Un matin comme tous les autres

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Aller en bas

Un matin comme tous les autres

Message par PopuLady le Mer 28 Mar 2018 - 9:24

Encore une journée qui débute. C’est long c’est si long… Peut-être que si je divise mes 7h en demi-heures ça aura l’air plus court. Plus que 13 demi-heures ? Non, en fait ça n’a pas l’air plus court. Je m’ennuie. Dans le couloir une collègue parle sur le dos d’une autre. Comme d’habitude. Elle la traite de "verrue". Le petit groupe a l’air de bien s’amuser, c’est fédérateur d’insulter les absents.
J’ai envie de parler. Rectification : j’ai besoin de parler. A qui vais-je parler aujourd’hui ? Je ne veux pas d’un « salut ça va ? », je ne veux pas de banalités.
J’ai bien dormi cette nuit. Je suis encore fatiguée. Je suis toujours fatiguée. J’ai envie d’être dans mon lit, le meilleur endroit au monde.
Je me sens seule, un peu plus chaque jour. J’échangerai bien cette proposition de CDI contre un ami. Un seul ami. On m’a dit d’arrêter de focaliser là-dessus. J’arrête.
J’ai toujours voulu avoir cette vie. Un chéri qui m’aime, un appartement, un boulot fixe, des projets concrets. Je me sens vide. C’est peut-être l’impression d’être enfermée dans une routine qui m’étouffe. Plus de nouveauté, plus de frisson. Je suis devenue adulte tout d’un coup. J’ai peur.
Je chercher à m’évader. Croiser un regard dans la rue. Attirer l’attention de celui qui pourra me rassurer. Qui saura me comprendre ? C’est mal ce que je fais. Ne pas me contenter de ce que je possède. Lever les yeux vers l’ailleurs.
Mes yeux se ferment presque devant mon écran. Je veux replonger dans mes rêves. Ces rêves que je m’interdis. Dans ma poitrine, un vide que rien ne peut combler. Je pense à toi tous les matins, tous les soirs. Tu es celui qui me complète, tu n’es pas un. Tu n’es pas celui qui s’assoupit à côté de moi, confiant et amoureux. Tu es l’autre. Celui que je continue à rechercher malgré moi.
Je. Ne. Dois. Pas. Penser. A. Ça.
Plus que 6 demi-heures ? Encore ? Encore une journée qui débute… La même que la précédente. La même que la suivante.
avatar
PopuLady

Messages : 146
Date d'inscription : 03/03/2015
Age : 27
Localisation : 63

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un matin comme tous les autres

Message par Jérémy34 le Mer 28 Mar 2018 - 13:08

Tout change tout le temps. Pour l'observer, s'arrêter. Arrêter son corps et devenir Un-e. C'est la vie. C'est la mort. C'est Tout. Et nous sommes plus vastes que cela.
avatar
Jérémy34

Messages : 736
Date d'inscription : 07/08/2016
Age : 36
Localisation : Montpellier

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un matin comme tous les autres

Message par PopuLady le Mer 28 Mar 2018 - 13:41

@Jérémy34 Je n'ai pas trop compris le sens de ton message mais je vais partir du principe que c'était bienveillant Smile
avatar
PopuLady

Messages : 146
Date d'inscription : 03/03/2015
Age : 27
Localisation : 63

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un matin comme tous les autres

Message par Jérémy34 le Mer 28 Mar 2018 - 18:25

Smile
avatar
Jérémy34

Messages : 736
Date d'inscription : 07/08/2016
Age : 36
Localisation : Montpellier

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un matin comme tous les autres

Message par Darwin le Jeu 29 Mar 2018 - 16:09

Salut,

tu as les cartes en main, tu es la seule a décider et à choisir quoi faire de ta vie.

la stabilité, le boulot, le couple, les repas le dimanche en famille cela ne convient pas a tous.
Choisir c'est renoncer, avancer c'est faire des choix, avancer c'est renoncer..

si ce que tu vis ne te convient pas, la routine, le bureau ( j'ai les mêmes que toi dans le couloir au moment où j'écris ce mot) qu'es-ce qui t'empêche de bouger ? de changer ? de renoncer à cette situation ?

tu es jeune, il y a beaucoup de choses a découvrir sur cette planete, ne te laisse pas enfermée.

je me souvient d'une belle citation "la vie c'est comme les échecs, tu es enfermé dans une suite de coups conditionnés par tes choix antérieurs"

au plaisir de te lire, la journée se termine.

prends soin de toi.

Darwin
avatar
Darwin

Messages : 21
Date d'inscription : 19/09/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un matin comme tous les autres

Message par Jérémy34 le Ven 30 Mar 2018 - 8:27

De mon minuscule point de vue, c'est peut-être ton besoin d'évolution qui émerge.

Pour évoluer il est nécessaire de sortir de la zone de confort.

Ce n'est pas confortable, mais avec confiance l'inconnu-e est une découverte infinie.

Je ne peux te donner de solution, mais la nouveauté est à chaque instant si tu la laisses te surprendre et que tu te surprends toi-même.

Change un truc, sors d'une habitude, fais une chose nouvelle, change une habitude, crée une nouvelle habitude, fais exprès d'oublier quelque chose qui te semble important depuis tant d'années et qui emprisonne ton esprit, fais quelque chose que tu t'es toujours interdit-e, fais quelque chose que les autres t'ont toujours interdit-e, évolue...

Le bonheur n'est pas nécessairement confortable.
avatar
Jérémy34

Messages : 736
Date d'inscription : 07/08/2016
Age : 36
Localisation : Montpellier

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un matin comme tous les autres

Message par Misszoo le Ven 30 Mar 2018 - 19:21

Jérémy34 a écrit:De mon minuscule point de vue, c'est peut-être ton besoin d'évolution qui émerge.

Pour évoluer il est nécessaire de sortir de la zone de confort.

Ce n'est pas confortable, mais avec confiance l'inconnu-e est une découverte infinie.

Je ne peux te donner de solution, mais la nouveauté est à chaque instant si tu la laisses te surprendre et que tu te surprends toi-même.

Change un truc, sors d'une habitude, fais une chose nouvelle, change une habitude, crée une nouvelle habitude, fais exprès d'oublier quelque chose qui te semble important depuis tant d'années et qui emprisonne ton esprit, fais quelque chose que tu t'es toujours interdit-e, fais quelque chose que les autres t'ont toujours interdit-e, évolue...

Le bonheur n'est pas nécessairement confortable.

Ca ne m'était pas destinée mais ça me parle et c'est plus ou moins ce qui est ressortie d'une séance avec mon psy , peu à peu changer changer ses habitudes, avancer doucement , mais ce qui semblait simple sur le coup est en fait plus compliqué qu'il n y parait le regard sur soi et celui que les autres ont sur moi a du mal à changer...je ne savais pas que ça c'est très difficile à changer..

Ceci dit Populady tu n'es pas la seule à découper ta journée en demi heure pour survivre(ici je m'autorise à boire un café , prendre l'air , lire un article toute les heures ), et pour la vie du bureau , je fais bien semblant , c'est un peu pareil partout mais j'ai déniché une ou deux personnes qui sortent du lot...

Misszoo

Messages : 24
Date d'inscription : 08/03/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un matin comme tous les autres

Message par Jérémy34 le Ven 30 Mar 2018 - 19:50

très juste, Misszoo, remettre en question son propre monde des représentations est la plus délicate des actions. surtout quand nous avons été habitués (et quand nous le sommes encore) à construire notre monde des représentations avec les autres.

Mais les personnes bienveillantes, ce sont clairement celles qui m'intéressent le plus pour construire mon monde des représentations. J'en ai trouvé, j'en cherche encore.

Et le silence m'aide beaucoup. Le détachement aussi. La distance. La lucidité. Et des tas d'autres pratiques ou attitudes qui m'ont permis de changer et qui me permettent de changer pour devenir qui je veux vraiment être, au-delà de la pensée d'abord, puis au-delà des émotions, puis au-delà des sensations.

Qu'est-ce qu'il reste ? Les orientaux ont inventé un mot pour cela : nirvāṇa.
avatar
Jérémy34

Messages : 736
Date d'inscription : 07/08/2016
Age : 36
Localisation : Montpellier

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un matin comme tous les autres

Message par Misszoo le Ven 30 Mar 2018 - 20:15

Tout au fond de moi , je sais on va dire à peu près ou je vais depuis longtemps , par contre ça fait très peu de temps que je m'autorise à considérer mes opinions et à les exprimer d'avantage ...

Même en étant discrète et diplomate, je constate que si certains me suivent , d'autre me nuisent -surtout dans le cadre professionnel et éventuellement familiale , c'est même assez violent je ne m y attendais pas et pas toujours ceux que l'on pense
Populady tu sembles jeunes , si tu n'as pas pas trop d'obligations c'est plus facile de sortir des sentiers battues et de mener d'autres projets ...qui te tiennent à coeur.

Misszoo

Messages : 24
Date d'inscription : 08/03/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un matin comme tous les autres

Message par Jérémy34 le Ven 30 Mar 2018 - 20:52

j'ai effectivement constaté que la violence est la méthode employée la plus couramment, pour des raisons évidentes : facilité et stupidité. mon problème c'est la souffrance que la violence engendre.

cela étant, ne pas confondre une émotion avec son intensité est le premier pas vers la lucidité, car une émotion est généralement douce, rarement violente, en fait nous sommes tout le temps dans l'émotion, mais nous sommes si souvent habitués à sa douceur que nous ne le remarquons même plus. c'est quand l'intensité de l'émotion se manifeste, par la violence, que la souffrance est engendrée... ou non, avec la lucidité l'intensité de l'émotion disparaît très rapidement, parfois même avant de l'exprimer, mais cela demande une grande attention, ou concentration, ou vigilance.

Nous sommes encore des enfants question lucidité, avec toutes les choses extérieures dont nous préférons nous occuper.

J'ai choisi le chemin intérieur, je ne le regrette pas, je ne reviendrai pas en arrière, j'évolue vers la moindre souffrance.
avatar
Jérémy34

Messages : 736
Date d'inscription : 07/08/2016
Age : 36
Localisation : Montpellier

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un matin comme tous les autres

Message par PopuLady le Mer 4 Avr 2018 - 9:20

Ce n'est pas comme si j'étais réellement enfermée. J'ai ce boulot depuis même pas 6 mois, je suis en couple depuis même pas un an. Je ne vais pas tout lâcher comme ça juste parce que parfois je me sens mal. Cette vie c'est tout ce dont j'ai toujours rêvé. Certes, il me manque quelque chose (ça c'est mon instinct de séductrice qui parle, j'ai toujours besoin du frisson des débuts) mais ce n'est pas pour autant que je compte remettre tout en cause. J'ai mes projets de vie qui sont sur le point de se concrétiser (le mariage, le bébé, tout ça tout ça), je n'abandonnerai pas
avatar
PopuLady

Messages : 146
Date d'inscription : 03/03/2015
Age : 27
Localisation : 63

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un matin comme tous les autres

Message par Jérémy34 le Mer 4 Avr 2018 - 12:24

Very Happy

Puisque tu es en train de vivre ton rêve et que tu ne l'abandonneras pas, tu peux alors t'intéresser à ce qui parfois te fait te sentir mal, avec amour et bienveillance et lucidité. Cela ne remet pas en question ce que tu vis mais la façon dont tu le vis.

La CNV est un moyen parmi d'autres.

En ce qui concerne la capacité de présence il y a la sophrologie, la pleine conscience, la méthode Vittoz, etc.

Et tu peux aussi chercher la relaxation. Cela fonctionne.

Amour et Bienveillance
avatar
Jérémy34

Messages : 736
Date d'inscription : 07/08/2016
Age : 36
Localisation : Montpellier

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un matin comme tous les autres

Message par Hortense le Mer 4 Avr 2018 - 14:19

PopuLady a écrit:Ce n'est pas comme si j'étais réellement enfermée. J'ai ce boulot depuis même pas 6 mois, je suis en couple depuis même pas un an. Je ne vais pas tout lâcher comme ça juste parce que parfois je me sens mal. Cette vie c'est tout ce dont j'ai toujours rêvé. Certes, il me manque quelque chose (ça c'est mon instinct de séductrice qui parle, j'ai toujours besoin du frisson des débuts) mais ce n'est pas pour autant que je compte remettre tout en cause. J'ai mes projets de vie qui sont sur le point de se concrétiser (le mariage, le bébé, tout ça tout ça), je n'abandonnerai pas
Ben oui, c'est vrai, quand on est sur la mauvaise voie, autant aller jusqu'au bout. Histoire que le problème s'aggrave, jusqu'à ce qu'on ait le déclic.
"Je vais bien, tout va bien, je suis gaie, tout me plait... ouaiiiis !"

Je sais ce que signifie s'entêter dans l'erreur. Fais gaffe, une fois le "rêve" terminé, le réveil est dur.
avatar
Hortense

Messages : 5182
Date d'inscription : 08/03/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un matin comme tous les autres

Message par PopuLady le Mer 4 Avr 2018 - 15:24

Merci pour ton message Hortense. C'est vraiment très gentil.
avatar
PopuLady

Messages : 146
Date d'inscription : 03/03/2015
Age : 27
Localisation : 63

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un matin comme tous les autres

Message par Hortense le Mer 4 Avr 2018 - 16:08

Ca n'est pas très doux, j'avoue mais je crois que ça n'est pas forcément te rendre service que de te conforter dans un choix qui ne te convient pas. S'il te convenait, tu ne te poserais pas de question. Penses-tu être prête à aller faire un vrai point chez un professionnel qui pourra t'aider à faire le tri ?
avatar
Hortense

Messages : 5182
Date d'inscription : 08/03/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un matin comme tous les autres

Message par PopuLady le Mer 4 Avr 2018 - 16:20

Non, merci ça ira. J'ai déjà "fait le point" pas mal de fois avec des professionnels.
Ce choix de vie me convient, j'ai bien le droit d'avoir des coups de panique et de découragement, non ? Avec tout ce qu'il m'arrive en ce moment ça serait bien normal...
avatar
PopuLady

Messages : 146
Date d'inscription : 03/03/2015
Age : 27
Localisation : 63

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un matin comme tous les autres

Message par Hortense le Mer 4 Avr 2018 - 16:30

Ah ben, je ne sais pas. Je ne peux que répondre subjectivement.
Subjectivement, parce que ça fait écho à mon histoire personnelle de ressentis que je n'ai pas écoutés quand j'étais jeune.
Subjectivement aussi parce que je ne te connais pas, je ne vois de toi qu'une part que tu as souhaité livrer.

Je ne peux donc te parler qu'à partir de ce ressenti, en fonction de ce que j'aurais aimé lire, si, à ton âge, j'avais exprimé la même chose (et c'est à quelques mots près ce que j'aurais exprimé). Quelques personnes auraient pû me donner leur point de vue et s'en sont gardés. En même temps, aurais-je été prête à entendre ? Je n'en sais rien.

Donc, forcément, je peux me tromper, j'espère me tromper. Mais si ça t'a touché, ça peut aussi être l'occasion de rebondir, te recentrer sur toi, tes besoins, tes aspirations profondes.
avatar
Hortense

Messages : 5182
Date d'inscription : 08/03/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un matin comme tous les autres

Message par PopuLady le Mer 4 Avr 2018 - 16:44

Et du coup tu aurais quitté ton boulot, ton partenaire, ton logement et tu aurais avorté ?!
Une chouette vie, seule et à la rue... Voilà ce qui arrive à ceux qui écoutent trop leurs ressentis Rolling Eyes

En tous cas, pas question de foutre en l'air toutes ces belles choses que j'ai passé plus de 5 ans de ma vie à construire. Et tant mis si parfois je me sens enfermée. Il faut savoir être réaliste. On ne peut pas être au top 7j/7. Il y a forcément des moments de doute. A force de tout vouloir on se retrouve avec... RIEN

(et pas question d'aller voir un psy ! "Je vais bien, tout va bien, je suis gaie, tout me plait... ouaiiiis !")
avatar
PopuLady

Messages : 146
Date d'inscription : 03/03/2015
Age : 27
Localisation : 63

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un matin comme tous les autres

Message par Hortense le Mer 4 Avr 2018 - 18:50

Ben du coup, la conversation est stérile. Fin de l'histoire.
avatar
Hortense

Messages : 5182
Date d'inscription : 08/03/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un matin comme tous les autres

Message par Jérémy34 le Mer 4 Avr 2018 - 23:56

Pas de mon point de vue. Tu prends tout de suite le taureau par les cornes au lieu de l'approcher avec douceur, naturellement si tu fonces dessus il va t'envoyer à terre.

Il est important d'écouter ses ressentis, pas nécessairement de les suivre.

Ce n'est que mon point de vue. Mais... veux-tu le meilleur pour toi, ton compagnon et vos futurs enfants ?
avatar
Jérémy34

Messages : 736
Date d'inscription : 07/08/2016
Age : 36
Localisation : Montpellier

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un matin comme tous les autres

Message par fleurdesel le Jeu 5 Avr 2018 - 5:11

@Populady : tes messages me font penser au scénario de type "après" en analyse transactionnelle.
Grosso modo, un scénario est un plan de vie qu'on établit dans son enfance à partir de ce qu'on vit et de notre analyse de ce qu'on vit.
Dans les scénarios de type "après", on ne s'autorise pas à être heureux avant d'avoir eu/fait/vécu... quelque chose. Ceux qui sont le plus ancrés là-dedans trouvent toujours une nouvelle chose à devoir avoir/faire/vivre avant d'être heureux... parce que sinon, ils sont confrontés comme toi à ce "OK, et maintenant ?" et ça leur est difficile à vivre. Du coup, je trouve plutôt positif que tu sois consciente de cette sensation que même si tu as tout ce que tu as voulu, il y a un malaise.
Si tu veux creuser le sujet, voici un bon PDF sur le sujet. Je te recommande aussi chaudement Claude Steiner : Des scénarios et des hommes

bon cheminement sunny
avatar
fleurdesel

Messages : 867
Date d'inscription : 23/06/2011
Age : 39
Localisation : Périgord

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un matin comme tous les autres

Message par PopuLady le Jeu 5 Avr 2018 - 8:31

@fleurdesel : Merci beaucoup, je m'en vais de ce pas jeter un œil à ça
Merci !
avatar
PopuLady

Messages : 146
Date d'inscription : 03/03/2015
Age : 27
Localisation : 63

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un matin comme tous les autres

Message par Robot Hypersensible le Jeu 5 Avr 2018 - 9:55

fleurdesel a écrit:Grosso modo, un scénario est un plan de vie qu'on établit dans son enfance à partir de ce qu'on vit et de notre analyse de ce qu'on vit.
Dans les scénarios de type "après", on ne s'autorise pas à être heureux avant d'avoir eu/fait/vécu... quelque chose. Ceux qui sont le plus ancrés là-dedans trouvent toujours une nouvelle chose à devoir avoir/faire/vivre avant d'être heureux... parce que sinon, ils sont confrontés comme toi à ce "OK, et maintenant ?" et ça leur est difficile à vivre. Du coup, je trouve plutôt positif que tu sois consciente de cette sensation que même si tu as tout ce que tu as voulu, il y a un malaise.
Si tu veux creuser le sujet, voici un bon PDF sur le sujet. Je te recommande aussi chaudement Claude Steiner : Des scénarios et des hommes
L'angoisse...

Merci pour ces infos.
avatar
Robot Hypersensible

Messages : 74
Date d'inscription : 19/03/2018
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un matin comme tous les autres

Message par PopuLady le Jeu 5 Avr 2018 - 10:00

Je regrette tellement d'avoir posté ce message dans un moment de faiblesse ... Neutral
avatar
PopuLady

Messages : 146
Date d'inscription : 03/03/2015
Age : 27
Localisation : 63

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un matin comme tous les autres

Message par Robot Hypersensible le Jeu 5 Avr 2018 - 10:08

PopuLady a écrit:Je regrette tellement d'avoir posté ce message dans un moment de faiblesse ... Neutral
Pourquoi regretter ? Si ça t'a fait du bien sur le coup...
C'est important de se libérer à l'écrit lorsqu'un mal-être monte en nous ! Il n'y a rien à regretter.

En plus ça ouvre à des réflexions ! La vie est belle clown
avatar
Robot Hypersensible

Messages : 74
Date d'inscription : 19/03/2018
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum