Alors très récemment j'ai fait les tests de QI. Je voulais savoir, ou plutôt avoir confirmation, que mes problèmes en société venaient de là. J'ai eu la confirmation. C'est clair et net, je suis HP, et le chiffre même m'a fait tomber par terre. Ok je m'y attendais, mais pas à ce niveau là. Si tu es tentée par ces tests, n'attends pas d'avoir 55 ans pour les faire. C'est bien d'être sûre que chez les zèbres on est chez nous. Même si moi les intellos me gonflent et, à part ton message qui m'a beaucoup touchée, je n'ai encore rien trouvé ici pour m'aider. Comme partout, je ne me sens pas à ma place. Citer des auteurs pour épater la galerie ça me gonfle.

Je suis du même acabit : un ami m'en a parlé, j'ai renié. J'ai lu le même livre, je m'y suis retrouvée mais encore une fois le syndrome de l'imposteur. Puis je tombe sur la définition du syndrome, je me bats comme pas possible pour me traîner au centre de santé universitaire. J'en ressors en pleurs (fin juin) puisque les rendez-vous seront l'année prochaine (stress) mais en même temps j'ai vraiment été écouté par l'infirmière (soulagement). J'en parle à ma meilleure amie début juillet, elle considère le passer mais elle n'en a pas le syndrome de l'imposteur. Du coup j'avais l'impression d'avoir tout faux. J'oscille entre besoin fort de savoir si j'y appartiens ou non, et à la fois avec le syndrome de l'imposteur. Et personne autour de moi n'arrive à me rassurer. Une amie de longue date m'a fait voir la chose d'un point de vue extérieur : "et si tu l'es pas? C'est pas un drame, tu aura appris à savoir qui tu es." Elle a pas tord. Faut juste que j'arrive à pas flipper dans la dernière ligne droite... :/
Je vais relativement bien, je préfère être seule que mal accompagnée depuis début avril, je redécouvre mon entourage, sous un nouveau jour (pas très joyeux) et j'ai l'impression que je suis encore plus seule au monde. Du coup je reviens ici Rolling Eyes Laughing Et toi, comment vas-tu? Tu as pu retrouver le sommeil?

holokian a écrit:J'ai vu que tu étais dans des études de cinéma, alors j'ai une question, tu fais du travail de scénario ? Tu filmes ? D'autres dans le genre ? (c'est un sujet qui m'intéresse beaucoup !)

J'ai écrit des scénario quand j'étais au lycée, j'ai filmé pendant mes premières années de licence, je me suis passionnée par le montage et les effets spéciaux. Mais en 2ème année de licence, lors d'un cours, j'ai tilté. Les séries c'est ma passion, la recherche scientifique est quasi nulle dans ce secteur : tout un terrain à découvrir. Comme j'aime apprendre et que je veux un jour transmettre mon savoir, je deviendrais enseignante-chercheuse dans le domaine des séries ! Autant te dire que début septembre je passe ma soutenance de M2 en cinéma, et je pourrais enfin fermer la porte aux études de cinéma pour me concentrer sur les séries. Non pas que je n'aime pas les films et tout ce que ça implique, mais en France, je ne supporte pas la manière de pensée, un peu trop immanentiste, et si tu ne suis pas leur manière de concevoir les choses, tu es dans le tord. Et ça, je déteste. "Si y'a une lampe dans le champ, c'est que ça veut dire quelque chose", well pas forcément, et ça, ça m'horripile. Laughing Mais après, si c'est un sujet qui t'intéresse, hésite pas à m'envoyer un MP pour en parler un peu, si tu veux quelques tuyaux ou connaissances, je serais ravie de partager ce que j'ai acquis durant ces 8 années Wink
avatar
AngelLilly
Rayures apparentes
Rayures apparentes

Messages : 34
Date d'inscription : 12/03/2018
Age : 24
Localisation : Grenoble

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Nouvelle venue] Lilly sur le net ou Angélique IRL

Message par Zarbitude le Sam 11 Aoû 2018 - 6:01

Le cinéma, la chanson, la danse....quelle artiste Razz
Sois la bienvenue
avatar
Zarbitude
Rayures flamboyantes
Rayures flamboyantes

Messages : 5905
Date d'inscription : 06/12/2012
Localisation : Ici et maintenant

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Nouvelle venue] Lilly sur le net ou Angélique IRL

Message par Zébrule26 le Sam 11 Aoû 2018 - 7:00

Tiens, une présentation qui se fait sortir des abîmes par son propre auteur (ou devrais-je dire "sa propre auteure"... je trouve ça laid, mais il paraît que ça "fait bien"...) et je dirais même que quand bien même le discours irait d'une certaine sensibilité à une grande souffrance, son écriture n'en est pas moins belle. A l'heure des formats "réduits", "synthétisés", "condensés" et criant de pauvreté, un petit vent de liberté, un discours élégant et avec un réel contenu. (la présentation n'est pas si nouvelle, mais pourtant, j'aimerais en parler.. A vrai dire, c'est surtout à toit que j'aimerai parler.. hum...)

Au vu de ton récit, j'aimerais également me permettre à une certaine "liberté" quant à la "taille" de ma réponse, j'espère qu'en plus d'être grande écrivaine que tu es également grande lectrice car sinon je me verrais quelque peu attristé de te donner ainsi une si "monstrueuse lecture" que l'on appelle communément "pavé". Smile

Avant toute chose, bon j'ai commencé un petit peu avant mais ce début de phrase fut commencé à 5:02. J'aime bien l'idée de donner un point fixe d'un point de vue temporelle dans une conversation, surtout s'il s'agit d'un écrit, et enfin encore plus quand celui-c est conséquent ; d'ailleurs j'aurais été curieux de savoir combien de temps tu avais mis pour écrire entièrement ta dite-présentation, mais vu que cela commence à dater, je doute fortement que tu puisses te rappeler... (à défaut, cela m'intéresse aussi de savoir combien de temps cela va me prendre de te répondre, donc même si tu t'en moques, au moins, moi, cela m'amusera d'ainsi me "tester")...

Comment ça ? J'écris beaucoup... Pour ne rien dire ? Hum... je doute que je ne dise rien, tout comme je peux t'assurer que tu ne disais rien en palabrant, aussi "futilement" cela semblait-il, lors de ta présentation. Ce n'est pas car nous sommes en train d'écrire plus que de raison que nos mots n'ont pas une réelle signification, un mot à du sens, une phrase à du sens, une syntaxe à du sens, donc forcément un texte composé de multiples phrases, mots, syntaxes, etc... en a également beaucoup. c'est comme la conversation, cela 10% de ce que l'on dit est "ce que l'on dit", le reste est la "manière de le dire" donc forcément un long texte, c'est beaucoup de sens mais bien souvent, cette "sensibilité" manque aux gens, ou tout simplement la patience nécessaire pour lire au travers d'une ainsi longue lecture... Ah ! et oui, on peut dire que c'est également un point que nous avons en commun, d'où le fait que j'ai trouvé ta présentation très "rafraîchissante".

Ceci étant dit... Se présenter... une tâche pas des plus aisée... Comment le faire ? Que dire ? en effet, ce qui nous semble important pourrait sembler dérisoire tout comme ce qui pourrait nous sembler parfaitement anodin pourrait nous définir d'une façon la plus juste... Tout ça n'est dû qu'à la problématique du subjectif contre l'objectif... D'un point de vue objectif, si je te donne ma taille et mon poids, ma couleur des cheveux voire même ma pointure, cela te donnera un ordre d'idée, mais ceci fonctionne bien que d'un point de vue physique, d'un point de vue mentale, la difficulté est tout autre... On se définit comment ? Par trait de caractère ? ok... hum.. On est "gentil" ? Que signifie être "gentil" ? Que l'on ne fait pas de mal à une mouche, que l'on est altruiste, que jamais l'on ne s'énerve ??? tout ça à la fois, ou rien de cela ? Le langage aussi complexe et beau soit-il, il est parfaitement lacunaire et donc fondamentalement biaisé, et encore plus lorsque l'on parle de chose que l'on "ressent", car le langage n'a été créée que pour pouvoir "échanger", mais comment échanger des choses que l'on ne saurait même pas définir... D'où le fait que je pense que le langage fut principalement construit sur un modèle basé sur la compréhension de l'objectif et sur l'approximation du subjectif... Tout ça pour dire me direz-vous... Hum... pourrais-je dire, "rien" ? Smile Non, réellement, hum... Je dirais qu'à la base cela était principalement pour dire que tu avais tout de même fait un "bon travail" sur ta présentation, et en même temps, l'on pourrait dire que tu n'as présenté qu'une "page" et que le bouquin, quand bien même pourrait(il être épais comme un dictionnaire l'on aurait envie de s'y plonger comme dans best-seller de récits fantastiques... Non pas que je trouve ton histoire invraisemblable, étonnamment j'ai même beaucoup plus de points communs que j'aurais aimé en avoir avec, mais simplement parce que ta personne me semble simplement passionnante. (Petit aparté, j'ai toujours été un grand fan des homophones "maux/mots" donc j'aime beaucoup ton utilisation ici-même).

"Attends.. Attends.... T'es en train de nous dire que tout ce que tu as écrit jusqu'à présent c'était juste ta "réponse" à son premier paragraphe ?? Tu te moques de nous ?"... Hum... Non... pas vraiment... enfin si... j'écris trop ?... J'avais prévenu que moi aussi j'allais me "lâcher", faisant fi de la bienséance voire même de la vraisemblance; c'est agréable de pouvoir se relâcher de temps à autre, je suis parfaitement d'accord... malheureusement j'ai l'impression que peu sont ceux qui avaient pu te lire jusqu'au bout vu le peu de message de bienvenue que tu as pu recevoir, ce que je trouve fort dommage... Tiens d'ailleurs tant que j'y suis... Quand bien même serais-tu plus "ancienne" sr le forum que moi, je me permet tout de même de te souhaiter un bon retour parmi nous même si, il est vrai, que ce soit triste que la raison de ton retour soit dû au fait que tu te sentes pas "vraiment mieux" pour ne pas dire "plus mal encore"....
"Comment ça... Ohhh.... J'avais dit que je parlerais uniquement de la présentation ? Hum... J'ai dit ça moi ?... Il ne me semblait pas que cela était si "forcé"... Mais bon, je fais ce que je veux, si j'ai envie de répondre à son dernier message, ce qui, soit dit en pssant, semblerait le plus logique, rien ne m'en empêche !" Oui Oui... je me parle tout seul... Mwarf... (ou devrais-je dire "mouarf" ? hum... Dilemme, dilemme), à cette heure-ci tout le monde dort, et puis à faire un tel "numéro de clown" cela m'amuse quelque peu, et je pense que cela te donnera le sourire en le lisant et si c'était le cas j'en serais absolument ravi ! donc bon.. c'est gagnant, gagnant, pourquoi m'en privé ? Smile

Te "comprendre mieux que quiconque".. hum.. J'aimerais pensé que cela n'est pas réellement le cas et que de tous, c'est bien toi qui te comprend le mieux. L'histoire avec les "petits nuages", je ne sais pas depuis quand tu as eu cette réflexion et cette image, mais elle est très belle et très pure, donc si je devais continuer la métaphore, à nous "lecteurs", la tâche serait donc de faire fonctionner à plein régime notre paréidolie (ouai ouai, un petit mot que j'aime bien, qui sonne de manière très étrange et semble très compliqué mais qui représente quelque chose des plus amusant et purs que notre cerveau fait habituellement en regardant les nuages) et via celle-ci, voire les images, les sensations et les idées que tu souhaites faire transparaître au travers du filtre de ta créativité... Hum... Je vois... Je t'imagine déjà sautant de nuage en nuage telle un être féérique et moi en dessous plissant des yeux pour arriver à comprendre ce que tu as pu avoir pensé ou simplement être émerveillé devant les quelques surprenantes "pures beautés" que tu as pu laisser transparaître... Allonger dans l'herbe, faisant cela au coucher du soleil, puis les étoiles commençaient à arriver, et le monde onirique venait peu à peu se mélanger, transfigurer, métamorphoser, et tous ce genre d'actions devant mes yeux ébahi me faisant voir à travers les yeux de l'enfant à l'intérieur de moi qui ne m'a jamais quitté, étant émerveillé devant tant de beauté et glissant peu à peu dans ce monde féérique avec des paupières que je ne saurais savoir si elles sont encore ouvertes ou non... (D'ailleurs, actuellement, c'est également le cas, car derrière mon écran, je tombe de plus en plus dans cette torpeur, tant dû à cette "discussion" qu'à la fatigue qui me submerge peu à peu).

Se comprendre via les autres, quelque chose de commun, et pourtant toujours aussi troublant... Et l'hypersensiblité, quelque chose qui semble, pour tout individu "normalement constitué" comme un attribut incompréhensible... bien souvent dénigré voir même singé... C'est aberrant et pourtant tellement vrai... En réalité, je pense que cela est dû principalement à l'image que la société nous renvoie, de ce que l'on devrait être et comment les choses devrait fonctionner, que la norme représente le "seul chemin", alors que bon, inutile d'être un génie pour savoir que s'il y a des "normes" et des "moyennes" ce n'est pas parce que tout le monde fonctionne de la même manière mais bien pour "synthétiser", "simplifier" et "établir une moyenne raisonnable des traits et des comportements" et donc que forcément qui dit moyenne, dit "spectre de possibilités"... Enfin bref... Je rajouterai même que bien souvent les gens, en règles générales, ne font pas forcément attention à l'impact que pourrait avoir leurs dires et leurs actions, donc forcément il y aura forcément un moment où à force d'agir sans réflexions, l'on engendre de grave répercussions... Attachant beaucoup d'importance à la signification des mots, aux notions d'honneurs, de valeurs, de paroles et ayant un hypersensibilité qu'il peut m'être difficile de cacher, je ne peux que comprendre et compatir vis-à-vis des souffrances que cela peut entraîner...

"ces mots ont mis des lettres sur mes maux", comment dire que je suis juste aux anges en lisant ceci ? Il ne manquerait plus que cela soit dû à un échange de "longues lettres larmoyantes" et cela serait le comble ! => ces lettres ont mis des mots qui ont mis des lettres sur mes maux (Homonymie + homophonie) Soyons fou, disons que tu essayais de te le rappeler via un "mémo" => Mémo : ces lettres ont mis des mots qui ont mis des lettres sur mes maux (allitération + homonymie + homophonie) et je pourrais continuer encore longtemps mais je vais m'arrêter car certes mon message sera long mais si je continue tu risque de penser que je moque de toi, ce qui, bien évidemment, n'est absolument pas le cas car la citation de ce que j'ai pu écrire étant comme si une petite flamme s'était allumée en moi, étant un amoureux de la langue, je ne peux qu'être réjouit de voir des belles écritures. (PS => "comment ça PS ? tu peux pas mettre un PS en plein milieu d'une réponse...." Oui mais, je comptais tout de même parler de quelque chose qui avait été dit au préalable mais qui était moins important, d'où le fait que je le mette entre parenthèse, et vu que j'avais autre chose... mais attend, pourquoi je tente de m'expliquer envers moi-même ??? Je fais ce que je veux ! et j'ai pas de compte à me rendre ? ça devient presque flippant cette conversation avec moi-même... pour quelqu'un qui ne fait pas attention, cela pourrait presque ressembler à de la schizophrénie... Hum... En effet, je vais essayer de me calmer, j'ai déjà pas mal de choses qui tournent pas forcément rond, pas vraiment envie de m'en "inventer d'autres". Donc tout ça pour dire... Le "franglish", je reviendrai sur ce que j'ai pu dire ; le langage est lacunaire donc forcément, l'on compense ces lacunes comme on peut et il est vrai que dans d'autres langues, les mots, expressions, etc.. n'ont pas forcément les mêmes significations donc pas forcément les mêmes lacunes donc je suis totalement d'accord pour dire qu'il est "naturel" de trouver que certains mots/expressions d'autre langue peuvent être plus "juste" dans certaines situations et quand bien même j'essaye un maximum de faire en sorte de parler dans cette bonne vieille langue de Molière, il est vrai qu'il m'arrive également d'emprunter à Shakespeare quelques embruns de son doux langage Smile )

Il est 6h16 actuellement et je n'ai "fini de parler" que des trois premiers paragraphes... hum... "Je vous avais prévenu" ? Very Happy
Toutefois, quand bien même mon message est long, j'espère qu'à défaut d'être parfaitement compris, que le "voyage" sera "amusant" et, je l'espère, "intéressant". Enfin, je dirais que quand bien même je fus très long pour les trois premiers, la suite sera un peu plus "synthétique" vu que je "ciblerais" d'avantage ce dont je souhaite discuter, entre plus en détails ; non pas que le reste m'indiffère mais simplement parce qu'en plus d'être long, j'ai peur de faire de cette réponse une lecture (trop ?) fastidieuse et barbante...

De mon point de vue, quand bien même le terme de "zèbre" est lui aussi quelque peu connoté (et de plus en plus), il est vrai qu'il me semble préférable aux "autres appellations" qui me semblent dans certaines cas presque hors de propos... Le fait que les gens se mettent constamment en concurrence est simplement dû au fait de nôtre mode de fonctionnement, société qui fonctionne sur un principe hiérarchique et afin de "normaliser", il faut "hiérarchiser"... Loin de moi l'idée de penser que cela est tout à fait "normal", force est de constater que cela fonctionne ainsi... j'ose espérer que tu garderas ta mentalité tout autant que j'espère qu'un jour, cela devienne la "norme" mais étant un utopiste désabusé, j'avouerai que mon espoir est plus que ténu...
Je serais curieux d'avoir une "explication" concernant ce que tu appelles "l'amour et toutes ses formes", apportant une très grande importance au terme et à la signification de celui-ci et vis-à-vis de ce qu'en pense les autres, je serais très curieux de voir ce qu'une personne dont j'ai pu autant prendre plaisir à lire et à répondre aurait à dire vis-à-vis de cela. Smile
Pour reprendre ton expression, je dirais que j'ai bien aimé tes basket, qu'as-tu donc pensé des miennes ? Smile

Etant donné que tu souhaitais être "concise" dans la suite de ton message, je tenterai donc de l'être également.
Je ne sais si tu aimes ton prénom mais je le trouve très beau (d'ailleurs, il est très rare de voir des personnes donner leur prénom dans leur présentation, surtout lorsqu'elles ne sont ni "très jeunes" ni "vieilles"), j'avais d'ailleurs une amie dans la région où j'habitais avant qui s’appelait ainsi (je risque d'ailleurs de te faire peur en disant que j'habitais en champagne Ardenne, mais ne "t'inquiètes" pas, j'étais dans la Marne, peu de chance que ce fut également ton cas)... Et dans tous les cas, elle était devenue coiffeuse. (j'ai l'impression de me chercher des excuses...)
Etant également un passionné de danse et dansant depuis que... hum.. Depuis que je sais marcher, je crois ? hum... A vrai dire je n'ai que peu de souvenirs de mon enfance mais il est sûr que cela fait un certain nombre d'années... Etant incapable d'avoir un avis objectif vis-à-vis de moi et ayant une grande difficulté à me "jeter des fleurs", je dirais que cela fait partie des quelques domaines dont on dit que je ne suis "vraiment pas mauvais"... d'ailleurs, aimant tellement cela, je suis de tout coeur avec toi pour que tu ne laisses pas tomber et que tu arrives enfin à te sentir libre (et si possible dans le tempo), d'ailleurs si besoin est, je pourrais peut-être t'aider dans ta démarche...
"je n'ai qu'une envie, c'est de me détacher de cette puanteur noir qui me colle et alourdis mes ailes. Je veux prendre mon envol, mais je n'ai plus aucun repère, et je n'ai personne vers qui me tourner." Je trouve cela tout aussi beau que triste... Je ne saurai dire si je suis la personne dont tu as besoin, mais si jamais tu avais besoin ne serait-ce que de discuter, je serais ravi de te faire la conversation.
Pour la suite, je ne peux que féliciter ton courage et la mâturité donc tu fais/a pu faire preuve... Je ne saurais réellement que dire, que répondre... Je ne saurais probablement que te proposer de discuter, mais quand bien même n'aurais-tu pas "peur" de parler de ta vie ici, il me semblerait "étrange" voire dérangeant de discuter en ces lieux de ta vie... Sûrement préfèrerais-je de le faire dans un lieu plus "à l'abri", en MP par exemple... Je serai ravi de pouvoir en discuter plus longuement avec toi, à vrai dire, simplement "discuter tout court" avec toi plus longuement, de "tout ce qui te donnerait envie", je ne te force en rien mais au vu de ce que tu as pu écrire, il semblerait que tu recherches justement cette discussion, et je suis navré que tu n'aies pas eu plus de réponses lorsque tu as pu te présenter en avril... En espérant que tu en aies eu d'avantage via MP.... ( en même temps, une fille si passionnante qui se présente aussi surprenamment un 1er avril, moi aussi je penserai à un poisson d'avril Smile )

Et bien, si tu as lu le courage de me lire complètement, ce sera à moi de te remercier tant tu as pu me donner une lecture intéressante et une écriture amusante et comme j'ai pu le dire, n'hésite surtout pas si tu souhaites continuer plus "amplement"... Quoique... Si j'écris encore plus... Il va falloir poser des RTT pour pouvoir se répondre Very Happy

Sur ce je te souhaite une agréable journée, encore une fois, un agréable retour parmi nous et 6:59, environ 2 heures plus tard, me voici à la fin de cette "petite réponse".
avatar
Zébrule26
Rayures apparentes
Rayures apparentes

Messages : 53
Date d'inscription : 12/07/2018
Age : 24
Localisation : Bourg Les Valence

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Nouvelle venue] Lilly sur le net ou Angélique IRL

Message par AngelLilly le Lun 20 Aoû 2018 - 5:23


Zébrule26 a écrit:Au vu de ton récit, j'aimerais également me permettre à une certaine "liberté" quant à la "taille" de ma réponse, j'espère qu'en plus d'être grande écrivaine que tu es également grande lectrice car sinon je me verrais quelque peu attristé de te donner ainsi une si "monstrueuse lecture" que l'on appelle communément "pavé". Smile

Pour information, j'ai commencé la rédaction à 03h14  Wink

Tiens une réponse bien longue et très intéressante ! Ça change de ce qu'on peut lire et voir de d'habitude en réponse à une présentation, j'admire le temps que tu as passé à rédiger ton "pavé/roman" Impec ! Intriguée par la longueur et surtout charmée par la plume, bien que le temps m'échappe, j'ai envie d'y répondre  Ouaah !  Tout d'abord merci pour le compliment sur mon écriture, parlons donc (ici et par MP  Wink  ).

Je suis une très grande lectrice, tout autant qu'écrivaine! Pour le coup je suis servie niveau lecture, et ce fut un régale à lire, morceau par morceau durant ma routine matinale jusqu'à ma prise de poste au boulot. Bien que je mette du temps avant de répondre, la lecture était très appréciable, une plume fluide, élégante, marrante et attrayante ! Je pense que je vais te répondre paragraphe par paragraphe, ce sera plus simple  Smile

A vrai dire, je n'ai aucune idée du temps que j'ai mis pour écrire ma "présentation", je suis plutôt du genre à me déconnecter du temps qui passe pour me plonger dans l'écriture, et quand je relève le bout de mon nez de ma préoccupation, l'heure a tellement tourné qu'elle me fait tourner la tête, et que j'ai cette impression d'avoir consacrée trop de temps, d'avoir à rattraper le temps passé à écrire, pour retrouver ma vie quotidienne. C'est pour ça que j'aime tant écrire la nuit, quand le monde dort, pendant mes insomnies (ça occupe dirons nous), je me sens libre, pas de contrainte ni de distraction, juste mes pensées et mes mots. Bon parfois mon chat me dérange, mais c'est tout mignon, alors je ne lui en veux pas. Je le précise parce qu'elle vient de m'interrompre et qu'il faut prendre cette variable dans le temps que je passe à te répondre  What a Face J'avais envie de me tester également (et au contraire je ne m'en moquerais point, j'aime cette vision que tu as, ça me donne un petit défi à relever), mesurer un peu le temps passée à écrire, du coup je t'ai notifié dès le début l'heure qu'il était, j'espère me souvenir à la fin de mon monologue d'écrire l'heure qu'il sera  Laughing

Non, tu n'écris pas pour rien dire. Ces moments de pauses, de réflexions pures et de conversations avec toi-même durant ton monologue me permets de te connaître un peu à travers tes phrases et ta plume. J'apprécie d'ailleurs cette vision de l'écriture que tu as. Je rejoindrais ta pensée sur la signification des mots, des phrases, de la syntaxe, du texte. Je me suis prise dans la lecture de la sémiologie, lors de mes recherches dans le cadre de mes mémoires de master, c'est une science très intéressante. C'est également pourquoi j'aime chercher le sens premier d'un mot, son étymologie, la fluctuation de ses différents sens au fil du temps, et que j'adore choisir mes mots. Parfois, il y a trop de choix pour poser un mot sur une sensation, alors (même en étant pas bilingue) d'une manière assez peu commune, des expressions ou mots anglais me viennent parfois en tête. Difficile dans la vie de tous les jours de traduire des pensées instinctives en anglais pour les communiquer avec mon entourage qui n'en parle pas autant. Du coup, pardonnes moi d'avance si certains mots anglais ne sont pas traduis, j'ai tendance à aller tellement vite quand je rédige, que ça m'est évident et j'ai pas l'énergie pour tout traduire constamment. En fait, on peut dire que je m'exprime mieux en "franglish" ou "franglais" (je trouve le mot pas si joli et pourtant j'adore cette conception  Rolling Eyes ).

Une présentation pour moi est synonyme de montrer une facette de soi. Subjectif contre objectif? Totalement ! Comment faire refléter ta personnalité et faire résonner qui tu es (l'essence même de ton être) si tu passes par une description avec des faits (physique, trait de caractère) qui ne donnera qu'une façade de la personne que tu ai, parce que ceux qui nous liront vont l’interpréter selon ce qu'ils connaissent de ces faits. Et quand bien même, je pourrais dire que je suis "gentille" et pourtant autrui pourrait me voir comme l'inverse. Effectivement il est lacunaire, ce pourquoi j'ai aimé amené ma personnalité au travers de mon pavé, tout en essayant d'alourdir le moins possible et de donner des "clés" (pour ne pas dire stéréotypes ou bases) pour décrypter ma personne. Il existe d'autres langages (cinématographique, sérielle : donc audiovisuelle; photo et peinture pour le visuel par exemple; et audio également, mais pas que ! le corps peut bouger et s'exprimer également, d'où la danse et le langage des signes), et il faut juste trouver ceux qui nous permettent d'extérioriser ce que nous ressentons pour transmettre et échanger avec autrui.

Zébrule26 a écrit:Je dirais qu'à la base cela était principalement pour dire que tu avais tout de même fait un "bon travail" sur ta présentation, et en même temps, l'on pourrait dire que tu n'as présenté qu'une "page" et que le bouquin, quand bien même pourrait(il être épais comme un dictionnaire l'on aurait envie de s'y plonger comme dans best-seller de récits fantastiques...

Tu touches de près ce que je souhaite faire, au moins y travailler un peu chaque année. Tenter d'écrire mes mémoires, bien que je sois jeune, les études scientifique montrent que nos neurones meurt et d'autres naissent, ce qui rejoint la perception de "perdre" certains de ses souvenirs ou même de recréer à partir d'une seule sensation (olfactive par exemple) un événement et de "déplacer" la vérité objective de ce moment là sur une vérité "subjective" basé sur nos propres ressentis uniquement. Ce pourquoi, j'aimerais écrire pour pouvoir garder une trace de mes sensations et sentiments au fil des années. D'où cette envie d'écrire mes mémoires dès un jeune âge (pour le reste de la société, on écrit ses mémoires en fin de vie principalement, mais un accident peut arriver à n'importe quel moment, bien que je ne le souhaite pas et pouf, rien n'aura été laissé). J'aime également joué avec les mots (homophones et autres figures de style), j'aime les utiliser quand j'ai besoin d'exprimer ce petit côté malicieux du jeu de choix des mots  Wink

Rougit +  Very Happy = mon expression lors de la lecture du paragraphe suivant ! J'apprécie la manière dont tu t'es "lâcher" et dont tu t'auto-cite et que tu fasse parler une autre voix pour mettre en avant un fun fact ! Merci beaucoup pour le bon retour, j'avoue que j'avais fait ma présentation, lu quelques sujets, mais j'avais besoin de prendre mon temps pour assimiler toutes les informations sur notre espèce  Zébré Je m'attendais justement à avoir peu de réponses, et donc encore moins à une réponse comme la tienne, ce qui me fascine par ailleurs, qu'on prenne le temps de me répondre de la sorte   Rougit j'aurais pensé inaperçue mais se ne fut pas le cas, et j'en suis bien heureuse !!!

Tu as bien raison de faire ce que tu veux, après tout, c'est TA réponse, et il n'y a pas de règle (il en a sur le nombre de smiley? Parce que ça m'amuse beaucoup et que c'est un peu un tic d'en mettre assez souvent  scratch ) ni quant à la longueur, ni quant au contenu ! Chacun est libre de s'exprimer comme il souhaite, c'est le principe de la liberté d'expression, et ça, ça fait plaisir  Cool Mwarf ou mouarf, bonne question tout dépend de l'intonation, de l'accent et de la diction que tu souhaite imposer à sa lecture ! (en lisant deux fois dilemme, j'ai dit "lem" à voix haute... oui, je ne vole pas haut dans les blagues et jeux de mots, tu vois mon niveau là je crois  Laughing ). J'aime ce "numéro de clown", c'est amusant et ça m'a donné le sourire, et même le rire !
avatar
AngelLilly
Rayures apparentes
Rayures apparentes

Messages : 34
Date d'inscription : 12/03/2018
Age : 24
Localisation : Grenoble

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Nouvelle venue] Lilly sur le net ou Angélique IRL

Message par AngelLilly le Lun 20 Aoû 2018 - 5:23

[Mon chat voulait jouer, j'ai pris une courte pause et une latte de mon canapé à lâché, décidément, les distractions sont de retour !] J'avais l'impression que d'autres me comprenait mieux que moi, mais en fait c'est parce que je n'étais pas totalement aware (consciente) de qui j'étais., mais effectivement, personne d'autre que moi ne peut me comprendre mieux que quiconque ! L'utilisation de mon image pour continuer la métaphore est rudement bien ficelé et joué ! J'ai cette image depuis environ un an maintenant, depuis une soirée plutôt posée, seule à errer dans mes pensées, en essayant de comprendre comment ça fonctionne dans cette caboche  bounce OHHHHHH "paréidolie" j'aime ce mot !  I love you j'ai vu sa signification, je sens que je vais le noter dans mon petit carnet ! (oui idée un peu folle, vers 5-6 ans je crois, je souhaitais avoir pour mon anniversaire un dictionnaire, et apprendre chaque jour des nouveaux mots, mais je n'ai jamais tenu le rythme !) [Il y a peu je suis tombé sur Psihacisme (vu sous cette forme dans un dictionnaire récent mais apparement psittacisme selon wiki et google, c'est un peu plus moche dans la sonorité), et je me suis régalée à pouvoir l'utiliser il y a quelques jours  suite à un réponse d'un mail que j'attendais.] C'est exactement ça, encore faudrait-il pouvoir vraiment écrire et retranscrire ces nuages et ce chemin, ces sauts avec une précision accurate (ouais ça veut dire à près la même chose mais ça appuie mon idée et renforce le sens selon moi) de ma part ce qui est délicat. Il faudrait une machine pour transcrire nos pensées (sur demande hein) sans les influer selon la typo, l'environnement etc... Lire que tu imagines cette situation de cette manière fait plaisir à lire, je n'ai jusqu'à maintenant trouvé qu'une poignée (si ce n'est pas pour dire à peine les doigts d'une main) de personne qui réagirait de la même manière que tu décris; les autres me prennent pour une "folle", ou n'y prête pas attention.

Zébrule26 a écrit:Allonger dans l'herbe, faisant cela au coucher du soleil, puis les étoiles commençaient à arriver, et le monde onirique venait peu à peu se mélanger, transfigurer, métamorphoser, et tous ce genre d'actions devant mes yeux ébahi me faisant voir à travers les yeux de l'enfant à l'intérieur de moi qui ne m'a jamais quitté, étant émerveillé devant tant de beauté et glissant peu à peu dans ce monde féérique avec des paupières que je ne saurais savoir si elles sont encore ouvertes ou non...

Ce passage est d'une beauté qui me laisse sans voix....  Bave  On dirait de loin l'un de mes textes sur les aurores boréales... (bien que j'en ai jamais vu encore de mes propres yeux). C'est exactement ça, laisser parler l'enfant qui est en soi, s'émerveiller des choses simples de la nature, des paysages à couper le souffle et resté ébahi face à ce doux spectacle qui se passe sous nos yeux. Se rendre compte de la magie qui nous entoure! J'aime voir les gens s'émerveiller, mais cela reste rare. Quand une personne parle d'un sujet qui le passionne, quand ses yeux pétille, sa voix change, son ton, son visage, ses expressions, ses gestes... C'est un spectacle magnifique à assister  I love you

Autrui est notre miroir d'une certaine manière, tout comme nous sommes le miroir d'autrui. On va plaquer une image de ce qu'on veut voir alors que ce ne sera pas forcément la réalité, c'est notre vision qu'on retranscrit sur autrui. Se comprendre via les autres est déstabilisant si on ne sait pas qui l'on est véritablement mais cela permet de se positionner et de se connaître d'une certaine manière. C'est exactement ça, la perception de monde est biaisé par ces normalités qui sont basé sur des moyennes, et on rejoins l'utilisation des stéréotypes pour simplifier, mais l'être humain est bien plus complexe que cela !


Zébrule26 a écrit:Attachant beaucoup d'importance à la signification des mots, aux notions d'honneurs, de valeurs, de paroles et ayant un hypersensibilité qu'il peut m'être difficile de cacher, je ne peux que comprendre et compatir vis-à-vis des souffrances que cela peut entraîner...

Tu m'ôtes les mots de ma bouche ! Et je te rejoins complètement sur ce paragraphe! Malheureusement je n'ai pas trouvé cette phrase lors d'un échange de longues lettres larmoyantes, mais j'ai expérimenté cela, et c'est très très instructif sur nos choix de mots, notre vocabulaire. Disons même "ces mémos ont mis des lettres pour transformer mes maux en mots"  Cool Je sens que les figures de styles ont été révisé de ton côté  Razz Je me suis doutée que ce n'était pas de la moquerie pure mais bien de l'amour de la langue et des jeux que l'on peut en faire avec son usage! (et un PS dans une parenthèse, attends je te rejoins : je crois que c'est parce que ta pensée s'est percuté à une autre et que tu cherchais surtout à savoir s'il était convenable d'en parler de cette manière, et voir ta réflexion pure écrite à la suite, ça mets en perspective le contenu de ce que tu vas dire, j'aime beaucoup ! Ah oui le franglish, bah je crois que j'y ai répondu au début de ma réponse. Oui cette phrase n'a pas vraiment de sens, mais je pense que tu as compris "répondu" dans ma "réponse" en sachant à quoi je fait allusion.. hum hum  Arrow )

Le voyage est amusant, effectivement. Il est léger, rigolo, fluide et glisse comme une plume (ah mais attends, normal on l'écrit.. Plume, écrire... hum...) La lecture n'a pas été fastidieuse, mais plutôt vue comme un texte à "épisode" ponctuant mon rythme effréné de vie durant cet été caniculaire et sans repos. Non pus barbante mais distrayante, j'étais accrochée à mon smartphone si bien qu'une fois arrivée au boulot, je n'ai pu répondre sur le champ, tant bien que j'en avais envie...  Rolling Eyes

Oh utopiste toi aussi? Comme on se ressemble c'est marrant ! Je l'espère aussi, non pas que le terme zèbre devienne une normalité mais qu'il soit accepté pour ce qu'il est réellement, non pas pour rabaisser autrui ou l'ego de certains, mais vraiment pour caractérisé une manière d'être différente des autres, dans la complexité de l'être humain.

L'amour et toutes ses formes = hum disons que l'amour est dans l'air, que c'est un sentiment positif, agréable, chaleureux, et que c'est l'intensité qu'une personne peut mettre dans ses sentiments envers autrui ou autre chose (amour du dessin par exemple) qui varie. Il existe plusieurs amours selon moi : charnelle et sentimentale bien sûr, maternelle également, relationnelle (amicalement ou même pour de simple connaissance qui nous font chavirer le cœur par moment). L'amour peut se voir sous des formes différentes : de l'attention, de la passion par exemple. Je ne saurais être exhaustive tant le vocabulaire me manque (serait-ce la fatigue que je perçois?). Ceci dit, cela pourrait être notre sujet via MP (cf la réponse en MP que je t'ai rédigé tout à l'heure avant de m'empresser de te répondre ici!).

Eh bien... Verdict? J'ai A-DO-RE tes baskets  Very Happy ton humour, ta personnalité, ta plume... Pfiou c'était un régal ! Mon prénom te remercie, tiens d'ailleurs, je serais honoré de connaître le tien ! Ah mais attends.... Dans la Marne???  affraid Où exactement? Vers Châlons? Non, ce ne sont pas des excuses mais une anecdote sympathique que tu partages  Wink Hum, à garder en tête comme sujet de conversation : la danse !  I love you Je pense reprendre le conservatoire, parce qu'après avoir goûté les cours à l'international dans un camp de danse en Pologne (ouaip, FairPlay Dance Camp en 2015), le niveau des petits studios ne me suffisent pas vraiment, ou alors faut avoir une bonne vibe avec la manière dont c'est enseigné.

Pour information, j'ai répondu ici justement parce que j'aime bien dévoilé un peu plus ma personne, notamment au travers de ma réponse à ton pavé. Après, bien sûr que par MP je serais bien ouverte à discuter plus en longueur et profondeur. Et curieuse que je suis, je vais très probablement te retourner toutes les questions et t'en poser d'autres  Smile Heureusement que je suis née à la fin du mois d'avril et pas le 1er avril  Razz

Merci à toi de m'avoir lue en retour, je pense qu'on devra réduire nos pavés via MP pour éviter de se répondre tout les 15 du mois  Laughing
Pour ma part je te souhaite bonne journée (parce que je pense que tu lira ceci en journée) ou bonne soirée ! De mon côté il est temps de dormir, je travaille demain de 13h à 19h, je sens que la journée sera longue tant le sommeil n'est pas venu et que j'ai pris le temps de répondre (surtout en choisissant les smiley  What a Face ) A très vite !  Very Happy

Il est exactement 5h21 *drop the mic*

[EDIT = je crois que mon message était trop long, j'ai eu un message d'erreur, j'ai du le couper pour le publier Laughing ]
avatar
AngelLilly
Rayures apparentes
Rayures apparentes

Messages : 34
Date d'inscription : 12/03/2018
Age : 24
Localisation : Grenoble

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Nouvelle venue] Lilly sur le net ou Angélique IRL

Message par AngelLilly le Lun 20 Aoû 2018 - 5:27

Zarbitude a écrit:Le cinéma, la chanson, la danse....quelle artiste Razz
Sois la bienvenue

A travers les longs messages, j'ai failli oublier de te remercier proprement ! Je ne me considère pas tant artiste, enfin pas encore Laughing peut-être un jour, je l'espère Cool
avatar
AngelLilly
Rayures apparentes
Rayures apparentes

Messages : 34
Date d'inscription : 12/03/2018
Age : 24
Localisation : Grenoble

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Nouvelle venue] Lilly sur le net ou Angélique IRL

Message par Zarbitude le Lun 20 Aoû 2018 - 7:46

AngelLilly a écrit:
Zarbitude a écrit:Le cinéma, la chanson, la danse....quelle artiste Razz
Sois la bienvenue

A travers les longs messages, j'ai failli oublier de te remercier proprement ! Je ne me considère pas tant artiste, enfin pas encore  Laughing  peut-être un jour, je l'espère  Cool

J'ai souvent tendance à synthétiser...tout en allant droit au but j'espère :-)
avatar
Zarbitude
Rayures flamboyantes
Rayures flamboyantes

Messages : 5905
Date d'inscription : 06/12/2012
Localisation : Ici et maintenant

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Nouvelle venue] Lilly sur le net ou Angélique IRL

Message par AngelLilly le Lun 20 Aoû 2018 - 14:55

Zarbitude a écrit:
AngelLilly a écrit:
Zarbitude a écrit:Le cinéma, la chanson, la danse....quelle artiste [smiley]https://illiweb.com/fa/i/smiles/icon_razz.gif[/smiley]
Sois la bienvenue

A travers les longs messages, j'ai failli oublier de te remercier proprement ! Je ne me considère pas tant artiste, enfin pas encore  [smiley]https://illiweb.com/fa/i/smiles/icon_lol.gif[/smiley]  peut-être un jour, je l'espère  [smiley]https://illiweb.com/fa/i/smiles/icon_cool.gif[/smiley]

J'ai souvent tendance à synthétiser...tout en allant droit au but j'espère :-)


C'est le cas 😉

Envoyé depuis l'appli Topic'it
avatar
AngelLilly
Rayures apparentes
Rayures apparentes

Messages : 34
Date d'inscription : 12/03/2018
Age : 24
Localisation : Grenoble

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Nouvelle venue] Lilly sur le net ou Angélique IRL

Message par Zarbitude le Lun 20 Aoû 2018 - 15:12

Cool Very Happy
Comment ça va aujourd'hui ?
avatar
Zarbitude
Rayures flamboyantes
Rayures flamboyantes

Messages : 5905
Date d'inscription : 06/12/2012
Localisation : Ici et maintenant

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Nouvelle venue] Lilly sur le net ou Angélique IRL

Message par Zébrule26 le Lun 20 Aoû 2018 - 15:12

[12:28]

Tout d'abord : "WAOUH !" (enfin WOW ? WAOW ? Hum... ça commence bien Very Happy) Donc oui, je suis épaté, déjà que le MP fut une très très bonne surprise, de voir ainsi cette réponse en ces lieux, j'en suis ébloui !
Après avoir répondu à ton MP, je suis passé vite-fait pour voir s'il n'y avait pas eu de réponse sur des sujets que je suivais et j'ai failli ne pas la voir... En effet, le forum m'affichait qu'il n'y avait pas de nouvelles notifications.. grr... Mais lorsque j'ai vu que le dernier message venait de Zarbitude, je me suis dit qu'il devait y avoir donc des nouvelles réponses et quelle ne fut pas ma surprise de voir la tienne... Je suis (ravi ? Very Happy) vraiment agréablement surpris de la voir ainsi, et après l'avoir lu, il s'agissait tout à fait du type de réponse que j'espérais. Et donc... me voilà, prêt à commencer cette "épopée épique" afin de te répondre (j'ai mis l'heure au début, autant garder notre leitmotiv Smile ).

Ayant répondu au MP avant de lire tout ceci, il risque donc d'y avoir des redondances mais je vais tout de même m'atteler à une réponse qui me semble la plus adéquate possible... Hum... "Tu sais dans quoi tu t'embarques ?" Oui oui, facilement deux heures de pur plaisir à écrire ce qui me plaît avec une personne qui m'intéresse... "Ouai, ouai, ça c'est sûrement vrai, mais va te falloir faire un sacré nombre de scroll pour pouvoir relire ce qu'elle a pu écrire pour pouvoir lui répondre, surtout que son début de message est dans un post plus ancien que la fin..." Hum... Le jeu en vaut la peine et la chandelle sans aucun doute. => ça m'avait manqué une discussion écrite avec moi-même Very Happy

Encore une fois, merci pour ces beaux compliments, je ne sais si je puis les accepter sans recul aucun, mais je ne peux que te remercier d'ainsi me flatter. (d'ailleurs, je ne sais pas pourquoi mais à chaque fois que je relis ta phrase je lis "effrayante" au lieu "d'attrayante"... Hum... Étonnant...) Et oui, je pense que dans un dialogue de la sorte, la réponse paragraphe par paragraphe est bien plus simple, ce sera donc ce que je ferais également.

La notion de temps, c'est d'ailleurs fascinant comme sujet car le temps est basé pour être "invariable" et pourtant, la notion de temps en elle-même est d'une grande relativité et comme je pense que l'on prend tous les deux plaisir à s'écrire notre notion de celui-ci, quand bien même en différé et différent, elle n'en est pas moins proche (pour ne pas dire similaire)... Écrire longuement c'est comme se plonger dans un livre, l'on construit un monde avec notre imaginaire, les lois de celui-ci ne sont régies que par nous et le temps ne devient, bien souvent, qu'une notion abstraite, sans réelle prise et ce, jusqu'à ce que l'on revienne à la réalité.
Je te rejoindrais également pour le plaisir d'écrire la nuit, non pas que j'ai également des insomnies mais plus que je préfère de loin l'atmosphère qui se créée la nuit que celle du jour, le monde est calme, silencieux, doux, l'imaginaire s'envole simplement en regardant le ciel, l'on est éclairé par une douce lumière blanche (bon, le soleil aussi, à la base c'est une lumière blanche, mais heu..."surtout que la lumière de la lune n'est que la réflexion de celle du soleil" Ouai... ouai... mais si je veux que la lumière de la lune soit plus douce que celle du soleil alors que ça n'a pas de sens, c'est moi que ça regarde!) Même regarder l'obscurité, avoir ses sens exacerbés, ressentir une douce bise, le son de l'herbe qui se meut (ouai, mouvoir... J'aime beaucoup se verbe mais sa conjugaison est juste infâme...). J'aime la nuit.
Je ne pense pas que l'on puisse dire qu'il s'agit d'un monologue car à la base il s'agit d'une réponse à quelqu'un, quand bien même serait-on longuement en train de déblatérer,  et cela, de façon, plus ou moins... hum... "extravagante" ?, il s'agit plus d'un dialogue, même si, bien souvent, celui ne se résume pas vraiment aux deux interlocuteurs mais plus à la myriade de protagoniste que leur imagination peut créer.

Je sais que je ne parle pas pour rien dire mais ton phrasé est juste "on point" ; tu as très bien compris mon but et même son sens, je savais que tu le comprendrais sans que je n'ai besoin de réellement chercher à expliquer et pour une fois, je suis ravi d'avoir eu raison. Ta recherche de phrasé, de sens, de justesse est très bien réussi et très facilement repérable et apprécié. Pour beaucoup, le "mot juste" est une banale "idée non nécessaire", le "phrasé juste" une "notion souvent inconnue" mais de te voir ainsi chercher une telle justesse, je ne peux qu'en tomber sous le charme. La sémantique, une chose qui me (nous?) semble tellement naturelle qu'il est presque absurde de voir que cela n'est pas une norme...Concernant le "franglish" (je suis d'accord que ce terme est affreux, après avoir essayé avec "ençais" je peux t'avouer que cela est loin d'être mieux Very Happy) tu n'as pas besoin de te forcer à remplacer et encore moins à t'excuser, je suis grand adepte également et ayant un anglais pas trop dégueu, je pense pouvoir arriver même à te suivre bien plus facilement sur ce que tu souhaites dire si tu utilises certains termes anglais plutôt qu'une traduction alambiquée.

Je suis tout à fait d'accord et ce, sur tous les points de ce paragraphe... Que donc rajouter ? Hum... une "citation pour appuyer" ? "seulement 10% de ce que l'on dit est réellement ce que l'on dit, 90% est comment on le dit". (d'où le fait que je sois un grand fan de ton phrasé et tout ce qui compose "l'ornementation" de ton discours;)

(Petit aparté : Mon dieu la citation qui montre combien j'ai pu réécrire la phrase tellement il manque des mots et des accords... j'ai honte Embarassed )
Le projet est beau et tout à fait sensé, je ne peux que te pousser à le faire tant cela aura de la valeur ; et oui, il est plus convenu de le faire en "fin de vie" mais plus "normale" (à mes yeux) de le faire "en allant", car en effet, le moindre "accident" est si vite arrivé et potentiellement si dévastateur que cela pourrait tout détruire en l'espace d'un battement de cil. d'autant plus que, naturellement, la mémoire n'est pas quelque chose de fiable... L'on oublie, l'on modifie, l'on réécrit sans cesse notre passé ce qui ne donne plus que des bribes, des images qui elles sont véritables mais tout ce qui serait structuré autour ne serait que pure invention, donc oui, un mémoire avant que celle-ci ne se détériore est, selon moi, une bonne chose à faire.
Je ne pense pas que cela soit malicieux en cet instant car il n'y a pas de "malice" derrière cela, juste une grande qualité. Smile

Wink + Razz  = Mon contentement que tu aies pu ressentir cela Smile. Au final, j'eus encore eu raison, ce fut gagnant gagnant.
"Passer inaperçue", cela aurait été fort triste et fort improbable, ou tout du moins, j'ose l'espérer, car une telle présentation, cela ne devrait pas "passer inaperçu"..; Après, j'avouerai que si tu n'avais pas fait remonter ton sujet, je n'aurais jamais été le trouvé et donc je n'aurais jamais fait cette réponse et donc tu n'aurais jamais été "bien heureuse" et donc je n'aurais jamais été "bien heureux" de savoir que mon action qui ne serait jamais arrivé autrement t'a rendu "bien heureuse" et... je vais m'arrêter là parce que dés que je commence à rentrer dans ce genre de "délire", ça peut durer un certain moment Very Happy. Tout ça pour dire, que tu as bien fait de revenir, encore un "rêve" qui t'aura poussé à venir répondre ?

Pour les smiley, tu l'auras sans doute remarqué, mais, moi aussi, j'ai du mal à m'en passer... D'ailleurs le " Wink "est toujours l'un de mes plus gros tic d'écritures, notamment via sms... Mais je pense que cela est "naturelle" (après, peut-être qu'on est surtout des grands enfants qui aime bien juste faire des petites "bouilles", des grimaces, ou avoir des dessins dans nos longs romans Very Happy), en effet, ayant tous deux une certaine connaissance sémantique et cherchant la justesse, l'on se rend compte que dans nos propos, l'intonation peut clairement changer le sens du tout au tout et sûrement la peur d'être incompris nous pousse à chercher à faire comprendre d'autant plus à notre interlocuteur la réelle signification de nos propos afin qu'il ne se méprenne pas.
Ahahahha, le fait que tu aies dit "lem" est juste désopilant.... Je ne pense pas que cela montrer le fait de "ne voler pas bien haut" mais plutôt, une certaine pureté, innocence dans l'approche que tu as eu de mon récit, celle d'une femme avec des yeux d'enfants et je trouve ça très beau Smile Et encore une fois, je suis heureux de savoir que cela a pu égayer ta journée.

deuxième partie..; Pfiou... moins de scroll à faire, ça sera bien plus facile, mais d'ailleurs.... Si tu as dû couper ton message en deux à cause de la potentielle longueur, je pense que vu que je te réponds avec une longueur relativement similaire (quoique je triche, je n'ai pas mis de citations, donc forcément cela prend moins de place), il y a de fortes chances qu'il me faille en faire de même.. hum... Je verrais lorsque j'aurais fini, j'aimerais ne pas avoir à le couper en deux mais si cela est nécessaire je pense que je couperais ici afin d'avoir une réponse d'autant plus similaire à la tienne (et peut-être pour "t'embêter un peu" avec un double message lorsque tu voudras y répondre Very Happy).

Ahaha, l'enchaînement des deux actions => Le chat veut jouer, la latte qui lâche ; je trouve cela très amusant car je m'imagine la scène, toi en train d'écrire, le chat qui vient se glisser contre toi avec un regard joueur, toi qui lui demandes "tu veux jouer ?", lui qui fait des bonds de partout, toi qui attrape un jouet quelconque, et commence un "ballet infernal" avec ton chat pendant quelques minutes et suite à ça t'élancer sur ton canapé et celui qui accuse le coup Very Happy Puis toi qui avait le sourire d'avoir joué avec ton chat qui éclate de rire après t'être arrêté de bouger, l'espace d'un instant, histoire de comprendre ce qui venait de se passer et enfin qui te lève avec encore le sourire au lèvre, posant le chat, retournant le canapé, et remettant la latte en place avant de te dire "J'en étais où moi déjà ? Ah oui ! le message!" et retournant pour continuer celui-ci.
personne d'autre que moi ne peut me comprendre mieux que quiconque
J'ai relu cette phrase maintes et maintes fois, ne sachant même pas si elle était "correcte", "redondante" ou juste "farfelue" Very Happy et lorsque j'ai voulu la "corriger/modifier" je me suis retrouvé dans de beaux draps car je ne savais même pas comment je pouvais le faire.. Donc je me suis dit qu'elle devait être "juste" mais je ne sais pas, à chaque fois que je la relis, je suis toujours perplexe...
Si le concept de base avait été "foireux" la continuation de celui-ci aurait été tout au moins bancal donc j'apprécie le compliment mais sur ce coup, c'est surtout ta métaphore qui était la plus juste, j'ai simplement continué l'idée sans même y apporter grande chose. Et oui, c'est souvent dans ce genre de "moments" ou l'on trouve des explications, des mots ou des images qui nous paraissent si "claires" que l'on arrive à s'en demander pourquoi l'on ne les a pas eu plus tôt...
Ayant un amour du langage et faisant de la poésie, bien souvent pour exprimer une idée, il me fallait du vocabulaire, car l'idée était très précise ou simplement car la métrique exigeait un certain nombre de syllabes et je dirais que quand bien même la vaste majorité de mon vocabulaire provient du fait que j'ai passé la majeure partie de mon enfance à discuter avec des adultes, l'exercice poétique, à n'en pas douter, m'aura apporté la quasi-totalité restante. C'est "chou" de voir cette petite anecdote et ce "petit carnet" qui continue de te suivre, tu l'as depuis ce temps-là ?
"Psittacisme" un mot que j'ai découvert il n'y a pas si longtemps également (quelques années) et je n'avais aucune idée qu'il pouvait s'écrire "psihacisme"... hum... Surprenant... Et donc le "h" , comment le prononce-t-on ici ? Un "h aspiré", "muet" ? hum...Intrigant...
J'avouerai que lorsque j'ai lu "précision accurate", j'ai tilté... Je me suis dit "tiens, elle a fait la traduction mais oublié de supprimer le mot anglais" puis j'ai lu l'entre-parenthèse et je vois l'idée mais de mon côté j'aurais préféré utiliser le terme "absolue" (que j'affectionne tout particulièrement) ou même mieux, j'aurais dit "avec une précision absolue, ou tout du moins, suffisante".
Je plussoie l'idée de la machine (et oui, sur commande hein, parce que bon... Je suis très loin d'avoir un cerveau qui fonctionne en tenant compte uniquement de la bienséance donc forcément, je risquerais de très rapidement me retrouver dans des situations très.... gênantes...). Je ne fais que dire le fond de ma pensée, et donc si cela te fait plaisir tu m'en vois ... (ouai, tu commences à avoir l'habitude... je pense que je n'ai même pas besoin d'écrire le mot que tu sauras déjà ce qu'il en est, je pense même que dans ta lecture il y a moyen que tu le lises sans  même qu'il soit présent..; D'ailleurs tiens, je ne vais pas le mettre, il est inutile vu qu'il est déjà omniprésent Very Happy). Je te dirai d'ailleurs que tu as eu une certaine chances de rencontrer autant de personnes de la sorte, car quand bien même cela est triste, cela est tout de même quelque chose de "rare"...

Ahah, avec ce smiley je serait incapable de dire si c'est ce que j'ai écrit ou bien si c'est moi qui te fait tant baver.... d'ailleurs, tu feras attention, tu en as fait une marre ! Smile Mais hum.. heu... Embarassed  Merci... Smile
Il est vrai que dans un autre contexte, cela pourrait très bien se rapporter à des aurores boréales (que je n'ai pas non plus pu voir directement, et pourtant, je trouve cela magnifique) Et concernant la suite, je suis entièrement d'accord encore une fois. Mais il est souvent bien dommage de voir que les gens pensent qu'il s'agit d'un manque de maturité alors qu'au contraire, accepter cette part de soi montre une preuve de maturité ; bien sûr, si l'on est capable de ne pas être tout le temps dans ce "mode enfant".

Je suis d'accord et je rajouterai même que lorsque l'on demande à autrui de dire comment ils nous perçoivent (dans une situation où la sincérité serait absolue, ce qui, avouons-le, sera rarement réellement le cas) l'on se retrouve encore avec une sorte de "miroir déformant" vu que la perception de celui-ci et encore plus son expression de celle-ci pourra être différente, donc oui, l'importance de se connaître pour ne pas se "perdre soi-même" au travers de ceux-ci.

Je "t'ôte les mots de la bouche", si de "par hasard", j'arrivais à "t'ôter les maux du cœur", je pense que cela me rendrait encore plus heureux Wink
J'aime beaucoup ta version, je vais donc te concéder la "victoire" sur ce coup-ci Wink Et bien, dirons-nous que savoir ce que fait une figure de style, c'est bien, savoir l'utiliser, c'est mieux, mais savoir la nommer, ça "fait bien dans une conversation" Very Happy La langue, organe très pratique dont Lilly semble aimer les "jeux que l'on peut en faire avec son usage"... Attention mesdames et messieurs, la température monte ! Very Happy
(Une construction "organique" d'une discussion, à l'écrit c'est rarement le cas, mais personnellement, j'aime bien et si tu apprécies j'en suis... (oui oui, on connaît la chanson Very Happy) Et oui franglish déjà abordé => NEXT!)

Et bien je t'en remercie et... (non non non ET non, on arrête avec le running gag, à un moment faut savoir s'arrêter..; On sait que tu es ravi, tu l'as déjà dit des dizaines de fois... "non, arrête, je l'ai pas dit autant que ça !" Tu rigoles ? Tu veux que l'on reprenne ton texte, même déjà dans ton MP tu l'avais trop répété... "ah oui, mais si tu comptes le MP aussi..." Même interlocutrice, même discussion... "Ouai mais non, ce n'est pas la même discussion, elles sont distinctes"... Grrr... C'est juste à cause de la foutue formulation qu'utilise celui qui écrit tout ça... Je pouvais pas utiliser les guillemets sinon on aurait pensé que c'était toi qui était en train de parler mais je voulais en mettre.... "Wow, Wow, Wow... Attends, attends là... Tu viens de considérer celui qui écrit comme une personne différente là ? T'es sérieux ? déjà que le fait que l'on ait été personnifié à ce point-là, on croirait presque une caricature de petit diable et du petit ange que l'on retrouve depuis l'aube des temps lorsque l'on parle de la conscience,  Et maintenant tu casses le quatrième mur en mettant en avant un auteur omniscient... ce qui n'est pas totalement faux, mais en même temps, on est tous la même personne et en soit, on est tous l'auteur...." Quatrième personnage rentre en scène, il porte  un costume semblable à celui d'un avocat, sa moustache et son assurance dans sa démarche lui donne l'air d'une personne de science et lui donne une valeur "d'arbitres...Bonsoir messieurs. "Ah ouai, non là ça commence vraiment à être du grand n'importe quoi, on va abréger..." (Moi ? péter un boulon ? meuh non... Very Happy)

Avec une imagination débordante, un soucis de la justesse et une certaine capacité de réflexion, je ne vois même pas comment l'on peut ne pas devenir utopiste en ce monde... Et il est vrai que niveau ressemblance, comme j'avais pu le dire lors de ma première réponse, l'on en a un sacré paquet et je suis bien heureux que cela soit également ta vision des choses. Et donc nous voici tous les deux en train de partager cet espoir Smile

Concernant l'amour, je suis tout à fait partant pour que cela puisse être un sujet en MP, mais pour ne pas simplement dire cela et ne rien rajouter pour le moment, je ferais moi aussi un "conféré" mais à l'étymologie du mot amour => philia / éros / agapé / storgé. Les quatre "piliers" de l'amour Smile.

Arrête ce verdict va me... Embarassed  trop tard... En cet instant tu fais de moi un homme comblé Embarassed . Mon prénom, en MP sera la moindre des informations que je pourrais te donner Smile
hum... *prend du recul et avec une petite voix*, j'habitais à une heure environ de châlons => 12km de Sézanne => Esternay => Vous êtes arrivé !
La danse, en effet, c'est un sujet que l'on pourrait aborder longuement... Conservatoire/internationale/studios hum... Où est passée celle qui disais ne pas avoir le rythme, être désynchronisée, etc ??? Je suis presque éhonté moi qui ne suis qu'amateurisme local pour le plaisir... Mais bon, il semblerait que je ne sois pas mauvais, donc je suis encore capable de ne pas me sentir trop ridicule à côté Smile

Comme j'avais pu te le dire dans ma réponse à ton MP que j'ai faite, moi aussi, avant "d'enchaîner" sur celle-ci, je te répondrais (et ai d'ailleurs quasiment fini) et avec plaisir cette "prolongation" en MP et comme j'ai pu te le dire également, n'hésite surtout pas à étancher ta curiosité !

Je pense également, comme j'avais pu le dire dans le MP, qu'il serait préférable d'agir ainsi. Wink
A peine réveillé, j'ai lu et répondu dans la foulée à tes messages et quand bien même cela m'aura pris un certain temps, il est loin d'être la nuit Smile Hum... la définition de "demain", pour toi cel représente le jour où tu te réveilles c'est cela ? Car bon, dans l'absolu, aujourd'hui était déjà demain. Wink (Très important les smiley, beaucoup plus que dormir, joke inside Very Happy) A très bientôt.

[15:12] Mic dropped
avatar
Zébrule26
Rayures apparentes
Rayures apparentes

Messages : 53
Date d'inscription : 12/07/2018
Age : 24
Localisation : Bourg Les Valence

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Nouvelle venue] Lilly sur le net ou Angélique IRL

Message par Zarbitude le Lun 20 Aoû 2018 - 20:12

Comment j'ai bien fait d'écrire mes deux petites lignes non ? Very Happy

avatar
Zarbitude
Rayures flamboyantes
Rayures flamboyantes

Messages : 5905
Date d'inscription : 06/12/2012
Localisation : Ici et maintenant

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Nouvelle venue] Lilly sur le net ou Angélique IRL

Message par Dams38 le Mar 21 Aoû 2018 - 11:22

Bienvenue ! et au plaisir de se rencontrer sur une IRL Grenobloise! (enfin si on y arrive ^^)

De mon côté je rebondis sur le fait que tu t'intéresses au Cinéma car c'est une de mes passions et ma petite sœur travaille dans ce domaine! n'hésite pas si tu veux échanger la dessus! Smile
avatar
Dams38
Rayures apparentes
Rayures apparentes

Messages : 86
Date d'inscription : 29/09/2016
Localisation : Grenoble

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Nouvelle venue] Lilly sur le net ou Angélique IRL

Message par AngelLilly le Sam 25 Aoû 2018 - 16:31

Zarbitude a écrit:Cool Very Happy
Comment ça va aujourd'hui ?

Je crois que j'allais bien ce jour-là, je ne saurais trop dire en fait. Mais aujourd'hui très bien Very Happy Je ne suis pas sur le forum tous les jours, navrée pour la réponse un peu tardive!

Zarbitude a écrit:Comment j'ai bien fait d'écrire mes deux petites lignes non ? Very Happy

Tu as bien fait oui ! C'est sympa d'avoir un peu de réponses légère aussi, c'est rapide à répondre Laughing

Dams38 a écrit:Bienvenue ! et au plaisir de se rencontrer sur une IRL Grenobloise! (enfin si on y arrive ^^)

De mon côté je rebondis sur le fait que tu t'intéresses au Cinéma car c'est une de mes passions et ma petite sœur travaille dans ce domaine! n'hésite pas si tu veux échanger la dessus! Smile

Merci ! Hâte également que les rencontres Grenobloise prennent de l'ampleur et sois régulières, je suis sûre qu'on y arrivera Wink Ah bah dis toi que j'ai étudié le cinéma depuis 8 ans, je suis beaucoup plus attiré par les séries que par les films, j'ai un peu hâte de quitter mon job dans un cinéma, pour qu'enfin le cinéma redevienne un loisir et non plus un boulot What a Face Ah elle fais quoi ta petite sœur? Smile
avatar
AngelLilly
Rayures apparentes
Rayures apparentes

Messages : 34
Date d'inscription : 12/03/2018
Age : 24
Localisation : Grenoble

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Nouvelle venue] Lilly sur le net ou Angélique IRL

Message par Arkay le Dim 26 Aoû 2018 - 11:23

Hello Angélique,
J'habite entre Lyon et Grenoble, si tu veux discuter hésite pas ! Smile
avatar
Arkay
Rayures timides
Rayures timides

Messages : 29
Date d'inscription : 18/02/2018
Age : 27
Localisation : Lyon

http://inwardmovement.github.io

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Nouvelle venue] Lilly sur le net ou Angélique IRL

Message par Dams38 le Dim 26 Aoû 2018 - 20:51



Merci ! Hâte également que les rencontres Grenobloise prennent de l'ampleur et sois régulières, je suis sûre qu'on y arrivera Wink  Ah bah dis toi que j'ai étudié le cinéma depuis 8 ans, je suis beaucoup plus attiré par les séries que par les films, j'ai un peu hâte de quitter mon job dans un cinéma, pour qu'enfin le cinéma redevienne un loisir et non plus un boulot What a Face Ah elle fais quoi ta petite sœur? Smile [/quote]

Tu bosses dans un cinéma?? je ne sais pas dans lequel tu travailles mais on a déjà dû se croiser selon ce que tu y fais car je passe pas mal de temps dans les cinémas grenoblois! j'espère que tu retrouveras vite le plaisir du Cinéma en tout cas car c'est quand même un art formidable! Smile C'est top en tout cas, que tu aies trouvé ta voie à travers les séries! tu vas faire de la recherche, genre une thèse tu penses?
Ma soeur est réalisatrice, elle vient de finir ses études Smile
avatar
Dams38
Rayures apparentes
Rayures apparentes

Messages : 86
Date d'inscription : 29/09/2016
Localisation : Grenoble

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Nouvelle venue] Lilly sur le net ou Angélique IRL

Message par AngelLilly le Lun 27 Aoû 2018 - 0:00

Réponse à Zébrule26

[23h23 : marrant comme heure de début ! Tu en penses quoi des heures miroirs toi? :p ]

Ah toi tu scroll? Moi je copie/colle ta réponse dans ma réponse et efface peu à peu ta réponse plus j'y réponds, ça me donne l'occasion de te citer plus facilement  Wink Mais je t'en prie, je suis ravie ( What a Face ) que tu soit flatté par mes compliments !  Smile

J'ai eu un cours d'ouverture avec différents séminaires/profs sur différents sujets bien éloignés de l'art pour justement nous permettre d'ouvrir nos axes de pensées. L'un de ces cours parlait de la relativité du temps et du jeu qu'il est possible de faire avec le cinéma (oui oui, encore mieux même si il avait parlé de série, il l'a mentionné qu'une seule fois, m'enfin, je m'en fou j'en ferais des tonnes d'articles dessus grâce à 12 Monkeys par exemple !). Et effectivement le temps est subjectif, il l'est l'autant plus parce (même si c'est mesurable, c'est infiniment trop petit pour être visible), une personne qui vivra au 50ème étage (pour faire obvious) ne vivra pas le temps de la même manière qu'une personne qui vivra au rez-de-chaussé. Il y a quelque chose à voir avec l'attraction terrestre, mais ça, ce n'est que le temps corporel (celui que notre corps subit). Il existe aussi le temps plus conceptuel, si nous n'avions pas de montre ni d'aptitude à prendre conscience du temps qui passe  (cf notre discussion  Wink ). L'imaginaire est également une notion que j'aime beaucoup (imaginaire collectif, imaginaire subjectif -dans la définition du terme- et imaginaire individuel -dans la création même par l'imagination de ce même individu-).

Quand le monde s'endors, nous restons là à contempler les merveilles dont il a le potentiel à faire rêver, même éveillé. J'aime cette atmosphère reposante, apisante, douce et peu éclairé, juste la lumière de la lune et des astres nous suffisent. J'aime la nuit également (zut il manque un smiley high five !)  cheers Oui, je te rejoins sur le mot dialogue, même si j'ai l'impression en écrivant (bien que je m'adresse à toi, cher lecteur  Wink ) que j'écris une sorte de monologue qui sera surtout lu (par d'autres que toi également, faut pas se leurrer, on est en public ici, bien que qui irait lire ce genre de long pavé?  Razz )

Concernant mes mémoires de vie : Je crois que tu as bien vu/expérimenté et compris qu'il me faudrait d'abord et avant tout un dictaphone pour pouvoir énumérer toutes mes anecdotes avant de les retravailler par écrit  Laughing D'ailleurs j'avais commencé une "intro" pas trop dégeu, mais j'ai commencé le chapitre 1 par une partie assez récente de ma vie, je ne saurais comment "découper" cette écriture, tant le projet pour moi sera sur la longue durée, et comme j'en apprends encore sur mon passé et qu'il me reste encore des trous noirs, je ne saurais comment approcher cette dissection et ce découpage de ma vie ^^

Pour les smileys, de mon côté (bien qu'on puisse parfois les prendre comme l'on souhaite, les interpréter d'une manière sournoise, avec un regard plus tendu vers la vengeance ou vers un côté plus gentillet), cela rajoute de l'humanité, un semblant de chaleur que la voix permets de transporter avec les différentes intonations qu'il n'y a pas dans l'écrit. Et surtout, cela permets pour ma part d'écrire et de placer mon expression faciale et de m'amuser à utiliser des icônes compréhensible dans plusieurs langues Very Happy

Mon carnet, j'en ai eu plusieurs, et au fur et à mesure (comme il me sert à plusieurs choses à la fois) il rétrécit de plus en plus. Celui d'en ce moment, où je l'ai depuis presque 2 ans maintenant, je l'ai trouvé dans un magasin de déstockage à bas prix, je l'ai trouvé mignon et depuis il ne fait que de me suivre. Et comme j'utilise un stylo qui peut s'effacer, je ré-écrit et ré-agence mon petit carnet, et à force, il en perds ses feuilles. Mais j'en ai déjà 2 en stocks en cas de besoin. A chaque fois que j'essaie de me dire que celui ci servira à cela, et l'autre à ceci, j'en reviens toujours à en garder qu'un sous la main et à écrire tout dessus. Vraiment style bloc-note avec une forme plus cahier/carnet que bloc-note avec des feuilles facilement détachable. Il y comporte (en ce moment) encore des conceptions tirés de mon imagination et de la transposition d'une manière de concevoir les relations entre les textes (l'intertextualité de Gérard Genette) que j'ai (d)écrite à propos des relations entre les médias/médiums. Sujet très passionnant d'ailleurs, qui m'a valu un beau 17 dans un de mes cours de cette année  Very Happy

Moi une marre de bave? Voyons, n'en n'es-tu pas ... Ravi?  Razz (running gag  Twisted Evil ) [D'ailleurs, tout va bien dans ta caboche, chacun a repris ses esprits?  Smile Vous me faites une représentation théâtrale plus tard et c'était la répétition générale, c'est ça?   Razz  ]

Se créer en se basant sur ce qu'autrui nous dit, je ne suis pas sûre que cela soit un si bonne chose, mais prendre en compte que ce miroir est déformant selon les objectifs de nos interlocuteurs est essentiel, sans cela, nous allons croire n'importe qui et être ballotté de définitions en définitions sans jamais se retrouver dans ses baskets. Mais si l'on ( Wink ) est suffisamment attentif à certaines remarques, autrui peut nous permettre d'avancer en comprenant un peu mieux comment nous avons agit  Smile vive le feedback !

La langue, écrire ou orale, si elle est toujours parlé couramment par plusieurs personnes est considéré comme vivante. De là, nous pouvons effectivement dire que la langue a potentiellement des organes, et donc peut être organique ...  Laughing

J'ai cuté pas mal de choses que nous avons effectivement abordé par MP (mais ils sont fou, même en ayant parlé par MP ils se répondent ici bas... Mais que veux-tu, les jeunes d'aujourd'hui, ils leur faut tout... Qu'est-ce que vous racontez! On a juste besoin de s'exprimer, c'est normal et c'est un besoin fondamental pour le commun des mortels ! Eh bien qu'ils se répondent par MP et qu'ils laissent les autres tranquille, ici c'est un espace public ! Mais attends, ils ont le droit de s'exprimer en public s'ils le veulent... Mais d'ailleurs, c'est quoi un MP?  Arrow )

A vous Roger ! What a Face

[23h59]


Dernière édition par AngelLilly le Lun 27 Aoû 2018 - 4:28, édité 5 fois
avatar
AngelLilly
Rayures apparentes
Rayures apparentes

Messages : 34
Date d'inscription : 12/03/2018
Age : 24
Localisation : Grenoble

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Nouvelle venue] Lilly sur le net ou Angélique IRL

Message par AngelLilly le Lun 27 Aoû 2018 - 0:08

Arkay a écrit:Hello Angélique,
J'habite entre Lyon et Grenoble, si tu veux discuter hésite pas ! Smile

Avec plaisir ! Je suis de passage par moment sur le forum, mais pourquoi pas échanger par MP pour faire plus ample connaissances Wink

Dams38 a écrit:
Tu bosses dans un cinéma?? je ne sais pas dans lequel tu travailles mais on a déjà dû se croiser selon ce que tu y fais car je passe pas mal de temps dans les cinémas grenoblois! j'espère que tu retrouveras vite le plaisir du Cinéma en tout cas car c'est quand même un art formidable! Smile C'est top en tout cas, que tu aies trouvé ta voie à travers les séries! tu vas faire de la recherche, genre une thèse tu penses?
Ma soeur est réalisatrice, elle vient de finir ses études Smile

Hé bien on a définitivement du se croiser plus d'une fois vu que je suis à la caisse d'un cinéma d'art et d'essai (je tairais le nom en public, pour éviter qu'on me retrouve trop facilement What a Face moi parano?! pas du tout Laughing ). Alors je pense faire une thèse en Cultural Studies (approche très différente entre le côté anglo-saxon et français des recherches académiques), en mélangeant la sociologie et les séries pour faire démocratiser cet art et qu'on arrête de le détruite au profit des investissements du style "côté en bourse", à annuler des séries originales juste géniales qui ont un potentiel et une richesse inouïe, et à déterrer des séries qui ont marqué une époque afin de puiser dans le connu et la sûreté de faire des "vues" pour amonceler des publicitaires à chaque pause dans le visionnage Crying or Very sad Donc là M2 sociologue à Grenoble, puis thèse dans le monde anglosaxon, puis ensuite je pense probablement voyager dans le monde en faisant des post-doc, et ensuite enseigner (mais pas en France, vu ce qu'elle deviens, j'ai pas envie de servir de simple pion dans un pays qui ne veut pas vraiment prendre en compte l'éducation comme moyen pour se construire et être heureux Rolling Eyes ).

Ah cool, elle réalise plutôt des courts-métrages, des documentaires ou des longs-métrages de fictions? Smile
avatar
AngelLilly
Rayures apparentes
Rayures apparentes

Messages : 34
Date d'inscription : 12/03/2018
Age : 24
Localisation : Grenoble

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Nouvelle venue] Lilly sur le net ou Angélique IRL

Message par Zébrule26 le Lun 27 Aoû 2018 - 18:39

[17:20 Il est dit, concernant les heures miroir que lorsque l'on regarde l'heure à ce moment-là c'est que quelqu'un pense à nous, trouvant ça "sympa" comme idée, je l'ai gardé même sans trop y croire]

Avant, j'avais tendance également à copier/coller mais principalement parce qu'il n'y avait pas encore forcément les fonctions de "vision des autres réponses" ou qu'elles étaient très limitées donc c'était plus par nécessité qu'autre chose et il est vrai que j'aimais aussi avoir plus de facilité pour copier/coller, mais depuis j'ai plus l'impression que cela devient plus un travail de "débourrage" que de "création" lorsque j'utilise cette technique plutôt que le scrolling, rendant la tâche moins attrayante donc je suis resté sur le scrolling.

Ces cours et notamment celui-là, en particulier, ont dû être extrêmement intéressant ; j'espère que ce fut des cours "vivants" avec justement "jeu" et intégration de la classe dans l'étude de cette dimension (même si je doute que ce fut le cas). D'ailleurs, pour rebondir, le temps "corporel", comme tu l'as appelé est également différent d'un point de vue du déplacement sur l'axe des X, alors que même l'attraction serait parfaitement semblable et d'un point de vue "en mouvement" letemps devient relatif car en fonction de notre déplacement de son sens et de sa direction, celui-ci devient encore différent pour les individus (il y a tellement d'expériences absolument géniales sur le sujet et d'applications scientifiques... study Smile ) Comme tu auras sans doute remarqué, je suis un grand fan de tout ce qui concerne justement le temps et ces applications (tant et si bien qu'il suffit qu'il y ait un rapport avec le voyage temporelle dans un synopsis que, d'office, cela me donne envie de regarder) Je pourrais donc longuement en discuter, mais je pense que "distiller cela au fil de nos différentes conversations pourra être plus intéressant que de simplement pondre un essai dans l'instant Wink

Ah, la nuit.. c'est tellement... bzzzzz.... bzzzzz ... Agréable. Si seulement il n'y avait pas ces bzzzz... PAF ! foutus moustiques... Avoir ses sensations exacerbés, être paisible ; se retrouver dans un monde presque imaginaire tant celui-ci n'a rien à voir avec celui de la journée, les populaces laissant place aux habitants de la nuit, à ce silence presque envoûteur.... tout comme le temps, la nuit est un sujet où je peux me laisser aller et encore plus dans un dialogue bien plus corporel que littéraire, ayant ces projections mentales, mes sens en alertes où un simple touché, un simple souffle un puissant catalyste amenant à une torpeur intangible, un envoûtement faisant oublié la notion même de réflexion...
C'est un peu comme au théâtre, la limité entre une ligne de dialogue et un monologue peut souvent être assez ténue... (Hum... Peut-être des voyeurs, prenant plaisir à lire, à surprendre des instants, à contempler ces jeux, imaginant un univers créé par ces simples réponses. Tout comme l'on peut se plonger dans un livre, une discussion peut devenir tout autant captivante, surtout lorsqu'il n'y a pas besoin de participer mais il est vrai que je ne saurais dire si en ces lieux, il y a, ne serait-ce qu'une personne agissant ainsi. )

En effet, j'ai eu un certain "aperçu" Smile Hum... Je pense que pour l'instant, le "découpage" et autre "recollement/construction/agencement" ne devrait pas être à l'ordre du jour, d'abord synthétiser l"l'ensemble" des données où chaque anecdote devient une partie du puzzle et seulement lorsque (sur le moment) il semble ne plus y avoir de pièces dont tu te souviennes, alors là tu pourras commencer à agencer le tout afin que ce qui n'était qu de simples bouts de "tissus" deviennent un vrai patchwork.

Hum... pour te répondre sur les smileys : => scratch study scratch Smile Arrow scratch Idea Smile

Hum... je vois... Tiens d'ailleurs, c'est tout sauf surprenant que tu n'arrives pas à rester sur "un cahier pour-ci" / "un cahier pour ça" lorsque l'on a une pensée en arborescence et à grande vitesse il n'est pas naturel de séparer les réflexions surtout qu'une idée basique peut entraîner de multiples aspects de réflexions et vu que l'idée est transversale pourquoi essayer de séparer les réponses ? Wink
On pourra dire qu'une liste de course, et une pensée métaphysique n'ont rien à voir et pourtant si l'on s'amuse un temps soit peu l'on peut "facilement" trouver le "flot nuageux" reliant les deux.

ahahah... Hum... Si peu de mots et tellement sens possibles, si je devais répondre en smiley, à n'en pas douter je pourrais en utiliser au moins une dizaine différents, facile. [Hum... Pour l'instant je les contiens... Mais ils sont très forts... je doute de pouvoir les retenir éternellement... Il me semblerait même qu'ils attendent quelque chose... Qui arrive bientôt.... Je résiste... Mais je doute... De pouvoir... Les arrêter...] Very Happy

Il est à voir que comme l'étude d'un mouvement, et plus exactement de la correction de celui-ci, d'un point de vue neurophysiologique, l'on (Very Happy) ne fonctionne pas toujours en circuit "ouvert" (avec feedback), l'on peut être en circuit fermé et dans la situation, l'utilisation du feedback n'est pas toujours quelque chose que l'on peut choisir ou non de faire.

Ouhhh... L'approximation mal-t-à-propos.... vivant => organe... Elle est bien trop "simple" et inexacte pour que cela passe sans être relevée... Un être unicellulaire est vivant sans pour autant avoir d'organe.. Ouh... Que je suis pointilleux Very Happy Et après nul besoin d'avoir des "organes" pour être organique... C'est autant une pensée, qu'un mode de construction qu'un adjectif signifiant "provenant du vivant" :mode tilted on: Very Happy (moi ? Chieur ? Meuh non.... Very Happy)

En effet, je m'en sui rendu compte, au moins cela a permis de "faire respirer un peu le tout Smile" Je le sens.... Ils arrivent.... (La vision semblait ravir les protagonistes. Ils les observaient de loin et se concertaient entre eux, comme si, pour une fois, ils avaient trouvé un terrain d'entente.Tu vois ce que je vois ? "Aww.... Oui... Cela est presque trop beau... "qu'est-ce que tu dis ? C'est pas trop beau, c'est juste génial ! Déjà que le public nous a donné une vraie validité et donc une augmentation considérable de notre potentiel d'action, maintenant on nous amène également de la compagnie ! L'arbitre ne disant rien mais acquiesçait avec ce qui se disait, ne pouvant réellement détourner le regard de l'une d'entre elles, il semblait quelque peu émoustillé. "Bon... Je pense que l'on devrait tenter une approche, mais pour éviter que l'on se foire ou que l'on se tire dans les pattes... regardons un peu la situation... Bon... On ne connait pas leurs noms..."Heu... je te rappelle que, pour l'instant, hormis l'arbitre, on a pas vraiment de nom non plus "En effet... Bon... Et bien on va les nommer par leur trait caractéristiques, comme ça on saura de qui on parle..." Encore une fois il acquiesçait.Ouai, bonne idée ! "Bon, tout ça paraît presque scripté mais on sait jamais... donc laquelle vous attire le plus ?" Moi j'aime bien Orange, elle a du mordant, ça me plaît ! "Et toi l'arbitre tu as une préférence ?" Il semblait visiblement gêné, chose surprenante on dirait même que malgré son apparence et sa présentation, son caractère avait été déconstruit... Il en était presque à bégayer...Rouge...Dit-il d'une voix faible et mal-assuréeAH ba, c'est marrant ça, tiens ! Monsieur l'Arbitre perds tous ses moyens! ahahahhahahahhahaha "c'est bon, lâche-le un peu, je trouve ça mignon de le voir dans un tel état. Qui plus est, moi, ça m'arrange bien parce que Noire était celle qui me donnait le plus envie" Bon et bien c'est décidé, à l'atta.....)
[Pfiou, bon j'ai réusi à les retenir, mais c'est qu'ils ont faim ... je ne sais combien de temps je vais pouvoir les retenir... Peut-être serait- il plus "sage" d'au moins prévenir ces quelques demoiselles pour éviter que cela ne "dérape"... hum...]

La suite au prochain épisode....

[18:38]
avatar
Zébrule26
Rayures apparentes
Rayures apparentes

Messages : 53
Date d'inscription : 12/07/2018
Age : 24
Localisation : Bourg Les Valence

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Nouvelle venue] Lilly sur le net ou Angélique IRL

Message par Dams38 le Mar 28 Aoû 2018 - 13:41



Hé bien on a définitivement du se croiser plus d'une fois vu que je suis à la caisse d'un cinéma d'art et d'essai (je tairais le nom en public, pour éviter qu'on me retrouve trop facilement What a Face moi parano?! pas du tout Laughing ). Alors je pense faire une thèse en Cultural Studies (approche très différente entre le côté anglo-saxon et français des recherches académiques), en mélangeant la sociologie et les séries pour faire démocratiser cet art et qu'on arrête de le détruite au profit des investissements du style "côté en bourse", à annuler des séries originales juste géniales qui ont un potentiel et une richesse inouïe, et à déterrer des séries qui ont marqué une époque afin de puiser dans le connu et la sûreté de faire des "vues" pour amonceler des publicitaires à chaque pause dans le visionnage Crying or Very sad Donc là M2 sociologue à Grenoble, puis thèse dans le monde anglosaxon, puis ensuite je pense probablement voyager dans le monde en faisant des post-doc, et ensuite enseigner (mais pas en France, vu ce qu'elle deviens, j'ai pas envie de servir de simple pion dans un pays qui ne veut pas vraiment prendre en compte l'éducation comme moyen pour se construire et être heureux Rolling Eyes ).

Ah cool, elle réalise plutôt des courts-métrages, des documentaires ou des longs-métrages de fictions? Smile [/quote]

Wahou en voila un beau projet de vie! Smile Je t souhaite que tout cela fonctionne!! La sister vient de finir les études donc elle réalise principalement du court métrage et elle travaille sur son premier long Smile
avatar
Dams38
Rayures apparentes
Rayures apparentes

Messages : 86
Date d'inscription : 29/09/2016
Localisation : Grenoble

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum