Le groupe des gentils subtils

Page 3 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Aller en bas

Re: Le groupe des gentils subtils

Message par Patate le Lun 19 Mar 2018 - 21:21

P'tain t'es con, je rigole toute seule dans ma cuisine !!! Pété de rire

Oui parlons de moi, non de toi !
Arrête de floomouler pliz.

Patate
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 2350
Date d'inscription : 20/01/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le groupe des gentils subtils

Message par Hortense le Lun 19 Mar 2018 - 21:27

Qu'on parle de toit ? Ardoises ou tuiles ? Je parie sur la tuile...
avatar
Hortense
Rayures flamboyantes
Rayures flamboyantes

Messages : 5019
Date d'inscription : 08/03/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le groupe des gentils subtils

Message par Patate le Lun 19 Mar 2018 - 21:29

Hortense a écrit:Qu'on parle de toit ? Ardoises ou tuiles ? Je parie sur la tuile...

Toit ?
Je ne suis pas sûre que cela fasse une très bonne chute.
Sur ce, je vais au salon...
avatar
Patate
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 2350
Date d'inscription : 20/01/2017
Localisation : Gaïa

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le groupe des gentils subtils

Message par Robot Hypersensible le Lun 19 Mar 2018 - 22:37

Patate a écrit:Par exemple, quand je t'ai lu, Robot Hypersensible, sur ta façon de concevoir l'amour, cela m'a beaucoup heurté. Je ne comprends pas cette notion de «mérite» et de «donnant-donnant» en amour.
Je suis de ceux qui pensent l'amour comme un «partage» et un «don de soi». Mais peut-être que j'ai mal compris ton propos.
Crois-moi, le plus heurté par ma façon de concevoir l'amour, c'est bien moi-même...

En l'occurrence, là je parlais de partage d'amour en général. Pas le partage d'Amour exclusif dans le cadre d'une relation amoureuse : parce que, oui, j'ai aussi ce principe de l'exclusivité... Lorsque je me donne à quelqu'un, c'est corps et âme presque à la mort.

  Si tu veux plus de détails sur ma vision de "mérite", j'entends par-là que je ne peux pas vraiment donner de l'amour à un passant, par exemple, si j'estime qu'il ne remplie pas mes principes. Parce que je sais qu'il ne comprendrait pas l'intensité avec laquelle je pourrais l'aimer. C'est une protection obligatoire (selon ma perception) pour moi. Sinon je souffre trop de voir que je donne de l'essence de mon être à quelqu'un, qui qu'il soit, avec toutes mes émotions et toutes mes bonnes intentions alors que l'intéressé ne le reçoit/perçoit pas ainsi.....
  C'est complexe a expliquer Smile

Mais j'ai justement cette notion de "partage". Mais la puissance de mes émotions et sentiments (puisque je m'accroche et attarde beaucoup trop sur les détails, les symboliques et le passé) sont dans 99,9% des cas unilatéraux. Et je ne parle toujours pas de relation amoureuse, hein ! Je parle de partager l'amour autour de soi : à ses amis, à ses collègues, à sa famille...


Mais, comme je l'ai déjà écrit, je suis en train de me remettre en question sur ça, pour mieux m'ouvrir aux autres. Parce qu'aider les autres ça me fait du bien, mine de rien Smile
avatar
Robot Hypersensible
Rayures apparentes
Rayures apparentes

Messages : 74
Date d'inscription : 19/03/2018
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le groupe des gentils subtils

Message par Hortense le Lun 19 Mar 2018 - 22:44

L'amour, ça n'existe pas. Tout le monde y croit, ou presque, mais ça n'est qu'une illusion. Quelques molécules qui se promènent dans le cerveau, c'est tout.

Ca va, c'est assez subtil, comme discours ou bien je reprends mes aiguilles ?
avatar
Hortense
Rayures flamboyantes
Rayures flamboyantes

Messages : 5019
Date d'inscription : 08/03/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le groupe des gentils subtils

Message par Invité le Lun 19 Mar 2018 - 22:45

Moi je crois que si il n'existe pas, il existe quand même et qu'il s'agit de le faire advenir.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le groupe des gentils subtils

Message par Invité le Lun 19 Mar 2018 - 22:47

Alors faut retrousser ses manches pour sûr.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le groupe des gentils subtils

Message par Invité le Lun 19 Mar 2018 - 22:49

-


Dernière édition par Hyaden le Lun 3 Sep 2018 - 0:07, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le groupe des gentils subtils

Message par Invité le Lun 19 Mar 2018 - 22:58

Après des mots aussi intelligents et pertinents que ça, moi je sais plus quoi dire.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le groupe des gentils subtils

Message par Invité le Lun 19 Mar 2018 - 23:03

Parce que c'est vrai, il n'y a pas de don de soi si il n'y a pas de don de soi.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le groupe des gentils subtils

Message par Invité le Lun 19 Mar 2018 - 23:08

-


Dernière édition par Hyaden le Lun 3 Sep 2018 - 0:07, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le groupe des gentils subtils

Message par Robot Hypersensible le Mar 20 Mar 2018 - 9:06

Hortense a écrit:L'amour, ça n'existe pas. Tout le monde y croit, ou presque, mais ça n'est qu'une illusion. Quelques molécules qui se promènent dans le cerveau, c'est tout.
3 phrases, 1 contradiction.
avatar
Robot Hypersensible
Rayures apparentes
Rayures apparentes

Messages : 74
Date d'inscription : 19/03/2018
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le groupe des gentils subtils

Message par Invité le Mar 20 Mar 2018 - 9:37

Mon humeur semble trop gentille pour pouvoir ajouter à vos subtilités mais j'ai cependant envie d'approuver Robot. Et je pense qu'il a tort de croire qu'il a tort. Une de mes récentes lectures m'a conduite à m'autoriser qu'aimer n'importe qui, n'importe quand, était une gageure de notre monde chrétien. C'est même cruel, oui, j'ose penser que nous contraindre par une morale poussée à ses excès à aimer qui nous fait chier, c'est du sadisme. C'est même salir ce que l'amour a de beau. Je crois qu'on pourrait se contenter de foutre la paix à qui nous fait chier pour ne pas toujours être en guerre, mais l'aimer ? pitié ! non !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le groupe des gentils subtils

Message par Invité le Mar 20 Mar 2018 - 9:52

Hortense a écrit:L'amour, ça n'existe pas. Tout le monde y croit, ou presque, mais ça n'est qu'une illusion. Quelques molécules qui se promènent dans le cerveau, c'est tout.

Ca va, c'est assez subtil, comme discours ou bien je reprends mes aiguilles ?

Tes aiguilles ou tes anguilles ? Wink
Attention aux mailles, ça glisse et ça risque de filer !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le groupe des gentils subtils

Message par Patate le Mar 20 Mar 2018 - 10:04

Robot Hypersensible a écrit:
Patate a écrit:Par exemple, quand je t'ai lu, Robot Hypersensible, sur ta façon de concevoir l'amour, cela m'a beaucoup heurté. Je ne comprends pas cette notion de «mérite» et de «donnant-donnant» en amour.
Je suis de ceux qui pensent l'amour comme un «partage» et un «don de soi». Mais peut-être que j'ai mal compris ton propos.
Crois-moi, le plus heurté par ma façon de concevoir l'amour, c'est bien moi-même...
Spoiler:

En l'occurrence, là je parlais de partage d'amour en général. Pas le partage d'Amour exclusif dans le cadre d'une relation amoureuse : parce que, oui, j'ai aussi ce principe de l'exclusivité... Lorsque je me donne à quelqu'un, c'est corps et âme presque à la mort.

L'amour est une «notion» pas une seule voie. Oui amour «en général».
L'amour serait excluant, exclusif ?
Jusqu'à ta mort... et l'amour de toi ?


  Si tu veux plus de détails sur ma vision de "mérite", j'entends par-là que je ne peux pas vraiment donner de l'amour à un passant, par exemple, si j'estime qu'il ne remplie pas mes principes. Parce que je sais qu'il ne comprendrait pas l'intensité avec laquelle je pourrais l'aimer. C'est une protection obligatoire (selon ma perception) pour moi. Sinon je souffre trop de voir que je donne de l'essence de mon être à quelqu'un, quelqu'il soit, avec toutes mes émotions et toutes mes bonnes intentions alors que l'intéressé ne le reçoit/perçoit pas ainsi.....
  C'est complexe a expliquer Smile

L'amour est il uniforme ?
Un passant trébuche, chute, lui tendre la main, lui demander si tout va bien, n'est ce pas de l'amour ?
Comment savoir, dans l'instant, si cet inconnu est digne de ton amour ?
Qu'est ce que l'amour ?


Mais j'ai justement cette notion de "partage". Mais la puissance de mes émotions et sentiments (puisque je m'accroche et attarde beaucoup trop sur les détails, les symboliques et le passé) sont dans 99,9% des cas unilatéraux. Et je ne parle toujours pas de relation amoureuse, hein ! Je parle de partager l'amour autour de soi : à ses amis, à ses collègues, à sa famille...

Es tu dans l'amour ou dans les principes de l'amour ?
Qu'est ce que l'amour ?


Mais, comme je l'ai déjà écrit, je suis en train de me remettre en question sur ça, pour mieux m'ouvrir aux autres. Parce qu'aider les autres ça me fait du bien, mine de rien Smile

Faut-il attendre de recevoir pour offrir ? Alors qui fait le premier pas dans le don, le partage ?
avatar
Patate
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 2350
Date d'inscription : 20/01/2017
Localisation : Gaïa

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le groupe des gentils subtils

Message par Patate le Mar 20 Mar 2018 - 10:06

Hiémale a écrit:Mon humeur semble trop gentille pour pouvoir ajouter à vos subtilités mais j'ai cependant envie d'approuver Robot. Et je pense qu'il a tort de croire qu'il a tort. Une de mes récentes lectures m'a conduite à m'autoriser qu'aimer n'importe qui, n'importe quand, était une gageure de notre monde chrétien. C'est même cruel, oui, j'ose penser que nous contraindre par une morale poussée à ses excès à aimer qui nous fait chier, c'est du sadisme. C'est même salir ce que l'amour a de beau. Je crois qu'on pourrait se contenter de foutre la paix à qui nous fait chier pour ne pas toujours être en guerre, mais l'aimer ? pitié ! non !

Ma mi cuite... aimer tout le monde c'est comme aimer personne. C'est pathologique.
T'as fait ta confirmation ou bien ??
avatar
Patate
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 2350
Date d'inscription : 20/01/2017
Localisation : Gaïa

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le groupe des gentils subtils

Message par Robot Hypersensible le Mar 20 Mar 2018 - 10:40

Patate a écrit:L'amour est une «notion» pas une seule voie. Oui amour «en général».
L'amour serait excluant, exclusif ? [...]
Qu'est ce que l'amour ?
L'amour c'est un concept tellement flexible qu'il est propre à chacun. Lorsque 2 personnes ont une conception proche : cela peut procurer un profond état amoureux. Sinon, donner de son amour n'a pas trop de sens pour moi tant que la personne en face n'est pas sur la même longueur d'ondes. Bien sûr que ce n'est pas une seule voie. Et ça ne devrait pas être exclusif... Chacun son histoire et de par la mienne, c'est ainsi que je fonctionne aujourd'hui.

J'irais même plus loin en considérant que l'amour est amour seulement s'il est réciproque. Du moins si on entend bien sur quel échelle je me situe lorsque je parle de ça ! Sinon, l'amour c'est tout. C'est juste aimer. C'est individuel et personnel. Moi, je parle de l'amour profond : oui, seulement s'il est réciproque. Puisque, pour moi, c'est justement la connexion qu'il peut y avoir au niveau de compréhension et interprétation émotionnelle. Pour moi, c'est ça. Pour moi, c'est ça parce que je le veux bien Smile Ça pourrait très bien être autre chose.

Patate a écrit:Jusqu'à ta mort... et l'amour de toi ?
Justement, tous les autres amours "individuels", que j'ai mentionnés au-dessus, sont liés à l'amour de soi. Et c'est bien l'immense amour que je me porte qui me fait tenir
Moi j'aime énormément de choses. J'aime presque tout. Notamment dans la nature. Je m'exalte très vite de choses très simples. Et je les aime, avec profondeur. Ce n'est pas réciproque ? Si, justement, c'est le reflet de l'amour que j'ai envers moi-même Smile je suis en phase avec moi-même alors je me permets d'aimer ces choses.

Patate a écrit:L'amour est il uniforme ?
Un passant trébuche, chute, lui tendre la main, lui demander si tout va bien, n'est ce pas de l'amour ?
Comment savoir, dans l'instant, si cet inconnu est digne de ton amour ? [...]
Faut-il attendre de recevoir pour offrir ? Alors qui fait le premier pas dans le don, le partage ?
Tu ne pourras jamais savoir si la personne qui a trébuché est un gros ******* (insulte au choix). Peut-être est-ce un pervers ? Un pédophile ? Un menteur qui fait souffrir son entourage ? Dans le doute, il faut juste faire comme mieux c'est pour soi-même. Si ça fait du bien de tendre la main, et bien fais-le. Si tu hésites, et bien passe ton chemin.
Cette notion de "dignité" et de "mérite" est vite décryptée, on repère très vite les gens qui ont, à peu près, la même sensibilité que soi.

Patate a écrit:Es tu dans l'amour ou dans les principes de l'amour ?
C'est bien la question à laquelle j'essaie de répondre ces derniers mois ! Mais le principal est de suivre ce qui compte le plus pour moi. Ce qui me fait le plus de bien et qui me rend le plus positif Smile
avatar
Robot Hypersensible
Rayures apparentes
Rayures apparentes

Messages : 74
Date d'inscription : 19/03/2018
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le groupe des gentils subtils

Message par Invité le Mar 20 Mar 2018 - 10:48

Mais pauvres enculés de vous même, l'amour c'est une attitude !!

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le groupe des gentils subtils

Message par Invité le Mar 20 Mar 2018 - 10:50

Je vous expliquerais ça quand j'aurais finis ma putain de journée de travail et que je serais loin de tout ces connards.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le groupe des gentils subtils

Message par Robot Hypersensible le Mar 20 Mar 2018 - 10:57

Inoxiron d'Antique a écrit:Mais pauvres enculés de vous même, l'amour c'est une attitude !! [...]
Je vous expliquerais ça quand j'aurais finis ma putain de journée de travail et que je serais loin de tout ces connards.


Tiens, prends mon amour !

avatar
Robot Hypersensible
Rayures apparentes
Rayures apparentes

Messages : 74
Date d'inscription : 19/03/2018
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le groupe des gentils subtils

Message par Patate le Mar 20 Mar 2018 - 11:06

Inoxiron d'Antique a écrit:Mais pauvres enculés de vous même, l'amour c'est une attitude !!

Envoi le pot de crème fraîche, la margarine c'est surfait !

Ps : courage pépette !
avatar
Patate
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 2350
Date d'inscription : 20/01/2017
Localisation : Gaïa

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le groupe des gentils subtils

Message par Invité le Mar 20 Mar 2018 - 11:32

Tout le monde n'est pas Marlon Brando...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le groupe des gentils subtils

Message par Patate le Mar 20 Mar 2018 - 11:46

zebra sara a écrit:Tout le monde n'est pas Marlon Brando...

Une légende dit que j'aurais été conçu après visionnage du film. Je crains que mes chers parents n'aient pas vraiment compris de quoi il retournait ! Retournait rhoooo !
avatar
Patate
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 2350
Date d'inscription : 20/01/2017
Localisation : Gaïa

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le groupe des gentils subtils

Message par holokian le Mar 20 Mar 2018 - 11:59

Dans l'amour de type amoureux, on dénombre 3 types d'amour
- la passion
- l'intimité (partie affective)
- la décision-engagement (décision d'aimer et d'entretenir un amour)

Source : http://www.psychologie-positive.net/spip.php?rubrique50

Mais si on sort des amoureux, il y a d'autres formes d'amour, comme l'amour compassionnel par exemple (la compassion est pas mal étudiée en psychologie).

La complexité du mot peut créer des malentendus.
avatar
holokian
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 523
Date d'inscription : 11/02/2018
Age : 41

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le groupe des gentils subtils

Message par Invité le Mar 20 Mar 2018 - 12:18

Oui, le mot amour est compliqué, ou complexe...
Je ne sais plus qui disait que l'amour compassionnel ne faisait qu'apporter de la tristesse au monde.
Nietcheucheu peut-être ? Allo les philosophes ?
L'empathie pourrait peut-être suffire pour apporter de l'aide appropriée à qui en a besoin.
J'aime aimer quand ça me met du peps dans la tête mais aimer pour alourdir mon humeur, nan ! j'aime pas !
En lisant Spinoza à travers la lorgnette de Frédéric Lenoir ( Le miracle Spinoza ), j'ai pris avec moi l'idée que la pitié par exemple était une émotion triste et qu'elle était donc mauvaise pour maintenir notre élan vital. Et j'ai ressenti ça comme du vrai de vrai (genre révélation). Je croyais avant qu'avoir pitié était un sentiment vertueux mais que nenni ! car je sens en effet que la pitié, c'est un truc qui te plombe ! Ça vient probablement de mon éducation catho qui me faisait réciter en chantant au grand qui manie tout : "prends pitié de nous !".

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le groupe des gentils subtils

Message par Patate le Mar 20 Mar 2018 - 12:37

Voilà trop martelée par des choses...

J'ai toujours refusé la pitié. J'ai pas pitié à donner ou à recevoir. C'est avilissant, de mon point de vue. C'est nier la capacité de résistance/résilience de l'autre que de ressentir de la pitié. Il devient spectateur alors qu'il faut être acteur de son existence.

Ça me rappelle ma toute petite expérience en soins palliatifs, dans ma prime jeunesse. On tirait les malades pour un maximum d'autonomie. Ils en bavaient parfois, souvent mais ils accédaient ainsi à une ultime dignité. Ce truc je l'ai compris tout de suite. 18 piges. Pas de pitié !
avatar
Patate
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 2350
Date d'inscription : 20/01/2017
Localisation : Gaïa

Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum