Seul on va plus vite, ensemble on va plus loin. Paraît-il.

Aller en bas

Seul on va plus vite, ensemble on va plus loin. Paraît-il.

Message par Agram le Ven 30 Mar 2018 - 13:47

Bonjour(soir) à toutes et à tous!

C'est décidé.... Je me lance!

Alors alors....


Je me suis décidé à m'inscrire sur ce forum il y a quelques jours. Après moultes esquisses de présentation (toutes avortées, procrastination oblige), je me botte les fesses et prends un temps pour définitivement rédiger et mettre en ligne ladite.

L'exercice ne m'est pas familier, parler de moi et m'épancher s'avérant être une épreuve bougrement difficile pour moi.

Un bref historique s'impose néanmoins pour livrer la nature de ma démarche.

Un sentiment de décalage important m'habite depuis bien des années (je dirais depuis le cours élémentaire). Ma scolarité se déroule sans accrocs jusqu'au collège. Très bonnes notes, tout roule. Et patatra! Un malaise s'installe, sans jamais pouvoir le nommer, ni en identifier la source au début du collège.

Je loupe mon bac et quitte le système scolaire à 17 ans. Rupture familiale et je suis sommé de quitter le foyer l'année de mes 18 ans.
Je me dépatouille, tant bien que mal, hébergé ici et là, je m'évertue à vivre ma jeunesse avec toutes les découvertes qu'elle induit. Malgré ma condition précaire, je repasse mon bac l'année suivante en candidat libre. Sans avoir révisé le moindre contenu et étant toujours sans domicile. Par l'opération du Saint-Esprit, je l'obtiens (j'en reste encore coi).

Un compromis est trouvé avec mes parents à l'issue de ce "miracle". Le deal? Je retourne chez eux, à condition que je reprenne mes études. Me voilà en BTS.

Ma situation s'en trouve grandement améliorée et là.... Re Patatra.

3 mois de BTS et une "dépression sévère" s'empare de moi.
Exit le lycée.
Mes journées sont rythmées par les rendez-vous chez le psychiatre, la psychologue et le médecin traitant. Au début, on y va à tâtons.

Anxiolytiques? Marche Pas. On augmente les doses. Marche pas.
Neuroleptiques? Marche pas. On augmente les doses? Marche pas.
Etc, etc....

Le verdict tombe en cette période: Je me situe dans le "Spectre de la bipolarité".

Je me suis accommodé de ce diagnostic et ait tenu la barre, bon an mal an, enchaînant différents boulots mais sans enthousiasme ni projets.
Il y a peu, ma copine, avec qui nous partagions le même toit et 5 ans de vie commune, est partie se percher sur d'autres branches. Lassée de mon fatalisme et de mon apathie.
Pour couronner le tout, je perds un ami très cher

Enième dépression. Bord du gouffre. Un pied dedans.

Et puis et puis, ma mère se faisant du souci, m'envoie des liens d'articles et d'émissions de radio traitant de la "douance".

Qu'es aco?

A-t-elle perdu les pédales? Comment pourrais-je être concerné par ce "don" et me retrouver à l'orée de mes 30 ans dans une situation aussi précaire, sans ambitions, sans espoir, et aussi isolé. N'importe quoi....

Bon allez, je lis quand même et écoute l'émission.
Me voilà complètement bouleversé par les différents témoignages, et une impression flagrante que l'on parlait de moi.
J'en parle au toubib (non sans me sentir ridicule), et ce dernier m'oriente vers une psychologue faisant passer les fameux tests.

Il y a quelques jours, restitution. Et là.... La déflagration.
J'en suis. Mince alors....

Me voilà donc inscrit sur ce forum. A la recherche d'échange, de dialogues, et pourquoi pas d'outils pour mieux appréhender ma vie sous un jour nouveau et sortir de ce carcan destructeur.

Loin de moi l'idée de plonger dans le mélodrame, ni de me faire plaindre, là n'est pas l'objectif. Plutôt de présenter le chemin qui m'a mené ici et ce pourquoi.
J'imagine que ce genre de parcours est commun, hélas. Aussi, je vous remercie de votre lecture et vous souhaite, à toutes et à tous, une formidable journée sunny sunny sunny

Au plaisir de vous lire et de vous découvrir!
avatar
Agram

Messages : 3
Date d'inscription : 27/03/2018
Age : 30

Revenir en haut Aller en bas

Re: Seul on va plus vite, ensemble on va plus loin. Paraît-il.

Message par holokian le Ven 30 Mar 2018 - 14:05

Bienvenue en ces lieux Agram Smile
avatar
holokian

Messages : 528
Date d'inscription : 11/02/2018
Age : 41

Revenir en haut Aller en bas

Re: Seul on va plus vite, ensemble on va plus loin. Paraît-il.

Message par Agram le Ven 30 Mar 2018 - 18:14

Merci Holokian Smile
avatar
Agram

Messages : 3
Date d'inscription : 27/03/2018
Age : 30

Revenir en haut Aller en bas

Re: Seul on va plus vite, ensemble on va plus loin. Paraît-il.

Message par Patate le Ven 30 Mar 2018 - 19:06

Welcooome in the savane Algram !

Toute source qui aide à s'abreuver d'un peu de lumière est bonne à prendre.
Diag HP inclus.
avatar
Patate

Messages : 2352
Date d'inscription : 20/01/2017
Localisation : Gaïa

Revenir en haut Aller en bas

Re: Seul on va plus vite, ensemble on va plus loin. Paraît-il.

Message par Invité le Ven 30 Mar 2018 - 20:02

Sois le bienvenu Agram!

Bravo d'avoir osé livrer ton parcours, ce n'est pas une chose facile Smile

Je me demandais si le diagnostic de bipolarité avait été confirmé? Car tu n'évoques pas de périodes de type (hypo)maniaque.

J'espère que la découverte de ta douance t'aidera à retrouver estime de toi et confiance en l'avenir!

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Seul on va plus vite, ensemble on va plus loin. Paraît-il.

Message par Helico23 le Ven 30 Mar 2018 - 20:20

Bienvenu Very Happy
J'ai lu au cours de mes petites recherches sur les HP et compagnie que les HP sont parfois mal diagnostiqués bipolaires peut être était ce ton cas. J'espère que tu trouveras réponses à tes hypothétiques questions et que la nouvelle de ta douance éclairera ta vie d'un soleil nouveau et revigorant ^...^
avatar
Helico23

Messages : 7
Date d'inscription : 30/03/2018
Age : 23
Localisation : Belgique

Revenir en haut Aller en bas

Re: Seul on va plus vite, ensemble on va plus loin. Paraît-il.

Message par noixdecajou le Sam 31 Mar 2018 - 1:22

Je te souhaite la bienvenue

La corps médical t'as transformé malgré toi en un drogué (provisoire), voyons où cela te mène... Parfois ça libère, parfois ça enferme... Je te souhaite de bien respirer, mais noramelement la vie est belle, sauf gros bug imprévu...

C'est mignon ta pudeur de vouloir te révéler et en même temps fuir le pathos à tout prix, la dignité, tellement overrated haha
avatar
noixdecajou

Messages : 91
Date d'inscription : 22/10/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Seul on va plus vite, ensemble on va plus loin. Paraît-il.

Message par Agram le Sam 31 Mar 2018 - 10:09

Merci pour vote accueil chaleureux et votre bienveillance!
Ca fait du bien de vous lire sunny


Tempête a écrit:Sois le bienvenu Agram!

Je me demandais si le diagnostic de bipolarité avait été confirmé? Car tu n'évoques pas de périodes de type (hypo)maniaque.


Pour te répondre, Tempête, le diagnostic a été validé à cette époque et figurait dans mon dossier médical, jusqu'à ce que la neuropsy et mon médecin s'accordent à supprimer cette "pathologie" de mon dossier après validation de ma Zébritude. Dans les faits, cela ne change pas grand chose, mais symboliquement, c'était important de le faire. Pour moi. Pour me décoller cette étiquette.

Je pense que ce qui a induit le psychiatre en erreur, ce sont ces moments où j'étais plus ou moins "bien". Des tonnes d'idées, un besoin de découvrir, de manger la vie, de faire 30 choses en même temps et de n'en mener que peu à terme(j'avais 18 ans à l'époque, quoi de plus normal?). Cela a été assimilé à de l'hypomanie. De l'autre côté, ces moments où les charges émotionnelles étaient tellement fortes qu'elles me plongeaient dans un état dépressif.

Moments d'effusion, de grande activité, accompagnés de périodes de dépression = bipolarité.
Simple. Efficace.
Je ne peux pas en vouloir au corps psychiatrique pour autant, le diagnostic tombait sous le sens.

avatar
Agram

Messages : 3
Date d'inscription : 27/03/2018
Age : 30

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum